Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Hausse des tarifs EDF : encore un matraquage des familles françaises ! (par Yves Darchicourt)

6 Juin 2013, 08:05am

Publié par Thomas Joly

http://www.ouest-france.fr/photos/2012/01/19/120118163415724_91_000_apx_470_.jpgLe gouvernement socialiste va t-il hypocritement profiter de la période des vacances d'été pour faire exploser les prix de l'électricité ? Cela semble hélas probable si l'on en juge par le rapport qui vient d'être émis par le Comité de Régulation de l’Énergie.Pour paraît-il compenser la hausse des coûts de production et de commercialisation d'EDF, le tarif "bleu" - c'est à dire celui imposé aux particuliers - pourrait augmenter de 6,80% à 9,60 % ; une hausse à laquelle il faudra sans doute ajouter un "rattrapage" de 7% pour compenser la hausse nettement insuffisante de l'an dernier.

 

corruption 1Un produit aussi primordial que l'énergie électrique bientôt vendu à prix d'or aux français par une société dont les 300.000 salariés et retraités bénéficient de "tarifs préférentiels" exorbitants (ne leur coûtant qu'entre 5% et 10% de la facturation moyenne aux ménages), dont le comité d'entreprise est alimenté par une taxation de 1% sur les factures des particuliers (manne céleste dont une partie est absorbée par la CGT et donc le PCF), dont le PDG touche 1,3 million d'euros par an, au parc immobilier somptueux et où l’État est actionnaire à 84,40%... Une étrange perspective qui ne gênera sans doute pas le gouvernement socialiste.

 

Ramadan.jpgEt puis ce sont évidemment les familles de français moyens qui vont faire les frais de l'opération. On sait très bien que les "mesures d'accompagnement" en direction des "plus modestes" vont une fois encore - comme dans le cas des allocations familiales - intéresser essentiellement les clans allogènes. Comme l'a relevé Arnaud Raffard de Brienne sur Synthèse Nationale nous allons droit vers "la pauvreté pour tous " ! Ce "tous" englobant l'immense majorité de nos concitoyens et congénères dont on peut espérer qu'ils passeront du ras-le-bol protestataire à la résistance active voire à la révolte ouverte.

 

Source

Voir les commentaires

Humour : pourquoi la police est-elle si violente avec les anti-mariage gay ?

5 Juin 2013, 16:30pm

Publié par Thomas Joly

 

Source

Voir les commentaires

Vive les mariées !

5 Juin 2013, 11:33am

Publié par Thomas Joly

premier-mariage-lesbiennes.jpeg.jpg

 

Le première parodie de mariage de lesbiennes a eu lieu dans le Loiret à Saint-Jean-de-la-Ruelle. Il est très rassurant de constater que les mariées n'ont rien à voir avec l'image caricaturale que l'on pourrait se faire de la communauté gay...

Voir les commentaires

Rappel de la position de Carl Lang sur les retraites

5 Juin 2013, 08:32am

Publié par Thomas Joly

Carl-March-.jpgAlors que le rapport de la commission Moreau qui sera remis la semaine prochaine au gouvernement propose des mesures rabotant les retraites des Français, voici un rappel de la position du Parti de la France sur ce sujet.

 

La réflexion de fond doit évidemment nous amener à aborder, pour un redressement durable du système social, les questions clés de la politique démographique et donc familiale ainsi que de la politique économique.

 

famille francaiseLes plus irresponsables des politiciens qui ont sacrifié depuis des décennies la politique familiale finissent par mesurer les conséquences de leurs inconséquence sur la démographie française. En passant du “babyboom” des années 50, au “papyboom”, il était évident et inévitable que finirait par se poser le problème du rapport entre les actifs et les retraités.

 

La première mesure d'urgence pour un traitement de fond consiste donc à mettre en place une politique énergique et immédiate de soutien aux familles françaises, d'accueil de la vie et de protection sociale des mères de famille.

