Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Vienne (Autriche) : Une « patrouille islamique » lynche un homme tentant de protéger sa femme et sa fille

18 Mai 2016, 05:49am

Publié par Thomas Joly

A Vienne, en Autriche, une patrouille islamique décidée à faire respecter l’application de la charia [La loi islamique, NDLR] a violemment passé à tabac un homme tentant de protéger sa femme et sa fille qui “refusaient de rentrer chez elles” sur ordre des miliciens musulmans.

Le journal britannique The Daily Express rapporte (source) : Un tribunal a entendu le groupe composé de jeunes hommes et se faisant appeler “Les Loups”. Ils s’étaient approchés de l’épouse de la victime, de sa fille et des amies de cette dernière.

Ils avaient déclaré aux filles, âgées de 14 à 16 ans, qu’elles se comportaient de façon “inappropriée” et leur avaient ordonné de “rentrer à la maison”.

Le groupe a notamment dit à l’épouse : “Nous, et seulement nous, allons ramener les filles à la maison. Ce sont les filles de notre pays.”

Terrifiée, la mère a téléphoné à son mari, qui est rapidement arrivé sur les lieux avant d’affronter le groupe. En réponse, ils l’ont sauvagement battu tandis que sa famille regardait la scène, impuissante.

Un passant qui a tenté de venir au secours de la victime a également été attaqué.

Trois individus ont été identifiés et condamnés à des peines de 8 à 10 mois de prison.

Source : http://breizatao.com

Voir les commentaires

Jesse Hugues : « Je suis dégoûté, les Français ne blâment pas l’islam, ils ont plus peur que je promeuve la xénophobie »

18 Mai 2016, 05:43am

Publié par Thomas Joly

Interview intégrale traduite par BREIZ ATAO de Jesse Hughes, chanteur du groupe Eagles of Death Metal qui se produisait au Bataclan lors des attaques du 13 novembre. Elle s’intitule “Capituler devant la mort” et a été réalisée par Gavin Mcinnes (Source : Takimag).

Eagles of Death Metal vient de finir une tournée canadienne et j’ai pu m’asseoir aux côtés du chanteur Jesse Hughes et discuter des attaques du Bataclan à Paris qui ont fait 89 morts chez ses fans. Vous penseriez qu’il veut éviter le sujet, mais il était en fait désireux d’aborder le sujet. Il voit cela comme une catharsis.

Hughes n’est pas satisfait de la façon dont les médiats traitent de l’histoire. Des détails sont enlevés de ses entretiens et des points de vue entiers sont modifiés plus tard qui se trouvent en totale opposition avec ses convictions. Jesse Hughes est membre de l’Église Catholique. Il est pour le port d’arme, pour Trump et pour le droit à la vie. Il reconnait que l’islam est le problème et que le politiquement correct est littéralement en train de nous tuer.

Takimag : C’est difficile de parler des attaques sans donner l’impression de blâmer les victimes, mais c’est impossible de nier que la peur de l’islamophobie et la peur des armes ont mené à de nombreuses morts ce soir là.

Jesse Hughes : J’ai vu la peur tomber comme une couverture sur toute la foule et ils sont tombés comme du blé dans le vent, la façon dont vous le feriez devant un dieu. J’étais totalement conscient dès le tout début. La première chose dont j’avais besoin était de trouver ma compagne. La peur a pris un siège arrière et “où est ma compagne ?” est passé devant. Je pouvais sentir la poudre dans les coulisses et j’ai compris que quelqu’un avait tiré là. J’ai vu un type avec un fusil automatique et quand il s’est retourné vers moi, ses yeux ressemblaient à des billes. Il était totalement défoncé et nous savons maintenant qu’ils étaient sous Xanax et cocaïne. Je l’ai reconnu. Je l’avais vu plus tôt dans la journée et l’avais remarqué en train de nous regarder.

Lire la suite : http://breizatao.com/2016/05/17/attentats-du-bataclan-je-suis-degoute-les-francais-ne-blament-pas-lislam-ils-ont-plus-peur-que-je-promeuve-la-xenophobie-chanteur-des-eagles-death-metal/

Voir les commentaires

La France n’a pas gagné la Première guerre mondiale grâce à l’Afrique et aux Africains

15 Mai 2016, 08:56am

Publié par Thomas Joly

Dans la grande entreprise de réécriture de l’histoire de France par les partisans du « grand remplacement », la Première Guerre mondiale, et plus particulièrement la bataille de Verdun, constitue un argument de poids. Son résumé est clair : les Africains ayant permis la victoire française, leurs descendants ont donc des droits sur nous.

