Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Tabac, cigarette électronique et duplicité gouvernementale ! (par Yves Darchicourt)

2 Juin 2013, 10:19am

Publié par Thomas Joly

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2013/05/e-cigarette.jpgLe gouvernement écolo-socialiste veut encore limiter le peu de liberté laissé aux citoyens fumeurs, qu'ils soient adeptes de la cigarette traditionnelle ou cobayes de son ersatz électronique. Marisol Touraine, ministre de la santé de Pépère, souhaite en effet d'une part étendre les interdictions de fumer le tabac à des espaces extérieurs comme les abris-bus ou les parcs publics où évoluent des enfants (dans quels parcs publics n'y a t-il jamais d'enfants ?), d'autre part étendre toutes les mesures restrictives appliquées au tabac à l'encontre des cigarettes électroniques.

Hypocrisie sans nom ! L'Etat profite largement de la manne financière que lui rapportent les taxes sur un produit qu'il présente nuisible pour la santé publique mais se garde bien de prohiber; quant aux mesures d'interdiction des senteurs tabagiques dans les lieux publics même à l'air libre comme dans les gigantesques halls de gare ou d'aéroports, elles sont sans doute taxesmotivées plus par le profit attendu des amendes assénées par les agents renifleurs que par souci de ménager l'odorat du citoyen. Un odorat pourtant plus intensément malmené aux heures de pointe de certaines lignes de métro (partout en France désormais où il est en fonction) où le populaire gaulois a la chance inégalable de renifler tout à son aise de délicates effluves de sui generis tropical. Le summum de la duplicité gouvernementale est atteint avec les mesures contre la E-Cigarette, pourtant inodore et à ce jour scientifiquement reconnue comme exempte de tous risques sanitaires, mais dont le grand tort est sans doute d'être efficace pour le sevrage tabagique et donc, largement diffusée, de faire diminuer le nombre de fumeurs taxables...d'où l'idée qui germe de n'en autoriser la vente que chez les buralistes et assortie des mêmes interdictions et surtout des mêmes taxes que le tabac.

 

Rap toutBref, le gouvernement pépèriste a besoin de sous et le fumeur, comme l'automobiliste, est une manne céleste de taxes et de contraventions. Pour ce qui est d'entraver la liberté du citoyen, les écolo-socialistes provisoirement au pouvoir démontrent chaque jour et dans bien des domaines que c'est dans leur nature profonde ! Un grand coup de balai, vite !

 

Source

Voir les commentaires

Les jeunes se défieraient de l’islam et du judaïsme

2 Juin 2013, 10:08am

Publié par Thomas Joly

http://religions.blogs.ouest-france.fr/media/00/00/3150296218.jpgC’est du moins ce que rapporte une étude Opinion-Way : près d’un tiers des 18-24 ans « ressentent de l’antipathie » pour les musulmans, soit dix fois plus que pour les catholiques et les juifs. « Les jeunes seraient ainsi plus virulents que la moyenne générale des 1.001 personnes sondées. Ils ne sont que 4% à croire à la tolérance de la religion musulmane et 40% à la trouver sectaire. »

Par ailleurs, près de la moitié des 18-24 ans considèrent que les juifs sont « plus proches d’Israël que de la France ». Pour le Figaro qui relate l’information, horrifié, c’est déjà de « l’antisémitisme. »

Environ 43% les définissent comme un « groupe replié sur lui-même ». Enfin, 20% estiment que « leur influence sur la société est trop importante ». Peut-être sont-ce des musulmans qui ont répondu de la sorte ?

lamentations juifsQuoiqu’il en soit, croire que les Juifs ont une forte influence sur la société et sont très communautaristes n’est pas, comme l’affirment les médias, le fait d’une poignée de fous haineux…

Le commentateur (professeur de Sciences-Po) interrogé par le quotidien affirme que le rejet de ces religions s’explique par un réflexe laïciste : il est vrai qu’ayant grandi dans une société d’où le catholicisme en crise s’était retiré, les jeunes sont peut-être déconcertés par la façon dont ces deux religions étrangères s’affirment aujourd’hui (polémique sur le mode d’abatage par exemple).


Ou alors, les jeunes seraient plus fins et plus lucides, ce que le sociologue ne peut envisager évidemment…

 

Ce n’est qu’un sondage certes. Chacun en fera ce qu’il voudra.

 

Source

Voir les commentaires

Maître Jérôme Triomphe empêche une rafle illégale de défenseurs du mariage traditionnel

1 Juin 2013, 17:46pm

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Que penser du survivalisme ?

