Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Sous la pression populaire, Gérard Collomb envisage l'interdiction du concert de Médine au Bataclan

14 Juin 2018, 06:53am

Publié par Thomas Joly

Le ministre de l'Intérieur a été interrogé à l'Assemblée au sujet de la programmation du rappeur islamiste Médine en octobre prochain dans  la salle de concert parisienne du Bataclan où 90 personnes avaient été massacrées par des terroristes musulmans en novembre 2015.

« Le gouvernement pourrait interdire le concert du rappeur Médine, prévu à l'automne au Bataclan, s'il y a un risque de trouble à l'ordre public », a déclaré mercredi le ministre de l'Intérieur.

« Nous ne sommes pas maîtres de la programmation du Bataclan mais, comme vous le savez, tout ce qui peut amener un trouble à l'ordre public peut, dans les limites de la loi, pouvoir trouver une interdiction », a ajouté Gérard Collomb.

« Nous verrons d'ici le mois d'octobre mais nous saurons toujours, avec le Premier ministre, avec le gouvernement, prendre nos responsabilités », a déclaré Gérard Collomb lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Ce qui implique que la mobilisation des patriotes ne doit pas faiblir face à cet affront fait à la mémoire des victime de la barbarie islamiste.

Source : https://mobile.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-du-13-novembre-a-paris/video-gerard-collomb-n-exclut-pas-d-interdire-le-concert-de-medine-au-bataclan_2799837.html#xtor=CS2-765-[twitter]-&xtref=https://t.co/wiUQvN5N1S

Sous la pression populaire, Gérard Collomb envisage l'interdiction du concert de Médine au Bataclan

Voir les commentaires

80 % des Italiens soutiennent la décision de Matteo Salvini de refuser d’accueillir les bateaux de migrants

14 Juin 2018, 06:47am

Publié par Thomas Joly

Pendant que Macron et les euromondialistes cosmopolites glapissent et tapent du pied en couinant, les Italiens soutiennent en masse la politique de refus de l'invasion migratoire menée par le nouveau gouvernement italien.

Selon un sondage, 80 % des Italiens, donc la grande majorité de la population, soutiennent les actions du ministre de l’Intérieur Matteo Salvini et du gouvernement Ligue-M5S sur la question primordiale de l’immigration après la polémique concernant la décision de fermer les ports italiens aux bateaux de migrants.

Source : http://fdesouche.com

Voir les commentaires

Carl Lang : « L'actualité relative aux bateaux de migrants en Méditerranée est l'occasion de lire ou de relire Le Camp des Saints »

14 Juin 2018, 06:27am

Publié par Thomas Joly

Carl Lang, Président du Parti de la France, réagit à l'actuelle submersion migratoire par bateaux en rappelant le célèbre ouvrage visionnaire de Jean Raspail.

Voir les commentaires

Quand Édouard Philippe et d’autres vont chercher la liberté d’expression pour défendre Médine et son djihad au Bataclan

14 Juin 2018, 06:25am

Publié par Thomas Joly

Le Point nous livre un entretien dans lequel Nicolas Gardères, avocat de la « liberté d’expression », défend le rappeur Médine. En fait, Hugo Domenach et l’« avocat d’extrême gauche qui défend l’extrême droite » n’ont fait que se ranger sur la ligne de défense adoptée, dès le début de la polémique, par le rappeur controversé lui-même. Médine a donné le la et, dès le lendemain, le Premier ministre lui-même était au diapason, reprenant son argument. Certains aboient et la caravane de la liberté d’expression conduite par Médine, à laquelle Édouard Philippe a accroché son chameau, va le mener tranquillement au Bataclan ?

