Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Chaos migratoire outre-Rhin : encore un Allemand battu à mort par des migrants !

10 Septembre 2018, 06:32am

Publié par Thomas Joly

L’exaspération monte en Allemagne : deux Afghans ont été arrêtés dimanche à Köthen, dans l’est de l’Allemagne. Ils sont soupçonnés d’avoir participé à une bagarre qui aurait causé la mort d’un Allemand de 22 ans. En fait le jeune germain, avec un ami, est intervenu dans une dispute entre une femme enceinte et trois Afghans se disputant la paternité de l’enfant à naître.

Les deux hommes présumés coupables de cet assassinat ont été arrêtés ces dernières heures par la police qui, à travers un communiqué, a invité la population au calme après la forte tension de ces dernières semaines. Fin août, en effet, des milliers de manifestants étaient descendus dans les rues à Chemnitz pour protester contre la politique immigrationniste après le meurtre par des réfugiés Irakiens et Syriens d’un Allemand de 35 ans, tué de plusieurs coups de couteau.

Face à ce nouvel homicide, la population allemande pourrait faire éclater à nouveau sa colère dans tout le pays et particulièrement en Saxe. Une manifestation visant à dénoncer les demandeurs d’asile et la politique migratoire du gouvernement s'est déroulée hier à Köthen.

« De nouveau, un jeune Allemand a été assassiné par des demandeurs d’asile, de nouveau un compatriote a été victime de la politique d’immigration totalement irresponsable de ceux qui nous gouvernent », peut-on lire sur l’appel au rassemblement.

La politique immigrationniste de l’ange noir de l’Allemagne, la chancelière Merkel, est source de guerre civile pour l’avenir.

Source : http://medias-presse.info

Voir les commentaires

Pas de gants pour les vegans ! Ni d’étals pour la came ! Défendons nos professions bouchères, l’ordre et la santé publics !

10 Septembre 2018, 06:18am

Publié par Thomas Joly

Non, les Vegans ne sont pas des habitants belliqueux du système stellaire de Vega, même s’ils portent en eux un côté extra-terrestre indéniable. Tout au plus les croyait-on, à l’image de leur gourou, le conventionnel Aymeric Caron, juste capables de pimenter les dîners des bobos en ville. Et bien non, leur fanatisme végétalien devient du délire : imposer à la société une égalité totale entre l’humain et l’animal. À quand la parité électorale ? En attendant, les militants de cette nouvelle secte ont décidé d’attaquer des boucheries et de les vandaliser. Je vous rassure tout de suite, ces petits snobs, que ce soit à Epinay sur Orge ou à Lille, n’ont pas osé s’en prendre à des boucheries Hallal, non c’eût été considéré comme un acte indigne et lâche tant les islamistes sont connus pour respecter les animaux et adoucir leurs souffrances ! Il était plus sûr de s’en prendre à des boucheries bien françaises, de nuit évidemment, pour saccager leurs vitrines. Précédemment, les « Vegans » s’étaient limités à des jets de litres de sang sur les étals, en apéritif en somme. Verrons-nous demain les boucheries françaises marquées d’anathèmes infamants pour obliger la population au boycott ? Il est quand même extraordinaire de constater la simultanéité des hystéries sociétales : pendant que bouchers, traiteurs et charcutiers sont en passe d’être stigmatisés alors qu’ils sont les vitrines de la gastronomie française, depuis quelques mois s’ouvrent ici et là des commerces genre « coffee-shop » où l’on propose ouvertement le joint « festif ». Et pour cela, jeunes et bobos vont faire la queue, marquant ainsi leur volonté de voir légalisée enfin la marijuana dans tous les domaines ! Alors, quand remplacera-t-on les boucheries par des débits de marijuana ? Cela n’a a priori aucun rapport, si ce n’est la marque d’un paradoxe de plus, véritable symptôme d’une dégénérescence. Car, il faut bien comprendre aussi que cela ne s’arrêtera pas là : les Végans ne s’attaqueront jamais aux Hallal car chacun restera compartimenté dans ses zones d’influence, de nuisances et de non-droit. Une anecdote à la ZAD de Notre Dame des Landes le prouve (oui, elle existe encore !) : un gauchiste qui s’était aventuré avec un sandwich au pâté à la main dans « l’espace Végan » de la Zad, a dû être rapidement exfiltré ce WE sous les crachats et les menaces physiques des ruminants, et cela en pleine fête censée être unitaire et fraternelle… Nous ne sommes donc pas en présence de simples écolos hyper-végétariens mais d’une secte en confluence avec le danger de la maçonnerie trans-humaniste.

De la même façon, côté drogues, lorsque Macron légalisera le cannabis au motif que son trafic n’a pu être jugulé (!) et qu’il est même désormais intégré au PIB (!!!), immédiatement une nouvelle croisade prendra le relais pour réclamer à son tour la dépénalisation de la cocaïne, baptisée « récréative » cette fois. Ensuite, les mêmes vanteront auprès des jeunes les mérites d’un « crack samba », sans doute aussi innocent que celui qui actuellement circule dans les rangs des migrants comme un virus de zombies. Tout est lié, tout relie toujours les facteurs de décadence, son épée s’avançant toujours plus loin dans le ventre mou du laxisme, car cela s’appelle un engrenage, et depuis 50 ans les trotskistes infiltrent le moindre groupuscule, la moindre secte, des FHAR aux Femen, du MLF aux LGBTXYZ, des EELV aux syndicats des juges et des médias, pour saper l’ordre occidental.

Franck Timmermans - Membre du Bureau politique du Parti de la France

Voir les commentaires

Appel de 100 patriotes : pas de Médine au Bataclan, au nom du respect dû à nos morts

10 Septembre 2018, 06:16am

Publié par Thomas Joly

L’appel de Patrick Jardin à empêcher le crachat à la mémoire des victimes du Bataclan nous a bouleversés. Nous ne pouvions pas laisser ce père éploré crier dans le désert et se retrouver seul, le 19 octobre au soir, face à Médine, face aux 1.500 spectateurs indifférents à la tragédie du 13 novembre 2015. 

