Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Merci aux électeurs et aux militants du Parti de la France

9 Juin 2009, 15:13pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué de Carl Lang

Après 3 mois d'existence, Le Parti de la France qui présentait ou soutenait des listes aux élections européennes dans le Nord Ouest, le Centre-Massif Central et le Sud Ouest vient d'obtenir des résultats encourageants et prometteurs pour un mouvement n'ayant bénéficié d'aucun relais médiatique national.

 

Bien que les électeurs n'aient découvert, pour la plupart, l'existence et les listes du Parti de la France qu'en recevant 48 heures avant l'élection les circulaires électorales et les bulletins de vote, la liste menée par Jean Verdon obtient 1,87 %, celle de Jean-Claude Martinez, 0,92% et celle de Carl Lang, 1,52% des voix.

 

La première pierre de l'édifice du Parti de la France vient, ainsi, d'être solidement posée.

 

Merci aux 87 000 électeurs qui viennent de nous faire confiance pour la première fois et un grand merci aux militants exemplaires du Parti de la France qui ont mené cette première campagne avec enthousiasme et conviction. Leur courage a été récompensé.

 

Notre volonté et notre détermination à mener la bataille de résistance nationale et de défense du Peuple français dans un esprit de renouveau national et de rassemblement s'affirmera, à nouveau, dans les prochains mois à l'occasion des élections régionales de mars 2010.

Voir les commentaires

1,52 %

8 Juin 2009, 10:01am

Publié par Thomas Joly

1,52 % (37 633 voix), c'est le score obtenu par la liste du Parti de la France menée par Carl Lang dans le région Nord-Ouest. Ce résultat très modeste n'a que peu d'importance. Il s'agissait tout d'abord d'une première participation aux élections pour un parti créé récemment, aux moyens limités et aux relais médiatiques inexistants. Ensuite, l'abstention massive de la part de l'électorat hostile à l'euromondialisme a forcément handicapé une liste comme celle du PDF.

L'effort militant a été considérable dans l'Oise pour cette campagne et on a ressenti un esprit de rassemblement et de camaraderie retrouvée qui ne peuvent que pousser à l'optimisme pour les combats électoraux à venir.

Ces élections ne sont que le début de l'aventure du Parti de la France. Nous savons que la route sera longue et semée d'embûches mais nous gardons la foi en ce que nous défendons et nous persévererons, quoi qu'il en coûte, dans la défense de la France et des Français face aux calamiteux pantins qui nous gouvernent depuis bien trop longtemps.

Haut les coeurs, nous n'en sommes qu'au commencement de la reconquête et de la structuration d'un grand mouvement de rassemblement national, seuls le renoncement et l'inaction sont coupables.

Score de la liste du PDF en Picardie : 1,75%
Score de la liste du PDF dans l'Oise : 1,87%

Voir les commentaires

Dimanche 7 juin, prenez le Parti de la France !

6 Juin 2009, 13:10pm

Publié par Thomas Joly

Un seul vote possible pour les nationalistes de la circonscription Nord-Ouest : la liste de Carl Lang, seul candidat légitime de la droite nationale.

Voir les commentaires

Victoire des patriotes européens aux Pays Bas !

5 Juin 2009, 18:07pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France


Selon des résultats partiels, le Parti pour la Liberté du député néerlandais Geert Wilders aurait atteint près de 17 % des voix lors des élections aux Pays Bas ce jeudi 5 juin. Résultat qui permettra à ce parti de décrocher quatre sièges au Parlement européen. Cette grande victoire qui en annonce d'autres en Europe est une preuve que les européens ne baissent pas les bras afin de préserver leurs droits nationaux et les valeurs de la civilisation européenne. Ceci doit servir d'exemple aux Français patriotes.


Le Parti de la France salue cette victoire du très courageux Geert Wilders qui bénéficie aujourd'hui d'une popularité faisant de lui un homme d'État crédible. Son discours de vérité et notamment son opposition à l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne et à l'islamisation de l'Europe est un signe fort de résistance nationale et européenne.


Espérons pour la France et l'Europe que cette tendance se confirme et casse le cercle vicieux d'une construction européenne fédéraliste, ultralibérale et immigrationniste.

Voir les commentaires

Article de L'Aisne Nouvelle sur Carl Lang

4 Juin 2009, 08:21am

Publié par Thomas Joly

Voici l'article du journal L'Aisne Nouvelle suite à la venue de Carl Lang à Saint-Quentin le 28 mai :

Dissident du FN désormais président du Parti de la France, Carl Lang, député européen sortant, était à Saint-Quentin pour présenter la liste qu'il conduit dans la grande région Nord-Ouest. Quatre Picards y sont colistiers. Une liste d'enracinement national et de rassemblement national l'ancien secrétaire national du FN.

