Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Orgasme médiatique français suite à la courte de défaite de Donald Trump dans l'Iowa

2 Février 2016, 07:21am

Publié par Thomas Joly

Le sénateur du Texas pro-vie et pro-famille Ted Cruz a remporté les élections primaires républicaines de l'Iowa devant Donald Trump, pourtant en tête des sondages, et le sénateur Marco Rubio, au coude à coude pour la deuxième place. Ted Cruz a remporté environ 29 % des voix dans ce tout premier Etat à voter pour désigner le candidat de chaque parti dans la course à la présidentielle. Donald Trump a recueilli environ 26 % des voix, devant Marco Rubio, tout près à 20 %. Jeb Bush n'obtient que 2,6 % (résultats). La stratégie de Cruz dans l'Iowa, entièrement construite sur l'électorat protestant évangélique - 63 % des votants dans cet Etat rural -, semble avoir payé.

Depuis ce matin, l'ensemble des médias français se réjouit bruyamment de ce (relatif) revers de Donald Trump, candidat atypique et anticonformiste, que l'on peut qualifier de droite nationale au regard de ses prises de position. Vu la campagne de haine orchestrée par nos médias, Donald Trump ne peut forcément que susciter une certaine bienveillance de la part des Européens lucides.

Voir les commentaires

Un sondage commandé par la Fondation du judaïsme français provoque l’indignation

2 Février 2016, 07:16am

Publié par Thomas Joly

Un sondage commandé par la Fondation du judaïsme français auprès d’IPSOS, et publié dans le JDD, « a provoqué l’indignation de plusieurs politiques sur Twitter », lit-on dans la presse.

Le thème ? Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le  vivre ensemble sans jamais oser le demander. Dix-huit mois d’entretiens, auprès de trois échantillons de population – « général », se considérant comme juif, se considérant comme musulman – et abordant frontalement toutes les questions taboues. Avec forcément, in fine, des réponses taboues. Celles que les Français n’échangent qu’à voix basse, entre amis quand les enfants sont couchés, en ricanant parfois d’un air gêné, comme s’il s’agissait d’insanités.

Et là, telles des douairières corsetées jusqu’au menton que l’on aurait traînées voir un Woody Allen, nos politiques tombent en pâmoison.

Alexis Corbière dégrafe son corsage et s’évente (« Comment est-il possible qu’un tel sondage soit imaginé ? »), Gérard Darmarin réclame ses sels (« Comment publier un tel sondage ? »), le sénateur Nathalie Goulet cherche les bras protecteurs du nouveau garde des Sceaux pour s’évanouir, avec grâce, dans un soupir : « Cher Ministre de la Justice, @JJUrvoas cher ami peux-tu immédiatement engager une procédure contre @leJDD #ODIEUX ».

Le JDD et IPSOS seraient-ils bouchés comme des canons de 36 pour avoir oublié qu’en la matière, la bienséance ne connaît qu’un seul sondage : « Le vivre ensemble est-il une belle réussite, une très belle réussite ou une splendide réussite ? »

Quand on a une vieille mère très malade – comme la France -, on peut piétiner le thermomètre, cela ne la fera pas sauter du lit. On peut aussi casser la binette de ce salaud de laborantin qui a remis des analyses de sang exécrables, elle ne s’en trouvera pas requinquée. La seule façon de la soigner est de l’ausculter. Vraiment, par un bilan complet, pas en lui tapotant sa main cadavérique : « Vous avez drôlement bonne mine, ce matin, mémé ! »

Et il faut être capable d’entendre, voire d’écouter, même si ça défrise, que 56 % des Français « réagiraient mal si leur fille épousait un musulman », que 54 % d’entre eux estiment que « l’immigration n’est pas une source d’enrichissement pour la France », que « les tenues musulmanes agacent ou inquiètent » plus de la moitié, que 80 % considèrent que « la grande majorité des Roms ne sont pas bien intégrés », que « les préjugés antisémites sont très largement répandus au sein de la population musulmane, beaucoup plus que dans l’ensemble de la population française », que « 54 % des juifs envisagent un départ vers Israël ou vers un autre pays », ou encore qu’un musulman sur six déclare « ne pas connaître assez Al-Qaïda ou Daech pour avoir une bonne ou une mauvaise opinion » et même que 10 % d’entre eux « ne sont pas opposés, c’est leur choix », aux Français partant en Syrie pour se battre aux côtés de l’État islamique.

