Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Caroline Cayeux se fait jeter à Clairoix

17 Mars 2009, 09:33am

Publié par Thomas Joly

Déjà en campagne pour les élections régionales de 2010, Caroline Cayeux, dans un grand élan démagogique de récupération, est venue hier soi-disant "soutenir" les futurs licenciés du site Continental à Clairoix.

Les salariés, chauffés à blanc, ne se sont pas faits berner par la poignée d'élus UMP accompagnant la mairesse de Beauvais, partisans du libre-échangisme mondial destructeur de nos emplois et de la spéculation boursière. Ils lui ont vertement rappeler, à juste titre, que c'était avant l'annonce de la fermeture du site qu'il fallait agir, pas une fois que c'est trop tard.

Voyant les choses mal tourner, Caroline Cayeux a feint de refuser des interviews télé (alors qu'elle était venue pour ça) pour finir par se retirer piteusement avec sa petite troupe de bourgeois umpistes sous les jets d'oeufs et de terre. Juste retour des choses pour ces gens soutenant la politique euromondialiste du gouvernement qui veulent faire croire qu'ils sont du côté de ceux qui souffrent alors qu'ils sont complices de ce qui leur arrive.

Seuls une économie soumise à l'intérêt national et un protectionnisme raisonné, mesures proposées par Carl Lang depuis de nombreuses années, peuvent permettre à notre pays de sortir du marasme économique et social.

Voir les commentaires

Réunion militante avec Carl Lang vendredi 20 mars

16 Mars 2009, 09:33am

Publié par Thomas Joly

Carl Lang, député européen, président du Parti de la France, sera à Estrées-St-Denis vendredi 20 mars pour une soirée militante destinée à présenter son nouveau parti et ses axes de campagne pour les élections européennes de juin.

Seront également présents les conseillers régionaux de Picardie membres du nouveau groupe Patrie et Liberté qui expliqueront les raisons de sa création ainsi que les différentes actions envisagées pour soutenir la candidature de Carl Lang sur la grande région Nord-Ouest qui inclut la Picardie.

Il sera possible d'adhérer sur place au Parti de la France. L'adhésion simple étant fixée à 20 € avec possibilité de déduction fiscale de 66% du montant.

Les participants sont attendus à partir de 19h à la salle municipale de la place du marché à Estrées-St-Denis (plan ci-dessous). L'entrée est libre et la réunion se terminera par un apéritif convivial. Néanmoins, pour faciliter la tâche des organisateurs, veuillez signaler votre présence au 06.24.38.91.77 ou bien envoyer un e-mail à cette adresse : lapicardieaveccarllang@yahoo.fr


Voir les commentaires

L'intervention de Pierre Descaves sur le démantélement de la Picardie

14 Mars 2009, 17:29pm

Publié par Thomas Joly

Vendredi 13 mars, Pierre Descaves est intervenu au nom du groupe Patrie et Liberté pour réagir au projet de réforme des institutions et des collectivités locales prévoyant le démantélement de notre région. Vous pouvez prendre connaissance de son intervention magistrale en cliquant ici.

Avec les autres présidents de groupe, Pierre Descaves a également reçu une délégation intersyndicale des salariés de Continental à Clairoix qui vont être intégralement licenciés du fait de la très prochaine fermeture du site en raison de spéculations boursières. Le Courrier Picard d'aujourd'hui relate que "Pierre Descaves (groupe Patrie et Liberté) expert financier reconnu, conseille de « mener la lutte dans les prétoires » pour attaquer un accord de la direction qui n'a pas tenu ses promesses".

Voir les commentaires

Création du groupe Patrie et Liberté au Conseil régional de Picardie

13 Mars 2009, 20:49pm

Publié par Thomas Joly

Aujourd'hui, vendredi 13 mars, le Président du Conseil régional a acté officiellement, en session plénière, la création du groupe Patrie et Liberté composé de Pierre Descaves, Annie Fouet, Monique Chapel et moi-même. Pierre Descaves, militant historique de la cause nationale, préside ce groupe.

Exclus du Front National en raison de notre soutien à Carl Lang, candidat légitime de la droite nationale aux élections européennes sur la circonscription Nord-Ouest, et de notre désaccord avec la ligne politique calamiteuse de la nouvelle direction du Front National dirigé de fait par Marine Le Pen et sa cour depuis un certain temps, nous n'avions d'autre choix que de former un nouveau groupe au Conseil régional de Picardie où nous continuerons à défendre les intérêts des Picards. Fidèles à nos engagements, nous demeurons des nationalistes assumés et intransigeants au service de nos électeurs.