Député européen sortant et désormais aux commandes de son propre parti, Carl Lang ne ménage pas ceux qui furent ses compagnons de route durant 30 ans. « Le FN est en fin de course, nous sommes déjà dans l'après Front National. Au XXIe siècle il a rempli sa mission historique, ça se termine ».

Avec deux députés européens sortant, pas moins de 16 conseillers régionaux en exercice et deux anciens députés à l'Assemblée nationale, le Parti de la France joue la carte de l'enracinement régional.

« Il n'y a pas de fatalité au déclin de la France, il n'y a que des mauvaises politiques responsables du déclin », martèle Carl Lang. La tête de liste prône une nouvelle Europe, celle des nations souveraines et des peuples libres. « Pour financièrement, économiquement et socialement nous protéger d'un mondialisme ravageur. Il faut organiser une Europe qui protège la France », et de préciser aussitôt : « Nous sommes pour l'Europe, le seul cas de figure qui pourrait nous amener à la quitter, serait l'entrée de la Turquie. Il faut se tourner vers la Russie et non pas la Turquie pour établir des relations de partenariats ».

Le Parti pour la France veut réguler le capital, rétablir les quotas d'importations, rétablir les barrières douanières : « Nous ne voulons pas empêcher le commerce, mais le réguler. Il faut reconquérir notre marché intérieur, promouvoir notre production. Il faut instaurer une politique de patriotisme national, avec pour l'emploi en France, une priorité aux Français. Il faut se protéger de l'immigration planétaire ».

Avec une liste qui accueille le MNR de Bruno Megret et des membres de la nouvelle droite populaire, Carl Lang s'inscrit déjà dans l'avenir et annonce pour les régionales de l'an prochain, la constitution d'une liste qui s'appuiera sur des élus sortants.
 
Bref le nouveau Parti de la France dans un bras de fer à l'issue incertaine avec le Front National.

Source

Voir les commentaires

Agression raciste au saucisson à Estrées-Saint-Denis

3 Juin 2009, 12:48pm

Publié par Thomas Joly

Vendredi dernier, deux élèves facétieux ont déposé un saucisson sur le bureau d'une prof d'anglais de confession musulmane au collège Abel-Didelet d'Estrées-Saint-Denis. Il n'en fallait pas plus pour que les enseignants se mettent en grève au motif de la recrudescence "d'actes racistes" dans l'établissement tout en reprochant à la principale son manque de réaction. Sûrement aurait-elle du recourir à des châtiments corporels sur les deux terroristes à la cochonnaille et les clouer au pilori au milieu de la cour du collège pour satisfaire des enseignants que l'on aimerait voir aussi mobilisés et vindicatifs lorsqu'il s'agit d'agressions (réelles) anti-françaises ou anti-chrétiennes.

Une certaine Laure Yedra, présidente des parents d'élèves, s'effraie du racisme entre élèves (sans préciser lequel) et réclame elle-aussi des sanctions exemplaires à l'égard des deux criminels au saucisson.

Tout ce pataquès est pathétique mais symbolique de notre société de dhimmis et des priorités idéologiques de certains enseignants qui font pourtant preuve d'une bien plus grande discrétion et d'une extrême indulgence lorsque des élèves musulmans vomissent leur haine de la France, des Français(es) et de la chrétienté.

Voir les commentaires

Remettre l'Europe à sa place

2 Juin 2009, 08:19am

Publié par Thomas Joly

Interrogé par le quotidien Présent à propos de sa candidature et du Parti de la France, voila ce que Carl Lang a répondu.

 

"Je crois que les vieux partis politiques du système sont à bout de souffle, et j'ai le sentiment que beaucoup d'électeurs attendent une perspective et une volonté nouvelles. Et c'est l'enjeu pour nous à ce stade : offrir aux électeurs nationaux une nouvelle perspective. [...] Je ne fais pas campagne pour la sortie de l'Europe ; sinon, pourquoi aller au Parlement européen ? Non : je crois qu'il faut remettre l'Europe à sa place, et qu'il faut offrir aux électeurs une perspective de reconquête, de résistance. [...] Il y a deux options stratégiques possibles pour un mouvement national : la première, c'est d'exiger l'indépendance totale, et alors il faut sortir de l'Union européenne et faire campagne sur ce thème.


