Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Appel aux bonnes volontés

26 Novembre 2007, 19:04pm

Publié par Thomas Joly

La liste de Rassemblement Patriotique pour Beauvais que j'aurai l'honneur de mener contre la mairesse sortante et contre la liste socialo-communiste est en cours de constitution. J'en appelle à tous les Beauvaisiens et Beauvaisiennes patriotes et responsables qui souhaitent que cela change enfin à Beauvais pour m'aider dans la tâche qui est la mienne.

Blason-Beauvais.jpgCette liste ne se fera pas sans vous, il est du ressort de chacun d'apporter sa pierre à l'édifice, soit en acceptant de figurer sur cette liste qui doit comporter 45 personnes (dont la moitié de femmes) domiciliées à Beauvais, soit en nous aidant d'une autre manière par un coup de main militant (distribution de tracts, collage d'affiches) ou par un geste financier (don ou prêt).

J'invite tous ceux et toutes celles qui désirent s'engager à mes côtés dans cette élection municipale à me contacter au 06.24.38.91.77 ou par e-mail thomasjoly60@yahoo.fr

Seule la liste de Rassemblement Patriotique défendra vos droits, vos emplois, votre sécurité, votre pouvoir d'achat, votre identité face aux représentants de la droite et de la gauche qui ont échoué dans tous ces domaines.

Ensemble, faisons entendre la voix du peuple !

Voir les commentaires

Le Front National de l'Oise fête le Beaujolais !

23 Novembre 2007, 13:49pm

Publié par Thomas Joly

Beaujolais.jpgAvec une semaine de retard, Congrès du mouvement à Bordeaux oblige, le Front National de l'Oise a organisé hier son traditionnel repas du Beaujolais à Estrées-St-Denis. C'est toujours nombreux et dans une ambiance conviviale que le FN 60 célèbre cette tradition bien française.

Cette année, l'invité d'honneur de la fédération était Jacques Colombier, membre du Front National depuis 32 ans et alter-ego de Michel Guiniot en Aquitaine (Président du groupe FN au Conseil régional, secrétaire départemental de la Gironde, conseiller municipal de Bordeaux, membre du Bureau Politique du FN). C'est avec tout son talent oratoire qu'il a fait un point sur l'actualité nationale, le très médiocre bilan de Sarkozy et surtout sur les perspectives d'avenir du Front National qui se remettra très rapidement des deux revers électoraux de cette année. Photo-beauj-colombier.jpg


Auparavant, Michel Guiniot avait fait un point sur l'actualité locale consacré aux prochaines élections cantonales et municipales où il sera du devoir du FN d'être le plus présent possible dans le département.

Les convives ont tous apprécié cette excellente soirée et sont repartis très motivés pour les prochains combats politiques à venir.

Voir les commentaires

La grève n'est pas la solution

20 Novembre 2007, 20:33pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué de Presse de Jean-Marie LE PEN

Le-Pen-petit.jpgLes grèves qui paralysent la France sont la triste illustration d’une continuité qui attend désespérément la rupture.

Les gréviculteurs manifestent une fois de plus leur incommensurable mépris des entreprises, des travailleurs, des parents d’élèves, des mères de famille.

Les fonctionnaires ne sont pas les seuls Français à avoir des problèmes de pouvoir d’achat. Et ce n’est pas en pénalisant leurs concitoyens, en aggravant leurs difficultés, qu’ils arrangeront la situation.

Redisons que la grève est un moyen désuet et ruineux de solution des problèmes sociaux.

Seule une politique de solidarité nationale, de fraternité nationale, qui rompe avec l’euromondialisme destructeur, peut enrayer le déclin général et engager la société tout entière sur la voie du renouveau.

Voir les commentaires

L'Oise bien représentée au Comité central du Front National

20 Novembre 2007, 20:24pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué du FN 60

Le résultat de l’élection au Comité Central du Front National lors du XIIIème congrès de Bordeaux permet à la fédération de l’Oise d’avoir une forte représentation dans cette instance nationale qui comporte 100 membres élus et 20 cooptés.Logo-Congr--s.jpg

Michel GUINIOT a été réélu à la 18ème place et Laurent GUINIOT réélu à la 23ème place et les autres élus sont Georges MOREAU, Thomas JOLY, Alexandra PIEL et Rodolphe HUSSET.

