Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Frédéric Mitterrand, c'est l'arbre qui cache la forêt !

15 Octobre 2009, 15:43pm

Publié par Thomas Joly

Interrogé sur Radio Courtoisie par téléphone alors qu'il se trouvait au Portugal, Carl Lang, président du Parti de la France, a déclaré :

 

"Frédéric Mitterrand pourrait tout à fait être aussi bien un ministre de l'UMP qu'un ministre socialiste. Finalement, c'est un homme du Système. C'est l'arbre qui cache la forêt ! Ce gouvernement est en situation d'indignité nationale globale. L'indigité du gouvernement en place et l'indignité nationale de la classe politique française n'est pas liée qu'à Frédéric Mitterrand sinon ce serait trop facile. Il suffirait d'enlever Frédéric Mitterrand du gouvernement (...) Ce gouvernement serait alors compatible avec l'intérêt national, serait moralement acceptable. C'est faux, bien sûr !

 

Frédéric Mitterrand est parfaitement à sa place dans un gouvernement UMP. Il n'a rien à faire dans un gouvernement de la France (...) Il se retrouve autour d'autres ministres qui sont favorables à l'adoption des enfants par les couples homosexuels (madame Morano, ministre chargé de la famille) au sein d'un gouvernement et d'une classe politique qui était favorable au Pacs.

 

Dans une situation générale d'indignité nationale et de négation des valeurs culturelles, spirituelles et historiques qui sont les nôtres, Mitterrand est un, parmi d'autres (...)"

 

Source

Voir les commentaires

Diam's se convertit à l'Islam et porte le voile

15 Octobre 2009, 15:14pm

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Intervention de Carl Lang du 14/10/09 sur Radio Courtoisie

15 Octobre 2009, 08:20am

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Pédomania de Fraction Hexagone, une chanson d'actualité

14 Octobre 2009, 14:17pm

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Carl Lang sur Radio Courtoisie aujourd'hui à 18h

14 Octobre 2009, 08:42am

Publié par Thomas Joly

Carl Lang, Président du Parti de la France, sera aujourd'hui à 18h l'invité du libre journal de Martial Bild. Ne manquez pas son intervention. Pour écouter Radio Courtoisie en direct, cliquez sur la bannière ci-dessus.

Voir les commentaires

Quand Eric Woerth aimait les comptes en Suisse

14 Octobre 2009, 08:29am

Publié par Thomas Joly

Premier avertissement avant le grand déballage ? Antoine Menusier, correspondant à Paris du quotidien suisse Le Matin, a publié un article fort bien renseigné sur le financement de la campagne présidentielle de Sarkozy. Titre de son article : « Quand Woerth aimait les comptes en Suisse ». La citation comme les sous-entendus et les menaces qui affleurent méritent une citation in extenso:

 

"Ce 23 mars 2007, Eric Woerth, alors trésorier de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, était venu en ami à Genève. Patrick Devedjian, à l’époque député des Hauts-de-Seine, l’accompagnait. Cette visite en Suisse avait un but: récolter de l’argent pour financer “l’effort de guerre” du candidat de la droite, opposé à sa rivale socialiste, Ségolène Royal. Le comité de soutien UMP Suisse avait vu grand pour accueillir les émissaires de Sarkozy: une réception à l’Hôtel Crowne Plaza en début de soirée, suivie d’une réunion au Caviar House, dans la très chic rue du Rhône, avec le “premier cercle”, autrement dit, les donateurs les plus fortunés. “Eric Woerth ne cherchait pas alors à savoir si les chèques qu’on lui remettait étaient prélevés sur des comptes suisses non déclarés au fisc français”, raconte un banquier français opérant dans une banque genevoise".

