Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Franck Briffaut désavoué par Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen sur la commémoration de l'abolition de l'esclavage

14 Mai 2014, 12:53pm

Publié par Thomas Joly

Franck Briffaut, maire FN de Villers-Cotterêts élu lors des dernières élections municipales, n'aura pas eu à attendre longtemps pour devenir la cible de la fille et de la petite-fille Le Pen.

Déjà, à peine élu, il se démarquait des autres maires FN (dont certains sont eux-mêmes homosexuels) en déclarant qu'il ne célébrerait pas de parodie de mariage d'invertis dans sa mairie, invoquant une « loi naturelle supérieure » à laquelle il ne dérogera pas. Ce qui provoquera l'agacement de Marine Le Pen qui répondra à David Pujadas qu'il s'agit d'une conviction personnelle de M. Briffaut et, dans un élan maçonnique, que « la loi de la République doit être appliquée même quand elle nous est désagréable ».

Mais il allait aggraver son cas en refusant de participer à la cérémonie ultra-politisée de commémoration de l'abolition de l'escalavage organisée chaque année à Villers-Cotterêts par la gauche de la gauche, tentant de récupérer à son profit la mémoire d'Alexandre Dumas. En fait une grand-messe d'autoflagellation et de culpabilisation des Français de souche.

La Présidente du FN, toujours prompte à lâcher ses militants pour plaire à la bien-pensance politico-médiatique, déclarait qu'elle y serait allée pour sa part. Et le coup de grâce est venu de Marion Maréchal-Le Pen qui a estimé « stupide » l'attitude pourtant digne et courageuse de Franck Briffaut.

Loin de se coucher devant les héritières de l'entreprise familiale lepéniste, Franck Briffaut reste droit dans ses bottes et déclare au journal l'Union : « Je reste égal à moi-même, quelles que soient les circonstances et l’adversité. En tout cas, je suis sincère. » Il persiste et signe, au sujet de la cérémonie organisée à Villers-Cotterêts : « Ça s’est révélé être ce que je savais que ça serait. Ça a été récupéré politiquement. On a vu des revendications sur la défense des sans-papiers. Ça n’avait plus grand-chose à voir ».

Il n'est plus de bon ton aujourd'hui au néo-FN, semble-t-il, de défendre nos valeurs de civilisation et l'honneur de la France et des Français...

Commenter cet article

Franco Politico 15/05/2014 11:58

Ils attaquent tous ce maire pour cette commémoration ,comme il s'agit de célébrés le 19 Mars 62 ,les médias ne font aucune critique ..Comme madame Le Pen est injuste du a son aptitude ..Cela est vrai ,il y a des élections ..

Sylvestre Brunaud 15/05/2014 08:26

Il faut le dire bien en face des yeux ..Le Front National n'est plus ce qu'il était ,les vrais hommes au sein de cette entreprise (Parti) ont fait leurs bagages ,car cela prend un air de Franc maçonnerie et une politique centriste entourait de clan au sein des départements ..Certain ce la joue un peu ,mais comme faudra défendre le pays la France bientôt qui de par son envahisseur en majorité d'Afrique du Nord , cela ce passeras comme en 1962 dans les département Français de la fille de la mère patrie .A ce moment là??? vous ne verrez plus un seul de ses farfelus qui ne cherche uniquement l’intérêt et que l’intérêt .. Basta Poudre d'escampette ...Amen ...