Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Déficit abyssal de la sécurité sociale : le poids de l'immigration

16 Juin 2009, 07:10am

Publié par Thomas Joly

Le déficit prévisionnel 2009 pour la sécurité sociale, estimé à plus de 20 milliards d'euros, en raison du manque de recettes lié à la grave crise économique et sociale qui entraîne un chômage endémique, provoque aujourd'hui les lamentations de la Ministre de la santé.


Pourtant, la situation catastrophique de notre système de protection sociale était largement prévisible par nos gouvernants qui feignent de ne pas voir le véritable problème que représente l'immigration extra-européenne qu'ils favorisent depuis des décennies.


Il semblerait raisonnable de réserver l'ensemble des prestations et de la protection sociales aux Français exclusivement. Cette mesure de bon sens fondée sur le patriotisme social permettrait de rendre notre pays moins attractif pour les parasites sociaux qui déferlent du monde entier dans l'espoir de profiter de notre système.


Grâce à ce principe d'exclusivité nationale pour les bénéficiaires de la sécurité sociale, le déficit de celle-ci serait en grande partie résorbé et les Français pourraient jouir d'une plus grande facilité d'accès à des soins d'une meilleure qualité et mieux remboursés.

Voir les commentaires

Signé De Gaulle

15 Juin 2009, 15:23pm

Publié par Thomas Joly

« C'est très bien qu'il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu'elle a une vocation universelle. Mais à condition qu'ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu'on ne se raconte pas d'histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l'intégration ont une cervelle de colibri, même s'ils sont très savants. Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d'un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l'intégration, si tous les Arabes et les Berbères d'Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s'installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s'appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées. »

CHARLES DE GAULLE

Voir les commentaires

Comment détruire les nations sous couvert d’amour et de tolérance ?

15 Juin 2009, 15:01pm

Publié par Thomas Joly

1) Promouvoir le bi-culturalisme. L’Histoire montre qu’aucune nation ne peut survivre quand deux langues, deux cultures, ou plus, s’opposent en son sein (Exemples : Yougoslavie, Tchécoslovaquie, Irlande, Liban… La liste est longue).
2) Valoriser le multiculturalisme. Encourager les immigrants à conserver leurs cultures. Les sociétés multiraciales et multiculturelles doivent consacrer toute leur énergie à maintenir la paix entre les divers groupes qui la composent.
3) Faire l’éloge de la diversité plutôt que de l’unité. Les divers groupes culturels mettent en avant et revendiquent leurs spécificités plutôt que leurs points communs. Ne demeure alors comme facteur de cohésion que la “tolérance” et le pluralisme.
4) Maintenir le groupe dont la démographie est la plus forte dans l’illettrisme. Une sous-classe en expansion, non-assimilée, sous-éduquée, hostile à la majorité, et dont le fort taux d’échec scolaire / la condition sera prétendument le produit des discriminations et des préjugés de la majorité.
5) Amener le monde des affaires à soutenir financièrement le
multiculturalisme.
Miser et investir dans l’identité ethnique. Mettre en place un culte de la victimisation, le business de la rancœur, au travers d’une industrie de la revendication qui rejettera systématiquement sur la majorité la responsabilité de l’échec des minorités.
6) Rendre tabou tout propos allant à l’encontre du culte de la diversité. Trouver un mot comparable à l’ “hérétique” du 16° siècle. “Raciste” par exemple. Ce mot doit interdire toute discussion, tout débat, et paralyser la pensée.
7) Rendre impossible l’application des lois sur l’immigration
Imposer un ensemble de mythes selon lesquels, par exemple, l’immigration  massive est un phénomène normal, qui ne peut être arrêté, et qui en outre est un bienfait pour la société.

Source

Voir les commentaires

Prix et marges des grands distributeurs : paysans et consommateurs, même combat !

12 Juin 2009, 13:07pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France


Le long conflit qui oppose le monde paysan aux profiteurs et aux exploiteurs de la grande distribution est loin d'être fini. Aujourd'hui, près d'une quarantaine de plateformes d'approvisionnement des grandes surfaces dans toute la France sont bloquées par des producteurs de lait, mais aussi de fruits, de légumes et de porc, s'insurgeant contre les marges excessives des produits des grandes surfaces.


