Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Daech planifie des attaques sur les plages européennes

19 Avril 2016, 16:33pm

Publié par Thomas Joly

Les djihadistes de l'Etat islamique (Daech) envisagent de commettre des attentats sur les plages européennes, rapporte le tabloïde allemand Bild.

Le journal évoque les informations reçues par les services spéciaux allemands depuis l'Afrique via leurs collègues italiens. Selon ces derniers, les terroristes essaieront de se passer pour des marchands de souvenirs et de boissons.

Parmi les cibles potentielles des attaques on cite la côte sud de la France, la région touristique de Costa del Sol en Espagne ainsi que les plages italiennes.

On explique également que les terroristes à l'origine de ces menaces seraient de nationalité sénégalaise et en liaison avec le groupe terroriste Boko Haram qui sévit au Nigeria et dans certaines régions de pays avoisinants. En 2015, l'organisation a prêté allégeance à l'EI et s'est rebaptisée Province ouest-africaine de l'Etat islamique.

La semaine dernière, le quotidien espagnol El Mundo a rapporté qu'une cache d'armes appartenant aux combattants d'un groupe faisant partie de Daech avait été découverte à Ceuta, enclave espagnole en Afrique.

Source : http://fr.sputniknews.com

Voir les commentaires

Les militants marseillais du Parti de la France bloquent un centre d'accueil pour « migrants »

19 Avril 2016, 05:47am

Publié par Thomas Joly

Les militants marseillais du Parti de la France bloquent un centre d'accueil pour « migrants »

Suite à l'annonce, le 15 avril 2016, que 20 migrants de la « jungle » de Calais seraient accueillis  samedi 16 avril dans un centre d'hébergement, rénové pour l'occasion, dans le quartier de la Croix-Rouge à Allauch dans le 13e arrondissement de Marseille, et que 100 autres pseudo-réfugiés allaient bientôt les rejoindre, les militants du Parti de la France des Bouches-du-Rhône se sont immédiatement mobilisés pour organiser un blocage de ce centre pour clandestins.

Félicités par les riverains, les militants se sont repliés en bon ordre après cette action symbolique de résistance nationale face à la colonisation migratoire.

Voir les commentaires

L’affaire Benzema, c’est l’antiracisme dans toute sa splendeur

19 Avril 2016, 05:22am

Publié par Thomas Joly

Il est des semaines où tout va mal. Les adeptes de la France multiculturelle s’apprêtaient, mercredi dernier, à fêter l’inévitable qualification du Paris Saint-Germain pour les demi-finales de la Champions League. Ils imaginaient déjà des centaines de milliers de Parisiens remonter les Champs-Élysées avec un maillot « Fly Emirates ». Peut-être même les communicants de l’Élysée avaient-ils réfléchi à faire défiler Hollande et Hidalgo revêtus du maillot du Qatar, au milieu d’une foule en liesse majoritairement venue du 9-3… Hélas, les « Parisiens » se sont liquéfiés et, pour la quatrième année consécutive, ils sont éliminés en quart de finales. Caramba, encore raté !

Comme un malheur n’arrive jamais seul, une autre bien mauvaise nouvelle tombait, le lendemain. La Fédération française de football annonçait que Karim Benzema ne serait pas retenu en équipe de France, pour le prochain Euro 2016. Le prétexte évoqué étant la volonté de « préserver le groupe ». Belle hypocrisie qui cachait une autre réalité : 70 % des Français, rejoints par Valls et le ministre des Sports, ne voulaient pas de Benzema dans cette équipe. Ces affreux « racistes » ne supportaient plus l’arrogance du joueur, ses frasques judiciaires et surtout son mépris à peine dissimulé pour le maillot tricolore, l’hymne national et notre pays. Et comme d’autre part, en deux matchs, sans « Karim », l’équipe de France avait marqué sept buts et enthousiasmé le public, imposer dans ce contexte aux supporters un joueur aussi détesté devenait périlleux. Exit Benzema, qui avait pourtant pris comme avocats Jakubowicz et Dupond-Moretti, des pointures de l’antiracisme et du politiquement correct !

