Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Stand du Front de Gauche à la braderie de Lille

3 Septembre 2012, 10:25am

Publié par Thomas Joly

Tout est résumé en une photo :

 

front-de-gauche-stand-braderie-Lille.jpg

 

Source

Voir les commentaires

La sarabande des missions et rapports (par Michel de Poncins)

3 Septembre 2012, 10:00am

Publié par Thomas Joly

Michel-de-PoncinsDepuis peu, le gouvernement Ayrault multiplie les missions et rapports parfaitement inutiles. En voici des exemples.

Lionel Jospin préside une commission sur la rénovation et la déontologie de la vie publique. Il dispose, pour mener cette tâche impossible à définir, de trois mois, de 14 assistants et de spacieux bureaux dans un quartier chic de Paris.

Louis Gallois dirige une mission sur la compétitivité des entreprises. Personne ne peut comprendre pourquoi cet éminent personnage a accepté de dire du neuf sur un sujet traité par de multiples rapports publics ou privés.

Arnaud Montebourg, a confié à un polytechnicien, une mission sur la santé de Peugeot. N'importe quel boursier sait répondre à cette question puisqu'il s'agit d'une société cotée qui ne peut rien cacher de ses comptes.

 

LES ANTECEDENTS

Rocard.jpg

Évacuer les problèmes que l'on ne veut pas résoudre en créant une commission est une méthode de gouvernement très ancienne.

Christine Boutin avait été gratifiée par Sarkozy d'une mission sur la mondialisation et ses conséquences sociales ! Michel Rocard, qui dispose du train de vie princier d'un ancien premier ministre, s'est fait nommer « Ambassadeur pour les négociations dans les pôles », fonction luxueuse qui doit gêner énormément les nombreux diplomates tout à fait capables de gérer ces problèmes.

Passons aux rapports. L'Assemblée nationale a produit au moins 8.000 rapports dont personne n'a aucun besoin réel. Pour les autres assemblées nous ignorons le chiffre ; avec le nombre de collectivités, il doit être immense. Un seul exemple : Juppé avait commandé à Storelu un rapport sur « Une étude de la proposition américaine pour l'effet de serre » !

 

LA PYRAMIDE ABUSIVE

ministres hollandeCette sarabande à laquelle se livre Jean-Marc Ayrault est orchestrée par les innombrables élus dont souffre la France. Les étrangers en sont stupéfaits. Aux élus de base s'ajoutent ceux des intercommunalités et d'autres étranges structures comme le grand Paris.

A côté, il faut compter une quarantaine de ministres ou équivalents, une vingtaine d'entre eux veulent d'autant plus marquer leur passage qu'ils sont inutiles.

La sarabande n'est qu'un sous-produit naturel de la pyramide.

 

LES COUTS

boutin.jpgDeux précieuses indications nous ont été fournies.

Quand Madame Boutin obtint sa mission, une curiosité journalistique révéla son salaire, à savoir 9.500 € par mois. Avec d'autres ressources prises sur l'argent public, elle se trouvait toucher 17.500 €. Elle eut l'élégance de renoncer à son nouveau salaire. Deo gratias.

Le salaire de la patronne n'était qu'une goutte d'eau dans le coût total de la mission. Il fallait trois salariés de très haut niveau à la tête d'une formidable bureaucratie....

Monsieur Claude Barral, vice-président du conseil général de l'Hérault, avait reçu 320.000 F (49.000 euros) pour un rapport sur la « démoustication du littoral ». Le rapport indiquait que le moustique « est agressif et pique du printemps à l'automne », et que « les larves du moustique se développent dans l'eau et viennent respirer à la surface » .

 

QUE FAIRE ?

juif racketIl n'y a aucune chance visible que la voie électorale nous délivre du boulet insupportable supporté par les entreprises dans un univers très concurrentiel. Les élus devraient nous protéger des Princes qui nous gouvernent. Ils sont devenus les Princes agissant selon leur bon plaisir et leurs intérêts changeants.

Ceux qui manipulent les élections au sommet n'ont aucune raison à leur âge de changer quoi que ce soit. Ils se chuchotent entre eux que ce fut toujours comme cela.

Nous devons ne pas être dupes et ne pas cesser d'informer.

