Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Meurtre d’Alexia Daval : Jean-Marie Le Pen affirme que son mari est homosexuel

2 Février 2018, 06:38am

Publié par Thomas Joly

Jean-Marie Le Pen a affirmé dans un message dont il a le secret que Jonathann Daval était homosexuel et que son petit ami serait complice du meurtre d’Alexia. En effet hier, mercredi 31 janvier 2018, l’ancien patron du Front National a posté sur Twitter : « Alexia : Je crois que l’assassin n’était pas seul. Il avait un petit copain. »

Voir les commentaires

L’Érythrée attaque l’Afghanistan... à Calais

2 Février 2018, 06:29am

Publié par Thomas Joly

Une centaine d’Erythréens ont attaqué une vingtaine d’Afghans puis, 150 à 200 autres Erythréens ont attaqué d’autres Afghans. Il y a 13 blessés, dont quatre par arme à feu qui sont entre la vie et la mort.

Le sinistre de l'intérieur, Gérard Collomb, est venu à Calais déplorer « un degré de violence jamais connu » sans évidemment s'interroger sur les causes de cette sauvagerie entre clandestins...

Source : http://lesalonbeige.blogs.com

Voir les commentaires

Algérie : L’armée expulse massivement les migrants clandestins dans des zones désertiques

2 Février 2018, 06:22am

Publié par Thomas Joly

En Algérie, plusieurs centaines de migrants clandestins originaires de pays d’Afrique subsaharienne ont été expulsés dimanche par l’armée algérienne.

Plusieurs sources médiatiques ont affirmé que des camions de l’armée algérienne ont été vus dimanche à Tamanrasset, dans le grand sud algérien, avec à bord des centaines de migrants subsahariens qui ont été abandonnés à la frontière avec le Niger.

L’expulsion de ces migrants subsahariens est intervenue après des rafles menées par les forces de sécurité dans au moins deux villes algériennes, d’après les mêmes sources. Originaires pour la plupart de pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale, ces migrants avaient été arrêtés à Alger ainsi qu’à Blida en milieu de semaine dernière.

Cette nouvelle vague d’expulsion de sahariens témoigne de la volonté des autorités de mener jusqu’au bout le plan systématique mis en place en Algérie pour repousser hors des frontières les migrants subsahariens.

Source : http://breizatao.com

Voir les commentaires

Tariq Ramadam : plus dure sera la chute…

2 Février 2018, 06:15am

Publié par Thomas Joly

Sombre 31 janvier pour Tariq Ramadam, l’un des prédicateurs musulmans les plus connus de France, qui se retrouve en garde à vue et sous le coup de deux accusations de viol. Il y a, pour lui comme pour les autres, présomption d’innocence, certes. Mais il n’empêche que le mal est fait et que les dégâts sont d’ores et déjà irrémédiables.

Dans un semblable registre, le télévangéliste américain Jimmy Swaggart a connu pareille mésaventure en 1988 et 1991, pris sur le fait en compagnie d’une prostituée, ce qui fait toujours un peu désordre pour un leader de la « moral majority »… Pareillement, Tariq Ramadam n’avait pas de mots assez durs pour flétrir l’avachissement des mœurs. Les Tartuffe ne connaissent ni religions ni frontières.

Qu’il ait violé ou non les dames en question importe, finalement, peu : il les a fait monter dans sa chambre d’hôtel alors qu’il est un homme marié, ce qui suffit à le disqualifier à jamais aux yeux de ses ouailles, opinion prédominante sur les forums de discussion des sites musulmans de référence, oumma et saphirnews.

Tariq Ramadam carbonisé, donc. Plus sûrement qu’un Harvey Weinstein qui, lui au moins, ne s’est jamais fait passer pour parangon de vertu. Après, toujours la même question : son entourage était-il au courant ? Un membre de l’UOIF nous confie, sous couvert d’anonymat : « Oui, certaines personnes savaient… » Savaient quoi, exactement ? « Des bruits persistants couraient sur son goût pour les jeunes étudiantes. Mais son aura était telle qu’il se considérait comme intouchable et que personne n’osait rompre la loi du silence. » Classique.

