Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Ces journalistes, tels des hyènes… (par Bernard Lugan)

23 Janvier 2013, 13:37pm

Publié par Thomas Joly

bernard-luganUn combattant des forces spéciales risquant actuellement sa peau au Mali pour y réparer les erreurs de ces irresponsables politiques français qui n’ont pas su prévoir l’enchaînement des évènements, va probablement être sanctionné ou faire l’objet d’une ferme remontrance. Son crime : un « fouille-m… » à carte de presse l’a photographié alors qu’il s’abritait le visage du vent de sable au moyen d’un foulard portant en impression une tête de mort. Horreur, abomination aux yeux des aventuriers du brunch dominical !

 

Le fond du problème est que la « niche écologique » des journalistes ayant disparu avec internet, ils tentent désormais de survivre tels des sangsues dans une mare asséchée. Ceux de la presse écrite s’imaginent créer quand ils ne font plus que gloser, et ceux de la presse parlée se pensent tels des Cicéron cependant qu’ils lisent des textes écrits par d’autres… Quant à nombre de reporters, sortant de leurs hôtels climatisés pour rôder tels des hyènes à la recherche de carcasses puantes, ils ne sont plus capables que de rapporter des clichés faisandés. Et encore… Quand ils n’enfreignent pas les consignes des militaires en allant se faire capturer en zone interdite, mettant ainsi en danger la vie de ceux qui seront chargés d’aller les délivrer.

 

Soldat-Mali-tete-de-mort.jpgJamais un Lartéguy, un Schoendorffer ou ce cher Yves Débay n’auraient publié un tel cliché. Mais il est vrai que des rizières de Bac Ninh aux djebels du Constantinois, ces géants partageaient la vie des combattants, ne cherchant jamais à les trahir.

 

Nous savions donc de quoi sont capables certains de ces « journalistes » auxquels aucune bassesse n’est décidément étrangère. Mais que la hiérarchie militaire ait cru nécessaire de devoir diligenter une enquête, à propos d’une histoire que tout cavalier qualifierait de « corne-cul », en dit long sur les pertes de repère d’une société dévirilisée, ou plus exactement « découillée ».

 

Source

Voir les commentaires

Mélenchon cire les bottes de la finance et du showbiz

23 Janvier 2013, 08:44am

Publié par Thomas Joly

Melenchon-Bollore.jpgDepuis qu’il a tué le Parti Communiste et d’une certaine manière la gauche française, Jean-Luc Mélenchon est apprécié des grands patrons, qui voient d’un très bon œil ses positions sur les sans-papiers (de la main d’œuvre bon marché) et sur le mariage homo (remplacement de la cellule familiale par un égoïsme consumériste). On a ainsi pu voir Mélenchon, tout sourire, ravi d’être invité à une soirée people, se faire photographier à coté des hommes d’affaire Yannick Bolloré et Xavier Romatet. L’extrême gauche caviar, c’est maintenant !


Georges Marchais doit se retourner dans sa tombe : le PCF a vendu son âme et son corps à un socialiste qui braille comme un tribun mais qui a converti les derniers communistes au libéralisme libertaire.

 

Ainsi, invité à la soirée GQ (un magazine branché de mode pour les hommes issus des catégories socio-culturelles les plus élevées), la Méluche s’est affiché avec tout le show-biz et le gratin du capitalisme à la française. Des crétins bobos qui applaudissent un Mélenchon pendant que ce dernier les insulte (pas trop fort, il sont ses derniers électeurs) et qui l’ont élu « homme politique de l’année » (les électeurs lambada ont pourtant été 2 fois en désaccord avec cette idée que seule les journalistes parisiens véhiculent malgré les résultats électoraux pathétiques d’un Mélenchon pour qui aucun ouvrier ne vote).

 

Melenchon-GQ.jpgLa simple présence de Mélenchon à cette soirée bling-bling est une honte pour le Front de gauche. Mélenchon ira-t-il aussi recevoir un NRJ Music Award au Midem de Cannes ? Etait-il présent à la soirée GQ pour se faire offrir un téléphone portable ? Les puissances économiques et financières ne savent plus comment remercier celui qui ramène les brebis égarées dans la douce clôture dorée du système et de la bienpensance. Et qui pose avec son trophée devant le logo Lacoste…

 

Le système capitaliste, comme l’a longuement expliqué Marx, doit détruire toute cellule qui permet à l’homme d’être stable et solide : on ne consomme que dans l’instabilité, la névrose, la solitude. C’est pourquoi les libéraux poussent depuis des décennies pour ouvrir le mariage et l’adoption aux homosexuels, détruisant ainsi définitivement la famille. Les vrais communistes avaient toujours refusé ces lois modernistes prométhéennes. Avec Mélenchon, ils ont du offrir leur derrière au grand capital sur ce sujet là.