1 Juin 2013, 09:23am

Publié par Thomas Joly

Vauclin« [Un] égarement, très en vogue ces temps-ci, [est] le survivalisme. Caractéristique des époques de grands périls, le survivalisme est la réaction, importée des États-Unis, de ceux qui, scrutant les divers indicateurs socio-économiques et environnementaux, voient venir une crise d’une ampleur inégalée à laquelle il convient de se préparer dans une optique de survie.

Que l’on soit clair : il est parfaitement sain et légitime pour un individu de se préparer matériellement et psychologiquement à la convergence des catastrophes. Mais dans l’ombre de cette préoccupation naturelle s’agite bien souvent un individualisme exacerbé qui acte une capitulation politique totale.

Ce survivalisme relève alors d’une posture passive de repli nombriliste qui ne fait qu’accompagner le processus d’atomisation du corps social. Excluant de facto toute autre perspective que celle du chaos et de l’anomie, le survivalisme alimente à son insu l’esprit libéral de désertion qui, précisément, mène à cette situation.

La crispation de l’individu autour de sa survie matérielle, érigée comme finalité du survivalisme, entre d’ailleurs en résonance avec le conception moderne et arrogante de l’existence individuelle, qui prévaudrait sur tout. Or, l’homme au milieu des ruines porte une responsabilité historique qui transcende sa simple existence, et qu’il convient d’assumer, par le combat. »

Vincent Vauclin – Cendres (2013)

 

http://1.bp.blogspot.com/-0G3eJC6MyLY/UVMSkR-JRiI/AAAAAAAA4bc/fUNhFyOG2Ec/s1600/2.jpg« Avec son concept fumeux de « base autonome durable », qui fait croire aux militants natio qu’ils peuvent être de vrais révolutionnaires en faisant des stocks de riz, Piero san Giorgio est incontestablement le maître d’oeuvre du plus gros cake idéologique de ces dix dernière années.

En cas « d’effondrement économique » (c’est son truc), le militant révolutionnaire devra au contraire être mobile, d’abord et avant tout, et ne pas se terrer comme un rat dans sa « BAD ».

Et vu qu’il sera armé, il ne mourra jamais de faim, puisqu’il n’aura qu’à se servir. Mais il est inutile de discuter davantage à partir d’une base intellectuelle aussi fumeuse. »

Hervé Ryssen

 

Source

Voir les commentaires

Entretien avec Yvan Bénédetti, Président de l'Œuvre française

1 Juin 2013, 09:19am

Publié par Thomas Joly

 

L'Œuvre française ou le Nationalisme face au Mondialisme

(Yvan Bénédetti est interviewé par Florian Rouanet)

Voir les commentaires

In Memoriam : Elizabeth Jacqmain

31 Mai 2013, 20:59pm

Publié par Thomas Joly

jaqmain-1.jpgMilitante nationaliste de longue date, Elizabeth Jacqmain, 41 ans, est décédée d'une crise cardiaque à Beauvais dans la nuit de mercredi à jeudi.

 

Après avoir milité au Front National, Elizabeth a rejoint le Parti de la France dès sa création. Voici ce qu'elle déclarait en avril 2009 :

 

« Beauvaisienne, j'ai toujours été proche du milieu nationaliste depuis mon adolescence. Sensible aux valeurs morales et nationales, j'ai adhéré au FNJ dans les années 80 et j'ai repris ma carte au FN en 2006. J'ai été la suppléante de Thomas Joly aux élections cantonales de 2008 et candidate aux municipales à Beauvais sur la liste qu'il menait.

 

ElizabethJe soutiens [désormais] Carl Lang car pour moi il est le candidat légitime de la droite nationale, populaire et sociale. Le parachutage de Marine Le Pen a été imposé aux militants par la commission d investiture du FN, ce qui est on ne peut plus anti-démocratique. Je conteste le népotisme que tente d' imposer autoritairement la famille Le Pen au détriment de de la base. Je me sens en total désaccord avec certaines positions prises lors de la campagne présidentielle 2007 (comme le discours pro-immigrés de la Dalle d' Argenteuil, ou bien encore celui de Valmy faisant l'apologie de la République) que j'estime complétement démagogues et contre-productives. Je fais totalement confiance à Carl Lang pour recréer un grand mouvement national, social et populaire grâce au Parti de la France auquel je viens d'adhérer. »

 

Le Parti de la France présente ses condoléances attristées à sa famille et à ses proches.

 

Ses obsèques auront lieu mardi 4 juin à 14h au crématorium de Méru.

