Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Pour France 2, Mandela et Obama sont « les deux premiers présidents noirs de l’Histoire » (par Marie Delarue)

1 Juillet 2013, 07:10am

Publié par Thomas Joly

http://static.euronews.com/articles/230080/606x341_230080_visite-symbolique-de-barack-obama-sur-.jpg?1372363752« C’est seul et dans l’intimité que Barack Obama a choisi de visiter la Maison des esclaves de l’île de Gorée en ce jeudi 27 juin », nous ont appris les dépêches : « Barak Obama s’est ensuite dirigé à pied, vers la Maison des esclaves. Il s’y est recueilli devant la porte du “non-retour”. C’était une visite privée ». On a quand même vu les filles passer le nez par la porte ouverte sur la mer et deviné la mère Michèle dans la pénombre. Ils étaient quatre, pas davantage, et on les comprend parce qu’on ne tient guère plus nombreux que cela dans la fameuse maison.

 

http://www.holambecomores.com/wp-content/uploads/2012/11/Goree.jpgEn effet, si Gorée – 900 mètres de long, 300 de large et quelque 1300 habitants – est connue pour ladite Maison des esclaves et son quai d’où seraient partis les bateaux négriers emportant vers les Amériques leurs cargaisons humaines, il faut beaucoup d’imagination pour le croire. D’abord parce que cette bâtisse n’aurait pu contenir que quelques dizaines de malheureux, ensuite parce que l’approche de la côte ne pouvait permettre de tels chargements. Bref, les bateaux négriers qui parcouraient les mers n’étant pas de frêles chaloupes conduites par des marins d’eau douce, la situation géographique de la côte de Gorée rend à l’évidence impossible l’histoire qu’on y raconte. On nous dira bien sûr que tout cela est sans importance, Gorée, classée par l’Unesco, étant devenue le symbole officiel de l’esclavage et de la traite négrière ; une terre où le Blanc d’aujourd’hui est prié de faire repentance devant la Nation noire, et le Noir président de s’y recueillir au nom de ses pères. Dont acte obamesque, bushien, sarkozien, hollandais etc.

 

Esclavage repentance AngleterreComme l’écrivait Le Guide du routard (Ed. 1991) : « Avec son charme et ses maisons rose bonbon, ce Buchenwald africain a des allures de Saint-Tropez tropical. On a du mal à imaginer la souffrance et la douleur. » Sur quoi son concurrent Le Petit fûté renchérit : il faut « voir les musées, la Maison des esclaves martyrs, peut être même vous sentir coupable, touché par l’horreur de la traite ».

 

Repentance obligatoire avant l’apéro et la bronzette, n’oubliez pas le guide en sortant.

 

Quittant Gorée, Obama a poursuivi sa tournée vers le sud : direction le lit de douleur où Madiba n’en finit pas de finir. De Nelson Mandela, Obama a dit : « C’est l’un de mes héros personnels, mais je ne suis pas le seul. Il est le héros pour le monde entier. Lorsqu’il nous quittera, nous saurons tous que son bilan et son héritage seront pour des siècles ». Amen.

 

http://eurweb.zippykid.netdna-cdn.com/wp-content/uploads/2013/06/mandela-obama1.jpgCouronnés tous deux d’un prix Nobel de la Paix – Obama l’ayant même reçu par anticipation, ce qui était plus sage –, les deux présidents figurent au sommet du Panthéon journalistique. C’est ainsi qu’on a pu entendre répéter en boucle, sur France 2 notamment, que Nelson Mandela et Barack Obama sont « les deux premiers présidents noirs de l’histoire ». C’est sympa pour les Senghor, Diouf, Touré, Houphouët, Wade et autre Macky Sall, pour ne citer que ceux là, mais il faut croire que pour les journalistes de la télé française, les présidents Africains comptent moins que du beurre de karité.

