Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

NKM, entre koufarisme et connerisme

14 Septembre 2016, 06:50am

Publié par Thomas Joly

Serge Gainsbourg chantait « l’aquoibonisme », Nathalie Kosciusko-Morizet, elle, veut interdire le « koufarisme », courant islamique qui, à l’en croire, serait assimilable au « wahhabisme ». Pas de chance : dans les innombrables courants islamiques, il n’existe pas plus de « koufarisme » que de beurre en broche.

Ainsi, un « koufar », en vulgate musulmane, c’est un infidèle : au mieux, un juif ou un chrétien, soit un disciple des trois religions abrahamiques ; au pire, un « sans-Dieu », tel qu’on disait naguère chez les catholiques. Mais de « koufarisme » point, même dans les sous-courants islamiques les plus confidentiels.

Le gag, c’est que ce néologisme a été forgé en forme de boutade par Pierre Sautarel, fondateur du site Internet fdesouche, pas spécialement connu pour son islamophilie galopante. Lequel s’est fait un plaisir de tweeter : « L’EI c’est un peu la légion des volontaires français contre le koufarisme… » Encore une autre allusion historique ayant dû passer loin au-dessus du brushing de NKM.

Du coup, les blagues fusent, tandis que la blogosphère se tape les cuisses de rire devant l’ignorance crasse d’une possible postulante à la magistrature suprême. Pourtant, elle n’est pas la première dans cette foire aux cancres. En effet, souvenons-nous d’un certain Nicolas Sarkozy qui, en pleine campagne présidentielle de 2007, alors ministre de l’Intérieur (et donc des Cultes), était incapable d’expliquer au journaliste Jean-Jacques Bourdin, de RMC, la différence entre sunnites et chiites. Avant de s’en sortir par une pirouette digne d’un triple bonnet d’âne : « Je ne suis pas spécialiste en querelles ethniques. »

Après la « bravitude » chère à Ségolène Royal, la « cancritude » totale. Ou de l’art de mélanger tout et son contraire, de pratiquer à la fois anachronismes et amalgames historiques. Là, point de « koufarisme », juste du « béachélisme »…

Nicolas Gauthier

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

« Le fait d’être musulman en prison, ça vous offre la sécurité »

14 Septembre 2016, 06:45am

Publié par Thomas Joly

Minute a interrogé un gardien de prison sur son quotidien. Extraits :

« Des menaces, des insultes, des intimidations sur le thème : Tu verras quand je sortirai !

A Aiton, en Savoie, en mars dernier, un collègue a reçu une casserole d'huile bouillante. Ça n'a pas fait beaucoup de bruit. Mais pourtant, ce surveillant est handicapé à vie.

Des surveillants intervenaient, nombreux, pour porter secours à un détenu qui se faisait prendre a partie par une dizaine d'autres. Ils faisaient barrage et se sont retrouvés face à une meute armée de piquets en bois et de barres en métal, et qui leur lançait des boules de pétanque !

L'administration pénitentiaire souhaite juste protéger les détenus et acheter la paix sociale, en laissant le trafic de drogue prospérer. [...] Pour un directeur de prison, empêcher la drogue de circuler, ce serait ouvrir la boite de Pandore. Ce serait s'attirer des ennuis et faire parler de soi. Et [...] moins on parle de sa prison, mieux le directeur se porte.

Quant a l'islam en prison, il est omniprésent. On le sait depuis longtemps, le fait d’être musulman en prison, ça vous offre la sécurité. Et c'est valable pour tout le monde, même pour les violeurs d'enfants, appelés pointeurs dans le langage carcéral et considérés comme la lie des détenus. Les pointeurs subissent pressions, brimades et agressions. Or a Moulins-Yzeure, [...] l'un d'entre eux s'est converti à l'islam : depuis sa conversion, il ne subit ni pression ni brimade. C'est un frère disent les autres détenus. »

