Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le Parti de la France sur le terrain à Strasbourg

1 Novembre 2013, 10:40am

Publié par Thomas Joly

tractage Strasbourg

 

Vendredi dernier, le Parti de la France était de sortie en Alsace. Xavier CODDERENS responsable du PDF Alsace, accompagnait deux nouveaux jeunes militants pour un tractage dans un quartier de Strasbourg (Stockfeld). Au fil des rues l'équipe a rencontré beaucoup d'habitants et des conversations se sont nouées sur l'avenir du nationalisme dans notre pays. Sur quelques dizaines de personnes rencontrées durant cet après-midi d'automne, nombreuses sont celles qui ont réagi positivement à notre discours. Ce quartier qui reste assez identitaire fera l'objet d'un réel travail pour les prochaines élections cantonales.

Voir les commentaires

Thomas Joly interviewé par France Bleue Picardie à propos du rassemblement du 16 novembre

31 Octobre 2013, 17:30pm

Publié par Thomas Joly

 

A écouter de 00:50 jusque 2:30

Voir les commentaires

Un article du Courrier Picard consacré au rassemblement du 16 novembre à Amiens-Nord

31 Octobre 2013, 10:35am

Publié par Thomas Joly

Un rassemblement controversé devant la future grande mosquée

 

Mosquée AmiensLe Parti de la France, mouvement d’extrême droite, appelle à une manifestation devant le terrain qui accueillera la grande mosquée. Le préfet pourrait l’interdire.

 

L’affiche a été diffusée via internet et les réseaux sociaux : le 16 novembre, à 10h30, le parti de la France, placé à l’extrême droite de l’échiquier politique, appelle à un rassemblement boulevard de Roubaix, devant le terrain où doit être érigée la future grande mosquée d’Amiens-nord.

 

Manif Amiens 16 11 13Le parti présidé par l’ancien député européen Carl Lang (ex-Front national) et dont le secrétaire général est le Picard Thomas Joly, a déclaré ce rassemblement en préfecture, comme la loi l’y oblige. Charge au préfet désormais de déterminer si la manifestation constitue ou non un risque de troubles à l’ordre public. Si tel est le cas, il serait en mesure d’interdire la tenue de ce rassemblement.

 

Le droit de manifester est un droit déclaratif (article L.211-1 du code de la sécurité intérieure). Toutefois, l'article L. 211-4 du code de la sécurité intérieure dispose que « si l'autorité investie des pouvoirs de police estime que la manifestation projetée est de nature à troubler l'ordre public, elle l'interdit par un arrêté qu'elle notifie immédiatement aux signataires de la déclaration au domicile élu ».

 

De prime abord, il est difficile de ne pas voir dans l’action amiénoise une provocation. Mais Thomas Joly rebondit : « La provocation, c’est de construire une mosquée dans un quartier où la délinquance est insupportable. » Lire la suite

Voir les commentaires

Courrier international et Valeurs actuelles : deux choix, deux conséquences (par Joris Karl)

31 Octobre 2013, 10:17am

Publié par Thomas Joly

http://cdn.bvoltaire.fr/media/2012/09/boulevard-voltaire-vendeur-de-journaux-565x252.jpgCe sont deux titres emblématiques de la presse française. Leur trajectoire en 2013 emprunte un chemin radicalement différent. Il y a une leçon à en retenir…

 

Si ces hebdomadaires sont incontestablement de qualité, l’un est en crise, l’autre connaît une sorte d’apogée.

 

Courrier international (qui appartient intégralement au groupe Le Monde) vient de connaître une grève historique à la mi-octobre : le numéro du 17 octobre n’est donc pas sorti en kiosque. Ironie du sort, il était consacré à la censure de la presse dans le monde !

 

http://static.lexpress.fr/medias_8040/w_605,h_270,c_fill,g_north/journalistes-au-siege-de-courrier-international-a-paris-le-19-septembre-2012_4116630.jpgLa grève était inévitable, parce que ce dernier va subir une véritable Bérézina : le plan de licenciements proposé par la direction prévoit « la suppression de 26 postes équivalents temps plein, soit 29 postes au total, sur un effectif total de 90 personnes. Le plan prévoit, en outre, la suppression de 25 postes de pigistes réguliers », à en croire Le Monde. De son côté, Libération nous apprend que « ce plan fait suite à la perte pour Courrier international d’un très gros contrat avec la Commission européenne, qui a décidé d’arrêter son site d’info, Presseurop.eu, réalisé principalement par l’hebdo depuis 2009. Cette perte va priver Courrier international de 2,5 millions d’euros de recettes, sur un chiffre d’affaires annuel d’environ 30 millions. » On n’est jamais trahi que par les siens.