Je n'y suis pas favorable, sauf, très fermement, le jour où l'Union européenne ne serait plus européenne - en raison de l'entrée de la Turquie, ou pourquoi pas d'Israël ou du Maroc... Tant que ce n'est pas le cas, je crois préférable, compte tenu des menaces qui pèsent sur l'ensemble des pays européens, de conserver une volonté de réorientation de l'Europe, et de tenter de défendre les intérêts nationaux dans un cadre européen. [...] Il faut donc aussi rappeler le principe de subsidiarité parce qu'il faut que les Etats gardent le plus largement possible les domaines de compétence sans que l'Europe se mêle de tout. D'où notre slogan : remettre l'Europe à sa place."

Le principe de subsidiarité généralisée, sur la base du triptyque "Ville - Région - Nation", avec, à la racine, l'individu puis la cellule de base de notre société qu'est la famille, et avec au-delà, le domaine civilisationnel incontournable qu'est l'Europe ("Europe Puissance"), sous le couvert de l'indépendance et de la souveraineté de la France, la Nation demeurant le niveau indépassable de l'Homme dans le respect des identités régionales, tout cela est au cœur de ce qui constitue l'essence même de la Droite Nationale, Populaire, Sociale et Identitaire.


Carl Lang démontre une fois de plus qu'il a tout compris. Plus que jamais, le Parti de la France est le nouveau fer de lance du Mouvement National, et, plus que jamais, la candidature de son Président, Carl Lang, est la seule qui soit légitime pour toutes et tous les nationaux, nationalistes et patriotes du "Nord Ouest".


Source

Voir les commentaires

FN : sortir de l'illusion...

2 Juin 2009, 07:53am

Publié par Thomas Joly

Sur son blog, Bernard Touchagues, Président du Groupe des Nationaux pour l'Identité Normande au Conseil Régional de Haute-Normandie, Conseiller municipal "Vernon d'Abord !" de Vernon, fait une très intéressante mise au point sur les raisons qui l'ont poussé à soutenir Carl Lang et sur ce qu'est devenu le Front National depuis quelques temps.

C'est à lire ici.

Voir les commentaires

Collage officiel dans l'Oise

31 Mai 2009, 18:57pm

Publié par Thomas Joly

Tous les militants de l'Oise du Parti de la France (élus compris bien sûr) sont sur le terrain pour effectuer l'affichage officiel. Toutes les communes du département auront une affiche de la liste de Carl Lang sur les panneaux d'affichage municipaux. Les partis politiques du Système ont eu recours à une société d'affichage, le PDF est pour l'instant le seul mouvement politique à coller lui-même ses affiches dans le département, mis à part Lutte Ouvrière en zone urbaine uniquement.

Voir les commentaires

Intervention au Conseil régional sur la coopération décentralisée

30 Mai 2009, 08:08am

Publié par Thomas Joly

Vous trouverez ci-dessous mon intervention au Conseil régional, au nom du groupe Patrie et Liberté, lors de la session du vendredi 29 mai consacrée à la coopération décentralisée, où des représentants du Bénin et du Niger étaient présents. Élus du PS-PC-Verts-UMP-Modem ont bien sûr été scandalisés par mes propos que j'assume pourtant dans leur intégralité au nom de la défense des Picards et des Français d'abord.

L'exécutif régional semble s'autocongratuler avec sa politique de coopération décentralisée. Pour notre part, nous voyons dans cette politique coûteuse et hors compétence régionale une incroyable indécence de votre part.


Alors que la région Picardie est frappée de plein fouet par la grave crise économique et sociale, qui elle semble vraiment durable contrairement à vos fumisteries idéologiques, vous allez dépenser l'argent du contribuable picard au bout du monde pour satisfaire vos lubies tiers-mondistes et votre xénophilie pathologique.


Quand tant de Picards vivent ou tombent dans une affolante précarité, comment pouvez-vous persister dans vos errements en matière de coopération décentralisée ?


Plus que jamais la préférence nationale devrait être appliquée dans tous les domaines, en particulier en matière de subventions des collectivités publiques, mais j'irai encore plus loin : en ces temps troubles et incertains, c'est l'exclusivité nationale en matière d'attribution de subventions mais aussi d'embauche, de logements et d'aides sociales qui devrait être appliquée pour protéger nos compatriotes grâce à un patriotisme social de bon sens.


Et ce n'est pas mépriser le Bénin, le Niger ou Madagascar que de prétendre que les collectivités territoriales doivent aider prioritairement et même exclusivement les Français qui souffrent des conséquences dramatiques de plusieurs décennies de gouvernance gauche-droite complètement irresponsable et nocive.


