Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

L'économie britannique sortirait gagnante d'un départ de l'Union européenne

29 Avril 2016, 05:16am

Publié par Thomas Joly

C'est ce que pense un groupe de huit économistes dans un rapport publié jeudi. Roger Bootle, le président du cabinet d'études Capital Economics, explique : "Sur les 20 dernières années, le bilan économique de l'UE a été très faible comparé à d'autres pays développés, et ce pas seulement en raison de l'euro mais aussi d'une série de mauvaises décisions". "Le fardeau réglementaire, la mauvaise utilisation des fonds de l'UE et la focalisation de l'attention politique sur les questions de réforme de l'UE ont contribué à cette mauvaise performance économique".

Il fait partie d'un groupe de huit économistes indépendants regroupés sous la bannière "Economists for Brexit", dont Gerard Lyons, ancien économiste en chef de la banque Standard Chartered et aujourd'hui conseiller du maire conservateur de Londres Boris Johnson.

Ils réfutent les arguments du Trésor britannique et du chancelier de l'Échiquier George Osborne, qui ont estimé qu'une sortie de l'UE aurait de graves conséquences économiques et amputerait chaque foyer britannique d'environ 4.300 livres (5.540 euros) de revenus par an.

Ils développent les bénéfices qu'un Brexit apporterait du point de vue de la régulation, de l'emploi, de l'immigration ou encore de la place de la City de Londres en Europe. Ils défendent la simple application des règles de base de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) dans les rapports entre le Royaume-Uni et les pays de l'UE, sans négocier de nouvel accord :

"Quitter l'UE, sans négocier un nouvel accord avec l'UE et sans élever de nouvelles barrières commerciales, apporterait un gain d'environ 4% au PIB" sur 10 ans.

Source : http://lesalonbeige.blogs.com

Voir les commentaires

Salah Abdeslam à Fleury-Mérogis : la population carcérale divisée

29 Avril 2016, 05:11am

Publié par Thomas Joly

Selon plusieurs témoins cités dans les médias nationaux, les partisans et les détracteurs du dixième homme ont fait jeu égal à l’applaudimètre. Les acclamations ne surprendront pas ceux qui connaissent l’opinion générale de la voyoucratie « nationale », souvent sympathisante de la cause terroriste, ou au moins indifférente. Les terroristes sont des vedettes dans de nombreux quartiers, pudiquement qualifiés de « populaires ».

On se souviendra, d’ailleurs, d’une chanson du groupe de rap lyonnais Zone 3 qui, reprenant parodiquement « La Marseillaise », lançait : « Si tu fermes pas ta gueule, on te la fait à la Merah. » Issus des mêmes quartiers, biberonnés à l’infra-culture et souvent dotés de curricula vitae criminels qui tiennent lieu de diplômes, les terroristes passent pour s’être purifiés par la pratique d’un islam, perçu, à tort ou à raison, comme celui des origines. Dans ces conditions, il n’est guère surprenant que Salah Abdeslam, un frère, soit élevé au rang de héros de la communauté.

Les lecteurs les plus ignorants auront probablement espéré, à la lecture de ce rapide exposé, que les détracteurs du terroriste soient les ultimes reliquats du patriotisme en ces lieux peu accueillants. Si vous étiez dans ce cas, sachez que vous vous trompiez. Il semblerait plutôt que les sifflets et les injures aient été le fait de la frange la plus radicale des détenus. Les islamistes de Fleury-Mérogis, nombreux et influents, semblent reprocher à Salah Abdeslam son attitude durant les attentats parisiens. Il est maintenant su de tous que Salah Abdeslam s’est enfui le soir du 13 novembre, ce qui lui est reproché par les islamistes emprisonnés qui le jugent coupable de trahison, ou de lâcheté.

Il est communément admis que les musulmans représentent entre 60 et 80 % de la population carcérale du pays. Parmi ces prisonniers, combien ressortiront demain commettre des méfaits de plus grande ampleur ? Combien se seront déterminés à basculer dans le terrorisme pour laver les péchés d’une vie précédente faite de crimes ? Combien viendront en aide au terrorisme, indirectement, via les trafics de toutes sortes, tant d’armes que de drogue ? Nos prisons sont des bombes à retardement.

Salah Abdeslam doit être gardé en vie dans cet univers hyper-violent. Son témoignage sera précieux pour comprendre les méthodes opérationnelles de l’État islamique en France et en Europe. Ne surestimons, cependant, pas l’intérêt du personnage, qui se situait au rang le plus bas de la hiérarchie interne de l’organisation. Sven Mary, avocat belge, a récemment déclaré que son client avait l’ « intelligence d’un cendrier vide ».

Gabriel Robin

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Londres envahie : bientôt un maire islamiste ?

