Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

En route pour les Législatives de 2017 !

11 Décembre 2016, 13:18pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Bureau politique du Parti de la France

Le Bureau politique du Parti de la France réuni ce samedi 10 décembre sous la présidence de Carl Lang a officialisé la décision de présenter une centaine de candidats du PdF aux élections législatives de juin 2017. L’investiture des 65 premiers candidats a été validée à cette occasion.

La campagne législative du Parti de la France se fera au nom du peuple français sur les principes et valeurs de la droite nationale, populaire et sociale, de la droite de l’identité française, de la droite des traditions nationales et de nos valeurs européennes et chrétiennes de civilisation, de la droite des libertés économiques de promotion du travail aux Français, de défense de nos entreprises et du patriotisme économique et social.

En réaffirmant les droits historiques et politiques du peuple français à rester lui-même et à disposer le lui-même, le Parti de la France engage sa campagne de résistance nationale et européenne à la colonisation migratoire et à l’islamisation.

Le Parti de la France appelle à la coopération, au rassemblement et à l’engagement pour ces élections législatives de toutes les forces nationales et patriotiques.

Voir les commentaires

Consommez bien et joyeux Noël !

11 Décembre 2016, 12:39pm

Publié par Thomas Joly

Noël (et l’Avent) est une période exceptionnelle où les chants chrétiens ressortent du fond des âges pour honorer la venue du Fils de l’Homme. Par simplicité et simple joie, les gens s’offrent des cadeaux, pour fêter cet heureux événement et rappeler que l’on peut donner sans arrière-pensée. Enfin, ça, c’est la théorie, parce que le côté petit Jésus, mangeoire, bœuf et âne gris, la Vierge et saint Joseph agenouillés devant l’écrin, c’était bon pour les années 50.

Maintenant, c’est l’époque d’Orange et son « Big Noël », Bouygues et son « TechNoël », Nocibé et ses accessoires indispensables (kit de rouge à lèvres édition luxe) ainsi que de Coca-Cola et de son Papa Noël distributeur de calories. C’est aussi Noël pour les chocolatiers, Jeff de Bruges, Lindt, Ferrero Rocher (et son gros Ferrero), Kinder (et ses publicités qui s’adaptent, au fur et à mesure qu’on se rapproche de Noël). Et encore, je ne vous ai pas encore parlé des voitures de Noël, des téléphones, des box, des écrans télé, des jeux vidéo. Sans oublier le meilleur pour la fin : la machine pour faire du thé.

Oui, il existe une machine, style Nespresso, pour faire bouillir de l’eau et infuser de l’herbe… Au moins, l’infusion est parfaite (en fonction de vos goûts), donc c’est un accessoire indispensable à votre petite cuisine équipée IKEA, qui a le mérite « d’être particulièrement pratique, avec de grands plans de travail pour cuisiner » alors que votre meilleur ami culinaire reste, la plupart du temps, votre micro-ondes…

La télévision n’est pas en reste. Elle regorge de guirlandes, de rouge, de blanc et d’étoiles, de strass et de paillettes, et la majorité des films qui y passent sont « l’esprit de Noël », « la vengeance de Noël », « le retour de Noël », « Noël en vacances », « Noël à la piscine » ou « l’espoir de Noël ». Sans oublier les musiques tapageuses de Noël, les violons, les chants traditionnels revisités – version moche, bien entendu. Sans oublier les émissions qui font leurs super cagnottes de Noël avec les cadeaux spéciaux parce que « c’est Noël » et qu’il faut bien augmenter les audiences. 

Littéralement, une oie gavée (27,50 euros le kilo chez Leclerc, au fait) est moins bouffie que nous le sommes « d’esprit de Noël » : mais si, l’esprit de Noël, vous savez… C’est ce concept américain qui veut que l’on soit plus gentil pendant cette période de l’année. Une introspection sur votre vie en réfléchissant à la naissance d’un Sauveur pour le monde ? Houlà, n’allez pas si profond : souriez d’un air béat, donnez de l’argent à qui veut et ça ira. « C’est Noël » et il faut toujours garder cet esprit pour être un homme (ou une femme) bien. Aimez les gens, mais continuez à faire vos courses et n’oubliez pas : les promos sur les téléphones ne durent que jusqu’à mercredi, et sur l’électroménager, vendredi !

