Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Carl Lang et les militants du Parti de la France étaient à Nieppe (59) dimanche 24 avril

25 Avril 2016, 05:01am

Publié par Thomas Joly

Carl Lang et les militants du Parti de la France étaient à Nieppe (59) dimanche 24 avril
Carl Lang et les militants du Parti de la France étaient à Nieppe (59) dimanche 24 avril
Carl Lang et les militants du Parti de la France étaient à Nieppe (59) dimanche 24 avril
Carl Lang et les militants du Parti de la France étaient à Nieppe (59) dimanche 24 avril
Carl Lang et les militants du Parti de la France étaient à Nieppe (59) dimanche 24 avril
Carl Lang et les militants du Parti de la France étaient à Nieppe (59) dimanche 24 avril
Carl Lang et les militants du Parti de la France étaient à Nieppe (59) dimanche 24 avril
Carl Lang et les militants du Parti de la France étaient à Nieppe (59) dimanche 24 avril
Carl Lang et les militants du Parti de la France étaient à Nieppe (59) dimanche 24 avril
Carl Lang et les militants du Parti de la France étaient à Nieppe (59) dimanche 24 avril
Carl Lang et les militants du Parti de la France étaient à Nieppe (59) dimanche 24 avril

Dimanche 24 avril, Carl Lang, Président du Parti de la France, était à Nieppe (59), à l'invitation de Roland Hélie et de Luc Pécharman, pour la 4ème Journée nationaliste et identitaire organisée par Synthèse Nationale.

Les militants du PdF étaient également venus en nombre et les participants ont pu les rencontrer au stand très visité du PdF.

La journée a été rythmée par les interventions de plusieurs orateurs dont Carl Lang qui a rappelé la volonté du Parti de la France de décoloniser et de désislamiser la France dans un discours combatif et rempli d'espoir.

Voir les commentaires

L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)

23 Avril 2016, 18:21pm

Publié par Thomas Joly

L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)
L'unité de la droite nationale autour de Roger Holeindre à Ailly-Le-Haut-Clocher (80)

C'est dans une ambiance conviviale et combative que se sont retrouvés près de cinquante militants patriotes dans la paisible bourgade d'Ailly-Le-Haut-Clocher (80) sous le signe de l'unité de la droite nationale.

En effet, autour de Roger Holeindre, Président d'honneur du Parti de la France, étaient présents des élus du Front National (la Conseillère régionale Sylvie Saillard, les Conseillers départementaux de Guise [02] Marion Saillard et Armand Pollet, Yvon Flahaut conseiller municipal d'Abbeville), des militants et cadres du PdF, des militants du SIEL.

Sabrina Le Corronc, Déléguée du PdF pour la Somme, a souhaité la bienvenue aux participants et les a invité à rejoindre les équipes militantes du Parti de la France pour mener des actions unitaires de résistance dans le département.

David Martin, co-organisateur de la journée, porte-parole du « NON au changement de peuple et de civilisation », a ensuite appelé au rassemblement des patriotes de bonne volonté pour mener le combat de civilisation qu'il faudra mener face à la submersion migratoire.

Thomas Joly, Secrétaire général du PdF, a ensuite convié les participants au IIIe Congrès du Parti de la France qui se déroulera le 7 mai prochain à Paris. Il a ensuite évoqué l'importance de connaître notre passé, pour mieux comprendre la situation actuelle et surtout pour préparer l'avenir qui sera bien sombre si aucun changement politique radical n'a lieu dans les années à venir.

Enfin, Roger Holeindre, Président du Cercle National des Combattants, co-fondateur du Front National, a livré un discours tonitruant dont il a le secret, prenant l'auditoire aux tripes et exortant les militants nationaux à se rassembler sur l'essentiel pour que vive la France française.

Voir les commentaires

Valls apporte son soutien « politique et financier » à l’Institut du monde arabe

22 Avril 2016, 05:47am

Publié par Thomas Joly

Le Premier ministre Manuel Valls a inauguré jeudi soir l’exposition « Jardins d’Orient » à l’Institut du monde arabe, auquel il a exprimé un soutien appuyé en présence du président de l’IMA, l'inénarable Jack Lang.