 

La deuxième réponse de fond porte évidemment sur la politique économique elle-même puisque le financement de notre protection sociale ne peut venir que des prélèvements sociaux ou fiscaux. L'idéologie économiquement et socialement criminelle du marché ouvert à tous vents, du libre-échange total et de la concurrence planétaire sauvage a pour effet la désindustrialisation, les délocalisations, le chômage de masse et durable et la régression sociale.

 

Il n'y a pas de cotisations sociales sans cotisants, pas de cotisants sans emplois, pas d'emplois sans entreprises.

 

Affiche-Carl-copie-1.jpgLa reconquête économique de notre marché intérieur par un protectionnisme commercial modulable et la mise en place de règles équitables du commerce mondial ainsi que le principe de préférence nationale puis européenne à l'embauche sont la deuxième clé nécessaire du traitement de fond.

 

Les questions de forme d'une nécessaire réforme doivent s'articuler autour des principes d'équité, de responsabilité et de liberté.

 

On entend bien les syndicats parler des retraites des salariés du privé ou de celles des fonctionnaires, mais personne ne semble s'intéresser aux lamentables retraites des agriculteurs, des commerçants, des artisans et des travailleurs indépendants.

 

retraitesLa première mesure d'équité sociale à mettre en œuvre sera donc l'harmonisation de tous ces régimes du privé en créant un véritable régime national des retraités du privé et une caisse nationale de retraite commune à tous les travailleurs non fonctionnaires. Une évaluation en points des années de cotisation dans les différents régimes regroupés serait probablement la méthode la plus simple et la plus juste de calcul.

 

Les mesures de responsabilité financière doivent tenir compte de la réalité économique et sociale au temps T. Les principaux paramètres de gestion financière sont assez bien définis : le nombre de pensionnés, le niveau des pensions, le nombre cotisants, le niveau des cotisations salariales et patronales, la durée de cotisations, l'âge des droits à la retraite et la fiscalité transférée au financement du régime des retraites.

 

solidarite generationsIl paraît clair que dans l'attente des résultats d'une nouvelle politique économique et démographique pouvant agir sur la réduction du chômage et donc sur l'augmentation du nombre de cotisants, on ne peut évidemment pas envisager de réduire les pensions des retraités pour équilibrer le régime. Le vrai paramètre qui prend en compte la réalité de l'augmentation de la durée de vie des Français ne doit pas être celui de l'âge légal mais celui de l'augmentation de la durée de cotisation, à la condition évidente que les emplois soient disponibles en priorité aux Français. Il n'y aura pas de redressement social sans préférence nationale.

 

Par ailleurs, le paramètre de l'augmentation des cotisations sociales, salariales ou patronales ne pourrait avoir qu'un effet anti-économique et anti-social en réduisant la compétitivité des entreprises ainsi que le niveau de vie, de consommation et d'épargne des salariés.

 

Carl Lang UDT MNR 2011Une fiscalité non anti-économique ne peut venir ni de l'augmentation des impôts, ni de l'augmentation de la CSG, mais doit provenir de la restauration de droits de douane sur les produits d'importation extra-communautaires affectés au financement de nos régimes de retraite et de notre politique familiale. A défaut, une TVA spécifique sur les produits d'importation devrait être affectée au financement de nos régimes sociaux. Ces mesures permettraient d'une part de faire financer en partie notre protection sociale par les produits d'importation et d'autre part de permettre aux entreprises françaises de ne plus être victimes du dumping social, fiscal et écologique qui profite aujourd'hui à de nombreux pays comme la Chine.

 

http://www.avantages-fiscaux.fr/wp-content/uploads/2012/10/la-retraite-2013-300x300.jpgEnfin, le dernier principe à affirmer doit être celui de la liberté de choix. Il appartient à chaque Français du secteur privé, en fonction de son parcours personnel, de la durée de ses études, de l'âge du premier emploi, de ses possibilités et de sa carrière, de pouvoir prendre sa retraite en toute liberté à l'âge souhaité sans le couperet d'un “âge légal” qui est inadapté, inutile et totalitaire.

 

Nous devrons aussi, en plus du premier étage du système qui est celui de la retraite par répartition et des retraites complémentaires, continuer à soutenir le développement encadré et régulé des systèmes de retraite par capitalisation.

