Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Miss France 2014 : une manoeuvre politique et antiraciste

13 Décembre 2013, 09:28am

Publié par Thomas Joly

http://www.ouest-france.fr/sites/default/files/styles/image-article-detail/public/2013/12/08/flora-coquerel-miss-orleanais-couronnee-pour-2014_1.jpgPolémiques autour de Flora Coquerel, la nouvelle Miss France 2014.

 

Premier sujet de commentaires : cette élection a-t-elle été bidouillée ? C’est en tout cas la question que posent les Tahitiens. Miss Tahiti, qui a fini première dauphine, était la favorite du jury, tandis que les téléspectateurs auraient préféré la franco-béninoise Flora Coquerel arrivée en Miss Orléanais. Mais les Polynésiens assurent qu’ils rencontraient de grosses difficultés à faire enregistrer leur vote.

 

http://www.impots-economie.com/images-impots-economie/2011/10/endemol-subvention-miss-france-cout.jpgSelon Tahiti Infos, c’est clair, voter pour leur candidate relevait simplement de l’impossible : « serveur encombré, ligne momentanément interrompue, vote pas pris en compte malgré de multiples tentatives. Combien ont été frustrés de ne pouvoir placer leur avis ? ». Une véritable douche froide pour les supporters de Miss Tahiti, qui cette année encore, échouent à la porte de la victoire.

 

Et certains internautes d’avancer que la victoire de la métissée Flora Coquerel était programmée dans le cadre d’un grand scénario antiraciste, avec en prime un pied de nez à l’acteur Alain Delon, qui a quitté ses fonctions de Président d’Honneur du jury de Miss France après la controverse sur ses propos favorables à un votre de droite nationale en Suisse et en France.

 

http://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2013/11/27/a5df766a9067ef6c7cc17f766a257f441bcb612e.jpgEt pour corroborer cette thèse, il y a cette autre polémique autour de la première déclaration de Miss France 2014 : « Je suis fière de représenter une France cosmopolite, je reste française avant tout, je porte haut les couleurs de ma patrie, mais le métissage est important ».

 

Harlem Désir et Christiane Taubira ne pouvaient rêver mieux…

 

Source

Voir les commentaires

La taxe sur les salaires, cette taxe très discrète

13 Décembre 2013, 08:58am

Publié par Thomas Joly

http://www.contrepoints.org/wp-content/uploads/2012/10/imp%C3%B4ts-taxes.jpgMais quelle est donc cette étrange taxe dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler jusqu’ici ?

 

Si vous faites partie de celles et ceux qui pensent que les charges salariales sont payées par les salariés tandis que les charges patronales le sont par les patrons, je ne saurais que trop vous conseiller d’interrompre séance tenante la lecture de ce papier. Si vous deviez néanmoins passer outre cet avertissement et poursuivre votre lecture malgré tout, cliquez ici.

 

Vous êtes toujours là ? Bien, poursuivons.

 

http://marcsuivre.files.wordpress.com/2010/12/konk10gj8-copie1.pngSoit Paul, un salarié français qui coûte 49 990 euros par an à son employeur – c’est son véritable salaire, la valeur de marché de son travail. Son « salaire brut » (qui n’est que pure fiction1) est de 31 199 euros et son salaire net, le montant total des douze chèques mensuels signés par son patron, est de 22 530 euros. Une fois réintégrées la CSG et la CRDS non-déductibles, le salaire net imposable de Paul s’élève à 23 478 euros2.

 

Si l’on suppose qu’il n’utilise aucune des nombreuses options qui permettent à nos compatriotes de réduire leur Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques (IRPP)3, il devrait payer 1 948 euros d’impôt sur le revenu : il est exonéré sur les premiers 5 963 euros, il paiera 5,5% des 5 933 euros suivants et 14% sur les 11 582 euros qui font 23 478 euros.

 

Seulement voilà, Paul travaille pour une entreprise qui est assujettie à la taxe sur les salaires.