Dans les centres commerciaux, dans les magasins, dans la rue, toutes ces décorations tape-à-l’œil et vulgaires nous rappellent qu’il faut consommer pour Noël. Même dans les mairies il faut un Noël laïque : c’est simple, la crèche est Noël dans la splendeur de sa simplicité (un enfant né dans une étable). Mais le monde moderne préfère Noël version Hollywood !

Alors, joyeux Noël, aimez, tolérez mais, surtout, consommez ! Noël, c’est avant tout cela, en Occident !

Henri d'Aramis

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Des centaines d'envahisseurs africains entrent de force en Espagne

9 Décembre 2016, 18:36pm

Publié par Thomas Joly

Près de 400 migrants originaires d’Afrique subsaharienne ont forcé vendredi à l’aube la haute barrière entourant l’enclave espagnole de Ceuta au Maroc, selon la préfecture locale. Les clandestins enragés ont réussi à forcer les portes en deux points de la barrière de six mètres de haut entourant l’enclave, un assaut au cours duquel deux gardes civils ont été blessés, a précisé un porte-parole de la préfecture.

Selon l'incompétent ministre de l’Intérieur, Juan Ignacio Zoido, en déplacement à Bruxelles, près 20 % d’entre eux n’étaient pas encore localisés en début de matinée. Le nullissime secrétaire d’État à la Sécurité, José Antonio Nieto, a annoncé un déplacement dans l’enclave à la mi-journée.

La Croix-Rouge, toujours prête à collaborer à l'invasion de l'Europe, affirme avoir soigné 103 migrants, dont 25 ont été transférés à l’hôpital pour des blessures sans gravité lors de l’assaut, essentiellement des points de suture.

Aux regards pétillants de malice et aux visages pétris de bonté des spécimens, on devine aisément les futurs ingénieurs, architectes et autres astrophysiciens...

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires

La crèche de Noël incendiée dans une église à Metz

9 Décembre 2016, 18:21pm

Publié par Thomas Joly

Un ou plusieurs individus sont entrés dans l’église Notre-Dame et ont mis le feu à la crèche. Une personne présente sur les lieux témoigne : « Il y a eu beaucoup de fumée. Après le choc on a réagi vite et on a fait une chaîne d’eau assez rapidement. Puis les pompiers et la police sont arrivés. Ça aurait pu être pire, les flammes attaquaient déjà la tenture accrochée au plafond ».

Imaginons l'émoi politico-oecuménico-médiatique si une telle chose était arrivée dans une mosquée ou une synagogue...

Source : http://lesalonbeige.blogs.com

Voir les commentaires

Crise au FN au sujet de l’avortement : David Rachline indique la porte aux élus solidaires avec Marion Maréchal Le Pen

9 Décembre 2016, 07:37am

Publié par Thomas Joly

Cela ne fait plus de doute : l’avortement est au centre des débats politiques, provoquant au passage une véritable crise profonde au sein du Front National.

Mercredi 7 décembre sur iTélé, David Rachline, directeur de campagne de Marine Le Pen, en est venu à menacer les élus et responsables locaux du parti qui affichent leur désaccord avec la position de Marine Le Pen, leur indiquant la direction de la porte. Voir la vidéo ici.

Carl Lang, Président du Parti de la France, a réagi sur Twitter :

Source : http://www.medias-presse.info

Voir les commentaires

Interdit aux chiens et aux femmes !

9 Décembre 2016, 07:33am

Publié par Thomas Joly

Il paraît qu’on trouve encore au Royaume-Uni des pubs portant l’écriteau : « Interdit aux chiens et aux Français. » Cette formule avait servi de titre – les plus anciens s’en souviennent – à l’ouvrage de Jean Brune sur la tragédie de la guerre d’Algérie. Un reportage diffusé récemment sur France 2 nous rappelle qu’il existe des cafés où les femmes ne sont pas – c’est le moins qu’on puisse dire – les bienvenues. Lira-t-on bientôt sur les devantures : « Interdit aux chiens et aux femmes » ?

On sait que cela se produit dans des pays du Moyen-Orient, comme l’Arabie saoudite, où la chaîne de café Starbucks a interdit aux femmes d’accéder à l’un de ses établissements : il ne possédait pas le mur de séparation hommes-femmes obligatoire. La non-mixité s’est donc imposée, au détriment d’un des sexes : devinez lequel.

