Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La campagne du Parti de la France à Beauvais 2 dans la presse locale

18 Mars 2015, 22:02pm

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Razzia de criminels étrangers contre un train : 20 pillards attaquent le RER D à Juvisy

18 Mars 2015, 19:01pm

Publié par Thomas Joly

Il y a bientôt deux siècles, la France lançait une attaque contre Alger, capitale d’une région sauvage, abandonnée de toute civilisation depuis le remplacement des Blancs par les envahisseurs arabes, devenue au fil des décennies un repaire de pirates pillant régulièrement les navires en Méditerranée, après avoir ravagé durant des siècles les côtes européennes, massacrant, violant, pillant et réduisant en esclavage des centaines de milliers de Blancs.

Après 70 ans de régime d’occupation, c’est désormais en France que les criminels étrangers pillent, violent et massacrent.

Dimanche, une vingtaine de pillards ont attaqué une rame du RER D qui se trouvait en gare de Juvisy-sur-Orge (vingt kilomètres au sud de Paris), peu après 5 heures du matin. Les personnes présentes dans la rame ont été agressées et dépouillées.

Plusieurs victimes se sont déjà signalées malgré les menaces des criminels. Une enquête – qui ne devrait pas bénéficier d’autant de moyens que ceux mis en branlent pour la fusillade de Marseille ayant gâché la journée de communication de Manuel Valls et blessé l’ego de l’occupant de Matignon – a été confiée à la brigade des réseaux ferrés (BRF). L’agent de ce dernier est d’ailleurs rapidement intervenu pour minimiser les faits : « Sous réserve des résultats de l’enquête placée sous la direction du procureur de la République, il serait hasardeux d’établir un parallèle entre cette affaire, certes grave, et les faits commis en gare de Grigny en mars 2013 » a précisé le préfet de l’Essonne.

Ces faits sont loin d’être isolés. Tout près de là, à Grigny, une autre cité envahie de la région parisienne, plusieurs raids ont été menés ces dernières années contre les populations françaises.

En juillet 2014, des coupeurs de route avaient bloqué une bretelle de sortie de l’A6, sur la D 445, à la sortie Viry-Châtillon-Grigny. Comme au fin fond du plus sous-développé des pays étrangers, plusieurs véhicules avaient été arrêtés et leurs conducteurs et passagers dépouillés. Au moins trois véhicules avaient été ciblés ; un motard avait été violemment frappé. Il n’y avait eu alors aucune interpellation.

Un an plus tôt, en mars 2013, des étrangers avaient commis trois attaques violentes contre des rames de RER D en gare de Grigny. Le 16 mars, ce sont une vingtaine de criminels cagoulés qui s’étaient introduits dans une rame, frappant et blessant plusieurs passagers ; tous étant dépouillés de leurs portefeuilles, sac à main, bijoux, téléphones, etc.

Quelques racailles afro-maghrébines avaient été retrouvées. Jugées en juin 2013, elles avaient écopé de peines d’une clémence rare, véritable encouragement à récidiver. Aucun n’avait eu de prison ferme ; les peines les plus « lourdes » ayant été de la prison avec sursis pour cinq d’entre eux, la plupart s’en tirant avec des « avertissements » (sic). Le parquet avait requis jusqu’à 24 mois de prison.

Deux ans plus tard, l’incompétence, l’inefficacité et l’impuissance du gouvernement apparaissent à nouveau au grand jour en matière de criminalité. Deux ans plus tard, les transports en commun de la région parisienne sont toujours aussi peu sûrs. Deux ans plus tard, les racailles étrangères font toujours autant la loi dans les cités occupées.

Pour toute réaction à l’époque, Manuel Valls, qui était à l’époque ministre de l’Intérieur, avait réclamé aux Français « arrêter d’exploiter et d’instrumentaliser ces sujets », justifiant les attaques inexcusables de la racaille en évoquant certes des « actes tout à fait intolérables » – des faits pourtant qu’il tolérait tout autant ministre de l’Intérieur hier que premier ministre aujourd’hui – mais évoquant surtout cette « partie de notre jeunesse, une partie de nos quartiers à l’abandon » : comme si le fait d’avoir dégradé les bâtiments mis à leur disposition sans le moindre retour justifiait de s’attaquer aux Français !

Quelques mois plus tard, c’était, dans un contexte différent, lors d’un « crime d’opportunité », que les occupants s’étaient livré aux pillages et agressions lors du déraillement d’un train en gare de Brétigny-sur-Orge, toujours dans le même secteur. Outre les insultes racistes antiblanches et les caillassages contre les secouristes, plusieurs individus avaient pillé les effets personnels des victimes et même volé le matériel des professionnels portant secours aux victimes.

Ne s’agissant que de simples Français, Manuel Valls ne devrait pas intervenir, ne trouvant probablement pas qu’il s’agit de faits « intolérables », contrairement à « l’agression » d’un député franc-maçon et PS souffleté.

Source

Voir les commentaires

La lutte contre le terrorisme, brise-glace de nos libertés (par Jean-Yves Le Gallou)

18 Mars 2015, 19:00pm

Publié par Thomas Joly

Le projet de loi contre le terrorisme ne réduira pas la menace de l’islam radical et ne ralentira pas l’islamisation de la France mais il restreindra singulièrement nos libertés.

En bons robespierristes qu’ils sont, Valls, Cazeneuve et Le Drian, la fine équipe du Grand Orient de France qui nous gouverne, veulent faire adopter une véritable « loi des suspects ».

Le projet présenté est clairement liberticide : les opérateurs Internet seront contraints de transmettre les données de connexion des « suspects » et même d’aider à détecter, par un traitement informatique, une « succession de connexions suspectes ».

Et la liste des « suspects » sera établie sur simple décision administrative par les services de renseignement. Eux-mêmes étroitement dépendants du pouvoir politique auquel ils rendent compte quotidiennement. De même, le gouvernement veut disposer des clés permettant de décrypter le secret des conversations protégées. Il s’agit d’une tentative d’avancée majeure vers une société de surveillance : “Big Brother is watching you!”

Bien sûr, on nous explique qu’il s’agit de lutter contre le « terrorisme »… Mais c’est aussi ce qu’on nous affirmait il y a vingt ans lorsque fut créée la garde à vue de 96 heures, aujourd’hui étendue à une infinité de cas sous couvert de « lutte contre la criminalité en bande organisée », c’est-à-dire à peu près n’importe quoi…

La prétendue lutte contre le terrorisme est un prétexte pour mettre le pied dans la porte qui protège nos libertés. De nos libertés de transactions et de nos libertés d’expression. Une fois la loi votée contre le « terrorisme », il sera facile de l’étendre aux « crimes contre la pensée » : le « révisionnisme », le « racisme », « l’homophobie » et, de manière plus générale, tout ce qui déplaira et sera qualifié de « discours de haine ».

Le philosophe et essayiste suisse Éric Werner avait diagnostiqué cette évolution : l’immigration de masse est génératrice de violences par rejet de la société d’accueil ; ce qui débouche sur une demande sécuritaire qui permet de réduire progressivement les libertés. C’est la stratégie du chaos au service de la société de surveillance. Il est clair que les sociétés multiculturelles étant multiconflictuelles, le prétexte est tout trouvé pour développer des législations liberticides. L’immigration de masse ne porte pas seulement atteinte à notre identité, elle débouche aussi sur une réduction de nos libertés ; libertés qui sont elles-mêmes la partie la plus précieuse de notre identité.

Ne tombons pas dans le piège de l’oligarchie mondialiste et des enfants de la terreur révolutionnaire qui se servent des menaces qu’ils font prospérer pour mieux nous assujettir. Défendons nos libertés et notre identité !

Source

Voir les commentaires

Le Parti de la France présent à la 3ème Fête des Patriotes à Lyon le 28 mars

17 Mars 2015, 19:55pm

Publié par Thomas Joly

Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France, prendra la parole au cours de la 3ème Fête des Patriotes qui se déroulera à Lyon le 28 mars.

Il y aura également un stand du Parti de la France où il sera possible d'adhérer et de se fournir en matériel de propagande.

Voir les commentaires

Carole Van Hullebusch (Gravelines) rejoint le Parti de la France

17 Mars 2015, 19:36pm

Publié par Thomas Joly

Carole Van Hullebusch, ex-tête de liste FN aux élections municipales de Gravelines, rejoint le PdF Flandre maritime. Auxiliaire de vie, 48 ans, mariée et mère de 4 enfants, fortement déçue par les instances du Front National, cette femme de convictions a démissionné de son poste de Conseillère municipale 9 mois après son élection.

Elle va militer aux côtés de Jean-François Vendeville et de sa dynamique équipe de Flandre Maritime.

Voir les commentaires

Roger Holeindre présente son nouveau livre « Ça suffit ! »

17 Mars 2015, 07:23am

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Discours de Carl Lang aux Assises de la liberté d'expression

16 Mars 2015, 07:48am

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Pourquoi Sébastien Chenu est-il si discret sur son poste d'assistant parlementaire à l'Europe ?

16 Mars 2015, 07:43am

Publié par Thomas Joly

Mais pourquoi donc Sébastien Chenu, candidat FN-RBM sur Beauvais 2, est-il si discret sur son poste d'assistant parlementaire d'une députée FN (Dominique Bilde) élue dans la région Grand Est ?

Fait-il partie de ces assistants parlementaires FN sur lesquels enquête l’Office européen de lutte anti-fraude (OLAF), accusés de ne jamais avoir oeuvré dans le cadre du parlement européen et du mandat du député pour lequel ils sont censés travailler ?

Il serait également intéressant de connaître ses émoluments. Cela faisait-il partie du deal pour rallier Marine Le Pen ?

Voir les commentaires

Beauvais aux Français !

15 Mars 2015, 12:34pm

Publié par Thomas Joly

Collage ce matin à l'aube dans le quartier colonisé de Saint-Jean où, contrairement à Monsieur Chenu, je ne me sens plus « chez moi ». Les Gaulois ont encore le droit de ne pas vouloir vivre en Afrique ! Beauvais aux Français !

Voir les commentaires

Comment réussir à bien rater l’intégration ? (par Béatrice Ladeville)

15 Mars 2015, 12:19pm

Publié par Thomas Joly

Si vous disposez d’un peuple ayant réussi à bien intégrer un nombre raisonnable d’immigrés mais que vous souhaitez que l’intégration ne réussisse absolument plus et que la société se délite, il vous suffit de suivre ces quelques conseils :

Privilégier la venue de migrants ayant des habitudes culturelles, des croyances, des modes de vie très éloignés de ceux des autochtones.

Faire en sorte que l’immigration soit assez importante en nombre et rapide dans le temps pour que les nouveaux arrivants puissent rester ensemble et ne pas être tentés d’imiter le mode de vie des autochtones.

Dès la petite enfance, expliquer et réexpliquer sans cesse aux migrants que l’histoire de leur pays d’accueil n’est pleine que de pages sombres mais que l’histoire de leur pays d’origine n’est pleine que de pages grandioses.

Sur tous les supports, aussi souvent qu’il est possible, parler des conquêtes, soumissions, colonisations effectuées par les peuples autochtones dans les pays d’origine des migrants et n’en dire exclusivement que du négatif.

Éviter autant que cela est possible d’évoquer les conquêtes, soumissions ou colonisations effectuées par les ancêtres des migrants, et si cela est inévitable, insister sur l’apport formidable que ces conquêtes ont permis.

Dénigrer la religion des autochtones et valoriser celle des migrants pour s’assurer que ces derniers restent fidèles à leurs croyances d’origine.

En période de chômage, ne jamais dire que tout le monde est concerné mais renforcer l’idée que les victimes en sont les migrants. Dans le cas où une étude montrerait que la discrimination est bien moindre que les migrants ne le pensent, ranger cette étude au fond d’un tiroir.

Médiatiser tout migrant qui réussit quelque chose et dire que cette réussite n’est due qu’à ses qualités personnelles et à la richesse de sa propre culture. Dans le cas où l’échec des migrants dans n’importe quel domaine ne pourrait être caché, utiliser cet échec pour accuser les autochtones d’en être responsables.

Les migrants seront enfin parfaitement aigris, hostiles, pensant que les autochtones ont pillé leurs pays,les poussant à l’exil, qu’ils leur doivent tout et ne leur offrent rien. L’exécration des migrants pour les natifs sera alors bien visible, parfois bruyante et vous en légitimerez les manifestations en en rendant les natifs responsables.

Lorsque enfin les autochtones commenceront à se demander pourquoi ceux qui parlent du vivre ensemble utilisent toutes les méthodes qui mènent aux guerres civiles, quel est leur but, il ne vous restera plus qu’à les traiter de complotistes et à ricaner en attendant la suite.

Source

Voir les commentaires

Compte-rendu de la réunion militante à Beauvais du 13/03/15

14 Mars 2015, 13:07pm

Publié par Thomas Joly

Compte-rendu de la réunion militante à Beauvais du 13/03/15
Compte-rendu de la réunion militante à Beauvais du 13/03/15
Compte-rendu de la réunion militante à Beauvais du 13/03/15
Compte-rendu de la réunion militante à Beauvais du 13/03/15
Compte-rendu de la réunion militante à Beauvais du 13/03/15
Compte-rendu de la réunion militante à Beauvais du 13/03/15
Compte-rendu de la réunion militante à Beauvais du 13/03/15
Compte-rendu de la réunion militante à Beauvais du 13/03/15
Compte-rendu de la réunion militante à Beauvais du 13/03/15
Compte-rendu de la réunion militante à Beauvais du 13/03/15
Compte-rendu de la réunion militante à Beauvais du 13/03/15

Vendredi 13 mars à Beauvais, environ cinquante personnes ont participé à la réunion de soutien aux candidats du Parti de la France sur le canton de Beauvais 2.

Monique Thierry, conseillère municipale de Beauvais ex-FN et désormais sans étiquette, a tout d'abord expliqué les raisons qui l'ont poussée à s'engager aux côtés du PdF pour cette élection départementale. Ensuite, Thomas Joly, secrétaire général du PdF, a expliqué le projet politique du PdF pour ces élections locales tout en soulignant les différences fondamentales qu'il existe avec les candidats du Système, Sébastien Chenu le premier.

Enfin, Carl Lang, Président du Parti de la France, a présenté les grandes orientations du Parti de la France et a réaffirmé le droit du peuple français à disposer de lui-même, à défendre ses traditions et son unité nationale.

Après un verre de l'amitié offert par les conseillers municipaux Monique Thierry et David Illigot​, les participants ont pu repartir avec du matériel de propagande.

Voir les commentaires

À Brooklyn : le paradis rêvé d’Obama

12 Mars 2015, 21:44pm

Publié par Thomas Joly

La scène se déroule dans un McDo et a été tournée juste à la sortie des classes, dans le quartier totalement afro-américanisé de Brooklyn (États-Unis). Elle montre une jeune Africaine portant des extensions blondes se faire lyncher par quatre de ses congénères devant des dizaines d’autres "blacks" surexcités. Après que plusieurs personnes aient tenté de mettre fin aux coups, l’une des racailles revient, donnant de violents coups à la tête. Durant les longues minutes de l’agression, à part les exclamations, aucune personne ne prévient la police. Voilà le paradis rêvé de Barack Obama pendant qu'il multiplie les attaques contre les policiers blancs américains ; c’est exactement ce que souhaitent pour la France ceux qui veulent la « mixité  sociale », prônent ou avalisent l’invasion, d’une manière ou d’une autre.

À vous de choisir le futur que vous voulez pour vos enfants : le paradis multiculturel du Système ou la résistance nationale et européenne quitte à être traités de « fascistes » par ceux qui veulent votre mort.

Source

Voir les commentaires

Un candidat FN pédocriminel arrêté dans l’Allier

12 Mars 2015, 18:52pm

Publié par Thomas Joly

Ancien cadre du FNJ Aquitaine, ancien secrétaire départemental FNJ Dordogne, ancien membre du Département protection-sécurité (DPS) affecté au « Carré » – le siège du FN – devenu cadre du FN dans l’Allier, Arnaud Couture, s’apprêtait à affronter les urnes dimanche 22 mars dans l’Allier, dans le canton de Cusset, où il a été élu conseiller municipal en 2014. À une dizaine de jours des élections, la presse vient d’annoncer sa mise en examen pour pédocriminalité le 6 mars dernier.

Précisément, Arnaud Couture est poursuivi pour enregistrement, détention et diffusion d’images à caractère pédopornographique.

« Je vais faire profil bas et essayer de me faire oublier » a déclaré l’élu FN qui a affirmé vouloir mettre fin à l’ensemble de ses fonctions électives.

« Je ne veux pas avoir à m’expliquer devant le conseil municipal. Je ne suis pas un criminel » a-t-il prétendu.

Source

Voir les commentaires

Indigne arrestation d’un Français harcelé par des racailles à Elbeuf-sur-Seine

12 Mars 2015, 18:45pm

Publié par Thomas Joly

La police a osé arrêter un homme de 74 ans qui était harcelé par des racailles depuis des semaines à Elbeuf-sur-Seine. Les délinquants, dont l’origine ethnique n’a pas été précisée, taguaient, urinaient, fumaient, dégradaient l’immeuble du vieil homme et particulièrement le hall. Comme à leur habitude, la justice comme la police de la République a refusé d’agir.

Mardi, les racailles se sont montrées plus agressives que d’habitude, conduisant la victime à prendre les choses en main. Harcelé par une dizaine de racailles qui squattaient le hall de l’immeuble – action officiellement condamnée par les lois républicaines inappliquées –, il est allé chercher une arme dans son appartement et a ouvert le feu à deux reprises.

Aucune des racailles n’a été éliminée ni même véritablement blessée par le courageux Français. La police, qui n’a jamais rien fait contre les racailles, suivant les ordres du gouvernement socialiste, n’a pas hésité à arrêter la victime. Les fonctionnaires antifrançais ont osé annoncer des poursuites pour « tentative d’homicide ». Aucune des racailles n’a été interpellée.

Source

Voir les commentaires

Leur « Semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme »

12 Mars 2015, 18:35pm

Publié par Thomas Joly

Leur « Grande Cause nationale [sic] 2015 » était déjà consacrée à… « la lutte contre le racisme et l’antisémitisme ». À quoi d’autre aurait-elle pu être « consacrée » ? La « lutte contre l’homophobie et les stéréotypes de genre » ? Ne soyons pas impatients, ça sera probablement le thème de l’an prochain ! Et à l’intérieur de cette « grande cause », il y a une « Grande mobilisation de l’école pour les valeurs [sic] de la République ».

Les plus zélés de leur République auraient pu craindre que leurs « actions » se réalisassent uniquement le 21 mars, « proclamé “Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale” en 1966 par l’Assemblée générale des Nations Unies. »

Mais que les plus férus de républicanisme universaliste se rassurent, ça durera tout une semaine !

En effet, dans leur « grande cause », il y a leur « grande mobilisation », à l’intérieur de laquelle se cachait leur… « Semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme, du 16 au 21 mars ». Nous voilà ras-su-rés ! Lire la suite

Voir les commentaires