Pour le reste, espérons modestement que le réveil ne sera pas trop brutal.

Voir les commentaires

Il n'y a pas que Jennifer qui fraude !

3 Septembre 2012, 09:39am

Publié par Thomas Joly

Suite à la scandaleuse affiche anti-blancs de la CAF, voici les pastiches sarcastiques que proposent le site CBG :

 

CAF-pastiche-1.jpg

 

CAF-pastiche-2.jpg

 

CAF-pastiche-3.jpg

 

CAF-pastiche-5.jpg

 

CAF-pastiche-4.jpg

 

CAF-pastiche-6.jpg

 

CAF-pastiche-7.jpg

 

Source

Voir les commentaires

Face aux agressions, les enseignants s'assurent

1 Septembre 2012, 09:41am

Publié par Thomas Joly

mai68classe.gifA l'approche de la rentrée scolaire, la Maif révèle que 55% des enseignants et la moitié du personnel de direction, soit près de 500 000 personnes, ont choisi de souscrire une assurance spéciale qui les couvre des accidents et des agressions, aussi bien moralement que physiquement.

 

Pour 40 euros par an, les enseignants victimes ou mis en cause dans des accidents ou des agressions bénéficient d'un soutien moral et psychologique, d'une prise en charge des frais d'hospitalisation, des pertes de revenus subies s'ils ne peuvent pas reprendre le travail, ou encore de remboursement des préjudices esthétiques. Agréable pays.

 

Source

Voir les commentaires

Déjeuner nationaliste à Amiens, samedi 6 octobre, avec Thomas Joly et Yvan Bénédetti

31 Août 2012, 07:28am

Publié par Thomas Joly

dejeuner-natio-joly-benedetti.jpg

 

Samedi 6 octobre se déroulera, dans un restaurant proche d'Amiens, un déjeuner nationaliste où prendront la parole Thomas JOLY, secrétaire général du Parti de la France, et Yvan BÉNÉDETTI, président de l'Oeuvre Française.

 

La participation est de 20 € par personne (réglable sur place) et la réservation obligatoire (par mail : thomasjoly60@yahoo.fr ou bien par téléphone : 06.09.96.44.37).

 

Au menu : Kir - Ficelle picarde - Cuisse de canard et ses légumes - Omelette norvégienne - Café et vin compris

 

Face à la colonisation migratoire, économique et culturelle, face à une classe politique dévoyée et acquise au mondialisme destructeur des Nations et des identités, il ne reste plus que les nationalistes pour défendre la France éternelle et le peuple français. Déterminés à rester maîtres chez nous et à rendre la France aux Français, nous devons nous mobiliser face aux dangers mortels qui menacent notre pays et notre civilisation. Rendez-vous donc le 6 octobre pour tous les patriotes picards !

Voir les commentaires

Histoire : à gauche, on préfère accuser plutôt que débattre

30 Août 2012, 23:00pm

Publié par Thomas Joly

 sevilliaJean Sévillia a publié un article sur les carences des manuels d'histoire, paru dans Le Figaro Magazine (l'intégralité peut être lue ici). Depuis, le presse de gauche accuse, de façon assez ridicule, comme à l'accoutumée ("vague brune", "histoire réac", "fronde réactionnaire"...), Jean Sévillia de propos transpirant "le racisme et l’islamophobie". Sic.

 

Pour la petite histoire, Le Figaro Magazine voulait organiser et publier un débat entre un de ces contradicteurs (Laurence De Cock, Eric Fournier, Guillaume Mazeau, Christophe Naudin, Mickaël Bertrand) et Jean Sévillia. Les cinq personnes contactées ont toutes refusé…

 

Source 

Voir les commentaires

La grande distribution s'adapte à la montée de la pauvreté en Europe (par Christian Menanteau)

30 Août 2012, 23:00pm

Publié par Thomas Joly


 

Voir les commentaires

Hollande fabrique des pauvres (par Michel de Poncins)

30 Août 2012, 08:30am

Publié par Thomas Joly

Michel-de-Poncins.jpgParvenu à cent jours de pouvoir et rentrant de vacances, le nouveau président se trouve, selon la presse, devant des dossiers brûlants. En fait, ce ne sont que les calamités qu'il a créées ou amplifiées et les solutions en préparation ne feront que les aggraver.

