Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Justice : mieux vaut taper dans un ballon que d’avoir risqué sa vie pour la France (par Jacques Martinez)

6 Novembre 2015, 06:08am

Publié par Thomas Joly

Convocation à 9 heures pour M. Benzema… Débarquement d’une escouade de gendarmes avant 8 heures à leurs domiciles pour deux anciens pilotes de chasse ayant porté l’arme nucléaire pour la France !

Existerait-il des juges qui se font un malin plaisir de faire plaquer leurs prévenus contre un « mur dès qu’on » leur présente d’anciens militaires ayant levé haut les valeurs de la France au péril de leur vie tandis que d’autres sont pleins d’attentions lorsqu’il s’agit d’une (sacrée) vedette qui, par le passé, n’a pas fait que donner des coups avec ses pieds dans un ballon ?

Hier matin (jeudi 5 novembre), sur BFM TV, la journaliste en reportage devant le tribunal de Versailles pour l’affaire de chantage concernant la vidéo intime de Mathieu Valbuena a tenu à expliquer, l’air convaincu, que Karim Benzema « n’a pas fait cela pour l’argent : il a fait cela pour rendre service à un ami… » Ah bon ? Le « grand frère » a contacté la victime du chantage simplement pour faire plaisir à son ami d’enfance qui, lui-même, a certainement voulu rendre service à des amis d’enfance… Vous savez, ces amis d’enfance venant – ce n’est pas leur faute, les pauvres malheureux – de ces quartiers difficiles. Quartiers difficiles, précisément à cause d’une minorité de gens comme eux : grâce à leurs larges revenus venant de la drogue, de trafics, de jeux illicites, bref de toutes activités au noir… Pardon au « black » ! Une minorité qui met la majorité – impuissante et terrorisée – des habitants de ces quartiers sous leur coupe. L’expression « sous la coupe » vient de la pratique des jeux de cartes : lorsque l’on coupe un paquet de cartes, la première carte « sous la coupe » est celle qui est alors la première à être jouée. Et là, avec ce genre d’individus, le mot « coupe » fait plus penser à coupe-coupe, voire à coupe-gorge car ces prétendus « caïds » de leur petit quartier sont plutôt de véritables coupe-jarrets !

Le juge a mis Karim Benzema en examen pour complicité de tentative de chantage et association de malfaiteurs. Mais il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Une liberté dont ne bénéficient toujours pas les deux anciens pilotes de chasse.

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

30 ans de prison pour un viol collectif barbare et raciste commis par des racailles turques à Évry

4 Novembre 2015, 06:33am

Publié par Thomas Joly

Le pervers étranger de 17 ans, récidiviste, a été condamné pour le viol d’une jeune fille de 18 ans en 2014 à Évry, commis avec trois complices âgés de 13 à 15 ans (condamnés seulement à 5 et 7 ans de prison). La victime avait enduré des sévices d’une violence inouïe.

Un avocat du barreau de l’Essonne n’hésite pas à qualifier ce dossier comme « le plus sensible traité par le parquet d’Évry (Essonne) depuis vingt ans ». Le 30 mars 2014, une jeune femme de 18 ans était violée et torturée à la sortie de la gare d’Évry-Courcouronnes, par quatre adolescents dont trois frères d’origine turque.

Les faits remontent au 30 mars 2014. Il est 1h du matin lorsqu’une jeune femme de 18 ans, qui rentre d’une soirée passée à Paris, sort de la gare RER d’Évry-Courcouronnes. Selon Le Parisien, elle est accostée par quatre individus, armés de bombes lacrymogènes, d’un tournevis et d’un brise-vitre. Ils lui volent son téléphone portable. L’aîné de la bande entreprend alors de la fouiller. Il lui dérobe ses bijoux et se livre à de premiers attouchements sexuels.

Elle est alors entraînée par le groupe dans le parc voisin des Coquibus. Pendant près de deux heures, la jeune femme va subir un véritable calvaire. L’aîné la viole pendant que les autres la frappent à coups de bâtons. Puis c’est à leur tour d’abuser de la victime. Attachée et bâillonnée, rien ne lui sera épargné. À la fin de cette séance de torture, ils la frappent à coups de pieds et de poings. Puis ils finissent par l’abandonner en pleine nuit et la menacent de mort si elle évoque les faits qui se sont déroulés.