Alors, les courriels et coups de fil ont été nombreux entre les responsables de 5 associations patriotes, CNRE, Ligue du Midi, Résistance républicaine, Riposte laïque et SIEL et nous avons décidé de lancer un appel patriote à soutenir la démarche de Patrick Jardin.

Le voici, ci-dessous. Nous avons passé 48 heures assez folles à faire circuler notre projet de texte pour trouver les 100 patriotes qui le signeraient, qui en feraient la promotion et le feraient connaître de leur famille de pensée. Elles sont toutes représentées, sauf celles qui n’ont pas voulu répondre à l’appel.

Nous voulions que chaque Français puisse se reconnaître dans cette Union des Patriotes qui se lève pour empêcher l’inimaginable, Médine chantant devant les corps encore chauds des victimes de terroristes islamistes.

Au 19 octobre devant le Bataclan ! 

Pas de Médine au Bataclan, au nom du respect dû à nos morts

Le 13 novembre 2015, une série d’attentats islamistes causaient, dans différents points de Paris, la mort de 130 personnes dont 89 seront exécutées, de manière barbare, au Bataclan. Des centaines d’autres resteront handicapées et traumatisées à vie.

Presque trois ans plus tard, cette salle de spectacle, qui appartient au Groupe Lagardère dont le Qatar est à présent le principal actionnaire, a osé proposer au rappeur islamiste Médine d’y tenir un spectacle, les 19 et 20 octobre prochains. Ce « chanteur » n’hésite pas à prôner ouvertement, sur des photos, le djihad, avec un sabre, appelle dans ses chansons, à crucifier les laïcards, se vante de « fêter les émeutes comme tu fêtes la Toussaint », avec des paroles ouvertement racistes et haineuses.

Cette insulte à la mémoire des victimes, à la souffrance de leur famille, cette provocation malsaine à l’encontre de la France et de ses morts innocents ne paraît pas émouvoir notre gouvernement. Pourquoi pas des concerts de Médine à Nice, à l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray, à Magnanville, et partout où les coreligionnaires de Médine ont tué ?

Les Français, durement touchés dans leur chair par une série d’attentats sanglants et par de multiples agressions au camion, à la voiture, au couteau ou à la kalachnikov, ne peuvent accepter ce nouveau défi des islamistes qui, à cette occasion, testent les capacités de résistance de notre nation.

Si les « Gaulois » acceptent cela, sans réagir, la France sera la risée du monde, et nos compatriotes devront accepter bien d’autres humiliations par la suite. Ce nouveau défi est intolérable. Il est temps de mettre un coup d’arrêt à ce funeste scénario.

Au-delà de nos différences, nous appelons tous nos compatriotes à se rendre disponibles pour montrer, par leur présence massive devant le Bataclan, que la France n’est pas prête à se laisser humilier par Médine et ses complices islamistes, sur son propre sol.

Il en va de l’honneur des Français.

Tous devant le Bataclan, le 19 octobre à 18h.

Patrick Jardin, père de Nathalie, assassinée au Bataclan le 13 novembre 2015.