 

Le PCF avait également toujours soutenu l’industrie nucléaire chère au prolétariat et à ses ouvriers. Mais Mélenchon a abandonné les derniers membres des classes populaires qui le soutenaient et ne cherche plus qu’à séduire les bobos parisiens et à accélérer la désindustrialisation de la France. « Un ouvrier ? Beurk, c’est pauvre, en en plus ça ne vote plus comme il faut ! ».

 

mélenchonLe PCF (on voit ici un très beau texte de Georges Marchais qui explique avec précision les dangers de l’immigration) a toujours été opposé à la légalisation des sans-papiers, qui permet de tuer les frontières et offre ainsi aux patrons de la main d’œuvre servile, dont les exigences sociales sont calquées sur celles des pays d’origine (esclavage…).

 

Pas étonnant que Marine Le Pen ait fait prendre un virage marxiste au FN : la place est libre depuis que l’extrême gauche bouffe au râtelier du grand capital…

 

Mélenchon : la plus belle invention du Parti socialiste et du Medef !

 

Décidément, la gauche française n’a pas peur de prendre les gens pour des cons : après Hollande qui nous jure que son ennemie c’est la finance, alors qu’il change de ministre sur un coup de fil de Total, on a Mélenchon, qui se pose en adversaire du système mais qui se vautre dans le luxe des évènements mondains parisiens aux côtés de très gros patrons… Il parait que des gens se disent encore « de gauche » avec tout ça !

 

Source

Voir les commentaires

Mort du directeur de cabinet adjoint de Filippetti : ce que les médias vous cachent…

23 Janvier 2013, 08:32am

Publié par Thomas Joly

http://cdn.bvoltaire.fr/media/2013/01/Gilles-Blanc1.jpegSi les médias français ont bien annoncé la mort, à Venise, de Gilles Le Blanc, directeur adjoint du ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, ils ont jusqu’ici passé sous silence certaines informations pourtant diffusées par leurs homologues italiens, à l’image du quotidien Corriere Veneto : dans la poche de sa veste, les carabiniers ont trouvé un sachet de cocaïne d’un demi-gramme. Une quantité qui s’inscrit dans les limites de la consommation personnelle autorisée par la loi italienne.

 

Les carabiniers cherchent maintenant à savoir où Gilles Le Blanc s’était procuré cette drogue et si sa mort est due à une overdose ou si la drogue est pour quelque chose dans son décès. Hypothèse des plus vraisemblables si la cocaïne était coupée d’autres substances toxiques.

On cherchera en vain ces précisions sur la mort de Gilles Le Blanc dans la presse française.

 

Source

Voir les commentaires

Expulsion de clandestins : l’enfumage du gouvernement !

23 Janvier 2013, 08:23am

Publié par Thomas Joly

Africains camionD’après l’entourage de Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, qui confirme une information du quotidien Libération, la France aurait expulsé, en 2012, 36.822 étrangers en situation irrégulière. Un record, selon cette source qui déclare que « 36.822 sans-papiers ont été expulsés en 2012 contre 32.912 en 2011, soit une hausse de 11,9% », avant d’expliquer que les deux premiers mois de l’année « furent sans précédent ».

S’agit-il d’une manœuvre pour rassurer les français ? Qu’importe d’ailleurs le détail des chiffres, que l’on manipule somme toute sans trop de difficultés en jouant sur différents paramètres. Car l’immigration de masse et de substitution est bien le fait de ces gens là qui nous assurent aujourd’hui lutter contre la clandestinité.

 

Misere-du-monde-Konk.jpgComment peuvent-ils prétendre réguler l’immigration, quand les accords de Schengen accordent à tous les étrangers présents sur le sol européen le droit de circuler dans n’importe quel pays de l’Union européenne ? Les socialistes ont-ils oublié qu’ils ont fait voter le dernier traité européen qui affirme la suprématie du droit européen sur le droit national, ôtant à la France la maîtrise de son propre territoire ? Comment seraient-ils crédibles dans leur lutte contre l’immigration clandestine lorsqu’ils ont contribué à l’effacement des frontières, voyant dans l’émancipation à toute sorte d’attache un facteur du Progrès ? Lorsqu’ils promeuvent sous couvert de cette même idéologie le dépassement de toutes les structures d’appartenance et d’enracinement ? Lorsqu’ils chantent sur tous les tons les louanges de la « diversité« , criant que l’immigration est une chance pour la France ?

