Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Oui à la nécessaire reconnaissance d’un État palestinien

21 Septembre 2011, 15:32pm

Publié par Thomas Joly

carl lang matignon-copie-1Communiqué de Carl Lang

 

Après des décennies d’affrontements et de guerres au Proche-Orient, on ne peut que constater l’échec de toutes les actions diplomatiques et des soi-disant plans de paix. Aucune solution de stabilité et de paix ne sera possible sans reconnaître le droit à l’existence politique du peuple palestinien et donc le droit légitime à l’existence d’un État palestinien.

 

La négation permanente par Israël des droits historiques du peuple palestinien n’a servi que le camp de tous les fanatiques en exacerbant les frustrations et les haines, en favorisant le terrorisme et en servant l’action des stratèges irresponsables de la tension.

 

Aucune discussion bilatérale n’a jamais pu aboutir car elles se sont toutes résumées à un rapport de force permanent ou à un dialogue de sourds. Il est temps de créer les conditions de la paix.

 

Au moment où Mahmoud Abbas, dirigeant de l’autorité palestinienne, souhaite voir reconnaître par l’ONU un État palestinien, l’Assemblée générale des Nations Unies qui se tient cette semaine à New York, a le choix entre un refus entraînant la certitude de la guerre perpétuelle et un accord ouvrant la voie de la paix et de véritables négociations.

 

drapeau_palestine.jpgLa démonstration semble faite que malgré ses promesses de début de mandat, le président américain Obama n’est plus que la marionnette des puissances financières qui ont fait son élection en 2008 et qui pourraient la défaire en 2012.

 

En conséquence, il appartient aux autres nations du monde de mettre enfin un terme à la persécution historique dont est victime depuis trop longtemps et de manière insupportable le peuple palestinien.

 

Il est temps, au même titre que l’ONU a reconnu l’existence de l’État d’Israël, qu’elle reconnaisse enfin l’existence d’un État palestinien créé sur les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale.

Voir les commentaires

Malgré un endettement colossal, la Grèce va financer une mosquée avec de l'argent public !

21 Septembre 2011, 12:43pm

Publié par Thomas Joly

futur-mosquee-athene.jpgScandaleux : au lieu de tenter de résorber sa dette, le gouvernement grec vote la construction d'une mosquée... avec l'argent du contribuable européen !

 

Le parlement grec vient de voter un projet controversé de construction d’une mosquée géante dans Athènes financé sur fond public.

 

Le vote survient malgré les violences passées sous silence des milliers de musulmans d’Athènes dont le but est de faire pression sur le gouvernement afin qu’il cède à la construction d’une mosquée sous peine d’émeutes massives.

 

Le vote du 7 septembre dont l’objet est d’accélérer la construction de la première mosquée dans Athènes – jusqu’ici la seule capitale européenne sans mosquée payée par les contribuables – a été entériné par 198 députés de gauche, du centre et de droite sur 300.

 

Le plan de construction de la mosquée est prévu dans un projet de loi régularisant les constructions illégales existantes. Il prévoit de réaménager une ancienne base navale dans la zone industrielle de Votanikos près du centre d’Athènes.

Source

Voir les commentaires

58% des Français doutent de la version officielle des attentats du 11 septembre

21 Septembre 2011, 07:34am

Publié par Thomas Joly

bigard-11septembre.jpg10 ans après, quel regard les Français portent-ils sur les événements du 11 septembre 2001 ?

Grâce aux donations de ses membres et sympathisants, l'association ReOpen911 a pu faire réaliser un sondage sur ce sujet par un organisme indépendant et nous avons le plaisir de vous en présenter aujourd’hui les résultats.

A ce jour, deux enquêtes de ce genre étaient disponibles en France : L’une réalisée par TNS Sofres / Logica pour le NouvelObs.com, et l’autre par WorldPublicOpinion dans 17 pays dont la France. Toutes deux dataient de septembre 2008, il y a trois ans déjà, et les questions alors posées ne permettaient pas de mesurer le degré de scepticisme de la population française à l'égard de la thèse officielle du complot.