Je communiquerai très prochainement les nouvelles coordonnées de notre groupe (téléphone, fax, e-mail) dès que notre installation sera terminée.

Voir les commentaires

Koen Dillen (Vlaams Belang) soutient la candidature de Carl Lang

12 Mars 2009, 20:21pm

Publié par Thomas Joly

Koen Dillen, député du Vlaams Belang (les nationalistes flamands) au Parlement européen soutient la candidature de Carl Lang :

" Je connais Carl Lang depuis le temps où, jeune étudiant, je participais à la Convention des jeunesses européennes qu'il avait organisée à Strasbourg en tant que dirigeant du Front national de la jeunesse. C'était en 1988. A ce moment, Carl militait déjà pour la cause nationale depuis dix ans.

Nous nous sommes retrouvés en 1994, au Parlement européen à Strasbourg, où Carl fut élu député et où j'assistais les deux élus du Vlaams Blok. Pendant 15 ans, j'ai été témoin de l'engagement européen, français et nationaliste de Carl Lang. Flamand d'Anvers et un peu "voisin" de lui au sens géographique du mot, j'ai pu constater aussi avec quelle droiture et fermeté, Carl Lang a toujours défendu les intérêts de sa chère région Nord-Pas-de-Calais.


Carl et moi sommes collègues-députés depuis 2004. Notre combat contre la submersion de notre continent, contre l'islamisation et la mondialisation, contre l'entrée de la Turquie au sein de l'Union européenne est le même combat. C'est un combat français. C'est un combat flamand. C'est un combat européen. Pour les élections européennes de juin, il n'y a que Carl Lang qui puisse défendre les valeurs de la patrie et de la droite nationale dans sa région. Je lui apporte tout mon soutien et toute mon amitié."

Voir les commentaires

Les peuples d'Europe ne veulent pas de la Turquie en Europe

12 Mars 2009, 09:16am

Publié par Thomas Joly

Intervention de Carl Lang en séance plénière au Parlement européen de Strasbourg sur l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne

 

Malgré l'acharnement et l'aveuglement des Institutions européennes, une évidence devrait s'imposer : le temps est venu de mettre fin au processus d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne.

La situation d'enlisement des négociations, d'incompréhension mutuelle et l'ambiguïté permanente est préjudiciable à tous, à l'Union européenne comme à la Turquie.


Il nous faut sortir de l'hypocrisie et des faux semblants. Il faut aussi rappeler des évidences. La Turquie est un pays d'Asie mineure, la Turquie n'est pas une nation européenne, ni géographiquement, ni culturellement, la Turquie occupe militairement une partie d'un Etat membre de l'Union européenne.


Puisque nous n'avons ouvert à ce jour que 10 chapitres de négociations sur 35 et qu'un seul chapitre a été conclu depuis 2005, il est temps que chacun retrouve sa liberté, son indépendance, sa souveraineté, à commencer par Chypre.


Nous devons bien sûr avoir des relations de bon voisinage et de respect mutuel avec la Turquie, mais nous ne devons pas faire maison commune.

Les peuples d'Europe ne veulent pas de la Turquie en Europe.


Respectons les Peuples et respectons l'Europe.

Voir les commentaires

2ème Congrès nationaliste le 24 mai 2009

11 Mars 2009, 09:53am

Publié par Thomas Joly

Le dimanche 24 mai se déroulera le second Congrès nationaliste organisé par le Renouveau Français. Cet événement a connu un certain succès l'année dernière et tend à devenir le rendez-vous politique et festif annuel des nationalistes français. Comme en 2008, je me rendrai à cette sympathique manifestation avec des militants de l'Oise.

Voir les commentaires

Développement de la vidéo-surveillance à Beauvais

10 Mars 2009, 15:10pm

Publié par Thomas Joly

Je ne peux que me réjouir du - hélas très lent - développement de la vidéo-surveillance à Beauvais puisque de 18, la ville-préfecture de l'Oise va passer à 50 caméras d'ici 3 ans.

Si cette mesure de bon sens va faire pousser des cris d'orfraies à la gauche beauvaisienne, toujours du côté des délinquants au nom des "libertés individuelles", encore faut-il que cette vidéo-protection serve à quelque chose.

