Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Marchandisation des enfants : les pédophiles se frottent les mains

21 Août 2014, 09:28am

Publié par Thomas Joly

Abandonner un enfant que vous avez adopté, mais dont vous ne voulez plus, et le revendre à de nouveaux parents,  c’est déjà une réalité sordide aux États-Unis

Internet regorge de forums spécialisés en commerce d’enfants. Un marché à deux vitesses. Une adoption internationale se négocie 20.000 dollars en moyenne. Un enfant que les parents adoptifs mettent à la revente se négocie au rabais environ 3.500 dollars, plus frais d’agence, déductible d’impôts si vous êtes citoyen américain.  Aux Etats-Unis, on appelle cela le « rehoming » . Des centaines d’agences privées en ont fait leur activité très lucrative. On y vend des enfants, mais en seconde main, comme une simple voiture d’occasion.

Les parents adoptifs qui veulent se débarrasser d’un enfant postent une annonce en ligne avec une description de l’enfant (âge, physique, caractère,…). Une simple procuration chez le notaire suffit à transférer l’enfant d’un couple de parents à un autre.

Yahoo et Facebook n’ont aucun problème de conscience à se faire les complices de ce marché en hébergeant les annonces de ces parents indignes.

Ce marché existe déjà depuis cinq ans. On estime qu’un enfant y est vendu chaque semaine. Certains enfants sont revendus plusieurs fois. Généralement, les parents adoptifs revendeurs se mettent aussitôt en quête d’un autre enfant comme s’il s’agissait d’un simple jouet qui n’a qu’un temps.

Le scandale atteint les sommets de l’abject lorsqu’on constate les exemples nombreux de pédophiles qui rôdent sur ce commerce et choisissent en toute facilité la proie qu’ils vont légalement acheter. Les cas de parents adoptifs ayant des penchants violents ou de lourds problèmes psychiatriques sont également fréquents.

Il serait facile d’en conclure qu’il s’agit d’une preuve de plus de la décadence américaine. Mais la France n’a-t-elle pas déjà commencé à emprunter le chemin de la marchandisation de l’enfant ?

Le 26 juin dernier, la Cour européenne des droits de l’homme, saisie contre l’Etat français, a imposé de reconnaître le lien de filiation entre les parents français et les enfants acquis dans d’autres pays par l’entremise d’une gestation pour autrui (GPA). A ce stade, la gestation pour autrui reste interdite en France mais la filiation issue de la GPA est donc reconnue. Une incohérence qui ne tiendra pas longtemps. D’autant que, contrairement au discours officiel du parti, ils sont nombreux parmi les ténors socialistes à être partisans de la légalisation de la PMA et de la GPA.

Source

Voir les commentaires

L’écrasante responsabilité américaine dans le chaos irakien

21 Août 2014, 09:23am

Publié par Thomas Joly

« Je dis que, en effet, la politique menée par les États-Unis en Irak a conduit à monter les communautés les unes contre les autres pour parvenir à leurs fins. Mais ici, les équilibres sont très anciens et fragiles, ils ont privilégié une stratégie à très court terme, et maintenant, le pays est dans un chaos indescriptible. Nous, chrétiens, pouvions vivre sous le régime de Saddam Hussein, ce n’’est plus le cas aujourd’’hui. » Père Gabriel Toma, prêtre de la communauté catholique chaldéenne d’Irak aujourd’hui en fuite.

Source

Voir les commentaires

François Hollande a oublié les 5 millions de chômeurs, mais pas le Jour de colère

21 Août 2014, 09:12am

Publié par Thomas Joly

Le président de la République a accordé un long et complaisant entretien au Monde dans son édition de ce jour. Si les 5 millions de chômeurs, les 15 millions de pauvres, sont à peine abordés, François Hollande a longuement évoqué « l’antisémitisme » en France : « Il y a des groupes très organisés et actifs notamment sur les réseaux sociaux. Rappelez-vous les slogans prononcés pendant la manifestation “Jour de colère”*, qui n’avait rien à voir avec Gaza ! Il convient de faire de la pédagogie [sic], notamment à l’école, mais aussi de faire preuve de fermeté face au racisme et à l’antisémitisme. On peut exprimer des vues sur le conflit israélo-palestinien sans que les juifs de France ou les musulmans de France en soient les victimes. Il est important que nous montrions une très grande intolérance à l’égard de l’intolérance. » déclare-t-il rappelant la criminalisation des simples pensées de résistance face à l’occupation.