Henry Afonso, président de l’Union Gaulliste
Robert Albarèdes, maire honoraire de Gréasque
Bernard Antony, président de l’Agrif et de Chrétiens Solidarité
Anne Bastide, Ligue du Midi, Femmes en colère
Thomas Bégué, responsable du Bar associatif le Menhir-Bordeaux
Caroline-Christa Bernard, adhérente d’une Association des Victimes du Bataclan
Martial Bild, directeur de la rédaction et des programmes de TV-Libertés
François Billot de Lochner, président de la Fondation de Service politique
Jean-Claude Blanchard, conseiller municipal FN de Saint-Nazaire, conseiller régional Pays-de-Loire
Hugues Bouchu, Président des Amis Franciliens de Synthèse Nationale
Paule Bouvard, militante de la Ligue du Midi et du Cercle des Citoyens Patriotes
Thierry Bouzard, musicologue
Gérard Boyadjian, cinéaste, acteur
Gérard Brazon, ancien conseiller municipal de Puteaux
Claude Brovelli, Ancien journaliste de la télévision française
Franck Buhler, Membre Fondateur du Mouvement pour la France, Président du Conseil Départemental de la Résistance 82
Renaud Camus, écrivain, président du CNRE
Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque
Erick Cavaglia Administrateur Ligue du Midi Gard
François Célier, pasteur et écrivain
Jean-François Cerisier, lieutenant-colonel en retraite
Jean-Louis Chollet, poète et architecte d’intérieur
Georges Clément, écrivain, président du Comité Trump
Jacques Clostermann, pilote de ligne
Christian Combaz, écrivain
Jean-Christophe Comet, fonctionnaire
Dan Corbet, trésorier de Résistance républicaine
Paul-Marie Coûteaux, écrivain
Gérard Couvert, Conseiller national Debout La France
Emmanuel Crenne, conseiller régional RN Occitanie
Hervé Cuesta, président d’une association d’Anciens Combattants
Jean-Michel Darqué, Ligue du Midi de Toulouse
Raphaël Delpard, Cinéaste et romancier
Charles Demassieux, écrivain
Alain de Peretti, président de Vigilance Halal
Henri Dubost, patron du Libre Journal de l’Identité à Radio Courtoisie
Ghislaine Dumesnil, conductrice de bus, présidente des Editions Riposte Laïque
Guillaume de Thieulloy, directeur du Salon Beige
Serge Federbusch, Ancien élu de Paris
Pierre Fortin, responsable de Résistance républicaine du Var
François Galvaire, Président de la Meute-France
François Gaubert, général, conseiller régional RN en Occitanie
Jacques Ghedin, trésorier de Résistance républicaine
Philippe Gibelin, Président Nationalité-Citoyenneté-Identité
Jean-Cyrille Godefroy, éditeur
Jacques Guillemain, ancien officier de l’Armée de l’Air
Roland Hélie, président de Synthèse nationale
Véronique Hervouet, écrivain, psychanalyste, vice-présidente du Siel
Pascal Hilout, né Mohamed, Résistant à l’islamisation de la France
Fanny Idoux, ex-Truchelut, professeur de danse historique
Sébastien Jallamion, ancien policier
François Jay, Président du Siel Bordeaux
Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France
Jean Lafitte, Chevalier de la Légion d’honneur, Commissaire colonel de l’Armée de l’Air en retraite
Bruno Lafourcade, auteur
Carl Lang, président du Parti de la France
Ronan Le Gall, porte-parole d’Adsav (Parti du peuple breton)
Jean-Yves Le Gallou, président de Polémia
Nathalie Le Guen, conseillère régionale Nouvelle Aquitaine, conseillère municipale de Bègles
Hubert Lemaire, auteur
Christian Le Scornec, ancien conseiller régional Ile-de-France
Dominique Lescure, Administrateur Bloc Identitaire
Les Brigandes, groupe musical
Yves Maillard, capitaine de vaisseau honoraire
René Marchand, journaliste, écrivain
Éric Martin, Nouvelles de France
Samuel Martin, rédacteur-en-chef du quotidien Présent
Marcel Meyer, membre du CNRE
Nicole Mina, Conseillère régionale Rassemblement national
Minurne Résistance, site patriote
Françoise Monestier, journaliste, secrétaire générale de Polemia
Claire Navarro, Cercle algérianiste
Karim Ouchikh, président du Siel, conseiller régional Île-de-France
Lucien Samir Oulahbib, auteur, enseignant, Président de resiliencetv.fr
Guy Pagès, prêtre
Caroline Parmentier, journaliste au quotidien Présent
Frédéric Pichon, avocat, vice-président du Siel
Gérard Pince, économiste, essayiste, président de la free world academy
Christian Piquemal, général, président du Cercle de Citoyens Patriotes
Guy Rolland, écrivain
Myriam Roques, Conseillère régionale RN Occitanie
Grégory Roose, fondateur du site d’information Adoxa
Olivier Roudier, Porte-Parole Ligue du Midi
Richard Roudier, président de la Ligue du Midi
Jean-Paul Saint-Marc, ancien syndicaliste enseignant
Albert Salon, ancien ambassadeur
Guy Sebag, avocat à la retraite, président de Riposte Laïque
Farid Smahi, Président national des « Cercles Arabisme et Francité », chevalier de l’Ordre National du Mérite
Josyane Solari, conseillère municipale d’Aix-en-Provence
Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine
Jean Théron, vice-président de Résistance républicaine
Christian Vanneste, président du Rassemblement pour la France (RPF), député honoraire
Vincent Vauclin, Président Dissidence française
Joachim Veliocas, directeur du site islamisation.fr
Sybil Vergnes, présidente Entraide et Solidarité
Maurice Vidal, professeur de philosophie, auteur
Vincent Vidal, Président Siel Provence
Maryvonne Villard – Femmes en Colère
Jordi Vives, journaliste de réinformation
Anne Zelensky, féministe historique et laïque résistante.

Voir les commentaires

Climatofolie : 130 manifestations basées sur des bobards !

9 Septembre 2018, 19:24pm

Publié par Thomas Joly

Hier, environ 130 manifestations étaient organisées en France « pour le climat ».

Non, vous ne rêvez pas ! Alors que peu de gens sont assez courageux pour manifester contre la destruction des peuples européens par l’immigration massive, ils sont allés battre le pavé hier pour se plaindre de la pluie et du beau temps… Magnifique !

Pourtant, ni le caractère inédit d’une période de réchauffement, ni la marque de l’activité humaine sur un éventuel changement de climat n’ont jamais été avérés, ce qui rend encore plus pathétique ces manifestations.

A propos du sujet du climat, puisque l’opinion publique semble vouloir s’intéresser au temps qu’il fait, écoutons des gens sérieux, plutôt que des agitateurs politiques qui s’autoproclament écologistes, mais qui ne sont bons qu’à déverser des populations sur d’autres populations et à défigurer nos splendides campagnes par des éoliennes monstrueuses.

Le réchauffement climatique est une farce

Ainsi, à propos des modifications de climat, voici ce que dit Vincent Courtillot, un géophysicien diplômé de Stanford et ancien directeur de l’Institut de physique du globe, qui annonce que non seulement il n’y a pas de réchauffement, mais que nous n’y sommes pour rien si le climat change :

« Pour vérifier que la température moyenne du globe baisse depuis 1988, il suffit d’aller sur le site web de l’agence météo britannique (MET) et des autres laboratoires qui fournissent les principaux indicateurs utilisés parle GIEC des Nations Unies. Au-delà d’une importante variabilité naturelle, on constate que la température baisse bien depuis dix ans… S’agissant de l’évolution depuis 1900, on s’aperçoit aussi que l’évolution de la température n’est pas exponentielle, et ne ressemble en rien à la courbe du CO2.

En revanche, on peut penser que le soleil joue un rôle majeur que nous avons tous sous-estimé. Qu’a fait le soleil au cours du XXème siècle ? Son activité a monté de 1900 à 1930, descendu de 1930 à 1970, monté à nouveau de 1970 à 1988 et régressé depuis dix ans, notre astre semble aujourd’hui rentré dans une période de calme extraordinaire… nous savons qu’une corrélation ne démontre rien, mais le fait est que la courbe des températures ressemble plus à à la variation du soleil qu’à celle du CO2. » Il est tout de même incroyable que cette évidence ne soit jamais abordée dans les colloques et les médias !

D’ailleurs, il est intéressant de porter à la connaissance du lecteur que le GIEC, qui est présenté par le Système comme faisant autorité en matière de climat, est composé de 2500 « experts » qui sont loin d’être tous des spécialistes du climat, et secondement il est « gouverné » par un bureau dont le rôle est essentiellement politique et non scientifique. Son président actuel depuis l’automne 2015, le sud-coréen Hoesung Lee, est d’ailleurs un économiste international et pas un climatologue.

