Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Réforme de la taxe d'habitation : le matraquage fiscal des classes moyennes continue

16 Janvier 2013, 09:20am

Publié par Thomas Joly


 

Voir les commentaires

Émission spéciale de Voix de la Russie sur la manifestation du 13 janvier contre le "mariage" homosexuel

16 Janvier 2013, 09:12am

Publié par Thomas Joly

 

Retrouvez une interview de Carl Lang, Président du Parti de la France, à partir de 4'30".

Voir les commentaires

Analyse sans concession du néo-Front National maçonnique (par Johan Livernette)

16 Janvier 2013, 09:05am

Publié par Thomas Joly



Dans la première partie de cette vidéo, Johan Livernette fait un constat lucide sur le néo-Front National désormais converti aux dogmes maçonniques. Absolument édifiant.

Voir les commentaires

L'armée française à la rescousse de l'armée malienne

15 Janvier 2013, 14:25pm

Publié par Thomas Joly

Mali.jpg

Voir les commentaires

« Les familles homoparentales, ça n’existe pas » selon Éric Zemmour

15 Janvier 2013, 10:15am

Publié par Thomas Joly

http://img.paris-premiere.fr/017E00D701792464-c1-photo-eric-zemmour.jpg« Les familles homoparentales, ça n’existe pas. C’est un mythe idéologique (…) Les homosexuels ont fait des enfants avec une femme (…) et les femmes homosexuelles ont fait des enfants avec un homme. [...] Dans la loi française, pour avoir une PMA, il faut une stérilité ou une maladie. Donc, soit on dit qu’il ne faut plus avoir de maladie, et dans ce cas-là, tout le monde peut avoir une PMA. Soit on dit que le lesbianisme est une maladie, et là, on va s’amuser !

Il y a des logiques, après, quand les lesbiennes auront eu leur PMA, les homosexuels mâles diront : ‘Il nous faut nous aussi pour des raisons d’égalité, toujours le même argument bidon égalitaire, il nous faut aussi les mères porteuses’. Et là, vous aurez ce qu’a annoncé Pierre Bergé. (…) Avec l’argent, on payera des femmes, des ventres de femmes, puisque c’est la même chose que les bras des ouvriers. C’est inéluctable ! »

 

gay pride 2012 2Zemmour avertit sur la légalisation de la polygamie, de l’inceste « à partir du moment où l’amour est le seul critère du mariage ». À un présentateur qui lui demande s’il connaît beaucoup de pères et de filles qui veulent se marier, Zemmour répond du tac au tac : « il y a encore dix ans, aucun homosexuel ne réclamait le droit de se marier. »

 

Source

Voir les commentaires

À l'école pour toucher la CAF !

15 Janvier 2013, 09:56am

Publié par Thomas Joly

 

A l’image de son président, Vincent Peillon vient d’illustrer son manque de charisme et d’autorité en se rendant dans un lycée d’Amiens, où des jeunes racailles se sont ouvertement moqués du ministre, de ses mesures et, plus grave, de la France, alors que Peillon n’était qu’à quelque mètres d’eux et n’a évidemment pas réagi. Quand l’angélisme socialiste confine à la lâcheté.

 

http://1.bp.blogspot.com/-HCV3gjSuUz0/UKIEOWZ8q9I/AAAAAAAAOfg/irIOTMFNRoA/s400/Peillon+LEP+APS+amiens.pngPour répondre aux vagues de violence dans les établissements scolaires, nos amis socialistes n’ont pas trouvé mieux que d’installer « un observatoire sur le terrain » (sic) et que d’embaucher 500 nouveaux fonctionnaires (qui parle de crise ? de rigueur budgétaire ?) baptisés « assistants de prévention et de sécurité » (sic).

 

Dans le Meilleur des mondes socialiste, il n’y a pas de voyous, que des jeunes victimes du racisme des Français de souche et des méchants policiers. Il suffit de leur parler gentiment et ils arrêteront leurs « bêtises » (tournantes, vols, viols, agressions, trafic de drogue…).