 

http://www.lepoint.fr/images/2013/09/25/bu-gwaceaakbou-large-valeurs-actuelles-une-islam-1965684-jpg_1749883.JPGCela ne doit pas faire oublier une réalité plus terre à terre: la chute libre des ventes au numéro, moins 17 % sur un an !

 

À l’inverse, Valeurs actuelles n’en finit plus de progresser. Selon l’OJIM, les ventes au numéro pour la période février-mars 2013 ont augmenté de… 71,9 % ; les médias reprennent ses unes quasiment chaque semaine, parfois pour les traiter (évidemment) « d’extrême droite ».

 

Il est vrai que le contenu de cet hebdomadaire a clairement changé.

 

Fini le magazine coincé pour cadres UMP propres sur eux. Maintenant, Valeurs actuelles balance la sauce : on parle vrai, des Roms, de l’immigration invasion, on se « zemmourise » méchamment. Quand Courrier http://www.journaldesfemmes.com/mode/0612-benetton/images/pub-1.jpginternational maintient, coûte que coûte, sa ligne politique bobo pro-européenne, pro-immigration, pro-métissage, son challenger vire carrément « populiste », c’est à dire, en vérité, « populaire ».

 

Le problème, c’est que le modèle multiculturel Bisounours défendu par Courrier international s’effondre sous ses yeux comme le bloc de l’Est a fondu devant l’Humanité. Il y a quelques mois, il nous pondait un numéro spécial sur le Brésil, vantant un pays heureux, car métissé. Pas de bol, les émeutes historiques de São Paulo commençaient au lendemain ou presque de la sortie du hors-série. Le lecteur type de Courrier international, c’est le lycéen un peu naïf, qui décore sa chambre chez Maisons du monde, écoute Radio Nova et reste en extase devant l’Autre avec un grand « A ». Il a l’impression d’être plus intelligent, parce qu’il « s’ouvre » sur l’univers tout entier. Au fond de la chambre brûle un bâton d’encens…

 

Les lecteurs de la presse papier sont en train de préférer la presse du pays réel. Dommage pour les autres !

 

Source

Voir les commentaires

Otages : plus de 20 millions d’euros de rançon et l’impunité pour les rebelles

31 Octobre 2013, 10:06am

Publié par Thomas Joly

http://static.lexpress.fr/medias_8826/w_605,h_400,c_fill,g_north/otages-niger-arlit_4519342.jpgSelon une source nigérienne proche des négociateurs, c’est en contre-partie du paiement de 20 à 25 millions d’euros que les quatre otages d’Areva ont été libérés. Cette somme comprend la rançon exigée par les ravisseurs, mais également le salaire exigé par les « intermédiaires ». Selon Le Monde, cet argent a été versé directement par la France via les fonds secrets alloués aux services de renseignement, avec l’accord direct de François Hollande.


N’étant plus à un mensonge près, le gouvernement a une nouvelle fois démenti le versement de toute rançon, sans donner une raison rationnelle qui expliquerait sinon la délivrance des prisonniers.

 

http://www.lexpress.fr/pictures/741/379539_iyad-ag-ghali-le-leader-du-groupe-islamiste-arme-ansar-dine-g-le-7-aout-2012-a-kidal.jpgSelon une source touarègue, qui a confirmé le versement d’une rançon d’environ 20 millions d’euros, c’est l’impunité accordée à Iyad Ag Ghaly, chef d’un ancien groupe de rebelles touaregs reconverti dans la lutte djihadiste, les Défenseurs de l’Islam, ainsi qu’à ses proches, qui a été déterminante dans les négociations.

 

Alors que la prise d’otages avait été effectuée en 2010, ce n’est qu’hier que le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une information judiciaire pour enlèvement et séquestration en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste et mise en danger de la vie d’autrui. Une source judiciaire citée par la presse a précisé que « l’ouverture de cette enquête n’était pas liée à la libération des otages ».

 

Source

Voir les commentaires

Policiers et gendarmes : des percepteurs en uniformes ! (par Yves Darchicourt)

28 Octobre 2013, 18:19pm

Publié par Thomas Joly

http://amicale-police-patrimoine.fr/Medias/Catalogue%20vehicules/Hirondelles/Hirondelles%2002%20ND%20G.jpgLa Gendarmerie Nationale risque de ne plus pouvoir assurer le bon fonctionnement de ses unités, c'est le constat fait par le général Denis Favier (directeur général de la gendarmerie nationale) devant la Commission de la Défense à l'Assemblée Nationale.