L’éolien est anti-écologique (mais rentable pour les promoteurs)

Dans son livre Eoliennes, un scandale d’Etat, d’où sont issues les citations de cet article concernant le GIEC et Al Gore, l’écrivain Alban d’Arguin révèle beaucoup de faits intéressants sur l’arnaque du réchauffement climatique et sur certaines énergies dites « renouvelables » et notamment, bien entendu, sur les éoliennes. « Pour construire une éolienne il faut, en moyenne selon sa taille, couler dans le sol un socle de 1100 tonnes de béton et d’acier enterré ce qui rendra impropre à tout usage pour de nombreux siècles le terrain sur lequel elle sera implantée.

Quant à l’installation elle-même des moulins à vent géants, elle nécessite des aménagements dont personne ne parle à l’entour des parcs éoliens. Que ce soit pour acheminer les monstres d’acier, ou pour assurer leur maintenance, il faut transformer des petits chemins bocagers au charme indicible en voies élargies, aux arbres arrachés et aux fossés bétonnés.

Détruire la nature au nom de l’écologie et en faisant de l’argent, voilà la réalité de tout le système mondial de gestion du pseudo-chaos climatique. C’est une véritable imposture !

Les stars de l’écologie sont des imposteurs

Au niveau des « écologistes » connus, l’américain Al Gore, « au moment de la présidentielle américaine de 2000, déclarait avoir 1 million de dollars sur son compte et posséder 2 millions au titre de son patrimoine. Aujourd’hui, (dans le cadre du business de l’écologie et de la lutte contre le pseudo-réchauffement climatique) ses investissements dans le « carbone » et « Generation Investment Management » lui permettent d’être à la tête d’une fortune estimée à environ 7,3 milliards de dollars.

Une enquête précise le concernant indique que sa villa de 20 pièces avec piscine dévore 221.000 kWh par an comparé à 10.000 chez un américain moyen. »

Toujours au niveau des écologistes connus, on a par exemple le cas de Nicolas Hulot,  qui vient chialer à la radio parce que des Français jettent leurs mégots par terre, alors que lui possède 8 voitures et un bateau, et alors qu’on sait depuis une étude allemande de l’an passé que la terrible pollution des océans par le plastique vient à 90 % de l’Afrique et de l’Asie.

Cette culpabilisation des Français et des Européens est insupportable, notamment à cause du fait qu’elle ne repose ni sur des faits, ni sur des études, mais uniquement sur des déclarations de journaleux et de politiciens avides de sensationnel et de points dans les sondages, notamment à l’occasion des élections européennes qui se profilent…

Pour dire la vérité aux Français sur tous les sujets, y compris celui du climat, il faut une fois de plus prêter attention à ceux que le Système et les médias occultent !

Source : http://pdf14.com

Voir les commentaires

Macron veut un musée-mémorial pour les victimes du terrorisme mais sans aucune allusion à l'islamisme !

9 Septembre 2018, 17:46pm

Publié par Thomas Joly

À la demande du président de la République, un comité mémoriel avait été mis en place par Nicole Belloubet, ministre de la Justice, pour « réfléchir à la manière de commémorer les différents attentats terroristes dont la France a été victime ». Ce comité vient de remettre son rapport au garde des Sceaux, qui a formé le vœu « que la politique mémorielle soit source d’apaisement et de cohésion sociale ».

Parmi les quatorze propositions, l’enregistrement filmé des principaux procès en matière de terrorisme, la création d’un musée-mémorial, qui pourrait être installé dans les locaux de l’ancien palais de justice, l’inscription, au sein du musée, des noms de toutes les victimes et la prise en compte de la question des attentats terroristes dans les futurs programmes scolaires de terminale. Enfin, il préconise de fixer au 11 mars la date de commémoration « afin de l’inscrire dans une perspective européenne ».

S’il paraît utile de perpétuer la mémoire des attentats terroristes et de rendre hommage aux victimes, on peut s’interroger sur l’exploitation politique ou idéologique qu’on pourrait en faire.

Le rapport précise notamment qu’il s’agit « de participer à la formation de citoyens éclairés et d’hommes libres » et de « contrecarrer les discours conduisant certains jeunes à la radicalité ». Soit ! Il y a beaucoup de travail à faire, quand on se souvient des réactions suscitées, dans plusieurs établissements scolaires, par la minute de silence organisée après les attentats de 2015. Encore faut-il que l’éclairage ne soit pas orienté et ne laisse dans l’ombre une partie de la réalité.

Ce rapport est intitulé « Terrorisme : faire face ». On peut s’étonner de l’absence de toute référence à l’islamisme – le gouvernement lui-même ne fait cette relation qu’avec des pincettes. On se souvient que le candidat Emmanuel Macron, en février 2017, qualifia la colonisation de « crime », de « crime contre l’humanité » et de « vraie barbarie », semblant donner raison aux actions terroristes du FLN et, en France, à leurs thuriféraires qui portaient leurs valises. Un tel parti pris, courant chez nos intellectuels, rend-il possible la transmission objective de notre histoire aux élèves ?

Les rapporteurs font le choix du 11 mars parce que c’est « la date déjà choisie par et pour l’Union européenne […]. Au-delà de l’attentat commis à la gare d’Atocha (11 mars 2004) à laquelle elle fait référence, c’est de l’ensemble des attaques terroristes perpétrées sur le sol européen et ailleurs, constitutives de cette communauté de destin, qu’elle organise le souvenir. » Sans nier que l’Europe tout entière est concernée par les attentats, il ne faudrait pas en profiter pour faire la promotion idéologique de l’Union européenne ni oublier que le monde entier est touché par ce fléau, d’origine principalement islamiste.

Pourquoi, enfin, se limiter aux attentats qui ont touché la France depuis les années 1970 ? Pour ne pas parler des attentats pendant la guerre d’Algérie ? Éviter de remonter plus loin ? Ne pas évoquer les crimes de guerre, voire le génocide commis contre le peuple vendéen ? Y aurait-il un bon et un mauvais terrorisme ? Devant les silences et les non-dits qui entourent la version officielle de la Révolution française, on peut se demander comment serait présentée l’histoire du terrorisme.