 

C'est par l'affirmation de nos principes d'équité, de responsabilité, de liberté, de protection économique et de préférence nationale que le Parti de la France porte un projet de reconquête sociale.

 

Il n'y a pas de réponse comptable à la crise mais une réponse globale.

 

Affirmons notre liberté de choisir une retraite à la carte.

Voir les commentaires

Nathalie Kosciusko-Morizet va prêter allégeance au Grand Orient de France

5 Juin 2013, 08:25am

Publié par Thomas Joly

http://generations.fr/media/articles/nathalie-kosciusko-morizet-jpg2.jpgSans perdre une minute, la candidate UMP à la mairie de Paris Nathalie Kosciusko-Morizet va plancher le 11 juin devant les frères du Grand Orient de France, dans le temple Arthur Groussier de la Rue Cadet à Paris. Les membres de cette obédience classée à gauche, et en présence du Grand Maître José Gulino (par ailleurs socialiste), vont écouter NKM - qui n'est pas maçonne -, et débattre avec elle sur le thème de "La Réciprocité". Un choix énigmatique. Ce qui l'est moins, c'est qu'elle accepte ce passage au siège de la première obédience française. Elle sait nécessairement que sa concurrente Anne Hidalgo va bénéficier de réseaux maçonniques parisiens.

 

Source

Voir les commentaires

Yves Bertrand, l’ancien patron des RG, retrouvé mort…

5 Juin 2013, 08:16am

Publié par Thomas Joly

http://www.lexpress.fr/medias/1506/771218_yves-bertrand.jpgL’ancien directeur des Renseignements généraux (DCRG) Yves Bertrand, 69 ans, a été retrouvé mort ce lundi 3 juin à son domicile parisien. Son corps a été découvert par sa concierge dans son appartement du 8e arrondissement ; on ignore pour le moment les causes du décès. Et d’après nous, il y a des chances pour qu’on ignore les causes réelles encore longtemps, car Bertrand était devenu embarrassant…

 

Cette « grande figure » de la police et du renseignement avait dirigé les Renseignements généraux pendant près de 12 ans, jusqu’en 2004, et s’était rendu célèbre avec la publication en 2008 de vingt-trois cahiers, couvrant les années 1998 à 2003.

 

Nicolas Sarkozy, alors président de la République, avait d’ailleurs porté plainte contre lui à la suite de la publication de certains passages le concernant, et le soupçonnait d’avoir joué un rôle dans l’éclatement de l’affaire Clearstream.

 

Source

Voir les commentaires

Le B’nai B’rith réclame un contrôle « des valeurs » des jeunes Français

5 Juin 2013, 08:05am

Publié par Thomas Joly

http://www.egaliteetreconciliation.fr/local/cache-vignettes/L250xH253/arton18377-19f42.jpgAchtung ! Achtung ! L’organisation maçonnique réservée aux seuls juifs (y a pas de discrimination là ?!) souhaite un enseignement plus « efficace » de la religion shoatique sans pour autant avoir oublié de contrôler d’éventuels relents d’antisémitisme chez les jeunes Français.

Pour vous convaincre il suffit de lire son communiqué délirant, extraits :

 

L’organisation juive B’nai B’rith France demande au gouvernement d’introduire un test sur « les valeurs de la République » lors de la Journée Défense et Citoyenneté, dans un Livre Blanc publié mardi shoahqui recense ses propositions pour lutter contre l’antisémitisme. Lors de ces journées, obligatoires pour tous les jeunes de 18 ans, « il serait pertinent de faire passer un test préalable de sensibilité aux valeurs de la République et au principe de laïcité », estime cette ONG dans son ouvrage, transmis vendredi au président François Hollande. Il s’agirait à la fois de mieux connaître l’ampleur des déficits et d’imposer une formation aux « jeunes chez qui le test relèverait des fondamentaux défaillants », ajoute l’organisme. [...]

