Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La femme voilée victime des skinheads à Argenteuil : encore un bidonnage (par Marie Delarue)

19 Juin 2013, 10:31am

Publié par Thomas Joly

Burqas hommesIl était une fois, dans la très religieuse ville d’Argenteuil, une jeune femme enceinte qui vit surgir devant elle le fascisme au crâne rasé. Comme le Petit Chaperon rouge traqué par le loup, deux monstrueux skinheads s’en prirent à son voile, qu’ils arrachèrent avant de la rouer de coups et de lui couper une mèche de cheveux, sans doute pour égayer leurs crânes en peau de fesse. Des coups de pied au ventre, bien sûr, la malheureuse leur ayant dit qu’elle était enceinte. Leur forfait accompli, les deux SS repartirent d’un pas tranquille au milieu de la chaussée, comme ils étaient venus.

 

Skinhead.jpgVoilà pour la version donnée par le grand frère de lait du beau-frère des voisins du cousin de la victime qui, depuis la fenêtre de la cuisine de son HLM, n’a évidemment rien vu mais tout compris : tel le monstre du Gévaudan, la bête immonde – celle-là même qui a terrassé dans le quartier de Saint-Lazare le malheureux Clément Méric -, court aujourd’hui la banlieue. Simple : elle n’a eu qu’à monter dans le train d’Argenteuil, il en part un toutes les sept minutes du quai B ou du quai E. Les fachos sont à l’œuvre (les médias nous le serinent depuis huit jours) et leur passe-temps favori est la ratonnade.

 

http://ripostelaique.com/wordpress/wp-content/uploads/2013/06/emoi-a-argenteuil-apres-lagression-de-femmes-voilees_trt-francais-8586.jpgLe temps de remettre la jeune femme sur pied et sous ses voiles, les troupes sont descendues dans la rue le lendemain de l’agression pour dénoncer un « climat d’islamophobie », le président de la Coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI), monsieur Abdelaziz Chaambi, accusant les politiques de regarder ailleurs pendant que « les agressions islamophobes se succèdent ». Il faut dire qu’il y a des priorités fixées par le ministère de l’Intérieur : 1) les agressions antisémites, 2) les agressions homophobes, 3) les autres s’il reste du temps et du personnel. Bref, le maire s’est fait huer, assaillir de projectiles divers. Il a quand même eu le temps de compter : « 500 personnes, dont plus de la moitié n’étaient pas d’Argenteuil », mais des gens venus des banlieues environnantes et même de Lyon, barbus et femmes voilées.

 

http://us.123rf.com/400wm/400/400/ginasanders/ginasanders1102/ginasanders110200065/8910769-symbolfoto-islam-les-femmes-musulmanes-a-voiles-et-burqa-est-au-telephone-avec-un-telephone-cellulai.jpgAprès qu’on se fût étonné de son manque d’empressement, la jeune femme a porté plainte vendredi au commissariat d’Argenteuil. Les policiers qui ont entendu ce qu’elle avait à dire ont relevé « d’importantes divergences » avec les propos de son mari, ses frères et les frères du cousin de la voisine qui, que, etc.

 

En fait, la jeune femme téléphonait à sa mère. Elle a pensé et pense encore que les deux loubards qui se sont approchés voulaient lui voler son smartphone. Et non, il n’y a pas eu de propos racistes. Et oui, ils avaient le crâne rasé mais l’un l’avait agrémenté d’une crête rouge. Et non, ils ne lui ont pas arraché son voile mais juste déchiré et elle a reçu un coup à la hanche dans la bousculade. Et non, ils ne lui ont pas coupé les cheveux, mais tiré sans doute suffisamment fort pour qu’elle en ramasse quelques-uns avec son bout de tissu.

 

pinocchioUne agression est toujours traumatisante, mais rappelons que le Val-d’Oise est l’un des départements où se commettent le plus de vols à l’arraché, et rarement par des skinheads d’extrême droite.