Un rapport récent du Sénat, consacré à la « menace terroriste », a dénoncé récemment « l’inaction coupable des pouvoirs publics » face à l’intégrisme musulman et au salafisme. Peut-on réfléchir sur le terrorisme sans évoquer cette question ? Ce n’est pas avec des tabous ou des partis pris qu’on peut tirer des leçons de l’Histoire. Dans tous les cas, la commémoration ne remplace pas l’action.

Philippe Kerlouan

Source : http://bvoltaire.fr

Voir les commentaires

L’islam de France, c’est la France islamisée

9 Septembre 2018, 09:37am

Publié par Thomas Joly

IL N’Y A PAS D’ISLAM DE FRANCE

Et il n’y en aura jamais. Ce n’est pas nous qui le disons cette fois, mais un haut-représentant de la chose elle-même. Notons au passage la morgue du personnage, qui cause d’égal à égal avec l’État laïque autorisant de fait qu’on lui crache publiquement en pleine face. Très clairement, les Musulmans se foutent de la bobine des prétentieux qui veulent les mouler dans la démocratie républicaine. Si Macron lit la presse de province, il aura là un écho parfait de ce mépris, et par un quotidien bien ancré dans la France profonde. Laquelle se laisse ainsi « couvrir » à la mamelouk. Sans vaseline. Profonde, profonde, vous avez dit profonde ? J’ai dit profonde, moi, comme c’est profond…

http://islamisation.fr/2018/09/07/lislam-cest-lislam-il-ny-a-pas-dislam-de-france-president-crcm-bretagne/

Alsace, terre d’islam, déjà.

http://bas-rhin.gouv.fr/Actualites/Informations/Forte-mobilisation-pour-les-assises-territoriales-de-l-islam-dans-le-Bas-Rhin

Montpellier fera sans doute parti…tion du charcutage « territorial » de la France. Ville mahométane certifiée conforme, si doute, traverser la Place de la Comédie un samedi après-midi.

https://www.midilibre.fr/2018/09/07/etonnantes-assises-territoriales-de-lislam-a-la-prefecture-de-lherault,4691576.php

Vers le nord. Écoutez le préfet Sudry, on dirait un curé du dialogue islamo-crétin, c’est à hurler.

https://rcf.fr/la-matinale/des-assises-territoriales-de-l-islam-arras

Dans le Jura, le préfet vire la presse à la demande des Turcs. Contamination erdoganienne manifeste. Elle touche le corps préfectoral, juste une étape avant de se répandre dans les ministères. Et plus haut, même ? Quelle angoisse…

https://www.leprogres.fr/jura-39/2018/09/05/des-assises-territoriales-de-l-islam-sans-la-presse

Roubaix sera selon toute vraisemblance la première ville importante à tomber dans l’escarcelle d’Allah. Future capitale duNordistan. Je plains les Roubaisiens de souche (il y en a, j’en connais), qui devront faire des choix typiquement « beyrouthins ».

http://lavdn.lavoixdunord.fr/443829/article/2018-09-06/le-plus-haut-minaret-de-roubaix-desormais-acheve

Aulnay ne vaut guère mieux. là aussi, chambardements à prévoir. Petit dossier sur ce très vert paradis francilien.

https://www.marianne.net/societe/aulnay-sous-bois-une-ecole-musulmane-hors-contrat-tres-soutenue-par-le-maire-lr-bruno?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter

https://ripostelaique.com/leche-babouches-de-la-semaine-gerard-segura-maire-ps-daulnay-sous-bois.html

https://ripostelaique.com/affaire-theo-luhaka-un-matraquage-mediatique-qui-restera-dans-les-annales.html

https://ripostelaique.com/beschizza-maire-daulnay-quattends-tu-pour-dire-la-verite-a-la-tele.html

La dérive de la Corse vers le sud est un fait acquis.

https://actu.orange.fr/france/corse-un-soignant-menace-pour-avoir-demande-a-une-femme-d-enlever-sa-burqa-magic-CNT0000016nmIW.html


PORT DU VOILE : GROS NUAGES NOIRS À L’HORIZON

Lorsque des gens complètement étrangers aux réalités du terrain commencent à douter de la validité des règles démocratiques, c’est qu’on les travaille dur par-dessous leurs toges, robes, costume-cravates et pyjamas pour escapades coquines. L’ouverture à l’obscurantisme sera directement proportionnelle à la corruption acceptée par ces « juges ».

https://mobile.lemonde.fr/societe/article/2018/09/08/la-jurisprudence-sur-le-port-du-voile-en-france-pourrait-evoluer_5352112_3224.html?xtref=http://m.facebook.com/


PAS D’ISLAM DE FRANCE, MAIS DES COUTEAUX QUI COUPENT

1 cigarette refusée = 1 coup de surin. C’est l’équation pour classe de première. Exercices plus compliqués, pour mineurs de plus de quarante ans : combien de trous dans la peau pour un paquet ? Pour un cigarillo ? Pour un havane ? Et pour une pipe elle aussi refusée, c’est le décolletage suivant le pointillé ? On guette les réponse de la môme Marlène (Destriches, ndlr)

https://www.larep.fr/orleans/faits-divers/2018/09/07/a-orleans-il-recoit-un-coup-de-couteau-parce-qu-il-ne-voulait-pas-donner-sa-cigarette-electronique_12973484.html#refresh

Et des gens qui nous aiment vraiment beaucoup. Le gros « dos argenté » de la LDNA passe au braquet supérieur et incite les Africains à piller la France (attention, diarrhée verbale difficilement supportable, mais qu’il faut quand même entendre)

http://www.fdesouche.com/1070119-la-ldna-appelle-les-africains-a-piller-la-france-les-francais-racistes-sont-des-faineants-pires-que-des-villageois-rdv-a-lyon-le-15-9

Jean Sobieski

Source : http://ripostelaique.com

Voir les commentaires

Fake news en série sur le climat : que fait le ministère de la Vérité de M. Macron ?