Par ailleurs, Michel GUINIOT a été de nouveau nommé au Bureau Politique.

Voir les commentaires

Congrès du Front National à Bordeaux

15 Novembre 2007, 18:57pm

Publié par Thomas Joly

Accompagné de quelques militants beauvaisiens, je serai présent au Congrès du Front National à Bordeaux où je suis d'ailleurs candidat au Comité central. En espérant que les transports publics fonctionnent un tant soit peu, les professionnels de la grève ayant pris en otage la population depuis quelques jours.
La paralysie du pays par des syndicalistes véreux, non-représentatifs et tous plus ou moins marxistes est unecongres-ban.gif spécificité française profondément désagréable. Ne parlons pas des pseudo-étudiants crasseux, gauchistes et ultra-minoritaires qui bloquent les universités, avec souvent la complicité des professeurs, tout en commettant toutes sortes de menaces voire d'agressions physiques contre les courageux non-grévistes qui leur tiennent tête.
Je pense qu'il est inutile de compter sur l'illusionniste Sarkozy pour appliquer une politique volontariste et efficace de lutte contre ces fauteurs de troubles. On l'a vu à l'oeuvre en novembre 2005 lors des émeutes raciales lorsqu'il était Ministre de l'Intérieur...
Quoi qu'il en soit je serai à Bordeaux ce week-end, train ou pas, et le Front National tiendra son Congrès pour préparer l'avenir et les prochaines batailles électorales !

Voir les commentaires

Honneur aux héros de 14-18

11 Novembre 2007, 13:50pm

Publié par Thomas Joly

CIMG0473.JPGComme chaque année, je me suis rendu à la cérémonie du 11 novembre de Beauvais, avec quelques militants beauvaisiens, afin d'honorer la mémoire de tous ces Français tombés au champ d'honneur et de tous les combattants de la sanglante Première Guerre mondiale.
C'est chaque fois avec émotion et fierté que je rends hommage à nos ancêtres qui ont vécu cette époque tragique et héroïque à la fois. C'est le moins que puisse faire toute personne qui se prétend patriote.
CIMG0477.JPG

Voir les commentaires

Baisse de la délinquance à Beauvais : c'est bidon !

6 Novembre 2007, 14:46pm

Publié par Thomas Joly

Depuis le début de son mandat, tel un rituel immuable, Caroline Cayeux convoque la presse locale pour une grand-messe mensuelle où, avec les représentants des forces de l'ordre, elle se gargarise d'une baisse constante de la délinquance à Beauvais. Brandissant des statistiques chiffrées d'un air docte et savant, la mairesse et ses acolytes s'autocongratulent les uns les autres de cette baisse idyllique de la délinquance qui n'existe pourtant que dans leur imagination. 

Ce culot est très spécifique à Caroline Cayeux et à l'UMP en général, Nicolas Sarkozy étant passé maître dans l'art de faire passer des vessies pour des lanternes, comme lorsqu'il était Ministre de l'Intérieur où il a échoué voire fait pire que ses prédécesseurs - même socialistes - tout en grugeant l'opinon (qui ne demandait que ça) tel un bâteleur de foire vendant son détachant-miracle.Konk1.jpg

A moins d'être d'une mauvaise foi viscérale, peu de Beauvaisiens ont pu ressentir une baisse de la délinquance dans leur commune depuis 2001. Les faits (et méfaits) sont bel et bien réels (il n'y a quà consulter la presse locale pour apercevoir la face émergée de l'iceberg) et ce n'est pas un hasard si Beauvais est la seule grande ville de l'Oise à avoir vu sa population diminuer ces dernières années comme l'a confirmé le dernier recensement. Les gens fuyant une délinquance exponentielle et des loyers trop chers.

Dans leur ouvrage Police : des chiffres et des doutes, Jean-Hugues Mattely (officier de gendarmerie en Picardie) et Christian Mouhanna démontent toutes ces statistiques truquées à des fins politiques et mettent en lumière les différentes techniques pour bidonner les chiffres officiels de la délinquance.