Voilà qui explique pourquoi ces ardents défenseurs du « vivre ensemble » que sont MM. Samuel Hazard, maire socialiste de Verdun, et Joseph Zimet, à la ville époux de Madame Rama Yade, et en charge de la Mission du centenaire de la Grande Guerre, ont voulu mettre le sacrifice de millions de Poilus au service de leur idéologie.
 
Laissons donc parler les chiffres :
 
1) Effectifs français (métropolitains et coloniaux)
- Durant le premier conflit mondial, 7,8 millions de Français furent mobilisés, soit 20% de la population française totale.
- Parmi ces 7,8 millions de Français, figuraient 73.000 Français d’Algérie, soit environ 20% de la population « pied-noir ».
- Les pertes françaises furent de  1.300 000 morts, soit 16,67% des effectifs.
- Les pertes des Français d’Algérie furent de 12.000 morts, soit 16,44% des effectifs.
 
2) Effectifs africains
- L’Afrique fournit dans son ensemble 407.000 hommes, soit 5,22 % de l’effectif global de l’armée française.
- Sur ces 407.000 hommes, 218.000 étaient des « indigènes » originaires du Maroc, d’Algérie et de Tunisie, soit 2% de la population de ces trois pays.
- Sur ces 218.000 hommes, on comptait 178.000 Algériens, soit 2,28 % de tous les effectifs français.
- L’Afrique noire fournit quant à elle, 189.000 hommes, soit 1,6% de la population totale et 2,42% des effectifs français.
- Les pertes des unités nord africaines furent de 35.900 hommes, soit 16,47% des effectifs.
- Sur ces 35.900 morts,  23.000 étaient Algériens. Les pertes algériennes atteignirent donc 17.98 % des effectifs mobilisés ou engagés.
- Les chiffres des pertes au sein des unités composées d’Africains sud-sahariens sont imprécis. L’estimation haute est de 35.000 morts, soit 18,51% des effectifs ; l’estimation basse est de 30.000 morts, soit 15.87 %.

Pour importants qu’ils soient, ces chiffres contredisent donc l’idée-reçue de « chair à canon » africaine. D’ailleurs, en 1917, aucune mutinerie ne se produisit dans les régiments coloniaux, qu’ils fussent composés d’Européens ou d’Africains.

Des Africains ont donc courageusement et même héroïquement participé aux combats de la « Grande Guerre ». Gloire à eux. Cependant, compte tenu des effectifs engagés, il est faux de prétendre qu’ils ont permis à la France de remporter la victoire. Un seul exemple : le 2° Corps colonial engagé à Verdun en 1916 était composé de 16 régiments. Les 2/3 d’entre eux étaient formés de Français mobilisés, dont 10 régiments de Zouaves composés très majoritairement de Français d’Algérie, et du RICM (Régiment d’infanterie coloniale du Maroc), unité alors très majoritairement européenne.

Autre idée-reçue utilisée par l’idéologie dominante : ce serait grâce aux ressources de l’Afrique que la France fut capable de soutenir l’effort de guerre. Cette affirmation est également fausse car, durant tout le conflit, si la France importa six millions de tonnes de marchandises diverses de son Empire, elle en importa 170 millions du reste du monde.

Conclusion : durant la guerre de 1914-1918, l’Afrique fournit à la France 3,5 % de toutes ses importations et 5,22 % de ses soldats. Ces chiffres sont respectables et il n’est naturellement pas question de les négliger. Mais prétendre qu’ils furent déterminants est un mensonge doublé d’une manipulation.