 

Ils peuvent bien tordre les chiffres dans tous les sens qu’ils veulent : leur double discours les discrédite complètement. Le fait est que dans la réalité, le français qui prend le métro ne s’y est pas senti pas davantage chez lui en 2012 qu’en 2011…

 

Source

Voir les commentaires

De quoi j'me mêle ?

23 Janvier 2013, 08:13am

Publié par Thomas Joly

Fiamma-Nirenstein.jpgUne député italienne (vivant en Israël) demande l'exclusion de deux députés patriotes (grec et hongrois) du Parlement européen.

 

Le Député du Peuple de la Liberté au Parlement italien Madame Fiamma Nirenstein, juive et pro-israélienne qui a décidé de quitter la politique italienne pour aller vivre en Israël, a estimé que le représentant Hongrois Tamas Gaudi Nagy du Jobbik ainsi que la Grecque Madame Eleni Zaroulia de L'Aube dorée appartiennent à des formations qui ont violé les valeurs de l'organisation par leurs prises de position qu’elle qualifie de xénophobes et antisémites (Marton Gyöngyösi du Jobbik a tenu des propos au sein du Parlement hongrois qui ont été présentés d’une manière tronquée et exagérée).

 

Europe-coco.jpgSoutenue par un nombre requis d'au moins dix parlementaires appartenant à un minimum de cinq délégations nationales, la demande a été transmise à la Commission du règlement de l'Assemblée parlementaire qui doit rendre son avis dans la semaine.

 

Le président de l'Assemblée Jean-Claude Mignon (UMP - France) s'est prononcé personnellement contre cette mise en cause des deux députés estimant qu'ils ont été élus dans le cadre de scrutins jugés démocratiques : « Il n'appartient pas à l'Assemblée de dire aux Hongrois et aux Grecs  "Vous avez correctement voté" ou "Vous n'avez pas correctement voté" ». Tiens, pour une fois, un député UMP qui ne courbe pas l'échine...

 

Source

Voir les commentaires

L'Algérie « intouchable » (par Éric Zemmour)

22 Janvier 2013, 10:07am

Publié par Thomas Joly



Voir les commentaires

Voix de la Russie : le flash d'actualité hebdomadaire

22 Janvier 2013, 08:48am

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

« Le racisme se détecte au scanner »

22 Janvier 2013, 08:36am

Publié par Thomas Joly

orange mecanique machineC’est le titre enthousiaste d’un article du Huffington Post.

 

On les voit déjà rêver à de futures séances de scanner obligatoires pour les citoyens, avant que ceux qui ont de mauvais résultats soient envoyés en camp de rééducation…

 

Une étude, qui a l’air tout sauf sérieuse, parue dans le magazine Psychological Science, relate ainsi que « sans savoir quelles photos on montrait aux participants les plus racistes, les chercheurs ont ainsi pu deviner si on leur montrait un visage de personne blanche ou de personne de couleur. Lorsqu’on leur montrait la photo d’une personne de couleur, ceux-ci présentaient une réaction particulière de l’aire fusiforme, la zone du cerveau qui nous permet de reconnaître les visages. Le degré de racisme des participants a quant à lui été mesuré par un test aux questions implicites, élaboré de sorte à mesurer le degré de préjugés racistes de ces individus, sans que cela transparaisse. »

 

fou.gifÉvidemment, on ne sait pas ce que désigne ici le terme fourre-tout et malléable « raciste ». Comment être raciste d’ailleurs, si les races n’existent pas comme le prétend l’Oligarchie ? Et n’est-il pas évident pour tout le monde que l’on n’a pas – naturellement – la même inclination première envers ceux qui nous ressemblent et les autres ?

 

Quoiqu’il en soit, ces élucubrations scientistes soulignent le paradoxe des idéologues modernes : ils cherchent dans la matière des explications à leur idéologie qui nie la nature…

 

Source

Voir les commentaires

Le baby-boom provoqué par l’immigration met en péril les maternités britanniques

22 Janvier 2013, 08:26am

Publié par Thomas Joly

immigration-angleterre.jpgLes femmes sur le point d’accoucher sont détournées des maternités proches de chez elles car les sages-femmes sont submergées par un nombre record de naissances.

 

Avec des taux de natalité record dus à l’immigration qui ont poussé vers leur plus haut niveau le taux des naissances en Angleterre depuis 40 ans, plus de la moitié des maternités admettent devoir fermer leurs portes environ sept fois par an lorsque la pression exercée sur les sages-femmes devient trop grande.

 

Les femmes enceintes qui se présentent sont renvoyées vers d’autres hôpitaux.

