Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

À Noël, on blanchit (par Patrick Parment)

21 Décembre 2009, 09:35am

Publié par Thomas Joly

Copenhague-2009-logo.pngLa terre se réchauffe ! Il neige et cette année nous aurons vraisemblablement un Noël de carte postale où le Père Noël va pouvoir se balader avec son traîneau dans des rues enneigées. Le problème, c'est qu'il neige partout. A Copenhague d'abord, où la conférence sur le climat a tourné en eau de boudin comme il fallait s'y attendre. Sarkozy a fait son cirque, il a amusé la galerie et, au final, ça fait la Une du Petit Bleu de l'Agenais, un quotidien respectable d'une France enracinée.

 

A ce sujet, que n'a-t-on entendu - et lu - sur l'identité nationale. Ah, ils ont bavé les intellos de tous bords. Mais, au final, on n'en sait toujours pas plus vu que l'on a surtout glosé sur le fait de savoir si les immigrés - extra-européens - pouvaient devenir Français. Comme d'habitude, nos intellectuels des broussailles se sont surpassés de bêtise dans le politiquement correct. Car, la réalité est là où justement ils ne veulent pas aller, dans la patrie charnelle, dans la tripaille de celui pour qui la France est aussi la mère patrie. Autrement dit la France du Lagarde et Michard.

 

Ce débat est révélateur d'une société repue, d'une démocratie à bout de souffle dont les élites ont perdu tous leurs repères. Je parle bien sûr de ceux qui s'imaginent parler au nom du peuple. Tout cela est dérisoire et consternant. En voulez-vous un exemple ? Quand Jean-Christophe Cambadélis, membre éminent du PS, ose comparer l'action du sous-ministre Eric Besson à celle du régime de Vichy. Le peuple est en droit de se poser des questions sur la santé mentale des guignols qui le représentent.

 

Clandestins.jpgCela dit, les dix millions d'immigrés qui sont sur notre sol sont une réalité qu'il faut traiter avec réalisme sans pour autant se départir de ce que nous sommes, comme c'est trop le cas aujourd'hui. On ne déshabille pas Paul pour habiller Jacques. Les Français ne demandent pas autre chose. Le drame dans cette affaire, c'est que nos politiques n'ont même plus conscience de ce qu'ils sont et donc de ce qu'ils sont censés représenter et donc défendre. Sarko en tête d'ailleurs qui se voit comme un immigré. La classe politique passe son temps à fuir ses responsabilités en la matière. On le voit bien au niveau communal où les maires sont priés de se débrouiller seuls et dans la légalité SVP. De démission en démission, on mine une démocratie qui ne tient plus que sur une jambe.

 

Julien-Dray.jpgJ'en connais au moins trois qui vont passer un excellent Noël, voire se prendre une bonne « caisse » : Noël Forgeard, Julien Dray et Richard Gasquet. Tous les trois viennent d'être blanchis par leur juridiction respective. Noël Forgeard pour délit d'initié, ainsi que les 17 autres inculpés dans cette affaire. Fossoyeur d'EADS, Forgeard s'est barré en vendant au bon moment pour 3,7 millions € de stock-options. Il est vrai que le patron de l'AMF (Autorité des marchés financiers) n'est autre qu'un certain Jean-Pierre Jouyet. Bref, on lave le ligne sale en famille.

 

Julien Dray, dont la brigade financière avait relevé pour environ un million d'euros de transactions bancaires douteuses, est blanchi comme un nouveau-né par le procureur Jean-Claude Marin. On ne savait pas que la brigade financière était constituée d'une bande de clowns. Ce que l'on sait, en revanche, c'est que le « proc » est aux ordres du politique.

 

Et pour finir, mais c'est pour rigoler, le joueur de tennis Richard Gasquet, blanchi lui aussi malgré un contrôlé positif à la coke. En fait, c'est parce qu'il avait roulé une galoche dans une boîte à une nana, qui elle était accro, qu'il s'était révélé positif au contrôle du lendemain.

 

Allez, joyeux Noël à tous.

 

Source

Voir les commentaires

Sommet de Copenhague : le grand flop !

20 Décembre 2009, 19:25pm

Publié par Thomas Joly

pinel.jpgLogo_LePDF_S.jpgCommuniqué du Parti de la France


Pour reprendre l'image convenue : à Copenhague, la montagne a donc accouché d'une souris.