 

Source

Voir les commentaires

Congrès du Parti de la France : mobilisation des militants picards

13 Octobre 2009, 10:46am

Publié par Thomas Joly

Le dimanche 8 novembre à Villepreux se déroulera le 1er Congrès du Parti de la France. Les Picards doivent de se mobiliser pour cet événement politique très important de notre mouvement. Un certain nombre se sont déjà inscrits et je les en remercie. Une relance téléphonique sera effectuée cette semaine auprès des adhérents de notre région. En raison du coût, nous n'avons pas pu affréter un car mais du co-voiturage est organisé un peu partout afin que chacun puisse avoir la possibilité de se rendre à cette manifestation. Ce Congrès est ouvert aux sympathisants mais il ne leur sera pas possible de prendre part aux opérations de vote.

La participation pour la journée (repas compris) est de 15 €, il y aura la possibilité d'adhérer sur place au stand du Parti de la France où seront disponibles de la documentation et les tout nouveaux T-Shirts du Parti (vendus 10 €), une buvette tenue par des militants picards proposera eau, bière, vin, jus de fruits et café à des tarifs très abordables.

Pour tout renseignement, contactez le 06.24.38.91.77 (laissez votre message et un responsable du PDF vous rappellera).

Voir les commentaires

Politicailleries (par Patrick Parment)

13 Octobre 2009, 08:40am

Publié par Thomas Joly

Le camarade Mitterrand fait l’expérience du climat jovial qui règne en politique où, pourtant, le politiquement correct oblige à ne pas se tirer dessus comme un lapin. Vœux pieux ! Marine Le Pen a fait là un coup politique, comme l’on dit, et cela ne va guère plus loin. Alors, démission, pas démission, on s’en fiche un peu, voici belle lurette qu’on aurait dû supprimer ce ministère, qui n’a de la Cul-ture que le nom. De Jack Lang en Aillagon en passant par Mitterrand, ce bazar semble en effet dédié à la culture tarlouzarde. Aucun intérêt, manant passes ton chemin.

 

Autrement scandaleuse – est-ce bien le terme d’ailleurs – est la mise sur orbite de Jean Sarkozy comme futur président de l’Epad, l’établissement public qui gère tout le quartier de La Défense. Ce n’est pas l’UMP qui va moufter, ils ont tous la trouille de se voir rejeter dans les poubelles de l’histoire par le pater. Voici un typique fait du prince qui est pour le moins scandaleux, moins parce qu’il est le fils de son père que par manque des qualités requises pour ce poste. " Passes ton bac d’abord ", a rétorqué un élu du MoDem. Cela confirme cette dérive inquiétante d’un régime que l’on a bien du mal à définir constitutionnellement et qui " se barre en sucette ".

 

Le Premier ministre est un paillasson sur lequel Sarko et ses sbires s’essuient les pieds chaque matin et les ministres ne sont que les exécuteurs testamentaires de la mafia élyséenne qui mène la danse. Allô, maman, bobo… On se rend bien compte aujourd’hui que Sarko est obsédé désormais par sa réélection en 2012. Ce qui explique cette politique qui part dans tous les sens.

 

Autre grand étonnement : le commando de 250 à 300 mecs, parfaitement organisé et qui a mis à sac le centre-ville de Poitiers. Qui sont ces mecs ? On parle d’un collectif de défense des taulards hostile à un transfert de prisonniers. Bizarre. En tout cas, une méthode de guérilla urbaine très au point qui augure de ce qui pourrait se passer demain. Mais dans quel sens ? Les chez eux chez nous, ou bien les chez nous restons-y ?

 

Enfin, un sujet de rigolade pour finir : le prix Nobel de la Paix attribué à Obama. Voici des années que le jury Nobel se shoote à la déconnante du politiquement correct. Comme le prix de littérature attribué à une parfaite inconnue – grand bien lui fasse d’ailleurs. Ces Suédois ont totalement désincarné ce prix, qui se résume à un paquet de fric.

 

Allez, vive Poutine.

 

Source

Voir les commentaires

Marseille, première ville algérienne ?

12 Octobre 2009, 16:14pm

Publié par Thomas Joly


Suite à la victoire de l'équipe d'Algérie contre le Rwanda, des milliers d'Algériens (dont la plupart a la nationalité française) ont envahi le Vieux Port de Marseille pour donner libre cours à leur joie : 6 policiers ont été blessés et seulement une poignée d'individus ont été interpellés.