 

En mars dernier, rapportant le bidonnage du jour – alors celui d’une pseudo-mère porteuse de 24 ans qui racontait partout comment elle avait prêté son gros ventre adipeux à des parents en mal d’enfant –, nous nous demandions : et après, quoi ? Quel sera le prochain terrain de jeu dans la surenchère victimaire ? Eh bien le voilà : après les fausses victimes de crimes antisémites, les fausses victimes de crimes homophobes et la fausse mère porteuse, c’est la femme voilée victime du retour des nazis.


Notre conclusion n’a pas changé non plus : le plus grave, dans cette histoire, c’est une fois encore l’emballement des médias disposés à promouvoir n’importe quelle salade dès lors qu’elle peut alimenter la machine à fantasmes.

 

Source

Voir les commentaires

Serge Ayoub et Roland Hélie sur Radio Courtoisie ce mercredi 19 juin

19 Juin 2013, 10:17am

Publié par Thomas Joly

Helie-Ayoub.jpgMercredi 19 juin à 19h, le Libre journal de la résistance française animé par Martial Bild (19h) sur Radio Courtoisie reçoit Serge Ayoub, dirigeant de Troisième voie, menacé de dissolution par le gouvernement, et Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale et co-fondateur du Comité pour les libertés publiques.

 

Pour écouter Radio Courtoisie, cliquez ici.

Voir les commentaires

Le Courrier Picard nous sort un « marronnier » sur « l'ultradroite »

19 Juin 2013, 09:31am

Publié par Thomas Joly

Charrieres.jpgComme par hasard, le surlendemain de l'annonce de la candidature de Thomas Joly aux Municipales à Beauvais, le Courrier Picard sort un « marronnier » consacré à « l'ultradroite » en Picardie (cliquez ici).

 

L'inénarrable George Charrières, inoxydable journaliste gauchiste comme on n'en fait plus (il faudra d'ailleurs l'empailler dans un intérêt scientifique), s'est livré, comme à son habitude, à l'étalage de ses fantasmes les plus délirants sur la droite radicale.

 

Petit retour sur l'un de ses précédents articles mensongers où notre bon George avait repoussé les limites du grotesque : http://www.thomasjoly.fr/article-retour-sur-l-article-mensonger-et-grotesque-du-courrier-picard-sur-la-reunion-nationaliste-du-15-oct-86755405.html

Voir les commentaires

Le Parti de la France sera présent aux Municipales à Beauvais

18 Juin 2013, 08:21am

Publié par Thomas Joly

Conf-presse-Beauvais-17-06-13.jpg

 

Hier, lors d'une conférence de presse à Beauvais, Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France, a annoncé son désir de constituer une liste d'Union de la Droite Nationale dès le premier tour à Beauvais lors des élections municipales qui auront lieu en mars 2014. Déjà candidat en 2008 dans la ville-préfecture, Thomas Joly a précisé qu'il était ouvert à toute discussion, au-delà des querelles partisanes, pour établir une entente à la base, afin d'éviter la présence de deux listes de droite nationale à Beauvais. Il serait tout à fait irresponsable et contre-productif de la part du Front National de vouloir à tout prix faire cavalier seul afin de régler de vieilles rancoeurs personnelles.

 

L'article du Parisien :

 

PARISIEN.jpg

 

L'article du Courrier Picard :

 

COURRIER.jpg

Voir les commentaires

Campagne contre les baffes : et priver un enfant de père ou de mère, est-ce anodin ?

18 Juin 2013, 08:16am

Publié par Thomas Joly

http://a401.idata.over-blog.com/0/54/25/50/presidentielle/gifle2.3.jpgUne campagne télévisée contre les « violences éducatives ordinaires », réalisée par la Fondation pour l'enfance, veut convaincre que claques et fessées peuvent avoir des conséquences néfastes sur les enfants.

 

Sortir une campagne pareille après environ un an d'opposition à la loi Taubira, qui prive les enfants du droit d'avoir un père ou une mère, est risible. Ils veulent filtrer le moucheron et ils avalent le chameau...

