Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le député macroniste Richard Ramos affirme que le catholicisme est aussi dangereux que les djihadistes

28 Mars 2018, 05:17am

Publié par Thomas Joly

Le député de la 6e circonscription du Loiret, Richard Ramos, a comparé le djihadisme avec le catholicisme, estimant que ce dernier représentait une menace aussi dangereuse que le premier.

Robert Ménard, maire de Béziers, s’est inscrit en faux, soulignant que le Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame était lui-même catholique.

Source : http://alertesinfos.fr

Voir les commentaires

Des centaines de milliers d'afro-musulmans installés en France célèbrent la mémoire de Radouane Lakdim

27 Mars 2018, 05:54am

Publié par Thomas Joly

C'est Thibault de Montbrial, Président du Centre de Réflexion sur la Sécurité Intérieure qui le dit : « Dans toute une partie de la France, le héros c'est Radouane Lakdim. Des centaines de milliers de gens célèbrent sa mémoire aujourd'hui ».

Voir les commentaires

SNCF : Messieurs les grévistes, ne nous faites pas le coup du service public !

27 Mars 2018, 05:43am

Publié par Thomas Joly

Messieurs les grévistes de la forteresse SNCF, vous jouez les martyrs alors que vous bénéficiez de privilèges exorbitants qui datent d’un autre âge.

Mais sachez que si vous avez la sécurité de l’emploi, il y a 6,5 millions de chômeurs en France.

Vous prenez en otages des millions de travailleurs, pour défendre vos droits à une retraite plus longue que votre vie active.

Votre statut date d’un siècle. Mais depuis 100 ans, l’espérance de vie est passée de 53 ans à 83 ans ! Et un conducteur de train peut partir à 53 ans !

Certes le nombre d’annuités nécessaires pour une retraite à taux plein a augmenté, mais sachez néanmoins que les caisses de retraite sont vides et que c’est le contribuable qui finance vos généreux avantages, pendant qu’on diminue les pensions des petits retraités et que l’âge de la retraite recule pour toutes les corporations.

Vous les prenez en otages pour conserver votre rythme de travail parmi les plus confortables qui soient, avec des périodes de repos innombrables.

Mais sachez qu’un paysan travaille 80 heures par semaine, sans un seul jour de congé dans l’année. Et pour un salaire de 350 euros par mois pour bon nombre d’entre eux. Ce sont ces paysans qui vous nourrissent !

Et eux n’ont ni 13e mois, ni prime vacances, ni prime annuelle.

Vous les prenez en otage en insistant sur la pénibilité des conducteurs de train (travail de nuit, travail le dimanche, absences les jours fériés, etc).

Mais sachez que vous n’êtes pas les seuls à travailler de nuit ou les jours fériés.

15% des salariés travaillent de nuit. Leur nombre a doublé en 20 ans.

Et pensez à nos milliers de soldats qui risquent leur vie et passent 250 jours par an loin de leur famille, en Opex en Afrique et au Moyen-Orient, pour assurer votre sécurité.

Vous prenez en otages des millions de salariés alors que la SNCF est en faillite avec 45 milliards de dettes.

Mais sachez que ce sont vos statuts de privilégiés qui sont largement la cause de votre endettement, que le contribuable doit éponger.

La concurrence, l’ouverture du marché du rail, ça n’est pas votre problème puisque c’est le problème du contribuable qui finance vos privilèges et vos dettes.

Vous prenez en otages les vacanciers qui vont perdre leurs réservations d’hôtel ou locations pour votre seul bon plaisir.

Mais ce n’est pas votre problème, vous qui bénéficiez du transport gratuit en famille quand vous partez en vacances. Voyage gratuit et prime vacances, ça aide.

Vous prenez en otages les étudiants qui vont galérer et risquer de rater le bac si vous poursuivez votre mouvement jusqu’en juin.

Mais tout cela vous indiffère. Vous prenez toute la France en otage alors que notre pays a 2.200 milliards de dettes, que la croissance est faible, que le chômage de masse désespère des millions de jeunes.