Lors de leurs interrogatoires, les mineurs n’auraient pas formulé le moindre remords. Au contraire, ils ont exprimé leur haine : oui, ils n’auraient pas touché la jeune fille si elle avait été turque ; oui, ils l’ont agressée parce qu’elle était française et que « les Français sont tous des fils de pute ».

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires

Suède : Un Somalien arrêté alors qu’il violait le cadavre de sa victime

4 Novembre 2015, 06:28am

Publié par Thomas Joly

Un immigrant somalien de 34 ans a été arrêté pour avoir sauvagement attaqué une femme à côté du garage d’un hôtel Sheraton en Suède.

La police a déclaré que le violeur a continué de violer le cadavre de la femme bien après qu’elle ne soit morte. L’immigrant Somalien a d’ailleurs été appréhendé par la police alors qu’il violait la victime décédée.

La Suède et la Norvège traversent une vague massive de viols brutaux. Les statistiques de la criminalité montrent que les viols dans ces deux pays sont majoritairement perpétrés par des immigrés musulmans.

En 2013 un rapport de la Radio suédoise publique a donné des chiffres. Au cours des 7 premiers mois de 2013, plus de 1.000 femmes suédoises ont déclaré avoir été violées par des immigrés musulmans. Plus de 300 d’entre elles étaient âgées de moins de 15 ans. Ce nombre de viols est en hausse de 16 % par rapport aux chiffres de 2012.

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires

Réinfo du 2 novembre 2015

2 Novembre 2015, 22:06pm

Publié par Thomas Joly

Au sommaire :

Politique de la ville. Et surtout opération communication pour le premier Ministre, Manuel Vals, en ballade avec 18 ministres dans le département d’où sont partie les émeutes de 2005. L’occasion pour nous de rappeler l’inefficacité de cette politique, le gouffre financier qu’elle a entrainé et son résultat le plus emblématique : la création de ghettos et de zone de non droit, où l’Etat et ses représentants, sont interdits de séjour.

• Pour une politique de défense plus indépendante.  C’est le sujet du dernier livre du Général Desportes. Ses analyses sur la réalité de l’état de l’armée française et l’effet délétère des coupes budgétaires, donnent un éclairage réaliste sur la dépendance de l’armée française à l’OTAN ou aux Etats Unis, mais également sur les dangers immédiats pour la sécurité des Français.

• Internet et la surveillance généralisée. Le rapport de l’ONG Freedom House, confirme les analyses que nous avions faites, sur le recul de la démocratie et la fin de nos libertés. Notamment avec la mise en place par Manuel Vals, du Patriot Act à la française. Petit rappel sur cette loi et ses conséquences.

• Les langues régionales ont eu chaud et la langue française aussi. Le Sénat a enterré la ratification de la Charte des langues régionales. Cette charte, adoptée sous les auspices du Conseil de l’Europe pour protéger et pour favoriser, je cite, « les langues historiques régionales et les langues des minorités » en Europe, était un véritable Cheval de Troie qui aurait facilité la colonisation linguistique et culturelle au détriment de l’identité de la France et de notre culture nationale.

et, pour finir, le rappel des rendez-vous du Parti de la France, avec notamment le rassemblement de Pouilly-en-Auxois, contre l’immigration-invasion, mais aussi une réunion à Limoges et la réunion patriotique du CNC à Paris. Et une date à noter dans vos agendas dès maintenant, celle du IIIe Congrès national du Parti de la France, le 7 mai 2016.

Voir les commentaires

Le chef du service météo de France TV est en procédure de licenciement pour son livre « climatosceptique »

29 Octobre 2015, 10:00am

Publié par Thomas Joly

Parce qu’il ne croit pas mot pour mot au corpus doctrinal des écolos mondialistes au pouvoir, Philippe Verdier avait été suspendu de son poste il y a deux semaines. Il est désormais sur le point d’être licencié.