La Gendarmerie peinerait à boucler son budget 2013 et se verrait contrainte de demander le report des paiements des loyers dus aux collectivités locales pour le logement des gendarmes. Par ailleurs, il lui manquerait 16 millions€ pour solder ses dépenses d'énergie et ses 30.000 véhicules seraient en passe de manquer de carburant, des véhicules qui sont "poussés" au maximum de leurs possibilités, en moyenne 150 à 200.000 km au compteur voire 300.000. Par contre, si faute d'essence les gendarmes risquent de devoir reprendre la bicyclette pour lutter contre la délinquance nomade, le gouvernement ne rechigne pas à la dépense quand il s'agit de consacrer 70.000 € par radar embarqué sur des véhicules qui eux,on s'en doute, seront toujours amplement fournis en carburant car porteurs de ces petites merveilles technologiques qui ont une utilité limitée à la traque des automobilistes mais qui ont le grand mérite de faire rentrer beaucoup de sous dans le panier percé des caisses de l'Etat.

 

http://static.ladepeche.fr/content/media/image/350/2009/10/24/200910240943.jpgSigne des temps, c'est sans doute dans cette même optique de rentabilité financière, que le commandant de la CRS autoroutière d'Ile de France a pondu récemment une note de service imposant à chacun de ses hommes un minimum de 3 procès-verbaux électroniques par vacation sous peine de... suspension des repos de fin d'année ! Joyeux Noël ! Menaces sous condition d'un petit gradé en mal d'avancement ou conséquences d'une pression hiérarchique voulue au plus haut niveau pour accentuer le racket des automobilistes ?

 

Quoi qu'il en soit les automobilistes vont encore faire les frais de la calamiteuse gestion financière du gouvernement écolo-socialiste qui cherche désespérément de l'argent partout et subir les tracasseries de gendarmes et policiers devenus bien malgré eux des percepteurs en uniforme... Sous l'oeil goguenard des truands de tous poils !

 

Source

Voir les commentaires

Laïcité ou haine du catholicisme ? (par Pierre Van Ommeslaeghe)

28 Octobre 2013, 18:11pm

Publié par Thomas Joly

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/be/HPenaRuiz_F%C3%A9nelon_6-03-2012.jpg/220px-HPenaRuiz_F%C3%A9nelon_6-03-2012.jpgMonsieur Peña-Ruiz est un philosophe patenté. Je veux dire par là que non seulement il a les diplômes requis pour se dire philosophe, mais qu’en plus il pense dans les clous. D’ailleurs, il est professeur à l’IEP (Institut d’études politiques) et écrit dans Le Monde. C’est vous dire si l’on n’attend pas de pensée iconoclaste de sa part. Il était à Rodez lundi dernier, invité par la préfecture pour parler de la laïcité. Dans cette période d’opulence, on peut bien se permettre quelques libéralités pour évangéliser les péquenots de province… Je suis donc allé l’écouter, me disant que de la part du penseur officiel sur la question, je pourrais recevoir quelques lumières sur la position actuelle de la question, notamment des problèmes nouveaux qui se posent à elle du fait des revendications de certains musulmans (voile, halal dans les cantines, médecins selon les sexes, contestation de certaines matières à l’école, etc.).

 

J’ai été déçu. Son discours aurait aussi bien pu être prononcé il y a cinquante ans, voire il y a un siècle. En résumé, l’Église catholique a toujours cherché à bénéficier de privilèges par une collusion avec le pouvoir politique. À l’appui de cette thèse, de nombreux exemples, depuis l’Ancien Testament (le christianisme ne revendique-t-il pas une filiation avec le judaïsme ? Si ce n’est lui, c’est donc son père) jusqu’à Galilée en passant par les croisades. Les collusions entre religion et politique en islam ? Les éventuelles violences de celui-ci (en Terre sainte, mais aussi le siège de Vienne, la piraterie en Méditerranée pour fournir les marchés aux esclaves, etc.) ? Il n’en a pas entendu parler.

 

Dessin.JPGPhilosophiquement, s’il reconnaît qu’il y a des textes évangéliques qui peuvent aller dans le sens d’une distinction entre le spirituel et le temporel (en fait un seul, la parabole du bon grain et de l’ivraie), c’est pour en brandir d’autres, non évangéliques, ou pour stigmatiser des interprétations et des pratiques qui vont à l’encontre. Instruction à charge.