Vous ne voyez que votre petite carrière bien protégée, bien sécurisée, pendant que des petites entreprises vont couler à cause de vos grèves iniques.

Les réformes vitales pour le pays, ça n’est pas votre problème.

L’égalité républicaine non plus d’ailleurs.

Tous vos privilèges, c’est le contribuable qui les finance.

Quant au service public rendu, il ne vaut certainement pas un tel gouffre financier.

Retards en série, pannes multiples et trains crasseux, insécurité croissante, la SNCF est le contre-modèle du service public de qualité.

Mais peu importe ! Vous êtes prêts à couler le bateau pourvu qu’il reste un seul canot de sauvetage qui flotte encore, le vôtre !

Jacques Guillemain

Source : http://ripostelaique.com

Voir les commentaires

Stéphane Poussier, le mélenchoniste qui célébrait l’exécution d’Arnaud Beltrame, revendique ses propos lors de sa garde-à-vue

27 Mars 2018, 05:40am

Publié par Thomas Joly

Placé en garde à vue dimanche pour apologie d’actes terroristes après la mort du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, Stéphane Poussier a vu sa détention prolongée ce lundi 26 mars, selon les informations d’Europe1. Ancien candidat de La France insoumise aux législatives dans le Calvados, celui-ci avait été interpellé à son domicile de Dives-sur-Mer (Calvados) pour avoir publié samedi deux tweets faisant l’apologie du terrorisme et se félicitant du décès du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame.

Toujours d’après Europe1, Stéphane Poussier assume ses propos polémiques postés sur Twitter mais se défend en invoquant sa liberté d’expression. Une ligne de défense délicate au regard du droit. L’apologie du terrorisme consiste à présenter ou approuver publiquement des actes terroristes déjà commis. Par exemple, en approuvant un attentat.

Candidat malheureux de La France insoumise dans la 4e circonscription du Calvados, il avait déclaré sur Twitter : « A chaque fois qu’un gendarme se fait buter (…) je pense à mon ami Rémi Fraisse », le jeune militant écologiste tué en 2014 à Sivens par une grenade tirée par un gendarme. « Là c’est un colonel, quel pied ! Accessoirement, encore un électeur de Macron en moins », avait-il ajouté. Ses remarques ont provoqué de vives réactions dans la twittosphère et son compte a été désactivé.

La peine maximale encourue pour ce type de délit est de 7 ans de prison et de 100.000 euros d’amende, avait indiqué le procureur de la République de Lisieux, David Pamart qui a confirmé à l’AFP le motif de cette garde à vue.

Source : http://alertesinfos.fr

Voir les commentaires

La haine du Blanc comme moteur de l'Histoire

27 Mars 2018, 05:18am

Publié par Thomas Joly

Quel est le point commun entre les viols massifs de jeunes Anglaises par des immigrés à Telford en Grande-Bretagne, le 19 mars 1962, la profanation de la basilique de Saint-Denis par des clandestins appuyés par la France insoumise et l'expropriation sans indemnisation des fermiers blancs en Afrique du Sud, la lancinante, permanente et même de plus en plus affirmée haine du blanc.

Haine du blanc qui va désormais chasser les Européens de leur propre continent, qui va jusqu'à effacer leurs cultures, leurs œuvres, leurs découvertes. Cette accusation permanente d'avoir commis les pires crimes tout en demandant de payer y compris le téléphone indispensable au clandestin « fuyant la misère ».

De nombreuses vierges effarouchées ne cessent de nous faire pleurer sur le sort des migrants, des clandestins et autres extra-européens victimes tant du racisme des Européens présentés comme riches et surtout pillant les richesses de ces migrants, les exploitant pour des revenus de misère. Sans oublier un passé colonial honteux fait de pillage et de mort culturelle. Et ne parlons pas de l'appropriation culturelle, ce crime que des Blancs commettraient en se grimant en Noirs ou en Asiatiques...