Pour le 10ème anniversaire des attentats du 11-Septembre, l'association ReOpen911 a donc commandé une enquête d'opinion à HEC Junior Conseil (HEC Paris), une Junior-Entreprise classée au 1er rang de son secteur par l'Expansion en 2009 et finaliste du prix d’excellence C.N.J.I. chaque année depuis 2004. Le sondage fut réalisé en juin 2011 auprès d'un échantillon représentatif de la population française [1]. 

Le sondage est riche d'enseigments sur l'opinion des Français au sujet du 11 septembre 2001. Lire la suite

Voir les commentaires

Désaccord avec Christine Tasin sur la France blanche et chrétienne (par Éric Didelon)

21 Septembre 2011, 07:13am

Publié par Thomas Joly

drapeau françaisJe souhaiterais réagir à l’article de Christine Tasin « Non, La France blanche et chrétienne, ce n’est pas la France ». (Voir Riposte Laïque)

  

Comment ça, La France n’est pas blanche et chrétienne ? Mais comment peut-on écrire une chose pareille… à part en France ? Allez faire un tour dans n’importe quel pays d’Asie ou d’Afrique et dites-leur que vous êtes de leur pays parce que vous y vivez et vous aimez leur terre, leur culture et leurs valeurs. Vous ne rencontrerez au mieux que des sourires gênés, mais surtout beaucoup d’incompréhension et même de la colère et de l’hostilité.

 

Car il ne suffit pas de vivre dans un pays et de l’aimer pour en faire partie. Allez dire à un Indien ou un Chinois que comme vous vivez dans son pays et l’aimez, vous en faites autant partie que lui… Allez aux Antilles et dites aux gens que vous êtes antillais, alors que vous êtes blanc et observez les réactions !

 

C’est justement à cause de cette négation du caractère blanc et chrétien de la France que tous les débordements que vous dénoncez ont lieu en France de nos jours. Si la France n’est pas un pays blanc et chrétien, alors n’importe quelle personne d’origine étrangère peut arriver et imposer ses croyances et sa vision du monde. Lire la suite

Voir les commentaires

Ne donnez rien : votre argent n’ira pas aux parias mais aux bourreaux

20 Septembre 2011, 07:25am

Publié par Thomas Joly

famine.jpgCri d’alarme de l’ONU, le 5 septembre, une sixième région somalienne, celle de Bay, étant à son tour frappée par la famine consécutive à une « sécheresse d’ampleur exceptionnelle ». « Au total, quatre millions de personnes sont en situation de crise en Somalie, dont 750.000 qui risquent la mort dans les quatre prochains mois ».

 

750.000, c’est-à-dire le dixième de la population, alors que « des dizaines de milliers de personnes sont déjà mortes, dont plus de la moitié étaient des enfants », toujours selon le centre d’analyse pour la sécurité alimentaire (FSNAU) des Nations Unies, qui incrimine le trop faible « niveau actuel de réponse à la crise humanitaire ».

 

En effet, « seulement 59% de l’aide demandée pour l’ensemble des pays de la Corne de l’Afrique touchés par la sécheresse ont été versés à ce jour, soit un peu plus d’un milliard de dollars sur un total de 2,4 milliards ». Et les media de stigmatiser l’égoïsme des Occidentaux — les seuls d’ailleurs dont la générosité soit sollicitée — à grands renforts de photos pathétiques de gosses décharnés. Lire la suite

Voir les commentaires

Hiérarchisation de l’information

20 Septembre 2011, 07:10am

Publié par Thomas Joly

dsk-chazal.jpgParmi les dernières informations valorisées par Internet (on se contente des titres) : le lancement d’un passeport pour les « transgenres » en Australie, une « manifestation d’extrême droite à Lille qui fait peur », la relaxe de Brice Hortefeux à propos des Arabes-Auvergnats, innocenté mais quand même coupable.

