Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Règlement de comptes à l’Assemblée entre sionistes

27 Février 2014, 11:05am

Publié par Thomas Joly

Les engagements « nationalistes » couplés à l’affiliation à diverses structures impérialistes ne datent pas d’aujourd’hui. Le mouvement d’extrême-droite Occident fut une pépinière de politiciens sionistes pour l’UMP : Alain Madelin, Patrick Devedjian, Gérard Longuet, etc. Claude Goasguen est sans doute l’exemple le plus révélateur, lui qui organise chaque année, dans les locaux de la mairie du XVIe arrondissement de Paris, le salon du livre de la secte maçonnique B’naï B’rith. C’est pourtant lui que Manuel Valls – qui se sent « lié de manière éternelle à Israël » – a attaqué mardi à l’Assemblée.

« M. Goasguen, vous en venez, vous, de l’extrême droite. […] Contrairement à vous, nous ne sommes complaisants avec personne, vous, vous avez été complaisants avec ceux qui s’en prenaient aux valeurs de la République » a éructé Manuel Valls perdant son sang-froid et attaquant les pacifiques manifestants qui défendent le mariage contre les perversions sexuelles. Il s’est montré incapable d’expliquer le laxisme du ministère de l’Intérieur vis-à-vis des casseurs d’extrême-gauche à Nantes.

Feignant l’indignation, la quasi-totalité des députés UMP ont alors quitté l’hémicycle.

Source

Voir les commentaires

Kiev

27 Février 2014, 10:44am

Publié par Thomas Joly

Je ne sais pas qui a raison et qui a tort, qui est l'adversaire et qui deviendra l'ennemi, quels sont les intérêts des uns et les projets des autres, qui finira par remporter la mise et qui sera le plus habile et le plus machiavélique dans le grand jeu géopolitique, sur quels désastres ou sur quels crimes déboucheront ces journées de tumulte...

Mais ce que je sais c'est que ce gamin au visage barbouillé de suie, juché sur une barricade un cocktail molotov à la main, il n'a pas reçu de chèque de la CIA, il n'aspire pas à un téléviseur géant à écran plat ou à des vacances au Club Med de Saint-Domingue... Il est là pour une idée, pour un espoir, pour un souffle, pour un rêve... Il est là parce qu'il n'est pas un bourgeois frileux, un fin calculateur, un épicier prudent et roué ou un génie de la prospective de salon... Il n'a pas de plan de carrière ni d'épargne... Les mots de nation, de patrie, de devoir et de sacrifice ne sont pas pour lui des slogans surannés et un peu ridicules mais des réalités charnelles qui l'exposent aux coups, à la prison et aux tirs de kalachnikov... En bref, il est là parce qu'il est vivant, brûlant de jeunesse et d'envie de combattre, et, par là, il s'élève très au dessus des peuples aux trois quarts morts sous le poids de leur confort et de leur intellectualisme repus et rigolard... Vainqueur ou vaincu, trahi ou manipulé, il est un héros, une figure sacrée, une preuve vibrante et flamboyante que rien n'est fini, que rien n'est perdu, que tout est ouvert, tout est possible...

Et ce gamin, tout comme ses frères, je ne peux que l'admirer et l'honorer. Au-delà de toutes autres considérations. Parce qu'il est de sang et de sève quand tant d'autres ne sont plus que d'encre et de papier. Parce qu'il est debout quand tant d'autres sont couchés. Parce qu'il est courageux et fou quand tant d'autres sont lâches et raisonnables.

Peut-être – sans doute- est-ce là du romantisme. Mais ce romantisme là, au contraire de tous ses ersatz mièvres et sirupeux, je l'admets et l'assume, je le hurle même de toute mon âme et à pleins poumons car il est le sel de la vie, le ferment de l'espérance.

Honneur aux enfants de Kiev comme à ceux de Prague, Budapest et Tian'anmen !

Source

Voir les commentaires

Angleterre cosmopolite : un meurtre antiblanc filmé dans la rue

26 Février 2014, 10:10am

Publié par Thomas Joly

La video vient de sortir et le drame s’est produit en novembre, à Charminster. Ce jour-là, Andrew Young, 40 ans, échange quelques mots avec un cycliste africain qui roulait sur le trottoir et arrivait face à lui. M. Young signalant au cycliste qu’il trouvait cela dangereux. Après ce bref moment, le cycliste reprend son chemin, sur le trottoir. C’est alors qu’un ami du cycliste, africain lui aussi, assène par surprise un violent coup de poing au visage d’Andrew Young, probablement mû par une haine instinctive… Le crâne d’Andrew Young va heurter le bitume lourdement, et il décèdera dans les jours suivants. Son agresseur ne s’est même pas retourné. Il n’a été condamné qu’à 4 ans de prison, qu’il ne fera probablement pas entièrement.