Dans cette interview du Point, le journaliste et l’avocat ont cependant tenu à rajouter quelques arguments de poids. Ainsi, nous dit-on, « c’est la censure, le danger, pas Médine qui reste fondamentalement un saltimbanque, qui remplit son rôle social, antisocial et cathartique ». Simple saltimbanque, Médine ? Un peu plus que cela, tout de même, vu ses liens avec l’association Havre de savoir. Et on appréciera cette dénonciation de la censure, surtout dans cette période où l’on se préoccupe de voter des lois, de fermer des comptes sur les réseaux sociaux qui ont le malheur de déplaire aux puissants de l’heure. Quand la censure fonctionne dans le sens unique voulu par le pouvoir en place pour appuyer son programme politique, sociétal et culturel, elle est porteuse de « liberté d’expression ». Mais quand cette censure devrait être légitimement actionnée pour interdire le prosélytisme d’une religion dont certains aspects ou concepts sont, à juste titre, discutés car porteurs de violence, ou pour interdire des textes ouvertement haineux, qui plus est dans un lieu hautement symbolique, elle ne l’est pas car, alors, elle deviendrait « oppression des libertés » ?

Médine, c’est le nom de la deuxième capitale de l’islam, en Arabie saoudite. C’est la période, entre les années 622 et 632, qui vit le prophète Mahomet se « radicaliser » (par opposition à la période « mecquoise », pacifique, entre les années 610 et 622). Mahomet devient alors chef d’État et chef guerrier. Il quitta sa robe de bure pour endosser son armure et vouer aux gémonies de l’enfer islamique tout à la fois les juifs, les chrétiens et tous ceux qui ne se convertissaient pas à la religion qu’il entendait – et entend toujours, puisqu’il semble éternel dans le cœur de ses adeptes – répandre. C’est un premier message d’importance que de porter le nom de cette capitale comme un étendard.

Le deuxième message – « Jihad » – écrit en toutes lettres sur l’habit de ce « rappeur-saltimbanque » évoque une guerre sainte prônée dans les revendications terroristes islamistes et qui, dans la réalité historique et dans l’esprit de beaucoup de musulmans, n’a rien d’un doux effort sur soi-même. Le mot et le concept sont terriblement connotés, et les voir applaudir dans la personne de Médine dans ce lieu qui n’est quand même plus tout à fait une simple salle de spectacle lambda, mais un lieu de mémoire, cela pose problème (litote).

Le summum intervient quand on tente de nous vendre la présence médinoise du saltimbanque au Bataclan comme une catharsis qui, selon Aristote, est une façon de « purger les passions » ! 130 morts, dont 90 au Bataclan et plus de 350 blessés à Paris : oui ce fut une tragédie sanglante, une vraie. Mais il faudrait conseiller aux sieurs Domenach et Gardères d’aller relire la Poétique d’Aristote et de voir quelques tragédies grecques. Le rap de Médine ne rentre absolument pas dans le concept. Il faut arrêter le délire pseudo-intello qui devient aussi indécent que le problème de départ.

Médine au Bataclan, non, cela ne passe pas, et c’est évident aussi bien pour des gens simples que pour des intellectuels autrement cohérents que les disciples de Médine. Et le déluge d’arguments juridiques, littéraires, philosophiques, sociaux dont on on nous inonde depuis trois jours, plus foireux les uns que les autres, ne montre qu’une chose : la cause est indéfendable.

Jean-Louis Chollet

Source : http://bvoltaire.com

Voir les commentaires

Les Africains racistes anti-Blancs de la LDNA s'en prennent à la statue de Jeanne d'Arc

13 Juin 2018, 06:53am

Publié par Thomas Joly

Mardi 12 juin, les extrémistes africains anti-Blancs de la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA) ont profané la statue de la Sainte de la Patrie, place des Pyramides à Paris, pour protester contre l'esclavage en Libye. Leur grotesque leader analphabète aboyant des revendications sans queue ni tête comme à son habitude (voir la vidéo).

Ces individus multiplient les provocations anti-françaises ces dernières semaines, sans que les autorités en place ne bougent un sourcil. À croire qu'il s'agit d'une opération visant à provoquer une légitime réaction musclée de la part de patriotes qui en ont assez de voir leurs symboles traînés dans la boue par des individus qui devraient être expulsés au Wakanda par le premier charter venu.