Voir les commentaires

L'aboutissement de la déchéance morale du pouvoir

9 Octobre 2009, 11:01am

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France


Le soutien apporté par les dirigeants de l'UMP à Frédéric Mitterrand est l'aboutissement logique d'une longue suite de renoncements aux principes les plus élémentaires de la morale naturelle : le respect de l'enfance, de la famille et de la Vie.

 

Cette déchéance morale a commencé bien avant la création de l'UMP, lors de l'adoption de la loi Veil-Chirac-Giscard qui a violé le principe du respect de la vie innocente. L'acceptation au début des années 2000 du PACS, étape décisive dans la reconnaissance légale d'un futur "mariage homosexuel", porte atteinte au caractère naturel et sacré du mariage constitué par l'union d'un homme et d'une femme.

 

La loi contre "l'homophobie" adoptée en 2004 sous le gouvernement Raffarin constitue un autre palier dans cette régression. Aujourd'hui, plusieurs ministres de l'UMP, notamment madame Morano, chargée de la famille, envisagent de donner aux "couples homosexuels" le droit d'adopter des enfants.

 

Il n'est donc pas étonnant que l'UMP, convertie à l'idéologie bobo-décadente, choisisse ses ministres et ses responsables dans le monde interlope du show-biz et aille jusqu'à défendre les mœurs les plus dépravées des privilégiés d'une certaine France d'en haut qui s'estiment au-dessus des lois et de la morale.

 

Frédéric Mitterrand est donc parfaitement à sa place dans un gouvernement UMP.

 

Ce n'est pas simplement le ministre de la culture qu'il faut changer, c'est tout le gouvernement.

 

Le Parti de la France, fidèle aux valeurs fondatrices de notre civilisation appelle tous les Français partageant ses convictions à le rejoindre et à préparer la nécessaire grande alternance nationale à une classe politique qui renie l'âme de la France.

Voir les commentaires

La stratégie de la peur panique (par Pierre Descaves)

9 Octobre 2009, 10:29am

Publié par Thomas Joly

Après avoir essayé de convaincre le peuple par des arguments plus ou moins fallacieux, une nouvelle stratégie d’infantilisation a été mise en œuvre par l’oligarchie bicéphale qui gouverne la France. Il ne s’agit plus de convaincre par le matraquage permanent de fausses solutions, mais de réduire la population à adopter une nouvelle attitude en répandant la peur, la trouille, la panique par des menaces aussi imprécises qu’aléatoires.

 

Pour réduire la circulation automobile, rêve incontournable des soi-disant écologistes, ou verts, voire verts de gris, ils ont fait réduire les voies de circulation à l’intérieur des villes, avec des obstacles en béton démolissant les roues, les pneus, les jantes. A l’extérieur des villes, ils ont placé des radars, non pas dans les endroits dangereux pour la circulation, mais dans des lieux destinés à piéger l’automobiliste, accusé d’être le nouvel ennemi public n°1, ayant dans ce rôle remplacé les assassins de vieillards, de femmes et d’enfants, lesquels désormais ont droit à tous les égards. Ils seront réinsérés tandis que l’automobiliste, privé de son permis, ne pourra plus circuler.

 

On trouve ainsi des radars au bas des descentes lorsque l’automobile est en accélération par le seul effet de son poids, sans que l’accélérateur ait été actionné. Ou on en trouvera après une succession de panneaux de limitation de vitesse à 90 km/h, 70 km/h puis 50 km/h sans que vous ayez le moyen de réduire votre vitesse au même rythme que la décrue des panneaux. Et puis les radarophiles forcenés pensent qu’après avoir vu une limitation à 90 km/h, vous serez moins attentifs aux autres panneaux. Selon ces imbéciles dangereux, la conduite d’une automobile devrait se faire le regard fixé en permanence, non pas sur la route, mais sur le compteur de vitesse.