« Intouchable », mais également pas loin d’être irremplaçable ; sur les plateaux de télévision, tout au moins. En effet, qui d’autre que lui pour représenter des millions de Français musulmans ? Tareq Oubrou, l’imam de Bordeaux, est d’une envergure intellectuelle autrement supérieure, mais rechigne à être médiatisé plus que ça. Hassen Chalghoumi aimerait bien creuser son trou, mais sa trop grande proximité d’avec le CRIF et ses nombreux voyages en Israël font de sa personne un objet de moquerie, quand ce n’est pas de franche détestation de la part de ses brebis. Faute de concurrents, Tariq Ramadam était donc l’interlocuteur incontournable. Jusqu’à aujourd’hui.

De plus, s’il avait un peu triché sur ses diplômes – guère plus et plutôt moins, soyons justes, que le rabbin Gilles Bernheim –, son discours était relativement fédérateur, assurant que « l’on peut être tout à la fois pleinement musulman et occidental et que, au-delà de nos différences apparentes, nous partageons beaucoup de valeurs à partir desquelles le “vivre ensemble” est possible dans nos sociétés pluralistes, multiculturelles, où coexistent plusieurs religions ». Assez logiquement, une majorité de fidèles approuvait et la presque totalité de la classe politique s’en contentait.

Certains lui reprochaient une fibre républicaine de surface. Pourtant, tel que le note l’essayiste Paul-François Paoli dans Le Figaro de ce mercredi dernier : « Ce ne sont pas les musulmans qu’il faut accabler et qui sont sûrement las d’être l’enjeu d’une permanente controverse. Pourquoi leur faire grief de ne pas s’acculturer à un pays qui ne sait plus se décliner autrement que sur le mode des “valeurs républicaines”, notion floue dont n’usaient ni de Gaulle, ni Pompidou, ni Giscard ? »

Cette faille structurelle, Tariq Ramadan l’avait bien perçue, lorsque répondant à un Philippe de Villiers lui reprochant de faire passer le Coran avant les lois de la République : « Et vous, Monsieur Villiers, quelle est la parole la plus importante à vos yeux, celle de Jésus-Christ ou celle de Jacques Chirac ? »

En attendant, Tariq Ramadam suit les traces de son père, lui aussi imam ayant jadis exercé ses talents en Suisse, et obligé de prendre une retraite anticipée pour cause de liens trop étroits avec la CIA et de vie extraconjugale un brin mouvementée. Comme quoi il est la fois possible de tromper sa femme tout en respectant certaines valeurs familiales.

Nicolas Gauthier

Source : http://bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Enfant juif de 8 ans agressé à Sarcelles : la police doute des motifs antisémites et même de l'agression !

1 Février 2018, 06:58am

Publié par Thomas Joly

Les premiers éléments de l’enquête ne confirment pas pour le moment le caractère antisémite de l’agression d’un écolier de huit ans portant une kippa, lundi soir à Sarcelles (Val-d’Oise).

“Cette affaire s’est emballée trop rapidement car il y a encore beaucoup de vérifications à faire”, souligne une source proche de l’enquête

Selon nos informations, aucun propos raciste n’aurait été tenu, aucune trace de blessure n’aurait été relevée non plus et l’enfant a déclaré avoir été victime d’un croche-pied.

Les enquêteurs ne sont pas parvenus non plus, pour l’heure, à identifier les deux agresseurs présumés.

Voilà pourquoi il faut toujours se méfier lorsque le rouleau compresseur politico-médiatique s'empare trop rapidement d'un « crime antisémite ».

Source : http://m6info.yahoo.com

Voir les commentaires

Italie envahie : Un Nigérian tue sauvagement une jeune fille de 18 ans et la découpe en morceaux

1 Février 2018, 06:56am

Publié par Thomas Joly

Un migrant nigérian clandestin de 29 ans,  Innocent Oseghale, a été arrêté par les carabiniers italiens suite au meurtre de Pamela Mastropietro, 18 ans. Après l’avoir assassinée, il a découpé la jeune fille en morceaux.

Le corps de la jeune victime italienne, démembré et caché dans deux bagages, a été retrouvé au bord d’une route par les carabiniers qui sont intervenus suite à l’alerte lancée par la police municipale, celle-ci avait découvert la présence suspecte de deux valises sur le bord de la voie.

Retrouvé par les carabiniers, le migrant de race africaine a été perquisitionné par la police spécialisée. « Nous avons retrouvé les vêtements de la victime maculés de sang » a déclaré celle-ci.

Le migrant nigérian était en possession d’un permis de séjour expiré. Des éléments attestant de son implication dans le trafic de drogue ont également été retrouvés.

