Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Karim Benzhollande se la joue en bleu (par Joris Karl)

21 Novembre 2013, 09:11am

Publié par Thomas Joly

http://p9.storage.canalblog.com/95/50/961410/91538300.jpg

Et un et deux et trois Ayrault !


On n’aura donc pas attendu longtemps (quelques secondes) pour voir le pouvoir socialiste s’accaparer grossièrement la victoire de l’équipe de France.

 

Interrogé le soir même de la rencontre par TF1, le président Hollande, d’une manière un peu lourdingue, a ainsi souligné que « cette victoire, on la doit à l’équipe de France et personne d’autre. Et à son entraîneur. Un entraîneur, ça compte ». Au cas où le prolo de base – qui en était à sa septième canette de bière – n’ait pas bien pigé, il ajouta : « C’est une victoire d’une équipe qui s’est battue de la première minute jusqu’à la dernière, qui y a cru, qui s’est rassemblée. Vraiment, les victoires en ce moment, on les goûte particulièrement. Surtout quand il y a une ambiance, quand on dit que, cette équipe, elle n’y arrivera pas, elle ne peut pas y arriver parce que plein de choses. Elle y est arrivée. Elle nous montre l’exemple. Il faut y aller, il faut y croire. »


Traduction express : nous le gouvernement, on galère un max, mais il faut nous faire confiance, encore trois ans au moins, on va y arriver, parce qu’on a un bon entraîneur (moi président, himself).

 

http://www.lyoncapitale.fr/var/plain_site/storage/images/media/afp/joie-de-paul-pogba-karim-benzema-et-blaise-matuidi-de-g-a-d-lors-de-france-ukraine-au-stade-de-france-le-19-novembre-2013/2666913-1-fre-FR/Joie-de-Paul-Pogba-Karim-Benzema-et-Blaise-Matuidi-de-g-a-d-lors-de-France-Ukraine-au-Stade-de-France-le-19-novembre-2013_univers-grande.jpgParallèlement à ce rapprochement limite comique éthylique, la gauche a ressorti les plus insupportables clichés de l’année 1998. Black Blanc Beur etc. Dans les prochains jours, il faudra se préparer à entendre tous ces professionnels de l’antiracisme obsédés de la race. La fête diversitaire a déjà commencé : cette équipe a gagné forcément parce qu’elle est est « multicolore, multiconfessionnelle » et « Ça doit faire certainement grimacer les supporters étriqués de la France recroquevillée. » dit Hervé Gattégno sur RMC. Jean-Christophe Cambadélis, député strausskhano-trotsko-sociologue en a presque tâché ses draps : « Regardez-les tous les racistes, xénophobes de tous poils exulter ! La France au Brésil, c’est l’exploit ! Enfin ils ont mouillé, honoré notre maillot tricolore. Ce qui était réputé impossible a été réalisé par Mamadou et Karim. Dans le climat actuel c’est pour le moins amusant ! »


http://s1.lemde.fr/image/2010/06/07/534x267/1368831_3_14a9_rama-yade-en-bleue-photomontage-le-monde-fr.jpgOn a gagné grâce à Mamadou et Karim. La phrase fut reprise par d’autres dans les médias. Le fameux et diabolique élément de langage !

 

Le foot ne réussit pas à ces démagos ; jugez-en par les tweets de certains : vous avez eu Rama Yade qui s’est sentie obligé de commenter tout le match avec des moments de bravoure, dignes d’un Césaire sans tête : « Peur sur le stade. L’Ukraine vient de frôler le but. » De son côté, la brave Marisol Touraine témoigne de la victoire de la Marne : « Dans l’hémicycle pour les #retraites, on apprend la qualification des bleus. Courte suspension de séance pour un moment d’union nationale ! »


Allez, chers lecteurs, on garde notre copine Cécile Duflot pour la fin et pour le fun :

 

twit-duflot.jpg

 

Oui messieurs dames, ces gens nous dirigent !