C'est avec ce genre de mythes, de fantasmes, que ces mêmes vierges effarouchées justifient les agressions commises par des immigrés sur des Européens en niant le caractère raciste anti-Blancs, justifient les massacres commis au nom des luttes anti-coloniales, et pire participent à des actions de profanation de notre culture, de notre Histoire et de notre foi ou du moins celle de nos aïeux... Ainsi les élus de la France Insoumise, ceux avec qui on pourrait prendre un café, ont aidé des clandestins – donc des gens présent chez nous illégalement – à violé la basilique de Saint-Denis en hurlant « On est chez nous ! » (sic). Et ne revenons pas sur les propos abjects de Clémentine Autain quant à la sépulture des rois de France... Les mêmes aussi qui justifient les camps d'été décoloniaux interdits aux Blancs...

On voit donc que cette gauche, que ces humanistes font la politique du PIR, ce Parti des Indigènes qui proclame sa haine des Blancs sans qu'il ne soit interdit en France, ce parti qui trouve des alliés de fait et de cœur chez les partisans de Mélenchon, ce parti qui trouve des relais médiatiques, ce parti qui montre bien que pour ces gens le moteur de l'Histoire ce n'est pas la lute des classes, ni la lutte des opprimés contre les oppresseurs, mais bien la haine des Blancs. Blancs qui pour ces gens doivent disparaître, à commencer des pays et du continent dont ils sont originaires et créateurs.

C'est pourquoi la lutte contre l'immigration et même pour la remigration est une lutte primordiale pour la survie des peuples européens.

Arnaud Malnuit

Voir les commentaires

Terrorisme du quotidien : Hicham n’apprécie pas les remarques d’un automobiliste français de 67 ans et le tue

26 Mars 2018, 05:53am

Publié par Thomas Joly

L’homme avait été frappé dans le centre-ville de Cournon (Puy-de-Dôme) le vendredi 16 mars. Dans le coma depuis l’agression, il vient de succomber à ses blessures au CHU.

Le parquet de Clermont-Ferrand a été avisé ce dimanche matin: l’homme de 67 ans transporté dans un état critique au CHU de Clermont-Ferrand, le 16 mars, n’a pas survécu.

Ce Cournonnais avait été violemment pris à partie suite à un banal différend entre automobilistes. Il se serait initialement arrêté sur le parking d’une banque, avenue de la Libération, pour faire une réflexion à un autre conducteur. Ce dernier lui aurait alors porté un coup au visage, le faisant chuter lourdement au sol.

Souffrant d’un important traumatisme crânien, le sexagénaire était inconscient à l’arrivée des pompiers et de l’équipe médicale du Smur. Il a donc succombé à ses blessures, neuf jours plus tard.

L’agresseur présumé avait pris la fuite juste après les faits dans une Audi 3. Ce Cournonnais de 38 ans a pu être interpellé mercredi par les enquêteurs de la sûreté départementale. Hicham Z. a été mis en examen dès le lendemain et placé en détention provisoire.

Jusque-là poursuivi pour violences volontaires, le trentenaire devra désormais répondre de coups mortels.

Source : http://alertesinfos.fr

Voir les commentaires

Réinfo du 26 mars 2018

26 Mars 2018, 05:52am

Publié par Thomas Joly

Au sommaire de ce numéro :