29 Avril 2016, 05:06am

Publié par Thomas Joly

Fils d’immigrés pakistanais, de religion musulmane, le candidat du Labour Party pour la charge de maire de Londres est en tête dans les sondages.

Londres, avec ses 5,7 millions d’électeurs, ira voter pour son futur maire dans 3 jours pour choisir le successeur de Boris Johnson qui, aujourd’hui, conduit la campagne pour le Brexit en Grande-Bretagne.

Plus grande capitale européenne, cœur de la finance internationale, ville multi-ethnique par excellence, Londres risque de se réveiller dans quelques jours avec le premier maire musulman de son histoire, Sadiq Khan, 45 ans. Immigré de la seconde génération, d’une famille de 8 enfants, d’humble extraction, tout l’oppose au candidat du parti conservateur, Zac Goldsmith, 41 ans, descendant de l’illustre famille juive allemande et ancien étudiant d’Eton et Cambridge, multimillionnaire.

Ces élections ont déchaîné une lutte féroce. En effet, la capitale du Royaume-Uni reste un des objectifs principaux du terrorisme islamique et il est impossible pour les Tory de ne pas ignorer et jouer sur le fait que le candidat travailliste est un musulman « dévot », un pratiquant. Il est suspecté par les Tory, qui en ont fait un argument majeur de leur campagne, d’être proche des milieux islamistes et antisémites. Il est attaqué pour avoir participé à une rencontre où était présent feu l’imam extrémiste d’Al Qaida, Anwar al-Awlaki, d’avoir tenu un discours, en 2008, au principal « festival » multiculturel musulman sur lequel flottait le drapeau noir du djihad et d’avoir un beau-frère, militant du groupe islamiste al-Mujajiroun.

En somme, aucun candidat pur jus pour la City londonienne !

Source : http://www.medias-presse.info

Voir les commentaires

Canal + : l’hémorragie d’abonnés continue, la chaîne des bobos va-t-elle finir par crever ?

28 Avril 2016, 05:31am

Publié par Thomas Joly

Émissions sur la sellette, tensions en interne… Depuis l’arrivée de Vincent Bolloré à la tête de la chaîne, la gestion de Canal+ défraie la chronique. Fin de « l’esprit Canal » ou pas, toujours est-il que la chaîne semble pour l’instant incapable d’enrayer l’hémorragie d’abonnés. D’après un document interne confidentiel dévoilé par le site internet Les Jours ce mercredi, la chaîne aurait perdu 200.000 abonnés au premier trimestre 2016. Plus précisément il y aurait eu 381.000 désabonnements contre seulement 185.000 abonnements.

En février, Vivendi – le propriétaire du groupe Canal – avait reconnu une baisse du nombre d’abonnés estimée par BFM Business à 218.000 abonnés entre juillet et décembre.

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires

Autriche : une loi pour décréter l'état d'urgence migratoire

28 Avril 2016, 05:15am

Publié par Thomas Joly

Au lendemain de l'arrivée en tête du candidat anti-immigration en Autriche, le Parlement autrichien a adopté mercredi, par 98 voix contre 67, une loi qui prévoit la possibilité de décréter un état d’urgence migratoire supprimant quasiment le droit d’asile. Cette loi, décriée par le HCR, permettra dans certaines circonstances de bloquer les migrants aux frontières sans même leur accorder la possibilité de formuler une demande d’asile.

La nouvelle loi limite aussi à trois ans l’octroi initial du droit d’asile, une mesure déjà en vigueur dans d’autres pays européens comme l’Allemagne. Elle restreint le regroupement familial pour les bénéficiaires de la protection subsidiaire, un statut moins favorable que l’asile et qui concerne principalement des Afghans. Le nouveau ministre de l’Intérieur Wolfgang Sobotka a fait du Rocard... : « Nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde ».

L’Autriche a accueilli 90.000 immigrés, soit plus de 1 % de sa population. L’Autriche a réaffirmé sa volonté de réintroduire des contrôles fin mai à sa frontière italienne et envisage d’ériger une clôture au col du Brenner, l’un des principaux axes de transit nord-sud à travers les Alpes.

Source : http://lesalonbeige.blogs.com

Voir les commentaires

Caen : y-a-t-il un pilote dans la ville ?

28 Avril 2016, 05:01am

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France du Calvados

Nuit debout qui dégénère, université bloquée, agressions d'étudiants hostiles au blocage, incendie volontaire d'un squat de "migrants" : y-a-t-il encore un pilote dans la ville de Caen ?