 

Dernièrement, Vincent Peillon est donc allé saluer l’efficacité du travail de ces « assistants de prévention et de sécurité » dans le lycée professionnel Romain Roland, dans les quartiers Nord d’Amiens.

 

racaillesBien sûr, les méthodes des ministres socialistes sont bien plus sobres et « morales » que celles de l’époque Sarkozy, où les ministres showbiz ne faisaient pas de déplacement sans les caméras de télévision, et ce n’est que par le plus grand des hasards que des journalistes se trouvaient dans ce lycée exactement le même jour que monsieur Peillon.

 

Et les journalistes ont eu la bonne idée d’interroger trois jeunes qui étaient installés à seulement quelque mètres de Vincent Peillon, mais également à quelques mètres de leur « assistante de prévention et de sécurité ». Dans le passage audio publié ci-dessous, les journalistes interrogent les jeunes quant à l’efficacité de cette énième catégorie de fonctionnaires scolaires, mais les trois racailles ne semblent pas impressionnées par le nouveau dispositif bisounours socialiste.

 

CAF pastiche 2« Elle va se manger une claque, elle va rien faire », précisent les jeunes, comme pour ramener Hollande et ses ministres idéologues à la triste réalité. Ensuite, l’un des jeunes sort un couteau, expliquant qu’il s’agit de la meilleure manière de se défendre.

 

Enfin, la confession finale des jeunes fait mal au cœur. Elle est pourtant symptomatique de ce qui se passe dans notre pays, où toute une frange de la population n’a que mépris et rejet de la France, ainsi que des Français et ne souhaite que profiter de notre système socialiste moribond.

 

« Pourquoi je viens à l’école à votre avis ? Pour la Caf ! On vient à l’école pour la Caf ! Parce que madame, si on vient pas à l’école, ben il n’y a plus de Caf ! Les parents ils touchent plus d’argent ! »

 

Une assistante de prévention et de sécurité pour endiguer la violences de bandes de jeunes armés, c’est maintenant !

 

Source

Voir les commentaires

Contre le "mariage" homo : une déferlante populaire "consistante" ! (par Yves Darchicourt)

15 Janvier 2013, 09:50am

Publié par Thomas Joly

Taubira-Cayenne-NDP.jpgIl suffit de voir les images ! La manifestation d'hier contre le projet de la Taubira visant à dénaturer le mariage en l'octroyant aux paires homosexuelles - premier pas vers la possibilité de laisser adopter des enfants par des lesbiennes et des pédérastes - a été une énorme mobilisation. De toute évidence, l'immense rassemblement allait bien au-delà du nombre de 340.000 personnes annoncé par la police d'État, même les "grands" médias - pourtant largement sous influence du lobby gay-lesb-bi-trans - laissent entrevoir une déferlante proche de 800.000 français, de tous âges et de toutes conditions, venus pour dire non à cette réforme sociétale qu'on veut lui imposer sous couvert de bons sentiments et de "justice", alors qu'ils ne s'agit que d'une hypocrite offensive contre la famille et les lois naturelles qui régissent notre civilisation européenne depuis des millénaires.

 

Fourvoyé dans l'aventure pour plaire à une partie de son électorat bobo, François le Normal doit se mordre les doigts d'avoir promis la chose, comme il en a promis Hollande Françoisd'autres qu'ils ne tiendra pas d'ailleurs faute d'en être capable, comme en matière de sécurité, de niveau de vie ou d'emploi. Mais cette réforme - qui ne coûtera rien en matière budgétaire - il semble parti pour s'obstiner à l'imposer par godillots interposés. Officiellement, la formidable déferlante populaire ne l'aurait guère impressionné, c'est tout juste s'il aurait reconnu que la manifestation était consistante... donnant là - et probablement sans le savoir - dans le doux euphémisme.

 

Il reste aux Français qui sont "normaux" comme leur Président est "normal" de rester mobilisés pour faire pression sur le Gouvernement et surtout sur ses godillots parlementaires en agitant le spectre du ressemelage électoral : ces gens là n'ont sans doute ni âme ni conscience mais ils ont un portefeuille et ils tiennent à leur sinécure. Et puis une loi se défait comme elle se fait, une loi inique surtout qui par ailleurs n'a pas vocation à être respectée, en tous les cas pas dans la paix civile. François le Normal aura été prévenu !

