Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

On déshabille la Grande Muette jusqu’au caleçon ! (par Gabrielle Cluzel)

30 Avril 2013, 07:24am

Publié par Thomas Joly

http://www.bvoltaire.fr/media/2012/11/boulevard-voltaire-armee-francaise.jpgLe livre blanc de la Défense vient d’être remis à François Hollande. Neuf mois se sont écoulés depuis la création de la commission chargée de le rédiger, et dans l’intervalle, les rumeurs sont allées bon train : on a parlé d’un bras de fer avec Bercy, d’un arbitrage entre un plan Z apocalyptique et un plan Y catastrophique et même de la possibilité de se séparer de l’emblématique porte-avions Charles de Gaulle.

 

Alors, ce qui ressort finalement du livre blanc paraît, par comparaison, presque rassurant. Un peu comme lorsqu’on s’attendait à un tsunami et qu’il ne nous tombe dessus qu’une tornade qui arrache la toiture, ou que l’on se pensait bon pour les soins palliatifs et que l’on ne nous annonce qu’un cancer encore peu métastasé.

 

http://s1.lemde.fr/image/2012/03/29/534x267/1677526_3_1f36_des-militaires-francais-embarquent-le-28-mars_3eb964cbc4bf30de8c3aba6e1fdf2a56.jpgOn prévoit pour l’Armée une suppression de 20.000 postes supplémentaires, ainsi qu’une nouvelle baisse des crédits (l’enveloppe de 179,2 milliards d’euros annoncée paraît constante comparée à l’année passée, mais elle comprend en réalité 4,5 milliards de recettes exceptionnelles : ventes d’immobilier, d’actions de sociétés, de fréquences hertziennes).

 

On se dit, somme toute, que pour des socialistes, ils y vont plutôt mollo. Et que d’ailleurs, c’est une constante. Déjà sous Mitterrand, il se disait que la Défense n’avait pas été si malmenée qu’on l’avait auguré, comme si la gauche, en découvrant la chose militaire, goûtait les joies de ce joli joujou, cette administration bien huilée qui a l’avantage insigne sur les autres d’obéir au doigt et à l’œil sans se poser de questions. Ou plutôt de ne pas les poser à voix haute.

 

http://www.lavoixdunord.fr/sites/default/files/articles/ophotos/20130202/165325426_mali_le_president_francois_hollande_accueilli_.jpgEt la seule chose, du reste, dans laquelle Hollande n’ait pas échoué depuis un an, le seul registre lui ayant valu un peu de popularité, c’est son intervention malienne. Jean-Dominique Merchet, du blog Secret Défense, souligne que Hollande a mené l’action d’une façon toute « virile » qui a pleinement satisfait les militaires… Pour une fois que le pauvre garçon pouvait échapper aux revendications des trans, des bi, des gays, des lesbiennes et gambader librement dans un domaine bien étranger à ses tigresses féministes (Trierweiler à la maison, Belkacem et consorts au bureau), on comprend qu’il en ait profité un max pour bomber le torse.

 

http://www.jolpress.com/sites/default/files/styles/article_content_big/public/field/image/gauloises-en-colere.jpgMais pour ne pas être aussi dramatique qu’on le supposait, la réforme prévue n’en reste pas moins terrible pour l’institution. Car cette coupe sombre de 20.000 postes vient se rajouter aux 54.000 dont Sarkozy avait déjà programmé la suppression en 2008. Pourquoi se gêner, hein ? Quand les autres administrations poussent des cris d’orfraie et bloquent le pays dès que quiconque se penche sur leur budget, ceux-là encaissent stoïquement tous les coups. Même les interminables bugs du système de gestion des soldes Louvois n’ont pas réussi à susciter la gronde. (À peine celle d’une poignée d’épouses, « un paquet de gauloises », sur Facebook). Ainsi va la vie : lorsque, dans une fratrie, il y a un brave petit qui ne râle jamais pour mettre le couvert, il devient vite corvéable à merci.

 

http://f5.img.v4.skyrock.net/8533/52108533/pics/2102963179_small_4.jpgAlors ces bons gars qui n’ont pas le droit de grève, pas de syndicat (et encore moins de « mur des cons »), que l’on projette durant de longs mois à l’étranger loin de leur famille, qui accusent de lourdes pertes humaines, qui bossent sans moufeter, rafistolent leur matériel avec des bouts de ficelle, font des miracles avec des bouts de chandelles — de l’aveu même des Américains qui les observent en opérations — et qui protestent à peine quand on ne paie pas leurs soldes, vous conviendrez qu’il est bien tentant de les plumer et de les plumer encore. En déshabillant la Grande Muette jusqu’au caleçon, on pourra rhabiller en fanfare d’autres ministères plus bruyants. L’Éducation nationale, par exemple…

 

La crédibilité, l’indépendance, la souveraineté de la France ? Mais quel gouvernement peut encore s’offrir le luxe de regarder aussi loin ? Comme si la France n’était pas devenue la simple juxtaposition d’intérêts individuels à satisfaire avant les élections…

 

Source

Commenter cet article