 

Source

Voir les commentaires

Wallerand de Saint-Just, un grand comique (par Robert Spieler)

21 Novembre 2013, 09:03am

Publié par Thomas Joly

http://photo.europe1.fr/infos/politique/wallerand-de-saint-just/27064485-1-fre-FR/Wallerand-de-Saint-Just_scalewidth_630.jpgWallerand de Saint-Just est vice-président du Front national et a été désigné pour porter les couleurs du mouvement aux élections municipales de Paris. Il vient d’accorder une interview au quotidien Présent. Caroline Parmentier lui pose la question : « Vous étiez absent de toutes les manifs contre le projet de loi Taubira alors qu’on y a vu Marion Maréchal-Le Pen, Bruno Gollnish et Gilbert Collard. Pourquoi ? » Réponse : « J’ai fait la même chose que ma présidente Marine Le Pen ». Quel vil courtisan ! Ma présidente… Comme diraient mes enfants, c’est trop chou. Il précise que la position de la présidente, refusant d’aller manifester « a été approuvée à l’unanimité par le bureau politique du Front national ». Et Wallerand de Saint-Just d’avoir ce commentaire assez inouï : « Vous me direz que ce n’est pas parce que c’est approuvé à l’unanimité que tout le monde est d’accord ». Mais c’est digne de Molière, de Kafka, du Roi Ubu, d’Orwell !

franc maçonnerieEt puis, le vice-président, dont on connaît la grande intelligence et la finesse, aborde la laïcité : encore un grand moment. Il réfléchit : « Ne doit-on pas s’abstenir comme maire d’une ville d’aller aux cérémonies catholiques pour pouvoir légitimement ne pas aller aux cérémonies musulmanes ? » Quel combattant ! Mon Dieu, quel combattant ! Wallerand de Saint-Just n’est certes pas un grand avocat, il est même d’une nullité crasse mais il est certainement un grand comique. Dans les procès que nous avait intentés Marine Le Pen, Wallerand de Saint-Just pour nous faire condamner sévèrement par les magistrats de la XVIIe chambre correctionnelle, avait dénoncé RIVAROL comme un épouvantable journal raciste, antisémite, négationniste et homophobe qui, de plus, horresco referens, avait osé citer Mauras ! Il faut dire que l’avocaillon avait déjà osé plaider naguère contre Henry Coston ! Avec des amis comme le fourbe et médiocrissime Wallerand de Saint-Just, dont la fatuité et la sérénité dans l’incompétence forcent le respect, l’on n’a pas besoin d’ennemis !

 

Source

Voir les commentaires

Persécution judiciaire : Hervé Ryssen condamné à trois mois de prison ferme

20 Novembre 2013, 10:07am

Publié par Thomas Joly

Ryssen-Joly.jpgTrois mois de prison ferme pour un trait d’humour incompris : c’est l’incroyable jugement rendu le 7 novembre par le tribunal correctionnel de Paris à l’encontre de l’auteur nationaliste Hervé Ryssen. Il a été reconnu de « menace de mort homophobe » selon l’AFP. Il a été condamné à verser 1.001 euros à Bertrand Delanoë au total. Dans une note publiée sur l’internet, il écrivait en 2011 : « les super-flics du Raid ont sans doute été informés de notre projet de pulvériser » le maire de Paris.

Cette condamnation s’ajoute à la longue liste des condamnations politiques prononcées ces dernières semaines. Dans un contexte similaire, le président de l’Œuvre française Yvan Benedetti a été condamné pour les propos tenus par un militant nationaliste sur le site La Flamme pour avoir simplement rappelé les orientations sexuelles d'un dirigeant frontiste et leurs conséquences néfastes sur les choix politiques du parti de Marine Le Pen.

http://i.huffpost.com/gen/1459426/thumbs/o-LOBBY-GAY-FN-570.jpg?2Au début du mois d’octobre, Hervé Ryssen avait déjà été condamné à 6.000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Paris, toujours sur plainte du maire de Paris. Il a été l’objet par le passé de multiples condamnations : 7.500 euros en 2009 pour avoir osé critiquer le tout puissant chef de la Ligue des droits de l’homme (juif) Michel Tubiana, 5.000 euros en 2012 pour avoir évoqué les liens entre la religion hébraïque et l’inceste, etc.


L’auteur a publié une nouvelle tribune après cette condamnation : « les pédés n’ont pas d’humour ».