A l'heure des prochaines échéances municipales, les Beauvaisiens doivent être conscients que le bilan mirobolant en matière de baisse de la délinquance dont se targue Madame Cayeux est purement et simplement mensonger. Je m'engage à le lui rappeler tout comme à dire la vérité aux Beauvaisiens lors de cette campagne électorale.

Voir les commentaires

Mathilde & Claire

31 Octobre 2007, 10:44am

Publié par Thomas Joly

CIMG0207.JPGJe n'ai pas pour habitude de m'épancher sur ma vie privée dans ce blog, avant tout politique, mais la naissance de mes deux filles étant un tel événement pour ma femme et moi-même que je me fends quand même d'une petite photo des deux petits anges nés hier soir à la maternité de Beauvais.

Voir les commentaires

Une grève préventive et politique donc illégale

18 Octobre 2007, 12:27pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué de presse de Jean-Marie LE PEN6-jean-marie-le-pen.jpg

Une fois de plus, les syndicats de l’archéosocialisme paralysent le pays par une grève préventive et politique.

Personne ne souligne que cette grève, une fois de plus, est illégale. Toute grève engagée contre des décisions politiques est illicite, puisque la grève est un conflit entre des salariés et leur employeur, et que l’employeur n’a aucun pouvoir sur les décisions politiques.

Et il ne s’agit même pas d’une décision politique, mais d’un simple document d’orientation sur les régimes spéciaux de retraite, qui n’a fait l’objet d’aucune discussion puisqu’il a été publié il y a une semaine.

D’autre part, il ne sert à rien de regretter que la loi sur le service minimum ne soit pas encore en application. En réalité cette loi est une publicité mensongère, elle ne servira à rien.

Le fossé que l’on constate entre la promesse du candidat Sarkozy et sa réalisation en la matière ne peut que laisser planer un doute quant à la détermination du président de la République sur la question des régimes spéciaux de retraite. Et cela renforce, a contrario, la détermination des syndicats.

Il fallait d’emblée un signe fort, qui n’est pas venu. L’affaire est donc mal engagée.

Voir les commentaires

Le maire de Montiers parraine encore des clandestins

16 Octobre 2007, 07:35am

Publié par Thomas Joly

Samedi, Claude Debaye, maire de la commune de Montiers, a de nouveau procédé à de ridicules et illégaux "parrainages républicains" dans sa mairie. Ce soutien à des délinquants entrés illégalement sur le territoire français s'apparente à de la complicité pure et simple. Pourtant, le préfet de l'Oise avait adressé au mois de juillet une mise en garde aux édiles pratiquant ces parrainages sous peine de poursuites judiciaires.

L'interdit ayant été bravé, le Front National attend désormais qu'une action en justice soit engagée par les autorités publiques qui, si elles ne réagissent pas, avoueraient leur impuissance face à ceux qui enfreignent la loi au vu et au su de tous.

Nul doute que le maire de Montiers a été encouragé par les parrainages de clandestins à l'Assemblée nationale par des députés gauchistes ainsi que par la motion de l'exécutif socialo-communiste de la Région Picardie qui encourage chaleureusement ce genre de pratique au mépris de la loi.

Face à l'apathie de l'UMP, même pas unanime pour de dérisoires tests ADN, le Front National reste le seul mouvement politique à réclamer l'expulsion de TOUS les clandestins, le rétablissement des frontières, l'arrêt immédiat et catégorique de toute nouvelle immigration et l'inversion radicale des flux migratoires.

Voir les commentaires

Les minorités ethniques s'invitent dans la campagne des Municipales

10 Octobre 2007, 14:38pm

Publié par Thomas Joly

Désormais - hélas - une composante incontournable de la population de l'Oise, conséquence d'une immigration massive et incontrôlée depuis 30 ans, les minorités ethniques entendent bien peser de tout leur poids lors des élections municipales. Si la gauche et la droite ont pu manipuler autrefois cet électorat qui avait tendance à bouder les urnes, le voilà maintenant sûr de sa force démographique. L'entrée au gouvernement des Fadela Amara, Rachida Dati ou encore Ramatoulaye Yadé donnent des idées à certains au niveau local.Dati-Yade.JPG

A l'approche des élections municipales, de mystérieux collectifs associatifs autoproclamés représentatifs sortent du bois et prétendent influer sur les élections municipales. C'est en fait un coup de bluff afin d'obtenir un ou deux strapontins sur telle ou telle liste qui désire satisfaire au quota ethnique de rigueur.