9 Septembre 2018, 09:24am

Publié par Thomas Joly

M. Macron veut instituer un contrôle des informations pour ne laisser passer que celles que lui et ses serviteurs jugeront conformes à la « vérité » (qui sera sans doute contestable). Cependant, il existe un domaine où il n’interviendra jamais et où, pourtant, les fausses nouvelles pullulent : le réchauffement climatique.

En une semaine, nous avons appris que des glaces millénaires se fissuraient au large du Groenland, que le climat était sur le point de s’emballer et qu’en 2100, les températures monteraient non pas de 2 °C, mais de 5 °C, que 700 « spécialistes » intimaient au gouvernement français de prendre des mesures contre le réchauffement climatique : bref, on nous prédit une apocalypse de feu et un enfer sur Terre.

« Repentez-vous, mes frères, car vous avez péché » : voilà les sermons que prononçaient, jadis, les prêtres et les moines. Avec la peur de châtiments terribles après la mort, ils maintenaient le peuple dans une terreur sacrée. La propagande anti-réchauffement est exactement du même ordre. Nous devons expier nos fautes passées, « culpabiliser » au maximum et vivre dans la peur de lendemains épouvantables.

Or, une série de nouvelles certifiées par des organismes officiels vient de tomber, contredisant les « âneries » qui font régulièrement la une des médias. La NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration/Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique) est un organisme qui dépend de la NASA et qui indique les températures relevées par satellite. Or, selon la NOAA, malgré une « canicule » en été sur l’Europe de l’Ouest et du Nord, nous sommes en net repli par rapport à 2017, 2016, 2015, années très chaudes où nous avons connu un phénomène El Niño. En 2018, l’élévation de températures est comprise entre 0,5 °C et 0,8 °C par rapport à la moyenne du vingtième siècle. En 2015, nous étions, pour la même période, à 1,15 °C de plus. Nous avons donc « perdu » un tiers du réchauffement. La courbe de 2018 suit exactement celle de 2010. Visiblement, l’augmentation des températures patine, mais personne n’en a parlé dans les médias, bien au contraire. Dépasserons-nous 2 °C en 2100 ? Ce n’est pas sûr.

Quant à la banquise qui, paraît-il, va bientôt disparaître, selon un organisme danois officiel qui indique chaque jour l’étendue des glaces arctiques, en 2018, le minimum sera de 5,2 millions de km2, en progression par rapport à 2015, 2016 et 2017, et bien plus que du minimum de 4,67 millions observé en 2007 et celui de 2012 (3,57). Qui en parle ? Personne ! La prétendue débâcle des glaces anciennes dont les journaux se sont fait l’écho fin août n’est qu’un phénomène temporaire comme il y en a toujours eu depuis la nuit des temps.

Un grand nombre de civilisations se sont effondrées à cause d’un changement brusque des conditions climatiques, souvent en moins de dix ans. Par exemple, la brillante civilisation maya a été balayée en quelques années par une sécheresse terrible qui a frappé l’Amérique centrale entre 800 et 1400. En dix ans, selon les sagas islandaises, les Vikings du Groenland ont été coupés de l’Europe par l’apparition d’icebergs sur les routes maritimes qu’ils empruntaient et qui étaient, jusqu’alors, libres de glaces. Le climat a toujours changé et brutalement. Le CO2 (gaz carbonique) est-il vraiment responsable de la petite élévation de température que nous connaissons ? Le doute est permis ! N’oublions pas que le Spitzberg, île norvégienne couverte actuellement d’une banquise, a connu à un moment un climat tropical plus chaud que celui de l’Afrique actuel. Nous en sommes encore loin et nous avons de la marge !

Christian de Moliner

Source : http://bvoltaire.fr

Voir les commentaires

La vérité sur Chemnitz

9 Septembre 2018, 09:14am

Publié par Thomas Joly

Un reportage d'Electre sur Chemnitz, une sacrée différence avec ce que nous montrent les médias du Système.

Voir les commentaires

Booba et Kaaris, seigneurs ou petits-bourgeois ?

8 Septembre 2018, 15:31pm

Publié par Thomas Joly

Ceux qui ont raté leur avion en août pour cause de baston géante dans le hall de l’aéroport d’Orly ont sans doute cru qu’il n’y avait pas là une simple bagarre typique de « jeunes » issus des quartiers sensibles.

Mais cette erreur d’appréciation est réparée. Depuis hier, on sait que c’est un « clash mythique », une « punch line » aux dimensions planétaires entre deux géants du rap – cet art délicat et raffiné.

Nonobstant leur célébrité et leur fortune subséquente, leur carrure – Booba 1,92 m et 110 kilos – et leur âge – Booba a 41 ans et Kaaris 38 -, le procureur du tribunal de Créteil, devant lequel ils comparaissaient hier, les a traités comme deux lycéens.

Sans doute induit en erreur par leurs répétitives défenses de récré « C’est pas moi qu’a commencé », il a tenté de leur faire honte. « Vous avez donné un spectacle indigne et ridicule. Vous vous voulez des seigneurs. Vous n’êtes que des petits-bourgeois du clash ».

Voilà, quittez vos châteaux de sable, les gars. Rangez les épées en carton.

Pourtant, le spectacle de la salle – fans bruyants et vindicatifs venus défendre leur champion – ne fleurait pas bon le salon petit-bourgeois à copies Louis XV, et évoquait plus la guerre des gangs que la guerre des boutons.

Le Parisien rapporte, cependant, des propos plus réalistes du magistrat : « Ces deux leaders ont perdu toute lucidité. À les entendre, on comprend que baisser les yeux, détourner le regard, se taire, ignorer l’autre, c’est déjà abdiquer, perdre la face et devenir la risée d’un rival mais aussi de la planète. »

Certes. On est heureux que le magistrat ait conscience de l’existence de ce « code d’honneur » qui, « pour un mauvais regard », peut conduire à l’attaque violente, voire au meurtre de chacun de nous sans préavis.

