Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

FN et Halal : il s'agit de "répondre à la demande"

10 Novembre 2011, 09:40am

Publié par Thomas Joly

marine-le-pen-tire-languevolaille halalAssurant la défense de Paul Lamoitier, conseiller régional FN dans le Nord-Pas-de-Calais, Marine Le Pen affirme qu'il ne fait "que répondre à la demande"... Alors plus d'immigration car plus d'immigrés ? Plus d'avortements car plus de demandes ? Plus de mariages homosexuels car plus de gays ?... Au secours !

Voir les commentaires

Lancement de l'Union de la Droite Nationale

9 Novembre 2011, 09:27am

Publié par Thomas Joly



Articles de presse ici, ici et ici.

Voir les commentaires

Le Libre Journal du Parti de la France - Émission du 7 novembre 2011 - Invité : Pierre Descaves

9 Novembre 2011, 09:18am

Publié par Thomas Joly


Voir les commentaires

Les prochains rendez-vous de Carl Lang en province

8 Novembre 2011, 11:25am

Publié par Thomas Joly

CARL-LORRAINE-JPEG.jpg

 

CARL-LIMOGES.jpg

Voir les commentaires

A l'ONU, l'État d'Israël ne reconnait pas (encore) le Front National

7 Novembre 2011, 14:35pm

Publié par Thomas Joly

Marine Le Pen IsraelDix petites minutes avec Ron Paul à Washington, vingt autres petites minutes avec l’ambassadeur israélien Ron Prosor à l’ONU en compagnie de quatre honorables représentants de petits pays exotiques. Le bilan des tribulations de Marine Le Pen en mal de reconnaissance reste bien maigre. Si ces rencontres expresses lui permettent dans une certaine mesure de sauver la face, on est loin de la visite "triomphale" espérée.

 

Salué comme "un formidable coup politique" par le FN, la brève rencontre entre Mme Le Pen et l’ambassadeur israélien a vite été ramenée à la dimension d’un "malentendu"par la porte-parole de la mission israélienne. CARL-LANG.jpgSi Marine Le Pen espérait obtenir "la reconnaissance du Front national par l’État d’Israël" ce sera pour une autre fois. Au Proche-Orient les tractations sont souvent longues et tortueuses, les Palestiniens sont bien placés pour le savoir…

 

A propos de ce voyage, l’ancien secrétaire général du FN, Carl Lang, candidat lui aussi l’élection présidentielle, a déclaré qu’à la différence de Marine Le Pen "je n’ai besoin de la caution d’aucune puissance étrangère".

 

Source

Voir les commentaires

Qu'il fait bon vivre en France...

7 Novembre 2011, 11:47am

Publié par Thomas Joly

défendons-nous

 

L'excellent site Fait Divers France dresse le bilan (non-exhaustif) absolument effrayant des actes de délinquance et de criminalité qui se perpètrent chaque jour dans notre pays colonisé.

 

Ci-dessous, à titre d'exemple, les méfaits commis lors de la journée du 13 octobre 2011 :

 