 

Ah oui, et n’oublions pas, selon le Nouvel Obs, que « le parlement européen mérite mieux que Jean-Marie Le Pen traitant Daniel Cohn-Bendit de pédophile ». On ne se demande vraiment ce qu’il mérite d’autre. Le Nouvel Obs ne se hasarde pas à le dire.

 

La gauche est par essence contre toutes les hiérarchies. Sauf, manifestement, contre celle de l’information.

 

Rue 89 est un bon exemple de hiérarchisation de l’information : le racisme passe avant tout. Comme il est rare, c’est une chasse permanente, avec parfois plusieurs semaines sans le moindre « dérapage » à se mettre sous la dent. Certes, parfois on tombe sur un opthalmo dont on publie le nom, en l’accusant sans rien vérifier de la chose la plus grave qui soit, du crime de lèse-vivre-ensemble, du racisme. La réalité, un point de détail.

 

Rue89.jpgCe qu’il faut, c’est marteler le racisme, en faire la priorité de toutes les informations (la vérité n’a pas d’importance), pour rendre tangible leurs fantasmes.

 

Cette semaine, Rue 89 frappe fort, dans un remarquable article intercalé entre les suivants (tous subversifs à mort et d’une urgence brûlante) : « N’en déplaise à Marc Lièvremont, les filles aussi jouent au rugby », « Coming-out beur : j’ose à peine regarder mon père », « Société féminisée ? Le balai a du « mâle » (jeu de mots qui tue) à changer de mains ». « Dans les couloirs d’un hôpital, la tentation du Front national ».

 

L’article qui nous intéresse s’intitule « À Angers, un jugement raciste dans une affaire de racisme ». Il est signé par Augustin Scalbert, qui n’est rien moins que le caporal chef de cette armée de bobos à plumes. Lire la suite

Voir les commentaires

Le Front mariniste aux ordres du Grand Orient

19 Septembre 2011, 07:15am

Publié par Thomas Joly

grand-orient.jpgCourt reportage réalisé par des journalistes de Canal + sur la francmaçonnisation des esprits au néo-Front national. Les nouveaux dirigeants du parti fondé autrefois par François Duprat, Léon Gaultier, Roland Gaucher, Pierre Bousquet, François Brigneau, Victor Barthélémy, y ont fait entrer des membres de la secte maçonnique qui ont accédé aux plus hautes responsabilités (Gilbert Collard étant président d'un comité de soutien à Marine Le Pen, Valéry Le Douguet étant chargé du dossier "justice" du FN, Richard Sulzer, conseiller de Marine Le Pen, etc).

 

Depuis plus de 200 ans, les francs-maçons ont été en France à l'origine de toutes les lois anti-nationales : propagateurs du libéralisme et de l'individualisme, promoteurs de l'immigration et de l'ouverture des frontières, instigateurs de la monnaie unique, ce sont les mêmes qui ont activement lutté pour l'instauration de l'avortement de masse, instrument du génocide français, l'abolition de la peine de mort et qui aujourd'hui se mobilisent pour la légalisation des drogues, la régularisation des clandestins et la dissolution de la France dans l'Union européenne.

 

Les journalistes passent rapidement sur l'indécent étalage de luxe de la famille Le Pen comme sur les reniements du patriarche concernant les éléments fondamentaux du combat contre le système.

 

Le secrétaire général du Parti de la France, Thomas Joly, intervient durant ce reportage pour réaffirmer quelques vérités.

 

Voir les commentaires

Il y a 30 ans, une majorité de parlementaires irresponsables abolissait la peine de mort en France

18 Septembre 2011, 09:52am

Publié par Thomas Joly

Badinter-peine-de-mort-1981.jpgLe projet de loi abolissant la peine capitale, présenté par Robert Badinter, fut adopté par l’Assemblée nationale le 18 septembre 1981 (par la majorité de gauche mais aussi certaines voix de droite dont celles de Jacques Chirac et de Philippe Séguin), puis par le Sénat le 30 septembre 1981.