Voir les commentaires

La grande bouffe des usuriers (par Auran Derien)

31 Mai 2013, 08:41am

Publié par Thomas Joly

juif racketIl est difficile de ne pas rire jaune lorsque l’on voit le spectacle sordide organisé par les usuriers qui, en France, ont commissionné un ministre pour protéger leur fructueux négoce. Une pseudo-réforme financière occupe de pseudo-politiciens et déclenche un rire grinçant, car il vaut mieux en rire qu’en pleurer. C’est d’ailleurs l’état d’esprit de tous les économistes encore indépendants.

 

Les financiers s’empiffrent sans fin

 

Une règle fondamentale de la vie en société est d’empêcher les assassins de nuire. Lorsqu’ils restent confinés à un milieu marginal, comme ce fut le cas des financiers durant le XIXème siècle, époque où la société des travailleurs, artisans, entrepreneurs s’est organisée sans leurs ignominies, les coups de bourse et autres canailleries portaient sur des opérations de pillage international. Il convient de se souvenir des travaux de Baudrel puis des analyses de A.Caillé sur la séparation, avant le XXème siècle, entre le grand commerce international qui mobilisait déjà les financiers d’avec les activités locales. En particulier, la formation d’une société technicienne ne doit rien aux financiers. Alors, la connaissance, l’expérimentation et ses diffusions déversaient ses bienfaits sur le reste de la population. La connaissance exacte est fondamentale pour une société technologiquement avancée alors que l‘obsession du pillage incite à corrompre les savants pour qu’ils se transforment en Lyssenko de sous-préfecture, ce qui est aujourd’hui amplement prouvé dans divers secteurs.

 

http://a402.idata.over-blog.com/600x431/1/67/15/03/2013/janvier-2013/goldman-sachs.jpgDe plus, la règle économique d’une société à monnaie de crédit est que tout crédit est mis en circulation à l’occasion d’un investissement qui prépare lui-même ses conditions d’extinction. Si l’investissement est judicieux, alors il génère de la richesse qui permet le remboursement initial. Les maitres de la finance actuelle ont détruit cela. Les CDS et CDO en particulier sont des instruments de vol mais forment une colle entre les banques, puisque chacune détient des CDS et CDO de toutes les autres. La colle transforme le système bancaire en une mafia solidaire qui rackette les Etats et souhaite désormais piller toute personne dôtée d’un compte bancaire, ainsi que cela a commencé à Chypre grâce à une astuce juridique : “A partir du moment où l’argent arrive sur le compte du client, il devient la propriété de la banque….Si le débiteur est insolvable, le créancier est ruiné.”

 

On comprend que le monde politique français, tout dévoué au bien commun de la population, surtout depuis qu’elle a perdu sa substance européenne, se préoccupe de réformer les banques. Le plus talentueux des ministres, celui de l’économie a pris sa baguette magique pour faire croire qu’il allait transformer quelque chose.

 

Les pseudo-réformes d’un pseudo-ministre

 

http://referentiel.nouvelobs.com/wsfile/4961369494938.jpgDe même que la vanité actuelle des politiques est proportionnelle à leur paresse et à leur corruption, les qualificatifs de toute réforme sont inversement liés au vide. Moins on change plus on affirme le contraire, comme plus on est crapuleux plus on s’auto-proclame pur.

 

Les affirmations tonitruantes, prononcées à l’occasion de la non réforme bancaire ont été soulignées par Agnès Rousseaux: mettre la finance au service de l’économie en séparant les banques de dépôts des banques d’affaires. Résultat, 1% des activités bancaires sera enkysté dans des filiales selon l’estimation faite au “pifomètre” par un membre des financiers. Car l’évaluation économique ne saurait entrer dans des analyses trop sophistiquées. C’est le secret des affaires…en fait, la loi maffieuse de l’omerta. Il en résulte que lorsqu’une banque aura un problème, le directeur de la banque de France et celui du Trésor, décideront de son avenir après avoir pris les ordres auprès des financiers transcendentaux. Comme par hasard, une commission du Parlement européen vient d’approuver un projet de loi au terme duquel les titulaires de comptes supérieurs à 100.000 euros seront volés en toute légalité lorsque l’institution bancaire sera en faillite. Pourquoi faire perdre leur temps aux députés lorsqu’ils ne servent à rien?