13/10: Soufiane.A+Kevin.N+Mohamed.B violents a Lille (59) (source)
13/10: Abdelkader.K,raciste+violent dans le TGV a Lille (59) (source)
13/10: Adama.K,médiateur et émeutier a Villiers-le-Bel (95) (source)
13/10: Elies.B, escroc aux appartements arrêté a Toulouse (source)
13/10: Arnaque sur internet depuis l’Afrique a Castres (81) (source)
13/10: Sevran (93) cocaïne, héroïne et cannabis saisis (source)
13/10: Danielle.G, voyante escroc a Aix (13) 300 000€ fraude (source)
13/10: Une femme tuée à l’arme blanche a Bouchet (26) (source)
13/10: Escroquerie au poker au casino Barrière a Cannes (06) (source)
13/10: Michel.C, bandit remis en liberté a Marseille (source)
13/10: Le GIPN appelé pour déloger un squatteur a Toulouse (source)
13/10: 2 ‘ados’ cambrioleuses dont 1 sans-papier a Sorgues (source)
13/10: 5 voitures ont brûlé dans une même nuit a Montluel (01) (source)
13/10: 7eme incendie criminel à Lisieux (14) depuis samedi (source)
13/10: Un contrôleur agressé à la gare Saint-Charle/Marseille (source)
13/10: Nice: l’employé de Crédit mutuel avait détourné 200.000€ (source)
13/10: Agression sexuelle contre une mineure: prison a Gap (source)
13/10: Une femme étranglée par son ‘ami’ à Cherbourg (50) (source)
13/10: Trafic a 30.000€ /jour cité Boullereaux a Champigny (94) (source)
13/10: Vol de pièces d’identité par fausse entreprise a Vaulx (69) (source)
13/10: Arrêtés pour des kebabs «clandestins» au Mureaux (78) (source)
13/10: Un cambrioleur s’endort sur place a Beauvais (60) (source)
13/10: Alerte aux faux agents de la ville a Amiens (80) (source)
13/10: 2 ‘enfants’ cumulent 40 vols de portables Paris Gare Nord (source)
13/10: Un motard fonce sur la police a Tomblaine (54) (source)
13/10: Home-jacking violent+vol BMW a Fonsorbes (31) (source)
13/10: Un retraité+ femme dealaient de l’héroïne a Bohain (02) (source)
13/10: Grenoble: Ils proposent du hash à un policier en civil (source)
13/10: Infraction,caillassage,vol,cambriolage…etc a Toulouse (source)
13/10: Quatre ‘jeunes’ volent une voiture a Canteleu (76) (source)
13/10: Distributeurs trafiqués: 30 victimes vers Angoulême (source)

Voir les commentaires

Compte-rendu de la réunion avec Carl Lang à Lyon

6 Novembre 2011, 19:12pm

Publié par Thomas Joly

carl lang matignon-copie-1Vendredi 4 novembre, Carl Lang a tenu une conférence de presse à Lyon avec la participation d'Olivier Wyssa et Alexandre Gabriac (animateur des Jeunesses Nationalistes), conseillers régionaux de Rhône-Alpes, Pierre Vial, ancien conseiller régional et représentant de la Nouvelle Droite populaire, Yvan Benedetti, conseiller municipal de Vénissieux et avec la présence amicale de Liliane Boury, conseillère régionale de Rhône-Alpes.

 

Carl Lang et les personnalités politiques présentes ont animé une soirée militante de mobilisation de la droite nationale pour les échéances présidentielle et législatives de 2012.

 

De nombreux jeunes militants ont ainsi pu prendre date afin de s'associer à la grande entreprise politique de reconquête nationale et de décolonisation de la France et de l'Europe. Reconquête qui devra être l'objectif des défenseurs de la Communauté nationale et de nos valeurs de civilisation.

 

Il a été rappelé à l'occasion de cette réunion que les échéances de 2012 ne représentent évidemment qu'une première étape d'affirmation des droits du peuple français à rester lui-même.

 

Ci-dessous, un article du Progrès de Lyon :

 

Article-du-Progres-de-Lyon.jpg

 

Et pour lire un article du Parisien, cliquez ici.

Voir les commentaires

Nicolas Sarkozy, toutes taxes comprises !

6 Novembre 2011, 10:37am

Publié par Thomas Joly

Sarkozy-agit-.jpgVoici la liste de toutes les taxes créées et toutes les niches fiscales supprimées par Sarkozy depuis 2007.

 

Taxes de Sarkozy en 2012

- Taxe  sur les hauts revenus ( voir Montant de la taxe sur les hauts revenus).

- Taxe sur les loyers élevés des micro-logements ( taxe de 10 % à 40 % sur le loyer des locations de petites surfaces dont le prix dépasse 40 euros du mètre carré, dès le 1er janvier).

- Taxe sur les sodas et boissons sucrées ( voir  Taxe sodas appliquée aux light)

- Hausse du forfait social sur l’intéressement et la participation de 6 % à 8 %.

- Hausse de la taxe sur les conventions d’assurance de 3,5 % à 7 % (1,1 milliard d’euros de gain pour l’ Etat). Les mutuelles de santé solidaires et responsables, auparavant exemptées de la taxe, seront taxées à 3,5%.

- Hausse de la taxe sur le tabac et l’alcool  ( bénéficie pour l’ Etat de 940 millions d’euros).

- Hausse du barème de la taxe sur les véhicules de société.

- Hausse de l’assiette de la contribution sociale de solidarité des sociétés et contribution additionnelle dans le secteur financier. 

Niches fiscales supprimées :

- Fin de la défiscalisation totale des heures supplémentaires.