 

le B’nai B’rith recommande, entre autres, de renforcer la formation des enseignants pour les aider à transmettre l’histoire des Juifs et de la Shoah, notamment en leur donnant « une méthode psychopédagogique de déconstruction des stéréotypes auprès des élèves ». L’organisation suggère aussi de compléter les programmes d’histoire sur la présence du monde juif en Europe. Celui-ci « disparaît de la scène de l’Histoire de la fin de l’Antiquité et ne réapparait qu’à travers l’affaire Dreyfus », constate-t-elle. « Dans ces conditions comment appréhender l’anéantissement des 6 millions de Juifs d’Europe entre 1940 et 1945 ? »

 

Source

Voir les commentaires

Gilbert Collard en plein délire maçonnique, ou la haine de la France chrétienne

4 Juin 2013, 11:02am

Publié par Thomas Joly

 

Il faut défendre « l’espace républicain malmené par les tiraillements confessionnels », d’après Gilbert Collard, franc-maçon revendiqué.

Dans une intervention en commission des lois mercredi 29 mai 2013, sur la neutralité religieuse dans l’espace public, le député Rassemblement Bleu Marine ajoute : « Quand on est dans un espace où on est en contact avec le public, on n’exprime pas sa religion », « le seul moyen de pacifier ce pays, c’est qu’on dise aux cornettes de ne plus apparaître, aux voiles de ne plus se montrer, aux croix de ne plus s’exhiber. »

 

Gilbert Collard est en cohérence avec son appartenance à la secte maçonnique et en son engagement ultra-républicain. Mais c’est cela, la nouvelle droite nationale ?!

 

Source

Voir les commentaires

Salles de classe : quand la planète remplace le crucifix (par Th. Levent)

4 Juin 2013, 09:00am

Publié par Thomas Joly

http://www.contrepoints.org/wp-content/uploads/2012/04/imgscan-contrepoints-006.jpg?16fe88Comme tous les parents, la fréquentation des réunions « parents-profs », est non seulement indispensable mais souvent très éclairante. Pas toujours sur le destin évidemment prodigieux de votre progéniture génétiquement prédisposée au génie, mais sur son environnement. Ainsi donc, pendant l’entretien avec la professeure des Sciences de la Vie et de la Terre (prononcez SVT), mon regard un peu las en cette fin d’entretien, s’est porté sur l’ornementation des murs de sa classe.

Et là, il est possible de s’interroger grave, comme disent les jeunes. Ce n’était pas une salle de classe mais carrément le copié-collé d’une permanence d’Europe Écologie-Les Verts (prononcez EELV). « Sauvons la banquise », « Fermez le robinet », « Soutenons les énergies renouvelables, vive le développement durable », etc.

 

Exiger le retrait des crucifix dans les salles de classe de la république paraissait immoral en son temps. S’insurger, en 2013, contre ce bourrage de crâne scolaire mérite le bûcher en place publique.

 

D’autant plus si l’on ose simplement s’interroger sur l’origine exacte du réchauffement climatique, que personne ne nie, mais qui semble marquer une pause depuis plus de 10 ans malgré l’explosion des émissions de GES.

 

climategateIl faut lire le journal Le Monde, porte-parole de la morale écologique pour comprendre qu’être climato-sceptique c’est être classé comme déviant sectaire à côté desquels les scientologues et autres « Moonistes » sont à ranger dans la catégorie « bisounours ». Audrey Garric titre « Les salles de classe anglo-saxonnes, nouvelles cibles des climato-sceptiques ». On y apprend que Margaret Hunter, professeure, et une étudiante (sans plus de précision), ont lancé une pétition contre la refonte des programmes scolaires aux États-Unis qui ne s’appesantissent pas assez à leur goût sur le rôle nécessairement néfaste de l’homme dans le changement climatique. L’article ne dit pas pour quelles ONG environnementales roulent ces personnes. Toujours est-il que selon l’hebdomadaire Marianne (édition du 25 au 31 mai 2013), 60% des français ne font pas confiance aux journalistes, les situant juste avant les patrons des grandes entreprises, donc en fin de classement (27/32). On se demande bien pourquoi.