Mais ce n’est pas dans un État où un comité pour le commandement de la vertu et la répression du vice surveille l’application de la charia que cela se passe. Cette fois, c’est en France.

Dans ce reportage, intitulé « Lieux publics : quand les femmes sont indésirables », France 2 suit deux militantes de la Brigade des mères : elles se battent contre la radicalisation des jeunes et pour la liberté des femmes dans les quartiers. Aux terrasses des cafés, aucune représentante de la gent féminine. Elles entrent dans l’un d’entre eux. Le dialogue est instructif : « Vous cherchez qui, madame ? », « Un monsieur ? », « Ici, y a que des hommes », « Voilà, dans ce café, y a pas de mixité », « On est à Sevran, pas à Paris ». Sevran n’est donc plus en France ?

Après Sevran, un saut dans la banlieue lyonnaise. Une assistante maternelle, qui promène un enfant dans une poussette, fait tout pour ne pas se faire remarquer.

Selon ses propres mots, elle « s’efface ». Un groupe de femmes militantes s’installe à la terrasse d’un café. Les hommes finissent par partir : pas question de cautionner une telle immoralité !

Ces exemples, qu’on pourrait malheureusement multiplier, montrent symboliquement à quel point certains quartiers échappent à la loi française : c’est la loi musulmane qui domine. On peut imaginer les pressions qui s’exercent sur les jeunes femmes, les insultes qu’elles subissent si elles sont maquillées ou portent une jupe jugée trop courte…

Apparemment, les autorités laissent faire. Elles ont déjà du mal à assurer un minimum de sécurité. Alors, on ne va pas leur demander, en plus, de lutter contre la discrimination entre les sexes. C’est pourtant un principe fondamental – celui de l’égalité entre l’homme et la femme – qui est remis en question ! Il y a neuf mois, ne célébrait-on pas en grande pompe la Journée de la femme ? Bof ! Ça donne bonne conscience une fois par an…

Les pouvoirs publics semblent fermer les yeux pour ne rien voir. Pourtant, il y aurait beaucoup à faire si l’on ne veut pas que la loi et les coutumes islamiques étendent leur domination – les plus pessimistes diront que c’est déjà trop tard. Il faut, notamment, aider les filles, les femmes en général, à résister aux pressions, à se libérer du joug masculin avant qu’elles ne cèdent toutes, bon gré mal gré, à cette oppression qui les abaisse.

Il est scandaleux qu’en France, il puisse y avoir des lieux publics interdits aux chiens et aux femmes ! Un gouvernement qui se dit soucieux des droits de l’homme et prétend donner des leçons aux autres devrait commencer par les faire respecter sur tout le territoire. Il est vrai que quand un ministre affirme, sans être repris par le Premier ministre, que le régime castriste n’est pas une dictature, il y a de quoi en perdre son latin.

Jean-Michel Léost

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

La taxe attentats augmente encore

9 Décembre 2016, 07:20am

Publié par Thomas Joly

Le poids des actes de guerre islamiques en France fait encore grimper la cotisation du Fonds de garantie des victimes : 5,90 € à partir de 2017. Raflée sur les contrats automobile et habitation, la taxe va rapporter 140 millions d’€uros pour l’année prochaine. Une ponction vouée à augmenter sans cesse, à moins d’une réelle politique de désislamisation. Ce dont aucun présidentiable ne veut.

Pour Juliette Méadel, secrétaire d’État à l’Aide aux victimes, le terrorisme est une fatalité comme les accidents, les catastrophes et même les inondations.  Entre deux marches blanches, dépôts de gerbes, poèmes et allumage de cierges, l’appareil d’État socialiste a fait savoir par la voix de son employée, Juliette Méadel qu'une administration dédiée à l'aide aux victimes d'attentats sera créée et que cette structure administrative sera placée sous l’autorité du premier ministre. Elle devrait permettre de coordonner les politiques publiques en matière de suivi et d’accompagnement de toutes les victimes d’attentat, d’accidents collectifs ou encore d’inondations et ce, à chaque étape de leur reconstruction, que ce soit dans l’urgence ou la durée. « Elle constitue un signal politique fort et valide l’intuition du président de la République et du Premier ministre qui était de dire qu’après un tel drame, un attentat ou un accident collectif, il faut une prise en charge à tous les niveaux, il faut que l’Etat français assume sa mission de service public et que personne ne soit oublié et qu’en tous points du territoire, l’aide soit de même qualité »

Selon la secrétaire d’État chargée de l’Aide aux victimes, cette administration s’inscrira « dans le temps long, au-delà du calendrier électoral », sans pour autant préciser le nombre de fonctionnaires qui y seront affectés. Pas d’inquiétude donc à avoir, le PS ne savonne pas la planche des futurs dirigeants de la France. Une prospective logique des socialistes qui pourront compter sur des alliés dans les rangs de la prochaine coalition LR-UDI.