 

Le véritable moteur de cette dérive ultra sécuritaire n’est pas la protection des citoyens mais la production de ressources financières accompagnant les procès-verbaux résultant des contrôles radars. Ils ont aussi, ces écolos de pacotille, remarqué que les vaches, après avoir ruminé, soulageaient leur estomac en expulsant des gaz, eux aussi accélérateurs du trou supposé de la couche d’ozone. Vont-ils taxer la vache comme ils taxent l’essence, le gaz et le charbon ? Je crains que ces minables défenseurs ne s’aperçoivent bientôt que la respiration de l’univers produit du gaz carbonique et qu’il faudrait la taxer, elle aussi, pour sauver la planète.

 

La peur de détruire notre monde vient d’être rejointe par une autre peur, sérieusement provoquée à seule fin d’enrichir les laboratoires pharmaceutiques et toute la fonction médicale qui en vit. Le virus H1N1 est lâché. Il rôde dans le monde entier. Toute la population est menacée et toute la planète doit être vaccinée. Des centaines de millions de vaccins ont été commandés et il faudra les payer, même s’ils ne sont pas, ou peu, utilisés. On ne sait pas si cette grippe est plus virulente que notre grippe annuelle, contre laquelle nous devons nous faire vacciner. On ne sait même pas si le vaccin, préparé dans la hâte et la fébrilité, ne comporte pas des risques collatéraux.

 

On nous parle de décès inférieurs à ceux constatés, chaque année, par la grippe classique. Alors, pourquoi ce déferlement d’annonces de catastrophes ? La réputation ahurissante de l’information a pour effet la multiplication du nombre de victimes. Les 23 victimes de l’île de la Réunion, cent fois répétées par des médias enchaînés, font que le peuple imagine que le nombre de victimes est de 2 300. Même les médecins, pourtant intéressés, sont, à raison du tiers de leur effectif, conscients que la situation est exagérée et que le risque n’est pas celui annoncé.

 

Le nouveau message véhiculé par les autorités autoproclamées est : Arrêtez-vous de rouler en voiture sinon notre monde va s’écrouler, nous ne pourrons plus respirer, les glaces du pôle vont fondre, la mer va voir son niveau s’élever à tel point que les terres vont disparaître et que la population va devoir nager. Restez chez vous, un masque sur le nez, faites-vous vacciner, plutôt deux fois qu’une. Ne prenez pas le risque de mourir que cette épidémie de grippe, devenue porcine après avoir été aviaire, vous fait courir. Calfeutrez-vous, n’ayez aucun contact avec quiconque et, si vous devez sortir, tenez-vous à au moins deux mètres de votre plus proche voisin.

 

En conclusion, je n’aurai qu’un souhait : " Mon Dieu, délivrez-nous des cuistres qui ont envahi notre monde civilisé. Permettez aux plus sages de les remplacer avant qu’ils n’aient détruit notre monde civilisé et fait disparaître notre peuple. "

Voir les commentaires

Les "turqueries" de Sarkozy

8 Octobre 2009, 15:36pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France


En inaugurant à Paris l'exposition de Byzance à Istanbul, avec le président islamiste turc Abdullah Gül, monsieur Sarkozy commet trois fautes :

 

- Il s'inscrit dans une démarche générale tendant à faire croire aux Français que la Turquie est un pays européen et que par conséquent elle doit entrer dans l'Union européenne.

- Il cautionne une énorme imposture historique puisque cette exposition, faisant l'apologie de l'Empire ottoman et de la république turque, ne mentionne aucunement le sort fait aux chrétiens : le statut de dhimi, le génocide arménien, le massacre des Grecs chassés d'Anatolie en 1920... Les chrétiens qui constituaient encore 40 % de la population de la Turquie en 1914 ont aujourd'hui pratiquement disparu.