Source : http://lesalonbeige.blogs.com

Voir les commentaires

Un imam de l'UOIF révèle la stratégie des Frères Musulmans

14 Septembre 2016, 06:27am

Publié par Thomas Joly

L'imam Hassan Iquioussen affirme notamment : « Le frère a très bien dit : Il y a des associations musulmanes organisées qui ont fait du civisme. Ils ont poussé leurs ouailles à aller s’inscrire (...). Ils se sont inscrits. On a payé quelqu'un là-bas qui a pris leurs noms et leurs adresses. On se retrouve avec 853 personnes. La mosquée a 853 adhérents. Et puis on est parti. On s'est assis avec monsieur le maire et on a discuté avec lui : "monsieur le maire, je suis ici pour faire du business." Oui c'est du commerce. » (vers 5mn)

S'ensuit la description du chantage aux voix à l'égard du maire... Puis le vote : « Quand vous allez voter, vous y allez en famille, tu prends ta femme, tu prends tes enfants, ton chat, ton chien, tout ce qui bouge ; tu débarques le plus nombreux possible et tu te montres, et tu t’exprimes. Mes sœurs, si vous ne portez pas le voile ce jour-là mettez un voile. Celles qui en portent déjà un, mettez-en deux. » (à la fin)

Source : http://lesalonbeige.blogs.com

Voir les commentaires

Alstom Belfort, mais pour qui nous prennent-ils ?!

14 Septembre 2016, 06:09am

Publié par Thomas Joly

Communiqué de Christophe Devillers, Délégué du Parti de la France pour la Franche-Comté

Comme un triste air de déjà vu à Grandrange ou à Florange, à quelques mois des élections présidentielles et législatives de 2017 et alors que l’Etat actionnaire au sein d’Alstom assure n’avoir rien vu venir, François Hollande et son gouvernement assurent être « mobilisés et déterminés à pérenniser l’activité sur le site de Belfort et à sauvegarder les emplois menacés ».

Malhonnêteté intellectuelle et morale ou vulgaire aveu d’incompétence, les nouvelles promesses socialistes n’engagent déjà que celles et ceux qui voudront bien y croire au lendemain de la démission (prémonitoire ?) d’un Emmanuel Macron que l’on présente aujourd’hui comme le nouveau messie de l’économie Française !

Alors, curieusement, ce qui n’était jusque-là pas possible ou prévu avant l’annonce de la suppression du site belfortain est soudainement possible par la mise à contribution précipitée de la SNCF - déjà lourdement endettée - et de la RATP pour gonfler (artificiellement ?) des carnets de commande dans l’espoir d’assurer de l’activité uniquement pour quelques mois, le temps de refiler la patate chaude au successeur de l’Elysée.

Au final, dans un avenir plus qu’incertain, c’est encore et toujours les ouvriers français qui trinqueront assurément, victimes des promesses électorales alors que l’Etat socialiste n’a jamais été aussi prévoyant pour organiser l’invasion migratoire de la France en accueillant généreusement des migrants aux frais du contribuable !

Voir les commentaires

Un expert en drague va expliquer aux migrants comment choper des Allemandes

13 Septembre 2016, 06:56am

Publié par Thomas Joly

La journée de formation aura lieu dans la ville de Essen, située à l’ouest de l’Allemagne. Le coach va apprendre aux migrants à aguicher de l’Allemande. Un accent sera mis sur la drague en ligne, afin de faciliter les rencontres pour un soir.

Le journal allemand Der Westen publie une interview de l’organisateur. Horst Wenzel, c’est son nom, serait le coach de drague numéro un en Allemagne. C’est du moins ainsi qu’il se décrit.

Il prend en effet son sujet très au sérieux, puis qu’il a créé la Flirt University. Une organisation ayant déjà fait le tour des médias outre-Rhin…

D’après lui, lever des filles serait un moteur pour l’intégration de tous ces nouveaux-venus. Horst espère ainsi que les migrants « tomberont amoureux de l’Allemagne ». Ou du moins, de leurs femmes…

Le coach allemand semble riche en ressources, et il promet que même les hommes ordinaires pourront se dénicher une bombe, grâce à ses conseils.