Coup terrible pour le journal L’Équipe, qui nous avait fait un numéro spécial sur « celui que le monde entier nous envie ». Frustration énorme pour Cambadélis et Askolovitch qui, les rares fois où Benzema (un but tous les trois matchs, c’est peu) marque en équipe de France, tweetent aussitôt pour rappeler aux Français le prénom du buteur.

Dans un autre registre, le chef du service des sports d’Europe 1, François Clauss, osait : « Ne pas prendre Benzema, c’est céder à une certaine France raciste. C’est envoyer un message très négatif aux quartiers. » Donc, par antiracisme, il faudrait sélectionner un joueur à cause de ses origines. Intéressant…

L’ineffable Guy Roux, entraîneur mythique d’Auxerre durant 40 ans, jouera dans le même registre. « S’il s’appelait Jean-Claude et était né à Brest, on ne parlerait pas autant de cette affaire. Mais son problème est de s’appeler Karim. C’est déplorable, mais c’est ainsi. Aux yeux de certains, il paie ses origines. Il faudra un siècle avant que ce genre de préjugés disparaisse. »

Le même Guy Roux n’avait pas eu un mot, en 1998, quand Aimé Jacquet avait choisi de ne pas retenir, pour préserver le groupe, les deux meilleurs joueurs français de l’époque. Mais eux s’appelaient Éric et David, cela n’intéressait donc pas l’entraîneur d’Auxerre.

Rappelons ce que disait « l’antiraciste » Guy Roux, il y a quelque temps, sur le plateau de Ruquier : « À Auxerre, le centre de formation, c’était 80 % d’Africains, 10 % de Maghrébins et 10 % de Gaulois. » Si on applique ces principes à la société française, cela devrait aller plus vite qu’un siècle pour que « ce genre de préjugés disparaisse »…

Faut-il le rappeler, Benzema est juste mouillé jusqu’au cou dans une affaire de chantage à l’encontre d’un coéquipier de l’équipe de France, Valbuena.

Ces bonnes âmes, qui pleurnichent pour « Karim », oublient juste que, dans cette affaire, la véritable victime est celui qui, déstabilisé par cette affaire, ne sera probablement pas sélectionné pour l’Euro. Cela lui apprendra à s’appeler Mathieu, et d’avoir refusé de céder au chantage des amis de Karim…

L’affaire Benzema, c’est l’antiracisme dans toute sa splendeur !

Pierre Cassen

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Le Parti de la France se structure en Franche-Comté

19 Avril 2016, 05:21am

Publié par Thomas Joly

Guillaume BEAUDREY, 36 ans, est assistant commercial et père de deux enfants.

Après avoir  vécu dans un quartier colonisé du Territoire de Belfort durant 15 années, il a constaté par lui-même quels dégâts le multiculturalisme et l'inaction des Français peut engendrer au quotidien.

Il a choisi de rejoindre le Parti de la France, las de tout ce que les autres partis (sans exception) proposent comme solutions pour sortir notre pays du déclin et compte bien mettre toutes ses forces au service de la cause nationale.

Militant déjà activement au sein de la délégation de Haute-Saône, il est nommé délégué pour le canton de Rioz sur lequel est élu le président socialiste du département.

Lionel DA FONSECA, 47 ans, originaire de Lille est employé dans l'industrie automobile.

Sympathisant très actif du FN depuis la fin des années 80 au sein de la fédération FN du Nord, dirigée à l'époque, par Carl LANG, il n’a adhéré au FN qu'en 2009 lors de son installation en Haute-Saône.