- Suppression de l’abattement sur la participation et l’intéressement et réduction de l’abattement sur la CSG et la CRDS de 3 % à 2 %.

 

Fisc dent en orTaxes de Sarkozy en 2011

- Taxe sur les nuitées d’hôtel supérieures à 200 euros ( 90 millions d’euros dans les caisses de l’ Etat).

- Taxe sur la provision pour hausse des prix mise à la charge des entreprises du secteur pétrolier ( taxe sur les entreprises pétrolières, bénéfice de 120 millions d’euros pour l’ Etat).

- Imposition des plus-values latentes lors du transfert d’un domicile fiscal à l’étranger ( gain pour l’ Etat: 189 millions d’euros).

- Taxe sur les activités privées de sécurité ( 17 millions d’euros pour l’Etat).

-Taxe de risque systémique pour les banques ( 809 millions d’euros pour l’ Etat).

- Taxe de droit de timbre pour l’introduction d’une instance dans le cadre de la réforme de l’aide juridictionnelle ( 88 millions d’euros pour l’Etat).

- Taxe sur les opérateurs ferroviaires privés autorisés à utiliser le réseau ferré français.

- Taxe sur la capitalisation boursière ( taxe sur les sociétés détentrices de capitalisations de plus d’ 1 milliard d’euros, bénéfice de 12 millions d’euros dans les caisses de l’ Etat).

- Taxe de 5 % à 10 % sur les sociétés d’assurances qui constituent une réserve d’argent dans certaines conditions.

- Surtaxe de 5% sur les entreprises dites « de réseau », qui touchent à l’énergie, au transport ou aux télécommunications.

- Hausse de 2,5 % à 8 % du taux de la contribution payée par le bénéficiaire sur le gain de la levée d’option sur les stock-options, et de 10 % à 14 % de la contribution patronale sur la valeur de l’option.

- Hausse de la taxe sur les retraites chapeaux ( 110 millions d’euros de gain pour l’ Etat).

- Hausse du taux de forfait social sur l’épargne salariale de 4 % à 6 % ( 350 millions d’euros pour l’ Etat).

Niches fiscales supprimées :

- Réduction de cotisations patronales « Fillon » sur les bas salaires.

- Plafonnement de la réduction d’assiette au titre des frais professionnels.

 

impôtsTaxes de Sarkozy en 2010

- Taxe spéciale d’équipement au profit de la société du grand Paris.

- Taxe sur les exploitants de centrales nucléaires.

- Taxe sur les bonus des traders ( bénéfice pour l’ Etat de 270 millions d’euros en 2010).

- Hausse de 6% de la taxe sur le tabac.

- Hausse du forfait journalier hospitalier et du « forfait social ».

- Hausse des prélèvements sociaux sur les « retraites chapeaux » sont doublés.

- Hausse de la fiscalité sur les plus-values mobilières.

- Taxe sur les complémentaires santé pour participer aux frais générés par la grippe A ( 300 millions d’euros).

- Taxe de 9,5% sur le produit des appels à des numéros surtaxés effectués dans le cadre des programmes télévisés et radiodiffusés comportant des jeux et concours.

Niches fiscales supprimées :

- Fin de l’exonération de prélèvements sociaux sur certains contrats d’assurance-vie en cas de décès du bénéficiaire .

- Fin des exonérations fiscales des sportifs professionnels liées au « droit à l’image collectif ».

 

moin-d-impots-konk.jpgTaxes de Sarkozy en 2009

- Droit affecté au fonds d’indemnisation de la profession d’avoués près les cours d’appel: Dans la loi de finance rectificative pour 2009, le législateur a voté une indemnisation des avoués et de leurs salariés. Cette taxe, d’un montant forfaitaire de 330 euros est due, lors d’un procès, “par la partie qui interjette appel principal, lorsque l’appelant est tenu de constituer avocat devant la cour d’appel”.

- Droit de timbre perçu en cas de renouvellement anticipé de la CNI : La loi de finance de 2009 impose à tout citoyen de présenter sa carte nationale d’identité afin de la renouveler. En cas de défaut de présentation de la précédente carte, on doit s’acquitter d’un droit de timbre de 25 euros.

- Taxe sur le certificat d’immatriculation d’un véhicule neuf ou d’occasion.