 

Source

Voir les commentaires

Paradis sud-africain post-apartheid : le syndrome d'alcoolisation fœtale

15 Janvier 2013, 09:19am

Publié par Thomas Joly

Afrique-du-Sud-alcoolisation.jpgCertaines femmes de l'une des régions les plus pauvres d'Afrique du Sud consommeraient abusivement des boissons alcoolisées de mauvaise qualité pour délibérément nuire à la santé de leurs futurs bébés, en vue de toucher des prestations d'invalidité.

 

L'histoire nous vient d'Afrique du Sud par le biais du quotidien 20 minutes : selon un reportage de la chaîne de télévision Sky News, des Sud-Africaines boiraient des substances toxiques pour augmenter leurs "chances" de mettre au monde un enfant handicapé... et toucher ainsi davantage d'allocations.

 

L’Afrique du Sud détient un triste record: celui du syndrome d’alcoolisation fœtale, qui entraîne de graves handicaps chez l’enfant (...) Un reportage de la chaîne britannique SkyNews dans la province du Cap-Oriental met en lumière les ravages de l’un des breuvages, le « kah-kah ». Ses ingrédients: du lait, de la levure et... de l’acide sulfurique.

 

Enfant-africain.jpgDes femmes en état de grossesse avancée en sont dépendantes. « Si je n’en bois pas, je suis malade », affirme Mary. Elle a déjà quatre enfants et vit dans une cabane avec huit autres membres de sa famille, tous au chômage.

 

Certains craignent que cette forme d’alcoolisme ne soit entretenue par le système social. Des mères boiraient délibérément afin de donner naissance à un bébé atteint d’un retard ou d’un handicap. À la clé, une allocation mensuelle de 1.200 rands (128 francs suisses), près de cinq fois plus que celle versée pour un enfant valide. Mary admet que ces aides permettraient de « payer l’école » à ses autres enfants.

 

Payer l'école à ses autres enfants... Ou se livrer à son vice avec encore moins de retenue : l'allocation mensuelle couvrirait le prix d'environ 600 bouteilles de kah-kah.

 

Les allocations entraînent-elles des femmes dans l'alcoolisme et la mise au monde d'enfants handicapés ? L'idée a de quoi choquer, tant elle va à l'encontre des raisons pour lesquelles elles sont mises en place. Lire la suite

Voir les commentaires

Les interviews expresses du Parti de la France : Carl LANG (13/01/13)

14 Janvier 2013, 18:56pm

Publié par Thomas Joly


Voir les commentaires

Il faut se méfier de la France bien élevée… (par Gabrielle Cluzel)

14 Janvier 2013, 10:05am

Publié par Thomas Joly

Manif-13-janvier-champ-de-mars.jpgTout le monde s’accorde à le dire, et même, du bout des lèvres, certains membres du gouvernement : la manif de ce 13 janvier est un immense, un inespéré succès.

 

Un succès d’autant plus grand qu’elle a fait descendre dans la rue la France des taiseux, la France qui ne fait pas de bruit, la France bien élevée qui ne veut pas déranger, celle qui bosse et paie sans moufeter ses impôts, celle qui n’a jamais commis plus gros délit que de dépasser le temps imparti par un horodateur, celle qui cède sa place dans les transports en commun et aide les vieilles dames à monter leurs bagages dans le train.

 

La France dont on ne parle pas au 20 heures, parce que ses enfants ne dealent pas, ne squattent pas, ne brûlent pas les voitures et ne cassent pas la gueule aux profs, la France qu’aucun gouvernement ne cherche à ménager tant on la sait docile, respectueuse des lois et de l’ordre établi. La gentille France familiale, catholique ou pas, qu’on prend quelquefois, il faut bien le dire, pour toutes ces raisons-là, au choix, pour une bonne poire ou pour une vache à lait.