Source

Voir les commentaires

La catastrophe raciale en Amérique vue par Tocqueville (par Nicolas Bonnal)

21 Août 2014, 09:04am

Publié par Thomas Joly

Ferguson et ses émeutes finalement assez molles (on n’y lynche pas les blancs à mort comme en 1991 pendant les razzias qui suivirent le battage médiatique sur Rodney King) rappellent de vieux souvenirs. Tocqueville décrivait vers 1830 le problème racial en Amérique. Il le faisait avec une alacrité forte toujours négligée par ses commentateurs experts. C’est que, pour Tocqueville, la démocratie américaine nous mènera à une catastrophe dans tous les domaines.

Sur le problème noir, ce grand observateur remarque : « Le plus redoutable de tous les maux qui menacent l’avenir des États-Unis naît de la présence des Noirs sur leur sol. Lorsqu’on cherche la cause des embarras présents et des dangers futurs de l’Union, on arrive presque toujours à ce premier fait, de quelque point qu’on parte. »

Tocqueville sera-t-il interdit dans nos bibliothèques ? Il est vrai que dans notre société, on n’a pas besoin de censurer les classiques, puisque plus personne ne les lit. On a fait mieux que dans Fahrenheit 451 !

Il ajoute sur le sort de ces pauvres gens, aussi mal traités que nos Français condamnés à la vie morte dans les banlieues : « Les Nègres ne forment plus que de malheureux débris, une petite tribu pauvre et nomade, perdue au milieu d’un peuple immense et maître du sol ; et l’on ne s’aperçoit plus de leur présence que par les injustices et les rigueurs dont ils sont l’objet. »

En effet. On s’en aperçoit – hors des terrains de basket ou de football – quand ils se font buter par leurs congénères ou la police américaine (dans mon livre sur la vieille race blanche, j’ai cité le chiffre d’un million de morts violentes en quarante ans) ou qu’ils se révoltent.

Mais Tocqueville va plus loin. Il annonce à travers le malheureux noir déporté là-bas notre condition de souchien d’aujourd’hui sous le pouvoir mondialiste : « Le Nègre des États-Unis a perdu jusqu’au souvenir de son pays ; il n’entend plus la langue qu’ont parlée ses pères ; il a abjuré leur religion et oublié leurs mœurs… Le Nègre n’a point de famille ; il ne saurait voir dans la femme autre chose que la compagne passagère de ses plaisirs et, en naissant, ses fils sont ses égaux. »

Cet esclave sans le savoir, c’est l’homme postmoderne qui veut se la couler douce, le socialo des réseaux coquins et copains qui n’a plus de foi ni de patrie ni de famille. Ou bien si peu ; il lui reste les transats des yachts et les centres commerciaux.

On a parlé de la militarisation de la police yankee. On pourra aussi rappeler la brutalité irréelle de la police dite française contre les familles opposées au mariage pour tous l’an dernier. La mondialisation forcée qui veut sa guerre contre la Russie fait sa fasciste à domicile. À Ferguson comme en France.

Source

Voir les commentaires

François Hollande reconnaît avoir armé les terroristes islamistes en Syrie

21 Août 2014, 08:58am

Publié par Thomas Joly

Dans un entretien au Monde, François Hollande confirme avoir livré des armes aux rebelles en Syrie. S’il évoque les membres « de l’opposition démocratique », les échecs répétés de ces derniers et leur très net recul face aux islamistes, leur désunion et leur inefficacité impliquent que de nombreuses armes fournies par le gouvernement français aux rebelles « démocrates » ont probablement fini, défaite après recul, défection après massacres, dans les mains des terroristes islamistes. À la question de savoir pourquoi la France a armé les Kurdes et pas les Syriens, François Hollande répond en effet : « Qui vous dit qu’on n’a pas donné d’armes aux rebelles, c’est-à-dire à l’opposition démocratique ? La communauté internationale porte une responsabilité très grave en Syrie. Si, il y a deux ans, il y avait eu une action pour installer une transition, nous n’aurions pas eu l’État islamique. Si, il y a un an, il y avait eu une réaction des grandes puissances à la hauteur de l’utilisation (par Bachar Al-Assad) des armes chimiques, nous n’aurions pas été face à ce choix terrible entre un dictateur et un groupe terroriste, quand les rebelles méritent tout notre soutien » affirme-t-il dans une vision fantasmée de l’histoire et des réalités géopolitiques. C’est la première fois qu’un responsable de l’exécutif avoue que la France a été entraînée dans une guerre sans que la « représentation nationale » ne soit tenue informée, sans que les Français ne soient tenus au courant.