 

Badinter, avocat juif né en 1928, fut l’artisan majeur de cette petite révolution judiciaire (avec François Miterrand, dont ce fut l’une des premières mesures), qu’il avait entamée en sauvant de la guillotine Patrick Henry. Ce dernier avait assassiné un enfant de 8 ans, qu’il avait kidnappé en demandant une rançon. Son procès s’est ouvert en 1977 et le tueur fut condamné à la prison à vie au lieu de la peine capitale. Bien sûr, sa « perpétuité » n’atteint pas son terme et pris fin en 2001 alors que le détenu n’avait que 48 ans.

 

La traditionnelle pyramide des peines lourdes fut décapitée avec l’abolition de la peine de mort, qui fut prise contre l’avis majoritaire des Français à l’époque ! En effet d’après des sondages d’octobre 1981, 62% des Français voulaient le maintien. Telle est la démocratie…

 

Aujourd’hui, ce sont des centaines de milliers qui sont tués dans le ventre de leur mère, et de nombreux Français (à qui l’on interdit de s’armer et se défendre) livrés aux criminels.

 

Source

Voir les commentaires

Le Parti de la France en ordre de bataille pour les élections présidentielle et législatives

18 Septembre 2011, 09:18am

Publié par Thomas Joly

CONSEIL NATIONAL17 2Samedi 17 septembre, le Conseil national du Parti de la France s'est réuni à Paris pour une journée de travail consacré à l'organisation des élections présidentielle et législatives de 2012.

 

La mâtinée fut consacrée aux questions purement politiques et stratégiques. Ces échanges constructifs ont abouti, entre autres, à la décision de mettre en place une cellule argumentaire économique et financière ainsi qu'une cellule consacrée à la nationalité, à l'identité et à l'immigration. L'après-midi ont été abordées les questions logistiques, financières et de fonctionnement. Un calendrier des différentes activités du PDF et du candidat à l'élection présidentielle a été établi.

 

Le Parti de la France et ses cadres sont prêts pour les batailles électorales à venir afin d'offrir aux Français un véritable choix de résistance nationale, de droite nationale, populaire et sociale.

Voir les commentaires

Forbach : les antifascistes caillassés par la racaille immigrée !

16 Septembre 2011, 10:01am

Publié par Thomas Joly

crasseux-forbach.JPGDimanche dernier, 11 septembre, pas moins de 30 organisations "démocratiques" avaient appelé à contre manifester à Forbach (Moselle) pour exiger l'interdiction de la commémoration de la bataille de Vienne, en 1683, bataille à l'issue de laquelle les Turcs qui envahissaient l'Europe furent refoulés par les armées catholiques auxquelles appartenaient Charles V, Duc de Lorraine. Cette commémoration entendait aussi rendre hommage aux victimes de la tragédie du 11 septembre 2001 à New York. Elle était organisée par la délégation départementale de la Nouvelle Droite Populaire...

 

Finalement, le préfet de Moselle céda aux injonctions de l'extrême gauche et la manif de la NDP fut interdite alors que la contremanifestation de gauche fut, elle, autorisée. Il en va ainsi dans le France du terrible Sarkozy.

 

Racailles-bolossage.jpgLe soir même, l'ensemble des collabos mosellans indignés était donc au rendez-vous. C'est à dire 60 personnes ! Parmi elles, une poignée de lycéens venue en autocar de Metz (on ne recule pas devant les dépenses lorsqu'il s'agit de sauver la démocratie...) et rameutée par une officines, la CNT FAI, qui se croit encore aux beaux jours de l'anarcho-syndicalisme dans la sanguinaire république espagnole de sinistre mémoire (entendez une bande de ringards qui se donne des frissons en jouant aux Brigades internationales...), quelques permanents patentés des assocs antiracistes du coin, et la demi-douzaine de figures dégénérées de la LCR, pardon du NPA lorrain.