A Beauvais, une association de jeunes Maghrébins du très cosmopolite quartier Saint-Jean (Beauvais Nouvelle Génération), se présentant comme français avant tout, souhaite s'inviter dans le débat municipal. Nul doute qu'ils lorgnent une place sur la liste de gauche voire sur celle de Madame Cayeux, toujours prompte à promouvoir la jeunesse issue de l'immigration.

A Compiègne, ça se bouscule au portillon entre Oumar Ba, Président (sic) de SOS-Racisme dans l'Oise, qui est embauché par les socialistes à la Région, Cyril Tchamba Président (resic) de l'association Egalité +, sorte de SOS-Racisme au rabais version sarkozyste, et l'ineffable Dine Bouacha Président (encore un !) de la LICRA dans l'Oise, bien connu pour ses coups médiatiques invraissemblables et son lobbying à géométrie variable selon ses intérêts (il a même fréquenté le FN à une époque !).

A Creil, un socialiste, dénommé Emmanuel Okou, a décidé de lancer un improbable Mouvement des minorités visibles qui, au vu de la population creilloise, pourra sous peu s'appeler le Mouvement des majorités visibles tant le processus de substitution de population est avancé dans cette agglomération.

Enfin, le meilleur pour la fin, celui qui adore prendre la voix de Jean-Marie Le Pen (presque avec talent), l'inénarrable Djamel Benkherouf de Nogent-sur-Oise sera sûrement de nouveau en compétition pour les Municipales. Au moins on ne peut pas lui reprocher de se vendre au plus offrant vu qu'il se présente en franc-tireur de manière indépendante.

La multiplication des candidatures ethniques voire carrément islamiques (comme à Roubaix) est inéluctable en raison de la submersion migratoire qui frappe notre pays. C'est pourquoi, la lutte contre l'immigration doit être une priorité afin de sauvegarder notre identité. 

Voir les commentaires

Liste de Rassemblement Patriotique pour Beauvais

7 Octobre 2007, 09:58am

Publié par Thomas Joly

conf-presse-ok.JPGVendredi après-midi, j'ai présenté ma candidature à l'élection municipale de Beauvais à la presse. La liste dont je prends la tête a pour intitulé "Liste de Rassemblement Patriotique pour Beauvais". Comme l'a précisé en début de conférence de presse Michel Guiniot, secrétaire départemental du Front National de l'Oise, cette liste sera une liste soutenue par le Front National mais ouverte à bien d'autres personnes pas nécessairement adhérentes d'un parti politique.

Face à la liste de la mairesse sortante, Caroline Cayeux, que l'on peut qualifier de centre-gauche et celle du tandem Houssin-Aury qui réprésentera l'extrême-gauche dans ce qu'elle a de plus archaïque, ma liste de rassemblement patriotique sera vraissemblablement la seule liste de droite lors de cette élection municipale.

N'étant pas du genre à intriguer dans le secret cher aux comploteurs, j'ai fait un appel public en direction de plusieurs personnalités beauvaisienne de droite afin qu'elles me rejoignent sur cette liste d'union des patriotes :
- Monsieur Giret du MPF qui, s'il est un homme libre, bravera peut-être les oukases de son parti qui a décidé qu'il fallait faire des listes communes avec l'UMP mais surtout pas avec le FN.
- Monsieur Néhorai qui est un patriote de bon sens et qui, avant de devenir soudainement un soutien sans faille de Caroline Cayeux, avait toujours jusqu'alors marqué sa différence.
- Monsieur Bonnement, actuel conseiller municipal, qui ne sera sans doute pas reconduit sur la future liste de Caroline Cayeux.
- Monsieur Olivier Paccaud, assistant parlementaire d'Olivier Dassault qui tente d'imposer - en vain - son poulain un peu partout  dans le Beauvaisis, qui ne sera pas ostracisé sur ma liste de rassemblement patriotique s'il nous rejoint sur les axes de campagne. C'est toutefois bien peu probable.