Source

Voir les commentaires

Inauguration de la rue Mouloud Aounit à Aubervilliers

26 Février 2014, 10:04am

Publié par Thomas Joly

Aubervilliers (93) : en hommage à Mouloud Aounit, la municipalité d’Aubervilliers a décidé de donner son nom à la voie reliant les rues Schæffer et Crèvecoeur. Cette inauguration a eu lieu le 15 février 2014 en présence de la famille de Mouloud Aounit, du maire Jacques Salvator (PS), de la 1ère adjointe Evelyne Yonnet, et de personnalités dont Monseigneur Gaillot.

Mort en août 2012, Mouloud Aounit était adhérent depuis 1979 du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP). Il assumera dans un premier temps la présidence de la fédération de Seine-Saint-Denis, avant de participer, en novembre 1983, à la « marche des Beurs » entre Marseille et Paris « pour l’égalité contre le racisme ». Il occupera la présidence du MRAP de 2004 à 2008.

Source

Voir les commentaires

Monoprix a cédé au chantage et ne vend plus Rivarol !

26 Février 2014, 09:51am

Publié par Thomas Joly

Rivarol n° 3130 du 27 février 2014

A l’origine de la suppression de RIVAROL de presque tous les rayons de Monoprix, une femme, Carol Mann, qui a posté sur sa page facebook notre Une sur « l’insupportable police juive de la pensée » et s’est empressée de protester auprès de Monoprix (voir aussi notre numéro 3126). Puis, tout se passe par page facebook interposée. Le magasin ayant répondu qu’il ne faisait qu’obéir à la loi Bichet, Carol Mann insiste :

Lire la suite

Voir les commentaires

Invasion : ils entrent en Europe armés de bâtons et de pierres…

25 Février 2014, 12:01pm

Publié par Thomas Joly

Dans la nuit de dimanche à lundi, environ 500 migrants clandestins ont tenté d’entrer en force dans l’enclave espagnole de Melilla, franchissant depuis le Maroc la triple frontière grillagée qui borde la ville. Au final, une centaine de ces immigrés originaires d’Afrique subsaharienne seraient parvenus à franchir la frontière.

Cet assaut a fait au moins 27 blessés — dont 13 membres des forces de l’ordre par des jets de pierre —, selon un communiqué des autorités marocaines. Les forces de l’ordre marocaines ont par ailleurs procédé à l’arrestation de 96 clandestins, selon la même source.

D’après la préfecture de Melilla, l’assaut, mené en deux points différents de la frontière, a été très violent, les clandestins utilisant des bâtons et lançant des pierres contre les policiers marocains et espagnols.

Un assaut du même genre s’était produit à l’aube du 17 février, lorsque 150 immigrants subsahariens avaient franchi la frontière, haute de sept mètres, qui sépare le Maroc de la ville de Melilla.

Pas une semaine ne passe sans que des intrusions massives ne soient tentées à cet endroit. Mais c’est le caractère de plus en plus violent des ces assauts qui frappe. Les immigrés qui y participent sont de plus en plus décidés à entrer en Europe, quitte à y arriver armés de bâtons et de pierres. Faudra-t-il un premier mort parmi les policiers des frontières pour qu’on mesure ce qui se déroule ?

Melilla, avec l’autre enclave de Ceuta, dans le nord du Maroc, constitue la seule frontière terrestre entre l’Afrique et l’Europe, plaçant l’Espagne parmi les pays en première ligne de la lutte contre l’immigration clandestine.

Source

Voir les commentaires

Carl Lang était à Nîmes pour soutenir la candidature d'Elizabeth Pascal aux élections municipales

25 Février 2014, 10:59am

Publié par Thomas Joly

Elizabeth Pascal, ancienne conseillère régionale du Front national mène une liste de rassemblement des Nîmois et d'union à la base des patriotes.

Nîmoise authentique, de souche et de coeur, elle incarne la volonté d'une gestion enracinée, de proximité, d'écoute et de protection des Nîmois.