- Eco-taxe poids lourds ( taxe sur le transport des marchandises par la route, gain pour l’ Etat de 1,2 milliard d’euros par an).

- Hausse de lla taxe sur le chiffre d’affaires de la branche santé des assurances complémentaires de 2,5 % à 5,9 % ( gain pour l’ Etat: 1 milliard d’euros)

- Doublement de la taxe sur les retraites chapeaux.

- “Forfait social” pour les employeurs.

- Taxe minière spécifique applicable à la production d’or en Guyane.

- Taxe sur les véhicules polluants, en fonction de l’émission de CO2.

- Taxe fixe sur chaque rapport de certification des comptes.

 

Rap toutTaxes de Sarkozy en 2008

- Franchises médicales.

- Taxe sur les distributeurs de pharmacie.

- Taxe sur les stock-options et les attributions gratuites d’actions.

- Taxe sur les indemnités de mise à la retraite d’office.

- Suppression de l’exonération de la taxe sur les accidents du travail et maladies professionnelles.

 

Taxes de Sarkozy en 2007

- Taxe additionnelle à la taxe sur les certificats d’immatriculation des véhicules (surtaxe sur les véhicules polluants).

 

Source

Voir les commentaires

Nouvel ouvrage d'Hervé Ryssen : Le racisme antiblanc

4 Novembre 2011, 12:08pm

Publié par Thomas Joly

le-racisme-anti-blanc-Ryssen.jpgChaque année, en France, des immigrés se rendent coupables de milliers d’agressions physiques, de centaines de viols et de dizaines de meurtres contre des femmes blanches et des hommes blancs, sans que les hommes politiques qui nous dirigent n’élèvent la moindre protestation.

 

Dans les médias, ces affaires ne sont jamais traitées comme des crimes racistes, mais comme de simples faits divers. Il est en effet entendu que le racisme ne peut être que le fait d’un Blanc, et que la victime du racisme ne peut être qu’un pauvre immigré du tiers-monde, un “homme de couleur”.

 

Comme dans les films produits à Hollywood, le raciste, le salaud, celui qui agresse les plus faibles, qui pille la planète et qui détruit la nature, c’est toujours le Blanc, qui est le bouc émissaire des véritables prédateurs que sont les mondialistes, les maîtres de la finance et des médias. Ceux-ci travaillent sans relâche, de toutes leurs forces, à instaurer la société multiculturelle et le gouvernement mondial. Leur objectif est clair : ils veulent détruire la race blanche.

 

Noir tue blancDepuis des décennies, leur propagande culpabilisatrice tourne à plein régime. À la radio, dans la presse, au cinéma et sur toutes les chaînes de télévision, c’est toujours le même discours humaniste, égalitaire et moralisateur qui revient, sept jours sur sept et tout au long de l’année. Au nom de l’égalité et de la tolérance, on demande ainsi au “petit Blanc” d’accepter l’arrivée des immigrés du tiers-monde, toujours plus nombreux, sous peine d’être désigné comme “raciste”. Il faut ouvrir son esprit, ouvrir son cœur, ouvrir… tout !

 

Après quelques décennies de ce matraquage idéologique estampillé aux “droits de l’homme”, le résultat est aujourd’hui bien visible pour tous : en Ile-de-France, les Blancs sont aujourd’hui minoritaires. Et au fur et à mesure que leur nombre grandit, les étrangers commettent sur les Blancs des violences et des crimes toujours plus nombreux. Voilà la vérité.

 

Le Racisme antiblanc, Hervé Ryssen, Editions Baskerville, 320 pages, 20 € (ajoutez 2 € de port, pour la France et l'étranger, et 8 € pour les Dom-Tom). Pour commander, cliquez ici.

Voir les commentaires

L'homoparentalité reconnue par un juge à Bayonne : une jurisprudence contre la famille traditionnelle

4 Novembre 2011, 10:04am

Publié par Thomas Joly

Logo_LePDF_S.jpgCommuniqué du Parti de la France

 

La décision d'une magistrate de Bayonne de reconnaître l'autorité parentale conjointe à un couple de lesbiennes sur les jumelles mises au monde par l'une d'elles constitue une grave atteinte à la conception traditionnelle de la famille et à l'ordre naturel.