Depuis de nombreux jours, la ville de Caen est devenue une source de tension qui tend à devenir insupportable : feux de palettes et affrontements avec les forces de l'ordre place Saint-Sauveur sur fond de "Nuit debout", université bloquée par des militants ultra-agressifs dont les étudiants et les étudiantes commencent à se plaindre gravement (violences, menaces de viols, etc.), incendie volontaire par des "migrants" d'un bâtiment de la presqu'île qui était pressenti pour être classé au patrimoine historique, etc.

Cette avalanche d'événements négatifs qui dégradent le climat de la ville est à chaque fois le fait d'individus qui enfreignent la loi. Il ne devrait donc y avoir que des interpellations et un retour au calme.

Cependant, la mairie "de droite" laisse les agitateurs d'extrême gauche et les immigrés clandestins dans un état d'impunité insupportable pour les Caennais qui voient leur tranquillité et leur patrimoine être réduits à néant.

Le Parti de la France du Calvados appelle les autorités à faire appliquer la loi avec la même intransigeance que lorsqu'elles ont affaire à des automobilistes ou à des militants patriotes.

Voir les commentaires

Intox sur les chiffres du chômage : Hollande prépare sa candidature

27 Avril 2016, 05:39am

Publié par Thomas Joly

Un peu de désinformation pour préparer la candidature de François Hollande en 2017 (il a suspendu sa candidature à la baisse du chômage) : « Une baisse record. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A, c'est-à-dire sans aucune activité en mars, a reculé de 60.000 personnes, par rapport au mois de février, selon les chiffres publiés par le ministère du Travail, mardi 26 avril. C'est la plus importante baisse constatée depuis dix ans. »

La réalité est moins enthousiasmante : 

  • 60.000 chômeurs de moins en catégorie A
  • 51.300 de plus en catégorie B (demandeurs d'emploi travaillant 78 heures ou moins dans le mois) et C (ceux ayant travaillé plus de 78 heures). Pour ces deux catégories, c'est la progression la plus importante depuis 2006.
  • soit 8 700 chômeurs de moins au total.

Au total, le nombre de demandeurs d'emploi s'élève à 5.454.100 en mars 2016. Ce nombre diminue de 0,2 % par rapport au mois de février mais progresse de 3% sur un an (+ 158.300 personnes).

Source : http://lesalonbeige.blogs.com

Voir les commentaires

Les Brigandes : quand une secte antichrétienne et occultiste tente de subvertir la droite nationale !

27 Avril 2016, 05:19am

Publié par Thomas Joly

« Les Brigandes », un groupe de jeunes filles maniant la guitare et abordant des thèmes politiquement incorrects : il n’en fallait pas plus pour susciter l’engouement soudain de toute une mouvance, naïve et peu regardante.

Mais petit à petit un certain malaise se dessinait autour de ce groupe aux allures parfois « éthérées » : une haine farouche et aberrante envers les Jésuites, considérés comme le sommet d’un « complot illuminati » depuis leur fondation… Et plus récemment, une émission où elles s’attelaient à expliquer qu’il y avait une « bonne » franc-maçonnerie, en se basant sur l’interview d’un… franc-maçon…

Cela commençait à sentir le souffre. Et l’on apprend maintenant, par un article explosif dans le numéro de Rivarol paraissant ce jeudi, que les Brigandes sont l’émanation d’une secte ouvertement gnostique, antichrétienne, totalement illuminée, aux ordres d’un gourou délirant de 68 ans, Joël Labruyère, sous la coupe duquel une petite « communauté » vit entassée, de façon particulièrement glauque…

Quelques recherches sur internet corroborent facilement les témoignages recueillis, et l’on ne peut qu’être horrifié en repensant aux déguisements de chouannes, pour des malheureuses qui haïssent l’Eglise et méprisent les catholiques.

Ainsi dans l’ours de la revue occultiste Abraxas (sous-titrée « gnose, ésotérisme, sciences initiatiques… »), on retrouve Joël Labruyère ainsi que la meneuse des Brigandes, Marianne.

Lire la suite : http://www.contre-info.com/les-brigandes-quand-une-secte-antichretienne-et-occultiste-tente-de-subvertir-la-droite-nationale

Voir les commentaires

Femmes en banlieue : le grand déni

27 Avril 2016, 05:16am

Publié par Thomas Joly

« À moins de 20 kilomètres de Paris, des femmes ne vivent pas comme moi et n’ont pas les mêmes droits que moi », a déclaré mardi matin au micro d’Europe 1 Céline Pina, ancienne conseillère régionale d’Île-de-France, ancienne adjointe au maire d’une commune du Val-d’Oise.

Celle qui s’est fait connaître pour avoir vivement critiqué le Salon de la femme musulmane à Pontoise en septembre 2015 enfonce le clou : « Dans certains endroits, la condition pour occuper l’espace public est le voile. Et ça se passe ici et maintenant. »

Céline Pina dénonce le « déni » de la classe politique, la compromission des élus. De ce cri d’alarme, elle a fait un livre, Silence coupable, sorti le 18 octobre.