 

La congrégation politique : les ambassadeurs des voleurs auprès des volés

 

Gros_Banquier.gifOn avait connu, avec les bolchéviques financés par les banquiers de wall street, l’époque des politiciens-ambassadeurs des riches auprès des pauvres. On pensait vivre le temps des promoteurs du néant: aucune pensée, sous peine de mort civile ; aucun talent, sinon pas d’argent; aucun caractère, sinon pas de promotion, etc. On avait oublié une autre dimension cachée, qui se révèle sous nos yeux émerveillés tant l’inhumanité est à la fête : les politiciens sont désormais les ambassadeurs des voleurs de la finance auprès des populations tondues, escroquées, assassinées. Le grand œuvre...

 

Source

Voir les commentaires

Bruno et Vincent : « Nous voulons très vite des enfants ! » (par Marie Delarue)

31 Mai 2013, 08:28am

Publié par Thomas Joly

http://images.midilibre.fr/images/2013/05/29/vincent-autin-et-bruno-boileau-unis-par-les-liens-du-mariage_592932_950x475.jpgLes voilà donc mariés, nos gentils homos de Montpellier, et tous nos vœux de bonheur les accompagnent après cette cérémonie en mondovision.

 

Dans l’enthousiasme et la ferveur du moment, ils se sont embrassés, enlacés, juré l’amour éternel aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain : je te donne ma langue, tu me prêtes la tienne, etc et tralala. Saluant la foule en délire comme Albert et sa Charlène, ils ont envoyé des baisers à tous les gars du monde et confié aux médias leur vœu le plus cher : « Nous voulons très vite des enfants. »


http://a141.idata.over-blog.com/293x274/1/51/36/54/France/Konk006.jpgAlors là, les garçons, comment vous dire… Sans refroidir votre enthousiasme, il va quand même falloir qu’on vous explique un truc : même si Vincent porte une cravate et Bruno un nœud papillon (symbolique qui n’aura échappé à personne), ça va pas le faire.

 

Pour espérer fabriquer un bébé, il faut que papa plonge son bâtonnet et dépose la petite graine dans le joli pot de yaourt de maman. Et après, ça pousse, comme un haricot dans le coton humide. Le bébé est une graine en germination pendant neuf mois et qu’on récolte à maturité.

 

Devant ce touchant élan, témoignage d’une pureté naïve qu’on ne voudrait pas détruire, on se dit que le gouvernement aurait peut-être dû prévoir pour ces nouveaux mariés un soutien psychologique et quelques cours d’anatomie reproductive. On a bien croisé autrefois des jeunes couples qui essayaient vainement de procréer en se défonçant le nombril (véridique). Peut-être faudrait-il alors expliquer à ceux-là que les cigognes sont occupées et les choux mal pommés pour cause d’intempéries.

 

gays parentsPlus sérieusement, on voit se dessiner derrière toute cette histoire, derrière ce « bouleversement sociétal », comme disent les gens savants, un rêve éperdu de normalité. Ainsi, questionné lors de la première manif anti mariage pour tous, un jeune homo qui discutait ferme avec les étudiants d’en face fit, à bout d’arguments, cette réponse : « Moi aussi, je veux pouvoir changer de nom ! » (Au fait, que dit la loi là-dessus ? Accorde-t-elle à ces mariés d’un nouveau genre le droit de modifier leur nom ? Ou au moins de porter les deux ?)

 

C’est pour satisfaire ce désir éperdu de normalité revendiqué par quelques-uns qu’on a changé la norme pour tous. Si je me sens mal, faisons en sorte que tous se sentent mal, alors je me sentirai bien, dit le fou. La recette a été éprouvée dans bien d’autres domaines – l’éducation, par exemple. On connaît le résultat : catastrophique.

 

Source

Voir les commentaires

Témoignage d'un CRS sur la manif du 26 mai

31 Mai 2013, 08:14am

Publié par Thomas Joly

http://md0.libe.com/photo/521838-youths-clash-with-police-during-incidents-at-the-end-of-a-protest-march-called-la-manif-pour-tous-de.jpg?modified_at=1369663062&ratio_x=03&ratio_y=02&width=476« J'ai été à la dernière manif à Paris. On était posté au Trocadéro, ensuite avenue Iéna et après, à la fin, nous étions aux Invalides.

Je ne vais pas commenter ce qui s'est passé sur les invalides, car ce fut honteux la façon dont les CI (compagnie d'intervention, bandes bleues sur le casque) et les collègues en civils ont travaillé.

