Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

À Carcassonne, Manuel Valls fait interdire les hommages nationalistes, mais laisse les bandes ethniques ravager la ville

19 Mai 2014, 08:40am

Publié par Thomas Joly

Le protecteur des racailles, Manuel Valls, a affecté samedi une trentaine de policiers à la surveillance d’une cérémonie (« interdite ») en l’honneur de Jeanne d’Arc et Pépin le Bref et du repas amical qui l’accompagnait. Pendant ce temps-là, dans le quartier occupé d’Ozanam, des émeutiers étrangers ont commis trois incendies volontaires. Les pompiers et les policiers qui sont intervenus ont été caillassés et insultés. Aucune interpellation n’a été réalisée dans ce quartier où une église a été incendiée à la fin de l’année 2013.

Source

Voir les commentaires

L’Aube dorée en progression aux municipales et aux régionales

19 Mai 2014, 08:31am

Publié par Thomas Joly

Les élections régionales et municipales en Grèce ont été marquées par le rejet massif du gouvernement. L’extrême gauche, avec SYRIZA, est le premier bénéficiaire du refus des politiques d’austérité imposées par l’oligarchie. Dans un scrutin traditionnellement difficile, les nationalistes ont progressé dans la plupart des régions. L’Aube dorée avait surtout consacré ses ressources à la campagne d’Ilias Kasidiaris à Athènes, pour les élections municipales, et à celle d’Ilias Panagiotaros dans la région Attique.

Tous les deux ont subi et subissent particulièrement la répression de la dictature depuis l’automne 2013. Ils ont connu les arrestations, les perquisitions, les calomnies, les accusations mensongères et la prison. Ilias Panagiotaros est toujours détenu actuellement.
À Athènes, Ilias Kasidiaris est arrivé en troisième position avec 16,1 %, en progression de 9 points par rapport aux dernières élections. Dans la région Attique, l’Aube dorée totalise 11,3 %, un résultat en hausse de près de 4 points par rapport au précédent scrutin. Ces bons résultats sont encourageants à une semaine des élections européennes, un scrutin sur lequel compte particulièrement l’Aube dorée. Le mouvement, qui avait obtenu, en 2009, 0,5 % des voix, espère au minimum multiplier son score par 20. Lire la suite

Voir les commentaires

Compte-rendu du dîner-débat avec Roland Hélie à Amiens

17 Mai 2014, 18:49pm

Publié par Thomas Joly

Compte-rendu du dîner-débat avec Roland Hélie à Amiens
Compte-rendu du dîner-débat avec Roland Hélie à Amiens
Compte-rendu du dîner-débat avec Roland Hélie à Amiens
Compte-rendu du dîner-débat avec Roland Hélie à Amiens
Compte-rendu du dîner-débat avec Roland Hélie à Amiens
Compte-rendu du dîner-débat avec Roland Hélie à Amiens
Compte-rendu du dîner-débat avec Roland Hélie à Amiens

Vendredi 16 mai, les militants amiénois étaient au rendez-vous pour un dîner-débat convivial avec Roland Hélie, directeur de Synthèse Nationale.

En préambule, Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France, a rappelé l'importance du combat de civilisation que nous menons face aux attaques mortelles dont notre Nation et l'Europe toute entière sont victimes.

Roland Hélie a commencé son intervention en revenant sur la disparition de Pierre Descaves et en faisant le rappel de sa vie de combattant pour la France française et surtout l'Algérie française. Un homme d'honneur dont le parcours exceptionnel doit être une véritable source d'inspiration pour tout militant nationaliste.

Roland Hélie a ensuite expliqué la nécessité de notre engagement afin de résister aux forces mondialistes destructrices des peuples et des Nations. Dans un esprit de synthèse nationale et d'unité contre le Système en place.

Des adhésions au Parti de la France ont été enregistrées, des autocollants, des tracts et des affiches distribuées aux participants revigorés par cette soirée militante entre camarades inacessibles au découragement.

Voir les commentaires

Laurent Fabius a représenté la France au Global Forum de l’American Jewish Committee

16 Mai 2014, 09:37am

Publié par Thomas Joly

Lundi 12 mai, le ministre Laurent Fabius s’est rendu à Washington pour prendre la parole au Global Forum de l’American Jewish Committee en présence de diverses personnalités dont Hillary Clinton, John McCain, le ministre israélien Youval Steinitz ou encore Roger Cukierman, président du CRIF.