En effet, l'intérêt d'un tel dispositif est de pouvoir intervenir rapidement lors d'un méfait constaté ou bien d'identifier la racaille qui agresse, vole et dégrade pour procéder à des arrestations puis des condamnations. Ce qui n'entre pas vraiment dans les objectifs de Madame Cayeux et des autorités publiques qui s'autofélicitent chaque mois d'une baisse mensongère de la délinquance à Beauvais.

Espérons aussi que ces caméras ne serviront pas à traquer toujours plus les automobilistes vaches-à-lait pendant que les voyous dealent en toute quiétude dans certains quartiers dits "sensibles".

Voir les commentaires

Rassembler et construire l'après Front National

10 Mars 2009, 09:42am

Publié par Thomas Joly

Rassemblés hier dans un hôtel parisien autour de Carl Lang, Annick Martin pour le MNR, Robert Spieler pour le NDP et Jean-Claude Martinez pour la Maison de la Vie ont fait le point devant les journalistes sur leurs intentions pour les prochaines élections.


En son temps Jean-Marie Le Pen avait réussi à fédérer les diverses courants de la droite nationale. C'est l'ambition affichée par ce rassemblement. Développer une "stratégie d'unité d'action", d'abord aux européennes mais surtout à l'occasion des régionales de 2010, en constituant une force qui doit s'inscrire dans la "durée" et être "la force politique" de recours.


Pour le MNR, Annick Martin a indiqué qu'il ne s'agissait pas de reconstruire "un Front national" mais de construire un parti, un parti plus respectueux des peuples. Le régionaliste, Robert Spieler a pour sa part rappelé son engagement pour le renforcement de la Région dans la nation et la Nation dans l'Europe, en insistant sur le coté "volontariste du rassemblement". Quant au député européen Jean-Claude Martinez très en verve, il a fait entendre sa différence avec "enthousiasme", appelant à "l'audace morale et l'innovation technique" pour mener une politique qui sait où elle va.


Si les deux députés européens sortants ont bien confirmés leurs participations au scrutin de juin, les trois listes manquantes devraient être annoncées à la mi-avril.


En préambule à la conférence de presse, Carl Lang avait tenu à démentir la rumeur insistante selon laquelle, il habiterait à l'étranger, en indiquant qu'il votait dans le Nord et que s'il possédait bien un appartement à Bruxelles, c'était pour des raisons pratiques, raisons qui expliquaient son assiduité au Parlement européen.

Source

Vidéo de la conférence de presse ci dessous :


Voir les commentaires

Adhérez au Parti de la France

8 Mars 2009, 16:35pm

Publié par Thomas Joly


Pour adhérer au mouvement de renouveau national présidé par Carl Lang, cliquez sur l'image ci dessous :

Voir les commentaires

Respectons le droit des enfants à avoir un père et une mère

4 Mars 2009, 14:53pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France

Le projet de loi du gouvernement sur "les droits des beaux parents" est parfaitement explicite dans son exposé des motifs : il s'adresse notamment aux "foyers composés de deux adultes de même sexe".

Le gouvernement veut ainsi donner un statut officiel aux familles "homoparentales" et, à terme, permettre aux "couples" homosexuels d'adopter des enfants. Une telle dérive viole le droit des enfants à avoir un père et une mère.


En satisfaisant ainsi les revendications les plus folles d'un certains communautarisme homosexuel, l'UMP de Sarkozy poursuit le travail de destruction de la famille, entrepris par la gauche qui, en 1999, avait créé le PACS, étape décisive dans la reconnaissance par la loi des "unions" homosexuelles.


Notre pays frappé par une crise de civilisation sans précédent a besoin, non pas de telles lois, mais d'une grande politique en faveur de la famille qui constitue la cellule de base de toute société civilisée.

Voir les commentaires

Virage d'opinion : les idéaux confrontés à la réalité

3 Mars 2009, 21:03pm

Publié par Thomas Joly

Une tribune libre de Marie R.

J'ai un peu plus de 25 ans, et si virage il y a alors je suis en plein dedans en ce moment, et c'est vraiment déstabilisant. Perturbant même.


Je suis très objectivement un pur produit de l'Educ Nat, je suis passée par un lycée ultra bobo, et j'ai fait de longues études dans une branche pleine de bobos, j'ai manifesté en 2002 et j'ai longtemps été imprégnée de grands idéaux sur le vivre-ensemble. Jusqu'à très récemment. Bien que fille, petite-fille et maintenant soeur de paysans, mon entourage familial à toujours été plutôt ancré a gauche, (quoique les choses commencent à changer).


