Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Un démon marxiste de l'ANC veut s’installer dans la ville 100 % blanche d’Orania en Afrique du Sud

11 Décembre 2020, 06:38am

Publié par Thomas Joly

Deshi Ngxanga, secrétaire provincial de l’ANC au Cap Nord, a demandé un terrain à Orania car il a l’intention d’y construire une maison et de s’installer dans l’enclave afrikaner.

La ville du Cap-Nord, considérée comme ayant un taux de criminalité très bas, met “fortement et fièrement” l’accent sur l’autonomie et la préservation de l’héritage culturel afrikaner.

Dans une lettre adressée au directeur municipal du conseil municipal d’Orania et à l’ancien chef du mouvement Orania, Carel Boshoff, Ngxanga s’est enquis des parcelles de terrain disponibles dans la ville.

“Je vous adresse cette lettre pour connaître les parcelles résidentielles possibles qui sont disponibles à Orania. Orania fait partie de l’Afrique du Sud et je suppose qu’elle est ouverte aux personnes de toutes les races qui sont intéressées à résider dans la ville. Des lois comme la loi sur les zones de groupe et l’autonomie gouvernementale des Bantous ont été déclarées incompatibles avec la constitution et ont été supprimées des textes de loi”, a écrit Ngxanga.

Il a déclaré qu’en vertu de la Constitution et de la Déclaration des droits, chaque citoyen a le droit d’entrer, de rester et de résider n’importe où dans la République.

“Veuillez me faire connaître les parcelles disponibles et leur coût. Je souhaite construire ma maison et m’installer à Orania dès que possible. J’envoie également des copies à mes avocats afin que nous puissions engager une action en justice si jamais on me refusait la résidence à Orania en raison de la couleur de ma peau.”

Ngxanga a indiqué qu’il était prêt à porter l’affaire devant la Cour constitutionnelle si nécessaire.

“Chacun devrait être libre de choisir où il souhaite séjourner en Afrique du Sud. Nous nous opposerons à toute discrimination fondée sur la race”.

Un résident a fait remarquer mercredi que pour être considérés comme éligibles pour un terrain à Orania, les candidats devaient se soumettre à un examen et recevoir l’autorisation du conseil municipal.

“Quiconque souhaite rester dans la ville est tenu de respecter les règles et règlements. Il y a un certain nombre de conditions strictes qui doivent être respectées”, a déclaré le résident.

Boshoff a déclaré qu’aucune demande officielle de terrain n’avait été reçue, bien qu’il ait vu des messages sur les réseaux sociaux.

“Je ne suis pas directement impliqué dans la demande car elle sera traitée par le conseil municipal. Elle sera traitée comme n’importe quelle autre demande”, a déclaré M. Boshoff.

Source : http://fdesouche.com

Commenter cet article