Bernard Lugan

Source : http://bernardlugan.blogspot.fr/

Voir les commentaires

Le chanteur Goldofaf agressé à coups de marteau par 5 racailles d'extrême-gauche

15 Mai 2016, 08:46am

Publié par Thomas Joly

Vendredi soir, à la terrasse d’un café du XVème arrondissement de Paris, le chanteur nationaliste Goldofaf a été violemment agressé par derrière par cinq nervis « antifascistes ». Les agresseurs étaient armés de marteaux et de matraques. Goldofaf devait, comme chaque année, participer au Pèlerinage de Pentecôte qui a débuté samedi matin…

Source : http://www.contre-info.com/

Voir les commentaires

Le curé et l’instituteur : l’agression de Najat Vallaud-Belkacem

15 Mai 2016, 08:39am

Publié par Thomas Joly

Est-ce bien le fait d’une ministre d’opposer deux citoyens français l’un contre l’autre, le curé et l’instituteur ?

C’est là la marque d’une violence inquiétante, d’un orgueil mortifère et d’une tyrannie déclarée. Voici ce que madame Najat Vallaud-Belkacem a déclaré à l’assemblée ce mercredi 11 mai 2016 : « Je retiens [de votre intervention. NDLA : elle répondait à la question de monsieur Alain Suguenot] que dans un fâcheux trouble amnésique vous oubliez que c’est […] d’avoir préféré le curé à l’instituteur pour transmettre les valeurs aux élèves qui a dévalorisé [l’école]. »

Je ne savais pas que j’étais considéré, par la ministre dont le rectorat me paie, comme un curé et non un enseignant d’une part, ni que d’autre part ma religion (qui ne constitue pas l’objet de la discipline que j’enseigne ni les programmes officiels, sauf a priori lorsqu’il s’agit d’aborder la question des relations interculturelles dans l’Antiquité notamment sous Auguste et Néron) dévalorisait l’école, une école dont le concept aujourd’hui exploité par l’enseignement public (jusque dans sa gratuité !) a pourtant été élaboré par les curés décriés (Saint Jean Baptiste de Lasalle au XVIIe siècle) et alors que ce sont ces mêmes prêtres qui ont inventé les ESPE (formation des enseignants).

Cette opposition rétrograde, puisqu’elle ranime les querelles entre les instituteurs et les curés du début du XXe siècle dans des stéréotypes d’un genre par ailleurs tout à fait discutable, ne constitue donc qu’une agression abusive et arbitraire, non une réponse professionnelle à une angoisse légitime.

On serait en droit d’attendre d’un ministre de l’Éducation nationale de sexe féminin ouverture d’esprit, créativité, écoute et apaisement, mais nous n’obtenons qu’idéologie, esprit réactionnaire, mépris et violence : il est au moins certain, madame Vallaud-Belkacem, que vous avez su combattre votre propre déterminisme…

Bertrand Dunouau

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Le thorium, la fin de l’escroquerie « verte » ?

15 Mai 2016, 08:30am

Publié par Thomas Joly

Les pays qui ont le plus investi dans l’éolien, énergie « verte », constatent depuis peu que cette énergie intermittente, qu’à ce jour on ne stocke pas, non seulement les ruine mais crée aussi une pollution jamais connue auparavant : l’énergie fossile consommée quand il n’y a pas de vent nourrit des centrales nécessairement souples… de mauvais rendement.

Le Danemark et l’Allemagne par exemple, constatent que polluer, se ruiner pour pouvoir se dire « vert » aux yeux du GIEC, de Greenpeace et des COP, est pour le moins absurde et la réaction contre l’éolien s’y précise. Le lobby éolien mondial, lui, voudrait continuer à engranger les milliards de subsides, Certificats Verts et autres. Avec une petite partie de ses milliards, il attaque vigoureusement les énergies vertes du futur, ne s’embarrasse pas d’objectivité ou de vérité.

Ses attaques contre le thorium en sont une illustration. Ainsi dans divers textes en ligne, on explique que le thorium serait rare, devra être acheté contrairement au vent qui est gratuit. On « oublie » de préciser que ce vent gratuit ne donne son énergie que quand il le veut bien et uniquement grâce à une infrastructure ultra coûteuse. Ils « ignorent » qu’il y a du thorium peu coûteux partout sur la planète et pour toujours. La France en a même « sous hangar » pour des milliers d’années… et des réserves minières en Bretagne !

Dans ce même texte, on prétend que les centrales au thorium ne seront opérationnelles que dans 50 ans, qu’il faut « préserver la planète pendant ce temps d’attente ». On « oublie » de dire que des centrales au thorium sont déjà opérationnelles en Inde et le seront en Chine en 2020. On cite AREVA qui n’arrive pas à terminer ses centrales… lesquelles n’ont rien à voir avec la 4e génération et avec le thorium !