 

En face de la méchante Église se sont levés les gentils défenseurs de la laïcité, qui eux n’ont jamais été violents (défense de rire). Cette laïcité est universelle, même si elle n’existe qu’en France. Dire qu’elle devrait être « ouverte », c’est la contester. Il y a encore aujourd’hui des entorses à cette laïcité : des écoles http://media.urtikan.net/wp-content/uploads/2013/09/130909-charte-laicite-chimulus.jpgcatholiques reçoivent des subsides publics ! Pour faire du prosélytisme ! Par contre, pas un mot sur l’obligation de se marier civilement avant de le faire religieusement ; pas un mot sur la nomination des évêques qui ne peut se faire qu’avec l’aval du ministère de l’Intérieur. Ce serait reconnaître que de tout temps le pouvoir politique a cherché à contrôler le religieux, voire à s’y substituer, ce à quoi le christianisme s’oppose, s’opposant ainsi à un fondement du totalitarisme.

 

C’est la conclusion qui est la plus inquiétante. Pour faire une place aux populations immigrées, il faudrait, selon M. Peña-Ruiz, en rabattre sur notre héritage culturel (sous-entendu : trop chrétien). Peut-être pense-t-il, comme Mme Bouzar, qu’il faudrait supprimer quelques jours chômés chrétiens, comme Noël ou Pâques, pour y substituer des fêtes musulmanes, juives, bouddhistes, taoïstes ou autres. Peut-être faudrait-il raser quelques monuments catholiques trop voyants, par exemple le Sacré-Coeur de Montmartre, comme le suggérait récemment un communiste parisien ? La laïcité n’est parfois que le cache-sexe d’une haine profonde du catholicisme, jusqu’à favoriser une religion qui ne connaît pas ce principe et ne pourrait que le supprimer si elle venait à s’imposer en France. Paradoxal.

 

Source

Voir les commentaires

Deux jours d’émeutes aux Minguettes sous l’œil bienveillant du préfet

28 Octobre 2013, 18:01pm

Publié par Thomas Joly

http://www.metronews.fr/_internal/gxml!0/r0dc21o2f3vste5s7ezej9x3a10rp3w$ahzh4o3x7ilgj951ytuyhfotufr5rrx/voiture-brulee.jpegDes racailles du quartier occupé des Minguettes à Vénissieux, près de Lyon, ont organisé deux nuits d’émeute durant les nuits de vendredi à samedi puis samedi à dimanche, nuit durant laquelle une quinzaine de véhicules ont notamment été incendiés. La situation a dégénéré après un accident entre une voiture sans permis conduite par un homme qui avait bu et un motard qui roulait sans permis. Ce dernier a été grièvement blessé dans la collision. Les familles des deux protagonistes se sont affrontées alors dans la rue et se sont retournées contre les policiers lorsque ces derniers sont intervenus. Quatre policiers ont été blessés.


http://www.lyoncapitale.fr/var/plain_site/storage/images/media/photos/evenements/actualites/jean-francois-carenco/1747284-1-fre-FR/Jean-Francois-Carenco_medium.jpgLa préfecture n’a mis en place qu’un dispositif « léger » pour tenter de « ne pas envenimer la situation ». L’homme qui laisse agir les racailles en toute impunité, le préfet Jean-François Carenco, est celui qui a lancé les procédures de dissolution contre l’Œuvre française et les Jeunesses nationalistes (JN). C’est bien l’attitude des autorités qui est en cause dans les violences, puisqu’il y a eu « durant la nuit deux vagues d’incidents, une première au milieu de la nuit durant laquelle des voitures ont commencé à brûler, puis une deuxième lorsque le dispositif policier a été allégé » selon une source policière.


Le gouvernement n’a pas réagi à ces faits alors qu’il y a quelques jours, le sous-ministre François Lamy s’était justement rendu à Vénissieux pour commémorer la « marche pour l’égalité et contre le racisme » de 1983.

 

Source

Voir les commentaires

Metz : les nationalistes manifestent contre la future grande mosquée

28 Octobre 2013, 17:55pm

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

La presse commence enfin à parler du rassemblement du 16 novembre à Amiens

26 Octobre 2013, 09:32am

Publié par Thomas Joly

Presse ne pas avalerMême si l'auteur de l'article ne semble pas avoir bien compris tout ce qu'on a pu lui dire (notamment sur les harkis), l'omerta médiatique semble se lézarder. Pour l'instant, le Courrier Picard, France 3 Picardie et France Bleue Picardie font part d'un silence assourdissant (pressions préfectorales ? Volonté politique ?) sur le rassemblement organisé par le Parti de la France le 16 novembre prochain à Amiens-Nord.