Source : http://breizatao.com

Voir les commentaires

Ce qu’on ne dit pas sur les problèmes de logement

1 Février 2018, 06:45am

Publié par Thomas Joly

La fondation Abbé-Pierre vient de publier son rapport annuel sur l’état du mal-logement en France. À la clé, des données pour le moins paradoxales : le marché de l’immobilier affiche une santé florissante et plus de deux millions de logements seraient vides sur l’ensemble du territoire ; malgré quoi, on nous répète depuis des années qu’il manque, en France, un million de logements. Cherchez l’erreur.

Non, la France ne manque pas de logements. Il n’y a donc qu’une question à poser : comment mettre en adéquation l’offre et la demande ? Question subsidiaire : pour quelles raisons cela est-il impossible chez nous quand ça l’est (à peu près) chez nos voisins européens ?

De l’avis général, les statistiques de l’INSEE sur le logement sont « pitoyables » ; elles sont surtout incohérentes. Sur les 33 millions de logements enregistrés, près de 2,5 sont déclarés inoccupés. Un chiffre qui a augmenté de plus de 400.000 en dix ans. Mais un logement réputé inoccupé est-il, pour autant, un logement disponible ? Non, bien sûr. Il faudrait sortir de cette catégorie ceux en cours de vente, de mise en location, en attente d’occupation, en rénovation…

Reste qu’en certains endroits, comme Paris et sa région, le manque est effectivement criant. D’autant qu’à ceux qui n’ont pas de toit s’ajoutent les mal-logés. Près de neuf millions de personnes s’entasseraient ainsi dans des logements surpeuplés, dit la fondation Abbé-Pierre. Une réalité, bien sûr, mais qui mérite aussi d’être nuancée. Car si j’examine les critères retenus, je constate que la maison dans laquelle j’ai passé mon enfance entrait dans cette catégorie puisque : « Il faut une pièce à vivre (salon), une chambre par couple et pour chaque adulte célibataire de plus de 19 ans, une pièce pour deux enfants de moins de 7 ans, quel que soit le sexe, et une autre pour de grands enfants mais de même sexe. » Plus cuisine et salle de bains.

Confidence : on en était loin !

Reste que, s’il existe une fondation Abbé-Pierre pour soutenir les mal-logés et des associations comme le DAL pour les pas logés du tout, il n’existe rien pour les propriétaires victimes de leurs locataires, et ils sont de plus en plus nombreux. Des gens abusés par de faux documents, qui ont perçu un ou deux mois de loyer et puis plus rien, ont mis des années de procédure à se débarrasser de squatteurs qui ont ravagé les lieux avant de partir. Certains y ont laissé leurs biens, ont parfois dû vendre leur propre logement pour éponger les frais.

Être propriétaire-bailleur est parfois un enfer, et celui qui s’en sort n’est pas près de relouer. Parfois, c’est pire encore, comme cette histoire rapportée au micro de RTL avec un titre signifiant : « Une maison gagnée pour une pizza livrée. »

Le héros malheureux s’appelle Youssef. Il possède une maison à Garges-lès-Gonesse, inoccupée depuis un moment et qu’ont envahie, cet automne, des familles de Roms. Des gens « inexpulsables grâce à un simple reçu de livraison ».

« Je suis venu le premier jour, dit Youssef, je leur ai demandé de partir. Ils m’ont dit “On est chez nous” et ils m’ont montré ce fameux ticket qui fait foi. On me dit que c’est la loi. De quelle loi s’agit-il ? Une loi qui leur a permis de voler ! »

De fait, la police n’a pas le droit de les expulser manu militari car ils sont ici depuis plus de deux mois. La preuve : ce ticket de livraison de pizza daté du 28 novembre.

Interrogée, une avocate confirme l’impensable : cette loi interdit l’expulsion sans procédure judiciaire et un ticket de livraison a bien une valeur légale. « Tout moyen de preuve est accepté. Ça peut être effectivement un ticket de livraison de pizza, un témoignage, des photos… La preuve est totalement libre », dit-elle.

Youssef a porté plainte. L’audience a été fixée au 26 mars prochain, mais comme le souligne la juriste, le juge peut parfaitement décider de reporter l’expulsion des squatteurs, par exemple si des enfants en bas âge occupent la maison.

Depuis, la racaille afro-maghrébine locale a expulsé manu militari les Roms par solidarité avec leur coreligionnaire. Mais on peut douter qu'une telle solidarité « populaire » se serait mise ainsi en place si la victime s'était appelée Jean-Marie...