On parle de « problèmes de milieu » alors que les centrales au thorium sont sans le moindre danger : elles consomment les déchets des centrales actuelles, tout le processus est sous contrôle et les sécurités prévues sont passives. Il y a moins de danger de pollution avec une centrale au thorium qu’avec n’importe quelle usine chimique.

En ce qui concerne la menace de prolifération d’armes – argument massue des opposants — le risque est théorique. La gestion par un État non terroriste d’une centrale nucléaire aux sels fondus de thorium évite tout risque de prolifération d’armes nucléaires car il ne s’accumule pas d’uranium 233 fissible et celui qui est dans le réacteur est inutilisable à cause des épouvantables rayons gamma des sels fondus.

Bref, maintenant que l’éolien bat de l’aile, il faut absolument dénigrer les solutions réelles au problème de l’énergie. Le thorium n’est pas la seule solution mais il est écologique, sans danger et peu coûteux. Ni le GIEC ni Greenpeace ni Westinghouse ni le lobby mondial éolien ne pourront empêcher plus longtemps l’apparition rapide des centrales à sels fondus de 4e génération. Ce seront les premiers réacteurs nucléaires civils et, en Belgique, le Centre de Mol permet de tester – grâce à MYRRHA – le fonctionnement d’un réacteur au thorium qui n’a même pas besoin d’un peu d’uranium 235 ou de plutonium 239 pour démarrer. La sécurité verte plutôt que la « paix verte » !

Claude Brasseur

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Festival de Cannes : « Il sodomise un vieil homme pour l’euthanasier sous les yeux de son bébé »

14 Mai 2016, 09:34am

Publié par Thomas Joly

L'art dégénéré ne connait plus aucune limite dans l'obscénité la plus abjecte. Subventionné à hauteur de 129.000 € par la région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées (c'est à dire avec l'argent du contribuable), Rester Vertical du réalisateur dérangé Alain Guiraudie fait frémir de plaisir la fange gaucho-bobo qui se presse au festival de Cannes.

Midi Libre décrit l'étron du pervers ainsi : « Accouchement et sexe féminin filmés au plus près, sodomie avec un mourant : premier Français en compétition, et premier choc sur la Croisette, Alain Guiraudie a présenté jeudi 12 mai Rester Vertical, un film cru et onirique dans la France rurale. »

Culture Box : « Léo et Marie vivront ensemble, quelque temps. Marie tombera enceinte. Accouchera. Accouchement auquel le spectateur est contraint d’assister dans sa totalité. Puis Marie s’en ira, quelques instants après avoir tenter de le masturber sans grand succès. Pour garder sa compagne, rester vertical, semble vouloir nous dire Guiraudie avec malice. Et Léo de poursuivre ses pérégrinations, collé à son bébé, jamais bien loin quand il vivra de soudaines expériences homosexuelles. »

Voir les commentaires

Six mois de prison avec sursis pour l’enseignant juif qui avait inventé une agression antisémite

14 Mai 2016, 07:09am

Publié par Thomas Joly

Sylvain Tzion Saadoun, professeur d’histoire-géographie à l’école juive Yavné, de Marseille, avait fait les gros titres des médias en déclarant avoir été « victime » d’une attaque « antisémite » au couteau par trois islamistes en novembre dernier.

Mais l’enquête a révélé que l’enseignant juif avait tout inventé et s’était automutilé de façon superficielle. Il a été condamné jeudi à six mois de prison avec sursis. La justice, bienveillante, a néanmoins requis que la condamnation ne soit pas inscrite au casier judiciaire de l’enseignant.

Source : http://www.medias-presse.info

Voir les commentaires

Rennes : émeute, poste de police et mairie attaqués, boutiques saccagées, voitures incendiées

14 Mai 2016, 06:59am

Publié par Thomas Joly

Rennes : émeute, poste de police et mairie attaqués, boutiques saccagées, voitures incendiées

Les vitres d’un commissariat ont été brisées, plusieurs agences bancaires ont eu les palissades en bois mises en place pour les protéger arrachées, leurs vitres brisées à l’aide de poutres ou de barres, les équipements intérieurs saccagés. Des boutiques de vêtements, les Galeries Lafayette, le local du PS ont aussi eu leurs vitrines brisées. Ce n’est que quand la mairie socialiste a été à son tour attaquée, que les forces de l’ordre sont intervenues pour éloigner les manifestants casseurs d'extrême-gauche opposés à la « loi Travail ».