 

Source

Voir les commentaires

Pour Hollande, Minute et Mohamed Merah même combat ! (par Gabrielle Cluzel)

20 Novembre 2013, 09:55am

Publié par Thomas Joly

http://md1.libe.com/photo/573732-israel.jpg?modified_at=1384874020&width=825Lundi, interrogé sur la chaîne BFMTV aux côtés du président israélien sur les propos racistes contre la ministre de la Justice, François Hollande a assuré qu’il ne laisserait « jamais en paix ceux qui se mettent du côté de l’antisémitisme et du racisme », et fait le lien entre les attaques racistes contre Christiane Taubira et les tueries de Toulouse début 2012. Comme le rapporte Libération, « le président de la République a assuré que les tueries de Toulouse en 2012 et les attaques racistes dont a été victime Christiane Taubira participaient de la même dynamique ».

 

MerahArrêtez de ricaner bêtement. Quoi qu’on en dise, François Hollande est encore président de la République. Et de par sa fonction, il sait des choses. Des choses extrêmement graves et extrêmement secrètes que les quidams moyens que nous sommes ignorons. Il sait tout des nébuleuses racistes et antisémites et des réseaux terroristes avec lesquels celles-ci s’enchevêtrent de façon complexe. Mohamed Merah, par exemple, on peut bien vous le dire maintenant, a été pigiste chez Minute. Cette intuition très forte qu’ont eue immédiatement les journalistes, cette impression d’avoir vu des yeux bleus au motard, était donc presque juste. Et la fillette à la banane revient d’un camp en Afghanistan. Parce que vous croyez quoi ? Que les commandos LMPT pourraient être aussi endurants sans entraînement ? Une boutique Cyrillus devrait même ouvrir très prochainement à Kaboul… Un lien et une même dynamique, on vous dit.

 

http://www.lamontagne.fr/photoSRC/W1ZTJ1FdUTgIBhVOGwYSHgYNQDUVGFdfVV9FWkM-/la-une-de-minute-le-12-novembre-2013_1344939.jpegQuant à mettre sur un même plan les tueries de Toulouse en 2012 et les attaques racistes dont a été victime Christiane Taubira… Les familles des enfants, des militaires assassinés apprécieront. Une insulte, si odieuse soit-elle, un outrage même, comme on nomme les injures proférées à l’encontre d’un ministre, ont, sur un crime, cet insigne avantage de vous laisser la vie sauve.

 

Bien sûr, on peut tout comprendre, tout expliquer. Que dans le grand naufrage, la planche de salut antiracisme est la seule à laquelle le gouvernement et la gauche réunis puissent encore s’accrocher. Qu’elle est vermoulue, un peu fatiguée, que le moteur est grippé, mais qu’elle a fait ses preuves. Qu’il faut ensuite pagayer, ramer, écoper et souffler sans relâche dans les voiles pour la faire avancer. Mais attention au syndrome « Radeau de la Méduse ». Les malheureux ont presque tous fini fous. Et certains disent que sur le radeau gouvernement, on sent poindre des discours qui augurent assez mal…

 

Source

Voir les commentaires

Le merveilleux Paris des bobos

20 Novembre 2013, 09:44am

Publié par Thomas Joly

http://jeune-nation.com/wp-content/uploads/2013/11/metro-boulot-n...2.png

 

« Le métro est pour moi un lieu de charme, à la fois anonyme et familier. […] Je prends souvent les lignes 13 et 8 et il m’arrive de faire des rencontres incroyables » a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet dans un entretien à Elle.

 

http://www.francetvinfo.fr/image/74vu12r0l-869e/908/510/2015824.jpg

 

Source

Voir les commentaires

Victoire miraculeuse de l'équipe « de France »

20 Novembre 2013, 09:18am

Publié par Thomas Joly

http://www.francetvsport.fr/sites/default/files/styles/image_header_liste/public/images/photos/2013/11/19/190819/benzemaaaa_arp3724192_12b233da7e1621fa4b478e33db8e689f.jpg?itok=4AkKb8O7

 

Les mercenaires africains ont sans surprise battu l’équipe d’Ukraine hier soir. Comme il est de coutume, le gouvernement a refusé de dévoiler le montant de la rançon payée. Cette victoire devrait permettre à la Fédération française de conserver ses nombreux sponsors alors que les contrats actuels arrivent à échéance.

Avec les droits télé, les spécialistes avaient évalué le manque à gagner à 19 millions d’euros. TF1 devrait perdre, grâce à cette qualification, moins d’argent avec la Coupe du monde achetée excessivement cher. En 2010, lors de la précédente édition, alors que l’équipe dite « de France » était présente, la chaîne avait perdu environ 40 millions d’euros.