 

http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/uploads/2013/12/impots.jpgCette chose-là, peu connue du profane et généralement absente du débat public, est un impôt prélevé directement à la source sur le bulletin de paie de celles et ceux d’entre nous qui, pour simplifier, travaillent dans une entreprise qui n’est pas assujettie au paiement de la TVA. Typiquement, c’est le cas des banques, des compagnies d’assurance et autres établissements financiers.

 

L’assiette de la taxe sur les salaires, c’est le salaire brut augmenté de l’ensemble des avantages en nature payés par l’employeur. Dans le cas de Paul, c’est donc son salaire brut (31 199 euros) auquel se rajoute la part de la prime prélevée par sa mutuelle qui est prise en charge par son employeur (2 027 euros par an) ; soit, au total, 33 226 euros ou, si vous préférez, 141,5% de son net imposable.

 

La taxe sur les salaires, c’est aussi un impôt proportionnel en quatre tranches :

Tranche Taux (%)
De € 0 à € 7 604 4,25%
De € 7 605 à € 15 185 8,50%
De € 15 186 à € 150 000 13,60%
Au-delà de € 150 001 20%

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/05/Colbert_mg_8446.jpgDans le cas de Paul, ça représente 3 421 euros par an (7 604 * 4,25% + 7 581 * 8,5% + 18 041 * 13,6%).

 

Donc, Paul paye 3 421 euros de taxe sur les salaires alors que son IRPP ne représente, au grand maximum, que 1 948 euros. Autrement dit, l’impôt sur le revenu dont on nous rebat les oreilles nuit et jour ne représente que 3,9% de son salaire réel tandis que la taxe sur les salaires, dont vous n’aviez peut-être jamais entendu parler jusqu’ici, grève ses revenus à hauteur de 6,84%.

 

« L’art de l’imposition consiste à plumer l’oie pour obtenir le plus possible de plumes avec le moins possible de cris » disait Colbert.

 

Source


NB : selon l’Insee, la taxe sur les salaires a rapporté environ 12 milliards d’euros en 2012 contre 59,5 milliards pour l’IRPP.

  1. Relire l’avertissement en en-tête de ce papier.
  2. Je précise ici que ces chiffres sont tirés d’un exemple tout ce qu’il a de plus réel.
  3. Aussi connues sous le nom de « niches fiscales » (lesquels sont toutes défendues par un chien féroce) ou, dans le langage de l’administration, de « dépenses fiscales » (voir l’excellent papier d’Alexandre Jardin à ce propos).

Voir les commentaires

Calais doit « s’adapter aux flux » des migrants selon Valls

13 Décembre 2013, 08:34am

Publié par Thomas Joly

http://www.ouest-france.fr/sites/default/files/styles/image-article-detail/public/2013/12/12/valls-propose-un-plan-pour-la-securisation-de-calais.jpgManuel Valls s’est rendu jeudi 12 décembre dans la ville de Calais dont les habitants souffrent de la présence de plusieurs centaines de clandestins qui tentent de rejoindre la Grande-Bretagne. Incapable de mettre fin à cette situation intolérable que ce soit au niveau français, européen ou international, il a évoqué les « ajustements » qu’il veut « mettre en œuvre à Calais pour mieux s’adapter aux flux ». La veille, il avait refusé d’inclure Calais dans les nouvelles zones de sécurité prioritaires (ZSP).

http://jeune-nation.com/wp-content/uploads/2013/12/sauvons-calais-9012013.jpgPour toute annonce concrète, Manuel Valls a annoncé que la compagnie de CRS présente à Calais pourrait « le cas échéant » interpeller des clandestins (qui seront remis immédiatement en liberté par les magistrats), que les Français financeraient de nouveaux travaux au centre de rétention administratif de Coquelles et « qu’il faudra aussi sans doute envisager de compléter ou de renégocier certains aspects » de la coopération franco-britannique et européenne en la matière. La principale nouvelle est l’annonce de la création d’une « maison des migrants » officiellement destinée à l’accueil des clandestins voulant être soignés – aux frais des Français, faut-il le préciser – et qui finira comme le tristement célèbre Sangatte.