 

A moins, bien sûr, qu’ils n’aient voulu dire « les deux premiers présidents noirs d’une nation blanche ». Et considérer l’Afrique du Sud comme une nation blanche, ça, ça va faire plaisir à Soweto.

 

Source

Voir les commentaires

Scandale à Laon : 12 Français expulsés du Foyer des Jeunes Travailleurs pour laisser la place à des clandestins !

30 Juin 2013, 11:56am

Publié par Thomas Joly

http://www.lunion.presse.fr/sites/default/files/imagecache/vdn_photo_principale_article/1078811163_14084172.jpg

 

Douze personnes actuellement hébergées au Foyer des Jeunes Travailleurs de Clacy (à Laon dans l'Aisne) ont un mois pour quitter les lieux. Motif : il faut faire de la place pour les demandeurs d'asile.

 

Ils affichent un sourire de façade mais en réalité, le cœur n'est pas à la fête pour Laurent et ses copains du Foyer jeunes travailleurs (FJT) de Clacy-et-Thierret. « La plupart d'entre nous ne sont pas là par choix, mais nous sommes bien contents d'avoir un toit sur la tête. Malheureusement, cela ne va pas durer… », lâche-t-il amèrement. Les douze locataires viennent d'apprendre qu'ils devraient quitter les lieux le 1er août. « On a un mois pour faire nos cartons. On nous vire, nous qui payons notre loyer régulièrement, parce qu'il faut faire de la place pour une trentaine de demandeurs d'asile qui vont arriver. Et qui ne paieront rien, bien sûr. C'est dégueulasse ! » Cette situation alimente toutes leurs conversations, entre colère et inquiétude pour l'avenir. Certains avaient de toute façon prévu de partir. C'est le cas de Laurent, qui vient de trouver un appartement. Cela ne l'empêche pas de se sentir solidaire d'autres, comme Alan. Lui est presque sûr de finir à la rue. « Je viens de terminer mes études et je n'ai pas d'emploi pour le moment. Qu'est-ce que je vais devenir ? » (Source)

 

Pour dire tout le bien que vous pensez de cette application de la préférence étrangère au profit de parasites sociaux et au détriment de jeunes Français de souche, téléphonez au FJT de Laon : 03.23.23.06.81

Voir les commentaires

Conférence nationaliste à Beauvais le 10 juillet !

30 Juin 2013, 10:41am

Publié par Thomas Joly

Conférence 10 07 13

 

En ces temps troublés où la dictature socialiste aux abois persécute les nationalistes, mercredi 10 juillet se déroulera envers et contre tout une conférence nationaliste à Beauvais.

 

Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France, fera un point sur l'actualité politique locale et nationale, Scipion de Salm, rédacteur dans le journal Rivarol, interviendra sur la faisabilité d'une inversion massive des flux migratoires extra-européens et Hervé Ryssen, écrivain nationaliste, présentera, avec le style décapant qui est le sien, son dernier ouvrage  La Guerre eschatologique.

 

La réservation est obligatoire (thomasjoly60@yahoo.fr ou 06.09.96.44.37). La participation aux frais est de 10 € (à payer sur place) et comprend l'entrée et un apéritif.

Voir les commentaires

Le Parti de la France se structure en PACA

29 Juin 2013, 17:12pm

Publié par Thomas Joly

http://www.parti-de-la-france.fr/files/photo-1.JPGcarl lang matignon-copie-1Dans le cadre de l'organisation du Parti de la France et de la mise en place de ses structures, Jean-Claude Frappa, délégué départemental du PdF pour les Alpes Maritimes a reçu vendredi 28 juin Carl Lang dans sa permanence d'Antibes.

 

A cette occasion et en présence de nouveaux responsables du PdF, plusieurs nouvelles sections locales ont été mises en place dans les Alpes Maritimes et dans le Var.

 

Le travail de préparation des élections municipales est en marche.