 

Les recherches menées par le Collège royal des sages-femmes révèlent que des milliers de nouvelles sages-femmes sont nécessaires si l’on veut combler le « fossé énorme » entre leur nombre actuel et la « montée inexorable du nombre de naissances » et et pour donner des soins de qualité aux mères et aux bébés.

 

Bebe-africain.jpgHier, Cathy Warwick, directrice générale de la MRC, a averti que les services des sages-femmes sont « usés jusqu’à la corde » et que les sages-femmes sont « lessivées ». Les maternités sont mises à rude épreuve, les sages-femmes sont vraiment au bout du rouleau. Nous arrivons à un point hautement critique pour les services de maternité.

 

Le rapport du RCM’s State Of Maternity Services, qui sera lu lors d’une manifestation demain au Parlement, reconnaît que bien qu’il y ait eu des tentatives pour augmenter le nombre de sages-femmes, la seule Angleterre en a encore besoin de 5.000 autres – soit une augmentation de près d’un quart de son niveau actuel.

 

Le Bureau des chiffres nationaux de la statistique montre que 688.120 bébés sont nés en Angleterre en 2011, du jamais vu depuis 1971.

 

Source

Voir les commentaires

Toulouse : les Jeunesses Nationalistes défient les pro-mariage gay

22 Janvier 2013, 08:18am

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Christophe Devillers interviendra lors du Congrès du Parti de la France le 9 février

21 Janvier 2013, 08:48am

Publié par Thomas Joly

Devillers ChristopheCongrès PDF 9 février 2012Christophe Devillers, délégué régional du PdF pour la Franche-Comté, interviendra lors du 2nd Congrès du Parti de la France qui se déroulera le 9 février à la salle des fêtes d'Enghien-les-Bains. Son allocution portera sur la nécessité de l'implantation locale.

 

N'oubliez pas de vous inscrire pour assister à cet événement où de nombreux cadres du Parti de la France prendront la parole tout au long de la journée.

Voir les commentaires

Mali : qui sont les complices des djihadistes ? (par Robert Ménard)

21 Janvier 2013, 08:32am

Publié par Thomas Joly

mokhtar.jpegMaintenant, les choses sont claires. Au prix de la vie d’au moins 25 otages, c’est vrai. Mais dorénavant, on le sait : l‘Algérie a choisi le camp de la France et de la manière forte face aux djihadistes. Même si elle ne le clamera pas sur les toits : toujours difficile à Alger de se retrouver aux côtés de l’ancienne puissance coloniale…

 

Cela n’allait pas de soi. Les militaires au pouvoir dans ce pays ont toujours entretenu des rapports pour le moins ambigus avec la mouvance islamiste. Durant la seconde guerre d’Algérie, dans les années 90. À la fin de celle-ci, quand d’anciens terroristes ont été libérés au nom de la concorde nationale. Qui, pour certains, ont rejoint immédiatement les maquis et leurs frères d’armes…

 

http://www.dna.fr/fr/images/E63A7A32-9E3F-455B-8134-F3BF317740B9/DNA_03/le-site-gazier-du-centre-est-de-l-algerie-%28afp-photo-statoil-kjetil-alsvik%29.jpgDurant ces derniers mois, il en fut de même avec les islamistes installés au Mali. À Alger, on a pesé le pour et le contre : au fond, si les terroristes avaient eu le bon goût de ne pas franchir la frontière, on aurait bien pu se satisfaire d’une sorte de statu quo

 

La page est tournée. L’Algérie a déclaré la guerre aux islamistes les plus radicaux. Elle a autorisé les avions français à survoler son territoire. Elle a utilisé la manière forte – et même très forte – face aux preneurs d’otages. Washington, Londres et Tokyo le lui reprochent. Ils n’auraient pas été informés. Il aurait fallu tout faire pour protéger la vie de leurs ressortissants. Le Premier ministre japonais est allé jusqu’à qualifier l’intervention des militaires algériens « d’extrêmement ignoble ». Et de conclure : « Nous ne pourrons jamais pardonner. »


Qatar-banlieues.jpgAvait-on le choix ? Fallait-il laisser partir les barbus et leurs otages ? Leur garder les frontières grandes ouvertes ? Il y a là une sorte de syndrome de Stockholm à l’échelle des États ! On finira par s’en prendre avec plus de virulence à ceux qui combattent les assassins qu’aux assassins eux-mêmes…

 