 

La « République Fromagère » (R.F. pour les intimes), repose sur des principes fondateurs. L'un d'entre eux est le principe des calamités dont voici l'énoncé : « Quand les Hommes de l’État ont créé par leurs agissements une calamité trop visible, ils en créent une deuxième pour la corriger, sans évidemment jamais y parvenir ».

 

Retenons seulement, parmi d'autres, trois dossiers signalés par la presse avec avidité : la panne de croissance, le chômage et le pouvoir d'achat. Ils sont, certes, imbriqués l'un dans l'autre mais les distinguer facilite l'analyse. Lire la suite

Voir les commentaires

Affiches honteuses de la CAF

29 Août 2012, 12:52pm

Publié par Thomas Joly

La Caisse d’Allocations Familiales stigmatise les Blancs à propos des fraudes massives qu’elle subit :

 

CAF-fraudeurs-blancs.gif

 

Or, tout le monde sait bien d’où viennent ces fraudes :

 

communiqué allocations familiales

 

Source

Voir les commentaires

Le cannabis perturbe durablement le cerveau

29 Août 2012, 08:23am

Publié par Thomas Joly

Cannabis MaladeArticle du Figaro sur les effets de la consommation de cannabis (domaine dans lequel la France est championne) :

Il est des études qui demandent du temps. Par exemple, estimer l’impact persistant de la consommation de cannabis sur les performances du cerveau aura pris près de quarante ans. C’est grâce à l’étude de Dunedin, du nom de la petite ville de Nouvelle-Zélande où elle a été conduite, que l’on en sait plus aujourd’hui sur les effets d’une drogue, finalement pas si douce que ça. Une cohorte de 1.037 enfants nés en 1972-73 y a été testée régulièrement à 5, 7, 9, 11, 13, 15, 18, 21, 26, 32 et 38 ans !


cannabisdestruction-copie-1.gifLes résultats sont inquiétants, car les scientifiques néo-zélandais, aidés de chercheurs de l’Université de Duke (États-Unis) et du King’s College de Londres, confirment la plus grande vulnérabilité du cerveau des jeunes à la neurotoxicité du cannabis. On le suspectait, c’est désormais prouvé. Lire la suite

Voir les commentaires

Les Rroms, un casse-tête millénaire (par Claude Lorne)

28 Août 2012, 10:24am

Publié par Thomas Joly

rrom1.jpgQue faire des Roms, ou plutôt Rroms (1), et pour les Rroms ? A peine le gouvernement avait-il annoncé le 23 août un assouplissement des règles en matière d’emploi pour les 15.000 Tziganes officiellement recensés en France afin de hâter leur insertion que l’on apprenait le lendemain par des statistiques policières – confirmées par le ministère de l’Intérieur – que cette communauté faisait preuve d’autant d’inventivité que de productivité, mais dans un domaine fort embarrassant : celui des crimes et délits en tout genre.

 

Les belles âmes qui, avant l’élection présidentielle, manifestaient aux côtés de Tziganes menacés d’expulsion sous le slogan – passablement ésotérique pour le citoyen lambda – de « Nous sommes tous un terrain vague » ignoraient sans doute que le problème ne se poserait pas en Europe sans… l’intolérance islamiste !

 

A l’origine, la fatwa du sultan Mahmoud

 

fatwa.jpgC’est en effet le sultan Mahmoud de Ghaznî (971-1030), Turc dont le clan était de fraîche date converti au sunnisme, qui les expulsa manu militari du Sind, province de l’actuel Pakistan (2). Ainsi bannis du Sind, les Sinti (ou Tziganes en pays slaves, Zingari en Italie) mirent le cap à l’ouest, se dirigeant pour partie vers l’Empire byzantin et l’Europe, pour partie vers l’Egypte, d’où le nom de Gitans ou de Gypsies, du grec Ægyptoï, que leur donnèrent plus tard les Espagnols puis les Anglais. Que leur reprochait donc le sultan ghaznévide ? Choqué par les danses lascives et la musique, qui lui paraissaient le summum de l’immoralité, de ces tribus nomadisantes, inassimilables et d’ailleurs déjà considérées comme hors-castes dans l’Inde aryenne, Mahmoud voyait de surcroît en elles des pépinières de parasites et de voleurs.