François Hollande a refusé de préciser quel genre de matériel – dont une partie est donc probablement aujourd’hui entre les mains des islamistes – a été fourni : « Du matériel conforme aux engagements européens » a-t-il simplement lâché.

Source

Voir les commentaires

Le Parti de la France se mobilise pour le rassemblement du 7 septembre à Calais !

20 Août 2014, 10:40am

Publié par Thomas Joly

A l'appel du Collectif Sauvons Calais, le Parti de la France participera au grand rassemblement contre la colonisation migratoire de Calais, de la France et de l'Europe organisé le dimanche 7 septembre Place d'Armes à Calais.

Thomas Joly, secrétaire général du PdF, prendra la parole afin de dénoncer la submersion migratoire et la substitution de notre peuple méthodiquement manigancées par nos gouvernants depuis des décennies.

Le peuple français a encore des droits chez lui, notamment celui de vouloir rester français et de refuser que toute la misère du monde ne vienne s'y installer.

Le Parti de la France a pour objectif la décolonisation migratoire et la désislamisation de la France et de l'Europe menacées tant par les forces mondialistes que par des peuples conquérants et fanatisés par une religion étrangère à notre civilisation.

Tous les militants, adhérents et sympathisants du Parti de la France sont invités à participer à ce rassemblement unitaire contre l'immigration-invasion.

 

Voir les commentaires

Euthanasie : le militantisme agressif des pro-choix (par Marie Delarue)

20 Août 2014, 09:30am

Publié par Thomas Joly

L’affaire remonte au début du mois d’août. Elle est rapportée par Le Figaro sous le titre « Un journal refuse de publier l’avis de décès d’une pro-euthanasie ». L’effet est garanti : le sang du défenseur des droits de l’homme, de la femme et de la liberté d’expression ne fait qu’un tour face à cette nouvelle expression de la censure.

L’ineffable Jean-Luc Romero, devenu animateur de la radio LGBT et portant fièrement sa séropositivité après avoir été contraint à sortir du bois par ses amis homos 1, girouette politique passée de l’UMP au PS et désormais militant associatif professionnel, a donc enfourché son dada favori : la dénonciation de l’atteinte aux droits de l’homme. En sa qualité de président de l’ADMD (Association pour le droit de mourir dans la dignité), il annonce qu’il va de ce pas « saisir le Défenseur des droits ».

Nicole Boucheton, la pauvre femme dont il est ici question, a rendu son âme à Dieu au terme d’un cancer particulièrement douloureux – dont ces braves gens ne nous épargnent d’ailleurs aucun détail, entre péritonite et anus artificiel. Elle était la vice-présidente de l’ADMD. Ne voulant pas affronter l’ultime souffrance physique et psychique de cette maladie, elle a préféré mettre un terme à ce qu’elle ressentait comme une insupportable déchéance corporelle.

Sauf à être soi-même confronté à un tel drame – et encore… –, il n’appartient à personne d’en juger. Mais, et j’y insiste, il n’appartient non plus à personne d’en user ! Or, c’est exactement ce qu’entend faire monsieur Roméro.

Ouest France, en effet, a refusé de publier l’avis de décès ainsi rédigé : « Alain Siouville, son époux, Françoise Boucheton, sa sœur, vous font part du décès de Nicole Boucheton, vice-présidente de l’ADMD, à l’âge de 64 ans, contrainte de s’exiler en Suisse, pays humaniste, pour y mourir selon sa volonté le 7 août 2014. » Interrogé par Le Figaro, le rédacteur en chef s’en est expliqué : « La rubrique des obsèques doit rester politiquement neutre et ne pas susciter de débats. » Il ajoute : « Nous avons récemment publié un article reprenant des extraits de la lettre posthume de Nicole Boucheton. Les pages de Ouest France servent à faire vivre les débats, pas la rubrique des obsèques. » Enfin, il convient d’ajouter que le journal a proposé à la famille une version corrigée « en retirant la notion de “contrainte” et l’idée que la Suisse était un pays “humaniste”, puisque cela sous-entend que la France ne l’est pas », dit François-Xavier Lefranc, précisant que son journal accepte de « publier le principe d’une mort volontaire ».