La formation que Horst donnera le 6 septembre a été facilitée par l’AWO, un syndicat de travailleurs financé par le gouvernement et dédié à « la solidarité, la tolérance, la liberté, l’égalité et la justice ».

Selon le coach, les différences culturelles ou la conception de la femme au Moyen-Orient n’ont pas grande importance. Il voit les migrants juste comme des gens « voulant de l’affection ».

L’ONG Pro Familia avait aussi organisé un séminaire cette année, pour expliquer aux migrants comment traiter les femmes et s’occuper de leur propre santé sexuelle…

Source : https://linsoumis.fr/index.php/2016/09/01/allemagne-un-expert-en-drague-va-donner-un-cours-aux-migrants/

Voir les commentaires

Abel Mestre, la délation pour tous…

13 Septembre 2016, 06:49am

Publié par Thomas Joly

Qu’un site d’information régionale décide de participer à l’aventure d’un club sportif local qui accède à la division sportive supérieure en le « sponsorisant » (à hauteur de ses moyens et en échange d’un peu de publicité), quoi de plus normal ? Pour tout le monde : rien. Enfin pas tout à fait pour tout le monde…

Pas pour le vigilant et ombrageux Abel Mestre, ex-spécialiste de « l’extrême droite » au quotidien Le Monde, dont les qualités de journaliste et d’analyste politique ont été récemment récompensées par une mutation à la rubrique sportive du journal.

Ce dernier est en effet choqué et scandalisé par l’opération car les idées qu’il prête aux rédacteurs du dit site d’information régionale, en l’occurrence Breizh-info.com, lui déplaisent – ce qui est son droit – et donc ne devraient pas avoir leur place dans l’espace public – ce qui est beaucoup plus discutable et beaucoup moins démocratique.

Le petit Abel Mestre (dont on peut connaître la vie et l’oeuvre grâce à l’excellent portrait que lui a consacré l’OJIM),ne pouvant manquer une si belle occasion de réunir ses deux brûlantes et obsédantes passions, le sport et l’extrême-droite, a donc décidé d’écrire un bel article sur ce non-sujet sur le blog  qui sert de réceptacle régulier à ses prurits délateurs.

Car dénoncer, nuire socialement et économiquement à ses adversaires, faire des fiches,  des sous-entendus, Abel aime vraiment ça, c’est le nectar de ses jours… Heureusement d’ailleurs que c’est pour la bonne cause sinon on pourrait lui reprocher d’employer les méthodes ordinairement attribuées aux croquemitaines de cette extrême-droite tant haïe.

Le but d’Abel est simple (car l’article n’a objectivement aucun intérêt pour un lecteur lambda) : embarrasser le club signataire, alerter les habituelles associations subventionnées pour glapir contre la bête immonde et pousser les élus locaux – qui n’ont rien de plus urgent à faire – à intervenir pour faire capoter la convention et remettre en cause un contrat légalement signé.

Curieusement, Abel Mestre, le nouveau chevalier blanc du sponsoring sportif, ne s’est nullement intéressé aux possibles opinions politiques et hypothétiques engagements des autres, nombreux, annonceurs du club de rugby ; il a concentré sa vindicte et sa hargne uniquement sur Breizh-info, coupable à ses yeux de patriotisme identitaire.

Cette étrange fixation s’explique par le fait qu’Abel Mestre est avant tout un militant politique, activiste antifasciste revendiqué (engagement dont l’urgence et le courage n’échapperont à personne…) et figure bien connue de l’ultra-gauche parisienne. Son but n’est donc nullement d’informer mais de combattre son ennemi, à savoir le golem fantasmatique de l’hydre au ventre toujours fécond…

Un positionnement qui peut se concevoir mais qui délégitime assez largement sa prétention à dénoncer l’absence de neutralité et d’objectivité chez les autres. Une neutralité et une objectivité qui, rappelons-le, n’existent d’ailleurs dans aucun média, chacun ayant une ligne éditoriale et des journalistes qui, n’étant pas (encore) des robots, ont des visions du monde et des appréhensions de celui-ci qui leur sont propres.