L'attentat de Trèbes : Encore une fois la France attaquée de l'intérieur. Un fiché S depuis 2014, naturalisé, petit délinquant mais pas dangereux, surveillé mais pas radicalisé vient de passer à l'acte terroriste dans une petite ville de l'Aude. Et il n'y a que les politiques pour en être encore surpris.
Sarkozy à nouveau devant les juges : Le pôle financier s'intéresse aux flux d'argent avec la Libye. Pourtant, l'ancien Chef de l'Etat français, porte une responsabilité bien plus grave. En déclarant la guerre au Guide libyen, il a entrainé la ruine de ce pays et favorisé l'invasion migratoire de l'Europe.  
Scandale pédophile au Royaume-Uni : un réseau pédophile organisé par des gangs musulmans pakistanais depuis les années 80, ciblait des jeunes enfants blanches. Un réseau qui a prospéré sans jamais être inquiété, grâce à la frilosité des autorités terrorisées à l'idée d'être accuser de racisme.
L'élection présidentielle en Russie. La victoire annoncée de Vladimir Poutine s'est confirmée par un plébiscite incontestable, même pour le mainstream médiatique occidental. Petit voyage dans un pays qui veut garder la tête haute face à l'adversité.
Et pour finir, l’actualité du parti de la France et les prochains rendez-vous du mouvement.

Voir les commentaires

« Radouane on est avec toi » : l’intolérable solidarité de quartier de la cité Ozanam

26 Mars 2018, 05:51am

Publié par Thomas Joly

L'envoyé spécial du Parisien s'est rendu à Carcassonne. Dans le quartier de la route dite de Narbonne. Et plus précisément dans la cité Ozanam. C'est là que résidait l'assassin d'Arnaud Beltrame.

Il a vu et entendu des choses. Il a vu des policiers qui bouclaient la cité pour perquisitionner le domicile des parents de Radouane Lakdim. Il a entendu les cris des "jeunes" du quartier qui défiaient la police. Selon le journaliste du Parisien ils manifestaient "leur soutien rageur" à l'assassin.

La routine ! Une routine dont on ne parle presque jamais. Pour une raison simple : parce que c'est stigmatisant pour les "jeunes" qui seraient ainsi désignés.

On connaît la solidarité nationale. La solidarité ethnique. La solidarité religieuse. Il nous faut maintenant prendre en compte une solidarité nouvelle : la solidarité de quartier.

Pour les "jeunes" de la cité Ozanam Radouane Lakdim n'était pas un assassin. C'était un copain. Un pote. La victime (et demain un héros?) c'est lui ! Quant au lieutenant-colonel de la gendarmerie c'est bien fait pour sa peau…

Mais est-ce que nous vivons dans le même pays qu'eux ?  Quand un Normand tue un Breton et est abattu à son tour est-ce que les jeunes de Normandie honorent sa mémoire ?  Si un chauffeur de taxi irascible tue un de ses concurrents d'Uber et tombe sous les balles de la police est-ce que les chauffeurs de taxis lui manifestent "un soutien rageur" ?

Quand Mohammed Merah fut tué par le GIGN des dizaines de "jeunes" accompagnèrent sa dépouille au cimetière. Ils étaient solidaires d'un tueur d'enfants. Comme quoi la cité Ozanam est loin d'être une exception…

Source : http://atlantico.fr

Voir les commentaires

Le Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame est mort après avoir été égorgé par le djihadiste marocain

26 Mars 2018, 05:46am

Publié par Thomas Joly

L’autopsie du gendarme, qui s’est substitué vendredi au dernier otage dans le Super U de Trèbes (Aude), a révélé des lésions mortelles à l’arme blanche. L’officier a également été touché par balles.

Les conditions du décès du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame se précisent. L’autopsie réalisée sur le corps de l’officier de gendarmerie a révélé des « lésions mortelles » à l’arme blanche au niveau du cou, selon des sources concordantes. Cet officier supérieur, dont l’action héroïque a été saluée par le chef de l’État, serait donc mort poignardé à la gorge.

Il a également été blessé par des tirs d’arme à feu. Son assassin, Radouane Lakdim, un djihadiste âgé de 25 ans qui s’était rué à l’assaut du magasin après avoir tiré sur des automobilistes et un policier de CRS, était muni d’un poignard et d’un pistolet 7.65, arme de petit calibre. L’arme de service du gendarme, de calibre 9mm, a également été découverte à proximité de son corps. On ignore encore l’ordre précis des coups de poignard et des tirs. Les coups de feu ont provoqué l’intervention de l’antenne du GIGN, qui, en riposte, a tué l’assaillant.