 

Les héros de l'antifascisme, c'est bien connu, savent user de l'art de la symbolique. Persuadés qu'ils étaient qu'ils allaient entrainer derrière eux les masses opprimées issues de l'immigration, ils s'étaient donc fixés rendez-vous au cœur d'un quartier de Forbach, le Wiesberg, où résident de nombreux étrangers. Prolétaires de tout pays unissez-vous... on connait la rengaine : souvenez-vous du paradis soviétique. Une expérience globalement positive qu'ils disaient...

 

smiley-mdr.jpgMais revenons à nos courageux amis de la diversité. A peine ceux-ci descendus de leur autocar et de leurs voitures, ils furent accueillis par les "jeunes" du quartier de façon, dirons-nous, plutôt mitigée (*). Pour ne pas dire franchement hostile. Les invectives et les pierres commencèrent à voler et nos grandes consciences durent se dépêcher de quitter les lieux pour détaler vers la gare, située 4 kms plus bas et... à 25 m. du commissariat de police (on ne sait jamais...). Ridicule absolu ! Ces imbéciles ne savaient sans doute pas que les dealers n'aiment pas que l'on vienne troubler l'ordre qu'ils ont imposé dans les quartiers qu'ils dominent. Même s'il s'agit de défenseurs des présumées victimes potentielles du fascisme renaissant. Quelle bande de pauvres cons.

 

Cette mésaventure est quand même trop drôle et à la NDP Lorraine, nous dit-on, on en rigole encore...

 

(*) Lisez sur ce sujet le compte rendu savoureux (et extrêmement modéré) de Républicain lorrain de lundi dernier cliquez ici.

 

Source

Voir les commentaires

Sénatoriales : la liste d'union de la droite nationale déposée hier

16 Septembre 2011, 07:21am

Publié par Thomas Joly

logoSenatoriales2011Johnny Le Brun, conseiller municipal de Goincourt, 3ème de liste, a déposé jeudi 15 septembre en préfecture de Beauvais la liste d'union de la droite nationale pour les élections sénatoriales de l'Oise qui se dérouleront le dimanche 25 septembre.

 

Un changement dans la liste initiale annoncée : Alexandra Mériguet, membre du Bureau politique du Parti de la France, mère au foyer, remplace en 4ème position Monique Chapel, ancienne conseillère régionale de Picardie ; celle-ci n'ayant pas obtenu à temps son attestation d'inscription sur les listes électorales par les services de sa commune de résidence qui ont fait preuve d'une lenteur très suspecte pour cette simple formalité administrative.

 

Quoi qu'il en soit, les grands électeurs de l'Oise auront bien la possibilité de voter pour une véritable alternative de droite nationale face aux partis du Système qui ne présentent que des notables cumulards ne vivant que de leurs indemnités d'élus.

 

Voici la composition définitive de la liste d'Union de la Droite Nationale :

 

PDF MNR NDP1. Thomas JOLY

Ancien conseiller régional de Picardie

Secrétaire général du PDF

Fonctionnaire de l'Éducation nationale

 

2. Annie FOUET

Ancienne conseillère régionale de Picardie

Commerçante retraitée

 

3. Johnny LE BRUN

Conseiller municipal de Goincourt

Commercial

 

4. Alexandra MÉRIGUET

Cadre du PDF

Mère au foyer (4 enfants)

 

5. Jean-Francis BOCQUILLET

Secrétaire régional du MNR

Commercial retraité

 

6. Solange REUZEAU

Cadre de la NDP

Infirmière retraitée

Voir les commentaires

Entretien exclusif de Carl Lang dans Rivarol

15 Septembre 2011, 07:59am

Publié par Thomas Joly

Rivarol-16-09-11.jpgCarl LANG : “Il faut décoloniser la France et l’Europe”

 

Le 13 septembre, dans un hôtel situé à deux pas de la statue de Jeanne d’Arc place des Pyramides à Paris, Carl Lang a annoncé sa candidature à la présidentielle de 2012. Soutenu par la NDP de Robert Spieler, le MNR d’Annick Martin, le président du Cercle national des combattants Roger Holeindre, le président de France Résistance Pierre Descaves, tous présents dans la salle, le chef du Parti de la France a expliqué les raisons de son engagement.