 

Lire l'article ici : L'extrême-droite cherche l'étincelle dans les quartiers sensibles

Voir les commentaires

Jean-Paul Clément, nouveau chargé de mission du Parti de la France dans la Drôme

25 Octobre 2013, 14:28pm

Publié par Thomas Joly

Clement-JP-Lang.jpg

 

Jean-Paul Clément (marié, 3 enfants, 6 petits-enfants) a été nommé chargé de mission du Parti de la France pour le département de la Drôme (26). Ce retraité de 66 ans du Crédit Agricole et de la maintenance nucléaire est un ancien cadre du Front National où il a longuement milité. Désireux de poursuivre le combat national auprès des véritables défenseurs de notre civilisation, c'est tout naturellement qu'il a rejoint le Parti de la France.


Jean-Paul Clément aura en charge d'animer les activités militantes du PdF dans la Drôme. Pour le contacter : 06.73.45.95.86 ou jeanpaul_clement@yahoo.com

Voir les commentaires

Le Conseil d’État valide les dissolutions de l’Œuvre française et des Jeunesses nationalistes

25 Octobre 2013, 14:27pm

Publié par Thomas Joly

http://www.rue89lyon.fr/wp-content/uploads/2012/06/Gabriac_Benedetti-210612-516x300.jpgAlexandre Gabriac a annoncé le rejet par le Conseil d’État des recours déposés contre la dissolution de l’Œuvre française et des Jeunesses nationalistes (JN).

 

Sans surprise, le Conseil d’État, organisme gouvernemental, a avalisé les demandes du gouvernement, malgré les nombreuses approximations et erreurs contenues dans les attaques contre les deux mouvements nationalistes.

 

Annonçant une conférence de presse lundi après-midi, le chef des Jeunesses nationalistes a déclaré : « Le nationalisme ne peut être stoppé par leur police politique, puisqu’il vit dans nos cœurs et dans nos âmes. Le chien ne mord que lorsqu’il a peur… Restez mobilisés, le combat ne fait que commencer ! »

 

Source

Voir les commentaires

La mairie de Paris laisse les églises pourrir

25 Octobre 2013, 14:10pm

Publié par Thomas Joly

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/0e/NotreDameDeLoretteFacadeSud.JPGDeux associations de protection du patrimoine, l'Observatoire du patrimoine religieux (OPR) et SOS Paris alertent les élus : il faut un demi-milliard d'euros pour restaurer les 85 lieux de cultes catholiques de la capitale, dans les 15 prochaines années. La ville est propriétaire de ces lieux.

 

Infiltrations, plâtre qui se décolle, fissures du bâti, œuvres d'art qui se détériorent dans ces monuments historiques. L'état de Saint-Merri et de Notre-Dame-de-Lorette figurent sur la liste 2014 des monuments et sites patrimoniaux culturels en danger établie par l'organisation internationale World Monuments Fund.

 

Mais la mairie de Paris préfère subventionner le lobby gay, construire des couloirs de bus que de s'occuper de son patrimoine. Le budget annuel alloué à l'entretien et à la restauration aurait diminué de 27 % en dix ans.

 

Source

Voir les commentaires

Leonarda : même sa sœur n’en veut pas ! (par Gabrielle Cluzel)

25 Octobre 2013, 10:33am

Publié par Thomas Joly

http://images.midilibre.fr/images/2013/10/21/leonarda-ne-veut-pas-revenir-en-france-sans-sa-famille_709194_510x255.jpgLeonarda, le retour. Bon, mais si la petite revient, on la met où ? Le Point ayant révélé l’existence d’une sœur aînée, Emina, vivant en situation régulière au sein de la famille du père de son enfant, des réfugiés kosovars installés à Contrisson, petit village de la Meuse près de Bar-le-Duc, on pensait tenir LA solution. François Hollande ne serait plus cet être inhumain ayant cruellement proposé de séparer une enfant de ses parents. Dorlotée par sa grande sœur, entourée de l’affection de son beau-frère et de son neveu, elle pourrait mener dans la campagne meusienne une vie saine et joyeuse au grand air. Générique de fin. On a eu chaud. Comment transformer, in extremis, Les Bronzés au gouvernement en Petite maison dans la prairie.