Acteur local majeur, il fut nommé responsable de plusieurs cantons avant d’être, en mars 2015, pour une première fois candidat aux élections départementales sur le canton colonisé de Saint Loup-sur-Semouse en y recueillant 32.24 % au premier tour puis 30.53 % au second. 

Victime de la traditionnelle ingratitude réservée aux militants émérites du néo-FN, il a finalement été sèchement congédié avant la venue de Marion Maréchal-Le Pen à Vesoul. En réponse, il a donc décidé de mettre ses compétences et son savoir-faire au service du Parti de la France qui correspond plus à ses convictions politiques contraires à l’actuelle "gauchisation" du parti lepéniste. Il est nommé délégué pour le canton de Luxeuil-les-Bains.

Thierry DUPONT est nommé à la tête du SEP de Franche-Comté.

Âgé de 47 ans, cet agent de la fonction publique territoriale résidant à Belfort est père de 3 enfants.

Il possède également une expérience de 8 années dans la sécurité en étant titulaire d'un Diplôme de Qualification Professionnelle d'Agent de Prévention et de Sécurité.

Engagé au Parti de la France depuis 4 années, il a donc pour mission de structurer et de développer le Service Encadrement Protection en Franche-Comté.

Pour le contacter : 06.68.62.05.16

Voir les commentaires

Entretien choc avec Tatjana Festerling (Pegida Allemagne) pour TV Libertés

19 Avril 2016, 05:12am

Publié par Thomas Joly

Tatyana Festerling est devenue, en quelques mois, l’emblématique et charismatique porte-parole du mouvement de résistance Pegida en Allemagne. Elle a réservé un long entretien à TVLibertés, lors de son passage à Paris.

Interrogée par Elise Blaise, la responsable de Pegida décrit l’action des militants de son organisation et évoque les conséquences de la politique migratoire d’Angela Merkel. Elle affirme qu’il faut comparer ce qui est comparable : « Il y a eu au moins 1,5 million de jeunes musulmans âgés de 18-30 ans qui sont arrivés en Allemagne en 2015 face à cinq millions d’allemands de la même tranche d’âge. C’est de cela qu’il faut prendre conscience. » Revenant sur les terribles événements de Cologne, lors de la nuit du Nouvel An, Tatjana Festerling parle d’un « acte de terrorisme sexuel ». Et si les actes de viols et d’agressions ont fait légitimement couler beaucoup d’encre, la dirigeante de Pegida relève aussi un fait moins connu : au cours de la même nuit, des migrants ont tiré avec leurs fusées sur la cathédrale de Cologne, joyau et symbole de la Rhénanie palatinat.

Pour la porte-parole, les Allemands ont abdiqué leur responsabilité de citoyens : « Nous avons laissé complètement déchoir notre pouvoir et nous devons absolument le reconquérir, notamment par notre mobilisation dans la rue ». Un entretien choc et exclusif.

Voir les commentaires

Réunion militante à Marseille avec Thomas Joly, samedi 21 mai

18 Avril 2016, 05:41am

Publié par Thomas Joly

Réunion militante à Marseille avec Thomas Joly, samedi 21 mai

A l'invitation d'Olivier Bianciotto, Délégué du Parti de la France pour les Bouches-du-Rhône, Thomas Joly, Secrétaire général du PdF, sera à Marseille pour animer une réunion militante.

En guise de participation aux frais, il sera seulement demandé aux participants de prendre une consommation au bar.

Réservation obligatoire au 06.28.68.18.16 ou bianciotto.olivier@gmail.com

Voir les commentaires

Le traître Bergoglio a ramené 3 familles de pseudo-réfugiés musulmans avec lui… Pas un seul chrétien !

18 Avril 2016, 05:37am

Publié par Thomas Joly

Le chef de la chrétienté a choisi de favoriser 13 réfugiés musulmans - pas un seul des nombreux persécutés chrétiens - pour les ramener en Europe. Ils seront hébergés au Vatican après avoir voyagé avec lui dans son avion qui le ramenait de Lesbos en Grèce où il est allé plaider pour que tous ceux qui le désirent puissent rentrer en Europe.