La famille a refusé de modifier le communiqué, et Jean-Luc Romero dénonce « une décision indigne, discriminatoire et peu républicaine (sic) de la direction de ce journal ». Ce qu’il veut, ce qu’il fait, ce qu’il sait faire et qu’il a toujours fait, c’est tronquer la vérité afin d’obtenir, par le chantage compassionnel, le changement de la loi en faveur de l’euthanasie active et du suicide assisté.

Victime en son temps du militantisme agressif de ses partenaires gay, Jean-Luc Romero a plus qu’adopté leurs méthodes. Il en a fait sa politique, celle du lobbyisme communautaire qui entend imposer sa loi à tous. Nos politiques, quel que soit leur bord, ayant en permanence le trouillomètre à zéro, force est – hélas – de constater que le procédé se révèle efficace.

Source

Voir les commentaires

Un juge rouge aux ordres de Taubira libère un criminel ayant tenté de tuer un jeune Français au Cap d’Agde

20 Août 2014, 09:18am

Publié par Thomas Joly

En cette mi-août, Antony, 21 ans, et l’un de ses amis étaient en vacance au Cap d’Adge. Dans la nuit du 13 au 14 août, ce Toulousain s’était rendu dans une discothèque. Sur le chemin du retour, dans la nuit, il entend les cris d’une jeune fille qui appelle à l’aide. Les deux amis aperçoivent un homme très violent qui porte des coups de couteau.

« Une fille appelait au secours et nous avons voulu avec un ami la défendre. C’est tout. […] Cette fille appelait à l’aide. Nous sommes intervenus avec mon ami pour l’aider en maîtrisant le jeune qui portait des coups de couteau et qui avait déjà blessé du monde. Nous ne savons rien du début de l’altercation. Mon ami devait le faire tomber et moi je devais le ceinturer et lui maîtriser les bras afin qu’il cesse de blesser les gens. »

Mais lorsqu’ils interviennent, le criminel leur porte plusieurs coups de couteau. L’un d’eux touche Antony au niveau du cœur, très grièvement blessé, il est admis à l’hôpital à Montpellier, où il est toujours soigné.

« J’ai été opéré. J’ai la poitrine ouverte pour que le chirurgien puisse recoudre mon cœur qui avait une entaille d’un bon centimètre. Oui, j’ai failli mourir parce qu’une fille appelait à l’aide. J’ai vu la mort de près. Il a même touché une artère tout ça parce que nous avons voulu porter secours à quelqu’un. Mon ami a lui aussi été bien touché, il est entaillé sur les pectoraux et a été ouvert de derrière la tête jusqu’au cou. Nous avons eu malgré tout beaucoup de chance, mais jamais nous ne nous sommes battus pour les beaux yeux d’une jeune fille. Pas nous deux dans tous les cas. »

Si Antony devrait pouvoir retourner bientôt chez lui, c’est déjà chose faite pour l’homme qui a tenté de le tuer. Les juges de la République l’ont déjà remis en liberté.

« Je réagis, car je regrette que cet individu soit juste placé sous contrôle judiciaire alors que j’ai failli mourir ». se désole le jeune homme.

Source

Voir les commentaires

Après Marseille, Toulouse… Homicides partout, justice nulle part ? (par Manuel Gomez)

20 Août 2014, 09:09am

Publié par Thomas Joly

Marseille est citée en exemple par l’Algérie pour les meurtres qui s’y succèdent depuis plusieurs mois. Avec un peu de patience, la police algérienne pourrait également prendre pour exemple la ville de Toulouse qui, depuis plusieurs semaines, tente de rivaliser avec la cité phocéenne.

Le processus est absolument identique, comme l’origine du problème : le trafic de drogue et les rivalités entre gangs appartenant à des quartiers différents dans le but d’augmenter leur territoire de commercialisation.