Nous ne nous en réjouissons pas, car des nations incapables de s'entendre font indiscutablement dans cette affaire le jeu des adeptes d'une gouvernance mondiale. Ces derniers parlent déjà de créer un nouveau machin, calqué sur les méthodes de l'OMC, et chargé de dicter aux nations leurs quotas d'émissions de CO2.

 

Il ne fallait pas s'attendre à mieux de la part de la diplomatie américaine, qui s'est affirmée une fois de plus comme l'intermédiaire incontournable des lobbies qui dirigent le monde.


La Chine, quant à elle, se voit confirmée dans son rôle de bombe à retardement environnementale.


Le Parti de la France, s'il n'est pas dupe des arrière-pensées qui motivent le dogme du réchauffement planétaire, déplore néanmoins que la lutte contre les pollutions et les gaspillages connaisse un tel flop, en dépit des gesticulations du petit Nicolas.

 

Eric Pinel

Président de France Ecologie Environnement

Membre du Bureau politique du Parti de la France

Voir les commentaires

Galette des rois avec Carl Lang à Amiens le 10 janvier

19 Décembre 2009, 11:01am

Publié par Thomas Joly

GALETTE-AMIENS
Dimanche 10 janvier 2010 à 15h, le Parti de la France organise à Amiens une galette des rois (gratuite) en présence de Carl Lang, président du Parti de la France, et des quatre élus régionaux du groupe Patrie et Liberté qui feront le bilan de leur mandat régional.

Aucune participation n'est demandée, toutefois, afin de faciliter l'organisation, la réservation est obligatoire. Pour cela, contactez le 06.24.38.91.77 ou envoyer un e-mail à cette adresse : lapicardieaveccarllang@yahoo.fr

Voir les commentaires

Des "petits blancs", rien que de pauvres blancs (par Jean-Claude Rolinat )

19 Décembre 2009, 10:53am

Publié par Thomas Joly

Rolinat.JPGIls sont trois, la mère, le père et le fils, et le Saint Esprit ne semble pas être avec eux…

 

Cette pauvre Trinité croupit dans le froid au cœur de l’hiver. Sur les berges d’un coude de la Seine en amont de Montereau, une tente toute rafistolée les abrite tant bien que mal des morsures du froid. Un maigre tapis de sol, des couvertures, un réchaud à gaz et un vélomoteur constituent toute leur richesse. Un poste de radio crache quelques notes de musique et SDF-dessin.jpgdonne à la scène une étrange et surréaliste tonalité. Le fils est au chômage, la mère n’a jamais ou peu travaillé,-elle aimerait faire des ménages-, quant au père chômeur lui aussi, il attend la retraite… Pour eux pas de caméras de télévision, pas de SAMU social, de l’indifférence seulement. Et pas un sentiment de révolte, seulement une triste résignation. Comme j’aimerais que les « grandes consciences » de la gauche friquée soient là, n’est-ce pas Monsieur Bernard-Henri Levy, Madame Josiane Balasko, n’est-il pas Madame Carla Bruni ? Que peut faire le maire d’un petit village de 350 âmes en pareil cas ? Offrir un colis-cadeau de Noël comme pour les anciens de la commune, proposer une bâche en cas de forte chute de neige… Il n’y a même plus une grange de disponible pas plus qu’un budget conséquent prévu pour des indigents que le hasard a poussé sur cet ancien chemin de halage…On le voit, pas grand-chose, si ce n’est d’appeler au secours la préfecture départementale qui a, elle, les moyens logistiques d’agir. En voyant ces gens-là, je ne pouvais m’empêcher de penser à un hôtel deux étoiles d’Evreux (27) où des Africains, sacs de provisions bien remplis, regagnaient leurs chambres confortables sans doute payées par le contribuable, dans l’attente d’une décision de l’OFPRA les concernant.

 

Et tandis que la grosse Bertha des médias pleurniche sur une poignée d’Afghans expulsés(1), trois pauvres hères poursuivent leur misérable quotidien. Après tout on s’en fout, ce ne sont que de pauvres SDF Français !

 

(1) On s’étonnera à juste titre que de jeunes gaillards désertent leur pays en guerre, alors que la France y envoie ses soldats exposer leur vie. Comprenne qui pourra !