 

Ajoutons que, d’abord fort bien accueillies en terres chrétiennes dont, contrairement à la diaspora juive de l’époque, elles adoptèrent systématiquement la religion, la langue et les patronymes, ces victimes de l’islam devinrent vite un poids pour les pays hôtes. Depuis un millénaire, de la mer Noire au détroit de Gibraltar, tous ont achoppé devant la résolution de la question rrom.

 

Exclusion forcée ou volontaire ?

 

roms 2Prise à l’issue d’une réunion interministérielle le 23 août et annoncée en fanfare par le premier ministre Jean-Marc Ayrault, la décision d’assouplir les restrictions du travail des Rroms en leur ouvrant plus largement le marché de l’emploi et en supprimant la taxe pesant sur les employeurs potentiels de ces clandestins – du moins jusqu'en 2014 puisque les ressortissants de la Bulgarie et de la Roumanie devront attendre cette date pour profiter totalement du principe de libre circulation européen et d’un permis de travail – suffira-t-elle à favoriser l’insertion des intéressés ? Si les Verts, le Parti communiste et le MRAP ainsi que la Commission européenne qui a maintes fois flétri notre « racisme » ont bruyamment applaudi ces mesures, rien n’est moins sûr car la volonté d’insertion des bénéficiaires n’est justement pas évidente.

 

D’une enquête publiée en 2007 par l'European Roma Right Center sur l' « exclusion » des Rroms du marché de l'emploi dans plusieurs pays de l’Est (Bulgarie, République tchèque, Hongrie, Roumanie et Slovaquie), il ressortait en effet que 35% d'entre eux se définissaient comme ouvriers non qualifiés, 27% comme ouvriers qualifiés, 18% déclarent travailler dans « le nettoyage », terme des plus flous, et 61% se disaient sans emploi, 2% d’entre eux seulement revendiquant le statut de cadre. Or, le communisme qui avait sévi pendant près d’un demi-siècle dans ces pays, où il se flattait de créer un « homme nouveau », avait mis en place des politiques très actives, sinon coercitives, pour sédentariser et « normaliser » leurs Tziganes… qui s’ingénièrent à s’y soustraire. Si le totalitarisme marxiste a échoué dans cette tâche, on voit mal par quel miracle notre République pourrait réussir, d’autant que le ventre de la communauté dite rrom est encore très fécond et divers.

 

Un ventre très fécond

 

rrom2.jpgLors de l’éclatement du Bloc de l’Est à partir de 1989, on estimait entre deux à deux millions et demi le nombre des Tziganes vivant en Europe orientale. Il faut y ajouter désormais ceux de Russie, de la Moldavie ex-soviétique – que de faux papiers font ici passer pour roumains puisqu’ils parlent la langue de Ionesco. Mais aussi, car l’histoire repasse les plats, il faut également ajouter leurs congénères de Turquie, de Tchétchénie, de Bosnie, d’Albanie ou du Kossovo où un islamisme revigoré les a tacitement décrétés personae non gratae bien qu’ils soient, ou en tout cas se disent, mahométans. Les mendiantes en hijab mais cigarette au bec qui pullulent devant les mosquées turques de Paris ou de Strasbourg sont ainsi des Cingenes, variété anatolienne des Rroms. Il est d’ailleurs curieux que nos humanistes, si enclins à condamner l’égoïsme des Européens de l’Ouest et la brutalité de Bucarest, de Budapest ou de Sofia face aux gens du voyage déracinés, n’évoquent jamais la responsabilité des régimes musulmans dans leur exode. De même préfèrent-ils oublier, il est vrai, que la Suède social-démocrate, mais très eugéniste, du défunt Olof Palme stérilisa sans états d’âme quelque 60.000 de ses Tziganes. Sans doute a-t-elle versé depuis des indemnités aux victimes, mais c’est peu cher payé pour régler une épineuse question.