C’est donc au nom de son idéologie que le sieur Abel Mestre est davantage outré par le fait qu’un média patriote et enraciné puisse participer, modestement d’ailleurs car ne bénéficiant pas des subsides des multinationales et des institutions à l’inverse du vertueux Le Monde, au développement d’un club de D2 de rugby que par celui qu’un Émirat obscurantiste et esclavagiste possède le club phare de la capitale française. On a les ennemis et les combats que l’on peut.

Grâce à son petit billet numérique, Abel Mestre ira sans doute se coucher fort satisfait et heureux, persuadé d’avoir accompli un nouvel acte d’une résistance particulièrement glorieuse (le logo  de Breizh-info n’apparaîtra peut-être pas sur le ballon de deux matchs du championnat ! Sonnez hautbois, résonnez musettes !), et il s’endormira tranquillement, espérant rêver à de nouveaux  faits d’armes aussi grandioses et à de beaux tribunaux d’inquisition, citoyens et démocratiques bien sûr.

Quant aux autres, les gens normaux, retenant un bâillement devant tant d’agitation hystérique, ils hausseront les épaules et retourneront à de vraies activités et de vrais problèmes, aspirant pour leur part à une société apaisée où, au delà des discours de convenance, chacun aurait vraiment le droit d’exprimer ses idées et de participer à la vie communautaire locale sans craindre les foudres et les oukazes des sycophantes à jamais enfermés dans leurs névroses et le confort bien-pensant de leurs vigies parisiennes.

Xavier Eman

Source : http://www.breizh-info.com

Voir les commentaires

Diagnostic BFM : Hillary est en pleine forme

13 Septembre 2016, 06:36am

Publié par Thomas Joly

Après avoir visionné la vidéo montrant Hillary Clinton défaillir puis s’effondrer au moment de monter dans sa voiture, les journalistes de BFM ont décidé qu’il s’agissait d’un léger malaise. « Les images du léger malaise d’Hillary Clinton », se sont-ils empressés de titrer. « Plus enjouée que jamais, Hillary s’amuse à entrer dans son véhicule à quatre pattes », ont-ils failli écrire. « Cette Hillary, quel boute-en-train ! » aurait surenchéri Le Monde.

La nouvelle mode qui voit les stars de la politique et du show-business se déplacer dans des voitures qui ressemblent comme deux gouttes d’eau à des corbillards ne vient pas arranger les affaires de BFM TV et consorts. L’ambiance vire au sinistre. Il ne manque que quelques couronnes de fleurs sur le capot, deux ou trois « regrets éternels » ici et là… Hillary Clinton ne gagnerait-elle pas en gaîté à se déplacer en ambulance ? Ne brûle-t-elle pas un peu les étapes ?

Du côté des salles de rédaction, on rassure à tout va. Léger malaise, toux passagère, rhume des foins : les journalistes semblent soudain tout droit sortis des plus grandes facultés de médecine. Ils savent. Ils l’ont auscultée et, excepté une légère pneumonie, tout va bien.

Elle nous enterrera tous !

La drôlerie de ces gens-là repose, entre autres choses, sur cette mauvaise foi ridicule dans laquelle ils s’enferment. Et qui les perdra. N’importe quel téléspectateur voit bien que la candidate fait un malaise et que, à moins d’une sagacité thérapeutique hors du commun, rien ne permet d’affirmer qu’il est léger ou grave.

Quelques heures après l’incident, Hillary réapparaît plus pétulante que jamais au sortir du domicile de sa fille. Alléluia ! Le journaliste de BFM se signe et appelle le pape François pour homologation du miracle. Elle marche ! Pas sur l’eau, mais ça viendra.