Cette complicité idéologique de la justice française avec les revendications outrancières du lobby communautaire homosexuel (mariage, adoption, homoparentalité, ...) marque une volonté explicite de transformer notre société et d'institutionnaliser toutes les déviances sans penser une seule seconde, dans le cas présent, à l'intérêt des enfants.

lesbiennes-bayonne.jpgLe Parti de la France réaffirme son attachement au respect du droit naturel en rappelant des normes simples et intangibles : on naît garçon ou fille et le mariage ne peut être que l’union d’un homme et d’une femme, cellule naturelle d’accueil de la vie. Tout comme l'autorité parentale ne doit pas pouvoir être exercée par deux personnes de même sexe.

Afin de mettre un terme à ces attaques récurrentes contre le droit naturel, le Parti de la France propose d’inscrire dans la Constitution que seuls les couples mariés composés d’une femme et d’un homme soient reconnus par l’état civil.

Voir les commentaires

Entretien avec Benjamin Marraud dans Rivarol

3 Novembre 2011, 09:33am

Publié par Thomas Joly

Rivarol-04-11-11.jpgRivarol publie un entretien, dans son édition du 04/11/11, avec le meneur de la première action contre le théâtre de la Ville : Benjamin Marraud est le responsable parisien du Renouveau français. Il a participé avec une dizaine d’autres à l’opération de protestation au Théâtre de la Ville. Il nous en dit plus sur les motifs et les circonstances de cette action condamnée sans surprise par la « conférence des évêques de France ».


RIVAROL : Pourquoi avoir interrompu la représentation d’une pièce au Théâtre de la Ville ? De quoi s’agissait-il dans ce spectacle ?

Benjamin MARRAUD : La pièce de théâtre scato-blasphematoire de Roméo Castellucci Sur le concept du visage du fils de Dieu représente un vieillard déféquant sur scène et son fils en train de le nettoyer. Notons que la scène se déroule sous le regard bienveillant du Christ, en toile de fond. La pièce se termine par l’arrivée de plusieurs enfants caillassant le portrait de Jésus. La phrase « tu n’es pas mon berger » ainsi qu’une coulée noire (faisant référence aux excréments du vieillard) apparaissent alors sur le visage du Christ. Précisons tout de même que lorsque le vieillard défèque, nous avons droit aux odeurs artificielles dans tout le théâtre.

D’un point de vue purement naturel, la pièce nous paraissait déjà contestable. En effet, quel intérêt peut-on avoir à regarder et à sentir un vieillard agir de la sorte ?

De manière surnaturelle, la représentation du Christ avec la fin qu’on lui connaît était ouvertement blasphématoire. Il était donc de notre devoir d’agir.

 

R. : Comment les choses se sont-elles passées? Comment avez-vous procédé? Combien étiez-vous? Quels mouvements ont participé à cette action? Qui a appelé la police pour vous déloger? L’action des forces de l’ordre a-t-elle été brutale comme on l’a dit?

castellucci-piece.jpgB. M. : Nous avons donc décidé de nous inviter à la première représentation qui avait lieu au théâtre de la Ville, le jeudi 20 octobre. A l’intérieur du théâtre, une banderole, quelques slogans et une bonne dose de courage pour monter sur scène et interrompre la représentation. Face à nous 400 bobos dégénérés nous insultant, nous demandant même de nous mettre « A poils » (on appréciera le niveau intellectuel) et réclamant l’intervention de la police pour respecter la liberté d’expression. La liberté d’expression à géométrie variable ne s’appliquant évidemment que lorsqu’ils l’autorisent. Au bout de presque 30 minutes, le rideau se ferme, les forces de l’ordre arrivent et viennent nous déloger alors que nous étions à genoux en train de réciter des «je vous salue Marie». A aucun moment, nous n’avons fait usage de la violence. Cette action a été menée par une dizaine de militants du Renouveau français dont je suis le responsable parisien.

Les jours suivants, d’autres personnes ont recommencé à interrompre la pièce avec plus ou moins de réussite.

 

R. : Vous êtes resté 24 heures en garde à vue. Pouvez-vous raconter cette journée? Le directeur du théâtre et la mairie de Paris ont porté plainte. Que risquez-vous?

B. M. : Suite à notre action, nous avons fait 24h de garde à vue pour attroupement et violences volontaires en réunion sur agents de sécurité. Nous étions 2 par cellule, ce qui permet de garder le moral. Interrogatoire, visite médicale, appel téléphonique à un proche. Nos droits n’ont pas été bafoués même si nous avions devant nous des officiers de police judiciaire dont les rires et les moqueries traduisaient le formatage républicain et antichrétien.