Carl Lang et Le Parti de la France dénoncent la passivité et l'attentisme du gouvernement français qui joue le pourrissement de la situation depuis des semaines, laissant ainsi la légitime colère des exploitants agricoles, les débordements, les émeutes et les blocages se multiplier un peu partout en France, et ce, au détriment du travail de tous ces professionnels et in fine du consommateur.


Carl Lang et Le Parti de la France condamnent cette exploitation sans fin du monde paysan par des grandes surfaces toujours plus avides de profits et réclame une prise de conscience au plus vite des pouvoirs publics pour la survie du monde rural et agricole.

Voir les commentaires

Interview de Carl Lang au Nouveau NH

12 Juin 2009, 12:55pm

Publié par Thomas Joly

CARL LANG : "NOUS AVONS POSÉ LA PREMIÈRE PIERRE..."

 

Le journal Le Monde rapporte que Jean-Marie Le Pen, commentant les résultats du Parti de la France, aurait eu cette phrase : "Le cadavre de ses ennemis sent bon". Que vous inspire ce commentaire et a-t-il raison de déjà, vous enterrer ?


Cette manière, de la part de Jean-Marie Le Pen, de dénoncer comme un ennemi dont on attend de pouvoir sentir le cadavre, toute personne ou parti politique qui marque un désaccord avec lui ou avec sa fille, est pour le moins assez étrange. Dans un régime de liberté, chacun a le droit de défendre ses convictions et de se présenter à des élections sans être considéré comme un ennemi à abattre. Evitons de confondre campagne électorale et guerre civile et tout le monde s'en portera mieux, y compris au sein de la droite nationale.

 

De plus, Attila, qui est le père de cette formule ne me parait pas être un bon exemple historique à suivre. Enfin, j'espère que Jean-Marie Le Pen devra patienter le plus longtemps possible avant d'avoir la joie de venir renifler ma tombe.

 

Quant aux premiers résultats électoraux du Parti de la France, ils sont encourageants et, de plus, cette campagne électorale s'est déroulée pour nous dans une ambiance extraordinaire d'amitié et d'enthousiasme militant. Cela est porteur d'espérance.

 

Les scores obtenus sont honorables mais modestes, on perçoit bien auprès des électeurs que l'étiquette Front national et le nom Le Pen pèsent de tout leurs poids dans les intentions de vote, un conseiller régional d'Ile-de-France avait même dit en son temps en parlant des électeurs : « On pourrait mettre un âne, ils voteraient Le Pen. » Le Front national sort affaibli de ces élections, trois députés au lieu de sept, mais il est encore là. Comment comptez-vous inverser ce véritable réflexe, qui a joué contre le MNR autrefois et le Pdf aujourd'hui ?

 

Ma préoccupation n'est plus le Front national. Je ne regrette rien du passé, je ne renie rien du passé, mais pour moi le FN c'est le passé. Notre objectif pour l'avenir, et c'est là l'essentiel, est d'engager un processus politique de renouveau et de rassemblement dans un esprit de résistance nationale et européenne. Nous avons posé la première pierre à l'occasion des élections européennes et il reste à construire l'édifice qui nous permettra de pouvoir offrir aux Français une véritable alternative politique globale à la droite libérale et euro-mondialiste. La France ne doit pas être condamnée à perpétuité à devoir choisir entre les libéraux mondialistes de l'UMP, les socialo-mondialistes du PS ou les altermondialistes écolo-gauchistes de tous poils.

 

Nous devons proposer aux Français une autre voie, qui est celle de l'Europe européenne des Nations souveraines, des peuples libres et des identités. Seul un nouveau pôle anti mondialiste de rassemblement des volontés nationales pourra offrir une véritable perspective politique de redressement de la France. C'est à cela que nous travaillons.

 

De même, on peut observer que si Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch ont réalisé des scores à la baisse dans des régions où le PdF n'avait pas présenté de liste, Marine Le Pen est la seule qui ait franchit la barre des 10%. Elle serait devenue aujourd'hui la « locomotive » du FN, n'est-ce pas contradictoire avec les reproches que vous avez adressés à son encontre ?

 

Le Front national n'est plus aujourd'hui le mouvement de Jean-Marie Le Pen, mais est devenu, d'évidence, le Front national de Marine Le Pen. Il suffit, pour s'en convaincre de regarder la composition des plateaux de télévision. Mais tout cela n'est plus mon problème. Elle c'est elle et nous c'est nous. J'ajoute enfin que la confiance humaine et politique que l'on accorde à un homme ou une femme n'est heureusement pas seulement dépendante de ses résultats électoraux. Les succès et les échecs politiques passent mais les qualités ou les défauts des hommes restent. Il vaut mieux construire sur la confiance que sur l'éphémère apparence électorale. La confiance, elle ne se décrète pas, ne s'impose pas et ne s'hérite pas.