« Vous nous trouverez toujours à vos côtés pour promouvoir l’Institut du Monde arabe, pour le soutenir au plan politique comme sur le plan financier bien évidemment », a dit Manuel Valls lors d’une courte allocution, saluant au passage le « rôle de passeur » (sic) de Jack Lang.

Ce type d’expositions montrent à quel point « les civilisations orientales, arabes, islamiques, sont anciennes, riches et vivantes. Et pour nos compatriotes, nos concitoyens de culture ou de confession musulmane, c’est un motif de fierté, pour eux, mais pour nous aussi », a souligné aussi le Premier ministre islamo-collabo.

« A ceux qui s’interrogent sur la place de l’islam en France, un questionnement ma foi normal dans le monde que nous vivons, avec les événements que nous traversons, vos expositions, les expositions de l’Institut du monde arabe sont la plus belle des réponses à cette interrogation », a-t-il poursuivi.

« C’est aussi un signe d’apaisement. Votre message, c’est que les civilisations, quand elles se côtoient, s’enrichissent », a dit encore le Premier ministre afin de justifier la colonisation de notre pays.

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires

Pire que la viande frelatée, le poisson est l’aliment le plus pollué

22 Avril 2016, 05:23am

Publié par Thomas Joly

Des années qu’on nous le répète : il faut manger du poisson ! C’est bon pour la santé, c’est sain, plein de bons oméga-3 et tout et tout. Un produit naturel, le poisson. Pas une bête frelatée comme tous ces quadrupèdes et ces bipèdes élevés dans des univers concentrationnaires et drogués de saloperies tout le temps que dure leur courte existence. Laquelle s’achève, de surcroît, dans la sauvagerie la plus totale, comme on l’a vu récemment. Le poisson, lui au moins, échappe au gavage chimique et à la barbarie des abattoirs.

Voilà donc ce qu’on nous dit. Sauf que c’est faux, archi-faux ! Désormais, des fermes du Vietnam aux saumons sauvages du Pacifique en passant par les fjords de Norvège pour finir dans nos supermarchés, le poisson est l’une des denrées les plus polluées et les plus toxiques pour la santé humaine !

On a ainsi découvert, récemment, que les saumons sauvages – je souligne – du Pacifique, sur la côte nord-ouest des États-Unis, étaient non seulement gavés de mercure et autres métaux lourds ainsi que d’œstrogènes, mais qu’ils étaient également shootés au Prozac et à la Metformine. Non qu’ils soient particulièrement dépressifs ou diabétiques, mais parce que les bassins où l’on déverse toutes ces cochonneries alimentent les petits ruisseaux qui font les grandes rivières qui vont à la mer.

Et, voyez-vous, à l’autre bout de la chaîne, ça n’est évidemment pas mieux. Car entre le moment où le poisson estropié est pêché et découpé et celui où il atterrit dans nos poissonneries et sur nos tables, il lui arrive encore des bricoles.

C’est l’association 60 millions de consommateurs qui publie, aujourd’hui, un dossier sur « les produits à base de poisson ». Son titre : « Tout est-il bon dans le poisson ? » Réponse : NON.

Plus de 130 références ont été analysées, du frais comme du surgelé, du bon marché comme du produit « de luxe ». En tête des poissons plombés (dans tous les sens du mot), le roi de la chaîne alimentaire : le thon. Sur les 15 marques analysées, toutes sont contaminées, mais les plus « saines » sont paradoxalement les moins chères : c’est le thon Leader Price qui contient le moins de métaux. Plus grave : trois références présentent même « des fragments de cœur et des traces d’ovocytes ». Miam !

Dénoncée également : la méthode du « trempage, qui consiste à gorger un produit d’eau ». Là-dessus, les coquilles Saint-Jacques arrivent en tête. C’est une vieille histoire maintes fois dénoncée, mais « ça ne s’est pas amélioré, c’est triste de voir qu’on continue à payer de l’eau au prix de la noix de Saint-Jacques », déplore Thomas Laurenceau, interrogé par Le Figaro. Idem pour les bâtonnets de surimi ou les rillettes de poisson, dont la teneur en poisson peut varier de 20 à 45 % selon les marques.