 

Source

Voir les commentaires

Afrique du Sud : le « faux » traducteur est en fait un membre pistonné de l'ANC totalement incompétent

13 Décembre 2013, 08:28am

Publié par Thomas Joly

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/files/2013/12/397921-2.jpgLors d’une cérémonie en hommage au terroriste Mandela, un individu assurait la traduction de toutes les interventions en signe pour les sourds. Il s’agissait en réalité d’un imposteur qui a permis aux sourds de ne pas avoir à subir les discours des autorités. La supercherie a été rapidement éventée et l’Afrique du Sud a très modérément présentée ses excuses. « Il est possible [sic] qu’il y ait une erreur à partir du moment où d’autres personnes n’ont pas compris l’interprète » a déclaré la vice-ministre sud-africaine aux Personnes handicapées Hendrietta Bogopane-Zulu.

 

L’interprète a tenté de se justifier :

« Il n’y avait rien à faire. J’étais seul dans une situation dangereuse. J’ai essayé de me contrôler et de ne pas montrer au reste du monde ce qui m’arrivait. Je suis vraiment désolé, c’est la situation dans laquelle je me suis retrouvé » a-t-il déclaré, affirmant avoir « entendu [sic] des voix » et être schizophrène.

 

En réalité, cet imposteur avait été démasqué et dénoncé lors d’autres occasions, mais, membre de l’ANC, il a toujours été privilégié au détriment de gens compétents, illustrant les méthodes d’un régime encensé par les dirigeants d’à peu près toute la planète, de Vladimir Poutine à la Corée du Nord, de Barack Obama à François Hollande.

 

Source

Voir les commentaires

Censure d’un livre évoquant l’homosexualité de deux cadres du FN

13 Décembre 2013, 08:20am

Publié par Thomas Joly

Briois-Bilde.jpgChose très rare en France, la justice a prononcé jeudi 12 décembre l’interdiction d’un ouvrage politique, celui d’Octave Nitkowski. Ce jeune militant d’extrême gauche a écrit Le Front national des villes & le Front national des champs, publié aux éditions Jacob-Duvernet, qui devait paraître cette semaine. Sur plainte de Steeve Briois et Bruno Bilde, la justice a ordonné la suppression de quatre passages qui porteraient atteinte à la vie privée des deux compagnons, et évoquent les amitiés particulières des deux hauts cadres du néo-Front national, tous deux anciens du Mouvement national républicain de Bruno Mégret, revenus dans le sillage de Marine Le Pen pour préparer son puputsch légal en 2011.

L’avocate du jeune auteur a immédiatement annoncé son intention de faire appel, arguant du fait que ces faits étaient de notoriété publique et très répandus sur l’internet, et que de plus, leur connaissance était nécessaire au bon fonctionnement du débat public.

 

Source

Voir les commentaires

Quitter la sécurité sociale, c'est possible !

12 Décembre 2013, 09:19am

Publié par Thomas Joly

http://www.contrepoints.org/wp-content/uploads/2012/03/s%C3%A9curit%C3%A9-sociale.jpgAvoir la possibilité de quitter la sécurité sociale est un de ces sujets qui subit une certaine omerta médiatique en France. Laurent C. est un de ces Français qui a fait le grand saut en janvier 2013 et qui raconte son aventure sur son blog : http://jequittelasecu.blogspot.fr/ . Médias-Presse-Info l’a contacté pour en savoir plus sur ses motivations qui l’ont amené à faire une telle démarche, les procédures et ce phénomène des Français qui quittent la Sécurité Sociale…