Voir les commentaires

Chaque habitant d'Ille-et-Vilaine devra verser 5 euros pour l’accueil des migrants

13 Juin 2018, 06:39am

Publié par Thomas Joly

Chaque habitant d’Ille-et-Vilaine (1 million d’habitants en 2013 devra verser en 2018, 5 euros pour l’accueil des migrants, même chiffre qu’en 2017. C’est en effet ce qu’il ressort de la décision du conseil départemental d’Ille-et-Vilaine, décision à laquelle ne s’est pas opposée « l’opposition » de droite, d’accorder la somme de 5,6 millions d’euros à l’accueil des migrants pour 2018.

Une enveloppe contenant l’argent de l’impôt versé par le contribuable, qui a augmenté de 21 % en 3 ans, signe de la pression migratoire sur le département comme dans tout le pays.

Une enveloppe votée au détriment d’autres besoins qu’ont les familles bretonnes du département (l’enveloppe a été débloquée au titre de la protection de l’enfance), tandis que les migrants se verront attribuer, sur évaluation sociale, une aide d’une durée de six mois (en complément de ce que l’État peut déjà par ailleurs prendre en charge les concernant).

« Bien que soumis aux fortes contraintes financières imposées par l’État, notre Département réaffirme son engagement en direction des familles et des enfants en difficulté », expliquent benoîtement Véra Briand et Catherine Debroise, respectivement vice-présidentes en charge de la protection de l’enfance et de l’insertion. Dans le concret, cela se traduit, en période de grosses restrictions budgétaires, par une préférence étrangère assumée par les deux élues de gauche.

Cerise sur le gâteau, et alors que le Département fait face à une délinquance de plus en plus marquée liée aux mineurs isolés étrangers, 210 nouvelles places d’accueil vont être créées, en 2018, histoire de continuer à faire fonctionner l’appel d’air qui fait aujourd’hui concrètement que les immigrés africains ou asiatiques, vrais ou faux mineurs, se savent accueillis à bras ouverts et choyés financièrement par les élus et les administrations locales.

Pour information et comparaison, ces 5,6 millions d’euros alloués aux migrants, souvent entrés clandestinement sur le territoire français, permettraient de prendre en charge l’année de cantine scolaire de 10 727 enfants scolarisés en Ille-et-Vilaine (522 € par en en moyenne par enfant). C’est à dire environ 10 % des élèves scolarisés en Ille-et-Vilaine, en élémentaire et en primaire, dans le département, ce qui laisse imaginer l’économie que réaliseraient les nombreuses familles dans la précarité…

Des familles autochtones et précaires qui ne sont visiblement plus du tout la priorité des élus de la majorité de gauche du département d’Ille-et-Vilaine...

Source : http://breizh-info.com

Voir les commentaires

Paris : le preneur d’otage est un Marocain faisant référence à Al Qaida et Mohamed Merah

13 Juin 2018, 06:29am

Publié par Thomas Joly

Le preneur d’otages qui retenait plusieurs personnes hier à Paris est un Marocain. Il a fait référence à Al Qaida ainsi qu’au djihadiste Mohamed Merah.

On en sait plus sur le profil du preneur d’otage de la rue des petites écuries, dans le 10e arrondissement de Paris. Selon BFMTV, il s’agit d’un homme marocain de 26 ans, qui n’était pas connu des services spécialisés : il n’était pas fiché S, et ne figurait pas au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). A l’inverse son nom figure au TAJ, le fichier des antécédents judiciaires.

Pendant les négociations avec les forces de l’ordre, il s’est fait appeler “Chris”. Ses revendications étaient confuses : au moment de la prise d’otage, l’homme avait demandé à entrer en contact avec l’ambassadeur d’Iran. Il a également évoqué pêle-mêle le 11-septembre, l’islam, l’affaire Merah, l’affaire du jeune Théo ainsi que l’affaire Maëlys.

On ignore si le Maghrébin est en situation irrégulière ou non.