Une bonne nouvelle quand même, dit le rédacteur en chef du magazine : « La qualité n’est pas un luxe réservé à ceux qui ont de l’argent puisque Leader Price, Carrefour et Lidl sortent en tête du classement avec une qualité de poisson tout à fait correcte. »

Marie Delarue

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Justice politique : Boris Le Lay condamné à 2 ans de prison ferme !

22 Avril 2016, 05:18am

Publié par Thomas Joly

 

Le tribunal correctionnel de Brest a condamné, jeudi soir, le nationaliste Boris Le Lay, à deux ans de prison ferme pour incitation à la haine raciale.

Une nouvelle condamnation au casier judiciaire déjà bien chargé de Boris Le Lay, ce militant nationaliste qui multiplie, selon la justice socialiste française, sur son site Breizh Atao, les provocations à la haine ou la violence en raison de l'origine, l'ethnie, la nation, la race ou la religion des personnes auxquelles il s'attaque. En septembre 2015, il s'en était pris à une procureure du tribunal de grande instance de Quimper, dont il avait mis en cause l'origine supposée africaine.

Comme d'habitude, Boris Le Lay n'était pas présent ce jeudi à l'audience correctionnelle de Brest. Le dossier avait été « dépaysé » dans cette juridiction, puisqu'il ne pouvait être jugé dans le tribunal de Quimper où est en poste la procureure ciblée par les propos incriminés.

La procureure de Brest a requis 8 mois de prison ferme. Après un très court délibéré, les juges ont condamné Boris Le Lay à 1 an de prison ferme et révoqué un suris de 1 an prononcé en 2013 par la cour d'appel de Rennes. Soit deux de prison ferme au total, assortis d'un mandat d'arrêt.

Ce sera le troisième mandat d'arrêt lancé à l'encontre de Boris Le Lay. Sa précédente condamnation à 6 mois de prison ferme pour des motifs identiques, avait précisément été prononcée par le tribunal correctionnel de Quimper, en mai 2015 pour une diatribe jugée raciste contre le sonneur bigouden Yannick Martin. Âgé de 33 ans, Boris Le Lay, natif de Quimper, est supposé vivre au Japon. (Source)

Voici la réaction de Boris Le Lay à cette condamnation politique :

« Chers amis, le gouvernement français et ses magistrats brestois m'ont condamné à deux ans de prison ferme pour un article de blog qu'ils m'attribuent et qu'ils ont qualifié de "raciste".

Je n'étais pas averti du procès, donc sans avocat. Cet énième volet répressif traduit la réalité du régime autoritaire qui sévit désormais en France ou la liberté d'expression n'existe plus, surtout si le pouvoir estime qu'elle est exercée contre lui.

Je n'ai pas de raison de me taire et de me courber devant des juges, un gouvernement et des journalistes stipendiés par lui. Une justice qui protège les criminels de grand chemin, les politiciens corrompus et se montre d'une grande complaisance à l'égard des islamistes n'est pas une justice, mais le bras séculier d'une tyrannie menant la population au devant de terribles drames.

Si je suis condamné à deux ans de prison pour un article supposément "raciste", l'imam salafiste de Brest peut tranquillement légitimer le viol des femmes non-voilées et ouvrir une école coranique. Ce régime aux abois court à sa ruine et j'entends bien le combattre tant que Dieu me prêtera vie. Et à la fin, nous gagnerons. »

Voir les commentaires

Congrès du Parti de la France : un car gratuit au départ de Vernon (27)

22 Avril 2016, 05:04am

Publié par Thomas Joly

Le Parti de la France de l'Eure organise un déplacement en car, au départ de Vernon à 8h00 le 7 mai prochain, pour toutes les personnes qui désirent assister au IIIe Congrès du PdF. Aucune participation n'est demandée.