Accusé d’être « climatosceptique », le chef du service météo de France 2 avait été mis en congés forcés depuis le 13 octobre dernier. « J’ai reçu un courrier qui me demande de ne pas venir », avait-il déclaré, expliquant que cela avait à voir avec son livre intitulé Climat investigation, et l’approche de la COP21, un « bulldozer » selon ses propos. Ces congés pourraient donc se métamorphoser en remerciement.

Selon L’Express, Philippe Verdier a été convoqué par la direction des ressources humaines de France 2 pour un entretien préalable en vue de son licenciement. Pour le moment, ni France Télévisions ni Philippe Verdier n’ont confirmé l’information.

Source : http://www.contre-info.com/

Voir les commentaires

Bachar El-Assad accuse la France de soutenir le terrorisme

29 Octobre 2015, 09:49am

Publié par Thomas Joly

Le président syrien Bachar El-Assad a reçu trois députés français, Jean-Frédéric Poisson, Véronique Besse et Xavier Breton, hier pendant un peu plus d'une heure. A l'issue, il a accusé les pays occidentaux « dont la France de continuer de soutenir le terrorisme en donnant une couverture politique aux groupes terroristes en Syrie et dans la région ».

Bachar El-Assad a jugé que « le terrorisme est la raison principale de la souffrance du peuple syrien, (..) ainsi que l'embargo imposé à la Syrie qui a influé d'une manière négative sur la vie des citoyens ».

Source : http://lesalonbeige.blogs.com

Voir les commentaires

Une Fleur d’anthologie (par Martin Peltier)

29 Octobre 2015, 09:31am

Publié par Thomas Joly

On a longtemps pensé que Fleur Pellerin était sotte. Elle ne savait même pas ce qu’il y avait dans son bureau, c’est tout dire. Voilà pourquoi François et Manuel l’ont prise en main. Leurs conseils, saisis au vol par France 3 et disponibles sur closer.fr, nous semblent frappés au coin du bon sens. François, la flûte à la main, lui souffle d’aller voir Jack, « il était capable d’avoir des idées, c’était sa force ». Manu ajoute : « Et Monique. » Puis, inventif et paternel : « Va au spectacle. » François reprend : « Tous les soirs. Et dis-leur que c’est beau. Ils ont besoin d’être aimés. »

 

Munie d’un tel vade-mecum pratique, Fleur ne manquera pas d’être un grand ministre de la Culture. Car, côté théorie, elle a déjà phosphoré à fond. C’est par le vagin de la reine que l’esprit philosophique lui est venu. Quand des inconnus eurent couvert celui-ci d’inscriptions antisémites, Amish Kapoor souhaita qu’on les laissât visibles, elles étaient pour lui « le signe de quelque chose ». La dame de la rue de Valois le soutint chaudement. L’artiste est empereur en son royaume, après tout, comme aurait dit Philippe le Bel. Et puis des associations firent valoir les heures les plus sombres, et au-dessus de Fleur, on trancha. Le vagin de la reine fut passé à la feuille d’or en ses endroits peccamineux. Cachez ce nauséabond que je ne saurais sentir. Fleur s’inclina mais demeura troublée : l’art contemporain est ce que l’artiste nomme art, or, en la circonstance, ce n’était pas l’artiste qui avait décidé, mais le politique, appuyé sur la morale. D’une certaine manière, l’art contemporain était donc mort, et notre ministre restait avec un nœud de contradictions sur les bras, dont il lui appartenait de sortir par le haut pour définir un art post-contemporain.