Par contre, je peux vous dire que les collègues des RG qui comptaient le nombre de manifestants ont eu un ordre d'arrêter de compter 1h30 avant la fin de la manif. Ils étaient écœurés. »

 

Source

Voir les commentaires

Intervention magistrale d'Alexandre Gabriac au Conseil régional de Rhône-Alpes

30 Mai 2013, 17:24pm

Publié par Thomas Joly

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn_indesign/2011-04/2011-04-08/article_0804-GRE-03-GABRIAC.jpg« Nous sommes particulièrement scandalisés par les agissements et les déclarations de ceux qui n’hésitent pas à aller se recueillir sur la tombe de Mussolini, déclarent vouloir "abattre la République, ou à défaut lui casser la gueule", ou encore font référence au Maréchal Pétain ou à Charles Maurras. Rien ne masquera jamais les fondements anti-républicains et autoritaires de l’extrême droite (…) » JJ Queyranne enchaîne en tant que Président de la Région, parle d’élu provocateur, de sa consternation et de sa colère, et enfin indique que le Ministre de l’Intérieur va être saisi pour examiner la question de la dissolution des groupuscules d’extrême droite. Tous les élus FdG, PS, EELV et PRG de l’hémicycle régional se lèvent, applaudissent et quittent la salle.

 

Réponse d'Alexandre Gabriac, conseiller régional de Rhône-Alpes :

 

« Monsieur le président, mes chers collègues,

 

Je commencerai ma réponse à votre attaque délibérée par deux définitions :

 

Police politique : Utilisée pour maintenir le pouvoir en place au lieu de protéger l’état de droit. Au lieu de faire appliquer les lois comme les simples organismes de police, elle peut fonctionner au-delà et au-dessus de la loi.

 

Répression politique : Oppression ou persécution d’un individu ou d’un groupe pour des raisons politiques, particulièrement pour restreindre ou prévenir la possibilité qu’il puisse participer à la vie politique de la société.

 

http://www.francetvinfo.fr/image/74vu3h987-823e/570/320/2034694.jpgEn effet, au cours de ces derniers mois, de nombreux français qui manifestaient pacifiquement comme ils en ont le droit ont été arrêtés arbitrairement par la police de Manuel Valls.

 

Lundi encore, une protestation contre François Hollande, alors en visite dans un lycée du XVéme arrondissement de Paris n’a pas échappé à un traitement scandaleux.

 

Des jeunes filles, des mères de famille, des femmes enceintes et des prêtres ont été embarqués sans ménagement, direction le commissariat.

 

http://jeunesses-nationalistes.fr/wp-content/uploads/2013/05/BJGR6kZCYAAY0_4.jpgLauranne, une militante des Jeunesses Nationalistes n’a pas échappée à ce traitement. Elle a même été placée en garde à vue pour « possession d’une arme blanche non classée ».

 

La seule chose qui soit blanche, c’est la couleur de sa canne ! Car en effet, notre amie est malheureusement atteinte de cécité.

 

La police a eu le culot de la placer en garde à vue, parce qu’elle possédait sa canne blanche, moyen indispensable à son autonomie et à ses déplacements.

 

« Pas de laxisme » osera dire le policier.

 

Je veux rendre hommage ici à tous ces militants courageux, qui continuent malgré la politique de terreur à défier ce système contre nature.

 

manifestants gazésCes gazages, ces persécutions politiques, ces passages à tabac, ces fichages, et ses persécutions religieuses que vous êtes d’habitude si prompt à condamner lorsqu’elles visent d’autres communautés sont aujourd’hui effectuées dans l’impunité et le silence le plus total.

 

Vous tentez de nous abattre car vous savez que si vous ne le faîtes pas en premier, nous, nous nous chargerons de ce système corrompu et mortifère dont vous êtes les artisans.

 

Le combat est loin de s’achever car la route est droite, et elle nous mènera à la victoire, à celle de la France ressuscité, par un beau matin de printemps Français…

 

http://4.bp.blogspot.com/-1LjcrPeDdJw/T9sccXC-6PI/AAAAAAAAC58/FFk_qkb7uU8/s1600/MG_6165-52.jpgPour ma relation à la gueuse, la « république » comme vous l’appelez, soyez rassurés, lors du jour béni de la libération ce conseil régional restera ce qu’il a toujours été : un grand théâtre.

 

Je vous remercie, et je note que s’il suffit que je prenne la parole pour que les groupes du Front de gauche et des écolos sortent du conseil régional, je la prendrai plus souvent. »

 

Source

Voir les commentaires

Mariage gay : la boîte de Pandore

30 Mai 2013, 10:03am

Publié par Thomas Joly

http://www.lexpress.fr/pictures/1177/602735_vincent-autin-et-bruno-boileau-a-la-mairie-de-montpellier-dans-le-sud-de-la-france-le-29-mai-2013.jpgC'est le 29 mai que s'est déroulé à Montpellier le premier « mariage » homosexuel depuis la promulgation de l'infâme loi Taubira.

