Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le cannabis : porte d’entrée dans la schizophrénie

26 Juin 2018, 05:38am

Publié par Thomas Joly

Pour se disculper d’avoir occulté les relations, depuis longtemps irréfragables, entre le cannabis et la schizophrénie (la folie, au sens commun du terme), ses occulteurs feignent de découvrir des travaux récents révélant cette relation. Sur l’air de « C’est nouveau, ça vient de sortir », ils essaient de faire oublier leur déni qui, en dissimulant ce risque, a recruté tant de drames (c’est-à-dire de victimes).

Ils semblent redécouvrir l’eau chaude. Pourtant, dès 1853, un aliéniste célèbre (on dit, aujourd’hui, psychiatre), Jacques-Joseph Moreau, familier à Paris du « Club des Haschichins », consommait, avec ses amis du mouvement romantique, la « confiture verte » ou « dawamesk », préparée avec du cannabis. Ils présentaient alors les mêmes troubles que ceux qu’il étudiait chez ses patients aliénés. Il synthétisa ses observations dans le livre Du haschisch et de l’aliénation mentale.

Les vrais problèmes surgirent avec le rajeunissement des premiers usages de cette drogue. Ce fut d’abord chez de jeunes militaires américains en garnison en Europe après la Deuxième Guerre mondiale (étude de Tennant et Groesbeck , Arch. Gen. Psychiatry, 1972).

Puis vint l’étude séminale de Sven Andréasson, effectuée sur les 50.000 conscrits de l’armée suédoise de 1971, dont la santé mentale fut suivie pendant dix années. Ces résultats, publiés en 1983, dans la revue médicale internationale The Lancet, montraient que le risque de devenir schizophrène était multiplié par six chez ceux qui avaient fumé plus de cinquante joints (en tout) dans les années ayant précédé la conscription.

Ce fut ensuite l’étude de M.-L. Arseneault, en Nouvelle-Zélande, qui constatait que, sur 1.000 gamins ayant débuté au collège (12-15 ans) une consommation de cannabis, 100 d’entre eux (10 %) étaient schizophrènes à 18 ans.

Ces données terrifiantes auraient dû mobiliser médecins, éducateurs, politiques, si certains ne s’étaient appliqués à les taire, à les relativiser et même à les contester. Ces occulteurs ne peuvent plus nier ce constat d’une responsabilité avérée du cannabis (par son THC) dans le déclenchement de novo de la schizophrénie ou dans la décompensation d’une vulnérabilité à cette affection, et de l’aggravation d’une schizophrénie déclarée. Il existe une énorme surreprésentation de cannabinomanes dans la population des patients schizophrènes relativement à la population générale (dans certaines études, 60 % contre 12 %). On sait la résistance aux traitements antipsychotiques des schizophrènes qui continuent de consommer cette drogue (ce qui allonge leur durée de séjour hospitalier), parfois sous le regard « compréhensif » de psychiatres, qui semblent aussi malades que leurs patients. Le cannabis est aussi incriminé dans les comportements agressifs de schizophrènes, qui défraient épisodiquement la chronique. Ces études multiples se suivent et leurs résultats se ressemblent.

La plus récente d’entre elles, publiée en avril 2018 dans The British Journal of Psychiatry (étude collective dirigée par Antti Mustonen), porte sur 6.534 Finlandais, suivis sur une période de leur vie entre 15 et 30 ans. Elle montre qu’à partir d’une consommation de seulement cinq joints (en tout), le risque de devenir schizophrène, dans la période de vie considérée, a été multiplié d’un facteur 6,5.

Jean Costentin

Source : http://bvoltaire.com

Voir les commentaires

Pour le journal Ouest-France, ce clandestin de Guinée a « 19 ans »

26 Juin 2018, 05:28am

Publié par Thomas Joly

Le matraquage de la presse d’état en faveur de l’immigration illégale continue malgré l’opposition massive de l’opinion publique.

Ouest-France (source) :

Mardi 26 juin, l’association Soutien migrants Redon appelle à un rassemblement, place de Bretagne, à Redon, à 12h30, pour soutenir Yaya Diallo, Guinéen de 19 ans menacé d’expulsion.

Le 14 juin, plus d’une centaine de personnes s’étaient rassemblées place de Bretagne, à Redon, pour soutenir Yaya Diallo, Guinéen de 19 ans menacé d’expulsion.