 

Source

Voir les commentaires

Irlande du Nord : cachez cette misère que je ne saurais voir…

18 Juin 2013, 08:11am

Publié par Thomas Joly

http://www.courrierinternational.com/files/imagecache/article/2013/05/1178/1178-Irlande-A.jpg

 

C’est une information à peine croyable que révèle le Courrier International. Alors que le G8 se termine aujourd’hui en Irlande du Nord, cela fait des mois que le gouvernement a engagé des travaux pour « lifter » les villages du comté de Fermanagh (où se déroule le sommet) et ainsi cacher la misère du peuple irlandais.

 

A Belcoo, par exemple, un village situé à la frontière, les devantures de deux magasins ont été rénovées pour faire croire que leurs affaires sont florissantes. La façade de Flanagan’s, une ancienne boucherie qui vendait aussi des légumes, a été repeinte, et des affiches collées sur la vitrine donnent l’illusion que la boutique est encore en activité (NDLR : photo ci-dessus). S’ils passent dans la rue, les délégués du G8, venus discuter du capitalisme mondial, n’y verront que du feu ; ils pourront penser que l’économie de marché fonctionne à merveille dans le comté de Fermanagh. La réalité est toutefois bien différente.

 

Source

Voir les commentaires

« Le racisme, c’est mal »

16 Juin 2013, 09:21am

Publié par Thomas Joly

 

Ainsi s’intitule cet extraordinaire clip « antiraciste » de Samuel Rozenbaum, avec le concours d’un rappeur et d’une vedette du porno, pour l’association Les indivisibles.

 

Attention, ceci n’est pas ironique. Même les Inconnus n’auraient imaginé une parodie d’un tel degré. Le titre est au niveau du contenu, avec la même force d’argumentation. Les limites de la nullité et de la bêtise sont encore repoussées.

 

« Le racisme c’est mal. C’est mal parce que ça vous fait mal d’avoir mal. Et parce que le mal du mal nous rend encore plus mal. Alors arrêtons d’avoir mal. » Avec ça Ronsard est relégué dans les oubliettes de la « France d’après. »

 

Ce qui est moins drôle, c’est que l’association a été financée par les contribuables parisiens.

 

Rappel : « antiraciste » est aujourd’hui un nom de code pour « antiblanc. »

 

Source

Voir les commentaires

Le nouveau livre de Laurent Glauzy : Témoins de Jéhovah, les missionnaires de Satan

16 Juin 2013, 09:04am

Publié par Thomas Joly

http://www.temoinsdejehovah.org/ressource.aspx?REF=187cef37-13b3-40f1-8a15-e4e466569530Cet ouvrage a été écrit avec Robin de Ruiter, auteur néerlandais le plus traduit, récompensé des Frontier Award 2005, qui a infiltré la secte pendant plusieurs années.  Témoins de Jéhovah, les missionnaires de Satan est un livre particulièrement courageux, qui révèle les véritables secrets de l’organisation.


La secte des Témoins de Jéhovah, issue du groupe des Étudiants de la Bible fondé dans les années 1870 par le pasteur et homme d’affaires nord-américain Charles Taze Russell, se présente comme une formation apolitique et chrétienne. Implantée à Brooklyn, elle s’engage avec ferveur dans les premières revendications sionistes en 1880. Russell, qui entretient des liens étroits avec les Morgan, Rockefeller, Rothschild et Warburg, entreprend plusieurs voyages aux États-Unis et en Europe pour appeler la population juive à un retour sur la Terre promise. À ce titre, il est considéré comme un des chantres du sionisme.


http://urbanfragment.files.wordpress.com/2012/06/adolf-hitler-and-count-ciano-salute-on-chancellory-balcony-berlin.jpgAutres temps, autres mœurs : en 1933, en Allemagne, Adolf Hitler est nommé chancelier. Sans renier ses premiers engagements, le mouvement occulte et anticlérical des « Témoins de Jéhovah » – appellation adoptée en 1931 – défend sans ambages l’idéologie de l’Allemagne national-socialiste.