Une réunion avec les candidats s'est tenue vendredi 21 à la permanence de la liste, suivie, le lendemain, d'une conférence de presse.

Voir les commentaires

La liste "Vénissieux fait Front" déposée !

25 Février 2014, 10:24am

Publié par Thomas Joly

 
Communiqué d'Yvan Benedetti, conseiller municipal de Vénissieux
 
Lundi 24 février, nous avons déposé en préfecture du Rhône, Alexandre Gabriac et moi-même, Yvan Benedetti, notre liste de candidature pour les élections municipales à Vénissieux où suis conseiller municipal et Président du groupe « Vénissieux fait Front » depuis 6 ans. A ce titre, j’ai pu constater la gestion catastrophique ainsi que despotique du maire communiste et de ses apparatchiks.  Il est le communisme idéologique qui consiste à partager les richesses. Il est le communisme pratique qui consiste à partager la pauvreté. La ville de Vénissieux se paupérise, se tiers-mondise. Nul ne se sent plus chez soi, à Vénissieux. Il est temps de se réapproprier notre ville : ses rues, ses quartiers, sa mairie. La liste « Vénissieux fait front » est la seule à s’opposer au système, dans les termes et dans les faits. Elle est la seule qui apportera un changement concret, non seulement sur le papier, mais dans nos vies, au quotidien. Cette liste est désormais entre les mains du préfet du Rhône, M. Carenco, qui a quatre jours pour statuer en toute objectivité sur la validité de la liste, lui qui, depuis deux ans, a fait du combat contre nous, nationalistes, une affaire personnelle.

Voir les commentaires

Valérie Renard déchire sa carte du FN et rejoint le Parti de la France de Carl Lang

24 Février 2014, 14:53pm

Publié par Thomas Joly

« Vous aviez titré il y a quelques semaines “Valérie Renard : la disparition”. Vous pouvez désormais titrer : Valérie Renard : le retour », a lancé, hier, l’ex-tête de la liste (débarquée) du Rassemblement Bleu Marine à Nevers. Elle a déchiré sa carte du FN. Et vient de rejoindre le Parti de la France, de Carl Lang, ancien cadre du FN. La Neversoise en est désormais la chargée de mission pour la Nièvre. Ce parti se réclame de la droite nationale, sociale et identitaire. Rien à voir avec les municipales, dit-elle. Sauf que la première des réunions publiques de la formation politique à Nevers est programmée pour le 1er mars. Soit trois semaines avant le premier tour...

Source

Voir les commentaires

Situation en Ukraine

24 Février 2014, 10:06am

Publié par Thomas Joly

Comme attendu, la Russie de Vladimir Poutine n’a pas soutenu le régime corrompu – et surtout l’homme – de Victor Ianoukovitch. Face à l’accélération des événements, l’armée ukrainienne a annoncé très tôt qu’elle n’interviendrait pas dans le conflit, qualifié de « politique », signant de facto la chute de Ianoukovitch. Il a été abandonné encore par son parti et son action a été dénoncée par différents hauts responsables militaires et policiers.

Il s’est enfuit, comme certains de ses ministres et des chefs de l’administration. Sa fuite ne semble avoir provoqué aucun mouvement populaire de soutien ni à Kiev, ni dans l’Est du pays. Il a publié un communiqué dénonçant un « coup d’État nazi » et s’affirmant chef d’État légitime, avant de tenté de s’enfuir en avion.

Une nouvelle fois, alors que l’UE, la Russie, l’opposition parlementaire et le pouvoir s’étaient mis d’accord, c’est l’action des nationalistes radicaux qui a fait basculer la situation en fin de semaine, en refusant le compromis et en forçant le président au départ.

La journée de samedi a été marquée par de multiples votes au Parlement. L’une des premières mesures, à l’initiative de Svoboda, a été la nationalisation de la résidence secondaire de Victor Ianoukovitch d’un luxe démesuré alors que le pays est ruiné. C’est un symbole fort alors que ces dernières années avaient été marquées par des privatisations souvent jugées scandaleuses. La loi sur les langues minoritaires a été abolie. C’était l’une des revendications majeures des nationalistes : la loi était considérée comme pro-russe, imposée par un ministre de l’Éducation particulièrement détesté. Le chef de Svoboda a affirmé que le nouveau projet de loi serait rédigé en collaboration avec les minorités et que leurs revendications seraient satisfaites. Le chef du Secteur de droite Dmytro Yarosh s’est positionné de la même façon.