Pendant ce temps-là, Donald se frotte les mains. Encore une quinte de toux, un petit évanouissement, pourquoi pas une éruption de furoncles – on peut rêver -, et l’élection est dans la poche. Il ne viendrait jamais à l’idée du citoyen américain de porter à la Maison-Blanche une présidente souffreteuse. Plutôt Donald qu’une qui s’écroule pour un oui, pour un non.

Face au duel Gargantua contre la dame aux Camélias, le journaliste de BFM a choisi son camp. Quitte à raconter n’importe quoi… Et créer comme un léger malaise.

Jany Leroy

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Levet (18) : déjà condamné deux fois pour agression sexuelle sur mineur, un Marocain à nouveau interpellé

13 Septembre 2016, 06:28am

Publié par Thomas Joly

Le détraqué sexuel espérait être libéré. Pour une fois, le tribunal correctionnel de Bourges n’était pas de cet avis. Comme il en a le droit, l’épicier remplaçant du patron de l’épicerie Proxi, de Levet, qui devait être jugé ce lundi 12 septembre en comparution immédiate pour agression sexuelle, en récidive, sur une cliente, a demandé un délai pour préparer sa défense.

les juges, conformément aux réquisitions du parquet, ont ordonné son maintien en détention jusqu’à la date du procès, le 17 octobre, à 14 heures. « Quand on regarde votre dossier, un risque de réitération des faits est à craindre », a lâché la présidente Pauline Wattez.

Âgé de 62 ans, ce Francilien de nationalité marocaine a déjà été condamné deux fois pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans.

Grâce à la suppression de la double peine que l'on doit à Nicolas Sarkozy, ce vieux pervers maghrébin ne sera jamais expulsé et pourra de nouveau assouvir ses pulsions dès qu'il sortira de prison, s'il y est envoyé...

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires

Drôle de guerre, où les terroristes se fondent dans notre France accueillante

13 Septembre 2016, 06:23am

Publié par Thomas Joly

Il est bien, Momo ! C’est vrai qu’il est bien, Momo, et qu’il n’a rien d’effrayant a priori. Il n’a pas de barbichette, il ne porte pas de djellaba, il ne fait pas réellement le ramadan, il boit un Pastis de temps en temps et, en plus, il est gentil garçon. Comme, par exemple, cet adolescent de 15 ans radicalisé arrêté par la police ce week-end alors qu’il aurait eu l’intention de poignarder des passants près de chez lui, sur la promenade de la Coulée verte, dans le 12e arrondissement de Paris, mais décrit par sa mère comme « un bon gars, quelqu’un qui est tolérant, ouvert d’esprit, cultivé »

Il est le portrait craché que décrivent tous les voisins étonnés qu’un Momo qu’ils ont « croisé » cent fois ait pu couper la gorge d’un mécréant qui vivait à deux pâtés de maison. Un accès de folie, sans doute, une radicalisation spontanée, un acte isolé, un loup solitaire, un instable, un laissé-pour-compte de la société.

Autant d’arguties et de litanies serinées à longueur d’article et qui font une belle jambe au défunt et à la famille du décapité !

Cette fois, nous sommes en guerre contre des djihadistes. Certes, tous les musulmans ne sont pas des terroristes djihadistes. Certes, tous les djihadistes n’ont pas de sang sur les mains, mais tous les terroristes étaient des musulmans. Allez savoir à qui, cette fois, il nous faut faire la guerre, hein ?

Avec ce même nom de drôle de guerre, la dernière fois, nous l’étions contre les nazis.

Certes, tous les Allemands n’étaient pas nazis, mais nous avons fait la guerre à tous les Allemands ! Vous parlez d’un défit : comment, aujourd’hui, séparer le bon grain de l’ivraie ? Comment pouvoir vivre ensemble lorsque l’ennemi s’est déjà introduit derrière la ligne Maginot ?