Voir photos et vidéos : http://www.fdesouche.com/729519-rennes-un-poste-de-police-attaque-des-boutiques-saccagees

Voir les commentaires

Anne Hidalgo ou l’islamo-gauchisme pour les Nuls

14 Mai 2016, 06:50am

Publié par Thomas Joly

Sadiq Khan est à peine élu à la mairie de Londres, que son homologue, Anne Hidalgo, s’est précipitée outre-Manche pour lui rendre hommage et se prosterner devant lui comme une dhimmi volontaire.

Les premiers échanges sont instructifs. La Madone des bobos du Marais et des prolos voilés de Barbès tombe en pâmoison et lui dresse cet éloge vibrant : « il s’est taillé une place dans l’histoire (…) Il est le premier musulman élu à la tête d’une grande ville européenne. Et il est aussi un progressiste, un humaniste et un démocrate. Oui, c’est un exemple pour nous ». L’autre se contente de banalités sous lesquelles perce, néanmoins, un aveu de taille : « ce qui est important, ce sont les similarités entre Londres et Paris. Nous sommes les villes les plus diverses du monde. Et c’est un exemple du meilleur des villes : des musulmans, des chrétiens, des maires qui travaillent ensemble pour servir nos villes ».

Premier magistrat mahométan d’une ville européenne, Sadiq Khan ne peut s’empêcher de mentionner d’abord la présence de ses coreligionnaires dans la capitale britannique, pour passer ensuite très vite sur celle des chrétiens, tout en omettant soigneusement les juifs voire les hindous qui, d’une part, appartiennent, excusez du peu, à la troisième religion la plus pratiquée dans le monde après le christianisme et l’islam, d’autre part, proviennent d’un des nombreux joyaux coloniaux (et non des moindres) de l’Empire britannique dont la reine Victoria fut couronnée Impératrice en 1876 !

Habillé des habituels oripeaux insipides du politiquement correct, dont nos élites nous rebattent quotidiennement les oreilles en France, les propos de M. Khan ne cherchent guère à dissimuler qu’il conçoit d’abord son élection comme une prise de guerre pour l’Oumma. D’aucuns objecteront qu’il ne s’agit rien moins que d’un symbole insignifiant. Mais, en politique (et l’islam est structurellement politique) la symbolique est déterminante.

Mme Hidalgo a donc donné le meilleur signal qui soit aux épigones de Daesh comme à tous les musulmans dits « modérés ». Rappelons que Sadiq Khan qui fait l’objet des plus ostensibles louanges de la part de nos médias hémiplégiques, a été l’avocat d’islamistes notoires, conseiller juridique du Muslim Council of Britain (dont, en 2008, un des porte-paroles, Suhaib Hasan, affirmait que « si la société britannique accepte la charia, c’est pour son bien ») et, surtout, élu à la chambre des Communes de Tooting, dans le sud de Londres, « devenu un fief réservé à un élu pakistanais, adoubé par les mosquées locales » (Europe-Israël, 10 mai).

Le maire de Paris apparaît comme la caricature de cet islamo-gauchisme (selon l’expression initiale de Pierre-André Taguieff) qui est un composé hétéroclite (et explosif) d’aversions et de dilections aussi troublantes qu’amphibologiques.

On peut y voir, surtout, un tropisme pour le totalitarisme, le gauchisme sociétal comme les islams ayant une prétention à l’arraisonnement des hommes et des sociétés qui conduit à l’exclusion corollaire de tout ce qui ne communie pas dans leurs universalismes chimériques.

Aristide Leucate

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Les « Kouffars » ont gagné : le rappeur Black M ne viendra pas souiller la mémoire de nos Poilus à Verdun

13 Mai 2016, 05:49am

Publié par Thomas Joly

La mobilisation patriote a payé.