Bien évidemment aucun des soupirants à la tête de l’Etat n’a l’audace d’imaginer que cette taxe de solidarité doit se fonder sur la récupération - par tous les moyens - de tous les biens, avoirs, prestations sociales des terroristes, de leurs financiers, des islamo-collabos et des Etats complices.

Jacques Chassaing

Source : http://ripostelaique.com

Voir les commentaires

Trump soutient la politique d’extermination des dealers du président philippin

8 Décembre 2016, 07:41am

Publié par Thomas Joly

Après avoir pratiquement engagé les Philippines dans les bras de la Chine, le président philippin, Rodrigo Duterte, est revenu à des meilleurs sentiments vis-à-vis des USA. Motif : la nouveau président-élu Donald Trump soutient activement la politique d’extermination des trafiquants de drogue philippin mené par Duterte.

Dans un communiqué paru samedi dernier, Duterte a partagé des détails de sa conversation de sept minutes qui s’est déroulée le vendredi. Il a indiqué que durant l’appel, Trump a apporté son soutien à sa campagne contre les trafiquants et usagers de drogue, une campagne ayant fait 4.500 morts en cinq mois. Trump a dit à Duterte que ce dernier le faisait « de la bonne façon », selon Duterte.

L’administration Obama, appuyée par l’Union Européenne, avait été jusqu’à menacer le président philippin d’être jugé par le Tribunal Pénal International pour sa campagne anti-drogue. En somme, pour sauver quelques milliers de vendeurs de morts, le camp des « démocraties » était prêt à rompre avec un allié historique.

Duterte avait alors entrepris de se rapprocher de la Chine et de la Russie.

Donald Trump, candidat de « la loi et de l’ordre » selon ses propres mots, a donc entrepris de réparer les dégâts stratégiques commis par les tenants de l’imposture droits-de-l’hommiste occidentale.

Source : http://breizatao.com

Voir les commentaires

Le Roux peut-il être pire que Cazeneuve ?

8 Décembre 2016, 07:36am

Publié par Thomas Joly

Bruno Le Roux vient donc d’être nommé par Bernard Cazeneuve pour lui succéder place Beauvau. La promotion de ce dernier à Matignon a quelque chose de surréaliste.

245 morts, des manifestations de policiers uniques dans l’Histoire, un ministre de l’Intérieur (chargé de faire respecter les lois) qui va saluer des clandestins, un véritable coup d’État migratoire imposant à la France rurale des migrants de Calais, des mensonges dénoncés par Libération sur la version officielle de Nice, le maintien de l’état de droit en période de guerre, la volonté d’accueillir en France les islamistes partis faire le djihad en Syrie, la liste (incomplète) des « exploits » du personnage est accablante.

Dans n’importe quel pays au monde, le porteur d’un tel bilan aurait été viré pour incompétence. Dans la France socialiste, il est promu à Matignon.

Son remplaçant peut-il faire pire ? Bruno Le Roux se vante d’avoir étudié à Nanterre et d’y avoir décroché une maîtrise en gestion et en sciences économiques. À 23 ans, il est déjà vice-président de la trop célèbre MNEF, pompe à fric du PS et refuge de militants politiques déguisés en étudiants. À 24 ans, il devient maire-adjoint d’Épinay, chargé de la Culture. À 25 ans, Pierre Mauroy, alors secrétaire du PS, le nomme directeur-adjoint de son cabinet, bien que Le Roux soit toujours vice-président de la MNEF. À 27 ans, il est élu conseiller général de Seine-Saint-Denis, à 30 ans maire d’Épinay, à 32 ans député.

Il sera réélu chaque fois. Bref, à part faire de la politique politicienne, il n’a jamais travaillé de sa vie.