 

http://www.ecoloinfo.com/wp-content/uploads/2010/09/temps-climato-sceptiques-lachent-ont-tort-L-1.jpgEnfin on s’en doute un peu. Revenons à la non étude de Séralini, qui le 19 septembre 2012, faisait la Une apocalyptique du journal Le Nouvel Observateur. « Comment des journalistes ont-ils pu accepter d’écrire sur un travail scientifique sans l’avoir lu, puisqu’ils n’avaient pas le droit de le lire parce que Séralini avait « dealé » ses résultats avec un seul magazine ? Comment les membres de la rédaction de ce magazine ont-ils pu s’interdire d’enquêter car on ne critique pas une exclusivité ? »

 

Heureusement, en France, l’association La main à la pâte, veille au grain et propose dans son projet éducatif d’expliquer dès l’âge de 8 ans, les liens entre révolution industrielle, gaz d’échappement et fonte de la banquise. Il est bon de rappeler qu’il n’existe toujours aucune preuve expérimentale directe d’un lien entre le CO2 et l’augmentation de la température planétaire, et que la théorie officielle de l’effet de serre viole le deuxième principe de la thermodynamique, notions qui risquent d’être assez « sportives » à faire passer dans la cervelle de nos chères têtes blondes !

 

http://www.lexpress.fr/medias/435/fonte-des-glaces_27.jpgEn attendant, les climatologues, ceux du GIEC en particulier, doivent faire un effort de psychologie en présentant leurs résultats apocalyptiques, « c’est très grave mais en dépensant beaucoup d’argent pour nous adapter c’est moins grave ». Bref, il faut positiver. En effet, la vertu de la pensée positive permet de contrer le sentiment de punition en soulignant les bénéfices des changements consentis, pour le porte-monnaie ou la santé. L’auteur de cet article souligne d’ailleurs le risque que pourraient prendre les climatologues à « maquiller » leurs résultats en fonction des effets qu’ils voudraient produire dans la société. Impossible évidemment.

 

Ouf, la morale veille.

 

Source

Voir les commentaires

Allocations familiales : le gouvernement recule mais matraquera bien les familles françaises (par Yves Darchicourt)

4 Juin 2013, 08:42am

Publié par Thomas Joly

http://cdn-lejdd.ladmedia.fr/var/lejdd/storage/images/media/images/politique/francois-hollande-en-martinique/5622825-1-fre-FR/Francois-Hollande-en-Martinique.jpgLe gouvernement écolo-socialiste vient apparemment de faire machine arrière ! Monsieur le Premier lui-même a annoncé qu'il renonçait à toucher aux "allocations familiales pour tous" comme il envisageait de le faire pour récupérer autour de un milliard €. Ce n'est pas un don gratuit pour encourager la natalité dans les familles françaises; le milliard d'euros sera bel et bien arraché à ces mêmes familles tout simplement par la baisse du plafond du quotient familial (1.500 € au lieu de 2.000 €) : c'est ainsi près de 1.300.000 familles gauloises (soit 12% des couples avec enfants) qui verront leur imposition augmenter de 64 € par mois.

 

http://www.jolpress.com/sites/default/files/styles/article_content_big/public/field/image/family-chad.jpgPar ailleurs, la "prestation d'accueil du premier enfant" comme le "congé parental" ne seront plus accessibles que chichement et la réduction d'impôt pour "frais de scolarité dans le secondaire" est totalement supprimée. Certes le gouvernement entend majorer le complément familial et l'allocation de soutien familial aux familles "les plus modestes" et ouvrir 275.000 places d'accueil dans les crèches : toutes mesures dont on sait bien qu'elles excluent l'immense majorité des "français moyens", c'est à dire ceux dont le niveau de vie est constamment en baisse, et ce au profit quasi exclusif des tribus allogènes surnuméraires, improductives et budgétivores.