Elle a gambergé, et elle a trouvé. Elle vient de produire une loi, adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale par quinze voix et cinq abstentions – l’unanimité saluée par le silence. Cette loi regarde le patrimoine, dont on sait que l’État ne peut plus l’entretenir, occupant ses budgets ailleurs. Désormais, toute modification d’un lieu inscrit à l’inventaire des monuments historiques, soit réfection soit création, ne sera plus soumise à l’autorisation des architectes des bâtiments de France. L’artiste se trouve totalement affranchi de la tutelle technique de l’État. Au-dessus du règlement, au-dessus des us, des coutumes, de l’Histoire, du bon sens. Mais attention, il ne s’agira pas de n’importe quel artiste. Il lui faudra toujours, en effet, l’autorisation de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC). C’est-à-dire d’un organisme qui n’a pas de compétence artistique ni technique, mais une immense autorité morale et politique. On y trouve des fidèles de la Ligue de l’enseignement et des membres du Syndicat de la magistrature. Ainsi est résolue la contradiction qui semblait lier Fleur Pellerin : l’État choisit sur des critères moraux et politiques des artistes tout-puissants qui pourront reproduire à l’infini la pensée unique en se délestant du poids de la technique et des traditions.

C’est très avantageux pour le commerce. Imaginez que vous ayez envie de monter un restaurant dans la galerie des Glaces ou un bordel à la Sainte-Chapelle : il suffit de vous associer à un copain qui a l’oreille de la DRAC pour en faire un projet artistique. Ça passera comme une lettre à la poste, avec le sourire de Fleur en prime. Même Jack n’avait pas eu cette idée !

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

L'ONU veut imposer l’avortement à tout prix

29 Octobre 2015, 09:08am

Publié par Thomas Joly

Plus de 15.000 personnes ont signé la pétition de l’agence pro vie CitizenGo qui dénonce l’imposition de l’avortement par le comité des droits de l’homme de l’ONU. Ce comité se réunit du lundi 26 au vendredi 30 octobre à Genève.

Lors de cette réunion, le comité discutera sur le rapport de l’interprétation de l’article 6 de la Convention internationale des droits civils et politiques.

Au mois de juillet, le comité a manifesté « qu’en absence d’accords légiférant sur les droits des enfants à naître dans l’article 6, cela ne veut pas dire que ce même article impose aux états membres l’obligation de reconnaître le droit à la vie des enfants à naître ».

Ainsi, le comité a affirmé que l’interdiction de l’avortement « ne peut pas mettre en péril la vie des mères ni les soumettre à une douleur physique ou mentale sévère ou à une souffrance quelconque ». En fait, il veut imposer ce qu’on appelle l’avortement libre « de facto ».

Ce qui est incohérent, c’est que l’article 5 de la même convention stipule que la peine de mort ne sera pas imposée à des personnes ayant moins de 18 ans ni aux femmes enceintes (!).

Aussi, on peut lire sur le préambule de la Convention des droits de l’enfant que « par manque de maturité physique et mentale l’enfant a besoin de protections et soins spéciaux, y compris de la protection légale, avant et après sa naissance ».

Une chose est certaine. En dépit de ses contradictions, l’ONU ne fait qu’implanter son plan stratégique pro-culture de mort. Il veut rendre les pays vulnérables dans le but précis de changer les lois qui protègent la vie.

Source : http://www.medias-presse.info

Voir les commentaires

En république bananière : Hollande et Valls arrosent les banlieues « fragiles » (par Stephan A. Brunel)

29 Octobre 2015, 08:56am

Publié par Thomas Joly

Il y tombe des milliards comme s’il en pleuvait. Depuis trente ans qu’on les arrose, ces banlieues, il devrait y pousser des champs de roses, pour ne pas dire le jardin des Mille et Une Nuits. Après Hollande, à La Courneuve, c’est au tour de son premier sous-fifre, et du gouvernement quasi complet, d’aller y offrir ses hommages, aux Mureaux. Et rien pour la France périurbaine, celle qui souffre véritablement, mais n’abrite que des Français de souche.

Jusqu’à présent, on les qualifiait de « difficiles » où de « sensibles », ces territoires perdus de la République, et par extension les gens qui les habitent, par euphémisation et déni, pour ne pas dire « immigrés », « délinquants », « trafiquants », « Français de papier ». Aujourd’hui, la novlangue les déclare « fragiles ». Comme de petites choses vulnérables qu’il faut protéger.