A l’issue de la garde à vue, les vigiles n’ont définitivement pas porté plainte contre nous, n’ayant évidemment aucune trace de coup ou de blessure.

En revanche, la mairie de Paris et le théâtre de la Ville ont porté plainte pour outrage a la liberté artistique. Nous attendons à présent la date du procès. Le risque serait que nous soyons condamnés à une lourde amende à titre d’exemple.

 

soutienauxmilitants.com.jpgR.: Comment soutenir votre action et vous aider concrètement?

B. M. : Pour aider les militants qui ont fermement décidé d’interrompre la pièce de théâtre, une association existe. Le Comité de Soutien aux Victimes de la Répression (CSVR) a été créé dans ce sens et dispose d’un site internet soutienauxmilitants.com. Il est possible de faire un don dès maintenant afin d’anticiper les différents frais de justice. On peut aussi nous contacter grâce au site renouveaufrancais.com.

 

R. : D’aucuns disent que ces actions ne servent à rien, qu’elles sont condamnées à l’échec, qu’elles donnent une mauvaise image des catholiques qui cherchent inutilement des coups et qu’en plus elles assurent une publicité à des œuvres blasphématoires qu’il vaudrait mieux ignorer et traiter par le mépris d’autant qu’on ne peut matériellement protester contre tous les spectacles, propos et publicités blasphématoires, impies ou pornographiques de notre société laïque et apostate. Que pensez-vous de ce raisonnement et que répondre aux personnes qui le tiennent ?

B. M. : Les personnes qui ont ce type de raisonnement se situent aux antipodes de ce que nous pensons au Renouveau français. Il est justement de notre devoir de nationaliste de défendre la chrétienté, colonne vertébrale de notre civilisation européenne. Nous ne devons pas nous taire, nous ne devons pas continuer à accepter l’inacceptable comme c’est le cas depuis tant d’années. Aujourd’hui, le pseudo-art grassement subventionné au service de la christianophobie, le mépris de la religion catholique ou même le vandalisme des églises ou des cimetières n’inquiètent pas nos élus. La plupart des moyens légaux ne suffisent plus, la preuve avec la pétition au mois d’avril lancée par l’institut Civitas pour l’interdiction du «Piss Christ» à Avignon. 90000 signataires mais aucune réaction. Inutile de préciser qu’il en aurait été différemment s’il s’agissait de la religion juive ou musulmane. Pour l’une, tous les élus auraient réagi. Pour l’autre, tous les pratiquants auraient réagi. Nous n’avons pas à être la dernière roue du carrosse sur notre sol, dans notre pays.

Voir les commentaires

Premier meeting parisien de Carl Lang le 11 novembre lors de la journée de Synthèse Nationale

3 Novembre 2011, 09:14am

Publié par Thomas Joly

Carl-Lang-synthese-nationale.jpg

Voir les commentaires

Grèce : référendum, élections ou révolution ?

2 Novembre 2011, 15:00pm

Publié par Thomas Joly

Carl-Lang-3.jpgCommuniqué de Carl Lang

 

Alors que les Etats européens, la Banque Centrale européenne et le Fonds monétaire international organisent la fuite en avant et les replâtrages, multiplient les réunions, les déclarations et les plans de « sauvetage » pour repousser l’échéance de la débâcle financière et de la crise systémique, le premier ministre grec, Georges Papandréou vient de lancer un pavé dans la mare en annonçant la tenue d’un référendum.

 

Aussitôt, la classe gouvernementale européenne hurle à l’irresponsabilité et à la déloyauté internationale. Mais au nom de quels principes ces habituels parangons de vertu démocratique s’opposeraient-ils au droit du peuple grec de s’exprimer directement sur des politiques qui conditionnent aussi lourdement son avenir ?

 

BCE.jpgCeux qui condamnent le recours au référendum ne voient-ils pas que la Grèce est en état de chaos social, de grèves à répétition, d’émeutes, de généralisation de l’économie parallèle et de fraudes fiscales exponentielles ?

 

La caste gouvernementale et les technocrates de la BCE qui pensent pouvoir imposer aux peuples des politiques dont ils ne veulent pas sont, eux, les véritables irresponsables.