 

Quoi qu'en pense la clique politique au pouvoir, cette célébration militante et ultra-médiatisée relève du scandale et de la parodie sordide de ce qu'est le mariage depuis la nuit des temps.

 

Sur base d'un prétendu droit au « mariage pour tous », la boîte de Pandore s'est ouverte et annonce à l'horizon bien d'autres revendications désastreuses. Prisonnier de sa logique contre-nature, comment le législateur pourrait-il longtemps refuser le mariage polygame ou incestueux entre personnes majeures et consentantes ?

 

Quant à la procréation médicalement assistée et à la gestation pour autrui, malgré toutes les dénégations du gouvernement, tout cela est déjà sur la table des négociations et seul le calendrier reste à définir pour tenter d'autoriser cette marchandisation de l'être humain, résurgence moderne de l'esclavage.

 

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Vals, déclarait vendredi dernier : « à partir du moment où une loi a été votée par le parlement, qu’elle a reçu l’aval du Conseil constitutionnel, il est temps que tout le monde accepte ce choix. »

 

http://www.lexpress.fr/pictures/1173/600783_alain-escada-le-12-mai-2013-a-paris.jpgLa réplique, qui claque comme une gifle, nous la laissons à St Thomas d'Aquin : « Toute loi portée par les hommes n'a raison de loi que dans la mesure où elle découle de la loi naturelle. Si elle dévie en quelque point de la loi naturelle, ce n'est alors plus une loi mais une corruption de la loi. » (Saint Thomas d'Aquin, Somme théologique I, II, q 95, a 2). L’Église enseigne encore que « Si donc il arrive aux dirigeants d'édicter des lois ou de prendre des mesures contraires à (l') ordre moral et, par conséquent, à la volonté divine, ces dispositions ne peuvent obliger les consciences (…) Bien plus, en pareil cas, l'autorité cesse d'être elle-même et dégénère en oppression. »

 

CIVITAS continuera sans faillir à oeuvrer à obtenir l'abrogation de la loi Taubira ainsi qu'à contribuer au maintien d'une résistance déterminée face au plan subversif mené par un gouvernement révolutionnaire soumis à des forces occultes.

 

Alain Escada

Président de Civitas

Voir les commentaires

Manif pour tous : quelle bonne nouvelle !

30 Mai 2013, 09:08am

Publié par Thomas Joly

http://s1.lemde.fr/image/2012/11/19/534x267/1792879_3_70e5_des-militants-de-l-institut-civitas-lors-de-la_2e6e4d75ab9c41e168570e279af856f2.jpgLe journal Le Monde en tête, les médias, les sociologues en tous genres, les hommes politiques scrutent, interprètent, jugent les réactions des participants aux manif pour tous ! Ils cherchent à évaluer l’avenir de ce mouvement et bien entendu une éventuelle récupération politique ! Parce que, dans leurs intelligences formatées, ce mouvement va évoluer et se replacer dans les clivages normaux de la société française actuelle.

 

http://www.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_43_large/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/2013-01-13T154327Z_366311369_GM1E91D1KAY01_RTRMADP_3_FRANCE_0.JPGMais ils ne sont pas capables de comprendre que ce que cette loi a réveillé, c’est la liberté de conscience des participants jeunes à âgés ! Et la liberté de conscience c’est justement de s’affranchir des pensées en vogue autour de soi et de réfléchir soi-même! Ces participants de tous âges, de toutes confessions, de tous partis politiques et de toutes orientations sexuelles ont été capables de réfléchir, de s’informer objectivement et de faire des choix! Ils ont même été capable d’assumer leur choix jusqu’à subir les provocations des CRS, puis et des gardes à vue !

 

Cette force qui les a animés dérange, mais elle existe bel et bien. C’est une grande chance pour la France qu’il y ait enfin des citoyens libres de penser, de sortir du moralement et politiquement correct. Car la modernité n’est pas de suivre les revendications des lobbys mais http://citizenside-cache.citizenside.com/fr/photos/politique/2013-05-26/79412/violents-affrontements-en-marge/all_fullscreen/722851-2013-05-26-22-06-45-1.jpgde chercher le meilleur pour la majorité des Français ! L’égalité ce n’est pas d’appliquer à tous la dernière idéologie en vogue, mais c’est que le projet de société respecte également tous les citoyens du plus jeune au plus âgé !