Aujourd’hui, le collectif Soutien migrants Redon alerte à nouveau sur sa situation, « toujours aussi préoccupante », selon la présidente, Françoise Plissoneau. « Lundi 18 juin, à 7h05, décollait de l’aéroport de Nantes l’avion en direction de Venise dans lequel Yaya Diallo aurait dû être malgré lui. Il ne s’est pas présenté à l’aéroport et n’a pas été embarqué par les autorités françaises ce jour-là. »

Ce clandestin âgé de 19 ans ? Peu de gens croient à l’énormité de cette affabulation.

L’agressivité de la nébuleuse marxiste en faveur des réseaux de passeurs et des clandestins afro-musulmans qui se ruent en Bretagne ne se dément pas. Contrairement à l’Italie où le nouveau gouvernement a mis un coup d’arrêt à ce gigantesque transfert de population, le gouvernement central laisse l’extrême-gauche agir en toute impunité.

La presse d’État, à l’instar d’Ouest-France, se déchaînant pour intimider la population bretonne.

Source : http://breizatao.com

Voir les commentaires

« Pseudo-terroristes d'ultra-droite arrêtés : une conséquence de l'abandon des Français par nos gouvernants »

26 Juin 2018, 05:16am

Publié par Thomas Joly

Thomas Joly, Secrétaire général du Parti de la France, à l'inverse de la calamiteuse présidente du Rassemblement National (ex-FN), ne « se félicite » pas de l'arrestation d'individus soupçonnés de préparer des attentats contre des islamistes présents sur le territoire français, incriminant l'incapacité de ceux qui sont aux commandes à combattre le terrorisme islamique et la colonisation migratoire.

Voir les commentaires

Présidentielle turque : les islamistes turcs défilent au cri de « Allah akbar » dans les rues de France

26 Juin 2018, 05:14am

Publié par Thomas Joly

Les élections turques ont été l’occasion pour les militants islamistes turcs de défiler dans les rues françaises.

 

Voir les commentaires

Immigration : le pire est à venir !

26 Juin 2018, 05:06am

Publié par Thomas Joly

Quelques chiffres plus parlants qu’un long discours.

  • Population de l'Afrique en 2017 : 1,3 milliard d’habitants.
  • Population de l’Afrique en 2050 : 3 milliards d’habitants.
  • Population de l'Afrique en 2100 : 4,4 milliards d'habitants, soit un homme sur trois vivant sur notre planète
  • Population de l'Asie en 2017 : 4,3 milliards d’habitants.
  • Population de l'Asie en 2050 : 4,8 milliards d’habitants.
  • En 2100 les populations d'Afrique et d'Asie représenteront 83 % de l’humanité.
  • D’ici 2050 la population de l’Amérique du Nord ne croîtra que de 75 millions de personnes, celle de l’Amérique du sud de 150 millions.
  • Population de l'Europe en 2017 : 510 millions d'habitants seulement dont, officiellement, 7 % d’étranger et des millions de « néoeuropéens » issus de l'immigration. D'ici 2050 l'Europe devrait stagner autour de 500 millions d'habitants. La Russie, elle, perdra plus de 20 millions d’habitants.
  • Selon une étude du think tank américain Pew Research Center, en 2050 le nombre d’adeptes de l’islam dans le monde avoisinerait les 3 milliards (1,8 milliard aujourd'hui soit 24 % de la population mondiale) tandis que la part de musulmans dans la population européenne pourrait doubler, voire tripler et se situer dans une fourchette de 8 % à 14 %. (entre 12 % et 18 % en France).
  • Plus 40 % de migrants supplémentaires enregistrés sur les côtes méditerranéennes (principalement l'Italie) dans les cinq premiers mois de l’année après une légère baisse en 2016 et 2017 faisant suite au million d'entrants de 2015. Baisse au demeurant factice essentiellement due à la signature des accords Merkel/Erdogan qui font de la Turquie le régulateur migratoire de l'Europe, ce qui constitue une véritable bombe à retardement. Tout cela sans compter bien sur les immigrés officiels disposants de titres de séjour ni les clandestins venus par d'autres voies.
  • 1,26 million de demandes d’asile sur le sol européen en 2016 (avec effet retard sur 2015), 700.000 en 2017 selon l’Office International pour les Migrations (OIM) dont 100 000 en France (+17 % par rapport à 2016).
  • 450 millions. C'est, selon la Banque mondiale, le chiffre potentiel de réfugiés climatiques à l'horizon 2100.

À la lecture de ces statistiques, deux réactions sont possibles : le découragement ou la mobilisation.