Mais une autre part de moi lutte et je me rends compte aujourd'hui qu'elle a toujours plus ou moins lutté.


Les signes ?


Je n'ai jamais complètement réussi a me fondre dans la pensée unique en vigueur chez mes camarades, trop bisounours, trop formatés, j'ai souvent eu envie de les baffer, de les secouer pour qu'ils pensent par eux-mêmes. Dans les conversations, j'ai toujours pris plaisir à appuyer là où ça coince, parfois juste pour contredire ou rigoler un peu. On m'a vite taxée de réac.


Je n'ai jamais pu me résoudre à renier mes origines, malgré les railleries, le mépris des mes nouveaux amis, et mes presque 6 ans de vie parisienne et Dieu sait que j'en ai vu le faire. J'ai gardé un attachement quasi-viscéral à ma région, à la beauté des paysages, des traditions, un profond respect pour le métier de mon père et de mon grand-père, une admiration même et je ressens un bien-être inexplicable à revenir les retrouver.


Inconsciemment, car me l'avouer aurait été trop difficile, il a toujours été évident pour moi que ma moitié serait européen de souche. Je n'ai jamais été attirée par les autres, ça ne s'explique pas. Il ne me serait encore moins venu a l'idée de me taper un noir juste pour emmerder mes parents comme mes copines de l'époque, j'avais pour emmerder mes parents plein de ressources, mais pas celle-la... Et puis me "servir" d'un mec qu'il soit noir ou pas pour assurer une vengeance, c'est irrespectueux pour le mec (et contradictoire, quand on se dit tolérante, mais ça c'est dur à piger pour certaines...).


Etant un peu ronde à l'époque et donc supposée fragile (supposée seulement, pas de bol !) j'étais une "proie idéale", j'ai vite senti le danger, et j'ai eu le nez fin car j'ai vu des amies très proches tomber dans des relations "grises" ou "de papier" dont elles se sont sortes difficilement et a quel prix...


Sûr qu'elle m'envient toutes ma relation durable avec un gars fiable, respectueux et sacrément beau garçon qui plus est... Alors ouais, il était discret et poli et il ne fumait pas, il ne jouait pas de djembé et ne disait pas "tu vois" a chaque fin de phrase, c'était un has-been complet a 17 ans, mais dix ans plus tard, quand je regarde autour de moi, j'ai conscience de la chance que j'ai. Finalement elles ont fait des gosses et sont devenues bobonnes esclaves pour aider monsieur a obtenir des papiers puis/ou à payer le shit, alors que moi, j'ai vécu plein de choses, avec mon amour, on a voyagé, profité de notre jeunesse et maintenant on est prêts à se poser...


Et puis comme d'autres ici, quelques malaises qui deviennent le quotidien : me retrouver à deux blancs sur 80 personnes dans une rame de métro, la tête baissé, et bizarrement ne pas y trouver la joie que la propagande s'évertue a vouloir nous faire ressentir, me faire traiter de chienne en public par un barbu qui n'a pas apprecié que je le regarde dans les yeux alors qu'il matait mon decolleté depuis dix minutes, attendre deux heures à la poste que trente salaires partent en Afrique par mandat, croiser une gamine de huit ans voilée des pieds a la tête dans ma rue, voir une famille française vivre dans une caravane pendant que des sans-papiers sont relogés a l'oeil...


Et réaliser que la France que j'aime, dans laquelle je me sens bien, c'est pas ça, que la France qui s'annonce me met mal a l'aise et me fout la trouille et que la propagande pourtant digne des plus grands régimes totalitaires ces dernièrs mois, a sur moi l'effet inverse, elle se heurte à mon esprit critique et me conforte dans mon rejet...


Désolée les mecs, j'aimerais bien, mais là je ne peux plus, ça coince, je ne comprends plus.


Et une certitude, qui s'impose définitivement après des stages en milieu scolaire : mes futurs enfants n'iront pas à l'école, trop peur d'en faire des crétins, trop de propagande,trop de gosses déjà foutus qui vont les abrutir...


Un jour je débarque sur Fdesouche pleine d'a prioris sur les méchants fachos qui se terrent ici, et puis, je ne sais pas, je reviens, et je lis les commentaires... et j'y trouve du bon sens, quelque chose que j'avais oublié, le bon sens... Ca m'effraie au début, je n'y crois pas, je suis torturée, divisée, j'ai peur, et pis tant pis, je passe le pas et je poste ce message, parce que ça fait du bien.