Les députés qui étudiaient le projet de loi sur les retraites à l’Assemblée nationale ont suspendu leurs travaux, non en raison du climat d’émeutes dans les rues de France suite à la victoire de l'équipe d'Algérie, mais « pour un moment d’unité nationale » selon Marisol Touraine.

 

Source

Voir les commentaires

Vouneuil-sous-Biard (Vienne) : Aurélien Petit-Dessaux propose une alternative de droite nationale pour les Municipales

19 Novembre 2013, 11:08am

Publié par Thomas Joly

Petit-Dessaux-Lang.jpgDepuis le mois de juin dernier, Aurélien Petit-Dessaux, 21 ans, étudiant en géographie à l'université de Poitiers s'est lancé dans la bataille des municipales à Vouneuil-sous-Biard.

 

Le jeune homme constitue actuellement une liste d'union « divers droite » sur la commune pour contrer une éventuelle candidature du maire sortant. Il lui faut vingt-neuf noms pour mener à terme son projet.

 

Ancien responsable départemental du Front national de la jeunesse, aujourd'hui adhérent du Parti de la France, présidé par Carl Lang, Aurélien Petit-Dessaux entend toutefois défendre des thématiques essentiellement locales : la sécurité (promouvoir une police municipale de proximité), la baisse de la fiscalité, l'indépendance vis-à-vis de Grand Poitiers, la fin de l'étalement urbain, la redynamisation du tissu économique local ou encore la cohésion et l'identité de cette commune de plus de 5.000 habitants, la dixième de la Vienne.

 

Pour l'heure, le candidat a débuté ses opérations de porte à porte et promet une réunion publique début janvier.

 

Source

Voir les commentaires

Un(e) député(e) transgenre au Parlement européen

19 Novembre 2013, 10:01am

Publié par Thomas Joly

http://news.bbcimg.co.uk/media/images/56243000/jpg/_56243587_56243585.jpgUn député européen britannique vient de révéler avoir changé de sexe pour devenir lesbienne ! Non, vous n’avez pas mal lu. Le parlementaire qui se fait appeler Nikki Sinclaire avait en 2004 déclaré publiquement être lesbienne. Dans la préface du livre qu’elle publiera dans les prochains jours, cet individu explique maintenant être né garçon.

 

Âgée de 45 ans, cette personne dit avoir gardé secret ce changement de sexe depuis plus de vingt ans.

 

Travelo-copie-1.jpgEn 2009, sous l’apparence d’une femme déclarée lesbienne, ce personnage trouble s’était fait élire au Parlement européen sous l’étiquette UKIP (parti pour l’indépendance du Royaume-Uni, eurosceptique) mais en avait été exclu quelques mois plus tard, après avoir refusé de siéger dans le groupe Europe Libertés Démocratie parce que celui-ci compterait parmi ses membres des « homophobes ».

 

Le transgenre Nikki Sinclaire avait ensuite créé son propre parti intitulé « We Demand a Referendum Party ».

 

En 2006, l’Italie avait envoyé un premier transgenre au Parlement européen. Sous le nom de Vladimir Luxuria, ce député élu sous l’étiquette Refondation communiste avait provoqué un scandale parmi ses collègues féminins en faisant usage des toilettes pour femmes. Ce personnage a aujourd’hui disparu de la vie politique.

 

Source

Voir les commentaires

La désinformation, un métier dangereux

19 Novembre 2013, 09:48am

Publié par Thomas Joly

http://www.sudouest.fr/images/2013/11/18/1232942_tireur-1000_460x306.jpgUn inconnu a ouvert le feu hier dans les locaux de Libération à Paris, blessant l’assistant d’un photographe présent. Il a ensuite tiré près du siège de la Société générale dans le quartier de la Défense et a menacé brièvement des membres du personnel de BFM-TV. L’homme n’a pas été arrêté.

 

« Nous pensons à nos confrères qui vont travailler dans les prochains jours protégés par la police » a déclaré Nicolas Demorand, directeur de publication de Libération nommé par son patron et coreligionnaire Édouard de Rothschild, informant ses journalistes que lui n’avait pas l’intention de travailler les prochains jours. « S’attaquer à des journalistes, c’est s’attaquer à un rouage de la démocratie » a-t-il ajouté.

http://jeune-nation.com/wp-content/uploads/2013/11/lesnouveaux-amis-du-front-national-2.pngLes mobiles du tireur sont inconnus pour l’heure ; a-t-il visé le journal de l’anti-France Libération pour ce seul motif ? Les causes justifiant une attaque contre ce journal, en partie détenu, outre Rothschild déjà cité, par Bernard-Henri Lévy et Henri Seydoux, mais encore le destructeur de la famille Pierre Bergé, sont relativement nombreuses. Le journal est connu par ailleurs pour avoir également fait la promotion de la pédocriminalité dans le passé, entre autres attaques contre la France.