Pour le Parti de la France le découragement, le renoncement, ne sont pas des options. Il est tard, mais il n'est pas trop tard. La vieille Europe, par la levée politique de ses peuples qui est une réalité et constitue une donnée objective que les mondialistes n'avaient pas prévue, peut encore inverser le cours de l’Histoire qui n’est jamais écrite et à su, si souvent, déjouer les pronostics.

Mobilisation donc ! Mobilisation plus que jamais ! C'est par l'action politique, en ne renonçant à rien, en ne cédant rien, en ne lâchant rien, que nous protégerons les nôtres et sauvegarderons notre civilisation.

Ce que la Hongrie de Victor Orban fait, ce que l'Autriche de Kurz et Strache semble en passe de construire, ce que l'Italie de Salvini pourrait réussir à condition de sortir du piège de la coalition contre nature avec le M5S, la France doit et peut aussi le réaliser. Et cela, personne ne le fera à notre place.

Jean-François Touzé - Membre du Bureau politique du Parti de la France

Voir les commentaires

Donald Trump s’affiche avec des familles de victimes de migrants clandestins pour dénoncer l’immigration

24 Juin 2018, 07:41am

Publié par Thomas Joly

Donald Trump n’avait pas dit son dernier mot. Après avoir signé, sous la pression médiatique, le décret mettant fin à la séparation des familles de migrants arrivés illégalement aux États-Unis, le président américain a rencontré vendredi des familles de personnes tuées par des migrants illégaux, opposant l’émotion des enfants de migrants à celles des victimes de meurtre. Une façon de dire aux Américains que les migrants dont ils s’émeuvent sont aussi un danger pour eux. Pour voir la vidéo, cliquez ici.

Source : http://suavelos.eu

Voir les commentaires

Des étudiants espagnols expulsés de leurs logements en pleine période d’examen pour faire place aux migrants de l’Aquarius

24 Juin 2018, 07:32am

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Les îles Féroé, paradis blanc où les femmes ont le plus grand nombre de bébés en Europe

24 Juin 2018, 07:20am

Publié par Thomas Joly

Avoir une famille nombreuse n’a rien d’inhabituel dans les îles Féroé, un territoire autonome danois de l’Atlantique Nord, où les femmes ont le plus grand nombre de bébés en Europe.

Voir les commentaires

Personne n’avait donc pensé à vérifier ce qui allait être chanté à l’Élysée ?

24 Juin 2018, 07:07am

Publié par Thomas Joly

Sur le compte Twitter de l’émission « Quotidien », présentée par Yann Barthès sur TMC, on peut lire la petite phrase espiègle suivante : « Hier, il y avait une grosse soirée pour la Fête de la Musique, et on a adoré traduire certaines paroles qui ont résonné dans le palais présidentiel. »

C’est vrai que c’est le mot qui convient, des paroles vraiment « adorables », fraîches et primesautières : « Ce soir brûlons cette maison, brûlons-la complètement » (L’Élysée ?), «  Les femmes et la beuh », « ne t’assieds pas salope s’il te plaît », (le monsieur qui chante est poli, mais plutôt sur la fin, c’est mieux que rien), « Danse enculé de ta mère, danse », « je suis avec six mannequins », « t’es vénère parce que je me suis fait sucer la bite et lécher les couilles » Mais qui tutoie-t-il en cette soirée du 21 juin ? Sûrement pas le maître des lieux, que l’on sait, depuis deux jours, chiffonné par le simple diminutif « Manu »… mais qui n’a, semble-t-il, pas jugé utile de remettre dans l’axe sèchement, comme il en a le secret, les chanteurs aux propos, violents, sexistes, grossiers et faisant l’apologie de la drogue. À moins qu’Emmanuel Macron ne comprenne pas l’anglais ? Ou que seuls les porcs francophones méritent d’être balancés ? Ou bien encore, comme Michel Sardou, trouve-t-il tellement plus mignon de se faire traiter de c… en chantant ?

Et dire que l’on disait qu’au moins, celui-ci, avec sa classe et sa distinction naturelles, habitait la fonction présidentielle. Et dire que l’on prétendait qu’il verrouillait tout, contrôlait tout, orchestrait tout au millimètre près… la précaution qu’aurait prise le moindre des patrons de PME pour son spectacle de Noël, le plus obscur petit maire conviant ses administrés à la fête du village, il l’a donc négligée ? Il n’a donc confié à personne la mission de vérifier la décence des propos des artistes invités ? Ou bien va-t-on prétendre, comme pour Médine, qu’il ne faut voir là que du quatrième degré, et qu’il s’agit au contraire d’une ode pudique à la féminité et aux valeurs citoyennes ?