Si l’on veut vraiment montrer du doigt les complices des terroristes, on pourrait suggérer à ces pays – et à la France également – de s’interroger sur le rôle de leurs alliés, l’Arabie Saoudite et le Qatar notamment. En voilà deux qui jouent double jeu. Qui ont offert gîte et couvert, asile et argent à bon nombre d’islamistes parmi les plus fous furieux. Qui ont fermé les yeux sur leurs agissements, sur leurs préparatifs. Mais c’est vrai, ils nous fournissent gaz et pétrole, investissent dans nos usines, achètent nos armes, reprennent nos hôtels et jusqu’à nos clubs de foot. Difficile de mordre la main qui vous nourrit…

 

Source

Voir les commentaires

Les ravages de la parité (et du féminisme)

21 Janvier 2013, 08:27am

Publié par Thomas Joly



Pendant que le peuple souffre et la France disparaît, on s’amuse au Sénat.

 

Les débats d’inspiration féministe (en l’occurrence ici sur la parité, que Valls veut étendre), menés par la gauche puis toujours validés par la droite, donnent de drôles de spectacles.

 

Telle cette sénatrice PS, Laurence Rossignol, arrivée là grâce à la parité, qui se comporte comme une maîtresse d’école en mal d’autorité, parano et sans humour, et pour qui le mot « nana » est une injure misogyne beauf…

 

Source

Voir les commentaires

Le numéro 30 de la revue Synthèse nationale est sorti !

21 Janvier 2013, 08:23am

Publié par Thomas Joly

Synthese-Nationale-n-30.jpg● Edito de Roland Hélie : l’heure du bilan et celle des projets…

● Dossier : SOS-RACISME, L’ARNAQUE DOIT CESSER !

   Arnaud Raffard de Brienne, Patrick Parment, Roland Hélie.

● Défendre la famille traditionnelle, Pierre Descaves.

● Libre échangisme et libre échange, Eric Miné.

● Quand Salman Rushdie fut lâché par ses amis antiracistes…

   Francis Bergeron.

● Du désenchantement, Georges Dillinger.

● Doriot et le PPF, Robert Spieler.

● Les pages du Marquis, Jean-Paul Chayrigues de Olmetta

● Les rubriques d’Yves Darchicourt (Histoire), Pieter Kerstens  (l’oncle Sam), Lionel Baland (les droites nationales en Europe), Georges Feltin-Tracole (livres),  Patrick Gofman…

● 11 novembre 2012 : le compte rendu de la  6e Journée nationale et identitaire de Synthèse nationale.

 

Bulletin d'abonnement : cliquez ici

Voir les commentaires

Mahmoud El Shennawy : le braqueur d'habitude doit rester en prison ! (par Yves Darchicourt)

20 Janvier 2013, 10:33am

Publié par Thomas Joly

guillotineIncroyable ! Le boboesque quotidien (l'im)Monde s'est fait le relayeur zélé d'une pétition abracadabrantesque visant à obtenir la gràce présidentielle et la libération conditionnelle de Mahmoud "Philippe" El-Shennawy, 58 ans, un multi-récidiviste du braquage, de la prise d'otage et de l'évasion !

 

S'il sort un jour régulièrement de prison, il aura 78 ans, ce qui trouble profondément quelques émotifs, une poignée de "consciences" au lacrymal orienté qui plaident pour l'individu dont le palmarès est pourtant éloquent : un début de "carrière" à 17 ans (vol avec violence), à 22 ans il écope de la perpétuité pour attaque à main armée et prise d'otage; sa peine est réduite à 20 ans et il sort en conditionnelle au bout de seulement 13 années de prison; à peine dehors, il reprend ses habitudes de bracos, se fait prendre et retourne à la case prison. Au cours d'une permission de sortie (!), il s'évade, attaque une banque et se fait reprendre ; en 2004 il parvient à s'évader en prenant des otages puis braque cinq fois... En 2005 il est arrêté alors qu'il est en repérage pour une nouvelle attaque à main armée. Depuis le malfaisant engraisse aux frais du contribuable ; faute d'avoir pu s'organiser une nouvelle cavale, il a déposé dernièrement un recours en grâce appuyé par une pseudo grève de la faim qui lui a valu le regard mouillant et le soutien moral d'un quarteron d'humanistoïdes.

 

Ce Mahmoud est un exemple vivant du malhonnête irrécupérable, du violent indécrottable, du danger public permanent qui doit rester hors d'état de nuire et dont la libération constituerait tout simplement une mise en danger de la vie d'autrui. Qui peut penser que l'El-Shennawy pourrait se mettre à travailler pour vivre ? Ce Mahmoud est un dangereux définitif, un féroce dont on regrettera qu'il n'ait pas été abattu au cours d'une de ses "prestations", il est au trou, qu'il y reste !

 

Source

Voir les commentaires