Le président Rutherford se plaît alors à exalter les thèses antisémites. Dans le cadre de l’occupation de la Russie par le IIIe Reich, Heinrich Himmler favorise les Témoins de Jéhovah dans le but de subvertir l’Église orthodoxe. Fin 1942, le chef de la SS émet l’instruction de les traiter avec les meilleurs égards dans les camps de concentration. En 1945, dès la fin de la guerre, la coopération indéfectible de la secte aux idéaux nationaux-socialistes n’empêche pas les États-Unis d’impliquer cette Société dans sa politique internationale.


http://www.temoinsdejehovahbilanetavenir.fr/Pyramide_occultisme.pngLaurent Glauzy et Robin de Ruiter ont mené un véritable travail de documentation. Décrivant les prises de position contradictoires de cette immense nébuleuse, ils dénoncent avec la même force les liens de la secte avec le Département d’État des États-Unis et la Franc-maçonnerie.


La présente étude révèle en passant les nombreux scandales de pédophilie, les rituels ésotériques et les techniques du Contrôle mental. Elle montre aussi l’importance du pouvoir financier de la secte. Ses deux périodiques La Tour de Garde et Réveillez-vous, truffés de messages subliminaux et sataniques, constituent une redoutable arme de prosélytisme.


http://sectamania.monipag.com/files/faux-prophetes-temoins-de-jehovah-full1.jpgProches de la puissante église de Scientologie et du Mouvement de l’Unification (Moon), les Témoins de Jéhovah, prônant l’établissement d’un Nouvel ordre mondial, ont été affiliés aux Nations unies, de 1992 à 2001, en tant qu’Organisation non gouvernementale.


Le lecteur découvrira l’envers d’un décor et les rouages internes d’une structure s’apparentant de plus en plus à une religion, laquelle ne cesse de se développer sous le couvert des pouvoirs politiques.

 

Témoins de Jéhovah, les missionnaires de Satan peut être commandé dès à présent à :

Laurent Glauzy – BP 25 – 91151 Étampes Cedex

290 pages ; 23 € (port gratuit)

Chèque à l’ordre de Laurent Glauzy

Voir les commentaires

La France africaine de retour à l'état sauvage

15 Juin 2013, 11:11am

Publié par Thomas Joly

 

Bagarre entre racailles étrangères lors d'un match de foot à Ivry-sur-Seine

 

Source

Voir les commentaires

Explosion des ventes de "1984" suite au scandale des écoutes américaines

15 Juin 2013, 08:51am

Publié par Thomas Joly

http://blog.lefigaro.fr/medias/1984-movie-bb.jpgLe scandale de la surveillance des données personnelles booste les ventes de « 1984 ». Fort bien, si c'est pour prendre conscience du caractère tristement visionnaire de Georges Orwell ! Mais si c'est pour chercher un manuel de lutte contre l'ultra-étatisme, il est un peu tard. L'emprise de la matrice est telle qu'il semble peu réaliste imaginer en sortir.

 

Notons, espionner Facebook, Youtube et Google, soit, mais quid :

  • de la directive PNR (chaque fois que vous prenez l'avion, les informations telles que le mode de paiement utilisé ou le repas pris sont envoyés à la NSA) ;
  • de la vidéo surveillance qui s'étend, à Paris notamment (voir la carte de Owni), alors qu'on sait qu'une caméra située sur l'obélisque de la concorde est capable de lire la marque de votre t-shirt à 1,6 km de là, en haut des Champs-Élysées, et ce pour une efficacité nulle (l'insécurité a-t-elle baissé à Paris ?) ;
  • le projet de loi promulgué en toute discrétion le 22 décembre 2012 a étendu les pouvoirs de la police sous le motif de "lutte anti terroriste" (voir le site du Sénat).

 

http://www.rusi.org/images/library/LI4B67039C9337D.jpg

Que la NSA surveille finalement des informations que nous disséminons volontairement (Facebook) ou non (géolocalisation de toutes les photos prises par I-Phone), ok, mais quid de tous ces fichiers publics et de ces éléments de surveillance du citoyen que l’État met en œuvre, même quand la CNIL se montre réservée sur ceux-ci ?

 

À chaque fois que vous passez votre Pass Navigo sur une borne RATP, la police peut savoir où vous êtes, avec qui, et où vous allez. Mais on a rien à cacher, n'est-ce pas ?