Les nationalistes ukrainiens radicaux ont obtenu globalement ce qu’ils souhaitaient : en premier lieu le départ de Ianoukovitch sans condition ni compromis, l’abrogation des lois liberticides, la dissolution des Berkut (qui est en cours de discussion) et, concernant l’action menée ces derniers mois, la libération et l’amnistie de tous les prisonniers. D’autres demandes ont été relayées par Svoboda, comme l’interdiction du Parti communiste et du Parti des régions. La décommunisation se poursuit dans le pays et de nombreuses statues, plaques commémoratives, etc., des divers criminels contre l’humanité communistes ont été détruites ou démantelées. Une partie des manifestants est très méfiante vis-à-vis de l’opposition et certains souhaitent continuer à faire le ménage.

Ces dernières heures ont été marquées par le limogeage de trois ministres : Tabachnyk (Science et Éducation), Kozhara (Affaires étrangères) et Bohatyreva (Santé), le retour à la constitution de 2004. Les élections législatives et présidentielles ont été fixées au mois de mai ainsi que les élections municipales. Une autre importante décision, bien que contestée par une partie de l’opposition, a été la libération de Ioula Timochenko.

La Russie et l’Allemagne ont appelé à l’unité du pays, suivis par de nombreuses puissances. Mis à part le cas de la Crimée, république autonome qui a déjà demandé à plusieurs reprises son indépendance ou son rattachement à la Russie, cette éventualité ne paraît pas à l’ordre du jour. Ce sont d’ailleurs des gardes-frontières de l’est russophone qui ont interdit à Ianoukovitch de fuir le pays, et ont même dénoncé une tentative de corruption du président déchu.

Leonid Sloutski, premier vice-président du Comité de la Douma pour les Affaires étrangères a fait connaître sa préférence pour la désignation de Ioula Tymochenko. Cela a été perçu comme le choix du Kremlin par divers médiats. La Russie a rappelé son ambassadeur pour des consultations.
L’oligarque, ancien premier ministre, avait été emprisonnée pour abus de pouvoir, mais paraît avoir conservé l’estime de Vladimir Poutine. Elle a fait savoir cependant qu’elle n’était pas candidate au poste de chef du gouvernement provisoire. Elle pourrait cependant attendre la tenue des élections de mai pour se déclarer candidate.

Le bilan des journées sanglantes de la Révolution de la Dignité oscille entre 80 et plus de 100 morts. Il y a quinze svobodovtsev parmi eux et plusieurs militants nationalistes radicaux des différentes organisations du Secteur de droite : Trident – Stepan Bandera, Patriotes d’Ukraine et UNA-UNSO.

Source

Voir les commentaires

Le Washington post dévoile les timbres américains pour 2014

24 Février 2014, 09:56am

Publié par Thomas Joly

Les futurs timbres de la poste américaine sont en train d’être choisis. Plusieurs ont déjà été validés. Pour 2014, il y aura : le sportif noir Wilt Chamberlain, le militant pédéraste Harvey Milk – également juif -, la chanteuse Janis Joplin, lesbienne connue pour sa consommation effrénée de drogue, morte d’une overdose d’héroïne à 27 ans, et enfin, le musicien africain Jimi Hendrix, tout autant drogué, mais également alcoolique et violent, mort à 27 ans après s’être étouffé dans son vomi, ayant avalé une forte dose de barbituriques accompagnée d’alcool. Les héros de l’Amérique moderne…

Source

Voir les commentaires

Le gouvernement français négocie actuellement pour laisser la SNCF être rackettée par Israël

24 Février 2014, 09:40am

Publié par Thomas Joly

Les gouvernements de France et des États-Unis négocient actuellement pour faire payer aux contribuables français des “indemnisations” à des familles de prétendues victimes de la Shoah. Il s’agit une nouvelle fois de voler la SNCF pour avoir continué à fonctionner durant la Seconde Guerre mondiale au service du peuple français. Le représentant des familles des victimes est Stuart Eizenstat, par ailleurs conseiller du secrétaire d’État américain John Kerry, tous deux issus de la communauté israélite. Il a déjà réussi à racketter l’Allemagne, l’Autriche et même la Suisse. Les discussions ne portent pas sur l’éventualité du racket, mais sur le montant qui sera spolié au peuple français.

Source

Voir les commentaires