 

Nous l’avons rencontré pour qu’il nous explique le sens de sa démarche.

 

 

RIVAROL: Pourquoi êtes-vous candidat à la présidentielle?

 

Carl LANG : Après un examen attentif de la situation politique en France, il nous est apparu urgent d’engager un processus de refondation de la droite nationale et européenne. Cette reconstruction comprend plusieurs étapes: la présentation d’un candidat à la présidentielle et la mise en place d’une structure confédérale de rassemblement des nationaux pour les législatives de juin 2012. Cette refondation se fait à la fois sur la forme et sur le fond. Nous ne croyons pas à des structures qui accordent les pleins pouvoirs à une personnalité sans contrepoids ni dialogue en interne. Cette forme autoritaire et centralisée a montré ses limites ; nous croyons à une démarche collégiale et confédérale. Sur le fond nous entendons afficher clairement nos convictions, nos valeurs et nos principes. Or aujourd’hui aucun des candidats déclarés ne se réclame de la droite nationale et européenne. Nicolas Sarkozy est le candidat de la droite ultra-libérale, européiste et mondialiste, Dupont-Aignan est un candidat qui se veut gaulliste, Mme Le Pen se dit ni de gauche ni de droite, elle se déclare même plus à gauche qu’Obama et se dit proche du socialiste Arnaud Montebourg ! Nos idées et nos valeurs n’étant pas représentées, il était naturel et légitime que je sois candidat.

 

Carl-Lang-interview-statue-Jeanne-d-arc.jpgR.: Quels sont les axes de campagne que vous allez développer ?

 

Carl LANG : Notre campagne a deux mots d’ordre: décolonisation de la France et de l’Europe car notre pays et notre continent font face depuis plusieurs décennies à un processus massif et destructeur de colonisation migratoire, économique, financière, culturelle et reconquête nationale et européenne dans tous les domaines. Pendant longtemps nous avons mené des batailles de résistance nationale. Il faut aujourd’hui engager tous azimuts une bataille politique de reconquête.

 

Aides familiales PDFREFUS DE LA CULTURE DE MORT

 

Reconquête culturelle, identitaire et spirituelle d’abord. Il faut affirmer le droit du peuple français à rester lui-même et défendre de manière intransigeante notre patrimoine national, nos valeurs de civilisation. Refusant tout discours laïciste, nous entendons rappeler la tradition chrétienne de la France.

 

Reconquête sociale, familiale et démographique. Au-delà de la dette financière, il faut répondre à la dette démographique de notre pays. Nous devons réaffirmer le rôle essentiel de la famille dans notre société. Nous proposons la mise en place d’un statut de la mère de famille, nous entendons défendre le modèle familial conforme à la tradition française et chrétienne et fondé sur le mariage d’un homme et d’une femme, nous nous opposons totalement aux idéologies de mort (avortement, euthanasie…) Nous prônons la défense de la vie de la conception à la mort naturelle, du mariage traditionnel et nous refusons catégoriquement toutes les formes subversives de destruction du modèle familial (Pacs, mariage et droit d’adoption pour les homosexuels…)

 

Notre pays étant écrasé par le poids de la dette et des déficits publics, en matière sociale nous sommes par ailleurs favorables non pas seulement à la préférence nationale mais  à l’exclusivité nationale. Les aides sociales et familiales doivent en effet être réservées en France aux familles françaises .