À cet égard, les codes vestimentaires, par exemple, sont un élément fondamental pour se fondre dans le pays accueillant. Comment vivre ensemble si cet immigrant souhaite, dans une civilisation autre que la sienne, conserver, en dehors de la sphère privée, ses coutumes, ses mœurs, ses traditions vestimentaires ? Est-ce le bon moyen pour se fondre dans une société française, par exemple ? Est-ce réellement la volonté avouée d’une assimilation souhaitée ?

Par ailleurs, dans les moments troublés que nous vivons, certains vêtements sont portés tels les oriflammes d’une revendication identitaire et religieuse susceptible de provoquer le trouble ou une crainte légitime. Comment ne pas s’avouer que ces revendications ostensiblement communautaristes sont des gifles au visage de Marianne ?

Comme évoqué précédemment, il va sans dire que tous les musulmans ne sont pas intégristes. Le problème est qu’aujourd’hui, pour un Européen, croiser un homme de type nord-africain, a fortiori s’il est porteur de barbe et de djellaba, ou une femme vêtue d’un hidjab, un niqab ou un burkini, est un élément qui prête à s’interroger. Ce personnage est-il un musulman pacifiste, un djihadiste actif, un futur djihadiste ou un djihadiste repenti ?

Dans le même temps, combien il doit être redoutable d’être né dans une culture musulmane et, nonobstant, être non croyant ou simple humain pacifiste, et par là même vomir les atrocités perpétrées au nom d’une religion criminogène à laquelle on vous assimile et dont vous pouvez aussi être physiquement victime…

En guise d’épilogue, et comme a pu le faire Jean Raspail, il est voluptueux pour l’agnostique de prendre à témoin un évangile pour le moins prémonitoire : selon l’Apocalypse de saint Jean, la submersion de la France résulte de l’incapacité tant des pouvoirs publics que de la population à réagir face à cette invasion.

Ainsi donc, et progressivement, un bouleversement culturel et civilisationnel est en marche. Pour n’avoir pas eu le courage de nous opposer à ce déferlement, à ces arrivées massives sur les côtes méditerranéennes de l’Europe, par cette vacuité, cette veulerie, cette résignation benoîte de l’Occident, de ses gouvernants et du peuple, ce sont les générations futures qui en paieront le lourd tribut. Celui de la dhimmitude.

Richard Pascal

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Répartition des clandestins sauf en Île-de-France et en Corse

13 Septembre 2016, 06:12am

Publié par Thomas Joly

Le gouvernement a envoyé des consignes aux préfets pour héberger les milliers d'immigrés qui s'entassent dans le camp de la « jungle ». « Afin d'accueillir les migrants de Calais et de la plaque parisienne, le schéma de mobilisation de places d'hébergement sur l'ensemble du territoire a été validé. »

L'objectif est de trouver d'ici à la fin de l'année 2016 plus de 12000 places partout en France. « Il a été décidé d'écarter dans la répartition les régions Île-de-France, particulièrement tendue sur la question de l'hébergement, et Corse. » Sic. En Corse, cela pourrait mal se passer...

Depuis novembre 2015, au moins 3.000 places ont déjà été créées en France.

Où les préfets vont-ils trouver ces places ? Mystère. Ce qui est certain c'est que cela se fera avec notre argent.

Source : http://lesalonbeige.blogs.com

Voir les commentaires

Migrants : Le gouvernement nomme un extra-européen pour organiser la colonisation

12 Septembre 2016, 06:58am

Publié par Thomas Joly

A ce stade, il est devenu absolument incontestable que le régime s’est engagé dans une radicalisation migratoire qui suit un plan soigneusement pensé en amont. Plan dont l’objectif, s’il est appliqué jusqu’à son terme, vise à la destruction complète des populations autochtones sur leur sol historique afin de les remplacer par des dizaines de millions d’afro-musulmans.

La clique au pouvoir à Paris ne cache même plus son engagement actif dans cette politique. Le gouvernement central a ainsi désigné un allogène pour coordonner le remplacement de population.