 

Source

Voir les commentaires

Chronique de l'insécurité ordinaire dans l'Oise

11 Juin 2009, 13:53pm

Publié par Thomas Joly

- Cette semaine sont jugés aux assises de l'Oise deux "chances pour la France", Abdoul Thiam (23 ans) et Fouad Bouhi (21 ans), qui ont torturé et filmé leurs actes de barbarie commis sur un certain Dominique Macel (31 ans) qu'ils ont séquestré dans un appartement du très multiculturel quartier du Clos-des-Roses de Compiègne en mars 2006 pour une sombre histoire de drogue. Décrits comme des psychopathes ultra-violents et dénués de remords, les deux charmants jeunes hommes ont torturé leur victime de longues heures en la tabassant, en la tailladant avec des lames de rasoir, en la brûlant avec un fer à repasser et un couteau chauffé à blanc ou encore en lui faisant ingurgité de l'eau de javel.

- Hier à Clermont, un individu masqué et armé a tenté de braquer le bureau de Poste du très bigarré quartier des Sables en indiquant aux employés que le colis qu'il venait de remettre était une bombe qui allait exploser. Devant la résistance de la guichetière, il s'est sauvé bredouille. Toutefois, 300 habitants du quartier ont été évacués et la fausse bombe neutralisée. Le braqueur court toujours.

- Lundi après-midi à Beauvais, un homme cagoulé a braqué le bureau de Poste du très cosmopolite quartier St-Jean au centre commercial Bellevue et a dérobé pas moins de 100 000 €. Lui non plus n'a pas été retrouvé.

- Hier et mardi, 28 interpellations ont eu lieu, dans le cadre d'un vaste trafic d'héroïne, dans le célèbre quartier Saint-Jean de Beauvais et à Creil, ville de l'Oise où les joies de la diversité et du "vivre ensemble" sont quotidiennes. Une  quantité considérable d'héroïne, des armes et de grosses sommes d'argent ont été saisies au cours de l'opération de police.

- Le Courrier Picard d'aujourd'hui nous apprend, sans surprise, que, Beauvais étant une ville fortement criminogène, cela coûte plus cher d'assurer sa voiture lorsque l'on y habite. Pas sûr que Madame Cayeux, le Préfet et la haute hiérarchie policière soient au courant puisqu'ils tentent régulièrement, à l'aide de statistiques bidonnées, de faire croire que l'insécurité est en baisse constante dans la ville-préfecture.

Voir les commentaires

Obama et Sarkozy en accord sur l'islamisation de l'Occident

11 Juin 2009, 07:24am

Publié par Thomas Joly

Le président français Nicolas Sarkozy s'est déclaré "totalement d'accord" avec le discours de son homologue américain Barack Obama au Caire, "y compris sur le voile" islamique, qui n'est "pas un problème à condition qu'il émane d'un libre choix".

Les extraits du discours du Caire à l'université islamique d'Al-Azhar (connue pour enseigner le jihâd offensif et le meurtre des apostats) :

"Il est important pour les pays occidentaux d'éviter de gêner les citoyens musulmans de pratiquer leur religion comme ils le souhaitent, et par exemple en dictant les vêtements qu'une femme doit porter", a-t-il lancé. Sans jamais citer la France ou d'autres pays, il a enchaîné en affirmant qu'"on ne doit pas dissimuler l'hostilité envers une religion devant le faux-semblant du libéralisme".

"Je rejette", a-t-il ainsi affirmé, "les vues de certains en Occident" pour qui le fait "qu'une femme choisisse de couvrir ses cheveux a quelque chose d'inégalitaire". Pour la première fois, une Américaine musulmane portant le voile, Dalia Mogahed, d'origine égyptienne, a fait son entrée à la Maison Blanche comme conseillère de Barack Obama.

Source

Voir les commentaires

Sarkozy à la remorque de Cohn-Bendit : c'est la taxe finale

10 Juin 2009, 14:38pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France

Suite au bon résultat de Dany le vert-de-rouge à l'élection européenne, du essentiellement à la diffusion ultramédiatisée du film de propagande "Home", Nicolas Sarkozy ne manque pas l'occasion de surfer sur cette vague d'opinion.