Réservation obligatoire au 06.12.90.45.64

Voir les commentaires

Vivre ensemble à Montréal : un Congolais égorge publiquement une jeune Canadienne

21 Avril 2016, 05:49am

Publié par Thomas Joly

Vivre ensemble à Montréal : un Congolais égorge publiquement une jeune Canadienne

Dimanche 10 avril, Clémence Beaulieu-Patry (20 ans) travaillait lorsqu’un homme d’origine congolaise est entré dans l’épicerie et s’est dirigé dans le rayon des vêtements pour la poignarder.

Selon des témoins qui ont visionné les images captées par les caméras de sécurité du Maxi, l’homme est entré d’un pas décidé et semblait savoir exactement où il se dirigeait.

S’en est suivie une traque de plusieurs jours, jusqu’à ce que Tshilumba soit arrêté.

Les nombreuses informations fournies par des citoyens à la suite de la diffusion d’images du suspect, tirées des caméras de surveillance du supermarché, ont conduit les enquêteurs à la rue Davidson, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve.

Les policiers ont procédé à l’arrestation de Randy Tshilumba sans qu’il oppose la moindre résistance.

Selon des informations obtenues par la journaliste Karine Bastien, Tshilumba et la victime, Clémence Beaulieu-Patry, ont fréquenté la même école secondaire. Ils n’ont toutefois jamais entretenu de liaison amoureuse. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) confirme qu’il y a un lien entre les deux, sans en révéler la nature.

Source : http://breizatao.com

Voir les commentaires

À ceux qui passent leur temps à geindre à propos de l'esclavage

21 Avril 2016, 05:25am

Publié par Thomas Joly

Il est toujours bon de rappeler à ceux qui passent leur temps à chouiner à propos de l'esclavage, qu'il y a 100 ans à peine, au cœur de l'Europe, enfants, femmes et hommes de condition pauvre mourraient à petit feu dans la noirceur des profondeurs terrestres pour un salaire leur permettant à peine de vivre.

Voir les commentaires

Les réfugiés, des personnes tellement proches…

21 Avril 2016, 05:22am

Publié par Thomas Joly

En ce moment, de nombreuses captures d’écran de pages Facebook et de comptes Instagram tournent sur les réseaux. L’on y voit des hommes qui semblent avoir entre 20 et 40 ans. Ils posent en photo avec des fillettes. Au vu des images, ces hommes considèrent ces filles prépubères comme « leur petite amie » et les décrivent comme « magnifiques », « trop belles », « trop mignonnes ».

Selon le média finlandais Mvlehti qui a mené l’enquête, ces hommes sont des migrants et les fillettes sont finlandaises et viennent de la ville de Saarijärvi. Après avoir réussi à les identifier, les reporters sont entrés en contact avec leurs familles afin de les prévenir. À leur surprise, ces dernières étaient au courant et ont répondu « que c’était tout à fait normal et qu’il n’y avait aucune allusion sexuelle dans ces clichés ». Une mère ajoute : « Ils sont justes amis, il est tout à fait normal pour des gars de les appeler “bébé” et de dire qu’ils “les aiment”. » Dans une autre conversation, la mère d’une des fillettes déclare : « C’est tout à fait normal, pour des adultes, de traîner avec des filles de 13 ans, ils n’ont pas la même culture que nous. » Un père tente d’être rassurant en déclarant que les fillettes sont encadrées par des adultes finlandais. On se demande alors où ils/elles sont, à moins qu’il s’agisse des personnes qui prennent les photos…

Toujours d’après Mvlehti, la mère d’une des filles travaille dans un « camp pour réfugiés ». Sa fille a 10 ans et ses parents souhaitent lui apprendre la tolérance, l’ouverture d’esprit et l’acceptation des différences culturelles. En bref, elle veut lui bourrer le crâne avec du multiculturalisme.