Cela a débuté en décembre 2013 quand le gang du quartier de La Reynerie, dans Le Mirail, a empiété sur le quartier des Izards, jusque-là plaque tournante du trafic de stupéfiants. Pour information, ce quartier classé ZSP (Zone de sécurité prioritaire) était également celui où résidait Mohamed Merah.

Le 4 décembre, deux hommes en scooter lâchent des rafales de kalachnikov sur les devantures de deux commerces. Le client d’un salon de coiffure est blessé.

Le 5 décembre, c’est une tentative d’homicide contre l’employé d’une pizzeria.

Le 8 décembre, plusieurs rafales de kalachnikov sont tirées sur un groupe de dealers stationnant dans le hall d’un immeuble du quartier. Parmi ce groupe, justement, l’employé de la pizzeria raté trois jours plus tôt. Un jeune homme de 18 ans, Nabil Benani, est tué. Deux hommes sont mis en examen puis remis en liberté faute de preuves. Lire la suite

Voir les commentaires

Affaire Brown : les premiers résultats de l’autopsie confirment la version du policier

19 Août 2014, 16:46pm

Publié par Thomas Joly

La famille du criminel noir Michael Brown, présentée comme pauvre, est parvenue à débourser 10.000 dollars – c’est en tout cas la somme annoncée par Michael M. Baden bien en dessous de ses « tarifs » habituels – pour réaliser une autopsie du voleur violent tué lors d’une confrontation avec un policier le 9 août, après quoi ses congénères ont organisé des pillages massifs dans la ville.

Cette autopsie, menée à charge contre le policier, accrédite, selon les premiers éléments dévoilés, la version du policier et d’un témoin selon lesquels le criminel et son complice l’ont attaqué dans sa voiture, ce qui l’a obligé à faire usage de son arme dans l’urgence.

Le policier a en effet tiré six balles au moins, ce qui indique clairement un acte face à un danger imminent, comme l’aurait fait n’importe quelle personne confrontée à une agression par deux criminels violents. Toutes les balles ont été tirées de face. Rappelons que le criminel noir est d’une stature très imposante, comme l’ont révélées les images d’une agression violente commise le jour de sa mort.

Au moins un coup de feu, probablement le premier, a été tiré alors que Michael Brown était penché, ce qui accrédite la thèse de l’agression du policier qu’il a frappé avant de tenter de lui voler son arme.

Cette « contre-autopsie » a été réalisée par Michael M. Baden, une vedette médiatique de Fox News, la chaîne du milliardaire apatride Rupert Murdoch. Pour mesurer la profondeur de son impartialité, signalons, entre autres, qu’il avait été payé 250.000 dollars pour témoigner à décharge au procès de l’assassin Phil Spector, un dossier par ailleurs dans lequel sa femme était impliquée aux côtés de la défense.

Pour cette autopsie, il était secondé par Shawn Parcells, un individu qui a fait la une de l’actualité l’année dernière aux États-Unis pour avoir réalisé des autopsies sans avoir les qualifications requises, et sans posséder le moindre diplôme médical.

Source

Voir les commentaires

La France se prépare à Ébola

19 Août 2014, 16:28pm

Publié par Thomas Joly

Non, cette pancarte ne vient pas d’un pays africain : elle a été mise ce matin aux services des urgences de l’hôpital de Saint-Roch à Nice. Nous sommes heureux de profiter des bienfaits de l’immigration et de pouvoir partager la richesse virale africaine qui fait tellement défaut à notre civilisation.

Source

Voir les commentaires

Virus Ebola : l’Organisation Mondiale de la Santé reçoit-elle ses ordres de l’Organisation Mondiale du Commerce ?

19 Août 2014, 16:16pm

Publié par Thomas Joly

La question mérite d’être posée lorsqu’on observe l’attitude irresponsable de l’OMS qui, tout en avouant que le virus Ebola est désormais hors contrôle, tente de décourager les pays de fermer leurs frontières. Samedi dernier, le gouvernement kenyan fermait ses frontières avec les pays ouest-africains touchés par l’épidémie. Kenya Airways a interrompu ses liaisons avec les pays concernés. Et voilà que l’OMS exhorte les gouvernements et les compagnies aériennes à ne pas suivre l’exemple du Kenya et des autres pays qui font déjà de même.