Le discours de Laurent Fabius était consacré en grande partie à la « lutte contre l’antisémitisme« .

« L’AJC est reconnu pour son leadership dans la protection des communautés juives, la lutte contre l’antisémitisme, et la sécurité d’Israël. Je suis heureux et honoré d’être ici avec vous. (…) Je voudrais aborder deux questions d’intérêt commun: la lutte contre l’antisémitisme, et les principales priorités de la diplomatie française au Moyen-Orient.

Permettez-moi de commencer par quelques mots sur la France, en ce qui concerne la lutte nécessaire contre l’antisémitisme. La communauté juive française, la troisième plus grande dans le monde, est indissolublement liée à la République française. La France révolutionnaire, au 18ème siècle, a été le premier pays européen à accorder la pleine citoyenneté aux membres de sa communauté juive. C’est en France, à partir du 19ème siècle, que tant de gens talentueux issus de familles juives ont prospéré dans les domaines de la culture, la science, la politique et les fonctionnaires comme supérieurs, contribuant au rayonnement de la France ainsi que pour le progrès de l’humanité. Le premier chef juif d’un gouvernement occidental était le Français Léon Blum, en 1936. (…) C’est pourquoi, comme l’a souligné le président français en mars dernier devant le Conseil représentatif des institutions juives de France, nous sommes «absolument intransigeants contre les actes d’antisémitisme, parce que chacun représente un coup porté à la France».

Laurent Fabius a insisté sur les mesures que la France comptait utiliser pour censurer les sites web litigieux.

Le ministre des Affaires étrangères a tenu à souligner que « la France est, comme vous le savez, le lieu de naissance d’une notion qui est spécifique, mais fondée sur des principes universels: nous l’appelons «la laïcité».« 

Laurent Fabius a également évoqué la situation internationale. D’abord le Moyen-Orient. Le ministre a rappelé que les coûts seraient lourds en cas d’un arrangement entre Israël et la Palestine. « Avec nos partenaires européens, nous avons proposé à Israël et l’Autorité palestinienne la création d’un «partenariat privilégié spécial» si un accord de paix est conclu. Cette offre, une contribution importante à la coopération régionale et de la paix, permettrait de renforcer pleinement la relation d’Israël avec l’Union européenne.« , a déclaré Fabius.

Après quelques généralités concernant la Syrie, l’Iran et l’Ukraine, Laurent Fabius a terminé en citant un propos d’Emile Zola écrit dans le cadre de l’affaire Dreyfus. Tous les codes de langage destiné au public de l’American Jewish Committee ont été scrupuleusement respectés…

Source

Voir les commentaires

Bygmalion : une conférence à 300.000 euros avec Pierre Lellouche

16 Mai 2014, 08:59am

Publié par Thomas Joly

Les révélations se poursuivent dans l’affaire de la société Bygmalion. Cette entreprise dirigée par des proches de Jean-François Copé, est accusée d’avoir surfacturé une réunion organisée durant la campagne de 2012 de l’UMP. Pour quelques propos tenus par Pierre Lellouche, défenseur fanatique d’Israël, devant une petite assemblée, la société a facturé 299.000 à l’UMP.

La Cour des comptes ayant invalidé les comptes de campagne de Nicolas Sárközy, ce ne sont pas les Français qui ont finalement payé pour cette escroquerie présumée, mais les militants de l’UMP.

Source

Voir les commentaires

Bygmalion : une conférence à 300.000 euros avec Pierre Lellouche

16 Mai 2014, 08:59am

Publié par Thomas Joly

Les révélations se poursuivent dans l’affaire de la société Bygmalion. Cette entreprise dirigée par des proches de Jean-François Copé, est accusée d’avoir surfacturé une réunion organisée durant la campagne de 2012 de l’UMP. Pour quelques propos tenus par Pierre Lellouche, défenseur fanatique d’Israël, devant une petite assemblée, la société a facturé 299.000 à l’UMP.

La Cour des comptes ayant invalidé les comptes de campagne de Nicolas Sárközy, ce ne sont pas les Français qui ont finalement payé pour cette escroquerie présumée, mais les militants de l’UMP.