En différents points du magasin, Lakdim avait disposé des explosifs artisanaux, reliés à un système de mise à feu, mais ils n’ont pas détonné.

Autopsie, auditions tous azimuts, expertises informatiques : une centaine d’enquêteurs de la Sous direction antiterroriste de la police judiciaire et de la DGSI (renseignement intérieur) déroulent leurs investigations. Deux personnes sont toujours en garde à vue dans le cadre de l’enquête ouverte notamment pour «assassinats en relation avec une entreprise terroriste» coordonnée par le parquet antiterroriste de Paris. Il s’agit de la compagne et d’un ami de Radouane Lakdim. Ces témoins clés n’ont pas fait valoir leur droit au silence : ils s’expriment en audition.

Magistrats et policiers n’ont plus de doutes sur les références idéologiques du djihadiste puisqu’ils ont découvert dans son appartement de Carcassonne des écrits faisant allusion à Daech, pouvant s’apparenter à un testament. L’attaque, qui a fait quatre morts au total, a été revendiquée par le groupe terroriste via son agence de propagande. Les expertises informatiques lancées en urgence visent à déterminer avec qui il était en relation.

Source : http://alertesinfos.fr

Voir les commentaires

Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale

26 Mars 2018, 05:45am

Publié par Thomas Joly

Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale
Succès de la 2ème Fête du Pays Réel et du repas de Synthèse Nationale

Pour sa deuxième édition, la Fête du Pays Réel a plus que relevé le défi de la confirmation. Cette année ce sont plus de 130 exposants qui étaient présents, pour nous faire découvrir leurs ouvrages, leurs créations, leurs métiers, leurs passions, leurs combats, autour d’un même idéal véritablement catholique et patriote, dont ont profité les 1.400 visiteurs qui se sont déplacés.

Le soir à Paris, dans le cadre d'une prestigieuse brasserie, s'est tenu le banquet annuel des Amis franciliens de Synthèse nationale en présence de près de 200 convives (nous dûmes refuser près d'une cinquantaine de personnes compte tenu de la capacité de réception de la salle). Nous reviendrons très prochainement sur le déroulement de cette belle soirée au cours de laquelle Jean-Marie Le Pen, qui vient de publier la première partie de ses mémoires, fit un discours politique qui enthousiasma l'assistance.

Voir les commentaires

Carl Lang : « Encore un tueur islamiste binational, et encore et toujours des victimes françaises. Il faut en finir avec l'immigration-colonisation »

23 Mars 2018, 19:06pm

Publié par Thomas Joly

Carl Lang, Président du Parti de la France, a réagi à la nouvelle tuerie islamiste qui a eu lieu ce vendredi à Trèbes (11).

Voir les commentaires

L'auteur du carnage de Trèbes, Redouane Lakdim, est une racaille nord-africaine qui s'est radicalisée en prison

23 Mars 2018, 16:35pm

Publié par Thomas Joly

L'ordure islamiste qui a assassiné trois personnes et en a blessé gravement trois autres à Trèbes (11) s'appelle Redouane Lakdim.

Il s'agit d'un Marocain radicalisé de 25 ans, sorti de prison il y a un an et demi, connu pour sa radicalisation et fiché S.

Les hommes du GIGN ont abattu cette immonde vermine.

 

Voir les commentaires

Attaque islamiste à Trèbes (11) contre des CRS et prise d'otages dans un supermarché

23 Mars 2018, 11:53am

Publié par Thomas Joly

A Carcassonne, vers 11h, un djihadiste a attaqué avec sa voiture 4 CRS qui faisait un footing puis a leur a tiré dessus, en blessant un gravement.

Il s'est ensuite réfugié dans un supermarché de Trèbes et a pris en otages le personnel et les clients. Il est lourdement armé et des tirs ont été entendus dans le magasin. Il y aurait plusieurs morts.