Trois familles de réfugiés syriens musulmans sont montées à bord de l’avion du pape François, samedi après-midi, au terme de sa visite sur l’île grecque de Lesbos. « Le pape a souhaité adresser un signe d’accueil aux réfugiés, en revenant à Rome accompagné de trois familles de réfugiés syriens, soit 12 personnes au total, dont dix enfants », a déclaré le Vatican dans un communiqué.

Il s’agit de trois familles, deux originaires de Damas et l’autre de Deir Azzor, dans les territoires occupés par l’organisation Etat islamique (EI), précise le Vatican.

Selon les autorités grecques, ces familles, considérées comme « vulnérables », étaient hébergées au camp ouvert de Kara Tepe. « Il s’agit de personnes qui se trouvaient déjà dans les camps d’accueil de Lesbos avant l’accord entre l’Union européenne et la Turquie », ouvrant la voie au renvoi des arrivants vers Ankara, affirme le Vatican, qui évoque un accord entre le Saint-Siège et les « autorités compétentes grecques et italiennes ».

L’accueil des trois familles sera pris en charge par le Vatican, aidé dans un premier temps par la communauté de Sant’Egidio, organisation catholique proche du Vatican. Le tout petit Etat du Vatican, qui compte moins d’un millier d’habitants, héberge déjà deux familles de réfugiés.

Il faudra donc que François veille à leur faire construire une mosquée au cœur de l’État du Vatican afin que ses protégés puissent prier Allah, sinon il n’y aurait plus de liberté religieuse! Il faut croire qu’il ne se trouvait pas un seul chrétien à Lesbos pour inspirer la compassion paternelle du pape.

Source : http://www.medias-presse.info

Voir les commentaires

En 15 ans, 28.146 attaques terroristes mortelles ont été perpétrées par des musulmans de par le monde

18 Avril 2016, 05:24am

Publié par Thomas Joly

Libération et Le Parisien/Aujourd’hui se sont penchés la semaine dernière sur le casse-tête du salafisme dans nos banlieues. Si Libération, en sélectionnant trois quartiers, a bien voulu admettre que dans l’un d’eux pouvaient se poser des problèmes, c’est pour mieux invoquer les deux autres au titre de règle confirmant l’exception (titre de l’article de Libération du 10 avril : « Les “Molenbeek” français, trois villes derrière les amalgames. Saint-Denis, Roubaix et Lunel »).

L’on apprend que le salafisme est « un courant fondamentaliste prônant un retour à l’islam des origines » (Le Parisien, 12 avril)… Mais qu’était donc cet islam des origines ? Lorsque l’on voit avec quel aplomb l’islam présent passe par pertes et profits ses crimes de 12 siècles d’esclavage arabo-musulman… Depuis les attaques sur les tours jumelles, en 15 ans donc, 28.146 attaques terroristes mortelles ont été perpétrées par des musulmans de par le monde. Tous musulmans, mais aucun n’est représentatif du « véritable » islam. Serge Grouard, député LR du Loiret, a beau affirmer dans sa récente lettre aux musulmans de France que « le terrorisme est le fait de quelques dégénérés », le fait est que cette religion génère plus de 28.000 attentats en 15 ans. De quelque côté sémantique que l’on se tourne, l’islam est donc toujours victime, se tordant si nécessaire de douleur dans la surface de réparation, tel l’attaquant que le défenseur adverse n’a même pas effleuré. C’est ce qui rend cette religion si inquiétante à mon sens.