 

Quelle bonne nouvelle de savoir que plus d’un million de citoyens français sont capables de résister à une idéologie destructrice et irrespectueuse des hommes et des femmes. Il n’y a pas bien longtemps d’autres idéologies ont fait des ravages et on s’est étonné que personne n’ait lucidement décrypté leurs dangers ! Mais en France aujourd’hui, nous avons la chance que les participants à la manif pour tous réagissent lucidement aux dangers de l’idéologie du mariage pour tous et du gender.

 

Source

Voir les commentaires

La Syrie brûle et l’Union européenne attise le feu (par Dominique Jamet)

30 Mai 2013, 08:55am

Publié par Thomas Joly

http://image.almanar.com.lb/french/edimg/2013/MoyenOrient/Syrie/front_alnosra_execution0.jpgQuels motifs, quelles informations, quels arguments ont bien pu amener l’Union européenne à annoncer que, dès le 1er août, elle s’autoriserait ou au moins autoriserait ceux de ses membres qui le souhaitent à fournir en armements la rébellion, avec le discernement et les résultats que l’on imagine ?

 

Les Européens ont-ils été séduits par l’aguichante vidéo où le chef d’une des unités du Front Al-Nosra, après avoir éviscéré un soldat loyaliste et dévoré tout cru, avec gourmandise, un morceau choisi du poumon du cadavre encore chaud, promet le même sort aux porcs et aux chiens du camp adverse ?

 

http://nsa29.casimages.com/img/2013/01/15/130115082008487211.jpgLes Européens ont-ils été sensibles au reportage tourné dans une « zone libérée » d’Alep sur laquelle flotte le drapeau noir d’Al-Qaida ? Tandis que des milices y arrêtent des suspects aussitôt traduits devant des tribunaux chargés de faire respecter la charia, des prêcheurs fous annoncent le règne sans partage de l’islam, les femmes sont voilées, les sexes séparés, les petits garçons psalmodient des versets du Coran et les petites filles chantent des chansons « patriotiques ». En l’espace de quelques semaines, cette portion du territoire syrien est repassée du XXIe siècle aux ténèbres du Moyen Âge.

 

Les Européens ont-ils été convaincus par le si opportun et si sensationnel reportage du Monde qui, tout en reconnaissant qu’aucun élément ne lui permet de prouver ce qu’il avance, donne à entendre que le régime utiliserait sans l’ombre d’un doute, ou peut-être pas, de façon massive bien que limitée et sporadique, suivant un dosage indéterminé, des armes chimiques qui contiennent peut-être du gaz sarin, mais peut-être pas, peut-être un autre gaz, mais on ne sait pas lequel, qui sont mortelles, mais pas immédiatement, pas forcément, et pas toujours, ce qui démontre évidemment qu’il a franchi, du moins si la chose est assurée, la fameuse ligne rouge ?

 

http://www.lefigaro.fr/medias/2012/02/06/1a089de2-50e3-11e1-bfab-195fb4f7aef6-493x328.jpgLes Européens se sont-ils tout simplement alarmés des succès que l’armée syrienne semble remporter depuis quelques semaines sur le terrain ?

 

Était-il urgent, était-il indispensable, était-il sensé de saboter, à quelques jours de son ouverture, la conférence de Genève où, pour la première fois, sous l’égide des États-Unis et de la Russie, se profilait la possibilité d’asseoir autour de la même table et d’amener à composer des envoyés du gouvernement de Damas et des représentants de l’insurrection ?

 

Le premier résultat tangible de la prise de position européenne est l’engagement pris par le gouvernement russe de fournir au gouvernement syrien des missiles qui rendraient inopérante la zone d’exclusion aérienne prévue par les stratèges de Londres et de Paris.

 

La seconde conséquence prévisible est l’aggravation et l’extension du conflit quand c’est la paix qu’il faudrait internationaliser.

 

http://www.lanouvellerepublique.fr/var/nrv2/storage/images/contenus/articles/2012/07/21/le-front-s-etend-en-syrie-la-guerre-civile-aussi/20075584-1-fre-FR/Le-front-s-etend-en-Syrie-la-guerre-civile-aussi_reference.jpgNos dirigeants sont-ils en mesure de nous expliquer au nom de quels principes, de quelles valeurs, et disposés à nous révéler en fonction de quelles alliances et de quels intérêts la France devrait se ranger aux côtés de l’Arabie saoudite, du Qatar, d’Israël, d’Al-Qaida, des Frères musulmans et des sunnites du Moyen-Orient, étrange et hétéroclite alliance qui pue le pétrole et la guerre, plutôt que dans le camp de la Russie, de l’Iran, de l’Irak chiite et du Hezbollah ? Que viendrions-nous faire dans cette guerre étrangère, dans cette guerre sauvage ? Faut-il absolument prendre parti pour la peste ou faire le choix du choléra ? Si tant est qu’il faille intervenir, devons-nous favoriser l’instauration d’une dictature obscurantiste au détriment d’une dictature laïque ? À l’époque de la guerre d’Espagne, le gouvernement du Front populaire n’a jamais envisagé d’aider Franco à prendre le pouvoir.