C'était en effet trop beau pour ne pas créer un énième impôt qui va peser encore un peu plus sur les ménages et les entreprises déjà au bord de l'asphyxie fiscale. En effet, le projet de taxe verte toucherait le gaz, le fioul, le charbon, le carburant et l'électricité et ce, sous le prétexte fallacieux de favoriser les énergies dites propres.


Le Parti de la France dénonce ce projet de nouvelle taxe qui accentuerait la paupérisation de nos compatriotes et pénaliserait nos entreprises.


La fiscalité verte est la dernière idée à la mode pour tenter de renflouer les caisses d'un Etat dont les déficits et l'endettement deviennent effarants.

Voir les commentaires

Merci aux électeurs et aux militants du Parti de la France

9 Juin 2009, 15:13pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué de Carl Lang

Après 3 mois d'existence, Le Parti de la France qui présentait ou soutenait des listes aux élections européennes dans le Nord Ouest, le Centre-Massif Central et le Sud Ouest vient d'obtenir des résultats encourageants et prometteurs pour un mouvement n'ayant bénéficié d'aucun relais médiatique national.

 

Bien que les électeurs n'aient découvert, pour la plupart, l'existence et les listes du Parti de la France qu'en recevant 48 heures avant l'élection les circulaires électorales et les bulletins de vote, la liste menée par Jean Verdon obtient 1,87 %, celle de Jean-Claude Martinez, 0,92% et celle de Carl Lang, 1,52% des voix.

 

La première pierre de l'édifice du Parti de la France vient, ainsi, d'être solidement posée.

 

Merci aux 87 000 électeurs qui viennent de nous faire confiance pour la première fois et un grand merci aux militants exemplaires du Parti de la France qui ont mené cette première campagne avec enthousiasme et conviction. Leur courage a été récompensé.

 

Notre volonté et notre détermination à mener la bataille de résistance nationale et de défense du Peuple français dans un esprit de renouveau national et de rassemblement s'affirmera, à nouveau, dans les prochains mois à l'occasion des élections régionales de mars 2010.

Voir les commentaires

1,52 %

8 Juin 2009, 10:01am

Publié par Thomas Joly

1,52 % (37 633 voix), c'est le score obtenu par la liste du Parti de la France menée par Carl Lang dans le région Nord-Ouest. Ce résultat très modeste n'a que peu d'importance. Il s'agissait tout d'abord d'une première participation aux élections pour un parti créé récemment, aux moyens limités et aux relais médiatiques inexistants. Ensuite, l'abstention massive de la part de l'électorat hostile à l'euromondialisme a forcément handicapé une liste comme celle du PDF.

L'effort militant a été considérable dans l'Oise pour cette campagne et on a ressenti un esprit de rassemblement et de camaraderie retrouvée qui ne peuvent que pousser à l'optimisme pour les combats électoraux à venir.

Ces élections ne sont que le début de l'aventure du Parti de la France. Nous savons que la route sera longue et semée d'embûches mais nous gardons la foi en ce que nous défendons et nous persévererons, quoi qu'il en coûte, dans la défense de la France et des Français face aux calamiteux pantins qui nous gouvernent depuis bien trop longtemps.

Haut les coeurs, nous n'en sommes qu'au commencement de la reconquête et de la structuration d'un grand mouvement de rassemblement national, seuls le renoncement et l'inaction sont coupables.

Score de la liste du PDF en Picardie : 1,75%
Score de la liste du PDF dans l'Oise : 1,87%

Voir les commentaires

Dimanche 7 juin, prenez le Parti de la France !

6 Juin 2009, 13:10pm

Publié par Thomas Joly

Un seul vote possible pour les nationalistes de la circonscription Nord-Ouest : la liste de Carl Lang, seul candidat légitime de la droite nationale.

Voir les commentaires

Victoire des patriotes européens aux Pays Bas !

5 Juin 2009, 18:07pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France


Selon des résultats partiels, le Parti pour la Liberté du député néerlandais Geert Wilders aurait atteint près de 17 % des voix lors des élections aux Pays Bas ce jeudi 5 juin. Résultat qui permettra à ce parti de décrocher quatre sièges au Parlement européen. Cette grande victoire qui en annonce d'autres en Europe est une preuve que les européens ne baissent pas les bras afin de préserver leurs droits nationaux et les valeurs de la civilisation européenne. Ceci doit servir d'exemple aux Français patriotes.


