Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Barack Obama prépare un coup d'État contre Donald Trump et son gouvernement

15 Février 2017, 18:56pm

Publié par Thomas Joly

Un mois seulement après l’entrée de Donald Trump à la Maison Blanche, un coup d’état est déjà lancé pour détruire le nouveau gouvernement américain. La démission précipitée de Michael Flynn, principal conseiller militaire du président, est le résultat d’une véritable révolution lancée par différentes factions et groupes d’intérêts, dont des agents gouvernementaux fidèles à Barack Obama.

Flynn s’était simplement entretenu par téléphone avec l’ambassadeur russe aux USA, peu avant l’entrée de Trump à la Maison Blanche, afin de discuter du futur des relations des deux pays. Ayant été accusé de s’être impliqué sur le champ de la diplomatie sans autorisation, Flynn a été violemment attaqué par les médias du système jusqu’à ce qu’il soit démis de ses fonctions.

Barack Hussein Obama, rompant avec la tradition, est toujours actif dans le débat politique et s’est établi à Washington. Une situation inédite dans l’histoire du pays.

En réalité, il a constitué un gouvernement parallèle, alimenté par d’innombrables relais à tous les niveaux de l’État américain.

Il est aussi occupé à mobiliser des dizaines de milliers d’agitateurs sur tout le territoire tandis que les médias dominants et de puissants intérêts financiers attaquent inlassablement la politique du nouveau président.

C’est ce qui explique l’agressivité de nombreuses célébrités de Hollywood ou du show business américain vis-à-vis de la nouvelle présidence. Mais aussi celle des grandes multinationales du pays. Des sénateurs républicains, connus pour leur appartenance au courant néo-conservateur, s’activent également à participer à ce coup d’État.

Il est probable que Barack Obama entende se représenter en 2020. Mais, plus encore, tente de renverser l’actuel président en le faisant démettre de ses fonctions.

Il s’agit bien d’empêcher le peuple américain de défendre ses intérêts et d’assurer la victoire des cercles financiers et militaires dont les intérêts sont situés à l’échelle globale. Le spectre de la guerre civile se précise.

Lire l'article complet : http://breizatao.com/2017/02/15/barack-obama-organise-le-renversement-du-nouveau-gouvernement-americain/

Commenter cet article

Coriolan 15/02/2017 23:32

Michael FLYNN a toutefois commis une erreur monumentale de débutant pour s'être entretenu avec l'ambassadeur Russe au téléphone, alors qu'il devait savoir, ou du moins se douter, que la ligne était sous écoute d'un service secret quelconque. Il fut quand même directeur du renseignement militaire américain et c'est un vétéran de l'armée. Cette loi (excessive) prohibant tout contact avec des officiels étrangers en général n'est pas une création d'Obama, et chaque personnalité publique aspirant à des responsabilités d'Etat doit la connaître. Ces discussions sont assimilées à une collusion avec une puissance étrangère. Il ne faut pas non plus prêter le flanc aux attaques et donner les verges pour se faire battre. Cet amateurisme marque les débuts de la présidence Trump, qui doit faire preuve de plus de vigilance dans ses interventions, en prenant garde à ne pas se heurter aux contre-pouvoirs judiciaires et constitutionnels qui encadrent le pouvoir exécutif, comme avec Nixon et le Watergate.
- André KASPI et Hélène HARTER. Les présidents américains. De Washington à Obama. TALLANDIER et Le Watergate. COMPLEXE.