La décision de Laurent C. ne date pas d’aujourd’hui : « J’avais déjà vu ça au début des années 2000 mais à l’époque j’étais salarié. C’était plus compliqué. » Après avoir monté sa propre société, sa réflexion fait son chemin avec la hausse des cotisations sur les professions libérales sans prestations supplémentaires voir moins. Il se dit que c’est peut-être l’occasion d’entamer la procédure. Il contacte alors le MLPS (mouvement pour la liberté de la protection sociale) qui lui renvoie le courrier-type. C’est parti. A la question sur la gravité d’une telle décision à prendre, Laurent C. répond que : « bien sûr, il faut être convaincu. L’idée de la démarche, c’est d’aller jusqu’au bout, jusque devant la Cour Européenne s’il le faut après avoir épuisé toutes les procédures. » Il souligne aussi l’importance du soutien de la famille. Sa femme et ses enfants sont toujours à la sécurité sociale car il ne prend pour l’instant le risque que pour lui. Subit-il des pressions ? « Non pas spécialement. Pour l’instant le RSSI, l’URSSAF et bientôt la CIPAV me considèrent comme un mauvais payeur. Ce n’est que la procédure habituelle pour le recouvrement de factures impayées. » Lire la suite

Voir les commentaires

Méfiez-vous des travelos africains...

12 Décembre 2013, 09:01am

Publié par Thomas Joly

Travelo-africain.jpg

 

Un Africain travesti prostitué de 26 ans (ce qu’il fait depuis l’âge de 15 ans) a écopé de 5 ans de prison dont 54 mois ferme. Il filmait à l’insu de ses « clients » ses prestations sexuelles tarifées et les faisait ensuite chanter. L’avocat et compatriote de « Cléopatra », Me Bienvenu Kanga, a tenté d’attendrir la cour en évoquant le parcours du pauvre immigré rejeté en France et à cause de son homosexualité dans son pays d’origine. Un verdict qui intervient alors que se déroule le procès d’un autre prostitué pédéraste, accusé d’avoir tué un « client » d’une centaine de coups de couteau, en compagnie de son proxénète Marouane Chkarmi.

 

Source

Voir les commentaires

Révélations sordides sur le meurtre ignoble d'Alexandre Junca

12 Décembre 2013, 08:46am

Publié par Thomas Joly

http://www.sudouest.fr/images/2013/08/01/1130335_fatima-1000_460x306.jpgFatima Ennajah, mise en examen pour le meurtre d’un adolescent à coups de marteau avec son compagnon de l’époque, l’asocial Mickaël Baehrel, a affirmé que l’enfant martyr avait été détenu dans la cave de son ancien appartement, au centre de Pau. C’est là qu’il aurait été torturé puis assassiné. Des morceaux du corps de la jeune victime avaient été retrouvés dans la région par la suite. En plus de Mickaël Baehrel, marginal pédéraste et de son ex-compagne arabe, deux autres personnes sont mises en examen dans ce dossier pour actes de torture et de barbarie, séquestration et assassinat en bande organisée, dont un homme de 74 ans, pédéraste également qui couchait avec le principal accusé.

 

Source

Voir les commentaires

Angers : à peine replanté, l'arbre sacré de la laïcité est abattu

12 Décembre 2013, 08:39am

Publié par Thomas Joly

http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e2019b02afdbee970c-pi

 

Alors qu'il avait été replanté dimanche, l'arbre de la laïcité de la ville d'Angers a été de nouveau abattu dans la nuit de lundi à mardi, place Lorraine, juste en face la mairie.

Le précédent avait été coupé dans la nuit du 5 au 6 novembre.

 

Au pied de cet arbre coupé, les passants peuvent lire en rouge : "A quand la séparation entre la Franc-Maçonnerie et l'Etat ?" En effet cet arbre a été planté en présence d'un grand maitre du Grand Orient de France, le 9 décembre, jour anniversaire de la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat.