 

Tous-identiques.gifIl y avait un moyen des plus simple pour ré-équilibrer la branche "famille" de la Sécurité Sociale : réserver les allocations familiales aux seules familles françaises. Mais la politique dite familiale du gouvernement issu de la "Section Française de l'Internationale Mondialiste" répond toujours au même impératif : freiner voire briser la natalité française de souche - et de souche européenne - pour justifier la colonisation de peuplement exotique. Une entreprise de substitution de population à têtes multiples (taxation des familles, incitation à l'avortement, immigration allogène) mise en œuvre par les collabos du mondialisme et à laquelle il est vital que le gaulois résiste s'il ne veut pas devenir une espèce en voie de disparition.

 

Source

Voir les commentaires

Le maire embarqué parce qu’il voulait… faire respecter la loi ! (par Joris Karl)

4 Juin 2013, 08:29am

Publié par Thomas Joly

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f6/Emblema_NKVD.svg/150px-Emblema_NKVD.svg.pngDans la France socialiste, de jour en jour, la réalité semble se dérober comme la terre sous nos pieds, laissant déborder un mélange confus de folie surréaliste au parfum soviétique. Certains s’accrochent encore désespérément au Grand Journal de Canal, priant pour que cette quatrième dimension peuplée de gays et de rappeurs soit la bonne. Mais c’est dur, même si on est bon public !

 

Quand ce n’est pas la ministre Taubira qui veut imposer des stages sur le « genre » aux magistrats, c’est un maire qui se fait embarquer par les flics… parce qu’il veut défendre la légalité !

 

Trouble à l’ordre public ! C’est pour ce motif que Cyril Meunier, maire divers gauche de Lattes (Hérault), a été embarqué par les forces de l’ordre. S’est-il baladé à poil devant des écoliers ? A t-il fait son marché habillé en Waffen-SS ? A-t-il interrompu un imam en pleine prière ?

 

http://lattinfos.unblog.fr/files/2013/03/1564205_lorient.jpgNon, l’élu a simplement voulu dire stop. En protestant contre l’installation de gens du voyage, venant envahir avec 200 caravanes un terrain privé de la commune… alors qu’une aire destinée aux nomades existait déjà.

 

Sur place, la scène a visiblement choqué car, selon le Midi Libre« la pression est montée, le maire en a appelé à la désobéissance. Bilan, sur ordre de la sous-préfète de permanence, le maire s’est fait embarquer par la police pour« trouble à l’ordre public ». Il vient de faire l’objet d’un transfert vers la préfecture où la sous-préfète devrait faire la leçon au maire de Lattes. »


CAF pastiche 4C’est inexorable : les « gens du voyage » s’installent où ils veulent quand ils veulent. Avec moult précautions verbales, les élus locaux tentent chaque fois une médiation. C’est presque toujours très tendu, et souvent, l’administration cède, trouvant d’urgence un autre espace, facilitant l’accès à l’eau et à l’électricité pour cette immigration subite, qui évidemment aura droit à tout gratuitement ! Pendant ce temps-là, les Français, écœurés, ravalent leur humiliation.

 

De toute façon, l’Europe veille, et le peuple ne se rend toujours pas compte qu’il a perdu pratiquement toute souveraineté : toute expulsion administrative des nomades « viole la charte sociale européenne » signée par la France, comme le rappelle Les Dépêches tsiganes. « En d’autres termes, cette décision rappelle aux préfets et aux élus, qui engagent des procédures administratives d’évacuation forcée, qu’ils violent un traité international et qu’ils sont susceptibles d’être condamnés. » Pan sur les doigts !

 

Avant d’espérer tout « redressement futur » de la République, il faudra d’abord gagner la rude bataille du vocabulaire : ne plus dire « gens du voyage » mais, quand ces gens ne respectent aucune loi, les traiter simplement de « délinquants ». C’est moins poétique certes, mais beaucoup plus juste ! Quant au maire de Lattes, qui dit admirer « de Gaulle et Rocard » (sic), on lui souhaite bon courage, car résister est toujours admirable.

 

Source

Voir les commentaires

Police, armée : peut-on s’y engager en conscience ?