Un “coordinateur national”, le préfet Kléber Arhoul, sera chargé d’organiser l’accueil des migrants par les différentes villes et collectivités locales qui se sont dites disponibles ces derniers jours, a annoncé Bernard Cazeneuve, lundi 7 septembre.

“Afin de faciliter le dialogue, j’ai décidé de nommer Kléber Arhoul, qui sera le coordinateur national chargé de ces questions, interlocuteur de référence des élus”, pour qu’il prépare “dès à présent” la réunion de samedi avec les maires de France à Paris, a déclaré le ministre de l’Intérieur. Kléber Arhoul était auparavant préfet délégué pour l’égalité des chances auprès du préfet de la région Nord-Pas-de-Calais.

Le ministre a par ailleurs précisé quelques points sur le dispositif d’accueil de réfugiés dévoilé dans la matinée par François Hollande, notamment sur le millier de réfugiés que la France est prête à accueillir dans les semaines à venir “pour soulager les efforts de l’Allemagne”. Cet accueil se fera “sur une base strictement volontaire”, et “nous sommes convenus que les réfugiés seraient uniquement des Syriens, Irakiens et Erythréens, c’est-à-dire des personnes en urgent besoin de protection”, a-t-il affirmé.

Cette base “strictement volontaire” n’a pourtant jamais été soumise à l’approbation du peuple. Au surplus, c’est le résultat de la décision unilatérale de l’immonde Angela Merkel d’accueillir, sans aucune limite, des dizaines de millions d’orientaux ou d’africains, en septembre 2015.

De bout en bout, il s’agite d’imposer par la terreur et la coercition les masses de colons afro-musulmans aux populations de souche européenne.

En outre, un simple tour d’horizon de la situation hexagonale, à Calais notamment, permet de démontrer que le gouvernement central ne veut à aucun prix contrôler les flux de l’immigration. Ce “dispositif volontaire” masque en réalité un plan général reposant sur une politique du “fait accompli”.

Et la totalité de la nomenklatura est impliquée dans ce coup de poignard dans le dos. Le ministre de l’Intérieur a évoqué les villes de Paris, Bordeaux, Pau, Villeurbanne, Avignon, Poitiers, Besançon, Evry, Rouen, Strasbourg, Metz et Lille dans son discours. Le maire de Bordeaux, Alain Juppé (Les Républicains), et celui de Pau, François Bayrou (MoDem), devraient notamment être présents à la réunion, selon l’entourage du ministre.

Inutile de discuter sur l’ampleur de cette conspiration : elle implique l’essentiel des caciques du régime. Cette politique est pensée et mise en œuvre au niveau global par tous les membres de l’oligarchie occidentale au pouvoir. Elle implique le FMI, l’Union Européenne, la grande banque, le patronat et les partis à la solde de ces organisations.

C’est une guerre et la caste au pouvoir entend bien aller jusqu’au bout de son plan. Peu importe les moyens à employer.

Ces gens pensent nous soumettre et que nous allons capituler devant leur émissaire. L’existence des peuples européens est en jeu et ce qui attend ces traîtres est très différent de ce qu’ils ont prévu : la révolution identitaire. La victoire nous appartient.

Source : http://breizatao.com/2016/09/11/migrants-le-gouvernement-nomme-un-extra-europeen-pour-organiser-la-colonisation-islamique/

Voir les commentaires

Pour une interdiction de l'Aïd-el-Kébir et de l'abattage rituel en France

12 Septembre 2016, 06:49am

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France

Comme chaque année, partout en France, des millions de musulmans égorgeront à partir d'aujourd'hui de pauvres bêtes dans des conditions souvent ignobles. En effet, les abattoirs légaux, pourtant installés avec déférence par des pouvoirs publics zélés, ne suffisent pas aux égorgeurs de moutons qui, pour beaucoup, préfèrent effectuer la boucherie dans la baignoire de leur logement ou bien en pleine nature, au détriment de toutes les règles élémentaires d'hygiène.