Ça les fait bien rigoler, les Farid, les Rachid, les Kevin. La racaille et les truands qui font la loi dans les zones de non-droit ne respectent que la force et se moquent d’une police et d’une justice désarmées, au propre comme au figuré. Comme on le voit à Calais, à Moirans, à Montargis. Mais ils savent user, face aux médias, de la panoplie du fragile taillée pour eux : jérémiades et compétition victimaire. Ils ont intégré les codes de la société du spectacle. La gauche de patronage, avec son misérabilisme saint-sulpicien, n’a cessé de se fourvoyer.

Il faut le crier haut et fort : il n’y a plus de République, ni de principes républicains, ni rien qui ressemblât à quelque chose de français en ces territoires. La France en a été chassée, et les Français aussi. Depuis que l’égalité des droits et l’égalité devant la loi, fondement de notre République, ont plié devant les lubies multiculturelles, la discrimination positive ou la lâcheté des édiles: ZEP, ZUP, DIV, ZFU, ZRU, ZUS, CUCS, grands frères, adultes relais, sous-préfets à la ville, etc. L’inventivité technocratique sans bornes des mesures de la politique de la ville atteste de son échec même.

Dans les systèmes claniques, le vassal rend hommage au plus puissant. Merkel se rend en Turquie comme a Canossa, la bourse pleine, pour qu’Erdoğan retienne un peu, juste un peu, le flot des migrants. Hollande joue du Rafale et du Mistral perdant en Arabie. Sarkozy a offert au Qatar quelques-uns de nos bijoux nationaux et le droit de financer ce qu’il veut dans notre beau pays, l’islam radical compris. Et notre gouvernement pénitent va faire amende honorable dans les banlieues fragiles pour y déverser les mannes de la générosité nationale.

Nous avons basculé dans ce qui ressemble à une république bananière, quand les intérêts particuliers, au service de puissances étrangères et d’un ennemi intérieur menaçant, l’emportent sur le pouvoir légal et légitime garant de l’intérêt général.

Philippe de Villiers explique comment, en France, la droite s’est vendue aux intérêts qataris et la gauche à l’argent saoudien. Christophe Servan, dans nos colonnes, s’interroge sur la mansuétude des marchés financiers, et du rôle possible des fonds souverains des pétromonarchies pour conserver à la France la qualité de sa signature. Ce serait gravissime.

Sarkozy a supprimé le crime de haute trahison pour le président de la République en l’article 68 de notre Constitution. Fasse qu’un jour nos dirigeants aient à rendre des comptes devant le peuple et la nation.

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Eric Zemmour revient sur le dixième anniversaire des émeutes de banlieue

28 Octobre 2015, 19:13pm

Publié par Thomas Joly

Le polémiste dénonce le mythe du ghetto véhiculé par Manuel Valls et estime que la banlieue est devenue le centre d’accueil des flux migratoires.

Voir les commentaires

Rappel : Rassemblement anti-migrants organisé par le Parti de la France à Pouilly-en-Auxois (21)

28 Octobre 2015, 14:23pm

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

La consommation de viande serait cancérogène : halte à l'intox !

28 Octobre 2015, 10:25am

Publié par Thomas Joly

Dans une étude parue le 26 octobre, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) classe la viande rouge dans la catégorie « probablement cancérogène pour l’homme », tandis que la charcuterie est déclarée « cancérogène ». Selon cette étude menée sur 800 personnes, par 22 experts issus de dix pays différents, des « indications suffisantes » permettraient d’établir que la consommation de viande rouge peut causer un cancer chez l’être humain. Cette étude, qui selon les dires du directeur du CIRC « confirme les recommandations actuelles à limiter la consommation de viande », vient s’inscrire en faux contre les dizaines d’études menées jusque-là, selon lesquelles seule la surconsommation de ces produits pouvait être à l’origine de cancers.