 

Une délinquance exponentielle, multiforme et multinationale

 

« La délinquance roumaine (sic) en France », qui a « augmenté de plus de 69% entre 2009 et 2011 », selon un rapport de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) divulgué le 24 août par Le Parisien, est « une réalité » qu'il « ne faut surtout pas nier », a reconnu le ministre de l'Intérieur Manuel Valls. C’est cette délinquance qu’il nous faut affronter aujourd’hui. Le ministre a donc préconisé une extrême « fermeté contre la délinquance, celle de la rue mais aussi contre le crime organisé quand il s'agit d'exploitation des mineurs, de femmes, d'hommes, notamment en vue de la prostitution », celle-ci en effet galopante.

 

rrom3.jpgParoles, paroles… Comment oser parler de fermeté quand, pour le même délit, vol avec violence d’un collier en or, un adolescent « roumain » écopait à Monaco de huit mois de prison ferme alors qu’un autre était simultanément relaxé, avec simple suivi judiciaire, par le Tribunal correctionnel de Nice, dépendant de Mme Christine Taubira ? Ou encore quand, toujours à Nice, trois adolescentes « bosniaques » découvertes le 15 août à leur descente du tramway qu’elles venaient d’écumer, en possession de 800 dollars en liquide, ont été gentiment placées dans un foyer… dont elles se sont immédiatement évaporées ?

 

Rien d’étonnant dans ces conditions si la délinquance des « fils du vent » mineurs a connu une courbe plus ascendante encore que celle des adultes, soit +102,92% en deux ans pour les seuls « Roumains » : plus de 5.000 d’entre eux ont ainsi été mis en cause en 2011, avec « une concentration près des grandes villes et des secteurs touristiques ». Cette plaie, aucun gouvernement n’a su ni voulu en venir à bout depuis l’irruption des gamins « yougoslaves » formés (souvent de manière barbare) au vol à la tire et implantés par des gangs dans la capitale et sur la Côte d’Azur dès le début des années 80 de l’autre siècle.

 

15.000… ou 150.000 ?

 

De plus, le ministre Valls ne nous a pas expliqué comment, alors que son gouvernement n’estime qu’à 15.000 le nombre de Rroms installés en France, la Direction centrale de la police judiciaire parle, elle, de « 20.000 Roumains mis en cause en 2011 » : 20.000 personnes impliquées dans des « faits de cambriolage, d'escroquerie et de vol à l'étalage » mais aussi de proxénétisme, de trafic d’animaux (vendus à des laboratoires ou à des particuliers abusés par de faux certificats d’origine et de vaccination) et de vol de métaux pouvant conduire à des catastrophes, ferroviaires notamment – contre 12.000 seulement en 2009. Si bien qu’en 2011, précise la DCPJ, « un étranger mis en cause sur dix est un ressortissant roumain ».

 

rrom4.jpgCela signifie-t-il que TOUS les « Roumains » sont des délinquants ou présentent un taux de récidive exceptionnel, ou tout simplement que les statistiques officielles sont fausses et que les « 15.000 » avoués par le premier ministre sont infiniment plus nombreux ? Leur présence massive, s’ajoutant au sentiment d’impunité qui les anime, de manière très légitime d’ailleurs compte tenu du laxisme des pseudo-autorités judiciaires, engendre un nouveau problème : une violence croissante aussi bien contre les victimes qui osent résister que contre la police, narguée et accueillie au couteau, voire à la kalashnikov par les bandes qu’elle s’aventure à tenter de neutraliser.

 

Dès juillet 2011, alors que cette criminalité spécifique avait augmenté de 72,4% au premier semestre par rapport au premier semestre 2010, de hauts responsables policiers s'inquiétaient d’ailleurs de la délinquance « générée par les ressortissants roumains » en région parisienne où, selon eux, elle « explosait, se diversifiait et devenait violente à l'égard des forces de l'ordre ». Rassurons-nous toutefois : fin janvier 2012, le préfet de police Michel Gaudin faisait savoir que « le nombre de Roumains interpellés à Paris avait augmenté de 78% en 2011 ». Dormez en paix, braves gens…

 

Bravo, mais combien de ces délinquants ont-ils été effectivement écroués et condamnés à de lourdes peines puisque la législation ne permet pas de les expulser séance tenante avec interdiction définitive du territoire national ? D’autre part, on l’a vu, les « Roumains » ne constituent qu’une partie de la galaxie rrom, même s’ils sont sans doute majoritaires. Quels chiffres atteindrait-on si l’on ajoutait aux « Roumains » les « Bulgares », les « Slovaques », les « Serbes », les « Bosniaques » et autres « Kossovars » qui ont, eux aussi, envahi la France « grande et généreuse » en allocations de tout poil ?