 

Et c’est cette France-là qui est venue manifester en masse, avec ses poussettes surchargées, ses innombrables jeunes perchés sur les chars, ses enfants ravis pour une fois d’échapper aux devoirs du dimanche, cette France-là qui est venue protester, crier, tempêter : « François, ta loi on n’en veut pas ! », « Taubira, t’es foutue, les familles sont dans la rue ! »


Fallait-il, pour que ces gens-là sortent de leurs gonds, que la cause les ait scandalisés, touchés, indignés.

 

http://francejeunessecivitas.hautetfort.com/media/01/00/2820624717.JPGParmi eux, pas de professionnels de la manif, de vieux routards syndicalistes que l’on voit fondre sur Paris comme les oiseaux migrateurs dès que la saison des conflits sociaux arrive et qui, entre grèves et cortèges, vous bloquent et vous prennent en otage un pays. Si innocents, ces manifestants du dimanche, qu’il a fallu leur expliquer quelques vieilles ficelles : que, pour le comptage de la police, par exemple, il fallait se déployer sur tout le boulevard, et ne pas rester scotchés les uns aux autres, ou que malgré le nombre, il ne fallait pas céder à la tentation d’envahir le trottoir qui, lui, ne serait pas considéré comme « manifestant ».

 

Les CRS eux-mêmes, d’ailleurs, n’avaient pas leur tête tendue habituelle, conscients sans doute que gaz lacrymogènes et vitrines brisées étaient hautement improbables avec ces manifestants placides dont les longues heures d’attente à faire le pied de grue, non plus les affiches provocatrices sur les balcons ici et là n’arrivaient à entamer la bonne humeur. On vit même l’un d’eux sourire lorsqu’un appel au micro signala à quelques minutes d’intervalle la perte d’un iPhone, puis sa restitution. Dans une foule si compacte, un objet si prisé sagement rapporté aux objets trouvés, cela ne s’était jamais vu.

 

Manif-13-janvier-5.JPGPour être honnêtes, ces manifestants-là ne sont cependant pas complètement abrutis. Et quand ils entendent parler du chiffre officiel de 340.000 manifestants quand certains d’entre eux, pour avoir organisé les JMJ par exemple, savent pertinemment que le Champ de Mars, très vite saturé ce dimanche et dans lequel nombre de manifestants n’ont pu entrer, peut contenir plus de 800.000 personnes, ils sentent bien « comme une embrouille ».

 

Il faut se méfier de la France bien élevée et de son côté « diesel » : un peu longue à chauffer, mais lorsqu’elle est lancée, son moteur est increvable.

 

Et là, c’est le gouvernement qui risque bien d’en baver un peu.

 

Source

Voir les commentaires

Le Parti de la France a défilé contre le "mariage" homo

14 Janvier 2013, 09:30am

Publié par Thomas Joly

Manif-13-janvier-1.JPG

 

Les militants du Parti de la France, rassemblés autour de Carl Lang, étaient présents pour manifester leur opposition au "mariage" homosexuel dans le cortège organisé par l'Institut Civitas.

 

Cette manifestation a été un succès historique puisque plus de 800.000 personnes sont descendues dans la rue pour rejeter les aberrations sociétales de la gauche au pouvoir.

 

Le Parti de la France entend poursuivre la lutte pour la défense de la famille et l'institution du mariage et accentuera sa mobilisation pour que le projet de loi Taubira finisse dans les poubelles de l'Histoire.

 

Manif-13-janvier-2.JPG

 

Manif-13-janvier-3.JPG

 

Manif-13-janvier-4.JPG

Voir les commentaires

Dimanche 13 janvier, le Parti de la France défile contre la dénaturation du mariage

12 Janvier 2013, 13:37pm

Publié par Thomas Joly

Manif 13 janvier Civitas

 

18 nov manif 1

Voir les commentaires

Galette des rois interdite ! Trop chrétienne ? (par Marie Delarue)

12 Janvier 2013, 13:31pm

Publié par Thomas Joly

http://3.bp.blogspot.com/-xPPfx1ZGmK8/UOKxlK7jP7I/AAAAAAAAHLA/drOMtGgHfL8/s1600/Galette+des+ROis+Eric+Kayser.jpgIl faudrait donner des cours de cuisine aux employés chargés des cantines scolaires à la mairie de Rouen, au moins leur dire que la galette est fourrée à la frangipane, c’est-à-dire à la crème d’amandes, et pas aux travers de porc.

 

Ces braves gens, sans doute soucieux de ne pas froisser les consciences ethnico-religieuses en fêtant l’arrivée des rois mages Melchior, Balthazar et Gaspard auprès de l’Enfant Jésus, ont en effet décidé de priver les gamins des écoles de galette. Exit donc ce gâteau particulièrement festif, ses fèves et ses couronnes.

 

Les parents d’élèves s’en sont émus. Ont appelé la mairie. La responsable des cantines scolaires pour la ville de Rouen s’est fortement récriée : non, non, « ce n’est pas pour des raisons de laïcité » a-t-elle assuré sur France Info, mais « pour des raisons diététiques ». Ben tiens. C’est vrai ça, on ne dira jamais assez le danger que fait courir une part de galette annuelle sur des gamins gavés quotidiennement de frites, de soda et de couscous au Nutella.

 

Devant l’ire populaire, la mairie a commandé en urgence 500 galettes et satisfera, cette année encore, certes avec un peu de retard, à cette tradition terriblement injuste et discriminatoire qui consiste :

1) à fêter l’allégeance de représentants des minorités ethniques au Dieu des chrétiens,

2) à confier au seul hasard le choix du roi.

 

Bref, une horreur à laquelle le gouvernement ne devrait pas tarder à s’attaquer.

 

Source

Voir les commentaires

Mosquée de Beauvais : la mobilisation des nationalistes paye !

11 Janvier 2013, 19:12pm

Publié par Thomas Joly

Beauvais 06 10 12 2Samedi 6 octobre 2012, Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France, Yvan Bénédetti, président de l'Œuvre Française, et Alexandre Gabriac, chef des Jeunesses Nationalistes, tenaient une conférence de presse devant l'emplacement de la future mosquée-cathédrale de Beauvais, dénonçant la colonisation migratoire, cause réelle de l'islamisation de notre pays, organisée par nos dirigeants acquis au mondialisme destructeur des Nations et des identités.

 

On apprend aujourd'hui que la construction de cet édifice islamique prend un sérieux retard. Officiellement, des raisons techniques sont invoquées par l'imam de Beauvais, Hassan Younès, mais, officieusement, la menace de recours administratif faite par les trois dirigeants de droite nationale semble contrecarrer les espoirs des mahométans "beauvaisiens". En effet, les plans de la future mosquée ne répondent pas aux règles élémentaires d'urbanisme en matière de stationnement, sachant que 1.500 adorateurs d'Allah sont attendus lors des prières. Un recours administratif aurait donc toutes les chances d'aboutir. Il se dit que, d'ores et déjà, les musulmans de Beauvais seraient à la recherche d'un autre terrain.

 

Immigration-Islamisation.jpgDe plus, les dons des "fidèles" ne seraient pas à la hauteur des espérances des promoteurs de la mosquée, sans doute s'agit-il un appel du pied en faveur d'un financement étranger pourtant illégal mais peut-être prévu depuis le début. Il ne serait pas surprenant qu'un montage financier bidon ait été présenté à la municipalité beauvaisienne afin d'obtenir permis de construire et autorisations pour ensuite se plaindre du manque de fonds pour réaliser le projet. Bien trop pressés de collaborer à l'islamisation de leur ville, les élus beauvaisiens - tous sans exception - n'ont évidemment pas été trop regardants lorsqu'ils ont voté à l'unanimité la vente du terrain à l'association musulmane acquéreur. Aujourd'hui, la communication municipale sur ce dossier est d'ailleurs totalement opaque.

 

Le Parti de la France entend poursuivre la résistance contre cette implantation de l'Islam à Beauvais, conséquence d'une submersion migratoire extra-européenne insupportable pour les Français qui veulent rester maîtres chez eux dans leur propre pays. C'est pourquoi, le Parti de la France suivra avec la plus grande vigilance la suite des évènements et se fera le porte-parole des Beauvaisiens qui refusent l'islamisation et la colonisation de leur ville.

Voir les commentaires