 

Source

Voir les commentaires

Samedi 14 décembre à Paris : réunion nationaliste sur le thème « quel avenir pour l'homme blanc ? »

12 Décembre 2013, 08:34am

Publié par Thomas Joly

http://jeune-nation.com/wp-content/uploads/2013/11/paris-natio-homme-blanc.png

Voir les commentaires

Taxe « inondation » : les 5 minutes de pause fiscale sont terminées ! (par Gabrielle Cluzel)

12 Décembre 2013, 08:18am

Publié par Thomas Joly

http://www.topsante.com/var/topsante/storage/images/medecine/accidents/baignade/prevenir/reconnaitre-les-signes-d-une-noyade-35045/229447-1-fre-FR/Reconnaitre-les-signes-d-une-noyade.jpgOn disait qu’en France, on faisait une pause fiscale. Une pause de 5 minutes, alors. Il aurait été dommage que le Français se refroidisse et perde le rythme. Allez, hop, on repart en petite foulée. Une nouvelle taxe locale, dite « taxe inondation », est examinée cette semaine à l’Assemblée nationale. Elle vise à financer l’entretien des cours d’eau afin de prévenir les inondations. En relevant la taxe d’habitation, la taxe foncière et la contribution foncière des entreprises, les municipalités pourraient ainsi récolter peu ou prou 40 euros par habitant.

 

Car, nous sommes tous d’accord, entretenir les cours d’eau, c’est important. Aussi important qu’entretenir les routes, les ponts, les hôpitaux et les écoles. Peut-être pourrait-on créer une taxe « prévention des nids-de-poule et des éboulements », un impôt « prévention de l’obsolescence des équipements hospitaliers », une contribution « prévention du délabrement des infrastructures scolaires » ? Sauf que nous, bêtas que nous étions, nous pensions naïvement que nos impôts actuels, ceux sous lesquels nous croulons, qui nous assassinent, pour lesquels nous serrons notre ceinture au dernier cran et revoyons à la baisse le budget cadeaux de Noël de nos petits… servaient déjà à ça.

 

http://www.itespresso.fr/wp-content/uploads/2011/10/taxe-impot-%C2%A9-Frog-974-Fotolia.com_1.jpgBen non, alors ! Quelle drôle d’idée. Il faut bien que les gens vivent, madame. Comment financerait-on, sinon, je vous le demande, les innombrables associations subventionnées, les expositions d’art contemporain flattant un maire qui ne voudrait pas qu’on le prenne pour un bouseux inculte, et les gabegies en tout genre ?

 

Alors pour les déluges, passe à l’aile au contribuable. Et tant pis si le maire ne lui a pas demandé son avis pour signer, pour quelques raisons obscures et pas forcément toutes honnêtes, un permis de construire dans une zone inondable.

 

Rap toutImaginer des petites taxes pré-affectées est drôlement plus ingénieux que d’augmenter les gros impôts généraux. D’abord parce qu’elles fractionnent le racket, le rendant, par illusion d’optique, moins voyant. Ensuite parce qu’elles paralysent la protestation, bande de salauds que vous êtes ! Le sort de ceux que l’on voit, à la télé, échoués en chemise de nuit sur leur toit en attendant les pompiers vous importerait peu ? Viendront ensuite la taxe « prévention incendie » (vous laisseriez choir, vous, la petite vieille qui ne veut pas quitter son chez-elle quand les flammes en lèchent déjà les murs ?) et la taxe « prévention neige » (si vous aviez déjà passé une nuit coincé dans votre bagnole sur l’autoroute au mois de décembre, vous ne lèveriez pas les yeux au ciel).

 

Rien que des taxes très nobles. Comme de petites graines que l’on planterait avec une jolie étiquette. Au bout de quelques années, l’étiquette a été égarée, mais la petite http://webcg.tdf-cdn.com/7685/gouvernement/2009/DG20090318-02-collombat.jpggraine a poussé comme du chiendent. Les quarante euros sont devenus quatre cents, et ne sont pas plus consacrés aux cours d’eau que la vignette auto ne l’a été aux personnes âgées.