Source : http://borislelay.com

Voir les commentaires

Benoît Hamon pris de bouffées délirantes antiracistes

13 Juin 2018, 06:15am

Publié par Thomas Joly

L’ancien candidat socialiste à l’élection présidentielle a pété les plombs mardi 12 juin sur Twitter.

En effet, après qu’il ait regardé une émission consacrée au terrorisme sur Netflix, le site lui a proposé de regarder un documentaire sur Benzema. Ni une ni deux, Benoît Hamon a twitté sur le racisme et la « stigmatisation » de la part des… algorithmes de Netflix !

Les gauchistes sont tellement obsédés par l’ethnie et la religion qu’ils sautent comme des cabris en hurlant « racisme ! » « racisme ! » dès qu’ils pensent avoir découvert une injustice. Manque de chance pour Hamon, l’hypothétique racisme de Netflix n’avait rien à voir là-dedans et le site proposait d’ailleurs en deuxième choix une vidéo de l’humoriste Dany Boon.

Benoît Hamon a depuis supprimé son tweet, qui continue malgré tout à circuler, tant il est énorme de stupidité antiraciste.

Source : http://pdf14.com

Voir les commentaires

Karim, clandestin, viole une handicapée mentale de 19 ans pour la mettre enceinte et se faire régulariser

12 Juin 2018, 16:56pm

Publié par Thomas Joly

Karim, un clandestin de 30 ans, a été condamné à quatre ans de prison ferme par défaut pour avoir violé une handicapée mentale pendant trois jours, à Liège en Belgique, en 2014, rapporte le média local La Dernière Heure.

Déjà expulsé du territoire et interdit de séjour pendant six ans, le criminel a croisé pourtant à l’époque la route de la jeune femme de 19 ans, dont l’âge mental a été évalué par les experts à 7 ou 8 ans, avant de l’emmener dans un squat de la ville wallonne.

« Selon la mère de la jeune fille, l’homme a violé celle-ci dans le but de la faire tomber enceinte pour régulariser son séjour. Karim a empêché la victime de prendre sa pilule et s’est rendu avec elle dans un planning familial pour lui faire passer un test de grossesse ! », précise le média belge.

La victime, droguée aux somnifères, a expliqué en outre avoir été violentée par son agresseur et forcée de subir des relations sexuelles douloureuses. « Je n’avais pas le choix parce qu’il allait me taper. Il m’a tirée par les cheveux », a témoigné la jeune femme, déjà violée par un autre individu.

Source : http://valeursactuelles.com

Voir les commentaires

« Rencontre historique Trump/Kim Jong-un : un apaisement des tensions de bon augure »

12 Juin 2018, 13:37pm

Publié par Thomas Joly

Thomas Joly, Secrétaire général du Parti de la France, a réagi à l'entrevue historique entre le dictateur nord-coréen et le Président américain.

Voir les commentaires

Pour la première fois, Bergoglio fait participer le Vatican à la réunion du groupe mondialiste Bilderberg

12 Juin 2018, 06:50am

Publié par Thomas Joly

Le Vatican a envoyé son numéro 2, le Cardinal Pietro Parolin, assister à la réunion du groupe mondialiste international Bilderberg qui doit se dérouler à Turin.

Pour la première fois, une personnalité du Saint-Siège de premier plan a participé au fameux groupe de Bildeberg qui se réunit à Turin.

Depuis sa création en 1954, le groupe de Bilderberg nourrit les fantasmes. Créé dans le contexte de la Guerre froide notamment par le milliardaire David Rockfeller, ce cénacle a pour ambition d’« encourager le dialogue entre l’Europe et l’Amérique du Nord ». Ce club fermé réunit annuellement, selon des critères non communiqués, des personnes à hautes responsabilités politiques, universitaires ou privées.