Voir les commentaires

En Autriche, le gouvernement national-conservateur réautorise les gens à fumer dans les bars

23 Mars 2018, 06:42am

Publié par Thomas Joly

En Autriche, la droite nationale, au pouvoir dans la coalition du chancelier Kurz (Conservateur), ont fait annuler l’interdiction de fumer dans les bars et les restaurants, décidée par l’ancien gouvernement. L’opposition crie bien sûr au scandale.

C’était l’une des premières exigences du FPÖ, le parti de droite nationale qui dirige l’Autriche avec la droite du chancelier Sebastian Kurz (ÖVP), depuis décembre 2017. Jeudi, son patron, le vice-chancelier Heinz-Christian Strache, a obtenu l’annulation de l’interdiction de fumer dans les lieux accueillant du public. Cette décision prise par le précédent gouvernement devait entrer en vigueur le 1er mai.

Cette décision a fait hurler l’opposition de gauche. « Scandaleux », tonne Joachim Jarolim, le monsieur Justice des sociaux-démocrates du SPÖ. « Nous travaillons à retirer cette mesure. Il est presque certain que nous obtiendrons son abrogation ! »

Le vice-chancelier Heinz-Christian Strache, gros fumeur lui-même, s’est personnellement battu pour inclure cette mesure dans l’accord de coalition, signé en décembre 2017. Il invoquait « l’esprit de la liberté d’entreprise » des bars et des restaurants, autorisés à installer des zones fumeurs, et le sacro-saint principe du FPÖ : « la liberté de choix pour tous : les gens devraient décider eux-mêmes s’ils veulent s’asseoir dans la zone fumeurs ou non-fumeurs ».

La liberté contre l’hygiénisme politique, moral, social.

Source : https://www.ouest-france.fr/europe/autriche/en-autriche-l-extreme-droite-reautorise-les-gens-fumer-dans-les-bars-5638095

Voir les commentaires

Beauvais (60) : deux migrants africains du Cap-Vert laissés libres après le viol collectif d’une jeune Française de 15 ans

23 Mars 2018, 06:25am

Publié par Thomas Joly

Recherchés depuis 2015, deux hommes suspectés du viol d’une adolescente, à Beauvais, ont été mis en examen ce mercredi.

C’est une affaire que les policiers beauvaisiens n’avaient jamais refermée. Mardi, la sûreté départementale a interpellé deux hommes suspectés d’avoir violé une jeune fille en avril 2015. Âgée d’une quinzaine d’années lors des faits, elle avait assuré avoir été agressée à proximité de la gare de Beauvais après avoir fixé rendez-vous à un ami, qui serait venu accompagné. Ce que confirment les caméras de la ville. Elle aurait alors été violée par trois hommes. Un suspect serait encore recherché.

Il aura en tout cas fallu aux policiers une certaine opiniâtreté pour mettre la main sur deux des trois suspects, près de trois ans après les faits. Originaires du Cap-Vert, ces deux hommes d’environ 25 ans étaient rarement fixés au même endroit, alternaient des séjours dans plusieurs villes de Picardie et quelques passages au Cap Vert. L’un d’entre eux ne serait revenu en France qu’il y a quelques semaines. En garde à vue, les deux suspects ont contesté le viol, évoquant une relation sexuelle consentie. Un point que n’a pas souhaité confirmer Me Domitille Risbourg, l’avocate de l’un des mis en cause. Me Michel Sarlin, l’avocat de l’autre suspect, n’était pas joignable.

Malgré leurs dénégations, les deux hommes ont été « mis en examen pour viol en réunion » ce mercredi, a confirmé le procureur de Senlis, Jean-Baptiste Bladier. Ils ont toutefois été laissés en liberté, placés sous contrôle judiciaire. Malgré le risque qu’ils se fassent de nouveau oublier ou même qu'ils récidivent. « Il s’agit de faits anciens et contestés, la détention provisoire n’était pas requise », assure le procureur.

Source : http://alertesinfos.fr

Voir les commentaires