Marie Delarue

Source : http://bvoltaire.fr

Voir les commentaires

« Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre » pourrait être le sous-titre du livre de Carl Lang

1 Février 2018, 06:44am

Publié par Thomas Joly

Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, tel pourrait être le sous-titre du livre d’entretiens entre Carl Lang, Président du Parti de la France (PdF) et Jean-François Touzé. L’ex secrétaire général du Front national, qui a pris dès 2008 ses distances avec Marine Le Pen, y expose le sens de son engagement. Il y affirme qu’il est possible de faire renaître une véritable Droite nationale, sociale, populaire, identitaire et européenne capable de défendre la France et ses valeurs de civilisation, sans en dissimuler la difficulté, tant l’omniprésence du FN dans les médias et l’opinion occulte tout autre message.

En prenant la tête du Front national, Marine Le Pen ambitionnait d’en faire un instrument pour sa conquête du pouvoir. On allait voir ce qu’on allait voir ! Dehors les vieilles badernes, à commencer par son vieux père de Président d’Honneur, qui selon elle, prenait un malin plaisir à freiner son ascension grandiose. Las, trois fois hélas, que reste-t-il, six ans après de ce « désir d’avenir » ? Peu de chose en vérité. Un groupe de parlementaires européens qui se délite au gré des ambitions des uns et des autres. Le point d’orgue pourrait être atteint, si d’aventure les députés du FPÖ décidaient, dans un souci de respectabilité, de quitter le groupe l’Europe des nations et des liberté après son entrée dans le gouvernement autrichien.

Un tiers des personnes élues aux municipales et régionales ont déjà mis les pouces ou « scissionné » mettant à mal la fameuse implantation synonyme, selon Marine Le Pen et son ex bras droit Philippot, de la professionnalisation du parti. A l’Assemblée, celle qui se voulait la principale opposante au macronisme en est encore à chercher sa place, si jamais, elle la trouve.
Ne parlons même pas des affaires judiciaires, elles sont si nombreuses et variées, que même le Petit Poucet en perdrait son chemin. Quant aux finances : le congrès dit « de la refondation et du changement de nom », il s’apparente plutôt à celui de la dernière chance avant le dépôt de bilan. La disparition du néo-FN, maintenant que Marine le Pen sait qu’elle ne sera jamais Présidente de la République, serait la meilleure des choses qui puisse arriver à la Droite nationale, si elle veut se relever du champ de ruines idéologiques où l’a laissée l’expérience Marine Le Pen/Philippot. Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, c’est en quelque sorte le message que porte ce livre d’entretiens.

UN CHEMIN DE RÉSISTANCE
Carl Lang
190 pages
20,00 € (+ 4,00 € de port)
Cahier photo
Les Bouquins de Synthèse nationale
ISBN 978-2-36798-043-0

POUR LE COMMANDER EN LIGNE CLIQUEZ ICI

Source : http://national-hebdo.net

Voir les commentaires

La France soviétique championne d'Europe des prélèvements sur les entreprises

1 Février 2018, 06:11am

Publié par Thomas Joly

Aujourd'hui, quelqu'un qui crée son entreprise en France est soit un héros, soit un inconscient...

Voir les commentaires

Chevènement propose de « bousculer » la loi de 1905 sur la laïcité pour « donner un coup de pouce à l’islam »

1 Février 2018, 06:05am

Publié par Thomas Joly

Véritable serpent de mer, l’organisation de l’islam de France est l’une des priorités de la Fondation que préside depuis un an Jean-Pierre Chevènement. L’ancien ministre de l’Intérieur de Jospin (1997-2000) présente des pistes pour avancer, quitte à bousculer la loi de 1905. Il propose ainsi la création d’une université pour former les imams, financée par de l’argent public.

« Je regrette que l’Islam se soit installé en France seulement après la loi de 1905. Parce que toutes les religions ont bénéficié d’un coup de pouce initial, de la part de l’Etat. Pour l’Islam il faudrait qu’une négociation s’engage entre les autorités musulmanes et l’Etat pour que certaines mesures puissent être prises, auxquelles on n’a peut-être pas pensé jusqu’à présent.

On a évoqué le sujet crucial de la formation des imams : à la faveur des dispositions qui s’appliquent en Alsace-Moselle, ne serait-il pas possible de créer une faculté de théologie musulmane à Strasbourg ?