Le Parti de la France salue cette victoire du très courageux Geert Wilders qui bénéficie aujourd'hui d'une popularité faisant de lui un homme d'État crédible. Son discours de vérité et notamment son opposition à l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne et à l'islamisation de l'Europe est un signe fort de résistance nationale et européenne.


Espérons pour la France et l'Europe que cette tendance se confirme et casse le cercle vicieux d'une construction européenne fédéraliste, ultralibérale et immigrationniste.

Voir les commentaires

Article de L'Aisne Nouvelle sur Carl Lang

4 Juin 2009, 08:21am

Publié par Thomas Joly

Voici l'article du journal L'Aisne Nouvelle suite à la venue de Carl Lang à Saint-Quentin le 28 mai :

Dissident du FN désormais président du Parti de la France, Carl Lang, député européen sortant, était à Saint-Quentin pour présenter la liste qu'il conduit dans la grande région Nord-Ouest. Quatre Picards y sont colistiers. Une liste d'enracinement national et de rassemblement national l'ancien secrétaire national du FN.

Député européen sortant et désormais aux commandes de son propre parti, Carl Lang ne ménage pas ceux qui furent ses compagnons de route durant 30 ans. « Le FN est en fin de course, nous sommes déjà dans l'après Front National. Au XXIe siècle il a rempli sa mission historique, ça se termine ».

Avec deux députés européens sortant, pas moins de 16 conseillers régionaux en exercice et deux anciens députés à l'Assemblée nationale, le Parti de la France joue la carte de l'enracinement régional.

« Il n'y a pas de fatalité au déclin de la France, il n'y a que des mauvaises politiques responsables du déclin », martèle Carl Lang. La tête de liste prône une nouvelle Europe, celle des nations souveraines et des peuples libres. « Pour financièrement, économiquement et socialement nous protéger d'un mondialisme ravageur. Il faut organiser une Europe qui protège la France », et de préciser aussitôt : « Nous sommes pour l'Europe, le seul cas de figure qui pourrait nous amener à la quitter, serait l'entrée de la Turquie. Il faut se tourner vers la Russie et non pas la Turquie pour établir des relations de partenariats ».

Le Parti pour la France veut réguler le capital, rétablir les quotas d'importations, rétablir les barrières douanières : « Nous ne voulons pas empêcher le commerce, mais le réguler. Il faut reconquérir notre marché intérieur, promouvoir notre production. Il faut instaurer une politique de patriotisme national, avec pour l'emploi en France, une priorité aux Français. Il faut se protéger de l'immigration planétaire ».

Avec une liste qui accueille le MNR de Bruno Megret et des membres de la nouvelle droite populaire, Carl Lang s'inscrit déjà dans l'avenir et annonce pour les régionales de l'an prochain, la constitution d'une liste qui s'appuiera sur des élus sortants.
 
Bref le nouveau Parti de la France dans un bras de fer à l'issue incertaine avec le Front National.

Source

Voir les commentaires

Agression raciste au saucisson à Estrées-Saint-Denis

3 Juin 2009, 12:48pm

Publié par Thomas Joly

Vendredi dernier, deux élèves facétieux ont déposé un saucisson sur le bureau d'une prof d'anglais de confession musulmane au collège Abel-Didelet d'Estrées-Saint-Denis. Il n'en fallait pas plus pour que les enseignants se mettent en grève au motif de la recrudescence "d'actes racistes" dans l'établissement tout en reprochant à la principale son manque de réaction. Sûrement aurait-elle du recourir à des châtiments corporels sur les deux terroristes à la cochonnaille et les clouer au pilori au milieu de la cour du collège pour satisfaire des enseignants que l'on aimerait voir aussi mobilisés et vindicatifs lorsqu'il s'agit d'agressions (réelles) anti-françaises ou anti-chrétiennes.

Une certaine Laure Yedra, présidente des parents d'élèves, s'effraie du racisme entre élèves (sans préciser lequel) et réclame elle-aussi des sanctions exemplaires à l'égard des deux criminels au saucisson.

Tout ce pataquès est pathétique mais symbolique de notre société de dhimmis et des priorités idéologiques de certains enseignants qui font pourtant preuve d'une bien plus grande discrétion et d'une extrême indulgence lorsque des élèves musulmans vomissent leur haine de la France, des Français(es) et de la chrétienté.

Voir les commentaires