 

La Syrie brûle et l’Union européenne attise le feu. Au fou, les pompiers !

 

Source

Voir les commentaires

Manuel Valls accueilli aux cris de « gazeur d'enfants » au théâtre des Champs Élysées rue Montaigne

30 Mai 2013, 08:25am

Publié par Thomas Joly



Devant le théâtre de l'avenue Montaigne à Paris, Manuel Gaz a été copieusement hué. 8 personnes (1 fille et 7 hommes) ont été interpellées de façon plutôt arbitraire. Le ministre avait fait déployer ses sbires. Les opposants ont alors bloqué les Champs Élysée une dizaine de minutes avant de se disperser.

 

Source

 

 

Voir les commentaires

L’immigration arabo-africaine alimente les prisons ! (par Joris Karl)

29 Mai 2013, 08:50am

Publié par Thomas Joly

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/ezflow_site/storage/images/media/images/centre-penitentiaire-de-perpignan2/414251-3-fre-FR/Centre-penitentiaire-de-Perpignan.jpgLa situation des prisons françaises (118,5 % de taux d’occupation) est devenue explosive. L’État a désormais le choix entre une vague de constructions massives ou…l’ouverture des vannes.

 

C’est visiblement vers la deuxième option que s’oriente la gauche, imitant la droite, les partis dits de gouvernement ayant renoncé depuis longtemps à une politique réellement répressive.

 

Selon les chiffres fournis par le ministère de la Justice, 79.912 personnes sont actuellement « sous écrou » dont, triste record, près de 68.000 personnes effectivement derrière les barreaux ! Cela nous donne une moyenne de 102 détenus pour 100.000 habitants, à comparer avec les chiffres de 1957, quand la France comptait seulement 20.000 détenus, soit 45 pour 100.000 habitants. Un autre temps.

 

Konk.gifDans un rapport publié par le Conseil de l’Europe, il s’avère d’ailleurs que la moitié des pays européens est en situation de surpopulation carcérale. Et pourtant, sur le Vieux Continent, on est loin de suivre le modèle américain. Outre-Atlantique, on compte en effet 714 détenus pour 100.000 habitants, les USA ayant choisi d’enfermer massivement les délinquants. Appliqué à notre pays, un tel taux nous donnerait le chiffre ahurissant de 474.873 prisonniers ! Oui, vous avez bien lu.

 

Mais ce serait affreusement fasciste sans doute. Nous allons donc faire avec « l’ensauvagement » de notre société, qui se traduit aussi par la forte augmentation des écroués non détenus : + 13, 1 % en l’espace de douze mois… Et n’entrent pas en compte tous ceux qui agressent, volent et violent sans l’ombre d’un châtiment.

 

islam prisonAutre grave problème, les conditions de détention, déjà indignes dans certains établissements, ont pour conséquence l’augmentation des suicides (y compris des surveillants), mais aussi le recours désespéré à la religion… phénomène produisant à la chaîne d’inquiétants fanatiques. On entre voyou, on sort islamiste radical. Sympa !

 

En gros, c’est l’alerte rouge. Et qu’ont choisi de faire nos dirigeants ? Devinez ? Réponse donnée par le rapport de la « mission d’information de l’Assemblée nationale sur les moyens de lutte contre la surpopulation carcérale » qui préconise « une libération conditionnelle aux deux tiers de la peine, [qui] ne concernerait que les détenus qui purgent une peine de cinq ans maximum ».

 

justice KonkAutant dire que des fauves vont se retrouver en pleine nature. Car au bout de ce processus, il faudra vraiment découper un gamin à la tronçonneuse pour aller en cabane !

 

Que faire si on n’affronte pas le secret de polichinelle : l’immigration arabo-africaine alimente massivement la population carcérale. Si, dans les années qui viennent, les flux migratoires ne sont pas nettement ralentis, mécaniquement, les prisons françaises exploseront, ou alors il faudra dépénaliser grandement de nombreux actes, tout en appliquant largement les peines aménagées. Tant pis pour les victimes.

 

Source

Voir les commentaires