Les universités fonctionnent avec l’argent public. Il y a une faculté de théologie catholique, une autre protestante. Le principe de séparation posé par la loi de 1905 ne doit pas être interprété de manière telle qu’il devienne un obstacle à l’organisation d’un culte musulman conforme aux principes républicains. »

A méditer pour les naïfs qui pensaient que le « souverainiste » Jean-Pierre Chevénement serait opposé à l'islamisation et à la colonisation migratoire de la France. Cet imbécile ne va pas « républicaniser » l'islam, il va juste favoriser l'islamisation de la République.

Source : http://fdesouche.com

Voir les commentaires

Un Africain multirécidiviste qui a assassiné un couple à Rouen, après avoir violé la jeune femme, est renvoyé aux Assises

31 Janvier 2018, 06:45am

Publié par Thomas Joly

Déjà condamné pour viol en 2011, Jean-Claude Nsengumukiza est accusé du double meurtre par strangulation de Julien, 31 ans, et d’Élise, 24 ans, ainsi que du viol de cette dernière, à Rouen dans la nuit du 19 au 20 décembre 2015.

L’homme âgé d’environ 35 ans venait tout juste d’être remis en liberté à la mi-novembre et devait être expulsé à la suite de sa première condamnation. Sa nationalité n’est pas clairement établie. Il s’est tantôt dit Rwandais tantôt Ougandais.

Les magistrats et autorités publiques qui ont permis ce double-meurtre en ne procédant pas à l'expulsion de ce criminel en sont directement les complices.

Source : http://fdesouche.com

Voir les commentaires

Le héros de l’attaque islamiste de London Bridge condamné pour racisme et incitation à la haine religieuse

31 Janvier 2018, 06:38am

Publié par Thomas Joly

Nous avions évoqué l’an passé l’acte héroïque de Roy Larner, ce fan de Milwall qui avait foncé sur les terroristes islamistes le 3 juin 2017, permettant ainsi sans doute de sauver des vies. « Rattrapé par la patrouille », ce dernier, considéré comme un héros Outre-Manche, vient d’être condamné à de la prison avec sursis pour avoir craché sur un photographe qui l’importunait… mais aussi à 50 livres d’amende pour avoir insulté des musulmans en leur qualité de musulmans. Une affaire très médiatique – les médias britanniques cherchant visiblement à transformer en salaud le héros de London Bridge.

Roy Larner, le « Lion de London Bridge », avait été salué comme un héros pour avoir combattu des islamistes armés de couteaux pendant l’attentat terroriste du 3 juin 2017 à Londres, encaissant plusieurs coups de poignards. Mais alors que son histoire et sa charge aux cris de « Fuck you I’m Milwall » faisaient le tour de l’île, certains médias ont  relayé une vidéo. Dans celle-ci on voit ce dernier cracher sur un photographe noir, dans le quartier Elephant and Castle, à Londres. Dans ce quartier historique des fans de Milwall, les Blancs sont désormais minoritaires et la violence et les trafics règnent.

Pour rappel, Londres, en 2011, ne compterait déjà plus que 44,9% de britanniques de souche (59,8% de blancs au total), et ce chiffre devrait avoir diminué lors des conclusions du prochain recensement.

En réalité, on le voit cracher sur ce photographe qui le bombarde de photos sans qu’il n’ait rien demandé, alors qu’il venait de faire une remarque au passage d’un cortège d’extrême gauche qui manifestait (voir la vidéo ci-dessous) contre le capitalisme notamment. C’est d’ailleurs semble-t-il de l’extrême gauche britannique que viendrait la cabale contre Roy Larner.

Ce dernier crache plusieurs fois sur le photographe en lui disant « ne me prends pas en photo » tandis que le photographe lui demande de ne pas lui cracher dessus. Puis Roy Larner s’en va en insultant photographe et manifestants. C’est l’insulte « black cunt » (salaud de noir) qui vaudra des poursuites à Larner, une insulte apparemment courante dans les quartiers populaires cockneys…

Par ailleurs, environ un mois après les attaques islamistes de Londres, Roy Larner serait allé demander des comptes au député travailliste de sa circonscription (Brixton) concernant la lutte contre l’islamisme pour laquelle il s’était porté en première ligne. Il s’est alors laissé aller à des réflexions devant les employés de la permanence « Sadiq Khan (NDLR : le maire de Londres) ne devrait même pas être dans ce pays, ce tas de merde. Les musulmans sont des ordures ».