 

Maintenant, imaginons que vous alliez manifester. Que se passera t-il quand la police choisira de désactiver à distance tous les Pass Navigo de telle ou telle catégorie de gens (segmentés par âge, par quartier d'origine etc) pour empêcher un groupe de se rendre quelque part ?

 

http://www.hadopi.fr/sites/default/files/page/images/AN.jpgLe plus "drôle" dans cet univers de transparence généralisée et forcée est que la transparence est à sens unique. Au moment où le pouvoir se tient très silencieux vis-à-vis des pratiques de la NSA aux États-Unis ou de la police en France (lire "Manif pour tous : questions sur des interpellations"), les députés votent un projet de loi au rabais sur la transparence, en réaction à l'affaire Cahuzac. Évidemment, il ne sera pas question de transparence. Ça, c'est bon uniquement pour les manants.

 

Puisque l’État nous surveille, surveillons l’État et ses agents !

 

Source

Voir les commentaires

Le danger fasciste, coco, ça dope les ventes ! (par Joris Karl)

15 Juin 2013, 08:39am

Publié par Thomas Joly

http://3.bp.blogspot.com/_jyG6cZvAcAg/TIDXEif-SEI/AAAAAAAAACg/4KawOCxb3Kg/s1600/8.pngDans les rédactions parisiennes, dans les petits salons douillets où souvent trône un bouddha acheté à Maisons du Monde, dans les chambres d’ados où veille le poster du Che, on se trémousse d’excitation : les affreux skinheads sont de retour !

 

Ça doit être vrai, puisque c’est Libé qui le dit. Après sa une « Mort d’un Antifa », voici ce vendredi « Enquête chez les skins » ! Brrrrr… on en frémit d’avance ! Évidemment, l’enchaînement médiatique est imparable et, quelques jours après l’affaire Méric, on nous sort l’affaire d’une femme voilée « agressée par deux skins » dans la douce bourgade d’Argenteuil. Bientôt peut-être, les Français auront droit au skin pédophile, au skin braqueur, au réseau skin dans les collèges, à l’entrisme skin au gouvernement (bizarre, ce Cazeneuve)…

 

Skinhead.jpgAu fond, Libé, qui annonce une bérézina des ventes (moins 40 % en un an), tente son va-tout.

 

Oui, les néo-nazis rôdent chaque jour dans nos cités, agressant au hasard. Chaque soir en fermant les volets, j’entends les bruits de bottes au loin. Priant pour que les antifas ne se fassent pas prendre, je tente de m’endormir, tremblant sous la couette. Vivement que les Ricains débarquent !

 

Bon, redevenons un peu sérieux. Le mouvement skin, qui connut en France son heure de gloire à la fin des années 80, ne rassemble en 2013 qu’une poignée de jeunes gens sévèrement burnés.

 

http://www.nordic-diffusion.com/blog/wp-content/uploads/2009/11/Legion-88.jpgIl y a 20 ans, quelques lycéens s’échangeaient des cassettes de musique skin sous le manteau. Quand tout le monde était de gauche, être skin, on pouvait pas faire plus provoc ! C’était le temps des groupes rock méchamment nazis, les Bunker 84 ou Légion 88, dont les textes puaient le Zyklon B. Des petits malins chopaient aussi les albums des Allemands de Störkraft ou des British de Skrewdriver. Au fond des années grisâtres, au fond des années « Mitrand », ces gosses en bombers rêvaient de croix gammées, blaguaient entre eux sur les camps. Jeunesse déboussolée, qui se pensait patriote en faisant le salut hitlérien ou en adulant les miliciens. Heureusement, ça n’a jamais concerné grand monde. Certains ont abandonné le mouvement après quelques lectures, d’autres se sont reconvertis dans un nationalisme endimanché. Les ignobles étendards nazis sont désormais remplacés par la croix celtique. Cette folle jeunesse, avide d’en découdre, qui en avait ras le bol de subir la loi des racailles, s’est trompée de chemin. Le skin actuel est une survivance, sûrement pas un mouvement de fond !