J'ai ensuite brièvement effectué quelques commentaires sur les listes déclarées auxquelles je serai opposé. J'ai évoqué tout d'abord celle de Madame Cayeux, maire sortante au bilan peu en rapport avec le programme sur lequel elle s'est faite élire en 2001, des effets d'annonce et une communication électoraliste de tout instant, une ouverture à gauche à la Nicolas Sarkozy. Puis j'ai déploré l'agressivité et l'absence de propositions constructives au Conseil municipal de Madame Houssin qui conduira la liste de gauche avec le communiste Thierry Aury et ralliera peut-être aussi les Verts (plus rouges que verts d'ailleurs). Walter Amsallem avait quand même un peu plus de classe !

La campagne électorale de ma liste, actuellement en cours de constitution, sera une campagne de terrain assurée en partie par la base militante du Front National sur Beauvais. Nous irons à la rencontre des habitants et distibuerons un maximum de tracts, contact le plus direct avec la population.blasonbeauvais.gif

J'ai rappelé que le scrutin municipal permettait d'avoir des élus grâce à une dose de proportionnelle dans l'attribution des sièges, à la différence des scrutins législatifs ou cantonaux par exemple. Dans ce contexte différent, ceux qui voteront pour notre liste auront des élus qui les représenteront au Conseil municipal.

Le programme sera développé dans quelques temps mais sera axé sur la lutte contre l'insécurité, l'immigration, la fiscalité. Des propositions seront faites pour redynamiser le commerce et les emplois à Beauvais, également en matière de logement et d'urbanisme, mais aussi des propositions à destination des familles françaises et des personnes âgées. 

L'axe fort de ma campagne sera le refus catégorique de la construction d'une mosquée cathédrale à Beauvais comme à Creil ou à Compiègne. L'ensemble de la classe politique beauvaisienne, à mon exception près, s'est déclaré favorable à la construction d'une telle mosquée (Observateur de Beauvais en novembre 2005).

Désormais, la liste de Rassemblement Patriotique pour Beauvais est lancée, toutes les volontés sont les bienvenues pour réussir au mieux lors de cette passionnante élection municipale de Beauvais où nous représenterons la véritable alternative face aux candidats du Système.

Voir les commentaires

Œcuménisme immigrationniste

4 Octobre 2007, 09:19am

Publié par Thomas Joly

Texte tiré du Quotidien Presse du Front National

La Cimade, la Fédération protestante de France, le Centre d'Action sociale protestant, la Fédération de l'Entraide protestante, la Fondation de l'Armée du Salut, la Mission populaire évangélique, la Conférence des évêques ou encore le recteur de la mosquée de Lyon ont vivement attaqué le projet de loi sur l’immigration concocté par Brice Hortefeux, « nos » évêques y voyant notamment des « concessions à une opinion dominée par la peur plutôt que par les chances de la mondialisation ». 
« L’immigration, une chance pour la France », on croyait pourtant cet éculé slogan popularisé en son temps par Bernard Stasi passé de mode. Une « chance » que goûtent peu en tout cas nos compatriotes vivant dans des banlieues transformées en cul de sac de Oecu.JPGl’immigration, mais aussi de nombreux Français d’origine étrangère qui sont bien placés pour savoir que la poursuite des flux migratoires génère insécurité, paupérisation, montée en puissance des revendications communautaires empêchant toute assimilation. A bien y regarder, au-delà des aménagements de surface au regroupement familial, dont le principe est maintenu, de la question anecdotique des tests ADN, ou encore de la réduction annoncée du délai fixé aux demandeurs d'asile pour déposer un recours, les habituelles associations religieuses immigrationnistes citées plus haut s’indignent en fait pour pas grand chose. Nicolas Sarkozy et son gouvernement ont fait savoir que l’immigration dite légale se poursuivra. En manifestant leur désapprobation, elles font même les affaires de l’UMP au pouvoir qui se donne ainsi à bon compte une image de fermeté droitière apte à abuser le gogo. Le quotidien communiste L’Humanité ne s’y est pas trompé et a consacré sa Une mardi à la prise de position de la Conférence des évêques. Une belle démonstration d’œcuménisme…

Voir les commentaires

Kamini, porte-parole de la formation en Picardie

1 Octobre 2007, 15:32pm

Publié par Thomas Joly

Kamini.JPGL'exécutif socialo-communiste de la région Picardie a décidé d'affréter un camion afin de créer un "espace info mobile" pour faire découvrir durant le mois d'octobre les offres de formation proposées par la collectivité. L'idée n'est pas scandaleuse en soi mais, en l'espèce, ça ressemble à une opération politique de communication aux frais du contribuable. Malgré tous ces effets d'esbrouffe, on a bien du mal à percevoir ce qui a été amélioré depuis mars 2004 en matière de formation en Picardie.