En ce lendemain de fête de la musique, exit Macron, bienvenue Mallande ou Hocron. L’un avait été plombé par Léonarda, l’autre risque bien de traîner longtemps sa surréaliste fiesta.

Gabrielle Cluzel

Source : http://bvoltaire.com

Voir les commentaires

Carl Lang : « Fils d'immigrés, noir et pédé. Voilà une belle devise pour la république de Macron ! »

23 Juin 2018, 13:44pm

Publié par Thomas Joly

Carl Lang, Président du Parti de la France, revient sur l'improbable orgie décadente qui s'est déroulée jeudi 21 juin à l'Élysée.

 

Voir les commentaires

Matteo Salvini : « Les insultes de Macron ne m’atteignent pas. Je bloque les clandestins pendant qu’il parle ! »

23 Juin 2018, 08:08am

Publié par Thomas Joly

Le ministre de l’Intérieur italien, Matteo Salvini, s’est une nouvelle fois emporté contre l’ingérence de l’actuel gouvernement français dans les affaires de l’Italie.

Dans un tweet, le chef de la Ligue, a été direct : “Les insultes de ce gros bavard de Macron ne m’atteignent pas, mais me renforcent. Pendant qu’il cause, moi je travaille à bloquer le trafic de clandestins en Méditerranée. Il y a ceux qui parlent et ceux qui agissent !”.

Voir les commentaires

Démarchage et arnaques par téléphone, la chasse aux honnêtes gens continue !

23 Juin 2018, 07:18am

Publié par Thomas Joly

Mon fixe sonne. « Allô, Monsieur Minar, je suis Stéphanie Ducarton », me dit une voix féminine avec un très fort accent étranger. « Vous avez gagné un superbe cadeau à venir chercher en couple à l’hôtel Machin à Trifouillis-sur-Inondation. Vous connaissez l’hôtel Machin ? Nous vous y attendons demain à partir de 10 heures, venez avec votre épouse. »

« Ah oui, c’est bien ça, un cadeau », en prenant mon air le plus bête possible (ça m’est assez facile, presque naturel, il n’y a pas que Macron qui ait fait du théâtre). Puis, changement de ton. « Bon, assez ri, je ne m’appelle pas Minar, mais Mignard, pas plus que vous ne vous appelez Stéphanie. C’est pas joli de chercher à gruger les personnes âgées, passez-moi votre patron, que je lui cause deux minutes. » La pseudo-Stéphanie raccroche illico.

La technique de ces malfrats est simple. D’abord, les robots choisissent, dans l’annuaire de la région où l’entreprise a loué un local pour quelques jours, des patronymes aux prénoms pas très jeunes, genre Jean-Charles ou Jean-Michel. Appels à venir en couple chercher un cadeau, un panier garni de pâté de foie bas de gamme, d’une bouteille de mauvais pinard et de boudoirs industriels. Puis des vendeurs tombent sur le malheureux couple de retraités agricoles (ou autres) et commencent à les entreprendre sur leur literie, leur vieux canapé ou que sais-je. J’ai eu connaissance de cruels abus de faiblesse, au sens pénal du terme, du genre, en prenant l’assistance à témoin, « Regardez le vieux, il n’est même pas capable de payer un canapé à sa femme ! »

L’administration française (Direction générale de la répression des fraudes, et directions départementales de la protection des populations) lutte journellement, et dans l’ignorance totale du grand public, contre ces arnaqueurs de personnes âgées. Ceux-ci jouent avec cynisme de l’innocence de générations d’honnêtes gens pour qui ce genre d’arnaque est tout simplement impensable. Leur bonne foi ancestrale ne peut concevoir de telles fourberies.

Le député LR des Ardennes, Pierre Cordier, s’est dressé contre ces abus criants en proposant une parade simple par le renversement du consentement. Seul l’abonné ayant explicitement accepté d’être démarché pourrait être dérangé chez lui. Les autres numéros seraient inaccessibles.

Mais voilà, ce texte consensuel pour plus de 92 % des Français a été refusé par la majorité macronienne de l’Assemblée nationale. Et la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie, Delphine Gény-Stephann, a glorieusement annoncé la création d’un groupe de travail ! Autant dire que la proposition de Pierre Cordier, simple et courageuse, n’est pas près de voir le jour.

Et pourtant, certains commerçants devant exposer et disposer d’un stock important, comme les marchands de meubles, souffrent durement de cette concurrence déloyale.