 

http://www.hypeandstyle.fr/wp-content/uploads/2009/12/Fred_Perry_Polo.jpgNéanmoins, le phénomène médiatique s’explique : pour le bobo-gay parisien, le skin puissant, maillot Fred Perry moulant les pectoraux, regard dur et crâne lisse, y a de quoi fantasmer ! Ils ne l’avoueront jamais, mais ces violents défilés, ces poings américains, ces treillis guerriers, tout cela hante les nuits de certains…

 

En plus, le danger fasciste, coco, ça dope les ventes. Mais qui y croit vraiment ? Au pire, ces médias imbéciles vont ressusciter des vocations. On pourra leur dire bravo.

 

Source

Voir les commentaires

Bonne nouvelle : les ventes de Libération s’effondrent

15 Juin 2013, 08:31am

Publié par Thomas Joly

http://www.ojim.fr/wp-content/uploads/2013/04/liberation1.jpgDifficile de contenir notre joie. Même s’il reste probable que les lecteurs se détournent du torchon pour retrouver le même type de contenu sur internet (Rue89 par exemple), il est toujours rafraichissant de voir un organe de propagande aux abois.

 

Les ventes au numéro du quotidien Libération ont baissé de 40% en un an. Une chute qui n’est que faiblement compensée par les ventes du format numérique, précise le site Challenges. En 2012, les ventes avaient été maintenues au même niveau que 2011 à la faveur de l’élection présidentielle. Mais depuis janvier 2013, elles ont chuté de 14%.

 

Source

Voir les commentaires

RER D : l’insupportable indulgence des magistrats… (par Adrien Abauzit)

14 Juin 2013, 07:45am

Publié par Thomas Joly

http://nimga.fr/m/yjyoN.gifLe procès de l’attaque du RER D s’est terminé. Son verdict – il fallait s’y attendre – est proprement orwellien : parmi toutes les racailles qui ont pris d’assaut le RER D à la gare de Grigny, aucune n’a été condamnée à de la prison ferme. Au mieux, les coupables ont écopé de peines de prison avec sursis. Les autres n’ont reçu que des avertissements solennels qui n’ont pas dû les bouleverser.

 

Posons-nous cette simple question : pourquoi une telle indulgence à l’égard des bourreaux du peuple ? Pourquoi les encourager, par la douceur des peines, à récidiver ?

 

Ne tournons pas autour du pot : si l’on s’en réfère au fameux Mur des cons, qui justifie à lui seul la récusation des juges du syndicat concerné, une frange de notre magistrature présente tous les symptômes de boboïte aiguë. Avec le journalisme, la magistrature française est la seule corporation à faire preuve de compassion vis-à-vis des racailles.

 

http://www.lexpress.fr/pictures/1149/588447_un-membre-du-syndicat-de-la-magistrature-le-29-septembre-2006-devant-le-palais-de-justice-de-bobigny.jpgEt pourquoi une telle compassion ? On ne le sait que trop : parce que, dans la matrice politiquement correcte, un Français d’origine immigrée est forcément une victime de la société française. Dès lors, ses actes d’hostilité envers cette même société sont excusables et ne sont le fruit que du rejet qu’il subit. Dans cette logique, toute responsabilité individuelle est dissoute.

 

Dans la mesure où nos racailles sont essentiellement d’origine immigrée (Scandinavie, Autriche, Luxembourg…), elles jouissent de cette jurisprudence délirante, répandue par divers médias, intellectuels, associations (financées par le contribuable) ou hommes politiques.

 

http://www.la-croix.com/var/bayard/storage/images/lacroix/actualite/france/les-emeutiers-anti-mariage-pour-tous-incriminent-l-ambiance-2013-05-30-966641/33925762-1-fre-FR/Les-emeutiers-anti-mariage-pour-tous-incriminent-l-ambiance_article_popin.jpgFatalement, le contraste entre ce traitement de faveur et celui qui est réservé aux opposants au mariage gay frappe l’esprit et nous permet de comprendre la politique sécuritaire de nos institutions : impunité pour les racailles, répression pour le pays réel.