Je ne suis pas raciste, je ne me considère pas comme telle, savoir si les races existent est le cadet de mes soucis, et je pense que la connerie, comme l'intelligence et le savoir sont universels.


Mais désormais je revendique ces positions : les Français doivent être prioritaires dans leur propre pays, ils n'ont pas a se plier aux caprices des nouveaux arrivants, ni a subir le chantage au racisme, ils n'ont pas à renier leurs acquis ni leurs valeurs pour intégrer des populations qui elles ne font aucuns effort. Et ils n'ont pas à subir les conséquences désastreuses et répétées de quelque chose qu'ils n'ont pas demandé.


Et enfin et surtout, ils n'ont pas à supporter la propagande matraquée a longueur de journée, comme s'ils devaient etre "dressés"; c'est profondément humiliant et c'est à mon sens, vain, car si l'intégration se fait, elle doit se faire d'elle-même, et si elle ne se fait pas, c'est sans doute que la limite a été dépassée ou que ceux qui devraient s'intégrer ne font pas ce qu'il faut.


Si leur dernier recours de nos dirigeants pour nous imposer de force l'ouverture à l'autre c'est de renforcer la propagande et la répression, alors ça en dit long... Et ça devient cauchemardesque, y compris pour un esprit libre pas forcément extrémiste à la base...


Parce que là je ne sais pas vers quoi on va, mais ça me fait vraiment peur.


Tout ça ne me parait pourtant pas extrémiste, mais rien que ça, ça me rend déjà infréquentable. C'est dire où on en est.

 

Source



Voir les commentaires

OGM : Bruxelles viole la souveraineté de la France

3 Mars 2009, 20:02pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France

La Commission européenne veut imposer la culture des OGM fabriqués par la multinationale américaine Monsanto dans les pays européens qui la refusent encore : l'Autriche, la Hongrie, la Grèce et la France. Cette décision viole la souveraineté des nations européennes et remet en cause la sécurité et l'indépendance alimentaire de l'Europe, dont l'approvisionnement en semences dépendrait presqu'exclusivement de la multinationale Montsanto.

Elle illustre une fois de plus le caractère anti-démocratique des institutions européennes de Bruxelles qui, en 2005 refusaient le verdict des électeurs français et néerlandais qui avaient rejeté le projet de constitution européenne, et en 2008, celui des électeurs irlandais opposés au traité de Lisbonne.

Il est temps de construire une nouvelle Europe : l'Europe des nations libres et souveraines, respectueuse de la volonté des peuples.

Voir les commentaires

Contre le chômage, des emplois pour les Français d'abord

26 Février 2009, 22:59pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France

90 200 chômeurs en plus pour le seul mois de janvier, 45 000 en décembre, 64 000 en novembre.... L'explosion du chômage marque la faillite de la politique menée par l'UMP et la gauche depuis 30 ans qui, en détruisant les protections économiques et sociales de la France, a fait la fortune de quelques escrocs internationaux comme Madoff mais a ruiné l'économie française.


"L'immigration choisie" de Sarkozy, c'est-à-dire le recours à la main d'œuvre étrangère, constitue de plus une absurdité économique et une provocation à l'égard des millions de nos compatriotes à la recherche d'un emploi. Notre pays a besoin, non pas de plus d'immigration, mais de moins d'immigration.


Seuls un patriotisme social, garantissant la préférence française en matière d'emploi, et une Europe des nations souveraines, protégeant les économies européennes, permettront de créer des emplois français en France.


Voir les commentaires

Guadeloupe : réinformation sur la réalité des choses

26 Février 2009, 11:44am

Publié par Thomas Joly

La couverture médiatique des émeutes ethniques en Guadeloupe est évidemment partisane et bien loin de la réalité. Je remercie Alain Noireaux, militant nationaliste de longue date, de m'avoir fourni les informations nécessaires à la rédaction de cet article.

"LA GWADELOUP EST A NOU, LA GWADELOUP EST PA TA YO (...) !!!!"
Voici le slogan braillé par les manifestants dans leur dialect créole. Petite traduction : "la Guadeloupe est à nous, la Guadeloupe est pas à vous". Sous-entendu : elle est aux noirs, pas aux blancs. Pas un seul journaleux n'a relevé cette haine du blanc évidemment.