De plus, a été choisi en tête de gondole comme symbole de la formation picarde, le rapeur Kamini. Peut-être aurait-il été plus judicieux de choisir un jeune moins médiatique mais plus représentatif du monde du travail comme un jeune apprenti par exemple, pourquoi pas l'un des vainqueurs des Olympiades des métiers ?

Sans mettre en doute le talent artistique du dénommé Kamini (qui n'est pas le plus imbuvable des rapeurs français, ses chansons étant plutôt bon enfant), il aurait été certainement plus valorisant pour la formation en Picardie de mettre en avant une personne ayant, grâce au suivi d'une formation, réussi son entrée dans la vie professionnelle au prix d'efforts et d'abnégation. Ce qui n'est pas vraiment le cas du vocaliste Kamini qui doit sa réussite à la diffusion d'un clip sur internet et qui vit désormais de royalties. D'ailleurs, je serai curieux de connaître le cachet réclamé par "l'artiste" pour sa contribution à cette réclame électorale (les prochaines élections régionales ne sont pas si lointaines) de la part de l'exécutif régional.

Enfin, précisons que Kamini ne vit plus en Picardie depuis qu'il a rencontré le succès, préférant le strass et les paillettes parisiennes. Définitivement, ce choix me semble particulièrement mal venu mais fallait-il attendre autre chose de la part de la majorité socialo-communiste qui a bien dû trouver un moyen pour masquer son échec dans le domaine de la formation ?

Voir les commentaires

La semaine de 4 jours : un faux problème

29 Septembre 2007, 16:07pm

Publié par Thomas Joly

ph-maternelle-2-20-1-.jpgC'est donc décidé, les écoliers de primaire n'iront plus à l'école le samedi matin et conserveront leur mercredi matin. Cette information fait les gros titres depuis quelques jours, les pour et les contre développent leurs arguments. Et pourtant, quelle réforme anodine et sans intérêt !

Alors que le niveau n'a jamais été aussi bas, en particulier à l'école primaire, que beaucoup de jeunes entrent en 6ème sans savoir ni lire ni écrire, voilà tout ce que Xavier Darcos a à proposer en matière de réforme éducative. Nul doute que l'objectif est une démagogie de court terme afin de gagner un peu de popularité auprès des parents qui n'aiment pas se lever le samedi matin ou bien voir leur départ en week-end amputé d'une demi-journée. Est-ce là toute l'ambition du gouvernement dans ce domaine ?

Comme le disait une maman à la radio, le samedi matin étant généralement le jour des courses, quel bonheur pour les enfants comme pour les adultes de participer ensemble à ce moment exhaltant et enrichissant... Un instituteur soulevait également le problème du peu de temps qu'il allait lui rester pour appliquer le programme annuel vu la place que prennent toutes les activités obligatoires secondaires ou périscolaires : langue étrangère, éducation à la citoyenneté, sensibilisation à l'environnement et au fumeux développement durable, sorties diverses et variées, sport, sécurité routière, etc.

Outre tout cela, se pose aussi la question du rôle des parents. L'éducation nationale est depuis malheureusement fort longtemps sortie de son rôle d'instruction publique pour s'ingérer, avec le succès que l'on sait, dans l'éducation parentale de plus en plus délaissée par ceux qui en ont, par essence, la responsabilité.

Cette semaine de 4 jours ne changera pas grand chose dans le naufrage de l'école en France qui ne parvient plus à remplir son rôle et sa mission correctement. Je n'y vois qu'une mesurette dérisoire de plus s'inscrivant dans la logique d'une société consumériste de loisirs.

Voir les commentaires