Un référendum ou des élections anticipées sont mille fois préférables à la révolution rouge, à la guerre civile ou à un coup d’Etat. C’est par les élections ou le référendum que les Grecs doivent pouvoir, s’ils le souhaitent, sanctionner leur propre classe dirigeante et en changer. Le clanisme, le clientélisme, l’étatisme et la démagogie sociale des différents gouvernements sont responsables d’un endettement public colossal qui étouffe aujourd’hui l’économie grecque et la livre à la loi impitoyable des marchés financiers.

 

Un peuple mendiant n’est pas un peuple libre : cette leçon devrait, d’urgence, être comprise par la classe politique française.


UE-Grece.jpgLes Grecs sont malheureusement condamnés, pour des années, aux difficultés économiques et à la souffrance sociale. Dans l’état de délabrement financier où se trouve leur pays, il n’existe aucune solution miracle pour sortir de la crise.

 

Dans ces conditions, il appartient au seul peuple grec de faire le choix de la moins mauvaise politique afin d’organiser un rétablissement qui sera, dans tous les cas, long et douloureux.


Ce n’est pas la troïka BCE, FMI et Union européenne qui pourra imposer quelque politique d’austérité que ce soit sans le consentement minimum du peuple et encore moins contre sa volonté. Il n’appartient donc qu’au peuple d’Alexandre de trancher ou non le nœud gordien de la crise grecque.

 

Quant à la France, loin de l’illusion et des mirages d’une sortie rapide et facile de la crise et compte tenu d’un héritage de trente années de gaspillages, de déficits publics, d’immigration ruineuse et de mondialisation prédatrice, il est encore possible, mais urgent, de mettre en œuvre un plan économique et social de sauvegarde nationale et de gestion patriotique de la crise.

Voir les commentaires

Cathophobie : une arme contre notre Identité européenne ! (par Yves Darchicourt)

1 Novembre 2011, 13:05pm

Publié par Thomas Joly

manif-cathophobie.jpgLa manifestations des catholiques samedi à Paris contre le spectacle blasphématoire présenté au Théâtre de la Ville et plus généralement contre le développement de la cathophobie en France a été un fort beau succès.

 

Le très ambigu maire de Paris s'en est dit "consterné " et le cardinal-archevêque de Paris a véhémentement condamné le " groupuscule qui fait de la foi un argument de violence " ...monsieur Delanoë et monsieur Vingt-Trois unis pour le meilleur et pour le pire dans leur commune hostilité aux catholiques de Tradition qui ont le grand tort de ne pas apprécier une "création artistique" au cours de laquelle le visage du Christ est recouvert d'excréments. Des réactions au diapason de celles des "grands médias" préoccupés plutôt par l'antisémitisme, l'islamophobie ou l'homophobie; des médias pour qui accrocher un saucisson à la porte d'une mosquée ou d'une synagogue est infiniment plus grave que des projections de merde sur le visage de Jésus et pour qui la cathophobie est un fantasme d'arriérés intégristes.

 

delanoeDelanoë s'était fâché tout rouge : le bougre avait obtenu que les "perturbateurs" qui gâchaient le show scatologique soient régulièrement raflés et rossés d'importance par la police, histoire de permettre chaque soir à une poignée de bobos de frissonner délicieusement au vu du blasphème merdouillard dans un théâtre amplement subventionné par les contribuables. Vingt-Trois lui n'a pas été irrité par le spectacle  sur lequel il refuse courageusement de se pronconcer mais par le fait que la protestation vienne de " la base ", du Peuple de Dieu lui-même; un Peuple de Dieu de plus en plus éloigné d'une forte partie des autorités ecclésiastiques gagnées au politiquement correct mondialisant ( Vingt-Trois oeuvre à la Pastorale des migrants et des personnes en déplacement... ) et engluées dans la dhimmitude. 

 

La cathophobie n'est pas une illusion : elle est le point de convergence des laïcards forcenés et des partisans du brassage généralisé lequel est une porte ouverte à l'islamisation. Le catholicisme romain - la plus païenne des sectes chrétiennes - est partie prenante de notre civilisation européenne qui plonge ses racines dans la nuit des temps : s'y attaquer c'est s'attaquer à un des aspects essentiels de notre identité civilisationnelle millénaire.

 

Source

Voir les commentaires