Les manifestants sont bien sûr victimisés alors qu'ils se livrent à des violences, des pillages, tirent sur les forces de l'ordre et hurlent leur racisme anti-blanc (sans que cela ne rencontre aucun écho dans les médias).

Voici quelques éléments qui ne vous seront pas dévoilés par la presse partisane et les syndicalistes antillais :

- En Guadeloupe, les entrepreneurs ont droit à la défiscalisation : - 35 % de tout ce qu'ils achètent pour le compte d'une société. Ces 35 % sont payés par L' Etat, donc vos impôts.

- En Guadeloupe, vous avez possibilté de contracter un crédit si vous êtes Rmiste.

- En Guadeloupe, les fonctionnaires, deux fois plus nombreux qu'en métropole, touchent un salaire 40% supérieur.


- Le parc automobile est l'un des plus récent de France. La concession BMW de Guadeloupe a été en 2006 la 1ère en Europe pour le nombre de voitures vendues.


- Les routes sont en meilleur état qu'on pense en Guadeloupe, mais le nombre considérable de gros pick-up et autres 4X4 à 35 000 euros laisse à penser le contraire.


- Les syndicalistes clament haut et fort que la Guadeloupe est sinistrée par le chômage, toutefois nombre d'entrepreneurs Guadeloupéens ne déclarent pas leurs employés pour éviter les charges salariales. Il y a du travail en Guadeloupe mais la plupart des employés sont enregistrés comme chômeurs ou Rmistes et « jobbent » à côté. Sans compter les clandestins haïtiens.


- La Guadeloupe est sale par le fait des Guadeloupéens. La Pâques est la plus importante fête de l'année. Toute la Guadeloupe se retrouve pendant 3 à 4 jours pour des noubas sur toutes les plages de l' île. Résultat : des semaines pour les nettoyer. Sont laissés sur le sable ou même dans l'eau gamelles, vieux frigo, sacs poubelles, vieux canapés, télés, tables,...


- Les constructions illicites sont légions en Guadeloupe. Pas de cadastre, donc pas d'impôt foncier...


- En ce moment , il n'y a plus aucune revendication sociale ou salariale, les slogans sont orientés sur la lutte des noirs contre les blancs. Allez sur dailymotion, tapez « Elie Domota » dans la recherche et écoutez les menaces de mort qu'il profére à la télé contre ceux qui s'opposeraient à ses camarades syndiqués.


- La plupart des syndicalistes qui mènent le mouvement et les actions coup de poing sont fonctionnaires d'Etat et/ou territoriaux. Ils bloquent une économie certes fragile car insulaire, mais eux ne risquent nullement de perdre leur emploi. Ils revendiquent une hausse du pouvoir d'achat. Leur méthode : asphixier l' économie de l'île pour contraindre les intervenants à céder. Ca laisse rêveur sur leur vision de la vie...


- Ces mêmes syndicalistes, qui menacent les gérants de stations services pour les faire fermer, se présentent aux stations réquisitionnées pour avoir de l'essence car leur emploi leur permet de percevoir de l'essence.


- Lors des mouvements de décembre 2008 relatifs au prix de l'essence, les barragistes refusaient de laisser passer les infirmières métropolitaines qui se rendaient à leur hôpital. En revanche, ils laissaient passer le président de la société Miss Guadeloupe Conquest car il devait se rendre à une émission ridicule sur Canal 10 (chaîne Locale). C'est sûr qu'entre la santé de leur « peuple » et les courbes de leurs « Miss », le choix est vite fait.


- La Guadeloupe est le 2ème département le plus criminogène de France. Inutile de préciser le ratio ethnique entre agresseurs et victimes...


- Il y a quelques années les chaînes d'hôtels et les agences de voyages se sont détournés de la Guadeloupe tant la haine du touriste blanc était exacerbée de la part des locaux comme des employés des hôtels.


- Sur 35 communes, toutes gérées par des Guadeloupéens, sans intervention des méchants blancs colonisateurs, près d'une trentaine sont sous tutelle de la Cour des Comptes en raison de déficits abyssaux et malversations diverses. Pour exemple, la commune de Pointe Noire (7 500 hbts) a eu, à sa plus belle époque, près de 350 employés communaux tous services confondus. On vous laisse imaginer ce qu'il devait en être pour les communes de 25 000 ou 40 000 hbts.


- Le collectif des émeutiers s'appelle Lyannaj Font Profytasion. Pour une fois ils ont bien choisi leurs mots, car la «profitation» ils connaissent ça sur le bout des doigts.




Voir les commentaires