La décision a été prise jeudi soir à la mairie de Verdun lors d’une réunion de la majorité. Le concert de Black M  prévu le dimanche 29 mai à 21h en marge des commémorations du centenaire de la Bataille de Verdun est annulé.

Depuis plusieurs jours déjà, « une polémique d’ampleur sans précédent a été orchestrée. Nous assistons à un déferlement de haine et de racisme. Nous sommes alertés par les services de l’État de risques forts de troubles à l’ordre public », lit-on dans le communiqué publié par la mairie de Verdun vendredi matin.

Le trouble à l’ordre public et la sécurité, « c’est la première raison » de l’annulation confie Samuel Hazard, le maire de Verdun. « Je pense que la polémique va retomber mais je ne peux pas prendre le risque ».

Depuis plusieurs jours, des appels insultants venaient saturer le standard de la ville. « Je suis menacé physiquement par ces appels », souligne-t-il. « Des groupuscules menacent même de venir troubler l’ordre public ».

Lire la suite : http://www.estrepublicain.fr/edition-de-verdun/2016/05/13/verdun-le-concert-de-black-m-annule

Voir les commentaires

Il n'y aura bientôt plus d’Anglais de souche dans la capitale de l’Angleterre

13 Mai 2016, 05:29am

Publié par Thomas Joly

Un reportage de Yann Vallerie

Sadiq Khan est donc devenu maire de Londres, suite aux élections du jeudi 5 mai 2016, en Angleterre. Un maire musulman pour une grande capitale Européenne, voilà qui émoustille en France journalistes de la presse subventionnée et politiciens défenseurs du « vivre ensemble ». Pourtant, la capitale de l’Angleterre se transforme, année après année, et se vide de sa population anglaise de souche. On y trouve désormais des citoyens d’Europe, mais aussi du monde entier, qui se croisent au quotidien, qui travaillent parfois ensemble, mais qui ne se fréquentent pas ou peu. Le mythe du « vivre ensemble » s’effondre rapidement pour n’importe qui prend le temps d’arpenter les rues de Londres,  en  ce printemps 2016.

Car peut-on vraiment parler de « vivre ensemble », alors que certains quartiers de l’Est londonien, Tower Hamlets en tête, West Ham,  sont devenus des enclaves musulmanes en plein coeur de la capitale européenne ? Les Anglais « de souche » et fortunés se regroupent désormais dans les quartiers aisés de la capitale (Chelsea, Fulham, l’ouest de Londres), tandis que les anglais pauvres fuient purement et simplement la ville ou se massent à l’extrême Est ou Sud du Grand Londres (sur un axe Upminster, Dartford). Beaucoup n’y viennent d’ailleurs que pour travailler ou pour suivre leurs équipes de football respectives, quand ils le peuvent tant les prix pour accéder à cette religion nationale qu’est le football se sont envolés.

Le 7 mai 2013, Michèle Tribalat, démographe spécialisée dans le domaine de l’immigration, écrivait sur le journal Atlantico : « 600.000, c’est le nombre de Londoniens blancs qui ont quitté leur ville entre 2001 et 2011 ». Pour rappel, en 2014, la population du Grand Londres comptait 8,5 millions d’habitants.

Un véritable White Flight, que nous ont confirmé les personnes interrogées sur place : « j’ai vu petit à petit tous mes amis d’enfance partir, vers Reading, Oxford, ou vers le sud ouest de l’Angleterre » nous confiera Prassad, un pakistanais habitant du côté d’Elephant and castle, un quartier pauvre et mal famé du sud de Londres. Lui dont les grands-parents sont arrivés après la seconde guerre mondiale en Angleterre nous confiait « parfois ne plus reconnaitre son pays », vociférant contre « les islamistes à qui ils ont donné tous les droits ». Ils, dans la bouche de Prassad, ce sont les gouvernements successifs anglais, de gauche comme de droite, qui ont selon lui « capitulé ». « Mes grands-parents sont venus du Pakistan. Et aujourd’hui, certains quartiers de Londres y ressemblent. Ca n’est pas la vision qu’ils devaient se faire d’un avenir meilleur pour leur famille, loin des islamistes ».

Lire la suite : http://www.breizh-info.com/2016/05/13/43290/londres-n-y-aura-bientot-plus-danglais-de-souche-capitale-de-langleterre

Voir les commentaires