Voir les commentaires

Maman célibataire

29 Juin 2013, 09:12am

Publié par Thomas Joly

http://joelecorbeau.com/wp-content/uploads/2013/06/Maman-c%C3%A9libataire2-646x609.jpg

 

Grâce aux féminisme, de nombreuses femmes à qui on a inculqué qu’elles étaient des êtres omnipotents décident de faire des enfants toutes seules, c’est à dire de se débarrasser du père pendant leur grossesse ou après la naissance de l’enfant. Ces pères, réduits au statut de donneurs de sperme et de payeurs de pensions alimentaires, sont évincés de leur rôle parental grâce à l’action de la justice française, majoritairement constituée de femmes, qui privilégie presque constamment les mères.

 

La femme, abusant de son plus grand pouvoir, qui est celui de porter la vie, s’approprie à elle seule l’enfant. Ce dernier, aimant inconditionnellement sa génitrice, comble une grande partie de ses besoins affectifs et la conforte dans sa position de toute puissance. Mais en le privant égoïstement d’un père, elle le prive également d’une autorité qui, loin de la fusion maternelle, ouvre l’enfant sur le monde social et lui enseigne le respect des lois.

 

Privés d’une affection masculine, indispensable pour leur construction psychologique, certains garçons deviendront homosexuels, cherchant à combler ce manque affectif à travers leur sexualité, et certaines filles deviendront misandres et reproduiront le même schéma que leur mère.

 

Source

Voir les commentaires

La page officielle de soutien à Estéban Morillo supprimée par Facebook

28 Juin 2013, 09:25am

Publié par Thomas Joly

page-soutien-Esteban-supprimee.jpg

 

Probablement sur requête de la dictature socialiste, la page officielle de soutien à Estéban Morillo, jeune nationaliste qui croupit dans les geôles de la République parce qu'il a eu le malheur de se défendre contre des racailles d'extrême-gauche dont l'une est accidentellement décédée, a été purement et simplement supprimée sur Facebook. Une nouvelle page a été immédiatement créée.

 

Après les dissolutions, les violences policières, les condamnations iniques, voici la censure du net. La prochaine étape pour le gouvernement socialiste sera-t-elle l'internement des opposants politiques dans des hôpitaux psychiatriques ?

Voir les commentaires

Blanchiment, exil fiscal : silence sur l’affaire Thomas Fabius

28 Juin 2013, 08:31am

Publié par Thomas Joly

http://www.egaliteetreconciliation.fr/local/cache-vignettes/L206xH250/arton18806-ac007.jpgIncroyable : alors que Le Parisien a publié ce weekend une enquête sur les étranges mouvements d’argent du fils de Laurent Fabius, Thomas Fabius, aucun grand média n’a évoqué l’affaire qui semble pourtant encore plus gênante que l’affaire Cahuzac pour le pouvoir en place, entre soupçons de blanchiment d’argent et d’exil fiscal. Mais cette fois, les socialistes ont réussi à museler leurs camarades journalistes.

Comme le dit Boulevard Voltaire, « seuls les lecteurs titulaires d’un BAC + 6 en combines et magouilles » parviendront à suivre le parcours de l’argent de Thomas Fabius. Essayons tout de même de résumer la situation du fils d’un ministre régalien issu d’un gouvernement moralisateur qui se pose en défenseur de la justice fiscale, à l’image de son ancien ministre du budget.

 

En 2012, une plainte est déposée contre Thomas Fabius pour « tentative d’escroquerie et faux ». C’est lors de l’enquête préliminaire pour cette plainte, à laquelle s’ajoute un signalement de la cellule anti-blanchiment de Bercy, Tracfin, que corruption 1les manœuvres financières de Thomas Fabius sont mises à jour par les brigades financières. C’est notamment le rapatriement depuis Macao d’un million d’euros, qui met la puce à l’oreille des enquêteurs. Pour se défendre, le fils de l’ex de Carla Bruni na rien trouvé de mieux que d’évoquer un « gain exceptionnel d’une partie de poker ».

