Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Mariage gay : lettre ouverte aux maires de France (par Vincent Vauclin)

14 Février 2013, 10:34am

Publié par Thomas Joly

VauclinLe 12 Février dernier, l’Assemblée Nationale votait la loi relative au « mariage pour tous », contre l’avis de la majorité des Français. Malgré une mobilisation sans précédent, qui dépasse les clivages politiques et partisans, une majorité de députés firent le choix de se soumettre aux injonctions d’une clique d’agités libertaires parisiens qui haïssent l’essence même de notre Patrie.

 

Le mariage, institution millénaire consacrant l’union naturelle d’un homme et d’une femme reconnue par la communauté, deviendra sous peu, lorsque les sénateurs – qui se disputent avec les députés la palme de la corruption morale – l’auront ratifié, un simple contrat unissant deux personnes ayant une pratique sexuelle commune. Il s’agit donc d’une dénaturation profonde du mariage qui porte atteinte à l’un des aspects les plus fondamentaux de notre société, et menace les formes traditionnelles de parentalité et de filiation, ouvrant la voie à l’adoption par les duos homosexuels, à la généralisation de la Procréation Médicalement Assistée et de la Gestation Pour Autrui, les « mères porteuses »

 

Maires obj conscienceVidée de sa substance et corrompue, la « République » est devenue le cheval de Troie des forces antinationales de subversion qui entendent annihiler tout ce qui résiste encore aux assauts de la modernité.

 

Une à une, les digues morales s’effondrent. A l’unisson, la caste politico-médiatique chante aujourd’hui l’hymne damné dont toutes les civilisations passées s’acharnèrent à taire le moindre chuchotement. La Civilisation recule désormais là où s’avance l’Empire du consommateur aliéné et du pervers polymorphe.

 

Maires de France, la balle sera bientôt dans votre camp. J’en appelle à votre esprit de responsabilité, et à cette liberté de conscience que François Hollande vous promettait lors du Congrès des Maires du 20 Novembre 2012, avant d’y renoncer quelques jours plus tard sous la pression d’un « lobby LGBT » qui ne représente personne.

 

Mariage homoVous disposez du droit moral de refuser d’appliquer cette loi et d’officialiser des « mariages » dont les implications dépassent les simples revendications individuelles. Vous disposez d’une liberté de conscience. Vous disposez d’une légitimité, à l’inverse de la majorité présidentielle qui ne représente pas même un tiers des inscrits (27,17%).

 

Par votre dissidence politique, vous avez la possibilité de former le rempart du bon sens face aux délires d’une oligarchie qui précipitent notre Peuple dans le mur hédoniste du libéralisme-libertaire.

 

Je vous exhorte aujourd’hui à faire ce choix grave, à la portée historique.

 

Source

Commenter cet article