Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Si le Parti de la France était au pouvoir, les meurtriers de Fiona seraient condamnés à mort

16 Novembre 2016, 06:36am

Publié par Thomas Joly

Devant les caméras de la France entière et, pendant de longs mois de l’année 2013, Cécile Bourgeon avait montré son visage éploré, appelant à l’aide pour retrouver sa fille Fiona, 5 ans. Avant de tout avouer, acculée, confondue par les enquêteurs en raison de ses multiples mensonges et des incohérences de son récit. Une spirale de mensonges que Cécile Bourgeon, 29 ans, avait entretenue pour protéger son concubin maghrébin Berkane Makhlouf, 35 ans, qui a tabassé à mort la fillette enterrée on-ne-sait où par ses bourreaux.

La culpabilité n'a pas coupé l'appétit de Cécile Bourgeon puisqu'elle a du prendre 50 kg depuis son incarcération. Elle est jugée avec son ex-compagnon jusqu’au 24 novembre. Le couple de drogués est accusé de violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner (!) sur mineure de moins de 15 ans, par ascendant ou personne ayant autorité et en réunion, de non-assistance à personne en danger et de recel ou dissimulation de cadavre. Ils encourent trente ans de réclusion criminelle.

Le Parti de la France est favorable au rétablissement de la peine de mort pour ce genre de criminels abjects qui s'en prennent aux plus vulnérables. Nul doute qu'un référendum populaire entraînerait un vote favorable écrasant de nos compatriotes pour l'application de la sentence capitale aux tueurs d'enfants.

Commenter cet article

Philippe Aubert 18/11/2016 15:23

Dans le cas présent, la peine de mort pour les parents de Fiona n'est pas une réponse. Pour tenter de remedier ou de prévenir ces drames, il est nécessaire d'avoir une réelle politique sociale de la famille qui doit être mise en place par les Collectivités locales notamment les départements.....Couper la tête à un Criminel n'en a Jamais fait un Ange