Gregory Hartl, porte-parole de l’OMS l’est-il aussi de l’OMC ? On s’étonne de l’entendre tenir un discours exhortant à ne pas prendre des mesures générales qui affecteraient les voyages et le commerce. L’OMS a pour mission, du moins en théorie, d’œuvrer à limiter l’étendue de l’épidémie et non de nous faire part des préoccupations de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international.

L’Association médicale du Kenya, a fort heureusement d’autres priorités et n’a pas manqué de faire entendre sa voix pour obtenir que Kenya Airways suspende ses vols vers les quatre pays touchés par le virus Ebola « jusqu’à ce que les choses se stabilisent ».

British Airways, Emirates Airlines, Arik Air et ASKY Airlines avaient déjà pris la même décision. Le Cameroun devrait faire de même dans les prochaines heures. Korean Air annonce également des mesures similaires.

Source

Voir les commentaires

La non-information du jour : Laurent Wauquiez randonne en chemise et pantalon de ville

19 Août 2014, 16:07pm

Publié par Thomas Joly

François Mitterrand avait la Roche de Solutré, Laurent Wauquiez a le Mont Mézenc. En chemise et pantalon de ville, comme pour tout randonneur qui se respecte. Il ne s’agit absolument pas d’une opération de communication : « Ces paysages sont apaisants. Dans l’agitation du milieu politique, on finit par ne plus savoir pourquoi on fait les choses » précise-t-il d’ailleurs. Ce n’est tellement pas une opération de communication que de nombreux journalistes sont présents et qu’il pose, fier face l’horizon, dominateur devant les montagnes, chaleureux au milieu de ses sympathisants.

« Je n’exclus rien » a précisé Laurent Wauquiez, prêt cependant à rallier Nicolas Sárközy au premier sifflet à l’approche des échéances d’automne. Car à l’UMP, les couteaux s’aiguisent sur les bords (très) crasseux des trottoirs libéraux-conservateurs pour l’élection du chef du parti. Un parti dont le moins que jamais présumé innocent Jérôme Lavrilleux est toujours député européen, touchant toujours ses 12.000 euros d’indemnités diverses et bénéficiant des nombreux avantages en nature liés à sa fonction.

Source

Voir les commentaires

Nouvelle suspicion d’Ébola en Espagne, un centre de soins pillé au Liberia

18 Août 2014, 10:57am

Publié par Thomas Joly

Un individu est actuellement hospitalisé en Espagne, après avoir présenté plusieurs symptômes présentés par les personnes infectées par le virus Ébola. Le pays a déjà connu un cas reconnu, celui de Miguel Pajares, un prêtre espagnol de 75 ans décédé le 7 août à son retour d’Afrique. Les autorités espagnoles ont été très discrètes sur ce cas, mais l’affirmation d’une source affirmant qu’il « s’agit d’un patient dont le cadre clinique et épidémiologique pourrait correspondre à cette maladie » laisse entendre qu’il s’agit à nouveau de l’un des innombrables Africains ayant violé les frontières espagnoles ces dernières semaines.

Au Liberia, des hommes armés ont attaqué un centre de lutte contre le virus à Monrovia. Ils ont causé d’importants dommages aux bâtiments, qui ont été pillés, et ont de plus provoqué la fuite de 29 malades. Les criminels se sont eux-mêmes très fortement mis en danger en pénétrant dans des lieux très infectés.

Source

Voir les commentaires

Deux femmes enceintes agressées à Perpignan et dans la Drôme

18 Août 2014, 10:47am

Publié par Thomas Joly

Une femme jeune femme enceinte de trois mois a été agressée par son ancien compagnon samedi matin sur le parking d’une zone commerciale à Perpignan. Alors qu’elle se trouvait avec sa fille de trois ans, l’homme – qui a été arrêté – lui a infligé sept coups de couteau dans le dos, la laissant très grièvement blessée. Elle est actuellement hospitalisée dans un état critique.

Une jeune femme enceinte de six mois aurait été violemment agressée mardi au lac des Freydières à Grâne (Drôme). Après l’avoir suivie, un homme armé d’un couteau l’aurait projeté au sol, la blessant alors au bras, provoquant des cris de la victime. Son chien, de race border collie, qu’elle était justement en train de chercher au moment de l’agression, serait intervenu pour mordre l’agresseur, qui tentait vraisemblablement de violer la jeune femme, provoquant la fuite du criminel.

Source

Voir les commentaires