 

À terme, la répétition annoncée de ce type d’événement fera que le peuple ne se sentira plus défendu par la République. Gageons que cela aboutira à la création de véritables milices populaires qui viendront combler les manquements de la puissance publique. Par son laxisme volontaire, l’UMPS va pousser le peuple français à inaugurer une nouvelle ère de vendetta. Tout cela ne laisse rien présager de bon, mais s’inscrit parfaitement dans la stratégie de la tension dans laquelle le gouvernement s’est lancé pour contrer la contestation inattendue et tenace du pays réel.

 

Source

Voir les commentaires

Afrique : démocratie, paravent légal des dictatures ethniques (entretien avec Bernard Lugan)

14 Juin 2013, 07:30am

Publié par Thomas Joly

http://blog.rc.free.fr/blog_equipe/bernard%20lugan%203.jpgL’historien Bernard Lugan vient de publier « Les guerres d’Afrique : Des origines à nos jours », aux Éditions du Rocher. Il répond aux questions de Boulevard Voltaire.


Vous rappelez que, de 2000 à 2010, 70 % des décisions des Nations unies et 45 % des séances du Conseil de sécurité ont été consacrées à l’Afrique. Est-ce à dire que ce continent est condamné à la violence et à la guerre ?


Je me borne à un constat : après 1960, l’Afrique fut ravagée par de multiples conflits qui firent des millions de morts et des dizaines de millions de déplacés. Alors que, jusque-là, le cœur de la confrontation entre les deux blocs avait été l’Asie (Chine, guerre de Corée, guerre d’Indochine puis du Vietnam, etc), l’Afrique devint à son tour une zone disputée, tant au Congo que dans la Corne ou dans le cône sud.

 

Je ne dis pas que le continent est condamné à la violence, ce qui ferait de moi un déterministe alors que je suis simplement un observateur, mais j’affirme en revanche que si les trois points suivants ne sont pas réglés, l’Afrique ne connaîtra jamais la paix :

 

http://a142.idata.over-blog.com/2/23/08/90/IMAGES-suite/FDLR-troops-march-in-Democratic-Republic-of-Congo.jpg1- En Afrique où l’autorité ne se partage pas, la transposition des institutions politiques occidentales s’est faite sans qu’auparavant il ait été réfléchi à la création de contre-pouvoirs, au mode de représentation et d’association au gouvernement des peuples minoritaires, condamnés par la mathématique électorale à être pour l’éternité écartés du pouvoir.
2- La démocratie majoritaire, pertinente dans des sociétés homogènes et individualistes, telles celles des États-nations d’Europe occidentale, l’est apparemment moins dans les sociétés africaines où les définitions sont communautaires et hétérogènes. Or, grâce à la démocratie majoritaire, des peuples démographiquement dominants échappent par définition à l’alternance politique, détournant ainsi la finalité démocratique théorique du principe majoritaire. La contradiction est donc totale car la démocratie sert de paravent légal à des dictatures ethniques profitant aux peuples dont les femmes ont été les plus fécondes, d’où des guerres.
3- L’idée de nation n’est pas la même en Europe et en Afrique puisque, dans un cas, l’ordre social repose sur des individus et dans l’autre sur des groupes. Or, le principe du « one man, one vote » (« un homme, une voix ») interdit la prise en compte de la seule réalité politique africaine qui est la communauté.

 

http://www.lexpress.fr/medias/209/kouchner-11-france-politics-government-kouchner-files_170.jpgPour tenter de limiter le nombre des conflits africains, il est donc nécessaire, non pas de noyer le continent sous des aides qui, en plus d’être inutiles, l’infantilisent, mais de trouver un moyen constitutionnel permettant de répondre à une question essentielle : comment éviter que les plus nombreux soient automatiquement détenteurs d’un pouvoir issu de l’addition des suffrages ? Tant qu’une réponse n’aura pas été donnée à cette interrogation, les États africains seront perçus comme des corps étrangers prédateurs par une large partie de leurs propres « citoyens », ce qui fait que les foyers potentiels de guerre continueront d’être innombrables. Lire la suite

Voir les commentaires