Source

Voir les commentaires

Bygmalion : une conférence à 300.000 euros avec Pierre Lellouche

16 Mai 2014, 08:59am

Publié par Thomas Joly

Les révélations se poursuivent dans l’affaire de la société Bygmalion. Cette entreprise dirigée par des proches de Jean-François Copé, est accusée d’avoir surfacturé une réunion organisée durant la campagne de 2012 de l’UMP. Pour quelques propos tenus par Pierre Lellouche, défenseur fanatique d’Israël, devant une petite assemblée, la société a facturé 299.000 à l’UMP.

La Cour des comptes ayant invalidé les comptes de campagne de Nicolas Sárközy, ce ne sont pas les Français qui ont finalement payé pour cette escroquerie présumée, mais les militants de l’UMP.

Source

Voir les commentaires

Bygmalion : une conférence à 300.000 euros avec Pierre Lellouche

16 Mai 2014, 08:59am

Publié par Thomas Joly

Les révélations se poursuivent dans l’affaire de la société Bygmalion. Cette entreprise dirigée par des proches de Jean-François Copé, est accusée d’avoir surfacturé une réunion organisée durant la campagne de 2012 de l’UMP. Pour quelques propos tenus par Pierre Lellouche, défenseur fanatique d’Israël, devant une petite assemblée, la société a facturé 299.000 à l’UMP.

La Cour des comptes ayant invalidé les comptes de campagne de Nicolas Sárközy, ce ne sont pas les Français qui ont finalement payé pour cette escroquerie présumée, mais les militants de l’UMP.

Source

Voir les commentaires

Bygmalion : une conférence à 300.000 euros avec Pierre Lellouche

16 Mai 2014, 08:59am

Publié par Thomas Joly

Les révélations se poursuivent dans l’affaire de la société Bygmalion. Cette entreprise dirigée par des proches de Jean-François Copé, est accusée d’avoir surfacturé une réunion organisée durant la campagne de 2012 de l’UMP. Pour quelques propos tenus par Pierre Lellouche, défenseur fanatique d’Israël, devant une petite assemblée, la société a facturé 299.000 à l’UMP.

La Cour des comptes ayant invalidé les comptes de campagne de Nicolas Sárközy, ce ne sont pas les Français qui ont finalement payé pour cette escroquerie présumée, mais les militants de l’UMP.

Source

Voir les commentaires

Bygmalion : une conférence à 300.000 euros avec Pierre Lellouche

16 Mai 2014, 08:59am

Publié par Thomas Joly

Les révélations se poursuivent dans l’affaire de la société Bygmalion. Cette entreprise dirigée par des proches de Jean-François Copé, est accusée d’avoir surfacturé une réunion organisée durant la campagne de 2012 de l’UMP. Pour quelques propos tenus par Pierre Lellouche, défenseur fanatique d’Israël, devant une petite assemblée, la société a facturé 299.000 à l’UMP.

La Cour des comptes ayant invalidé les comptes de campagne de Nicolas Sárközy, ce ne sont pas les Français qui ont finalement payé pour cette escroquerie présumée, mais les militants de l’UMP.

Source

Voir les commentaires

Bygmalion : une conférence à 300.000 euros avec Pierre Lellouche

16 Mai 2014, 08:59am

Publié par Thomas Joly

Les révélations se poursuivent dans l’affaire de la société Bygmalion. Cette entreprise dirigée par des proches de Jean-François Copé, est accusée d’avoir surfacturé une réunion organisée durant la campagne de 2012 de l’UMP. Pour quelques propos tenus par Pierre Lellouche, défenseur fanatique d’Israël, devant une petite assemblée, la société a facturé 299.000 à l’UMP.

La Cour des comptes ayant invalidé les comptes de campagne de Nicolas Sárközy, ce ne sont pas les Français qui ont finalement payé pour cette escroquerie présumée, mais les militants de l’UMP.

Source

Voir les commentaires

Bygmalion : une conférence à 300.000 euros avec Pierre Lellouche

16 Mai 2014, 08:59am

Publié par Thomas Joly

Les révélations se poursuivent dans l’affaire de la société Bygmalion. Cette entreprise dirigée par des proches de Jean-François Copé, est accusée d’avoir surfacturé une réunion organisée durant la campagne de 2012 de l’UMP. Pour quelques propos tenus par Pierre Lellouche, défenseur fanatique d’Israël, devant une petite assemblée, la société a facturé 299.000 à l’UMP.

La Cour des comptes ayant invalidé les comptes de campagne de Nicolas Sárközy, ce ne sont pas les Français qui ont finalement payé pour cette escroquerie présumée, mais les militants de l’UMP.