Ce fait divers a conduit à une très forte mobilisation policière et entraîné une vague d’indignation et de soutien de l’ensemble de la classe médiatico-politique. La palme de l’hypocrisie sinon de la bêtise revient sans conteste au Front national, insulté régulièrement par le journal, auquel les marinistes ont officiellement apporté leur soutien.

 

« L’insécurité, ou plus justement le sentiment d’insécurité, c’est de l’ordre du fantasme, de la déraison », Libération.

 

Source

Voir les commentaires

Éric Zemmour : « On est en guerre civile larvée ! »

19 Novembre 2013, 09:13am

Publié par Thomas Joly

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn_indesign/2010-03/2010-03-24/article_2403-MED-ZEMMOUR.jpgEntretien avec Éric Zemmour sur le site Boulevard Voltaire.

 

Crise de régime, crise de société ou révolution : selon vous, sommes-nous en 1958, 1968 ou 1788 ?

Ce n’est pas une crise de régime car le régime est la dernière protection de François Hollande. Une crise de société ? Oui, mais pas seulement. C’est bien plus que cela. Nous sommes en fait dans la conjugaison d’une quadruple crise :

Une crise économique d’abord, c’est-à-dire une crise de l’austérité, de l’euro et de la mondialisation qui se fait au détriment de l’Europe.
Une crise sociale car ce sont les pauvres des pays riches qui entretiennent les riches des pays pauvres et, évidemment, il y a de plus en plus de pauvres dans les pays riches…
Une crise sociétale parce que la société supporte de moins en moins la tyrannie de l’idéologie soixante-huitarde.
http://s.tf1.fr/mmdia/i/65/6/les-bonnets-rouges-se-sont-rassemble-samedi-en-masse-a-quimper-11024656isfvy_1713.jpg?v=1Une crise ethnique enfin, puisque la diversité qui devait être une chance pour la France pousse aujourd’hui les gens à se séparer et ils se voient de moins en moins un destin commun.

Cette quadruple crise a pour conséquence une crise de confiance car on a trop de désaccords : on est en guerre civile larvée. C’est d’ailleurs une constante de la France. D’où la violence, d’où l’ultime tentative des élites bien-pensantes de culpabiliser la France avec ses campagnes sur le racisme qui visent à nous faire croire que nous sommes dans les années 30 alors qu’en réalité, s’il y avait une comparaison historique à émettre, nous sommes plus près de 1913 (pour la crise du libre-échange et de ses contradictions) ou à la veille des guerres des religions…

C’est compliqué car nous sommes dans un mélange, une sorte de fin de cycles… Une sorte de guerre civile larvée.


emeute racaillesQui pourrait aboutir à ?

À une vraie guerre civile ! Je l’écrivais déjà dans Mélancolie française. La violence monte en France : on est le seul pays d’Europe à être aussi violent !

On a l’impression que les autorités sont à la fois aveugles et qu’elles ne veulent pas voir cet état de fait… De toutes façons, elles ne peuvent rien faire. Car finalement, c’est Einstein qui a raison : « On ne résout pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés. »

Voir les commentaires

Manifestation interdite à Amiens : entretien sur le site Contre-Info avec le secrétaire général du PdF

18 Novembre 2013, 09:55am

Publié par Thomas Joly

Joly-Thomas-copie-1.jpgDepuis l’accès au pouvoir des socialistes, nous assistons à un fort regain de répression contre les opposants politiques. Trois mouvements politiques ont été arbitrairement dissous (pour rappel : Troisième voie, l’Œuvre française et les Jeunesses nationalistes) et les interdictions de manifestation sont de plus en plus fréquentes. La dernière manifestation interdite est celle du 16 novembre à Amiens, organisée par le Parti de la France. Nous avons donc interrogé son secrétaire général, Thomas Joly.

 

C-I : Que comptiez-vous faire le 16 novembre ?