 

Selon l’enquête publiée cette semaine par Le Parisien, les policiers de l’Office central de la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) parlent du dossier Fabius comme d’un dossier « très sensible », car il s’agirait de blanchiment d’argent (un socialiste ? non !) et d’exil fiscal, sur des sommes très importantes (plusieurs millions d’euros), qui concernent le fils d’un ministre de premier plan. Lire la suite

Voir les commentaires

Entretien avec Thibaut de Chassey dans Rivarol

28 Juin 2013, 07:58am

Publié par Thomas Joly

De-Chassey.jpgThibaut de Chassey, directeur du Renouveau Français, était interrogé dans le numéro 3099 de l’hebdomadaire Rivarol, en date du 19 juin.

 

Thèmes abordés : le Congrès nationaliste, l’affaire Méric, les menaces de dissolution, la mobilisation contre le « mariage » homo, le Printemps français, Frigide Barjot, le « Camp d’été nationaliste », etc.

 

Pour le lire, cliquez ici.

Voir les commentaires

Destruction de l'église Saint-Jacques à Abbeville : l'aveu de Nicolas Dumont, maire socialiste et franc-maçon

27 Juin 2013, 10:41am

Publié par Thomas Joly

http://www.lejournaldabbeville.fr/files//2013/02/dumont-conseil-630x0.jpgLe 20 juin 2013, dans le Courrier Picard est paru un article signé Thomas Diévart qui démontre de manière éclatante que la destruction de l’église Saint-Jacques d’Abbeville n’était en rien une fatalité mais un acte volontaire décidé par Nicolas Dumont, maire d’Abbeville, dont la seule motivation était de détruire l’église sans nécessité.

On y lit qu’un square remplacera désormais l’église détruite. Et que, selon l’élu, cet aménagement « à la louche [...] coûtera 2 à 3 millions d’euros ». Si l’on rappelle que le budget prévu pour la démolition était au minimum de 500.000 euros (c’est le montant qui avait été provisionné par la ville), on constate que le maire envisage, sans sourciller, une dépense totale de 3,5 millions d’euros pour remplacer l’église par ce square.


http://pbs.twimg.com/media/BHhSNH3CQAAre8A.jpg:largeOr, le devis pour la restauration de l’église établi par un architecte des monuments historiques en 2008 était de 4,2 millions d’euros. Soit une différence avec ce qui a été fait de 700.000 euros, une somme qu’il aurait été facile de couvrir par des subventions et éventuellement une souscription (voir l’exemple de la commune d’Arc-sur-Tille).

 

Le coût de la restauration n’étant, de l’aveu même du maire, plus une justification valable pour avoir détruit ce bel édifice, on peut légitimement se poser la question de la raison de cet infâme vandalisme.


Dessin.JPGHypocrisie suprême : on lit également dans cet article que les allées du square « forme[ront] une croix, orientée comme l’était l’église ». Enfin, « la Ville n’exclut pas de réinstaller sur la place [la cloche de l’église], encore faut-il trouver un moyen de la mettre hors de portée d’éventuels vandales ou mélomanes intempestifs. » Nicolas Dumont ayant peur des vandales, voilà qui serait presque drôle.

 

Source

Voir les commentaires

La palme de la bêtise...

27 Juin 2013, 08:19am

Publié par Thomas Joly

Darnet-Jacqueline.jpg

 

Voici la réaction sidérante d'une bobo haut-de-gamme suite à l'ignoble assassinat commis par Abdelkarim el-Kadaoui qui a poignardé sa femme et ses trois enfants. Forcément c'est la « faute de la société française qui l'a obligé à rentrer dans le moule... »

 

On notera au passage l'éloge des États-Unis, société exempte de toute violences comme tout le monde le sait. Peut-être serait-il intéressant pour cette prof de vérifier ses belles théories sur la société libérale américaine idyllique en passant quelques semaines dans le Bronx (N-Y) ou à Inglewood (LA).

Voir les commentaires