Première conclusion : la loyauté des transactions n’est pas le souci majeur des macroniens.

Seconde conclusion : le sort des retraités de la France dite périphérique n’est pas, non plus, la préoccupation principale des macroniens.

Que chacun en tire les leçons qui s’imposent.

Jean-Charles Mignard

Source : http://bvoltaire.com

Voir les commentaires

Le Parti de la France rendra l'équipe de France de football aux Français

22 Juin 2018, 06:04am

Publié par Thomas Joly

Le Parti de la France rendra l'équipe de France de football aux Français

Les Pogba, Matuidi, Fekhir, Kanté, M'Bappé ou Umtiti, ce sera fini en équipe de France.

Voir les commentaires

C'était la déchéance totale à l'Élysée pour la Fête de la Musique

22 Juin 2018, 05:38am

Publié par Thomas Joly

Jeudi 21 juin, les époux Macron ont transformé l'Élysée en vaste lupanar à l'occasion de la Fête de la Musique. Sur les marches du palais présidentiel, DJ et transsexuels africains se sont déchaînés sur des rythmes électroniques tout au long de la nuit. Tout un symbole de cette République vermoulue ravagée par la décadence et l'immigration...

Le DJ Kiddy Smile arborait fièrement un magnifique T-shirt militant où était écrit « Fils d’immigrés, noir et pédé ».

Voir les commentaires

67 % des Français ne veulent pas des migrants de l’Aquarius

22 Juin 2018, 05:31am

Publié par Thomas Joly

Le bateau « Aquarius » est reparti mercredi après-midi du port de Valence (Espagne) pour rejoindre le plus rapidement possible le large de la Libye afin de recueillir quelques centaines d’autres « migrants », sur la demande des « passeurs », dont l’association « SOS Méditerranée », qui affrète le navire, est fortement soupçonnée, tout comme d’autres ONG, par le ministre de l’Intérieur italien, d’être complice.

Parmi les 629 « migrants » débarqués à Valence, environ 300 ont demandé à rejoindre la France, dont une bonne moitié de Soudanais.

C’est dans cet objectif que l’OFPRA (Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides) a reçu mission de se rendre dans le port espagnol afin de déterminer, autant que faire se peut, les « migrants » qui seraient éligibles à réclamer l’asile en France.

Selon le directeur de l’OFPRA, Pascal Brice, les situations seront examinées au cas par cas. Les « réfugiés » qui viendront en France recevront un « titre de protection » d’environ six mois, dans l’attente que leur demande d’asile soit instruite, sachant qu’en moyenne 60 % des Soudanais ont obtenu l’asile en France, en 2017.

Selon « SOS Méditerranée », 123 mineurs non accompagnés se trouvaient à bord de l’Aquarius et pourraient solliciter l’asile en France, tout comme les 591 qui l’ont obtenu en 2017. Un chiffre en hausse de 25 % sur 2016.

Les « passagers » de l’Aquarius ont payé environ 3000 euros pour monter à bord et la question se pose : comment ces « mineurs » peuvent-ils payer une telle somme ?

67 % des Français ne sont pas d’accord pour que les « migrants » en général, et ceux de l’Aquarius en particulier, soient accueillis en France et sachant (selon la Cour des comptes) que chaque demandeur d’asile nous coûte 2.255 euros/mois, 3 Français sur 4 réclament de passer « d’une immigration subie » à « une immigration choisie ».

Mattéo Salvini, ministre de l’Intérieur de l’Italie, suggère à l’Espagne d’accueillir les quatre prochains navires car, toujours selon lui, l’Espagne aurait dû accueillir 3.265 demandeurs d’asile arrivés en Italie mais elle n’en a accepté que 235.

Il n’est tout de même pas sans savoir que ce sont plus de 20.000 « réfugiés » qui ont pénétré sur le territoire espagnol en 2017 et que ce nombre est en très nette progression depuis début 2018, grâce au Maroc qui a décidé d’ouvrir ses frontières.

Une toute récente statistique annonce que 20 % des enfants nés en Espagne sont de mères immigrantes.

L’Espagne est la troisième porte d’entrée européenne des « migrants », jusqu’à aujourd’hui, derrière l’Italie et la Grèce, mais il est plus que prévisible qu’elle grimpera plus haut sur le podium au cours des prochains mois, avec l’aide des socialistes et de la gauche qui gouvernent l’Espagne… mais pour combien de temps ?

Manuel Gomez

Source : http://ripostelaique.com

Voir les commentaires