Un mois après une attaque islamiste pour laquelle il a pourtant pris des coups de couteau et vécu un traumatisme, la justice anglaise ne lui a donc pas pardonné cet accès de colère…

Et cela malgré l’implication de Larner, à la fois dans une association locale sensibilisant sur la question du racisme, mais aussi dans une collecte de fonds de charité pour venir en aide aux victimes de London Bridge et de l’attentat à la bombe du Manchester Arena. Malgré aussi le fait que ce dernier soit en difficulté financière, faisant de son mieux, selon son avocat, pour subvenir aux besoins de sa fille de 15 ans.

« Vous avez le droit, comme tout le monde, d’exprimer vos opinions » a déclaré le juge. « Mais personne ne devrait faire l’objet d’un tel comportement raciste, ni de crachats. Paradoxalement, vous avez montré que vous pouviez faire des choses bien, vous êtes devenu un héros national le 3 juin. (…) Mais ce n’est pas une excuse de se comporter ainsi envers les gens de confession musulmane car vous même victime d’une attaque musulmane.»

Larner a plaidé coupable pour « voies de fait simples à caractère raciste » ( racially aggravated common assault) concernant l’incident de février et « harcèlement religieux aggravé » (religiously aggravated harassment) pour celui de juillet. Il écope de huit semaines de prison avec sursis (12 mois de contrôle judiciaire) pour avoir craché sur le photographe et de… 50 livres pour ses insultes envers les musulmans.

Il est par ailleurs interdit d’accès au bureau de son député pour deux ans et devra suivre un stage pour canaliser sa colère et se « sensibiliser » à la diversité.

Source : http://breizh-info.com

Voir les commentaires

Conférence d'Alban d'Arguin à Vervins (02), vendredi 9 février, sur ce fléau et cette escroquerie que sont les éoliennes

31 Janvier 2018, 06:36am

Publié par Thomas Joly

Pour acheter le livre d'Alban d'Arguin, cliquez ici

Voir les commentaires

Louis Aliot le répète : le Front National « va changer de nom »

31 Janvier 2018, 06:22am

Publié par Thomas Joly

Quel que soit le résultat du Congrès du Front National au mois de mars, les décisions semblent déjà prises. Le FN « va changer de nom, peut-être pas tout de suite après le congrès, mais il va changer de nom », a répété Louis Aliot, vice-président du FN et député des Pyrénées-Orientales et conjoint de Marine Le Pen, sur France Info mardi matin. Selon lui, le nom du parti pose « problème » lors des seconds tours des élections.

« Je pense qu’aujourd’hui, le FN dans les seconds tours est quelque chose qui fait barrage. Il faut en changer [de nom] pour permettre un plus large rassemblement de deuxième tour, pas pour une histoire d’extrême droite », a déclaré Louis Aliot, ajoutant qu’il « ne se considère pas comme une personnalité politique d’extrême droite »« Nous sommes des conservateurs, des patriotes », a-t-il ajouté.

En revanche pas question pour la fille Le Pen de changer nom et de se faire appeler Aliot...

Source : http://medias-presse.info

Voir les commentaires

Une Suédoise de 19 ans frappée au visage à coup de bouteille après avoir refusé les avances d’un « inconnu »

31 Janvier 2018, 06:16am

Publié par Thomas Joly

Une Suédoise de 19 ans a été sauvagement attaquée au visage à coups de bouteille de verre après avoir refusé les avances sexuelles d’un homme « inconnu » dans une boîte de nuit. Le profil de l’agresseur : grand, âge d’environ 20 ans et avec des cheveux noirs, rapporte le Daily Mail.

La jeune femme a raconté comment un inconnu lui a brisé une bouteille au-dessus de la tête dans une boîte de nuit à Malmö, en Suède, après l’avoir agressé sexuellement et qu’elle l’ait repoussé.

Sophie Johansson, 19 ans, a déclaré aux médias suédois qu’elle n’avait jamais rencontré l’homme auparavant, et qu’elle a soudainement senti les mains de celui-ci sur ses fesses et entre ses jambes. Elle l’a alors repoussé pour qu’il cesse d’abuser d’elle, ce à quoi il a répondu en la frappant au visage avec une bouteille de verre et à coups de poing fermé.

Dans une Suède championne d'Europe des viols commis par des étrangers, on est en droit de se demander si l'agresseur « inconnu » avait ou non les traits caractéristiques d'un viking...

Source : http://suavelos.eu

Voir les commentaires