Le premier point à controverse est le délai. Si la durée de l’expérience n’est pas connue, nous savons en revanche que la rédaction du rapport final s’est étalée du 6 au 13 octobre, soit une semaine ; délai assez court quand on sait que la rédaction de rapports sur le tabac ou d’autres études de cette ampleur peuvent durer jusqu’à un mois. Le deuxième point qui choque est l’inclusion de la viande de veau et de porc dans les « viandes rouges » ; assez déstabilisant pour le grand public et les spécialistes de la gastronomie. Enfin, on s’étonne de voir figurer dans le rapport, des « indications limitées » dans certaines conclusions (comprendre, par là, insuffisantes pour prouver un lien certain de causalité). On pourrait l’admettre pour une expérience d’étudiants en troisième année de médecine, mais pas dans un rapport écrit par les sommités de la médecine dont la parole peut lourdement influencer le comportement général.

L’industrie de la viande, déjà mise à mal par la montée du végétarisme et l’afflux de normes contraignantes, y voit un « coup supplémentaire porté aux éleveurs », comme en témoigne l’entretien accordé à RTL par Christian Le Lann, président d’un syndicat de bouchers et charcutiers. L’Institut nord-américain de la viande trouve les conclusions du CIRC « alarmistes et dramatiques ». Betsy Booren, vice-présidente de l’institut, pointe le fait qu’une autre étude du CIRC avait vanté le régime méditerranéen pour ses vertus nutritives à même de freiner le développement du cancer. Or, le régime méditerranéen comporte statistiquement une ration quotidienne de 100 g de viande. « Mais les habitants des pays comme l’Espagne, la France ou l’Italie ont une espérance de vie des plus longues », lance le Dr Booren.

Avant de céder à la panique, n’oublions pas les qualités nutritives de la viande, ainsi que son apport en fer, zinc, protéines et autres substances nécessaires au corps humain. Il faut également souligner que 940 agents figurent sur la liste noire du CIRC où le tabac et l’amiante côtoient l’Aloe vera, le vin, le café et même… l’air (!) qui est classé en catégorie 1 par les experts cancérologues.

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Toujours plus de jeunes enfants intoxiqués par le cannabis (par Dr. Jacques Michel Lacroix)

28 Octobre 2015, 10:06am

Publié par Thomas Joly

La consommation de cannabis augmente régulièrement en France. Le pays se situe en tête des pays européens avec la République tchèque. En 2014, on estime que 17 millions de nos concitoyens avaient pris au moins une fois du cannabis dans leur vie, 4,6 millions au cours de l’année, 1,4 million au moins une dizaine de fois au cours du mois, et 700.000 déclaraient en consommer quotidiennement. D’autres études montrent que 7 % des élèves de terminale en consomment régulièrement. On connaît les troubles que peuvent présenter les adolescents adeptes du cannabis : troubles cognitifs, temps de réaction modifié, mémoire de travail diminuée, troubles de l’humeur… Ces troubles régressent généralement après l’arrêt de la consommation, cependant on estime que certains troubles peuvent persister de manière définitive chez ceux qui ont commencé avant l’âge de 15 ans.

Un autre phénomène inquiète les autorités. Dans son dernier bulletin, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) indique que 247 enfants ont dû être hospitalisés en 2014 après avoir avalé une boulette de cannabis. Ce qui correspond à une augmentation de 63 % par rapport aux 151 cas rapportés en 2013. La plupart du temps, ces intoxications (convulsions, modification de l’état de conscience, troubles du rythme cardiaque, etc.) n’ont pas entraîné de complications.

Cependant, au cours des quatre dernières années, le pronostic vital a été engagé pour neuf d’entre eux. Pour l’ANSM, cette augmentation inquiétante du nombre d’intoxications aiguës chez les enfants en bas âge est liée à l’augmentation globale de la consommation par la population et au fait que les teneurs en THC (Tétra-Hydro-Cannabinol, principe actif du cannabis) ont fortement augmenté ces dernières années, tant dans la résine que dans l’herbe. Les régions les plus touchées seraient l’Île-de-France et le Sud-Est. La plupart du temps, il semble que les enfants (qui portent tout à la bouche) ont ingéré des boulettes de cannabis qui « traînaient » dans l’appartement.