Cette année, cette réunion se tient en Italie, à Turin. 131 décideurs de 23 pays étaient attendus à cette rencontre présidée par le Français Henri de Castries, ancien PDG de l’assureur Axa. Parmi eux, le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État. Jamais une personnalité aussi éminente du Vatican n’avait été présente à cette réunion. Outre le « numéro 2 » du Vatican, étaient notamment présents les Français Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation, Bernard Cazeneuve, ancien premier ministre, et Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco.

Les participants devaient échanger autour d’une douzaine de sujets dont le populisme en Europe ou le défi de l’inégalité. Mais aussi des relations entre l’Arabie Saoudite et l’Iran, de l’intelligence artificielle et plus largement de l’actualité générale. Toutes les rencontres du groupe de Bilderberg se déroulent à huis clos. Les participants s’engagent à suivre la règle dite de « Chatham House » : les informations communiquées lors des discussions peuvent être utilisées mais leurs auteurs ne peuvent être révélés.

Ce silence, l’opacité sur les participants — la liste n’est publiée à l’avance que depuis 2013 — mais aussi leurs responsabilités ont entouré le groupe d’un certain mystère. Ses défenseurs arguent que l’objectif de ce club est plus largement de définir un agenda commun au niveau mondial entre décideurs occidentaux.

Le groupe secret du Bilderberg, gouvernement occulte des démocraties occidentales, rassemble les différents cercles dirigeants occidentaux. Il est connu pour mener des opérations de déstabilisation diverses.

Source : http://borislelay.com

Voir les commentaires

Sécurité Sociale : équilibre en vue ? Vraiment ?

12 Juin 2018, 06:39am

Publié par Thomas Joly

Que voilà une bonne nouvelle ! Pour la première fois depuis dix-sept ans, le budget de la Sécurité sociale 2018 sera quasiment en équilibre (déficit de 300 millions contre 5,1 milliards en 2017). Et cela, quoique dans des proportions différentes, dans toutes ses composantes, de l'assurance maladie au Fonds Solidarité Vieillesse.

Un miracle aurait-il eu lieu ?

Non ! Ce bon résultat que s'attribue le gouvernement et dont se vante la ministre de la Santé est, en réalité, la résultante mécanique de trois phénomènes cumulés :

  • D'une part la reprise internationale qui, en faisant baisser ponctuellement le chômage pendant quelques mois, en redonnant un peu d’oxygène aux entreprises et en augmentant les perspectives de croissance, à permis à l’État d'engranger des recettes fiscales supplémentaires dont une partie est redistribuée à la Sécurité sociale
  • D'autre part, la hausse des taxes sur le tabac et l'augmentation de la CSG qui, elles aussi, sont venues alimenter le budget de la sécu.
  • Enfin, le non-remboursement d'un nombre croissant de médicaments.

Les dépenses, elles, continuent de croître (+2,2 %), tout comme croissent les bénéfices des laboratoires pharmaceutiques, tandis que les fraudeurs persistent à frauder et que l'immigration ne cesse de peser de tout son poids sur les budgets sociaux et de santé.

On le voit, le trou de la sécu n'est pas près d’être comblé.

Rendez-vous l'année prochaine…

Jean-François Touzé - Membre du Bureau politique du Parti de la France

Voir les commentaires

Médine au Bataclan : la faille se creuse

12 Juin 2018, 06:35am

Publié par Thomas Joly

L’affaire « Médine » ressemble à s’y méprendre, dans son déroulé, à toutes celles du même registre qui l’ont précédée – qu’elles aient nom de Black M, Mehdi Meklat, Mennel, Maryam Pougetoux…

Une fois de plus, la presse dite « mainstream » est à la remorque de la presse alternative. Elle court derrière, essoufflée, tente de raccrocher le wagon, en notable installé et ventripotent qui peine à rattraper la jeunesse – certes sans le sou mais svelte et rapide comme une gazelle. Au bon vieux temps de l’entre-soi, un 11 juin comme celui-ci, on se serait exclusivement concentré sur le nième succès de Nadal à Roland-Garros en dissertant à l’infini sur la beauté de son revers. Mais voilà, o tempora, o mores, il faut à présent compter avec les braconneurs de l’information, les manants du Web qui ont l’outrecuidance de venir chasser sur les prés carrés et, en plus, d’y lever des lièvres. Puisqu’il n’y a pas moyen d’y couper, on évoque donc, en ce lundi matin, la vague d’indignation suscitée par « Médine au Bataclan » qui monte sur les réseaux sociaux depuis 48 heures.

Non contents d’avoir pris le train en marche, d’aucuns voudraient bien aussi ralentir la locomotive, voire couper le moteur. Ainsi lit-on ici (actu.orange) que le rappeur Médine « avait tenu par le passé des propos engagés et polémiques » (sic). Certes. « Crucifions les laïcards comme à Golgotha », c’est assez « engagé et polémique ». Comme il est plutôt peu consensuel d’exhiber sur son torse l’inscription « Jihad », en couverture d’un album du même nom, avec – détail raffiné – un sabre étincelant en lieu et place du J.

Après l’euphémisation vient la justification : Le Huffington Post a exhumé un entretien des Inrocks de 2015 censé river leur clou aux protestataires, ces benêts qui prennent tout au pied de la lettre : « J’ai toujours utilisé la provocation comme un piège positif. L’idée est d’amener les gens par la provocation », confie celui qui chante aussi « J’mets des fatwas sur la tête des cons ». Et voilà, tout est clair. Cette théorie du « piège positif » est extrêmement limpide. C’est d’ailleurs, sans doute, la méthode de Dieudonné pour lutter contre l’antisémitisme, une cause qui, comme chacun sait, lui tient à cœur. Il suffit de savoir lire au 24e degré. De plus, rapporte Le Huffington Post, le rappeur « a mis de l’eau dans son vin ». À quoi peut donc ressembler une crucifixion diluée ? Et puis L’Obs a trouvé la cerise sur le gâteau, un rescapé du Bataclan qui soutient le rappeur et « tance Wauquiez, vent debout contre un concert de Médine ». Gros plan sur le monsieur, s’il vous plaît. Les autres, la multitude des indignés, ne compte plus.

Une fois de plus, du côté des politiques, il en est pour ouvrir de grands yeux candides, comme Danièle Obono, et faire mine de ne pas voir le problème ou, plus culotté, comme Yassine Belattar (récemment nommé par Emmanuel Macron au Conseil présidentiel des villes) pour tenter, vite fait, la reductio ad hitlerum bon marché : « Désormais, vous vous attaquez à la programmation des salles ? Mais ça ne vous rappelle pas une époque ? » Étant entendu que sur l’île d’Utøya, on accueillerait sûrement à bras ouverts un chanteur qui prônerait, comme Breivik, l’exécution des marxistes (dans un esprit de provocation positive, hein).

Mais surtout, une fois de plus aussi, et c’est là le plus intéressant, se creuse la nouvelle ligne de fracture, l’islamisme, qui, au moins l’espace d’une provocation, unit la droite et scinde la gauche.

Sur la même rive, on vient en effet de voir – attelage improbable – Marine Le Pen, Virginie Calmels et Laurent Wauquiez, mais aussi Olivier Faure (PS), Laurent Saint-Martin (LREM). Et c’est ce mouvement de tectonique des plaques qu’il va être intéressant d’observer car, à chaque fois, le grand écart devient un peu plus douloureux. Et le sera encore plus quand viendront des échéances électorales.

Gabrielle Cluzel

Source : http://bvoltaire.com

Voir les commentaires

Boris Le Lay : « Comment les islamistes testent les Français : Médine au Bataclan »

12 Juin 2018, 06:33am

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Talamoni, le fameux « nationaliste corse », veut accueillir l'Aquarius et ses migrants en Corse

12 Juin 2018, 06:07am

Publié par Thomas Joly

Le Président de l'Assemblée de Corse, soi-disant « nationaliste », n'est en fait qu'un mondialiste immigrationniste comme la plupart des politiciens français.

Voir les commentaires