Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Deux nouvelles expertises médicales confirment que le délinquant Théo Luhaka n’a pas été « violé »

17 Février 2018, 19:04pm

Publié par Thomas Joly

Créée artificiellement par les médias d’État, « l’affaire Théo » est en train de se dégonfler à toute vitesse. Deux expertises indiquent que cet individu d’origine congolaise n’a jamais été « violé ».

Les deux dernières expertises étaient attendues dans l’affaire. La première expertise médicale révèle que le bâton utilisé par le policier d’Aulnay-sous-Bois n’a jamais pénétré l’anus du jeune africain.

Le coup porté a malgré tout déchiré le sphincter sur près de 10 centimètres, mais judiciairement, le fait qu’il n’y ait pas eu pénétration pourrait entraîner un changement de qualification dans ce dossier, où le policier concerné avait été mis en examen pour viol. Dans ses conclusions, l’expert affirme qu’il n’y a « pas de séquelles à prévoir ».

Cette fausse controverse regorge de zones d’ombre. Des liens de parenté avec un ministre congolais qu’a la famille Luhaka (source) aux quelques 600.000 euros qu’elle a détourné au détriment de l’État français (source) en passant par la visite inédite d’un président français en exercice à son chevet.

Tout aussi surprenant, l’empressement des grands médias d’État à reprendre la martyrologie antiraciste autour de ce « viol » jamais démontré.

Ainsi, LCI, la chaîne du patronat français, interrogeait Théo Luhaka à son domicile où il assurait être victime de séquelles définitives (lire ici).

Las, trois jours plus tard il était filmé en train de danser dans un concert de rap.

Enfin, la diffusion de la vidéo du fameux « viol » démontrait qu’aucun acte de cette nature n’avait jamais eu lieu.

Source : http://breizatao.com

Commenter cet article

charly 19/02/2018 13:16

lui, son nez va plutot s'elargir que de s'allonger......vous savez avec la poudre blanche....ahhhhh