Cet élu de Seine-Saint-Denis avait compris, en 1998, l’un des principaux problèmes de la France : dans un département où les kalachnikov circulent abondamment, il avait proposé un projet de loi interdisant la détention d’armes légères à ceux qui n’étaient pas membres d’un club de tir ou détenteurs d’un permis de chasse. « C’est quand on a autour de soi des civils armés qu’on est en insécurité », avait-il assené. Surtout quand ils sont « Gaulois »…

Il paraît autant aimer le débat démocratique que son prédécesseur Cazeneuve, l’homme qui a multiplié les plaintes – durant son mandat – contre policiers, sites, dessinateurs ou rédacteurs. Le Roux a demandé des sanctions contre le député Bompard, coupable, sous les huées des députés de gauche, d’avoir tenu ces propos : « Ce qui est insupportable aux Français, c’est que l’Etat encourage l’islamisation de notre société. En France, des préfets font pression pour la construction de mosquées, en France des membres du Conseil d’État sont commissionnés à la Fondation pour les œuvres de l’islam, en France les Frères musulmans sont des interlocuteurs du ministère de l’Intérieur. »

Insupportable pour un élu du 9-3 : « J’ai saisi le président de l’Assemblée nationale pour savoir s’il était possible de sanctionner ce député. Je l’ai fait au nom du Groupe SRC. »

Il a demandé la suspension du groupe France-Syrie à l’Assemblée nationale, suite aux rencontres de députés français avec Bachar. Il fait partie d’une liste de 89 personnes européennes interdites de séjour en Russie par Vladimir Poutine.

Ajoutons que ce grand démocrate a menacé les frondeurs du PS de les priver de circonscription s’ils continuaient leur bazar.

Aux abois, les socialistes paraissent prêts au pire, comme le montre le projet de loi « délit d’entrave numérique » de Rossignol ou la multiplication de procès contre des patriotes coupables de refuser l’islamisation de notre pays.

À défaut de compétence, Le Roux paraît donc avoir le profil idéal pour poursuivre l’œuvre mortifère de Cazeneuve…

Pierre Cassen

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Le gouvernement doit nous dire le nombre de musulmans dans nos prisons !

8 Décembre 2016, 07:35am

Publié par Thomas Joly

Il y a quelques jours, une vidéo de l’imam et prédicateur Abdelfattah Rahhaoui a beaucoup tourné sur les réseaux sociaux.

Dans cette vidéo, lors d’un prêche, le chef spirituel s’adressant aux croyants déclare : « Ils sont venus pour aller voir dans les prisons françaises le taux d’incarcération des musulmans en France… Entre nous, le taux dit – et ils ne sont pas loin de la réalité : 70 % des incarcérés en France sont nos enfants et nos frères et on le sait très bien ! »

Voilà des paroles graves mais, d’abord, qui est cet imam de Toulouse ? Il est l’ancien professeur de religion de Souad Merah, sœur du terroriste Mohammed Merah, partie en mai 2014 avec son mari et ses enfants faire le djihad en Syrie.

Même s’il expliquait en français et non en arabe qu’un véritable islam de France devait être enseigné, il prônait, malgré cette marque d’assimilation, une croyance pure et dure. Ainsi, s’exprimant sur l’homosexualité, il la condamnait sans équivoque, comparant même déviance homosexuelle et zoophilie. Dans un autre sermon à la mosquée de Meaux en mai 2015, il affirmait l’obligation des femmes de se voiler : « Et je le dis à tous ceux qui écoutent, à tous ceux qui regardent : le hijab est une obligation qui ne changera jamais. »

Il expliquait également que la seule religion qui n’ait pas été inventée est l’islam : « Tout ce qui est christianisme ou judaïsme, comme beaucoup le disent, ce sont des religions qui sont descendues du haut des cieux, c’est faux, c’est faux. Ce sont des religions qui ont été inventées, qui n’ont pas été révélées. La seule religion qui a été, ou qui est, agréée par Allah, c’est l’islam. »

Enfin, il apportait son soutien total à l’association salafiste Sanâbil, qui venait en aide aux détenus musulmans et qui, dans le collimateur de l’antiterrorisme depuis plusieurs mois, fut dissoute par le ministre de l’Intérieur le 23 novembre 2016.

On le voit, cet homme, par son rigorisme religieux et par ses liens avec l’ex-association qui apportait son aide aux musulmans emprisonnés, connaît parfaitement le monde carcéral. Il paraît donc parfaitement crédible dans ses dires.