La lettre de Serge Grouard ne fait qu’illustrer une prise de conscience tardive du politique. Il suffisait de saisir la nature radicalement inédite de la situation dans laquelle se trouve l’espèce humaine : une expansion mondiale de l’islam, majoritairement par voie migratoire. Sa lettre aux musulmans de France pourrait s’adresser dans les mêmes termes aux musulmans de Belgique ou de Grande-Bretagne, d’Australie ou de Papouasie. La première faute incombe aux politiques : leur insondable sottise et leur couardise ont imposé le multiculturalisme. C’est exactement ce contre quoi de Gaulle prévenait dès 1958 : Colombey-les-Deux-Églises deviendrait Colombey-les-Deux-Mosquées. Même lorsque les instances musulmanes se démarquent des violences en avançant que « l’on ne peut tuer des innocents », demandons désormais, et à tout hasard, plus de précisions : qu’est-ce qu’un innocent en islam ? Bien des intellectuels en vue évoquent des différences de degré, mais non pas de nature…

Illustration du niveau de basse-fosse affiché par le politique, ce « tweet » du député PS Mennucci, rapporteur de la commission d’enquête sur les filières djihadistes, suite à l’interpellation de François Hollande par la mère (Véronique Roy) d’un djihadiste mort en Syrie, au cours de l’émission spéciale sur France 2 jeudi soir : « La mère du djihadiste n’a donc aucune responsabilité dans l’évolution de son fils, tout ça est la faute de François Hollande. » Lequel Hollande affirme par ailleurs à tort que la fameuse mosquée de Brest est fermée… Notre sécurité est en de bonnes mains. Gageons, au passage, que si la maman s’était prénommée Fatima et non Véronique, jamais ce pauvre Mennucci n’aurait osé proférer une sottise d’une telle crasse.

Serge Grouard appelle encore les musulmans de France à faire « leur révolution intérieure » : imaginons un article du Code de la route stipulant qu’un automobiliste n’a pas le droit de ne pas s’arrêter à un stop. Exercice : faites une lecture successivement modérée et fondamentaliste de cet article, sachant que Dieu l’a rédigé et qu’à ce titre, il est interdit de le modifier. Bonne chance à tous.

Silvio Molenaar

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français

18 Avril 2016, 05:21am

Publié par Thomas Joly

Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français
Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français
Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français
Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français
Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français
Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français
Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français
Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français
Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français
Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français
Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français
Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français
Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français
Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français
Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français
Succès du Congrès nationaliste du Renouveau Français

C'est dans le cadre prestigieux et original d'une péniche transformée en salles de séminaire que s'est déroulé le Congrès nationaliste organisé par le Renouveau français dirigé par Thibaut de Chassey. Les nombreux participants ont pu écouter des interventions d'orateurs déterminés à entamer la reconquête nationale et visiter les nombreux stands présents.

Voir les commentaires

Mayotte : Chasse aux Blancs dans l’indifférence médiatique générale, un mort pour l'instant

16 Avril 2016, 13:29pm

Publié par Thomas Joly

Un métropolitain a été tué vendredi d’un ou plusieurs coups de couteau au niveau de la poitrine à Mayotte, a indiqué une source policière. La victime, âgée entre 30 et 40 ans, a été agressée peu après 20h à Kawéni, un quartier de Mamoudzou, chef-lieu de l’île. Elle est décédée de ses blessures plus tard dans la soirée.

D’après une source proche du dossier, l’homme aurait été poignardé alors qu’il allait récupérer son enfant à la sortie d’un cours de judo.

Depuis le 30 mars, l’île de Mayotte, dans l’océan Indien, est paralysée par une grève générale lancée par une intersyndicale du territoire. Les Mahorais, qui réclament une « égalité réelle » entre leur île et la métropole française, sont déchainés. Des émeutes urbaines marquent le quotidien des habitants. Témoignages d’expatriés et de touristes bretons pris dans la tourmente.