T. Joly : le 16 novembre, le Parti de la France comptait organiser un grand rassemblement à Amiens-Nord, devant l’emplacement de la future grande mosquée d’Amiens au doux nom pacifique de « La Conquête » (« Al Fath »), pour dénoncer la colonisation migratoire et l’islamisation de la ville d’Amiens mais aussi de notre pays tout entier. Une forte et encourageante mobilisation s’était mise en place et plusieurs centaines de participants étaient attendus. Le Parti de la France estime que la politique se pratique avant tout sur le terrain et pas seulement derrière un clavier d’ordinateur ou sur les plateaux télés, où d’ailleurs nous ne sommes jamais invités ; notre discours de résistance nationale et civilisationnelle n’étant pas médiatiquement compatible, contrairement à celui de Madame Le Pen totalement acquise à l’idéologie républicaine, laïcarde et franc-maçonne.

Que s’est-il passé avec la préfecture ?
Visiblement affolé par cette annonce de manifestation déposée dans les règles à la préfecture, le préfet de la Somme, qui avait déjà interdit notre conférence de presse l’année dernière devant les ruines 16 novembre interditencore fumantes d’une école maternelle incendiée à Amiens-Nord lors des traditionnelles émeutes ethniques estivales, a entamé un « dialogue » via la DCRI avec moi. L’objectif était clairement de me faire renoncer à notre rassemblement ou bien de le déplacer dans un autre quartier d’Amiens considéré comme moins « sensible ». J’ai évidemment refusé de me plier à ces recommandations guidées uniquement par le fait que les autorités publiques sont tout bonnement incapables de maintenir l’ordre dans cette zone de non-droit que sont les quartiers nord d’Amiens. Le Parti de la France estime qu’il a le droit et même le devoir de se rendre partout en France où il le souhaite pour délivrer son message de reconquête nationale. Le représentant de l’État socialiste a donc interdit notre rassemblement et s’est donc lamentablement couché devant la racaille étrangère, l’islam conquérant et l’extrême-gauche xénophile. Refusant de donner l’occasion à Manuel Valls de persécuter nos militants et un motif pour dissoudre notre mouvement, nous avons pris la décision de respecter cette interdiction. Carl Lang et moi-même avons tout de même organisé le 16 novembre à Amiens une conférence de presse et un déjeuner-débat qui a connu un grand succès.

Que cela vous inspire-t-il ?

Le pouvoir socialiste est totalement aux abois, prisonnier de ses délires idéologiques antifrançais et de la nullité sidérante du Président de la République autiste face à la légitime colère populaire. Comme dans toute http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2013-04/2013-04-18/article_hollande-valls.jpgdictature ébranlée, la répression policière et judiciaire à l’égard de ceux qui veulent réellement en finir avec ce système pourri jusqu’à la moelle s’intensifie en cette période de crise économique, sociale, politique, morale, identitaire, etc. Nos gouvernants souhaitent museler les véritables forces d’opposition et entreprennent donc d’interdire nos rassemblements, de persécuter nos militants, de dissoudre nos organisations. Mais ils ne pourront éternellement nous empêcher de dire la vérité à nos compatriotes et, tôt ou tard, toute cette engeance devra être balayée pour que se mette en place un processus salvateur de décolonisation migratoire et de reconquête nationale.

 

Source

Voir les commentaires

L’église saint Nicolas du Chardonnet attaquée par des racailles d'extrême-gauche

18 Novembre 2013, 09:49am

Publié par Thomas Joly

http://md1.libe.com/photo/422834--.jpg?modified_at=1336895828&width=825Dimanche matin, pendant la Grand Messe de 10h30, des individus ont pénétré dans cet édifice « phare de la Tradition  », et y ont jeté des boules puantes et des fumigènes.

Cette profanation ait sans aucun doute l’œuvre d’« antifascistes », dont la haine satanique est régulièrement tournée vers ce bastion traditionaliste. Nul doute non plus que le climat de haine et de répression antinationale et anticatholique de leurs amis Valls et autres, donnent des ailes à ces petites frappes, qui multiplient les exactions à Paris depuis 3 ans.

 

Imaginez un instant que le quart de cette profanation se soit déroulée dans une mosquée ou une synagogue… Les médias seraient saturés et les politiciens se battraient pour venir exprimer leur indignation.

 

Source

Voir les commentaires