Mais il y a plus. Le conflit qui oppose les deux rappeurs depuis cinq ans a un arrière-fond politique.

Pour Booba, qui s’exprime souvent sans filtre, si Charlie s’en était pris plein la gueule, c’est qu’il l’avait cherché. Il n’aime ni l’attitude de la France envers l’Afrique, ni les flics de la BAC…

Kaaris pencherait plutôt du côté de Quarteron, le boxeur black patriote qui aime la France et la remercie, dès qu’il en a l’occasion, de « tout ce qu’elle a fait pour lui ». Quarteron, Booba, lui, ne l’aime pas. Non seulement il soutient Kaaris, mais il a rappelé publiquement que lui même était né à Boulogne et avait vécu son enfance à Meudon. Pas vraiment la zone…

Booba est bien né à Boulogne, mais il est d’origine sénégalaise. C’est même pour cela qu’il s’appelle Booba. Lors de son premier voyage au Sénégal, il s’est lié d’amitié avec un de ses cousins, Boubakar. « Booba », c’est pour lui rendre hommage. Mais c’est aussi en souvenir du petit ourson de Chantal Goya nommé Bouba, dont une des chansons raconte l’histoire, a-t-il répondu à qui s’enquérait du choix de ce pseudonyme.

Un grand gosse, au fond. Quand la présidente du tribunal évoque le clip animé de Gotham, un de ses récents titres, où il décapite Kaaris, il dit : « C’est un dessin animé. Je tue tout le monde du début à la fin dans la vidéo. Tout ça, ce n’est rien, c’est Internet. Ce n’est que du divertissement. »

Bon, allez, c’est pas ben méchant, tout ça, finalement : 50.000 euros de dégâts, sept vols annulés… Une simple « collision », comme dit un des prévenus.

Un an avec sursis, ça suffira. Une peine qui sera sans doute confirmée le jour du délibéré, le 9 octobre.

À moins, bien sûr, que d’ici là… Quand on est le « Duke » du moment, c’est quand même une toute petite peine, ça. Sa « punch line » n’a pas explosé les compteurs. Ses avocats – onze, pas moins – rêvent sûrement qu’il joue les prolongations après ce premier round judiciaire.

Il est 1 h 17 quand Me Yann Le Bras, le dernier de ses avocats à prendre la parole, termine sa plaidoirie.

L’heure de poursuivre la teuf entre supporters.

Mais Booba ne joue pas les prolongations. Puisque l’interdiction de sortie du territoire a été levée, il peut rentrer chez lui. C’est désormais juste un peu plus loin, à Miami…

Catherine Rouvier

Source : http://bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Les engagements d’Emmanuel Macron auprès de la franc-maçonnerie lors de son dîner avec dix « grands maîtres » des forces occultes

7 Septembre 2018, 06:33am

Publié par Thomas Joly

Le président de la République a reçu mercredi les « Grands Maîtres » des principales obédiences maçonniques françaises pour un dîner à l’Élysée.

Nous en savons maintenant plus sur les participants. Outre Emmanuel  Macron, il y avait parmi les convives le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, lui-même franc-maçon du Grand Orient de France, le sénateur de Côte d’Or François Patriat (LREM ex-PS), Alexis Kohler, Secrétaire général de l’Elysée, Bruno Roger-Petit, porte-parole de la Présidence de la République, et Patrick Strzoda, directeur de cabinet d’Emmanuel Macron.

Quant aux « Grands Maîtres », ils représentaient finalement pas moins de dix obédiences maçonniques : Jean-Philippe Hubsch, Grand Maître du GODF, Pierre-Marie Adam, Grand Maître de la GLDF, Jean-Pierre Servel, Grand Maître de la GLNF, Alain Michon, Grand Maître National de la FFDH, Jean-René Dalle, Grand Maître de la GLAMF, Marie-Claude Kervella, Grande Maîtresse de la GLFF, Pascal Berjot, Grand Maître de la GLTSO, Edouard Habrant, Grand Maître de la GLMF, Christine Sauvagnac, Grand Maître de la GLCS, et Patricia Rossignol, Grand Maître de la GLMU.

Un blog maçonnique signale même le menu offert par Emmanuel Macron à ses invités: salade d’artichauts de Provence, saumon grillé à l’unilatérale accompagné d’un tian de légumes, crème légère chocolat-café, le tout accompagné  de Chateauneuf  du Pape « Boisrenard » 2016 et de Château Pavie Macquin 1996 (Saint-Emilion Grand Cru Classé).

A l’issue de ces agapes maçonniques, huit « Grands Maîtres » se sont entendus pour co-signer le communiqué ci-dessous.

Paris le 7 Septembre

Réception des principales obédiences maçonniques françaises
par le Président de la République

Le Président de la République a reçu le mercredi 5 septembre 2018 les principales obédiences maçonniques françaises pour un dîner de travail, en présence du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur.

Aucun ordre du jour n’avait été établi, de façon à laisser les obédiences interpeler le Président sur les sujets de leur choix.

Sur la laïcité, qui a fait l’objet d’échanges nourris, le Président a tenu à nous rassurer, affirmant que le texte de la loi du 9 décembre 1905 restait la référence, et qu’il n’était pas question d’étendre le Concordat d’Alsace-Moselle, même si celui-ci a vocation à perdurer.

Il a également réaffirmé son attachement à la défense des droits des femmes.

Concernant les rapports avec les religions et l’allusion au « lien entre l’Église et l’État » évoqué dans son discours des Bernardins, le Président de la République a indiqué que pour lui il doit bien y avoir un lien de l’État avec chacune des religions et avec chacune des conceptions philosophiques, se référant à l’esprit de Briand plutôt qu’à celui de Combes. Il ne veut pas que les Français deviennent « des puritains », et il veut tenir ferme sur les valeurs de la République.