Bien sûr, elle n’est pas la première à le dire. Mais ses mots ont une portée particulière, un accent tout spécial de vérité. Simplement parce que Céline Pina vient du sérail socialiste. Que l’on imagine qu’elle a dû hésiter, reculer, peser, réfléchir avant de se lancer. Parce qu’il n’est jamais simple de se désolidariser de sa famille politique qui, comme toutes les familles, est un nid douillet pénible à quitter.

C’est donc que quelque chose de plus fort qu’elle, quelque chose qui devait l’empêcher de se regarder dans la glace, quelque chose qui doit s’appeler l’honnêteté l’a obligée à parler. On ne peut pas l’accuser de surfer sur les fantasmes, d’alimenter la haine, de jouer sur les peurs pour faire prospérer son fonds de commerce, car sa boutique, précisément, vend tout l’inverse. On ne peut qu’en déduire que tout ce qu’elle dit est exact.

Dans un entretien paru dans Le Point le 15 avril, elle témoignait : « Là où j’habite, à Cergy, […] beaucoup de femmes sont voilées de la tête au pied. La pression dans les quartiers est réelle. Les voilées font pression sur les autres dévoilées. […] On contraint les femmes à l’aliénation et à l’infantilisation. » Et de poursuivre, encore, dans les colonnes de Marianne le 18 avril : « Le voile n’est pas une pièce vestimentaire, c’est une forme de revendication politique. Il dit des femmes qu’elles sont impures, qu’elles sont des sexes ambulants et qu’elles doivent cacher cela. Il dit surtout qu’elles sont inférieures à l’homme. […] Alain Juppé m’a particulièrement déçue lorsqu’il a justifié l’autorisation du voile en parlant de sa mère qui portait un foulard à l’église. J’ai envie de lui dire : “Tu sais, Alain, ta mère qui portait un foulard, elle n’emmerdait pas les autres femmes pour qu’elle le porte”. »

Le retour de bâton a été immédiat : « C’est avant tout ma famille politique qui m’a agressée. […] traitée d’islamophobe, de raciste, de “faire le jeu du FN”. »

Mais les féministes, bien sûr, ont volé à son secours ? Céline Pina précise qu’elle n’appartient à aucune association féministe, mais celles-ci, naturellement, l’ont accueillie comme une lanceuse d’alerte, à la traçabilité politique de bon aloi, offrant toutes les garanties ? Comme le médecin spécialiste écoute le généraliste qui vient de lever un lièvre ?

Penses-tu. Deux jours après la sortie de Silence coupable se tenait le Hijjab Day à Sciences Po. J’ai surveillé toute la journée le compte Twitter d’Osez le féminisme : il n’a pas bronché. Encéphalogramme plat. Qu’on le dise à Céline Pina. Les copines l’ont plantée là. Elles oseront le féminisme une autre fois. Avec la couleur des boîtes de Playmo. Soubrettes empressées de la gauche depuis si longtemps, elles ne savent rien faire d’autre que lui servir la soupe.

Gabrielle Cluzel

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Nicolas Goas, nouveau Délégué des étudiants du Parti de la France

26 Avril 2016, 05:42am

Publié par Thomas Joly

Nicolas Goas, étudiant catholique en 4e année de médecine, âgé de 21 ans, a été nommé par le Bureau politique du Parti de la France Délégué des étudiants du PdF. Il aura en charge de coordonner et de structurer l'activité politique des étudiants militant au Parti de la France.

Voici comment il définit son engagement politique :

« J’ai pris la décision, il y a un an et demi, de rejoindre le Parti de la France. Ce fut mon premier engagement politique. Je n’ai jamais appartenu à aucune autre structure. Le déclin de notre patrie et la dissolution de notre civilisation européenne et chrétienne m’ont incité à franchir le pas. Les gouvernements de gauche comme de droite, qui se sont succédés ces quarante dernières années ont trahi la nation. Il est grand temps qu’ils soient balayés et remplacés par une nouvelle génération patriote.

Par ailleurs, ne souhaitant pas discuter du sexe des anges à la veille du possible effondrement de notre civilisation ; n’accordant pas tout à fait la même place à la famille, véritable cellule organique et pilier de la nation, qu’à la « culture du bonsaï » ; ne considérant pas le Grand Remplacement comme un fantasme racialiste mais bien comme la plus grande menace qu’aient eue à affronter les Européens dans leurs

Histoires nationales respectives, il m’est apparu naturel de rejoindre Carl Lang et le Parti de la France dans le combat civilisationnel qui s’annonce lors des années décisives à venir. »

Voir les commentaires