Source

Voir les commentaires

Les Afro-Maghrébins, rois des prisons de la République

16 Mai 2014, 08:51am

Publié par Thomas Joly

La Voix du Nord et les syndicats de surveillants de prison poursuivent leur dénonciation du comportement des détenus dans les établissements pénitentiaires du Nord. Piscine gonflable dans une cellule, prisonnier qui se prend en photo en se droguant, un autre fumant un narguilé, fête de fin d’année avec d’importantes victuailles et déguisement en Père Noël : les protégés de Christiane Taubira et Manuel Valls se croient tout permis. Jusqu’à poser dans la cour de la prison avec des vêtements au nom du gang Los Bandidos ou peindre sur le sol de la prison en immenses lettres : « On baise les matons ».

Une terrible preuve du laxisme de la République et de l’impossible réinsertion de plusieurs dizaines de milliers de criminels, pour la plupart étrangers.

« Là les photos, c’est une partie du problème. Parce qu’avec ces téléphones, on ne sait pas ce que les détenus peuvent faire. Ils peuvent préparer une évasion, embêter des personnes qui ont été leurs victimes, continuer à alimenter un trafic… C’est grave ! » s’alarment les syndicats qui invitent Christiane Taubira à « remettre en place un plan de fouilles générales des prisons, par surprise », ce que « l’administration ne le fait plus actuellement » sur ordre du gouvernement.

Source

Voir les commentaires

Pour la première fois, un premier ministre célèbre la fête nationale d’Israël

16 Mai 2014, 08:43am

Publié par Thomas Joly

Manuel Valls – comme les autres membres de son gouvernement – ne célèbre pas Jeanne d’Arc, ni les fêtes catholiques, pas plus que les solstices. Invité régulier du CRIJF, il vient a contrario de participer mardi à la fête nationale israélienne de l’ambassade de l'État hébreu. C’est la première fois qu’un premier ministre en exercice participe à une telle cérémonie. Aucun média français n’a couvert l’événement ; seul l’un d’entre eux a publié une dépêche sur le sujet.

Source

Voir les commentaires

Journée de la jupe : polémique à tous les étages… (par Nicolas Gauthier)

16 Mai 2014, 08:33am

Publié par Thomas Joly

Il y a des « timing » plus heureux que d’autres. Ainsi, celui de la « Journée de la jupe », récemment tenue à Nantes. Là, aussitôt, les esprits s’enflamment, sachant que nos enfants se trouvent sommés (les garçons surtout) de venir à l’école en jupe ; et rouge à lèvres, si affinités.

Du coup, tout se barre un peu en sucette, comme l’aurait chanté France Gall à l’Eurovision, du temps où l’on ne portait pas les femmes à barbe au pinacle. Et de fait, toujours, tsunami sur la blogosphère ; paranoïa dans l’escalier et complotisme à tous les étages. Bref, de quoi s’agit-il, à l’origine ? D’une très nigaude riposte au sexisme ambiant, le tout remontant au téléfilm La Journée de la jupe (2009) dont Isabelle Adjani, d’origine maghrébine pour en rajouter au couscous, fut l’éphémère héroïne. Il s’agissait alors de « stigmatiser » le machisme des « quartiers ».

Et voilà que le bidule se réinvite dans le débat public. Avec Le Figaro qui part bille en tête. Yves Thréard dans ce vénérable quotidien : « Assez de cette manipulation mentale, du détournement digne – la lutte contre le sexisme – pour une cause subversive, de ce décervelage égalitariste qui veut tous nous faire ressembler à des avatars. N’en déplaise aux prêcheurs de l’indifférenciation, l’homme en jupe n’est pas le rêve de la femme, pas plus que la femme en pantalon n’a été l’avenir de l’homme. »

Assez logiquement, et non sans raison, Libération réagit sous la plume de Véronique Soulié, remettant cette initiative potache, et très nigaude, à la place qui lui revient de droit : « Au départ, une idée d’élèves nantais élus au conseil académique de la vie lycéenne : organiser une journée de lutte contre le sexisme baptisée “Ce que soulève la jupe”. Ce jour-là, filles et garçons, profs comme élèves, sont invités à porter une jupe ou un autocollant “Je lutte contre le sexisme ; et vous ?” » Bref, à peu près aussi con que SOS Racisme ou Ni putes ni soumises… Lire la suite

Voir les commentaires