L'animal (tourné vers la Mecque) n'est bien sûr pas étourdi avant qu'on lui coupe la gorge avec plus ou moins de dextérité, les "sacrificateurs" homologués n'étant pas suffisamment nombreux ; il agonise et se vide de son sang durant de longues minutes.

Le Parti de la France, scandalisé par les souffrances inutiles dont les animaux de boucherie sont victimes pour satisfaire des exigences religieuses et communautaristes d'un autre âge, réclame l'application sans dérogation de l'étourdissement préalable avant la mise à mort et l'interdiction des cruels abattages rituels, comme l'Aïd-El-Kébir, complètement étrangers aux traditions françaises.

Voir les commentaires

Zemmour au pilori !

12 Septembre 2016, 06:21am

Publié par Thomas Joly

C’était couru d’avance. Dans un courriel incendiaire destiné au Conseil supérieur de l’audiovisuel, le Collectif contre l’islamophobie en France (le fameux CCIF) – emboîtant le pas aux quelque 700 signalements adressés au CSA -, suite à la prestation d’Éric Zemmour dans l’émission « C à vous » du 6 septembre, réclame la suppression « par tous les moyens possibles » de « la répétition » de ce genre de propos dans le domaine public.

Qu’est-ce qui a déclenché l’ire du Collectif contre l’islamophobie ? D’entendre Zemmour décrire l’islam comme « la seule religion à s’être constituée dans la guerre », vis-à-vis de laquelle « il est interdit de prendre de la distance car depuis le IXe siècle, il est interdit d’interpréter le Coran » ? De l’entendre certifier « qu’on ne vit dans la paix que quand on se soumet à l’islam » et que « Daech applique l’islam » ? S’est-il offusqué des propos tenus par le journaliste, le 7 septembre, sur RTL, affirmant que « l’islam n’est pas une religion, c’est une loi, une nation » ? Aucunement. On ne peut pas être partout !

À la lecture de sa page Web du 9 septembre, le Collectif veut la tête de Zemmour pour avoir osé dire : « Le musulman modéré n’existe pas. Il y a simplement des gens qui appliquent à la lettre [le Coran] et d’autres qui n’appliquent pas à la lettre et savent qu’ils ne sont pas de bons musulmans. » Le Collectif veut la tête de Zemmour parce qu’il propose de « donner le choix [aux musulmans] entre l’islam et la France. S’ils sont français, ils doivent se détacher de ce qu’est leur religion. » Le Collectif n’a pas supporté d’entendre parler d’« invasion », de « colonisation », de « conflagration ».

Voilà ce que considère le Collectif comme des « propos abjects, profondément choquants, provocation publique et sans ambiguïté à la discrimination, à la haine et à la violence ». Le CCIF attaque Éric Zemmour parce qu’il dénonce les conséquences négatives de l’islam. Mieux : en ne réfutant pas les connaissances historiques du journaliste, il confirme la véracité des « propos abjects » de celui-ci !

Et, pour discréditer l’auteur du Suicide français, ne lui reste plus qu’à ressortir le nazisme du placard. Tellement commode, Hitler. On se demande, d’ailleurs, qui d’autre serait invoqué s’il n’avait pas existé. « Ces propos rappellent les plus sombres épisodes de l’histoire de notre pays […] », poursuit-il dans sa diatribe. Il exhorte le CSA « à prendre [ses] responsabilités », « à intervenir pour appliquer les plus fermes sanctions contre la chaîne […] » Il exige, il piaffe, il éructe, il s’égosille et il conclut, le Collectif : Éric Zemmour est un « individu dangereux pour la paix de notre nation ». Les malheurs sont arrivés à cause de ceux qui les annoncent, c’est bien connu.

Déjà viré de i>Télé, bientôt interdit de toutes les émissions de radio et de télévision, notre Zemmour national ? Allez, soyons fous : Zemmour au pilori et, pour faire bon poids, ses livres au pilon !

Caroline Artus

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires