Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le 15 août, véritable fête nationale (par Pierre Sidos)

15 Août 2012, 09:02am

Publié par Thomas Joly

Sidos-Pierre.jpgLe « 14 JUILLET », une imposture partisane devenue une pseudo-fête nationale

 

Il faut dire toute la vérité sur la révolution française de 1789, en signalant aussi tous les clichés mensongers qui s'y rapportent, notamment celui du « 14 juillet, anniversaire de la prise de la Bastille, symbole de l'arbitraire » selon la version officialisée contraire à la réalité historique.

Il n'y a pas eu prise de la Bastille, mais entrée autorisée par la porte ouverte, vers cinq heures du soir. Précédemment, une délégation des émeutiers avait pris son déjeuner à l'intérieur de la forteresse, sur invitation et en compagnie de son gouverneur Bernard de Launay.

La Bastille était un vieux bâtiment militaire, dont la destruction était prévue. C'était une ancienne forteresse, édifiée quatre siècles auparavant pour la protection de Paris et devenue prison d'Etat en voie de désaffectation. Du 1er janvier 1789 au 14 juillet, il n'y était entré qu'un seul prisonnier. « Le Grand Larousse du XXème siècle », en six volumes, précise : « D'autre part, à cause du confort dont les prisonniers s'étaient entourés et à cause des traitements élevés des officiers de l'état-major, la Bastille coûtait très cher au gouvernement... »

bastille-prise.jpgLe 14 juillet il y avait sept incarcérés en tout, mais aucun prisonnier politique. Quatre détenus de droit commun furent libérés par la populace au milieu des réjouissances, et réincarcérés par la suite. Deux fous, dont un Anglais qui fut porté en triomphe puis renfermé à l'asile de Charenton; l'autre fou étant transféré cinq jours plus tard dans le même asile d'aliénés. Le septième interné était un jeune noble du Languedoc, dévoyé et débauché, enfermé à la demande de sa famille, lequel s'empressa de disparaître.

La garnison était composée de 82 invalides de guerre, avec un renfort récent de 32 soldats. Le soir du 14 juillet, ces militaires sont menés sous escorte à l'Hôtel de Ville proche. En chemin, les menaces et les injures pleuvent sur eux. Le gouverneur de la Bastille est assassiné en cours de route. On confie le soin de décapiter son cadavre à un boucher, qui s'escrime d'abord avec un sabre qu'on lui a tendu, mais doit finir à l'aide de son couteau de poche. La tête fixée au bout d'une pique est promenée à travers la ville pendant deux jours. Trois officiers et trois invalides sont également mis à mort par la populace. Les auteurs de ces forfaits se déclarèrent « vainqueurs de la Bastille ».

Près d'un siècle après, la IIIème République décide d'en faire la fête nationale de la France que les Américains appellent le « Bastille Day » (le jour de la Bastille). À partir du 14 juillet 1880, cet épisode
15-aout-fete-nationale.jpgparticulièrement sanguinaire de la Révolution, - cette journée d'émeute dont l'anniversaire fut déjà stupidement célébré en 1790 sous le nom de Fête de la Fédération -, devient la fête nationale légale avec la paradoxale obligation de service pour les militaires français de parader à cette occasion.

Il convient de fixer une autre date plus convenable comme fête nationale française. À la place de l'anniversaire d'une affaire déplorable, dont le symbolisme est plus que douteux, le choix de la date du 15 août, fête de l'Assomption de la mère du Christ, patronne principale de la France, paraît le plus opportun. Sous le Premier et le Second Empire, le 15 août, était jour de fête nationale. Les Français se doivent de reconnaître le « 15 Août » comme la véritable fête nationale de la France.

 

Source

Voir les commentaires

Émeutes ethniques à Amiens-Nord : va-t-il falloir des morts pour que les autorités publiques réagissent enfin ?

14 Août 2012, 09:09am

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France

 

joly-thomas.jpglogo pdf verticalVéritable zone de non-droit depuis des  années, le quartier colonisé d'Amiens-Nord connaît régulièrement des émeutes ethniques points d'orgue d'une insécurité extrêmement élevée tout au long de l'année ; la racaille afro-maghrébine saisissant n'importe quel prétexte pour défier les forces de l'ordre, agresser, piller, vandaliser et incendier.

 

Dans la nuit de lundi à mardi, la violence a franchi un nouveau palier : incendies de poubelles et de véhicules, barricades bloquant des rues, lynchages d'automobilistes, tirs de mortiers et coups de feu contre les policiers (seize blessés). Pour faire bonne mesure, l'école maternelle Balzac a été incendiée ainsi que la salle associative rue Fafet.

 

Il semble que pas un seul voyou n'ait été interpellé. Sûrement est-ce ainsi que les autorités publiques comptent acheter la paix civile ? En donnant l'ordre aux policiers de ne pas "provoquer" les émeutiers et de ne surtout procéder à aucune arrestation ?

 

emeute racaillesLe Parti de la France réclame la mise hors d'état de nuire des bandes de voyous qui font régner la terreur à Amiens-Nord.

 

Le Parti de la France s'engage à rétablir l'ordre partout en France en donnant les consignes et les moyens nécessaires aux forces de police et de gendarmerie pour mener à bien leur mission, en expulsant dès le premier délit les délinquants étrangers, en mettant fin à la colonisation migratoire de notre pays.

 

Thomas JOLY

Délégué régional du Parti de la France

Voir les commentaires

Le « parti de la France » selon Maurice Barrès

13 Août 2012, 09:23am

Publié par Thomas Joly

Barres.jpglogo pdf vertical« Fonder le parti de la France, un parti qui renoncerait à la chicane oratoire pour ne s’occuper que des intérêts généraux, un parti qui n’aurait pour souci que le travail dans la paix, avec l’Honneur national pour drapeau. »

 

 M. Barrès, L'Appel au soldat

Voir les commentaires

Le bonheur « d'accueillir » la racaille manouche

13 Août 2012, 09:09am

Publié par Thomas Joly

Marguerittes (Gard) : les « gens du voyage » envahissent le stade. Résultat : 80.000 euros de dégâts.

 

 

“Voila. Ils sont partis comme des voleurs. La justice rendra son référé, et ils seront loin, et encore une fois impunis (…) C’est insupportable. D’autres communes ont été pénalisées. Il doit bien y avoir des services de police capables de les arrêter. Ou alors, il va falloir qu’on s’organise… Je vois pas d’autre solution”.

“Il faut arrêter de pénaliser le contribuable par une absence totale de punition. Ces gens-là ne sont pas obligés de bafouer nos lois comme ils le font”. Le maire de Marguerittes

 

Source

Voir les commentaires

La Picard Crew inaugure son local

12 Août 2012, 13:44pm

Publié par Thomas Joly

Picard-Crew-2.jpg

 

Picard-Crew-3.jpg

 

Picard-Crew-1.jpg

 

Samedi 11 août, les jeunes nationalistes de la Picard Crew ont inauguré leur nouveau local sous la houlette de Werner Riegert. Une grosse soixantaine de participants étaient présents pour ce moment festif de saine camaraderie. Les convives se sont partagés un cochon grillé à la broche, plat patriote s'il en est en cette période de ramadan tant chéri par notre République islamophile.

 

L'ambiance musicale était assurée par Albert Sinweldi (patron du Crépuscule des Dieux) et le chanteur de Fureur Nordik qui ont donné un concert acoustique très apprécié.

Voir les commentaires

Racket routier : un record des recettes prévu pour 2012

11 Août 2012, 09:49am

Publié par Thomas Joly

radar jackpotEntre 675 et 700 millions d’euros. Voilà ce que devraient rapporter les radars routiers cette année, en comparaison des quelque 630 millions d’euros générés l’année dernière, selon une estimation de l’Agence nationale du traitement automatisé des infractions (Antai).

 

Entre le 1er janvier et le 30 juin, les bêtes noires des automobilistes français ont déjà rapporté 324 millions d’euros. C’est presque deux foix plus qu’il y a seulement cinq ans : en 2007, les revenus générés par les radars ne s’élevaient qu’à 362 millions d’euros, sans compter les amendes forfaitaires majorées.

 

Source

Voir les commentaires

Mouloud Aounit ne nuira plus

10 Août 2012, 17:13pm

Publié par Thomas Joly

Aounit 2Il a dirigé pendant 20 ans le MRAP (« Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples »), une officine « antiraciste » et crypto-communiste qui a pour but d’éradiquer toute forme de résistance à la destruction de la race blanche, en multipliant les procès. Comme « SOS-Racisme ».

 

Communiste, Aounit n’a jamais vraiment travaillé : ayant poursuivi des études jusqu’à tard, il est devenu permanent associatif et se payait avec l’argent extorqué aux Français résistants, dans les tribunaux, ou grâce aux subventions.

 

AounitVictime – contre toute attente – d’une tumeur au cerveau, il vient de passer l’arme à gauche et les médias vont sortir les mouchoirs pour cette belle figure de citoyen républicain. Naturellement, il avait été promu chevalier de l’ordre national du Mérite (sic) puis chevalier de la Légion d’honneur (sic). (Source)

 

Gilbert Collard, député pro-Marine Le Pen du Gard, franc-maçon notoire, ancien avocat du MRAP, assistera-t-il aux obsèques de ce représentant de l'Anti-France au nom de leur passé commun ?

Voir les commentaires

Ariel mauvais pour le blanc !

10 Août 2012, 13:58pm

Publié par Thomas Joly

 

En ressortant le stéréotype moderne de la blanche qui doit aller avec le noir, le moins que l’on puisse dire est que la société Ariel ne fait pas dans l’originalité avec sa nouvelle publicité.

 

Comme beaucoup des grosses multinationales (Ariel appartient au monstre capitaliste Procter & Gamble), elle pousse les téléspectateurs au métissage, par un lavage (!) de cerveau continu.

 

Vous savez ce qu’il vous reste à faire…

 

Source

Voir les commentaires

Mort de Michel Polac : encore un qui a échappé à la justice humaine

8 Août 2012, 10:09am

Publié par Thomas Joly

http://www.franceculture.fr/sites/default/files/imagecache/ressource_full/2012/08/07/4483703/Michel%20Polac%20@BEP%20THEVENOTLE%20PROGRES.jpgLes médias rendent un hommage unanime à l’un des leurs, Michel Polac, qui vient de casser sa pipe à l’âge de 82 ans, après une longue vie de sévices comme journaliste pour divers torchons de gauche et pour la télévision (qu’il a fait évoluer à son époque). Il a aussi écrit de nombreux ouvrages.

Dans l’un deux, son Journal, paru en 2000, ce pédomane juif raconte page 147 ses ébats avec un enfant (parmi combien ?) de 10 ans :

« Oui, j’ai vécu cela [...] à 40 ans, avec ce curieux gamin un peu bizarre, sauvage, farouche, un rien demeuré, fils de paysan, orphelin peut-être, qui devait avoir 10, 11 ans, peut-être moins, et qui m’a si étrangement provoqué jusqu’à se coucher nu dans ma chambre d’hôtel en me racontant une obscure histoire de relation sexuelle avec un homme de son entourage et je me suis rapproché de lui, et il était nu sur le côté, et j’ai seulement baissé mon pantalon et [censuré], il paraissait si expérimenté, si précocement instruit, tout en ignorant ce que cela signifiait, tout en étant capable de préciser ce qu’il savait ou voulait. »

Source

Voir les commentaires

Mosquée de Montauban : dérapages en série des médias et politiciens

7 Août 2012, 09:27am

Publié par Thomas Joly

http://www.contre-info.com/wp-content/uploads/2012/08/supercochon.jpgDeux têtes de cochons ont été découvertes tôt mercredi 1er août devant la mosquée de Montauban. Un type d’actes qui se multiplie dans notre pays depuis quelques années, et dont les auteurs entendent manifester aux colonisateurs musulmans qu’ils ne sont pas bienvenus.

Le traitement médiatique, politique et policier qui en a découlé est délirant.

Les médias, comme Le Figaro ou Le Monde, osent parler de la « profanation » d’une mosquée ! Alors que les têtes porcines ont été trouvées simplement devant le bâtiment, et surtout alors qu’il ne pouvait en rien s’agir d’une « profanation » parce que les mosquées, tout comme les synagogues d’ailleurs, ne sont pas des lieux sacrés. Mosquées et synagogues sont, du point de vue de ces religions même, des lieux de rassemblement où l’on prie et où l’on enseigne. Ce ne sont pas des « lieux sacrés », contrairement aux églises catholiques où un culte est rendu.

Le maire UMP Brigitte Barèges ose même parler dans un communiqué officiel de la mairie d’acte « blasphématoire ». Curieux, pour une républicaine laïcarde…

On pourra comparer avec l’absence de réaction des médias, des politiciens et de la police quand c’est une église, a fortiori traditionaliste, qui est pour le coup réellement profanée… Ce qui est beaucoup plus fréquent.