 

Affiche-Carl-copie-1.jpgMISE EN PLACE D’UNE TVA SUR LES PRODUITS IMPORTÉS

 

Reconquête économique et budgétaire. Il est temps de sortir la France d’un état de fait post-socialiste, quasi-collectiviste ou étatiste. Nous avons un potentiel de redressement économique en nous appuyant sur l’initiative privée, sur l’entreprise, sur le risque, en sortant de l'Etat Providence, de l’étatisme, du fiscalisme, bref en tournant le dos à trente-cinq ans de quasi-socialisme. Face au dogme du libre-échange, à la dictature du marché ouvert, il faut mettre en œuvre une régulation financière et commerciale, une redéfinition des règles du commerce mondial de sorte que nos produits fabriqués en France puissent redevenir compétitifs. Il faut produire français en France avec des Français en permettant aux entreprises d’être libérées du coût des charges sociales qui sont insupportables. Je propose que soit mise en place une TVA spécifique sur les produits d’importation qui permettrait de financer notre système de protection sociale et de libérer le travail du poids des cotisations sociales.

 

Carl-March-.jpgOutre le principe de régulation des échanges, il faut réaffirmer la préférence communautaire qui est depuis longtemps abandonnée, mettre en place une étroite surveillance financière. Il faut différencier les banques de dépôt et les banques d’affaires. La frontière entre les deux doit être nette afin que les épargnants ne soient pas lésés. L’Etat doit contrôler les activités bancaires et, si le besoin s’en fait sentir, peut même nationaliser telle ou telle banque. Il faut affirmer aussi le principe de responsabilité budgétaire. Depuis 1974 tous les budgets de l’Etat ont été déficitaires. Aujourd’hui l’impôt sur le revenu sert à payer les intérêts de la dette. Nous ne pouvons plus continuer ainsi. Au lieu d’augmenter les impôts, ce qui est imbécile, il faut réduire les dépenses publiques. Sait-on que le coût de l’immigration est de 70 milliards d’euros par an?

 

Affiche France respectéeEn matière économique, il faut aussi promouvoir le savoir et le savoir-faire et entreprendre à cet effet une grande réforme de la formation continue. Il faut aussi affirmer le principe de l’indépendance énergétique et alimentaire de la France. L’agriculture est une activité stratégique et nous devons protéger le monde paysan. La reconquête économique implique enfin la mis en œuvre de la préférence nationale et européenne à l’embauche.

 

Reconquête de la sécurité intérieure pour que soit rétabli l’ordre public. La loi doit être appliquée rigoureusement dans tous les domaines et les délinquants étrangers systématiquement expulsés.

 

Reconquête de la souveraineté nationale. Nous souhaitons en effet construire une Europe des patries. Nous refusons l’Europe fédérale et centralisée. L’Europe doit être à géométrie variable et ne pas être un carcan. Elle doit être respectueuse de la souveraineté et de l’identité des nations qui la composent.

 

Reconquête diplomatique avec une politique étrangère qui soit conforme aux intérêts de la France et de l’Europe dans le cadre d’une grande Europe des nations souveraines et des peuples libres. Le monde tel qu’il existait au lendemain de la Seconde Guerre mondiale a disparu avec l’effondrement de Berlin et de l’Union soviétique. Pourtant nos dirigeants agissent encore aujourd’hui comme si nous avions toujours affaire au bloc Est-Ouest. Or nous n’avons pas à défendre les intérêts géostratégiques des Etats-Unis. En ce sens, nous condamnons la participation de notre pays à la guerre en Afghanistan et en Libye. Le recours à nos forces armées n’est légitime que lorsque notre défense intérieure ou extérieure est directement mise en cause, lorsque nos intérêts vitaux sont en jeu ou lorsque des ressortissants français à l’étranger sont menacés. Plutôt que de nous aligner sur l’Oncle Sam, il nous paraît urgent de mettre en place des relations de partenariat privilégié avec la Russie.

 

ABROGATION DE LA LOI GAYSSOT

 

Reconquête institutionnelle et démocratique. La France est certes une République, mais certainement pas une démocratie. Il serait urgent de rétablir la démocratie représentative : lors de toutes les élections (municipales, territoriales, législatives, européennes) le système proportionnel intégral doit s’appliquer de sorte que toutes les composantes de l’opinion soient enfin représentées dans les diverses assemblées. Il est par ailleurs évident qu’il faudra aussi abroger d’urgence la loi Gayssot, législation liberticide qui est le fruit d’une véritable dictature de la pensée.

 

Carl-Fernand.jpgR. : Votre comité national de soutien est présidé par Fernand Le Rachinel qui par le passé a ramené beaucoup de signatures à Jean-Marie Le Pen. La barre des cinq cents paraphes n’est-elle pas pour vous un obstacle infranchissable?

 

C. L. : En effet, Fernand Le Rachinel, ancien député, conseiller général honoraire de La Manche, meilleur ouvrier de France, a accepté de présider mon comité de soutien et il aura un rôle actif dans la campagne et notamment dans la collecte des parrainages. J’ajoute que le vice-président est Daniel Duhamel, commandeur de la Légion d’honneur, médaillé militaire, commandeur de l’Ordre national du mérite, croix de guerre TOE, sept citations, deux fois blessé et qui a été conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais.

 

S’agissant de la collecte des signatures, sachant qu’il y a eu trois candidats trotskistes en 2002, on ne voit pas pourquoi le seul candidat qui se revendique de la droite nationale et européenne n’aurait pas ses signatures. Même si c’est difficile, nous allons nous battre avec foi et énergie.

 

R. : Au fond qu’est-ce qui vous distingue de Marine Le Pen qui, le 12 septembre, vous a qualifié de «candidat d’extrême droite» ?

 

Marine Le Pen IsraelC.L. : Que Mme Le Pen utilise à notre endroit le langage de l’extrême gauche et de SOS-Racisme, c’est son affaire. Pour notre part nous ne nous positionnons pas par rapport à telle ou telle candidature, nous défendons nos convictions et nos principes. Mais il est vrai qu’au-delà de questions de comportement et de mode de fonctionnement, nous avons au moins quatre divergences majeures avec Mme Le Pen. D’abord sur la question des valeurs: elle est pour la laïcité, nous sommes contre. Nous sommes par ailleurs clairement pour la défense de la vie et de la famille traditionnelle et le refus de la culture de mort. Ensuite sur les questions économiques, même si pour nous l’Etat doit bien sûr avoir un rôle de régulation, nous ne sommes pas pour autant étatistes, collectivistes et dirigistes. Nous croyons à l’initiative privée, à la libre entreprise et à la nécessaire réduction des charges et des impôts. Ensuite nous insistons sur la dimension européenne de notre combat. Nous ne sommes plus en 1911 où la France avait des colonies et était l’une des trois puissances principales au monde. Notre pays a un rôle majeur à jouer en Europe et, tout en veillant à la défense de ses intérêts et au maintien de sa souveraineté, il ne doit pas s’isoler. Nous affirmons clairement notre attachement à la civilisation européenne et chrétienne et notre volonté de décoloniser notre pays.

 

Enfin nous refusons pour notre part la tyrannie du Politiquement Correct d’où notamment notre volonté d’abroger la loi Gayssot. Conscients du monopole consenti par le Système à Marine Le Pen pour représenter l’opposition nationale (cela était particulièrement patent pendant la campagne interne à la succession de Jean-Marie Le Pen où Bruno Gollnisch a été complètement occulté par les grands media), nous entendons travailler à la reconstruction d’une vraie droite nationale et européenne; fidèle à ses idées. C’est une tâche laborieuse, difficile, mais exaltante.

 

Propos recueillis par Jérôme Bourbon.

Voir les commentaires

Carl Lang sur Radio Courtoisie aujourd'hui

14 Septembre 2011, 09:18am

Publié par Thomas Joly

radio-courtoisie.pngcarl lang matignon-copie-1Carl Lang, président du Parti de la France, candidat à l'élection présidentielle, sera l'invité du Libre Journal de Martial Bild sur Radio Courtoisie ce mercredi 14 septembre à partir de 18h.

 

Pour écouter l'émission en direct sur internet, veuillez cliquer ici puis allez dans la rubrique Écouter Radio Courtoisie par internet en haut à gauche pour choisir votre mode de lecture.

Voir les commentaires