Aussi, certaines questions se posent-elles :

– Cet homme, chef religieux, avoue lui-même un pourcentage de 70 % de musulmans dans les prisons de France. Or, l’État français refuse de communiquer sur ce sujet et, donc, de le confirmer : pour quelle raison ?

– Qui sont ces « ils » dont il parle quand il relate : « Ils sont venus… voir le taux d’incarcération des musulmans » ? Est-ce des gens du ministère de l’Intérieur ?

– Pourquoi les grands médias n’ont-ils pas rapporté les paroles d’Abdelfattah Rahhaoui, au moins pour les critiquer et nous donner leur analyse, eux qui parlent systématiquement quand on évoque des chiffres de surestimation et de xénophobie ?

– Enfin, les Français ont-ils le droit, oui ou non, de connaître le nombre de détenus musulmans dans nos prisons ?

Ce chiffre est primordial. Pourquoi nous empêche-t-on de le connaître ? Pourquoi est-il problématique ? Est-ce parce que, s’il existait, nous pourrions affirmer de manière irrécusable que plus des trois quarts des crimes et délits entraînant des peines de prison sont commis par des musulmans ?

J’attends de voir si le nouveau gouvernement qui va être mis en place répondra à mes questions et, par là même, réfutera ou pas les paroles d’un imam connaissant parfaitement le monde carcéral musulman !

J-P Fabre Bernadac

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

De 2010 à 2016, le nombre de lieux salafistes a connu une hausse d’environ 170 %

7 Décembre 2016, 07:28am

Publié par Thomas Joly

Dans son dernier numéro, Minute reproduit une note émanant du Service central du Renseignement territorial. 

Cette note sur « les lieux de culte salafistes en France » date de juin 2016. Ce document s’ouvre d’ailleurs par cette phrase :

« Apparue en France au milieu des années 1990, la mouvance salafiste, qui contrôle 120 lieux de culte en France métropolitaine et compte entre 25 et 40.000 fidèles, exerce une influence grandissante auprès de la communauté musulmane. Peu adaptée au mode de vie occidental, cette doctrine ultraorthodoxe prône une lecture de l’islam incompatible avec les valeurs fondamentales de la société française. »

Le service de renseignement estime que, « sur les 2.358 lieux de culte [musulmans] recensés sur les territoires métropolitain » – hors zone de compétence de la préfecture de police de Paris ! – 120 relèvent de la mouvance salafiste. Le chiffre est en progression constante : il n’était « que » de 44 en 2010, de 79 en 2012, de 87 en 2014.

« De 2010 à 2016, le nombre de lieux de culte salafistes a connu une hausse d’environ 170 % en dépit de la fermeture administrative récente de plusieurs salles de prière, notamment dans le cadre de l’état d’urgence ».

Le service a isolé deux périodes de progression  : entre 2010 et 2012 (+ 80% !) – sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy donc, François Fillon n’ayant manifestement pas entrepris de Vaincre le totalitarisme islamique, titre de son dernier ouvrage... – et de 2014 à 2016 (+38%) – dans une période où François Hollande se disait en guerre...

Source : http://lesalonbeige.blogs.com

Voir les commentaires

Anne Hidalgo au Vatican pour aider les migrants

7 Décembre 2016, 07:18am

Publié par Thomas Joly

Les 9 et 10 décembre, la championne de l’islamisation de Paris portera la bonne nouvelle au pape : « les réfugiés sont nos frères ». Plus exactement, c’est l’inverse, puisque l’édile de la capitale française accourra volontiers à la convocation de François : accueillir et régulariser tous les migrants et réfugiés.

Aucune surprise donc à la participation active de Anne Hidalgo, par ailleurs aux côtés des maires de Barcelone et de Madrid, pour porter un mauvais coup de plus à l’identité de la France et accélérer le remplacement de sa population.

Pour le Vatican, il est nécessaire que « les maires, en tant qu’autorités les plus proches des citoyens, mettent à disposition leurs compétences pour accueillir et régulariser tous les migrants et réfugiés. Il est nécessaire que la voix des maires soit écoutée pour promouvoir la construction de ponts et non de murs. Il faut que leur autorité soit au service du développement durable et mondial, de la justice et de la paix… »

S’ensuit les sempiternelles élucubrations angéliques et dévoyées sur la laïcité, la diversité et la sacro-sainte écologie, façon bobo. Bobo Hulot. Le tout décliné sur les divers modes du prêt à avaler, sans amalgame.