 

Mais ces chiffres-là seront-ils jamais accessibles au grand public ? Les associations veillent, promptes à dégainer l’arme de destruction totale des nations qu’est l’antiracisme. « On n'est jamais totalement satisfait. On peut toujours faire mieux », a d’ailleurs déclaré Laurent El Ghozi, cofondateur du collectif Romeurope, en prenant connaissance des mesures prises en faveur de ses protégés avant de condamner solennellement les démantèlements de campement.

 

L’exemple des Amish

 

amish.jpgQue les Rroms et assimilés constituent par certains côtés – leur musique, leur passion pour la liberté et leur attachement à leur identité profonde – un peuple attachant et que, inadaptés à nos sociétés normatives et de plus régies par la technologie, ils traversent une passe difficile, est incontestable. Mais, après tout, les 300.000 Amish des Etats-Unis, cette communauté anabaptiste des Etats-Unis s’obstinant à vivre comme les paysans hollandais du XVIIe siècle, semblent eux aussi inadaptés à notre époque, et pourtant ils ne posent aucun trouble à l’ordre public, bien au contraire, alors que leur population double tous les vingt ans en raison d’une très forte natalité : huit enfants par famille en moyenne.

 

De plus, en pleine crise économique, tandis que se multiplient les « nouveaux pauvres » autochtones, tandis que la criminalité (et non l’insécurité, qui n’est pas une réalité mais un sentiment) empoisonne la vie de tant de Français souvent modestes, à l’heure où les prisons explosent sous la pression de détenus généralement étrangers (3), avons-nous les moyens de faire face à une nouvelle immigration dont la faculté et surtout le désir d’intégration sont des plus aléatoires ?

 

(1) Terme choisi par la Roumanie pour éviter toute confusion et que, par égard pour les compatriotes de Cioran et de Brancusi, on nous permettra d’adopter ici.

(2) Voir L’Inde de l’islam, par Louis Frédéric, éd. Arthaud 1989.

(3) Jusqu’à 80% de musulmans dans de nombreux établissements de l’Hexagone, selon le sociologue iranien Farhad Khosrokhavar dans son étude déjà ancienne, L'Islam dans les prisons, éd. Balland 2004.

 

Source

Voir les commentaires

La République livre le patrimoine français au monde entier

28 Août 2012, 07:57am

Publié par Thomas Joly

chine-argent.jpgUn cas exemplaire des méfaits du mondialisme a eu lieu ces jours-ci : un investisseur chinois a racheté le château de Gevrey-Chambertin (Bourgogne) et son célèbre domaine viticole.

 

Malgré une forte mobilisation, les viticulteurs locaux n’ont pas réussi à rivaliser avec les 8 millions que le Chinois, propriétaire de casinos à Macao (un vrai métier de voyou), a proposé aux revendeurs. Une somme dépassant largement l’évaluation du bien à 3,5 millions par les professionnels.

 

Bien sûr, la République, fidèle à ses principes libéraux et cosmopolites, n’a pas levé le petit doigt pour faire barrage à cette spectaculaire  conquête étrangère de notre patrimoine ni pour donner un coup de pouce aux viticulteurs français.

 

Source

Voir les commentaires

Son soutien en classe à Mohamed Merah lui vaut une mutation

27 Août 2012, 07:27am

Publié par Thomas Joly

MerahLe professeur d'anglais du lycée Flaubert de Rouen qui avait appelé ses élèves à respecter une minute de silence à la mémoire de Mohamed Merah, le tueur de Toulouse, va faire sa rentrée devant des élèves dans un autre établissement de l'académie.

 

Suspendue le jour même par Luc Chatel, elle est finalement frappée d'un blâme, une sanction dite « du premier groupe » et qui n'exige pas la réunion du conseil de discipline. Le recteur a assorti sa décision d'une mutation d'office. (Source)

 

Pas sûr que la sanction ait été aussi clémente si ce professeur avait soutenu quelques tenants de théories sulfureuses et politiquement incorrectes mais qui n'ont eux massacré personne...

Voir les commentaires