Les autres sujets évoqués ont concerné l’Europe, sur un plan politique général, mais aussi au regard des craintes des francs-maçons pour le respect de leurs droits fondamentaux en Italie et dans certains pays d’Europe de l’Est. La situation en Afrique a également été évoquée, avec en particulier l’annulation des Rencontres humanistes et fraternelles d’Afrique et de Madagas (REHFRAM) cette année à Dakar.

Les phénomènes migratoires ont également été évoqués, avec toutes les conséquences actuelles sur les gouvernements européens. Le Président de la République a confirmé sa volonté de trouver une solution commune, dans le cadre d’une souveraineté européenne à construire. Il a exprimé son attachement au droit d’asile et il défendra une ligne humaniste forte en Europe.

Le dernier sujet abordé est celui de la bioéthique, pour laquelle le Président a entendu les positions des uns et des autres.

En conclusion, les obédiences maçonniques signataires se félicitent de cet échange très ouvert avec le Président de la République, et prennent acte de ses engagements sur la défense de la laïcité et des valeurs de la République, et sur son combat pour des valeurs humanistes en Europe. Elles demeureront vigilantes sur leur réalisation et sur le respect des droits fondamentaux. D’autres rencontres devraient suivre sur des sujets plus techniques comme la bioéthique, avec les ministres concernés.

Signé par :
Grand Orient de France
Droit Humain
Grande Loge de France
Grande Loge Féminine de France
Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra
Grande Loge Mixte Universelle
Grande Loge Mixte de France

Certains blogs maçonniques ajoutent que d’autres rencontres devraient suivre concernant la bioéthique. Les forces occultes sont bien toujours aux commandes de la république.

Source : http://medias-presse.info

Voir les commentaires

La Chine déclare que l’islam est une maladie mentale et que ses adeptes doivent être « traités dans des hôpitaux »

7 Septembre 2018, 06:19am

Publié par Thomas Joly

La radio du Parti Communiste Chinois a déclaré ce qui suit sur les ondes (source).

« Les membres du public qui ont été choisis pour la rééducation ont été infectées par une maladie idéologique. Ils sont infectés par l’extrémisme religieux et une idéologie terroriste violente et doivent donc subir un traitement dans un hôpital comme des patients. Cette idéologie religieuse extrémiste est un genre de médicament empoisonné qui trompe le peuple. Si nous n’éradiquons pas l’extrémisme religieux à la racine, les incidents terroristes violents se multiplieront et se répandront partout comme une tumeur maligne incurable » a déclaré la radio du PCC.

James Millward, un professeur d’histoire de la Chine à la Georgetown University, le gouvernement chinois identifie l’islam à une « pathologie mentale ».

« Bien qu’un certain nombre de personnes ont été endoctrinées par cette idéologie extrémiste n’ont pas commis de crimes, elles sont déjà infectées par la maladie. Il y a toujours un risque de voir la maladie se manifester à n’importe quel moment, ce qui pourrait blesser gravement le public. C’est pourquoi ils doivent être rééduquer dans des hôpitaux à temps afin de traiter et nettoyer le virus de leur cerveau et de les ramener à leur état normal » ajoute la radio du Parti Communiste Chinois.

Source : http://breizatao.com

Voir les commentaires

Chemnitz : le concert de rap « contre la haine » dégénère

7 Septembre 2018, 06:13am

Publié par Thomas Joly

Un concert était organisé en début de semaine à Chemnitz, une commune allemande qui est devenue mondialement célèbre suite aux manifestations anti-migrants, et notamment grâce à l’hilarité générale qui a gagné l’opinion publique suite à la différence entre les hordes de nazis assoiffées de migrants que décrivaient les journalistes et la réalité sur le terrain : des Allemands normaux qui manifestent pacifiquement leur refus de la colonisation migratoire et des crimes qui en découlent.

Ce concert, décrit comme « antiraciste et contre la haine », a été complètement décrédibilisé par la prestation d’un groupe de rap ultra haineux, appelant à tuer des policiers au couteau, à frapper au ventre des Allemandes enceinte et à lapider les femmes légèrement vêtues. Bref, grosse tolérance !

Une fois de plus l’antiracisme a montré son vrai visage : celui d’un racisme décomplexé envers les Européens de souche.

Ah, au fait, connaissez-vous le meilleur dans tout cela ? La chaîne franco-allemande Arte a diffusé ce concert en direct…

Source : http://pdf14.com

Voir les commentaires

Fête champêtre organisée à Treffendel (35) par le PdF Bretagne avec Jean-François Touzé le 16 septembre

7 Septembre 2018, 06:05am

Publié par Thomas Joly

À l'invitation de Jean-Marie Lebraud, Délégué régional du Parti de la France en Bretagne, Jean-François Touzé, Délégué national aux études et argumentaire et membre du Bureau politique du PdF, interviendra lors d'une fête champêtre qui se déroulera à Treffendel (35) dimanche 16 septembre à partir de 11h30.

Restauration et paiement sur place à la commande. Réservations au 06 62 14 02 34 ou 06 09 53 93 84
 

Voir les commentaires

6ème journée régionale de Synthèse Nationale à Nieppe (59) dimanche 16 septembre

6 Septembre 2018, 06:23am

Publié par Thomas Joly

Thomas Joly, Secrétaire général du Parti de la France, prendra la parole lors de cette journée et un stand du PdF sera tenus par des militants.

Voir les commentaires

Suspicion de choléra dans un avion en provenance d’Algérie

6 Septembre 2018, 06:13am

Publié par Thomas Joly

Quelques 150 personnes étaient prises en charge, aujourd’hui, à l’aéroport de Perpignan en raison d’une suspicion de choléra sur un enfant, dans un avion en provenance d’Oran (Algérie), a appris l’AFP. « Un enfant est susceptible d’être porteur du choléra et va être évacué vers l’hôpital pour des examens », ont indiqué les pompiers. Les autres passagers – 147 au total – et les membres d’équipage étaient de leur côté « en cours d’évacuation » peu après 15h15 après avoir été retenus à bord un peu plus d’une heure.

N'oubliez pas, l'immigration est une chance pour la France...

Source : http://news.suavelos.eu

Voir les commentaires