 

Source

Voir les commentaires

Région Centre : la mobilisation s'accélère

18 Décembre 2009, 19:08pm

Publié par Thomas Joly

Verdon.jpgL'adhésion de Véronique Jamet, conseillère régionale du Loiret, au groupe France Nouvelle, s'inscrit dans la stratégie de rassemblement de tous les patriotes attachés dans notre région à la France des terroirs et des clochers. Aujourd'hui, le groupe France Nouvelle, (constitué par quatre élus du Parti de la France, deux élus du Front National et un indépendant), rassemble la quasi totalité des conseillers régionaux de la droite nationale élus en 2004 sur la liste de Jean Verdon qui avait recueilli le soutien de plus de 17 % des électeurs de la région Centre.

 

Cette stratégie de rassemblement régional rencontre l'opposition de la direction "parisienne" du Front National. Tel est le sens de la venue de madame Le Pen à Orléans le 18 décembre au soir, envoyée à la veille des vacances de Noël, non pas pour tenir une véritable conférence de presse, encore moins pour distribuer des cadeaux de Noël, mais pour jouer le rôle de "Mère Fouettard" à l'égard des derniers responsables régionaux du FN qui veulent dans notre région l'union des patriotes, attachés aux valeurs de la droite nationale qui sont la sauvegarde de l'identité française de notre région, (menacée notamment par l'islamisme), le respect de la famille et du droit à la vie.


Jean Verdon

Président du Groupe France Nouvelle au Conseil régional du Centre

Délégué régional du Parti de la France

Voir les commentaires

Finances publiques ingérables au printemps 2010

18 Décembre 2009, 11:29am

Publié par Thomas Joly

corde-pendu.jpgSelon le LEAP/E2020 (Laboratoire Européen d’Anticipation Politique), la crise systémique globale va connaître un nouveau point d’inflexion à partir du printemps 2010 : quand le nœud coulant des déficits publics va étrangler les États et les systèmes sociaux occidentaux.

 

En effet, à cette date, les finances publiques des principaux pays occidentaux vont devenir ingérables parce qu’il deviendra simultanément évident que de nouvelles mesures de soutien à l’économie s’imposent au vu de l’échec des différents stimulus de 2009 et que l’ampleur des déficits budgétaires interdit tout nouvelle dépense significative.

 

Ce « nœud coulant » va tout particulièrement affecter les systèmes sociaux des pays riches en appauvrissant toujours plus la classe moyenne et les retraités, tout en laissant les plus défavorisés à la dérive.

 

Billets.jpgParallèlement, le contexte de cessation de paiement d’un nombre croissant d’États et de collectivités locales (régions, provinces, états fédérés) va entraîner un double phénomène paradoxal de remontée des taux d’intérêts et de fuite hors des devises en direction de l’or.

 

Le pari de la reprise ayant désormais été bel et bien perdu par les gouvernements et les banques centrales, ce point d’inflexion du printemps 2010 va ainsi représenter le début du transfert massif des 20.000 milliards de dollars d’ « actifs fantômes » vers les systèmes sociaux des pays qui les ont accumulés.

 

Source

Voir les commentaires

Précisions sur les départs du groupe RÉUNIR au Conseil régional du Nord/Pas-de-Calais

17 Décembre 2009, 10:13am

Publié par Thomas Joly

REUNIR.jpgLogo_LePDF_S.jpgCommuniqué du Parti de la France

 

Le Parti de la France prend acte du départ de François Dubout, délégué régional du CNI depuis l'été dernier, et de quatre autres conseillers régionaux du groupe RÉUNIR, présidé par Carl Lang, au Conseil régional du Nord/Pas-de-Calais. Il faut préciser que Philippe Bernard, Sylvie Langlois et Marion Auffray n'ont jamais été membres du Parti de la France et que leur dernière étiquette politique connue à ce jour était celle du Front National.

 

Le Parti de la France reste engagé dans une démarche d'opposition sans compromis face à l'ensemble des partis politiques du Système et renvoie dos-à-dos PS et UMP, coresponsables de l'invasion migratoire, du surendettement, de la crise économique, sociale, politique et morale de notre Nation.

 

C'est sur cette ligne d'opposition politique totale aux partis du régime et du Système que s'engagera la campagne régionale des listes présentées ou soutenues par Le Parti de la France.

Voir les commentaires

Le grand emprunt de Sarkozy : une fuite en avant dans la dette publique

16 Décembre 2009, 14:38pm

Publié par Thomas Joly

Emprunt-Etat.jpgLogo_LePDF_S.jpgCommuniqué du Parti de la France


Le grand emprunt de 35 milliards d'euros lancé par Monsieur Sarkozy est une nouvelle fuite en avant dans l'accentuation de la dette publique :

- les dépenses financées par cet emprunt ne constitueront pas un investissement cohérent et à long terme, mais un saupoudrage électoraliste ;

- son remboursement sera à la charge des contribuables français, alors que notre pays a déjà un taux record de prélèvements obligatoires dépassant 45 % du produit intérieur brut.