Peut-être un seul oubli : la divine miséricorde dont on nous a abreuvés cette année sainte jusqu’à l’écoeurement (jubilé de la miséricorde, une année sainte voulue par le pape François, impatient).

« Nous croyons que nos villes européennes, dans l’esprit de la laïcité de nos institutions et de la diversité des idées et convictions de nos citoyens, bien représentés par nos maires, doivent être présents à cette rencontre pour témoigner de l’inquiétude et de la solidarité de nos citoyens, pour montrer notre volonté de rechercher activement des remèdes à l’inaction qui prévaut actuellement et pour solliciter l’engagement de tous ceux qui, bien que disposant de moyens nécessaires, sont réticents à les utiliser. Nous pensons que les grandes villes européennes, emblèmes du bien-être occidental auquel aspirent des millions de réfugiés en quête de dignité face aux violences et à l’indifférence, doivent s’engager de manière résolue dans la recherche de solutions faisables et durables. La coopération est le seul et unique chemin… » a déclaré le pape François.

Jacques Chassaing

Source : http://ripostelaique.com/anne-hidalgo-au-vatican-pour-aider-les-migrants.html

Voir les commentaires

Stockholm à la pointe de la pathologie égalitariste

7 Décembre 2016, 07:01am

Publié par Thomas Joly

En Suède, le bobo torturé du bocal étend sur le pays sa vision déconnectée du réel. Son objectif : le chaos total par sa propre désintégration. Illustration de cette pulsion maniaco-dépressive : à Stockholm, la municipalité composée du trio clownesque « sociaux-démocrates, écolos, féministes » a estimé, cette année, que le déneigement était sexiste. Tous neurones congelés, cette équipe de bras cassés a justifié sa lubie par le fait que les trottoirs, censés être fréquentés majoritairement par des femmes à poussettes, étaient déneigés en second, au profit des routes où circulent d’abominables automobilistes masculins. Il devenait donc urgent d’inverser la manœuvre et de commencer l’opération de déblaiement par les sacro-saints trottoirs et pistes cyclables.

À l’examen de son idée lumineuse rédigée sur papier biodégradable, le bobo suédois était content de sa trouvaille. Les femmes, traitées comme espèce en voie d’extinction, allaient pouvoir gambader et pousser poussettes en chantant « Étoile des neiges ». L’esthétique « calendrier des postes » faisait son chemin dans l’esprit de l’illuminé suédois.

Le résultat tangible fut à la hauteur de l’idéologie municipale.

La ville fut plongée dans le chaos : voitures bloquées sur le périphérique, écoles fermées faute de bus en circulation, habitants appelés à rester chez eux… Un bordel indescriptible à faire pâlir de jalousie Anne Hidalgo. « Comment égaler Stockholm alors que nous n’avons pas de neige ? » s’est dit la mairesse parisienne. Faut-il en acheter au Groenland ? En demander aux Suédois ? Entre Bisounours, la solidarité bordélique doit jouer. À défaut de flocons, une circulation alternée selon le sexe du conducteur serait une belle initiative qui hisserait Paris au niveau de la pathologie scandinave. Le lundi : les hommes. Le mardi : les femmes. Le mercredi : les transgenres à bord de véhicules hybrides… Qu’attend-on ?

À Stockholm, l’un des initiateurs de l’opération, sans doute soucieux de nous distraire, a déclaré : « Un de mes collègues a lancé l’idée que s’il y avait bien un domaine où les perspectives de genre n’étaient pas prises en compte, c’était le déneigement. Et nous avons découvert qu’il y avait beaucoup à faire. » Et la pluie ? Et le ramassage des poubelles ? L’éboueur ne devrait-il pas examiner le contenu des sacs plastique afin de déterminer s’il s’agit de détritus d’ordre masculin (préservatifs usagés) ou féminins (tampons périodiques) ? Et, partant de là, procéder à une collecte égalitaire… 4.500 éboueurs pour venir à bout de ce travail titanesque. Une source d’emploi considérable. Coupeur de cheveux en quatre, entubeur de mouches, des postes sont à pourvoir à Stockholm.

Jany Leroy

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires