Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Sud-Radio : des inconvénients qu'il y a à laisser parler l'auditeur ! (par Yves Darchicourt)

2 Septembre 2011, 13:25pm

Publié par Thomas Joly

Sud-Radio.jpgOn sait que la station Sud Radio s'est attirée les foudres du "Bureau National de Vigilance contre l'Antisémitisme" à la suite de libres propos tenus par des auditeurs, des réactions relatives à l'affaire Strauss-Kahn et à l'intervention supposée d'un certain lobby qui n'existe pas. Effet domino garanti dans ce genre de matière : réactions hérissées des perpétuels indignés du politiquement correct, froncement de sourcils du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, mise à pied de l'animateur qui n'a pas su "contrôler" ses interlocuteurs... Au pilori Sud-Radio fort suspecte d'être devenue, le temps d'une émission, le porte-voix de judéophobes.

 

Cette affaire irrite profondément le monde feutrée du prêt à penser médiatique ( où aucun lobby n'interfère évidemment) : doit-on laisser le populo s'exprimer même brièvement sur les ondes ? On connaît la réponse : certainement pas ! Le gaulois moyen n'a pas la "connaissance" du vrai, il n'a pas eu droit à la "révélation" du juste, il n'est bon qu'à réciter les litanies de la pensée unique érigée en Dogme; le vulgaire doit écouter, doit digérer ce qu'on lui dit et ne doit parler que pour dire amen. 

 

DSK patriote israelienC'est ce qui amène Alain Weill (président du groupe NextRadioTV (RMC, BFM TV) à préconiser la "sélection" des intervenants extérieurs « ce qui est important, c’est ce que nous, on appelle très clairement le casting des auditeurs. C’est un casting, il faut trouver des bons auditeurs, sur le fond évidemment. Il faut faire attention dans la libre-antenne de ne pas avoir des sujets qui provoquent les auditeurs, des catégories d’auditeurs qui peuvent tenir des propos inacceptables à l’antenne et il y a des débats qu’il ne faut pas organiser pour créer l’événement coûte que coûte, parce que le retour de manivelle est très fort et très violent ». ( cité dans Polémia )

 

Il serait sans doute encore plus prudent pour nos grands "informateurs" de n'avoir recours qu'à des intermittents du spectacle, rémunérés pour lire le texte de leurs questions ou de leurs réactions spontanées... la chose a d'ailleurs déjà été expérimentée, il ne reste plus qu'à la généraliser et la rendre obligatoire !

 

Source

Voir les commentaires

Intervention de Carl Lang à l'Université d'été 2011 du MNR

2 Septembre 2011, 07:27am

Publié par Thomas Joly

 

(Merci à Roland du MNR 13)

Voir les commentaires

Grave agression d’un nationaliste

1 Septembre 2011, 15:43pm

Publié par Thomas Joly

Gabriac.jpgJeudi 25 août, à Grenoble, Alexandre Gabriac a été lâchement attaqué par une ou plusieurs petites frappes cagoulées, certainement d’extrême-gauche. Frappé au niveau de la nuque, on ne peut exclure l’intention de tuer chez ses agresseurs.

 

Resté inconscient plusieurs heures, il est à présent hors de danger et récupère.

 

En revanche, il souffre d’amnésie concernant les trois dernières années.

 

Alexandre Gabriac, exclu récemment du FN par Marine Le Pen, est toujours le plus jeune conseiller régional de France. Il avait été l’objet de différentes menaces au cours des derniers mois.

 

Source

Voir les commentaires

Brèves de fin d’été

1 Septembre 2011, 08:45am

Publié par Thomas Joly

socialistes-2011.jpgEn cette rentrée, petit tour de l’actualité. Elle est d’abord marseillaise, et croyez-le ou non, mais à Marseille, il y a beaucoup de faits-divers. Incroyable. La droite et même la gauche l’ont remarqué. Sarkozy croit fermement que c’est la faute du Préfet donc il le vire (une coutume locale déjà éprouvée à Grenoble ou en Seine Saint-Denis…), pendant que la police explique en s’excusant qu’il faudrait penser à doter la police de policiers et que la gauche exige que lesdits policiers soient suffisamment proches et respectueux pour taper la barrette avec les locaux.

 

À mon humble avis, ce ne sont pas les préfets qu’il faut jeter dehors.

 

On peut disserter des années sur la délinquance marseillaise ou parisienne, tant que l’on s’interdit d’évoquer LA cause, ça ne servira à rien.

 

L’impayable Martine Aubry a profité de l’occasion pour déclarer qu’elle serait la « présidente de la sécurité ». Tout en étant celle de l’immigration.

 

Heureusement qu’on peut rigoler, c’est bien la seule valeur sûre de ce monde de cinglés. Lire la suite

Voir les commentaires

Théorie du genre, décadence, inversion des valeurs, jusqu'où notre société sombrera-t-elle ?

31 Août 2011, 14:16pm

Publié par Thomas Joly

inversion-des-valeurs-konk.jpg

Voir les commentaires

Quel avenir désormais pour la Libye ? (par Bernard Lugan)

30 Août 2011, 10:09am

Publié par Thomas Joly

bernard-lugan.jpgPremière remarque : personne ne regrettera le « guide satrape » libyen, ni les attentats qu’il commandita pas plus les provocations devant lesquelles cédèrent avec faiblesse tant de responsables politiques mondiaux. Pour autant, la chasse à l’homme, « mort ou vif », lancée contre lui et ses fils, prime à l’appui, par certains de ceux qui, hier encore, rampaient à ses pieds est insupportable autant que nauséabonde. Elle en dit long sur l’ « ancrage » éthique des futurs responsables libyens…

 

Cette mise au point étant faite, venons-en aux considérations politiques. Le CNT (Conseil national de Transition) qui a fini par l’emporter grâce à l’Otan étant un volapuk idéologique, l’avenir de la Libye paraît bien sombre. Lire la suite

Voir les commentaires

Selon que vous serez puissant ou misérable... (par Pierre Vial)

30 Août 2011, 09:53am

Publié par Thomas Joly

Pierre-Vial.jpgLe constat désabusé que faisait déjà, au XVIIe siècle, ce bon Jean de La Fontaine, vient d’être illustré une fois de plus. La « justice » ( ?) américaine a fait merveille (si l’on peut dire) en délivrant Strauss-Kahn des conséquences d’une bien vilaine affaire. Les copines et copains de l’intéressé, au PS, tous plus hypocrites les uns que les autres, affectent de se féliciter de cette décision, en semblant ignorer qu’au sein même d’une partie de leur électorat (surtout féminin) la pilule apparaît un peu difficile à avaler.

 

dsk-anne-sinclairMadame Strauss-Kahn, alias Anne Sinclair, cocue et contente, rayonne. Nous sommes tous heureux pour elle. Bien entendu, imaginer un seul instant que l’appartenance de Strauss-Kahn à la communauté juive lui aurait bien facilité les choses relèverait d’un antisémitisme odieux (pardon pour le pléonasme). C’est d’ailleurs un hasard si son avocat le plus habile (et le plus coûteux) appartient à la même communauté. Et c’est toujours un hasard si ses soutiens les plus actifs, les plus inconditionnels, ont été, dès le début, de même origine.

 

Allez, circulez, il n’y a plus rien à voir. La France va pouvoir bénéficier à nouveau, la veinarde, des sages avis d’un génial économiste. Et Naffissouto Diallo aura appris, à ses dépens, qu’il y a des gens intouchables, quoi qu’ils fassent. Pour ceux qui n’auraient pas compris, les sourires triomphants de M. et Mme Strauss-Kahn sont un message clair.

 

Source

Voir les commentaires

Université d'été du MNR : du travail et de la convivialité

30 Août 2011, 09:33am

Publié par Thomas Joly

UDT MNR 2011Le week-end dernier s'est tenu les Universités d'été du MNR, dans une manade, à côté des Baux de Provence. Elles se sont déroulées dans une ambiance de travail mais aussi très conviviale, en présence notamment d'Annick Martin, secrétaire générale et de Bruno Mégret, Président du MNR, de Carl Lang, président du Parti de la France, de Robert Spieler, Délégué général de la NDP ou encore de Roland Hélie, Directeur de Synthèse nationale. Sympathisants, adhérents et militants de la Droite nationale se sont retrouvés afin d'écouter sur deux jours des interventions brillantes dont le thème central était la démondialisation.

 

Ainsi se sont notamment exprimés dimanche ; Yann Philipeau, membre du bureau politique du MNR sur la nécessaire reconquête de la France par les Français face aux défis de l'immigration extra européenne. Michèle Carayon, déléguée régionale du Parti de la France et membre de son Bureau politique sur la reconstruction de la maison France et la nécessaire restauration de nos valeurs face à la mondialisation. Robert Spieler, délégué général de la NDP, a quant à lui désigné les responsables de l'immigration : les lobbies anti-nationaux, le capitalisme-mondialisme ou encore le dérisoire taux de natalité en Europe. Avant dernière intervenante, Annick Martin, secrétaire générale du MNR a fait le bilan des travaux des deux journées d'UDT. Après avoir rappelé que le mondialisme est avant tout une idéologie avec comme objectif d'organiser la gouvernance mondiale, elle a insisté sur le fait que l'affaissement des frontières dans le monde s'est accompagné d'une uniformisation culturelle et d'une disparition de beaucoup d'identités.

 

Carl-Lang-UDT-MNR-2011.jpgAnnick Martin a ensuite passé la parole pour conclure les différentes interventions des invités politiques à Carl lang, Président du PdF. Celui-ci, lors d'un discours fort et de conviction a rappelé qu'il s'agissait pour les militants de la droite nationale de doter la France d'une nouvelle Droite nationale. D'une Droite rénovée, nationale et européenne. Une Droite forte de ses convictions et de ses valeurs. Il a ensuite développé la question des mesures économiques et financières à prendre face à la nouvelle crise mondiale qui s'annonce.

 

L'ensemble des participants s'est ensuite retrouvé autour d'un repas méridionnal traditionnel et la journée s'est terminée en toute amitié, avec des militants regonflés, plein d'espoir et de courage pour affronter les échéances politiques à venir !

 

Source

Voir les commentaires

Debbouze, la petite crotte

27 Août 2011, 17:14pm

Publié par Thomas Joly

debbouze-mur-lamentation.jpegIl est loin le temps où Debbouze montait sur la scène du Zénith pour soutenir Dieudonné, et où il se plaignait d’avoir à supporter Enrico Macias pour faire carrière. Un petit rappel du lobby sur les circonstances de la perte de son bras l’auront rapidement remis dans le droit chemin…

 

Debbouze soutient aujourd’hui Martine Aubry, et aurait même pu soutenir Dominique Strauss Kahn, nous dit-il, si celui-ci n’avait pas été « empêché »……

 

Par ailleurs, il a expliqué que si le scénarii d’un 21 avril 2002 venait à se reproduire, il « changerait de crèmerie »…. Quel malheur. Ce qu’il refuse avant tout, c’est la progression du racisme, bien plus menaçante que le chômage, cela va sans dire, pour le petit bobo. Papa d’un petit Léon et bientôt d’une petite fille, Jamel Debbouze préférait donc élever sa petite famille loin d’une France gouvernée par le FN.

 

Debbouze n’a apparemment pas compris que Le Pen avait pris sa retraite, et que l’entourage de Marine Le Pen, [...], n’est pas bien différent de celui du roi du Maroc…

 

Source

Voir les commentaires

Rappel : le discours de Carl Lang du 8 novembre 2009

27 Août 2011, 16:49pm

Publié par Thomas Joly


Voir les commentaires

Un véritable candidat de droite nationale en 2012 ? La presse en parle...

26 Août 2011, 12:14pm

Publié par Thomas Joly

Affiche Carl LangPARIS (Reuters) - Une coalition de petits partis d'extrême droite présentera un candidat à la présidentielle de 2012 pour contrer Marine Le Pen, dont ils dénoncent les orientations républicaines et, selon eux, démagogues.

 

Le nom de leur champion, qui a de fortes chances d'être le président du Parti de la France Carl Lang, sera annoncé le 13 septembre lors d'une conférence de presse à Paris.

 

"La candidature de Marine Le Pen est une imposture et l'objectif de cette union est de refonder la droite nationale", a expliqué Carl Lang à Reuters.

 

Pour l'ancien cadre du Front national, Marine Le Pen a pu faire illusion au début mais ses positions "sont déconnectées des réalités du XXIe siècle".

 

"Par des effets d'annonce, elle est en train de discréditer la droite nationale par ses positions économiques et sociales, par son discours sur la sortie unilatérale de la France de l'euro et par son discours étatiste et laïciste", dit-il.

 

"Tout ça, c'est de la démagogie sociale et dans le domaine économique, c'est archaïque. Malgré l'image que ça donne, elle est en train de ringardiser le discours national", ajoute-t-il. Lire la suite

Voir les commentaires

Mesures gouvernementales : du racket d’Etat à la répression fiscale

26 Août 2011, 09:37am

Publié par Thomas Joly

Logo_LePDF_S.jpg

Communiqué du Parti de la France

 

L’association politique de malfaiteurs budgétaires qui gouverne la France depuis 1974 vient de franchir une nouvelle étape dans la fuite en avant fiscaliste. Après des décennies de racket fiscal obligatoire imposé par l’Etat aux Français, nous entrons, avec ces nouvelles mesures gouvernementales d’impôts et de taxes dans l’ère de la répression fiscale.


La dictature fiscale d’un Etat omnipotent et dépensier, champion de la zone euro des dépenses publiques (56% du PIB en 2009), fait payer lourdement aux Français les conséquences de trente ans de gaspillages publics, d’étatisme triomphant, de collectivisme rampant, de démagogie socialisante, d’immigration ruineuse et d’idéologie mondialiste.

 

Fisc dent en orLe plus grave est que cette politique répressive ne fera qu'aggraver la situation économique de la France et affaiblir le niveau de vie des Français, sans rien résoudre du poids insupportable de la dette publique et des déficits, de l’absence de croissance et du chômage.

 

La pseudo règle d’or du retour à l’équilibre budgétaire n’est évidemment qu’une nouvelle mascarade médiatique. Le premier ministre annonce avec beaucoup de gravité, un plan de réduction d'1 milliard d’euros du déficit budgétaire en 2011 et de 11 milliards d’euros en 2012 : il se trouve que le 6 juillet 2011, le Parlement a adopté le projet de loi de finances rectificative pour 2011 en faisant passer le déficit budgétaire de 91,6 milliards d’euros à 92,3 milliards d’euros, soit une augmentation de 700 millions. Où était donc, il y a un mois, la volonté gouvernementale et parlementaire de retour à l’équilibre budgétaire ?


Rap toutEn vérité, la France qui se situe dans le top 5 mondial pour le taux de prélèvements obligatoires et en tête de la zone euro pour le taux des dépenses publiques, n’est jamais sortie du socialisme et de l’étatisme.

 

Puisque les Français sont contraints par l’Etat de se serrer la ceinture, exigeons que l’Etat et les collectivités locales commencent par montrer l’exemple.

Voir les commentaires

Le président (homosexuel) des Jeunes de l'UMP favorable au mariage et à l'adoption pour les invertis

24 Août 2011, 10:13am

Publié par Thomas Joly

Lancar-Benjamin.jpgLe Président des Jeunes de l’UMP et conseiller régional d’Île-de-France se déclare « favorable à l’ouverture du mariage et de l’adoption pour les couples homosexuels » dans Têtu de septembre. Partisan de « l’ouverture de la procréation médicalement assistée aux couples de femmes », il se prononce également pour « l’encadrement de la gestation pour autrui (le terme sympa pour dire « location d’utérus », ndlr), notamment pour les couples d’hommes ». S’il ne fait pas son « coming out » comme Bruno Julliard, l’ancien Président de l’UNEF recasé comme adjoint chargé de la Jeunesse chez… Delanoë, Benjamin Lancar souhaite que « l’UMP condamne plus fortement les derniers dérapages ». « Vanneste n’a plus sa place chez nous » assure-t-il. « Et arrêtons de croire, à droite, que le mariage homo ferait perdre des voix ».

 

Source

Voir les commentaires

Guerre raciale et implosion du Système (par Pierre Vial)

24 Août 2011, 10:05am

Publié par Thomas Joly

Pierre-Vial.jpgImmeubles incendiés, magasins et centres commerciaux dévalisés et vandalisés, rues jonchées de débris, de carcasses noircies de bus, de voitures, de véhicules de police… Ces images de Londres, de Birmingham, de Bristol, de Liverpool ont fait, en boucle, le tour du monde par télévisions interposées. Elles évoquaient bien ce que la députée travailliste Diane Abbott a appelé « une zone de guerre » (théâtre, reconnaît Le Monde du 10 août, d’une « guérilla urbaine »).

 

Les media français ont tout de suite voulu donner le ton pour interpréter ces événements : c’est la faute de tensions sociales dues à la réduction des financements publics en faveur des plus démunis, c’est la faute du chômage et donc du désœuvrement… Et c’est la faute, bien sûr, de la police britannique (« les gaffes de la police » a titré le quotidien conservateur Daily Mail, tout aussi faux cul que les journaux émeutes londresfrançais). Tout s’explique… et les casseurs cagoulés sont des « jeunes » ayant du vague à l’âme. Bien organisés, tout de même (on est donc loin de la réaction spontanée, épidermique, de hooligans), avec un système de liaison bien au point pour relancer les vagues d’assaut pendant plusieurs jours.

 

Mais que faisait le gouvernement ? Le premier ministre Cameron, le ministre de l’intérieur, le ministre des finances, le maire de Londres étaient…en vacances (Cameron en Italie). Les casseurs sont décidément bien mal élevés de choisir un moment pareil. Ils auraient pu attendre la rentrée. Lire la suite

Voir les commentaires

Subventions agricoles : Les surprenants bénéficiaires de la PAC

22 Août 2011, 10:45am

Publié par Thomas Joly

Pac-fauchage-subventions.jpgA qui profite le plus la Politique agricole commune (PAC) ? La liste des bénéficiaires des aides payées en 2010 est disponible sur le site du Ministère de l’Agriculture. On découvre ainsi qu’il n’y a pas que les agriculteurs qui touchent ces subventions, mais également les Conseils Généraux, des collèges, des lycées, les fédérations de chasseurs, des associations caritatives et même des banques.


Les plus importants bénéficiaires restent les groupes agro-industriels. En tête de classement, l’entreprise Doux (volaille) touche 60 millions d’euros, la Sucrerie de la Réunion environ 30 millions et le laitier Lactalis 25,5 millions.

Plus surprenant, le ministère de l’Agriculture lui-même a, par exemple, reçu 249 000 euros. Cet argent n’était pas destiné à financer un organe de la République. Mais le ministère a pu toucher ces financements au titre d’intermédiaire financier entre les agriculteurs et les institutions européennes, dans le cadre d’actions et programmes précis.

Même chose pour certaines banques, chargées de distribuer des prêts bonifiés. En conséquence de quoi, ces établissements financiers doivent parfois reverser de l’argent à la Commission… quand tout n’a pas été dépensé.

 

Par ailleurs, le programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD) correspond à 1% du budget de la PAC.  En France, cette année, il s’élève à 72 millions d’euros. Il aide près de 4 millions de personnes à se nourrir par l’intermédiaire de quatre associations.

Fédération des Banques Alimentaires: 32.136 650 €
Secours Populaire Français: 22.973 582 €
Les restaurants du Coeur: 20.762 873 €
Croix Rouge Française: 2.028 949 €

Les résultats de l’année à venir pourraient être différents. Sous l’impulsion de certains États membres, le financement du PEAD a été en partie suspendu par la justice européenne. La Commission européenne a donc décidé que, pour l’Europe, le budget sera diminué de plus de 75% :  il passera de 480 à 113 millions d’euros. Pour être ensuite peut-être menacé de disparition. La part de la France sera amputée de prés de 80%. Elle tombera de 72 à 15 millions d’euros.

Ceci dit, 487 177 agriculteurs ont capté la plus grande partie de la manne européenne, soit 9,5 milliards. Au titre des aides directes, la moyenne est de 20 936 € par bénéficiaire, avec de fortes disparités.

 



Voir les commentaires