Les rombières victoriennes chassaient loin de leur vue avec horreur la bonne qui avait fauté, quand celle-ci, serrée à exploser, ne pouvait plus le cacher. Mais ça n’empêchait pas la pauvre fille d’accoucher, son heure venue.

La société française, rejetée par nos pudibonds, accouchera-t-elle aussi, dans la douleur et la rancœur, d’un communautarisme qu’il faudra pourtant bien ce jour-là regarder en face ?

Gabrielle Cluzel

Voir les commentaires

Le préfet de Saint-Brieuc interdit la manifestation contre l’islamisation et l’immigration

2 Février 2016, 07:11am

Publié par Thomas Joly

« L’Europe n’est pas menacée par une islamisation rampante », écrit le préfet Lambert pour interdire la manifestation du 6 février à Saint-Brieuc…

Dans notre belle République française sous gouvernement socialiste, l’arbitraire semble être en vogue chez les représentants de l’État que sont les préfets. On se souvient du préfet de police de Paris qui a lancé ses policiers contre les paisibles manifestants LMPT. Un peu plus tard, c’est le préfet de l’époque, Pierre de Bousquet, qui tentait d’arracher son discours des mains du maire de Beaucaire, Julien Sanchez, pour l’empêcher de parler. On a aujourd’hui Pierre Lambert, préfet des Côtes-d’Armor, qui vient d’interdire la manifestation que PEGIDA avait souhaité organiser contre l’islamisation et l’immigration.



Il aurait pu l’interdire en vertu de l’état d’urgence. Pas du tout. Il a motivé sa décision parce que cette manifestation allait contre sa conscience : « L’Europe n’est pas menacée par une islamisation rampante. Je ne suis pas en phase avec ces thèses racistes, provocatrices et xénophobes. » Une opinion personnelle qu’un représentant de la République ne devrait pas avoir à exprimer pour prendre une décision d’intérêt général.

 Mais il n’en est pas à son coup d’essai puisque, lors de ses vœux, il a annoncé la création de ce qui semble être son obsession : un comité départemental de lutte contre le racisme !

« Un préfet n’a pas à exprimer ses opinions politiques comme il le fait là. C’est son droit de ne pas croire en la menace de l’islamisation de l’Europe. Mais on ne lui demande pas de juger du bien-fondé de telle ou telle manifestation par rapport à ses idées politiques », a indiqué un avocat quimpérois au site Breizh-Info, qui poursuit avec justesse : « Si le risque de trouble à l’ordre public est invoqué, il faudra alors que M. le préfet explique pourquoi, depuis deux semaines, il laisse – par exemple – les agriculteurs se rassembler sur la voie publique et créer de véritables troubles à l’ordre public cette fois-ci en brûlant du mobilier urbain et en mettant le feu partout. »

C’est à l’éternel trouble-fête qu’est La Ligue des droits de l’homme que l’on doit la faiblesse du préfet. Mais c’est aussi à la menace de contre-manifestation des sinistres antifas, ce mouvement que, comme les No Borders de Calais et autres groupuscules violents d’extrême gauche, ce cher monsieur Valls n’a jamais voulu dissoudre. Les gauchistes ont en effet annoncé qu’ils n’hésiteraient pas à sortir banderoles et bâtons pour mater les « pégidistes » et autres organisations de droite comme Résistance républicaine. Une vingtaine d’associations suivies par le préfet ont ainsi dénoncé les amalgames simplistes et la stigmatisation nauséabonde de PEGIDA et désirent souhaiter la bienvenue en Bretagne à tous les migrants. 



Ces malheureux gauchistes se doutent-ils un seul instant qu’ils font le jeu des passeurs ? C’est l’économiste Hervé Junin qui l’explique : « Dorénavant, les passeurs ne se rémunèrent plus seulement sur le passage mais exigent, pendant des années, que la famille qui reçoit des chèques de l’étranger leur en donne 20 %, 30 % ou 40 % par mois. Donc, c’est clair : nous sommes en train, avec un aveuglement sidérant, de créer la première industrie criminelle du monde. Et si l’État islamique est proclamé en Libye, s’il s’étend à plusieurs centaines de kilomètres de côtes, nous aurons un business du trafic des êtres humains qui va représenter des milliards d’euros. »

On vous aura prévenus !

Floris de Bonneville

Voir les commentaires

Retour de la vidéo censurée consacrée à David et Gaël, Calaisiens agressés par des migrants et des extrémistes de gauche

2 Février 2016, 07:03am

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Allemagne : Les pseudo-réfugiés ne sont plus considérés comme un « miracle économique »

1 Février 2016, 07:41am

Publié par Thomas Joly

Plusieurs PDG de grands groupes allemands faisaient des plans sur la comète et jubilaient : cet afflux massif de réfugiés était un investissement dans l’avenir et permettrait de régler une fois pour toutes les conséquences de la crise démographique qui risque de plomber le marché du travail et le système social. Cinq mois plus tard, tout le monde met un bémol à ce grand élan d’enthousiasme.

« C’est exactement de gens comme cela dont nous avons besoin chez Mercedes ! » s’enthousiasmait Dieter Zetsche en voyant arriver en Allemagne des dizaines de milliers de réfugiés à l’automne dernier. Des hommes jeunes, vigoureux et munis d’une formation solide. Le chef de Daimler-Benz faisait même miroiter un « second miracle économique allemand », pareil à celui que connut l’Allemagne avec l’arrivée des immigrés italiens, puis turcs dans les années 50 et 60.

Les entreprises mais aussi les instituts d’analyse économique le reconnaissent : la majorité des jeunes hommes qui débarquent en Allemagne n’arrivera pas à s’intégrer sur le marché du travail. 80 % d’entre eux n’ont ni le niveau ni la formation d’un simple OS allemand. Ils ne parlent pas allemand. Ils ne connaissent pas l’alphabet latin. Et bon nombre d’entre eux sont analphabètes.

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires

La première guerre sexuelle mondiale aura bien lieu

1 Février 2016, 07:33am

Publié par Thomas Joly

« L’humanité est-elle en train de vivre la première guerre mondiale sexuelle de son histoire » ? C’est sur cette interrogation que s’ouvrait un livre que nous avons publié en 2009, L’islam, le sexe et nous, qui analysait le choc entre Islam et Occident à travers le prisme de l’identité sexuelle. Les événements de la Saint-Sylvestre sont venus brutalement rappeler cette réalité refoulée : la principale ligne de fracture entre « eux » et « nous » est centrée sur la question sexuelle.

C’est bien, en effet, sur la question de la condition féminine et de la représentation du corps que le refus du monde musulman à l’égard de l’Occident est le plus manifeste. Celui-ci rejette en bloc l’étalage de l’intimité physique et psychologique entre les sexes et l’affirmation de leur égalité de condition.

Le processus de déconstruction des identités sexuelles, qui est devenu la marque de fabrique de notre modernité idéologique, percute de plein fouet le mouvement de refondation identitaire du monde musulman, largement construit sur une volonté de séparation des sexes. Tout se passe, comme si, à l’obsession du dévoilement de l’intime (physique et mental) répondait celle d’un « envoilement » construit sur le refoulement des représentations physiques de la femme.

C’est dans ce contexte psychique et culturel qu’il faut replacer les événements de la nuit de Cologne : une masse masculine, énervée par la frustration sexuelle, coupée de tout lien et de toute complicité avec l’univers féminin, qui ne peut concevoir l’approche de la femme – hors des codes répressifs du cadre patriarcal – que comme une prise de possession brutale. À ce propos, faut-il rappeler la déclaration de l’imam de la mosquée Al-Tawid de Cologne, affirmant, sans gêne apparente, que « les événements de la Saint-Sylvestre sont survenus par la propre faute de ces femmes, parce qu’elles étaient à moitié nues et qu’elles portaient du parfum… »

Mais quelle que soit l’image dégradée de la femme occidentale aux yeux de nombre de musulmans, le point déterminant de cette confrontation ne renvoie pas d’abord au rapport homme/femme mais au rapport homme/homme. Ce que signifient les agressions de ces hommes en bande, c’est d’abord la volonté de prise de possession d’un territoire qui n’est plus dominé par l’ordre masculin, un territoire où l’agressivité de l’honneur masculin qui contrôle et protège les femmes de la convoitise de l’homme extérieur a disparu.

Le message lancé par les délinquants sexuels de la Saint-Sylvestre est un message de conquête à l’égard d’un monde occidental perçu comme dévirilisé. Cette dévirilisation se juge d’abord à l’aune de l’accessibilité, supposée facile et sans risque, des femmes occidentales.

Cette polarisation symbolique entre un islam masculin, et donc conquérant, et un Occident féminin, donc bon à conquérir, campe un paysage malsain et explosif. Elle renvoie au point de tension le plus fort entre les deux ensembles : celui où, comme tout ce qui relève du sexuel, la construction fantasmatique est la plus propice à se déployer. Il semble désormais bien difficile d’échapper aux dangers de cette dérive des continents civilisationnelle autour de la question sexuelle.

Denis Bachelot

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Des patriotes suédois sécurisent les rues de Stockholm

1 Février 2016, 07:17am

Publié par Thomas Joly

Entre 50 et 100 personnes, masquées ou encagoulées, se sont données rendez-vous vendredi en début de soirée à Sergels Torg, une grande place piétonne mal fréquentées de la capitale suédoise où traînent racailles étrangères, marginaux et clandestins.

Le Mouvement de résistance suédoise a revendiqué l’action punitive en déclarant que ses membres avaient réussi à « nettoyer la gare de ces immigrants criminels ».

D’après le journal Aftonbladet, des tracts auraient également été distribués avec le slogan « Il y en a assez ! ». On pouvait y lire également leur intention de « donner à ces enfants venus d'Afrique du Nord, la punition qu’ils méritent ». Cible visée de ces tracts : quelque 200 jeunes dont une majorité de Marocains qui se livrent à des actes de délinquance dans la capitale sans que la police ne réagisse.

Voir les commentaires

Mgr Angelo Scola, demande l’instauration d’une fête islamique dans toutes les écoles de Milan !

1 Février 2016, 07:15am

Publié par Thomas Joly

Une fête musulmane à célébrer dans les écoles milanaises. La proposition ne vient pas de l’imam d’une mosquée, mais de l’archévêque Angelo Scola. Et ce n’est pas une blague mais la conclusion d’un raisonnement qui part d’une volonté de métissage – si cher au cardinal - et qui a conduit à la présence d’au moins 20 % d’étudiants étrangers dans les établissements scolaires de Milan. Un chiffre que Scola a extrait d’un dialogue avec le journaliste Ganni Rotta, à l’Institut des aveugles, à l’occasion de la fête de Saint François de Sales, patron des journalistes.

Source : http://www.medias-presse.info/larcheveque-de-milan-mgr-angelo-scola-demande-linstauration-dune-fete-islamique-dans-toutes-les-ecoles-de-milan/48358

Voir les commentaires

Compte-rendu en images de la galette des rois avec Carl Lang en Charente

1 Février 2016, 07:09am

Publié par Thomas Joly

Compte-rendu en images de la galette des rois avec Carl Lang en Charente
Compte-rendu en images de la galette des rois avec Carl Lang en Charente
Compte-rendu en images de la galette des rois avec Carl Lang en Charente
Compte-rendu en images de la galette des rois avec Carl Lang en Charente
Compte-rendu en images de la galette des rois avec Carl Lang en Charente
Compte-rendu en images de la galette des rois avec Carl Lang en Charente
Compte-rendu en images de la galette des rois avec Carl Lang en Charente
Compte-rendu en images de la galette des rois avec Carl Lang en Charente
Compte-rendu en images de la galette des rois avec Carl Lang en Charente

A l'invitation de Pierre Deplanque, Délégué départemental du Parti de la France en Charente, Carl Lang, Président du PdF, a animé une galette des rois dimanche 31 janvier dans une ambiance conviviale et patriotique.

Voir les commentaires

Thomas Joly, invité de l'émission « Face à face » du 31 janvier 2016

31 Janvier 2016, 13:44pm

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Daniel Conversano et Kévin Reche à la rencontre de David et Gaël, Calaisiens agressés par des migrants

31 Janvier 2016, 11:39am

Publié par Thomas Joly

Suite à l'agression, samedi 23 janvier, par plusieurs centaines de migrants et de racailles d'extrême-gauche d'une famille de Calaisiens dans son propre jardin, Daniel Conversano, pamphlétaire nationaliste, et Kévin Reche, Délégué du Parti de la France pour le Calaisis, sont allés à la rencontre des victimes.

Dernière minute : La vidéo a été supprimée par Youtube !

Voir les commentaires

La RATP a embauché des musulmans pour ressembler à la clientèle

31 Janvier 2016, 11:36am

Publié par Thomas Joly

En décembre 2012, une vingtaine de machinistes de la RATP ont décidé de témoigner contre l’islamisation de leur entreprise. Cet acte courageux vaudra bien des ennuis à celle qui en fut l’initiatrice, Ghislaine Dumesnil. Qualifiée de raciste et de militante d’extrême droite, elle est menacée par les plus radicaux des musulmans. Elle n’obtient aucun soutien de sa direction, et pas davantage des organisations syndicales. Elle revient pour Boulevard Voltaire sur ce qui se passe à la RATP, au micro de Charlotte d’Ornellas.

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Compte-rendu de la réunion militante à Caen du 29/01/16

31 Janvier 2016, 11:26am

Publié par Thomas Joly

Compte-rendu de la réunion militante à Caen du 29/01/16
Compte-rendu de la réunion militante à Caen du 29/01/16
Compte-rendu de la réunion militante à Caen du 29/01/16
Compte-rendu de la réunion militante à Caen du 29/01/16
Compte-rendu de la réunion militante à Caen du 29/01/16
Compte-rendu de la réunion militante à Caen du 29/01/16
Compte-rendu de la réunion militante à Caen du 29/01/16
Compte-rendu de la réunion militante à Caen du 29/01/16
Compte-rendu de la réunion militante à Caen du 29/01/16
Compte-rendu de la réunion militante à Caen du 29/01/16
Compte-rendu de la réunion militante à Caen du 29/01/16
Compte-rendu de la réunion militante à Caen du 29/01/16
Compte-rendu de la réunion militante à Caen du 29/01/16

Samedi 29 janvier à Caen s'est déroulée une réunion militante organisée par Bruno Hirout, Délégué du Parti de la France pour le Calvados, en présence de Thomas Joly, Secrétaire général du PdF.

Après un mot d'accueil de Bruno Hirout, Thomas Joly a axé son intervention sur l'inquiétante actualité et présenté les solutions de bon sens du Parti de la France pour entreprendre une nécessaire et salutaire reconquête nationale et européenne. Il a également invité les membres de la jeune et dynamique délégation dépoartemente du PdF 14 a participé masivement au prochain Congrès du mouvement qui se déroulera le 7 mai prochain à Paris.

A l'issue de la réunion, ceux qui le désiraient ont dîné ensemble dans une ambiance détendue et conviviale propre aux véritables militants de la droite nationale.

Voir les commentaires

Conférence organisée par Strasbourg Valeurs le 27 février : « Quels projets d'avenir pour les nationalistes ? »

31 Janvier 2016, 11:15am

Publié par Thomas Joly

Conférence organisée par Strasbourg Valeurs le 27 février : « Quels projets d'avenir pour les nationalistes ? »

Voir les commentaires

Invasion migratoire : « L’Europe commet un suicide rituel » selon le Premier ministre slovaque

29 Janvier 2016, 07:53am

Publié par Thomas Joly

Le Premier ministre slovaque Robert Fico a décrit la politique d’immigration de l’Union Européenne comme un “fiasco”.

Le chef du gouvernement slovaque a notamment affirmé que les instances européennes “commettaient un suicide rituel” et que l’UE “s’asseyait et regardait”.

“S’il faut attendre jusque fin 2016 ou 2017 avant que l’Europe est construit sa frontière et sa protection côtière, l’UE se sera suicidée” a ajouté M. Fico. “Nous mijotons souvent dans notre jus et perdons notre temps dans des discussions insensées au sujet de quotas quand, dans le même temps, des milliers d’immigrés viennent en Europe chaque jour” a t-il dénoncé.

Fico a qualifié le système actuel de “fiasco complet”. “Si nous sommes forcés de prendre 50.000 personnes dans notre pays, avec des coutumes et religions complètement différentes – surtout des jeunes hommes – je ne sais pas comment les intégrer” a t-il dit, ajoutant “nous ne pouvons pas le faire”.

Source : http://breizatao.com

Voir les commentaires