Cette maman a raison et j’espère qu’elle enrichira culturellement sa fille en lui parlant, par exemple, de la pratique du « taharrush gamea », qui est devenu tristement célèbre après le réveillon de Cologne. Si elle a aussi un garçon, peut-être peut-elle aussi lui apprendre ce qu’est le « bacha bazi » qui, en dialecte afghan, veut dire « jouer avec les garçons », qui sont généralement des prépubères et sont vendus comme prostitués à des hommes riches ou puissants afin de les divertir avec des danses érotiques et autres activités sexuelles. Cette entreprise prospère en Afghanistan et au Pakistan, mais commence aussi à l’être en Europe. Ainsi, comme le rapportait en janvier 2016 le Daily Mail, dix policiers suédois avaient été forcés de fuir pour préserver leur vie après avoir été attaqués par une foule de « demandeurs d’asile » alors qu’ils cherchaient à sortir un jeune garçon de 10 ans qui auraient été « violé de manière répétée » dans le centre pour réfugiés…

De toute manière, que les parents apprennent ces termes ou pas, cela n’a vraiment pas d’importance. En soutenant cette immigration folle, ces mères et pères ont fait en sorte que ces pratiques entrent dans notre vocabulaire quotidien, comme le sont devenus des mots comme « djihad », « allah akbar », « kuffar » ou encore « dhimmi » qui, il y a encore 10 ans, étaient vagues, voire inconnus pour beaucoup.

Xavier Scott

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

L’État Islamique et la mafia italienne associés dans le trafic de drogue

21 Avril 2016, 05:11am

Publié par Thomas Joly

L’Etat Islamique et la mafia italienne collaborent pour faire passer le haschisch d’Afrique du Nord vers l’Europe. C’est le procureur antimafia Franco Roberti qui l’a affirmé à l’agence Reuters.

Selon ce magistrat, la police a trouvé les preuves que le crime organisé italien et des « terroristes présumés » de l’Etat Islamique travaillent ensemble dans le trafic de drogue. La route du cannabis vers l’Europe passe par Casablanca au Maroc, par l’Algérie et la Tunisie, puis la ville de Tobrouk en Libye. Cette route du cannabis est en partie sous le contrôle de l’Etat Islamique.

L’Etat Islamique gagne des millions dans cette affaire. Un rapport publié par le bureau de recherche IHS estime que le trafic de drogue représente 7 % du revenu total du groupe terroriste sachant que l’Etat Islamique ne contrôle qu’une partie de la route du cannabis.

Source : http://www.medias-presse.info

Voir les commentaires

MMA : un combattant « français » dédie sa victoire aux terroristes Merah et Abdeslam et appelle au jihad devant le public

20 Avril 2016, 18:03pm

Publié par Thomas Joly

Les plus de mille spectateurs de la Fight Night – un événement de MMA (arts martiaux mixtes) au Casino de Montreux (Suisse) – ont vécu un moment troublant, samedi. A la fin du quatrième des neuf combats prévus, le lutteur « français » [en réalité tchétchène] Magomed Guekhaiev a soudain pris le micro des mains du présentateur et hurlé « Allahu akbar » à plusieurs reprises, avant de se faire huer copieusement.

« Cela signifie "Dieu est le plus grand". Certains footballeurs se marquent du signe de la croix », tempère le dhimmi Jean-François Collet, directeur de Grand Chelem Event SA et organisateur de la soirée. Mais une toute autre version semble émerger.

« Après avoir remercié son entraîneur, le type a dédié sa victoire à ses frères de Toulouse et dans le monde, à Mohamed et à Salah », raconte Julien qui se trouvait dans le public. « Je suis persuadé que c’était clairement une référence aux terroristes Mohamed Merah et Salah Abdeslam. » Une apologie de l’islamisme radical que confirme Halbat, lui aussi présent: « Ensuite, il a parlé en arabe. Une amie marocaine assise avec moi a compris son discours. Elle était scandalisée qu’on le laisse ainsi faire sa propagande. C’est choquant. »

David, également dans l’assistance, abonde dans ce sens. « Ceci était bel et bien un appel au jihad. »

Source : http://www.contre-info.com/

Voir les commentaires

Quand la préfecture de police félicite Nuit debout…

20 Avril 2016, 17:47pm

Publié par Thomas Joly

On croit rêver. Dans un communiqué officiel daté de mardi, la préfecture de police de Paris a félicité les organisateurs de Nuit debout, qui ont « pris acte de ses demandes et mis en œuvre les dispositions nécessaires » pour faire en sorte que, pendant le week-end, ne se renouvellent pas les déprédations qui ont eu lieu précédemment. « Cette manifestation se passe maintenant sans incident et dans le calme », se réjouit la préfecture, grâce à une commission baptisée poétiquement « Accueil et sérénité ». Alain Finkielkraut, d’ailleurs, en témoigne un peu partout dans la presse : il a reçu un accueil on ne peut plus serein, sans incident et dans le calme.