 

Hélas, il n’est pas besoin actuellement d’habiter au bord d’une rivière en crue pour avoir l’impression de boire la tasse. On ne compte plus les Français qui ont la tête sous l’eau. Et, voyez-vous, ceux-ci aimeraient bien, parfois, que l’on songe à mutualiser les dépenses budgétaires : le sénateur PS Pierre-Yves Collombat, à l’origine de cette brillante idée, craint de se mouiller les pieds ? Si on le faisait grimper tout en haut d’un portique écotaxe, histoire que l’investissement n’ait pas été tout à fait inutile ?

 

Source

Voir les commentaires

Beauvais : à la recherche de l'union de la droite nationale pour les Municipales

11 Décembre 2013, 09:19am

Publié par Thomas Joly

Article du Courrier Picard du 11/12/13 :

 

Joly-Thomas-Beauvais.jpgSerait-ce trop compliqué de constituer une deuxième liste de « droite nationale » à Beauvais après celle du Front national ? Voilà ce que Jean-Claude Giret, représentant du Mouvement pour la France (MPF) de Philippe de Villiers dans la ville préfecture, laisse entendre en abandonnant son projet de conduire une liste en vue des élections municipales de 2014. « Je pensais rassembler tous les partis politiques eurosceptiques. Mais c'est très difficile. Donc je me retire », a confié hier le médecin beauvaisien.

Dans un communiqué, ce dernier explique qu'il laisse « Thomas Joly aux commandes pour mener à bien ce projet ».

Contacté, le délégué régional du Parti de la France confirme qu'il sera tête de liste. Il regrette, lui aussi, la désunion des partis à la droite de la droite. « J'ai rencontré Florence Italiani (NDRL : la candidate FN à Beauvais), le 11 novembre. Elle semble également regretter qu'on ne puisse pas faire une liste commune. C'est Michel Guiniot (NDRL : membre picard du bureau politique au FN) qui met son veto. Il a toujours de vieilles rancœurs à mon égard. Alors que j'ai même accepté de ne pas figurer sur la liste si mon parti était représenté à travers d'autres partisans. Je ne désespère pas. »

Voir les commentaires

Le rapport Estrela rejeté au Parlement européen !

11 Décembre 2013, 09:09am

Publié par Thomas Joly

http://www.libertepolitique.com/var/afsp/storage/images/actualite/decryptage/europe-le-retour-bien-peu-democratique-du-rapport-estrela/73350-2-fre-FR/Europe-le-retour-bien-peu-democratique-du-rapport-Estrela_visuel.jpgLes députés européens ont rejeté aujourd'hui le rapport Estrela sur la "santé et les droits reproductifs et génésiques". Ils ont voté pour la proposition alternative du Parti populaire européen (PPE, droite), par 334 voix pour et 327 voix contre. Celle-ci renvoie le sujet à la compétence des États membres, mettant en valeur le principe de subsidiarité bafoué par le rapport.

 

Furieuse de voir sa promotion de la culture de mort ainsi repoussée, Edite Estrela a qualifié le vote d'"obscurantisme et d'action hypocrite qui nie les droits des femmes".

 

http://www.lefigaro.fr/medias/2013/05/05/PHO6e72c942-b5a1-11e2-b8fc-cfb0f73c04a0-805x453.jpgUne victoire des citoyens qui se sont mobilisés partout en Europe contre l'influence des lobbies féministes et homosexualistes. Rappelons que le rapport d'Edite Estrela impliquait la reconnaissance d'un supposé "droit à l'avortement", la restriction du droit à l'objection de conscience pour les professionnels de la santé, la PMA pour tous, ainsi qu'une éducation sexuelle promouvant la masturbation des enfants et l'image des homosexuels et transsexuels.

 

Source

Voir les commentaires