 

http://www.lepoint.fr/images/2013/10/23/2063398-dw23102013-8767-jpg_1819539.jpgD’autant que la famille d’accueil pressentie est pour ainsi dire irréprochable : des voisins, selon le maire, se sont plaints de tapage. Les services sociaux ont trouvé leur attitude, quant aux aides auxquelles ils ont droit, « provocatrice ». Mais ces broutilles mises à part, ces gens-là sont « sans problèmes ».

 

Las, Contrisson n’est pas Plum Creek, Walnut Grove n’est pas Bar-le-Duc, et n’endosse pas qui veut les larges bretelles de Charles Ingalls. Surtout pas François Hollande. Il paraît que la petite maison dans la prairie est justement un peu trop petite. C’est ce qu’a dit Emina au téléphone à l’AFP : « Je ne peux pas l’accueillir. Je la mettrais où ? C’est juste une maison ici, il n’y a pas dix maisons. » Bref, Leonarda peut aller se brosser. Plus diplomate, son compagnon rajoute : « Leonarda ne doit pas revenir toute seule en France », « À 15 ans, ce n’est pas normal. C’est toute la famille ou rien. » Et – un brin soulagé ? – de conclure : « Mais je ne pense pas qu’elle va revenir en France, je pense qu’elle va rester au Kosovo. »

 

http://www.francetvinfo.fr/image/74w28yd1c-fa29/658/370/2741118.jpgQui leur jetterait la pierre ? C’est qu’ils n’ont rien demandé, eux. La générosité par procuration, comprenez Emina, ça l’énerve. Un peu facile, cette habitude socialiste de convier le monde entier dans le salon des autres. Les projets X à l’échelle France, cela indispose jusqu’aux réfugiés kosovars. Et Emina va le dire au président de la République, car après tout ce ne serait que justice d’avoir une bonne conversation télévisée, comme Leonarda. Pourquoi n’y en aurait-il que pour sa sœur ? Si François Hollande envoie des cartons d’invitation, il faut qu’il les honore. Il doit bien y avoir une place chez lui, en dépliant le canapé-lit ? Avec les grands garçons de Valérie et la progéniture de Ségolène, cela ferait une belle famille recomposée. Sans compter que les lycées à Paris sont plus réputés qu’à Bar-le-Duc, et qu’elle y a déjà tout un tas de camarades.

 

Une autre solution, néanmoins, pourrait être d’offrir une grande maison à Emina. Au milieu d’un parc, pour éviter les voisins grognons. Valérie Damidot viendrait faire la déco et tout le monde pleurerait de joie à la fin, drôlement soulagé de cet heureux dénouement. Sauf les Français qui signeront le chèque, bien sûr, mais eux, c’est bien connu, ne sont jamais contents.

 

Source

Voir les commentaires

ÉCOTAXE : un boulet de plus au pied des Français

25 Octobre 2013, 09:55am

Publié par Thomas Joly

Logo_LePDF_S.jpgCommuniqué du Parti de la France

 

Le Parti de la France rappelle son opposition formelle à tout impôt supplémentaire, racket particulièrement mal venu en temps de crise, et réaffirme sa conviction : l’indispensable prise en compte des paramètres environnementaux (et sociaux !) passe, non par de nouvelles verrues fiscales, mais par une refonte globale des modes de calcul de la fiscalité et, plus largement, des modes de fonctionnement de l’économie.

 

http://www.lanouvellerepublique.fr/var/nrv2/storage/images/contenus/articles/2013/07/22/les-bornes-ecotaxe-ont-les-camions-a-l-oeil-1556032/29093332-1-fre-FR/Les-bornes-ecotaxe-ont-les-camions-a-l-oeil_reference.jpgComme par hasard, cette taxe plombera un peu plus les producteurs français et européens, au bénéfice des multinationales. Une pomme venant de Nouvelle-Zélande sera ainsi moins taxée qu’une pomme produite en France ! Bonjour l’empreinte carbone !

 

Que pense Monsieur Montebourg, en charge du « redressement productif » national, de cette nouvelle attaque contre le Made In France ?

 

Plutôt que de diviser les Français avec cette usine à gaz (variable suivant les régions !), Monsieur Hollande et ses troupes devrait plutôt réclamer une réforme des règles commerciales internationales. L’OMC se fichant pas mal, à ce jour, que les produits inondant le monde entier soient polluants et fabriqués par des esclaves.

Voir les commentaires