Braves petits, que Christiane Taubira considère avec « tendresse » et « espoir ». Que l’on morigène doucement quand vraiment ils dépassent les bornes – mais il faut bien que jeunesse se passe, n’est-ce pas, même si cette « jeunesse » frise à dire vrai la quarantaine – et que l’on embrasse avec emportement sur la bouche dans tous les autres cas. Comme un petit délinquant que l’on porterait au pinacle parce que, pour une fois, il n’a piqué que de la menue monnaie dans la caisse.

Pour la Manif pour tous, en revanche, on n’avait pas de mots assez durs. Ramassaient-ils les papiers gras, évitaient-ils les parterres de jonquilles qu’on les accusait encore de ne pas être en lévitation : non mais, regardez comme ces sagouins ont piétiné le gazon ! Qu’ils remboursent ! Le pire est qu’il aurait pris la fantaisie, à la mairie de Paris ou à la préfecture de police, de leur intimer l’ordre de ne manifester à l’avenir qu’en chaussettes, je crois qu’ils se seraient exécutés…

Car si, comme l’écrit le psychanalyste Michel Schneider, l’État est devenu Big Mother, il s’agit de la marâtre de Cendrillon ou de la mère Thénardier. Il y a Cosette, l’enfant bouc émissaire qui ne sait plus quoi faire pour qu’on l’aime et qui ne finit pas ne plus s’aimer lui-même, persuadé qu’il doit bien être un peu fautif pour qu’on l’exècre à ce point, et il y a les autres, veules et gâtés, que l’on adule et qui deviennent chaque jour plus odieux.

Le spectacle offert par Nuit debout n’est, il faut le dire, que la reproduction, hors les murs, de ce qu’on observe dans le huis clos de la plupart des universités françaises depuis des lustres. Les associations d’extrême gauche, peuplées des mêmes « étudiants » au long cours, y règnent en maître. Une association dissidente tente-t-elle de se présenter aux élections ? Les quelques candidats kamikazes rasent les murs, craignant d’être reconnus. S’ils tentent de tracter à la sortie, on leur réserve un « accueil Finkielkraut »… en mille fois pire.

« Qui sème le vent récolte la tempête », répondit sentencieusement un président d’université complice et masochiste à la sage bourgeoise catholique en escarpins que j’étais, venue naïvement se plaindre de n’avoir pu déposer sa liste le jour J parce que celle-ci n’avait pas eu l’heur de plaire aux nervis de l’UNEF. Un appariteur s’était même fait casser le nez dans la bataille mais c’était, paraît-il, ma faute. Par ma simple présence – existence ? -, je les avais « provoqués », pour reprendre les mots de Besancenot à l’endroit de Finkielkraut.

Aucun gouvernement n’a jamais eu le courage de mettre à bas ces tyranneaux. Aucun n’est parvenu, non plus, durant toutes ces années, à faire passer une vraie réforme touchant de près ou de loin l’enseignement supérieur. Et personne n’a fait de relation de cause à effet ?

Gabrielle Cluzel

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Thomas Joly, invité de TV Libertés

19 Avril 2016, 18:26pm

Publié par Thomas Joly

Ancien conseiller régional de Pïcardie, Thomas Joly est le secrétaire général du Parti de la France, le PDF de Carl Lang. Fondé en 2008, le PDF organise le 7 mai prochain son 3ème congrès en Seine-Saint-Denis. L’occasion pour Thomas Joly de revenir sur l’action de ce mouvement qui se donne pour mission de défendre notre identité française, notre culture et nos traditions, notre héritage de civilisation européenne. Le secrétaire général de ce parti qui se présente comme la droite nationale et européenne, la droite des valeurs et la droites des libertés économiques, entend profiter de l’année 2016 pour continuer à organiser et structurer les fédérations du PDF.

Source : http://www.tvlibertes.com

Voir les commentaires