Source

Voir les commentaires

Chasse aux sorcières aux Jeux Olympiques : encore une victime

4 Août 2012, 18:05pm

Publié par Thomas Joly

http://assets.nydailynews.com/polopoly_fs/1.1128266.1344009975!/img/httpImage/image.jpg_gen/derivatives/landscape_635/rower4n-2-web.jpgVoici un événement qui permet de comprendre la pression qui existe en Allemagne à l’encontre des opposants politiques : Nadja Drygalla, une athlète de la partie orientale de l’Allemagne, a du quitter les Jeux olympiques. La raison de ce départ est que son « petit ami » est un responsable local du parti nationaliste NPD. Dans le passé, Nadja Drygalla a été contrainte de quitter son emploi au sein de la police pour la même raison. (source)

 

Comme pour la compétitrice grecque elle aussi virée pour des motifs absurdes, les responsables olympiques osent invoquer des « valeurs », alors que leur raout mondial est une apologie du dopage, de l’argent-roi, de la publicité, du mercenariat…

 

http://membres.multimania.fr/asso/dossier/baron.jpgIl faudra bientôt aux mondialistes effacer toutes les références à Pierre de Coubertin, qui a créé les Jeux Olympiques modernes il y a un siècle, car ce dernier professait des opinions aujourd’hui interdites. S’affirmant « colonialiste fanatique », il expliquait que « les races sont de valeur différente et à la race blanche, d’essence supérieure, toutes les autres doivent faire allégeance ». A propos des femmes et des Jeux Olympiques, il constatait que « les olympiades femelles sont inintéressantes, inesthétiques et incorrectes. Aux Jeux Olympiques, leur rôle devrait être surtout, comme aux anciens tournois, de couronner les vainqueurs. » Sans parler de l’appréciation élogieuse qu’il fit des JO de Berlin en 1936, organisés par le IIIe Reich.

 

Source

Voir les commentaires

Un piranha pêché à Paris dans le canal Saint-Martin

4 Août 2012, 09:55am

Publié par Thomas Joly

http://www.waouo.com/wp-content/uploads/2011/03/piranhageant.jpgSur un ton amusé, la presse généraliste s'interroge sur la présence étrange d'un piranha, poisson carnassier d'Amazonie, dans le canal Saint-Martin à Paris.

 

Ces mêmes journalistes auront peut-être aussi la curiosité, qui sait, de s'inquiéter des nombreux spécimens exotiques souvent très dangereux que l'on peut aisément trouver dans tous les paniers à salades de Paris et des grandes villes françaises depuis maintenant plusieurs décennies...

Voir les commentaires

Réduction de la Défense immunitaire de la France

3 Août 2012, 10:45am

Publié par Thomas Joly

http://archives.r-p-f.org/local/cache-vignettes/L440xH225/armee_fr-315f8.pngLe ministère de la variable d'ajustement - anciennement ministère de la Défense - paiera la plus grosse facture et subira donc une nouvelle réduction de ses effectifs et un nouveau gel de 25% de ses investissements. Que reste t-il à un pays qui ne peut défendre ses ressortissants et ses biens ?

 

A l'heure où toutes les autres grandes puissances mondiales augmentent leurs capacités militaires, il est peut-être encore temps qu'une vraie réflexion voie le jour en France sur cet enjeu vital qui engage plus que le simple bilan d'un quinquennat à présenter par des politiciens en mal de suffrages...

 

Source

Voir les commentaires

Sarkozy s'achète un palais au Maroc

3 Août 2012, 10:26am

Publié par Thomas Joly

http://static.lexpress.fr/medias/176/1-french-president-nicolas-sarkozy-with-model-and-singer-carla-bruni-arrives-to-luxor-airport_167.jpgL’ancien président de la « ripoublique » ne connait pas la crise. D’après une information révélée par le quotidien « Akhbar Al Yaoum », reprise par le site « Bladi.net », l’ancien couple présidentiel vient de mettre la main sur un superbe palais, « Antarès », dans le triangle d’or de Marrakech, pour la bagatelle de cinq millions d’euros.

 

Ce n’est pas la première fois que cette rumeur circule. Au début de l’année, il nous avait été rapporté par le magazine « Le Point ». Cette fois cependant, elle semble se confirmer, assurent les médias marocains. Il s’agit d’une luxueuse résidence située dans la Palmeraie Amelkis à Marrakech, non loin du palais « Rhoul ».

 

Source

Voir les commentaires