« Des blindés de la gendarmerie traversent le village, un hélicoptère tourne en permanence avec des projecteurs la nuit et lance des bombonnes lacrymogènes pour faire fuir les groupes de délinquants. L’autre jour, une chasse aux « n’zungus » (ndlr, les blancs) a été lancée par des jeunes. On n’ose plus sortir pour aller au travail. Mes enfants sont déscolarisés depuis le début des événements, on croule sous les immondices parce que le ramassage d’ordures ne se fait plus, des magasins sont pillés, les rayons se vident, il n’y a plus de frais… Je vis dans l’angoisse de ne plus avoir à manger pour mes enfants… ».

Source : http://www.fdesouche.com/720061-chasse-aux-blancs-mayotte-dans-lindifference-mediatique-generale

Voir les commentaires

Les casseurs-pilleurs de gauche s’en donnent à cœur joie dans Paris, malgré « l'état d'urgence »

16 Avril 2016, 13:20pm

Publié par Thomas Joly

Jeudi soir, une partie de la manifestation de « Nuit debout » autorisée malgré l’état d’urgence, a quitté la place de la République suite à l’intervention télévisée de François Hollande, pour se diriger vers les Xe et XIXe arrondissements, où elle a pu casser et piller à son aise. Ainsi qu’en témoignait sur BFMTV aujourd’hui un concessionnaire automobile dont le commerce a été ravagé : « qu’est-ce que ça aurait été s’il n’y avait pas eu d’état d’urgence ? » Ils étaient en foule ainsi que le montre la prise d’assaut d’un des Supermarché Franprix.

Et surtout pas d’amalgame ! Tenue à bout de bras par les gros médias (donc de gauche!), « Nuit debout » a surtout pour résultat de mettre Paris à sac, sans que les forces de police n’interviennent alors que l’Etat nous impose par ailleurs un état d’urgence au nom duquel le général Piquemal a été arrêté parce qu’il avait osé prendre la parole dans une manifestation pacifique qui avait le tort de dénoncer l’immigration/invasion. Il est vrai que « Nuit debout » est un mouvement gauchiste, inspiré de Podemos en Espagne, qui espère sauver la gauche du fiasco. Donc pas de poursuites contre les amis du système, même quand ils cassent les outils de travail des honnêtes gens. Par contre, ces casseurs pilleurs ont été gentiment détournés de l’Elysée, où ils comptaient se rendre, loin des centres du pouvoir où il leur a été laissé tout loisir de saccager et de piller ainsi que le montrent les vidéos.

Lire la suite : http://www.medias-presse.info/etat-durgence-pour-quoi-faire-les-casseurs-pilleurs-de-gauche-sen-donnent-a-coeur-joie-dans-paris/52801

Voir les commentaires

Le constat accablant d’un Chinois au Congo : « au lieu de progresser, vous avez fait machine arrière ! »

16 Avril 2016, 13:08pm

Publié par Thomas Joly

Le discours victimaire des Africains ou Maghrébins est une imposture. Un Chinois résume, en deux minutes, l’escroquerie de la rhétorique tiers-mondiste anti-occidentale. L’attitude du Congolais est révélatrice : déni, protestation, refus d’assumer ses responsabilités.

Source : http://borislelay.com

Voir les commentaires

La moitié des éoliennes tournent dans le vide et ne sont pas raccordées au réseau EDF

15 Avril 2016, 12:11pm

Publié par Thomas Joly

Selon le Canard, sur 21.000 mégawatts de puissance éolienne installée en France : 10.300 sont raccordés au réseau et... 10.700 tournent dans le vide ! La raison ? ERDF et RTE, en charge du réseau et émanations d'un EDF « obsédé par le nucléaire », traînent des pieds pour raccorder les éoliennes.

« Traînent les pieds » à quel point ? En 2015, moins de 1.000 MW éoliens ont été raccordés au réseau. A ce train-là, il faudra plus de 10 ans pour résorber la file d'attente. On espère que vous trouvez que les éoliennes c'est joli, car (dans 50 % des cas) c'est à ça que ça sert.

Source : http://timetosignoff.fr/2016-04-13/whaaaaat

Voir les commentaires