 

Lancer un tel emprunt est aussi un contre sens économique. La crise actuelle d'origine financière risque d'être encore aggravée demain par une crise encore plus dévastatrice, celle produite par la faillite des Etats surendettés. La France, avec une dette publique supérieure à mille cinq cent milliards d'euros représentant 74 % de son produit intérieur brut, est fortement engagée sur la pente qui a déjà conduit plusieurs pays comme la Grèce à un état de quasi faillite financière.

 

Il est temps de rompre avec les politiques irresponsables menées depuis 30 ans qui se traduisent chaque année par plus de déficits, plus de dettes, plus d'impôts, plus de délocalisations, plus de chômage.

 

Le Parti de la France et Carl Lang proposent une autre politique économique fondée sur les principes suivants :

- le désendettement de la France qui nécessite une gestion rigoureuse de l'argent des contribuables, donc la suppression des dépenses publiques inutiles, notamment celles constituées par le coût de l'immigration ;

- la promotion et la protection de notre industrie et de notre agriculture, soumises aujourd'hui dans l'Europe de Bruxelles sans frontières à la concurrence mondiale de producteurs pratiquant le dumping social ;

- l'allègement de la fiscalité et de la bureaucratie pesant sur les entrepreneurs, les artisans, les commerçants et les agriculteurs ;

- les investissements à long terme, dont le premier d'entre eux est le renouvellement des générations qui doit être assuré par une grande politique en faveur des familles françaises.

Voir les commentaires

Les musulmans poursuivent leurs revendications

16 Décembre 2009, 10:20am

Publié par Thomas Joly

Ramadan.jpgTandis que les députés UMP se demandent s'ils vont interdire la burqa (le voile intégral), les musulmans poursuivent leurs revendications. Consultant en ressources humaines, Carl Pincemin a raconté comment des salariés ayant obtenu des menus confessionnels, refusent désormais que «la viande halal soit proposée à côté de plats contenant de la viande “normale” jugée impure». En clair, ils désirent des cantines séparées et ne veulent plus «s'asseoir à côté de personnes qui mangent du porc !».

 

Immigration-Islamisation.jpgD'autres ont constitué l'équivalent d'un «syndicat confessionnel». Ils réclament la reconnaissance de jours fériés musulmans, demandent des lieux de culte dans l'entreprise et prétendent que les femmes de service chargées de servir les plats à la cantine doivent se présenter «les bras couverts». Certains craignent d'être traités d'islamophobes s'ils refusent. Et cèdent à des pratiques intolérables. Jusqu'à accepter que des salariés ne passent plus l'entretien d'évaluation avec leur chef de service si c'est une femme.

 

Les députés ont visité à Lyon la maternité Mère-Enfant. On compte «quatre à cinq incidents par semaine» dans les services d'obstétrique. «Un homme sage-femme appelé à la rescousse lors d'un accouchement difficile s'est fait casser la gueule en octobre par un mari», a raconté le responsable hospitalier. Les pompiers ont dû le réanimer pour qu'il achève l'accouchement. Un traumatisme pour tout le service, qui «n'en peut plus» de devoir slalomer entre les exigences religieuses et déminer l'agressivité de certains.

 

Après les repas sans porc à l'école, les requêtes portent sur des menus sans viande ou halal. Tandis que la demande pour des créneaux horaires réservés aux femmes s'accroît dans les piscines et les gymnases.

 

Source

Voir les commentaires

Francis Magnier rejoint le Parti de la France

15 Décembre 2009, 09:28am

Publié par Thomas Joly

CIMG1852.JPGFrancis Magnier, gendarme (E.R.), militant emblématique de la droite nationale dans la Somme, rejoint le Parti de la France et Carl Lang après avoir démissionné de ses fonctions de trésorier de la fédération du Front National de la Somme et rendu la carte de ce parti.

Fervent patriote et militant infatigable, Francis Magnier prendra une part active dans la campagne régionale du Parti de la France et sera l'un des co-listiers d'Alexandra Mériguet, tête de liste dans la Somme.

C'est avec un certain nombre de militants que Francis Magnier rejoint le PDF, ce renfort va permettre d'étoffer l'équipe militante de la Somme et de pouvoir travailler au mieux ce département.

Voir les commentaires