Il est d'ailleurs étrange que, vous qui fustigez le colonialisme et ses réalisations, vous pratiquiez un assistanat de type paternaliste envers des pays qui se sont libérés du joug de l'abominable occupant blanc accusé encore aujourd'hui d'être le responsable de tous les maux de l'Afrique actuelle.


Alors que vous prétendez aider les pays en voie de développement, les gouvernements européens ont entériné définitivement le 25 mai la "carte bleue" européenne, créée sur le principe de la "green Card américaine", instituant ainsi un système généralisé d'immigration légale de la main d'œuvre qualifiée.


D'une part, cette mise en concurrence inévitable de nos techniciens, nos ingénieurs et nos informaticiens européens avec des non-européens est proprement scandaleuse, mais il s'agit de surcroît d'un pillage des élites techniques et intellectuelles des pays en voie de développement !


D'un côté on attire chez nous les élites, ou prétendues telles, du Tiers-Monde pour tirer vers le bas les salaires des Européens et de l'autre on paye, avec l'argent de ces mêmes Européens, des puits et des dispensaires dans des pays que l'on prive de ceux qui pourraient contribuer utilement à leur essor.


Notre groupe ne peut cautionner ces politiques mondialistes, antinationales et antisociales qui sont menées tant par la gauche socio-démocrate que par la droite ultralibérale.


Nous rejetons donc toute votre démarche de coopération décentralisée qui n'est en fait qu'un gadget pour vous donner bonne conscience, un peu comme ces bobos qui ont l'impression de sauver le monde en faisant un chèque annuel de 50 € à l'UNICEF et en achetant du café issu du commerce équitable.

Voir les commentaires

Carl Lang répond à l'AGRIF et au site Tous Avec Carl Lang

30 Mai 2009, 07:58am

Publié par Thomas Joly

Carl Lang répond à un questionnaire de l'AGRIF : cliquez ici pour prendre connaissance de ses réponses.

L'excellent site Tous Avec Carl Lang a publié ici un entretien exclusif avec le président du Parti de la France.

Voir les commentaires

Lettre ouverte aux adhérents du Front National de l'Aisne

30 Mai 2009, 07:49am

Publié par Thomas Joly


Vous trouverez ici une lettre ouverte de Bruno Dekkers aux adhérents du Front National de l'Aisne.

Voir les commentaires

Carl Lang en campagne en Picardie

28 Mai 2009, 14:36pm

Publié par Thomas Joly

Carl Lang était en campagne en Picardie les 27 et 28 mai. Il a commencé par une conférence de presse à Beauvais, avec les candidats picards de sa liste, mercredi matin, suivie d'un déjeuner de travail avec quelques cadres locaux. Simultanément avait lieu une distribution de tracts sur Beauvais par des militants du Parti de la France.

Ensuite, direction Abbeville pour une nouvelle conférence de presse en début d'après-midi où Carl Lang a répondu aux questions des journalistes du Courrier Picard et du Journal d'Abbeville. Un important collage avait été effectué la veille par l'équipe militante locale.

Enfin, une dernière conférence de presse s'est tenue à Amiens où France 3 Picardie nous a fait l'honneur de sa présence mais n'a pas daigné interviewé le président du Parti de la France et député européen sortant de la circonscription Nord-Ouest ; la journaliste, arrivée avec une heure de retard, ayant eu pour consigne de ne filmer que quelques images. Quel contraste avec le tapis rouge médiatique déroulé devant la candidate parachutée du FN...

A 19h, s'est déroulé un apéritif-militant très convivial avec une soixantaine de militants du PDF principalement amiénois et d'amis du MNR. Après un mot de bienvenue de la déléguée départementale du PDF 80, Alexandra Mériguet, Pierre Descaves, président du groupe Patrie et Liberté au Conseil régional de Picardie, a pris la parole pour expliquer les raisons qui l'ont poussé à soutenir Carl Lang et à adhérer au Parti de la France. S'étant battu toute sa vie pour la France et les Français, il ne pouvait qu'appuyer la démarche de Carl Lang et ne pas cautionner la dérive familiale et idéologique du Front National.