Certes, ces chiffres restent faibles par rapport à l’ensemble des accidents domestiques dont sont victimes les enfants en bas âge. La plupart des parents savent qu’il faut mettre hors de leur portée des produits tels que l’eau de Javel et autres produits toxiques, alors il serait bon qu’ils se souviennent que la fumette n’est pas anodine et qu’on retrouve des traces de cannabis dans les urines d’enfants en bas âge ayant inhalé passivement la fumée des adultes.

Peut-être faut-il voir, dans cette récente augmentation des cas d’intoxication, une banalisation de la pratique qui tend à en minimiser les risques ?

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Сaptagon, la drogue des djihadistes qui refait parler d'elle

28 Octobre 2015, 09:51am

Publié par Thomas Joly

L’immobilisation du jet privé du prince saoudien Abdel Mohsen avec deux tonnes de captagon à son bord a relancé les interrogations sur l’amphétamine préférée des terroristes.

Lundi, un jet est arrêté à l’aéroport de Beyrouth. A l'intérieur se trouve pas moins de deux tonnes de pilules de captagon. Son propriétaire, le prince saoudien Abdel Mohsen Ibn Walid Ibn Abdelaziz et quatre autres personnes sont arrêtés. Plus que l’importance de la saisie, c’est le protagoniste central de l’affaire qui interroge.

Le captagon est une amphétamine populaire au Moyen-Orient et dans les pays du Golfe. Pour vous faire une idée, plus de 50 millions de comprimés sont confisqués chaque année en Arabie saoudite. Mais sa célébrité provient du fait qu’elle est largement utilisée par les combattants djihadistes en Irak et surtout en Syrie.

Ses effets annihilent la peur, la faim, l’empathie, la douleur et provoquent l’euphorie. Bref, elle a la réputation de transformer ses consommateurs en machine à tuer. Le magazine Time a évoqué les témoignages de combattants kurdes racontant comment les jihadistes finissaient par tomber après cinq ou six balles reçues. Digne de la scène finale de Scarface.

Mais cette drogue n’est pas seulement consommée par les terroristes. Certains soldats de l’Armée syrienne libre (ASL), rebelles « modérés » soutenus par les Etats-Unis et les monarchies du Golfe, en sont également friands.

L’Arabie saoudite, régulièrement accusée d’entretenir le terrorisme en supportant les extrémistes, se retrouve à nouveau au centre des discussions. Que faisait le petit-fils du fondateur du royaume en possession de deux tonnes de captagon ? Cette simple question suffit à s'interroger sur les liens de la monarchie avec la présence massive de cette drogue en Syrie.

Au delà des effets psychotropes, le captagon est une source de revenus de choix. Comme le rappelle le Time, « en matière de profit pur, difficile de battre les amphétamines ». Une pilule coûte très peu à produire, se cède pour quelques centimes au Liban et se revend jusqu’à 25 dollars en Arabie saoudite. Avant la guerre, la Syrie n’était que très peu touchée par la consommation d’amphétamines.

Le captagon était majoritairement produit dans des zones reculées de Turquie. Mais très vite, les ennemis du régime ont réalisé l’opportunité financière qu’apporterait la production massive de cette drogue. Des laboratoires clandestins ont vu le jour et il semble qu’ils approvisionnent une partie de la consommation saoudienne et de celle du Moyen-Orient. Une manne de cash très utile…

Les autorités libanaises tirent la sonnette d’alarme depuis un moment sur le trafic de captagon. Il y a quelques années, le colonel Ghassan Chamseddine, à la tête de la lutte contre la drogue dans son pays, avait raconté comment les pilules, cachées dans des camions, passaient de Syrie au Liban d’où elles partaient, via les ports, directement dans les pays du Golfe. « Cela vient de Syrie, la plupart de la production vient de là bas », rappelait-il.

Les douaniers du pays au cèdre disent avoir intercepté 15 millions de pilules de captagon dans le port de Beyrouth l’année dernière.

Source : https://francais.rt.com

Voir les commentaires

XXème Table Ronde de Terre et Peuple dimanche 29 novembre à Rungis

27 Octobre 2015, 16:33pm

Publié par Thomas Joly

XXème Table Ronde de Terre et Peuple dimanche 29 novembre à Rungis

Voir les commentaires