- Il donne une légitimité internationale à un Etat condamné par la Cour Européenne des Droits de l'Homme pour discrimination à l'égard de ses minorités chrétiennes, dont les armées occupent depuis 35 ans une partie du territoire d'un pays membre de l'Union européenne, la république de Chypre, et qui refuse de reconnaître le génocide commis en 1916 contre les Arméniens.

 

Son histoire et son comportement actuel montrent que les fondements de la Turquie, Etat musulman et asiatique, sont incompatibles avec les valeurs de notre civilisation européenne et chrétienne.

 

Le Parti de la France dénonce les turqueries de monsieur Sarkozy qui, lors des élections, prétend être opposé à l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne, mais dont les actes politiques démentent ces promesses électorales.

Voir les commentaires

Mémoire impotente

8 Octobre 2009, 13:45pm

Publié par Thomas Joly

- « Tu as vu le documentaire sur la seconde guerre mondiale ? »

 

- « Oui. »

 

- « C’est terrible non ? »

 

- « Si. »

 

- « Hitler, Staline... quelle bande d’ordures quand même ! »

 

- « Oui. »

 

- « Ca n’a pas l’air de te révolter ? »

 

- « Disons que l’utilité de me révolter contre des cadavres m’échappe un peu… »

 

- « Non mais se souvenir, c’est important non ?

 

- « Oui, très important. Mais c’est assez différent de se révolter. »

 

- « En tout cas cela permet de rester vigilant pour que de telles choses ne se reproduisent pas ! »

 

- « Vigilance à l’efficacité toute relative… »

 

- « Pourquoi dis-tu ça ? »

 

- « Ben… Génocide au Rwanda, embargo sur l’Irak, IVG de masse, esclavage économique, bombes au phosphore sur la Serbie, empoisonnement alimentaire… ce ne sont pas les crimes et les saloperies qui manquent actuellement… »

 

- « Tu mélanges tout ! Je veux dire, au moins le nazisme ne reviendra plus… »

 

- « Avec chars et étendards sans doute pas. Mais sinon... Eugénisme, impérialisme occidental, contrôle de la pensée et de l’expression, endoctrinement de la jeunesse, ésotérisme orientaliste et magique… j’ai l’impression que tout ça se porte plutôt bien… »

 

- « Arrête un peu ! Maintenant les gens sont conscients et informés, ils ne resteront pas passifs comme leurs grands parents ! »

 

- « T’es gonflée quand même… »

 

- « Pourquoi ? »

 

- « Ben toi qui n’est pas foutu de faire un détour de 2 km pour éviter une station Total qui subventionne le massacre des Karens parce que ça risque de te mettre en retard à ta soirée, toi qui ne peut pas te passer des dernières « Nike City Sexy » fabriquées par des enfants, toi qui est allé en vacances « club » à Cuba, bronzer à côté des salles de torture castristes et des gamins prostitués, parce que les prix défiaient toute concurrence … je te trouve un peu gonflée de reprocher à nos grands parents de ne pas s’être jetés sur les mitraillettes des SS… »

 

- « Ca n’a rien à voir ! »

 

- « Si tu le dis. »

 

Source

Voir les commentaires

Explosion des agressions sur les pompiers

8 Octobre 2009, 11:07am

Publié par Thomas Joly

Les statistiques de la Direction de la sécurité civile sont édifiantes : pas moins de 899 soldats du feu ont été pris pour cibles en intervention l'année dernière. Soit plus de 17 agressions par semaine et une explosion de 115 % par rapport à 2005, où l'on ne recensait « que » 418 victimes. Avant, une poignée d'individus se limitaient à des gestes obscènes ou des quolibets. Maintenant, des individus tirent sur les pompiers, les frappent et haranguent le voisinage au moindre prétexte. (Source)

 

Par haine du blanc et de ceux qui représentent l'autorité publique, la racaille étrangère interdit l'accès aux zones de non-droit tribalisées. Inutile que les pompiers comptent sur le gouvernement pour les protéger, la priorité étant d'aider socialement les voyous qui les caillassent...

 

Voir les commentaires