4 Juin 2013, 08:12am

Publié par Thomas Joly

http://media.melty.fr/article-1385390-ajust_930/media.jpgLes récents événements en rapport avec la Manif pour tous ont mis en exergue le comportement des forces de l’ordre, police comme gendarmerie. En effet, ces dernières ont fait preuve d’une rare violence à l’encontre des défenseurs du mariage traditionnel. Le parallèle entre leur comportement lors des actions de pillage et de cassage des soi-disant supporters du PSG, et des manifestations contre le « mariage gay » se passe de commentaire. Les gendarmes et les policiers étant le bras armé du pouvoir, il convient en effet de se poser la question de la légitimité d’un engagement au sein de leurs forces. Au regard des récents événements, il semble évident que ceux d’entre nous qui défendent des idées opposées à celles du Système peuvent difficilement légitimer une appartenance à des institutions qui ont tout fait pour museler leur action, avec des interventions souvent violentes voire dénuées du bon sens le plus commun. En effet, comment peut-on expliquer qu’au XXI° siècle, dans une soi-disant démocratie, de jeunes gens puissent être arrêtés au simple motif du port d’un sweat-shirt ?!

Policier noirLes gendarmes, comme les forces de police se doivent d’obéir au moindre ordre émanant de leurs responsables politiques. Ainsi, dépendant directement du système gouvernant, ils accomplissent les missions d’interpellation et d’arrestation de toute personne contrevenant aux mesures politiques – et parfois illégales – qui sont directement issues du pouvoir en place. Il est donc logiquement inconcevable qu’un militant opposé sur le plan moral et politique à une quelconque mesure prise par ses responsables puisse y obéir ! Conséquemment, aucun défenseur de l’ordre traditionnel ne peut actuellement envisager de prendre place dans leurs rangs.

 

manifestants gazésDans le cas des armées, autres que la gendarmerie, le raisonnement est le même, quoique plus nuancé. En effet, les militaires ne sont a priori pas appelés à intervenir sur le territoire national, et sont de fait moins exposés à des interventions discutables sur le plan moral et politique. Mais il n’en reste pas moins qu’ils peuvent un jour être envoyés sur des territoires où leur intervention participera directement d’un projet politique discutable, voire immoral. Les bombardements sur la population civile serbe en 1999, ou plus récemment les actions en Libye favorisant l’émergence d’un Etat islamiste sont autant d’exemples lourds de sens.

 

Je ne vois que deux raisons pouvant légitimer le port du treillis :

 

http://10.img.v4.skyrock.net/102/sergent38/pics/2245834135_small_2.jpgD’une part le milieu militaire, par les motivations de ceux qui s’y engagent comme par les valeurs qui y sont attachées, est propice à une popularisation des idées traditionnelles. L’origine culturelle des cadres ainsi que leur attachement à ces valeurs sont autant de gages d’une progression non négligeable de celles-ci. Ce n’est pas un hasard si le Ministère de la Défense a récemment commandité deux enquêtes visant à identifier les meneurs de l’opposition au « mariage gay » au sein de l’institution.

 

Par ailleurs, en situation de trouble politique, les militaires conscients de l’importance de leur engagement ainsi que de l’éventuelle nocivité des opérations qu’ils sont appelés à mener, peuvent être à http://www.islametinfo.fr/wp-content/uploads/2012/08/democratie-bombes.jpgmême d’influer sur l’exécution des ordres politiques pour agir dans le sens de leurs idées. Ainsi en fut-il de pilotes de l’armée de l’air qui, en Serbie, larguèrent leurs bombes loin des objectifs initialement prévus.

 

A mon sens, seules ces deux raisons justifient actuellement un engagement dans les armées. En dehors de celles-ci, le candidat à l’institution militaire est inévitablement amené à se compromettre dans son engagement, comme on peut hélas facilement le constater chez des officiers dont les idées sont étouffées par un détestable esprit légaliste ou carriériste. Il me semble donc important de signifier aux jeunes générations qu’elles se mettent gravement en situation de conflit de conscience lorsque leur vient l’idée de signer un contrat dans les armées.

 

Commandant D.

 

Source

Voir les commentaires

Les jeunes femmes du Renouveau Français défient une nouvelle fois les Femens

3 Juin 2013, 13:38pm

Publié par Thomas Joly

 

Source

Voir les commentaires