Dans son intervention, Carl Lang a défini l'ambition du Parti de la France : être un pôle de résistance nationale, de rassemblement national et de renouveau national. Il a également développé les grands axes de sa campagne européenne :

     - Défendre nos droits et les intérêts de la France face aux bureaucrates de Bruxelles
     - S'opposer à la destruction de notre économie, au déferlement migratoire et à l'explosion de l'insécurité
     - Rendre l'Europe aux Européens et refuser catégoriquement l'entrée de la Turquie dans l'Union Européenne

Jeudi 28 mai, en fin de mâtinée, Carl Lang a organisé une rencontre avec la presse axonnaise et a notamment expliqué que ces élections européennes étaient un point de départ pour le Parti de la France qui présentera bien sûr une liste aux élections régionales de mars 2010 en Picardie.

Voir les commentaires

Carl Lang à Amiens mercredi 27 mai

26 Mai 2009, 07:31am

Publié par Thomas Joly

Carl Lang rencontrera les militants et les sympathisants du Parti de la France mercredi 27 mai à Amiens à partir de 19h à la salle municipale n°2 place Dewailly. Au terme de son intervention, les participants seront invités à partager un apéritif convivial.

Veuillez indiquer votre présence à ce numéro pour faciliter l'organisation : 06.24.38.91.77

Voir les commentaires

Compte-rendu du Congrès nationaliste 2009

25 Mai 2009, 07:16am

Publié par Thomas Joly

Dimanche 24 mai à Villepreux, sous un soleil éclatant, s'est déroulé le deuxième Congrès nationaliste organisé par le Renouveau Français et la revue l'Héritage. Force est de constater que cet événement nationaliste annuel monte en puissance (près d'un millier de participants cette année dont une grande majorité de jeunes) et tend à remplacer les défuntes fêtes des BBR du Front National.

L'ambiance était à la camaraderie et au rassemblement national. De nombreux stands étaient présents, qu'ils soient politiques (Parti de la France, Renouveau Français, ARN, Oeuvre Française), étrangers (Aube Dorée, NPD, DPNI, Falange, Forza Nuova), musicaux, régionaux ou bien encore vendant des objets divers et variés. Comme l'année précédente, l'organisation était très carrée et chacun a pu se restaurer et se désaltérer à des tarifs décents.

On pouvait croiser dans les allées des personnes comme Roland Hélie (Synthèse nationale), Serge Ayoub (gérant du bar associatif parisien Le Local), Hervé Ryssen (qui dédicaçait son dernier ouvrage), Patrick Gofman, les époux Baeckeroot (cadres du Parti de la France), François Ferrier (Conseiller régional NDP de Lorraine), Paul Thore et beaucoup d'autres.

J'ai pour ma part tenu le stand du Parti de la France avec des militants picards et nous avons pu expliquer à de nombreux curieux ou sympathisants le sens de notre démarche. A noter qu'un certain nombre de jeunes du Front National avaient bravé l'interdiction que leur avait faite leur parti de se rendre à ce congrès.

J'ai également participé à une table ronde animée par Thibault de Chassey sur le thème "Nation & Europe". André Gandillon, Jérôme Bourbon et moi-même avons pu donner notre définition de l'Europe, évoquer les défis à venir et les solutions pour restaurer notre souveraineté face à l'euro-mondialisme destructeur des Nations et des identités.

Sont ensuite venues les interventions de Louis Lefranc, de Jérôme Bourbon (toujours très brillant), du responsable du FNJ 95 qui a passé outre les oukases de sa hiérarchie et a lu un message de Bruno Gollnisch qui n'a pu être présent mais tenait à assurer les participants de sa solidarité dans le combat commun pour la nation française, et enfin de Carl Lang qui a été applaudi à tout rompre dans une salle des conférences pleine à craquer.

Le président du Parti de la France est revenu sur la nécessité d'une unité d'action face aux ennemis des peuples et des Nations. Il a rappelé qu'en tant que Français et Européens, nous avons des droits et qu'il nous appartient de les faire respecter parce nous sommes chez nous. Très en verve et particulièrement offensif, Carl Lang a insufflé à l'assistance un sentiment d'espoir et de renouveau dans le combat nationaliste.

Avant et après son intervention, Carl Lang a entrepris une visite des différents stands et s'est montré très disponible avec les nombreuses personnes qui souhaitaient le saluer ou s'entretenir avec lui.

Pour clore cette journée mémorable, André Gandillon et Pierre Sidos se sont succédés à la tribune avant que le mot de la fin ne revienne à Thibault de Chassey, chef du Renouveau Français, qui a plaidé, dans un discours captivant, pour un nationalisme intransigeant face à l'Union Européenne de Bruxelles.

Nul doute que tous ceux qui ont assisté à ce Congrès ont savouré cette journée exceptionnelle qui a célébré un nationalisme français plus vivant et combatif que jamais face aux batailles à venir.

Voir les commentaires