Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le Parti de la France au contact de la population à Ouistreham (14)

8 Juin 2016, 05:31am

Publié par Thomas Joly

Le Parti de la France au contact de la population à Ouistreham (14)
Le Parti de la France au contact de la population à Ouistreham (14)Le Parti de la France au contact de la population à Ouistreham (14)

Après avoir manifesté son opposition à la présence de migrants à Ouistreham il y a quelques jours, une manifestation qui avait obligé le maire de la commune à mentir à la population en faisant croire qu'il n'y a pas de problème de migrants dans sa ville, le PdF 14 est allé à la rencontre des Ouistrehamais et a diffusé le programme du Parti de la France dans plusieurs quartiers de la ville.

Les riverains leur ont fait bon accueil, certains ont même trouvé dommage qu'il n'y ait pas d'élection municipale dans les semaines à venir, afin de mettre un candidat PdF à la mairie ! Nous les avons rassurés en laissant entendre qu'il n'est pas impossible qu'ils puissent voter pour le PdF14 aux prochaines élections législatives.

Source : http://www.pdf14.fr

Voir les commentaires

François Baroin organise l’installation des immigrés

8 Juin 2016, 05:11am

Publié par Thomas Joly

Tous les élus favorables à l’accueil des immigrés ont reçu un soutien de poids en la personne de François Baroin, le maire de Troyes, nouveau chouchou de la Sarkozie – il est même présenté comme son possible premier ministre... – et président de l’Association des maires de France.

C’est à ce titre qu’il accueillait, la semaine dernière, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, pour l’ouverture du congrès des maires, et François Hollande pour la conclusion des travaux. Du congrès des maires en général, on n’a retenu que le « cadeau » de François Hollande. Un cadeau qui n’en est pas un d’ailleurs, l’Etat se contentant de diviser par deux la baisse des dotations aux communes, campagne présidentielle oblige.

Mais durant ce grand raout des élus locaux, on a également parlé d’immigration. C’est d’ailleurs Baroin lui-même qui a lancé le sujet, en s’adressant directement à Jean-Claude Juncker : « Je veux vous porter le message de tous les maires de France, qui seront aux côtés de l’Etat dans sa mission régalienne d’accueillir les naufragés de la vie [c’est ainsi que François Baroin désigne les immigrés clandestins ! Ndlr] et de les aider à se reconstruire. »

Le président des maires de France lui a même demandé ses consignes pour mieux accueillir ces immigrés ! « Monsieur le président de la Commission européenne, pouvez-vous nous indiquer la marche à suivre ? Quelle est l’étape actuellement suivie et quelle méthode retenue ? » Et de conclure sur le sujet : « C’est donc bien dans une inscription dans la durée de l’accompagnement de ces populations qu’il faut définir des politiques publiques partagées »...

« Dans la durée » ? Autrement dit, dans un langage moins technocratique, avec Baroin, la remigration, ce n’est pas pour demain...

Source : Minute via Le Salon Beige

Voir les commentaires

Avec Emmanuel Macron, pas d’omelette sans casser des œufs !

8 Juin 2016, 05:09am

Publié par Thomas Joly

En visite à Montreuil, municipalité communiste où se trouve le siège de la CGT, Emmanuel Macron a été accueilli par une manifestation à laquelle il devait s’attendre. Alors qu’il s’apprêtait à dévoiler un timbre commémoratif des 80 ans du Front populaire, le ministre de l’Économie a reçu des œufs sur la tête, lancés par des manifestants de la CGT et du PCF, qui avaient déployé une banderole « Plutôt en grève qu’en costard » et qui scandaient « Ni chair à patron ni chair à matraque. Retrait, retrait de la loi Travail ».

Vexé – on le serait à moins, au prix du pressing et des costards qu’il porte —, le ministre a déclaré « Je ne parle pas d’un texte de loi avec des œufs et des coups de bâton », « ils n’écoutent rien, ils invectivent » et dénoncé des « comportements inacceptables ». Le brillant banquier est-il à ce point naïf pour méconnaître à la fois la provocation d’une visite dans un bastion communiste – pour célébrer le Front populaire, de surcroît ! — et les pratiques habituelles de l’extrême gauche ? Ou n’est-il jamais sorti des quartiers où il a pris ses habitudes, ce qui, somme toute, est assez probable ? La fracture entre le peuple et les « élites » n’est pas seulement un slogan de campagne électorale.

Le phénomène n’est pas nouveau. On se souvient de Guy Mollet, président du Conseil — socialiste, déjà ! — accueilli en 1956 à Alger à coups de tomates. Personne n’aurait osé faire cela au général de Gaulle. Mitterrand, en son temps, était parfois accueilli par de délicates invectives. Mais, depuis l’élection de Nicolas Sarkozy, et plus encore sous son successeur, les huées et les insultes sont monnaie courante lors des apparitions officielles du chef de l’État ou des membres du gouvernement. Le phénomène est sans doute révélateur d’une nouvelle manière de considérer les politiques.

Certes, la colère populaire s’est toujours exprimée. Elle a ses vertus, quoi qu’on pense des individus qui l’expriment. Elle permet, à tout le moins, de libérer des émotions qu’il vaut mieux traduire par des mots que par des émeutes. Mais, dans notre monarchie républicaine, le chef de l’État représente plus que le premier fonctionnaire de la nation. Il est, d’une certaine manière (et souvent la pire), l’héritier des rois de France, qu’on respectait même lorsqu’ils étaient de piètres souverains. Ce respect n’est plus d’actualité. Il l’est encore moins pour les ministres, considérés comme des personnes « normales », qu’on peut interpeller librement et sans aucune retenue.

Les hommes politiques sont pleinement responsables de cet état de fait. Ils ont oublié que le respect impose la distance. En voulant « faire peuple », alors qu’ils n’ont jamais été autant coupés de la réalité quotidienne des Français, ils ont cultivé le paradoxe qui détruit leur image : toujours prêts à se rendre sur n’importe quel plateau de télévision pour participer à des émissions au niveau intellectuel affligeant, incapables de résister au plaisir d’être caricaturés en direct par des humoristes, ils ont aboli la barrière qui sépare le gouvernant du gouverné. Ajoutez à cela la provocation d’un grand bourgeois, riche à millions, élégant et distingué, qui vient célébrer un Front populaire dont toute la culture lui est étrangère ; il ne faut pas s’étonner d’une colère instinctive et de ses conséquences.

Lorsque l’ancien notable de province comprenait parfaitement les préoccupations de ses administrés et partageait, à l’occasion, la goutte avec eux, nos modernes dirigeants vivent dans un monde hors-sol. Ils ne le comprennent pas. Le réveil est nécessairement rude !

François Teutsch

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Une serveuse agressée à Nice parce qu’elle sert de l’alcool

7 Juin 2016, 05:18am

Publié par Thomas Joly

Un musulman enragé lui a reproché de servir de l’alcool en ce premier jour de ramadan et l’a bousculée. Un acte d’intimidation qui n’est pas sans rappeler la mésaventure d’un boulanger d’origine tunisienne qui avait été menacé parce qu’il proposait, dans ce même secteur du centre-ville de Nice, des sandwiches au jambon.

Source : http://www.fdesouche.com/738029-nice-06-une-serveuse-agressee-parce-quelle-sert-de-lalcool

Voir les commentaires

Un Français qui préparait 15 attentats lors de l'Euro de foot, ça pue l'intox...

7 Juin 2016, 05:09am

Publié par Thomas Joly

L'affaire est tellement grosse : un Français de 25 ans aurait été arrêté à la frontière ukrainienne le 21 mai, transportant dans son véhicule utilitaire un véritable arsenal de guerre destiné à commettre des attentats dans des lieux publicspendant l'Euro 2016 en France, dont plusieurs mosquées et synagogues.

On peine à croire que le suspect se serait présenté à la douane ukrainienne avec un tel arsenal de guerre dans son coffre (5 kalachnikovs, 2 lance-roquette et 125 kg de TNT), sachant qu'il y serait fouillé. Un tel approvisionnement suppose en outre un réseau d'influence puissant, qui contredit l'amateurisme avec lequel le jeune français se serait laissé prendre ! Bref, cela sent le coup monté à plein nez !

A ce stade, c’est la piste du trafic d’armes qui est privilégiée par la police et la justice française. En France, une enquête a été ouverte et confiée à l’Office central de lutte contre la criminalité organisée et au service régional de la police judiciaire de Nancy. Le parquet antiterroriste n’a pas été saisi et les services secrets n’ont pas encore reçu l’audition du Français.

Source : http://lesalonbeige.blogs.com

Voir les commentaires

La justice allemande donne raison aux migrants mariés à des mineures

7 Juin 2016, 05:08am

Publié par Thomas Joly

L’afflux croissant des réfugiés conduit les pays occidentaux à faire face à des situations familiales auxquelles ils ne sont pas préparés. Que faire par exemple d’un homme marié avec deux femmes ? Ou d’un adulte marié à une mineure ?

De plus en plus d’hommes mariés à des mineures arrivent en Europe. Leur cas divise profondément les juristes : faut-il les considérer comme un couple, ou bien leur cas relève-t-il de la justice pénale comme ce serait le cas pour un Occidental entretenant des rapports charnels avec une adolescente ?

Le quotidien allemand Die Welt relate le cas d’Amir et Alia, jeune couple syrien arrivé en Allemagne. Les autorités allemandes sont tombées de haut en apprenant que Alia était âgée de 14 ans ! Bien que celle-ci clame son amour pour son époux d’une vingtaine d’années, il a été décidé que ce dernier était coupable de « détournement de mineurs » – un délit dont le pauvre bougre ignorait jusqu’à l’existence – et que le couple ne pouvait rester ensemble. La jeune fille fut immédiatement placée sous la tutelle du ministère de la Jeunesse, et il fut interdit au mari de communiquer avec sa dulcinée, hormis pour une durée d’une heure par semaine… et en présence d’un représentant mandaté par l’État.

Ce cas, qui ne serait pas isolé outre-Rhin, a fait grand bruit aussi bien chez les juristes qu’au sein d’organisations d’aide aux migrants, trouvant que la décision de séparer le couple était « discriminante ». D’aucuns clamèrent qu’on ne pouvait appliquer une grille de lecture occidentale à des gens qui ne le sont pas.

Face à l’ampleur de la polémique, la Cour Suprême Fédérale d’Allemagne s’est saisie de l’affaire. Et sa décision n’a pas manqué de susciter des remous. En effet, pour ces sommités du droit, il n’y a aucune raison de séparer le couple, nonobstant l’âge de l’épouse. Les juges ont déclaré que la jeune fille ne pouvait être qualifiée de « victime » puisqu’elle était pleinement consciente de la situation et que, malgré tout, elle était la première à s’offusquer de sa séparation forcée. Si l’absence de maltraitance et de contrainte reste l’argument principal, la décision repose aussi sur l’aspect culturel : les juges ont considéré que le mariage avait été prononcé légalement dans un pays où cela ne pose pas de problèmes légaux ou culturels : il ne pouvait donc être question de « détournement de mineurs » et encore moins de « pédophilie ».

Cette décision crée un précédent juridique, la majorité sexuelle n’étant plus requise pour la validité d’un mariage. Cela suscite des inquiétudes dans la société allemande. Certains craignent qu’une telle décision n’ouvre la voie à la disparition de la majorité sexuelle. D’autres s’offusquent du fait qu’une juridiction allemande courbe l’échine face à des coutumes totalement étrangères aux mœurs locales. C’est bel et bien à un choc culturel que nous assistons entre deux visions inconciliables de la famille et de la société.

Nicolas Kirkitadze

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Réinfo du 6 juin 2016

6 Juin 2016, 16:26pm

Publié par Thomas Joly

Au sommaire :

 

Paris jungle bis. Ce n’est pas parce qu’on n’en parle plus, que les migrants ont cessé d’arriver. Le camp de clandestins installé dans le 18e arrondissement de Paris, en est un exemple inquiétant. La dispersion de ces migrants sur l’ensemble de l’Île de France risque surtout de faciliter l’arrivée de nouveaux clandestins.

 

L’OLAF vient de présenter son bilan provisoire pour 2015. La fraude aux subventions européennes s’élève en effet à près d’un milliard par an. Les difficultés de l’Office pour récupérer les aides indûment perçues, devraient inciter l’Europe à verser moins de subventions et l’Olaf à distribuer plus de baffes.

 

Sanctions anti-russes. C’est à la fin de ce mois que se réunit le prochain sommet européen où sera à nouveau discutée la prolongation ou pas, des sanctions anti-russes. Pendant ce temps, la Russie s’est réorganisée et cette reconversion forcée lui offre une possibilité d’autonomie qui ne va pas faciliter, le retour des Européens sur le marché russe.

 

Ukraine. Porochenko s’offre un nouveau conseiller. Ancien secrétaire général de l’Otan et administrateur de la banque Goldman Sachs, Anders Rasmussen devient conseiller personnel du président ukrainien. Un personnage qui n’est pas prêt à faire avancer l’Ukraine sur le chemin de la paix et de la stabilité.

Et pour finir, l’actualité du parti de la France et les prochains rendez-vous du mouvement.

Voir les commentaires

Autriche : Faux reportage montrant des migrants qui aident les victimes des inondations

6 Juin 2016, 05:49am

Publié par Thomas Joly

Moins de deux semaines après les élections présidentielles autrichiennes qui ont vu le candidat d’extrême-gauche s’imposer sur fond de soupçons de fraude (voir ici), la télévision publique du pays a été mise en cause pour avoir monté un faux reportage mettant en scène des migrants aidant des victimes des inondations en Allemagne.

Les inondations qui touchent l’Europe ont fait d’importants dégâts en Allemagne et ont donc suscité une large couverture médiatique. C’est à cette occasion que des habitants d’une ville de la région du Bade-Würtemberg ont révélé que la télévision d’état autrichienne en avait profité pour “améliorer l’image” des migrants musulmans dont plus d’un million se sont installés dans le pays pour la seule année 2015.

Selon un reportage du journal Junge Freiheit, la télévision d’état autrichienne ORF a ainsi filmé une scène d’inondation dans la ville de Schwäbisch Gmünd après avoir fait venir plusieurs migrants pour les montrer en train  de nettoyer les rues.

Le porte-parole de la municipalité, Markus Hermann, a confirmé que le reportage a bien été intégralement monté par l’ORF, indiquant que la chaîne de télévision publique avait indiqué ne vouloir filmer que des migrants et demander que certains d’entre eux soient amenés sur place le jour du tournage.

Lors de la réalisation du reportage, vendredi dernier, l’essentiel du nettoyage avait déjà été réalisé par les employés municipaux. Les débris qui demeuraient sur place et que l’on peut voir être ramassés par des migrants avaient été volontairement laissés là afin d’être collectés ultérieurement par les employés de la commune.

Source : http://breizatao.com

Voir les commentaires

Le Conseil européen veut désarmer les peuples

6 Juin 2016, 05:41am

Publié par Thomas Joly

On croit rêver : une arme à feu autorisée pour le garde du corps de Xavier Bertrand mais saisie de toutes les armes au domicile d’un collectionneur, hospitalisé, âgé de 84 ans.

Faisant l’objet de menaces depuis son élection à la région tout en refusant de se déplacer entouré de « gros bras », selon son cabinet, Xavier Bertrand pourra dorénavant partir tranquille accompagné de son collaborateur de longue date, un ancien policier. Une arme, dont le coût – 800 euros – n’a même pas été prélevé sur ses indemnités puisque le ministère va la rembourser, assure Gérald Darmanin. « Plus discret, moins cher » qu’une armada de RoboCop, dit-on. En effet, mesure plus économe que celle appliquée à d’autres présidents de région, bénéficiant, eux, du Service de la protection des personnalités. Nous vivons une époque formidable : qui aurait imaginé, au XXIe siècle, qu’un simple président de région risquerait sa peau à exercer sa fonction ?

Craignent-elles, ces personnalités, de devenir les cibles des islamistes ? De tomber sous les balles de kalachnikov, d’être victimes d’attaques au couteau, d’être serrées de trop près par un barbu patibulaire ? À lire le rapport du Conseil européen de la présidence hollandaise « pour la lutte contre le terrorisme et le crime organisé » soumis aux 28 États membres, ce n’est pas évident. C’est même renversant. Les premiers visés par ces mesures de durcissement de détention d’armes concernent… les tireurs sportifs et les chasseurs. Et les vieux messieurs gravement malades, dénoncés par des assistantes sociales aussi fouineuses que zélées.

Vous rendez-vous compte ? 90 couteaux de combat et 43 armes à feu découverts au domicile d’un octogénaire, à Orvault. « Un véritable arsenal », explique Ouest-France. Arsenal ? la majorité des armes en question appartenant aux catégories C et D, autrement dit libres d’acquisition et de détention ? Pour les armes de catégorie C, une pièce d’identité et un certificat d’aptitude mentale n’existant d’ailleurs pas au moment où le vieux monsieur l’acheta. Pas de carabine, pas de kalach’, pas d’explosifs. Des armes, cependant, qui, depuis 2013, doivent être démontées ou entreposées dans un coffre. Atteint de la maladie d’Alzheimer, l’octogénaire a dû l’oublier…

Cela leur fait une belle jambe, aux détenteurs et trafiquants d’armes, ces procédures administratives de plus en plus contraignantes à l’encontre des citoyens lambda ! Que craignent donc le plus les technocrates européens pour décider autoritairement de désarmer deux millions de détenteurs d’armes parfaitement légales ? Les terroristes islamistes ou le soulèvement des populations européennes, de plus en plus réfractaires à l’immigration pourvoyeuse de djihadistes sur leurs territoires ? Pourquoi Xavier Bertrand se sent-il gêné aux entournures pour n’avoir informé qu’un très petit nombre d’élus régionaux de sa protection nouvellement armée ? Au conseil régional, en tout cas, tous restent motus et bouche cousue. Auraient-ils, eux, envie d’être protégés eux aussi ?

La morale de cette histoire ? Devant la menace, islamiste et autre guerre civile, des élus s’accordent un droit de protection qui est en passe d’être interdit à la population. Cela ne nous dit rien de bon. Mais vraiment rien.

Caroline Artus

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Jean Reno : « Quand on regarde les gens qui arrivent en Europe, on voit que ceux qui s’intègrent sont les non musulmans »

6 Juin 2016, 05:19am

Publié par Thomas Joly

C'est ce qu'a osé déclarer l'acteur Jean Reno au journal El Mundo. Le merveilleux monde du show-bizz, islamophile et pro-migrants, va-t-il lancer une fatwa à son encontre ?

Source : http://lesalonbeige.blogs.com

Voir les commentaires

Grossophobie et féminisme

6 Juin 2016, 05:13am

Publié par Thomas Joly

« Pfff, perdre du poids, ça devrait être comme perdre sa virginité : une fois que tu l’as perdue, c’est fini, tu ne [la] récupères plus ! »

Vous avez souri ? Alors vous êtes sexiste et « grossophobe » ! Du moins, c’est ce qu’affirment Libération, le Hufftington Post, Laurence Rossignol (ministre des Droits des femmes) et des milliers d’internautes autoproclamés féministes. Cette phrase, accompagnée d’un « Arrêtez de vous mentir, faites du sport », vient d’une affiche publicitaire pour une salle de fitness située à Sartrouville et sort de l’esprit d’une dame obèse courant sur un tapis roulant.

Bien entendu, je ne cautionne pas qu’une personne puisse être humiliée ou insultée à cause de son poids, mais le désir de perdre du poids n’est-il pas la raison première pour laquelle la majorité des femmes – mais aussi des hommes – s’inscrivent en salle de sport ?

Est-ce faire preuve de discrimination que de souligner que l’exercice peut pallier les conséquences néfastes qu’entraîne l’obésité (diabète, troubles cardiaques, dyslipidémie, cancers, etc.) ? 

Certes, il existe des spécificités médicales qui expliquent certains cas d’obésités, mais elles restent marginales. Selon l’OMS, l’obésité est une pandémie mondiale, notamment chez les jeunes, et résulte de mauvais choix et habitudes de vie que sont une alimentation trop riche et une activité sportive trop pauvre.

Dans ce cas, pourquoi les féministes veulent-elles lutter contre la « grossophobie » ? Être féministe consiste-t-il à encourager un mode de vie incroyablement nocif pour la santé des femmes ? Ne serait-ce pas mieux de promouvoir le sport comme un outil pouvant rendre les femmes plus confiantes et indépendantes ?

Bien sûr que non, sinon ce serait envoyer le message que les femmes sont suffisamment habiles afin de maîtriser l’esprit sur la matière, et donc entrerait en conflit direct avec le concept féministe qui veut que les femmes soient d’éternelles victimes et, donc, ont un besoin constant d’être défendues par quelqu’un d’autre qu’elles-mêmes.

Ce mouvement de lutte contre la « grossophobie » n’est pas un mouvement « d’acceptation des gros » dans le but de combattre une « haine des gros » créée par le fantasme « d’une dictature de l’esthétisme ». Mais bien une tentative de manipulation sociale afin de créer une « approbation des gros » et, donc, récompenser socialement ceux qui sont « suffisamment courageux pour afficher leurs formes », le tout aux dépens du contribuable, puisque les maladies associées au surpoids et à l’obésité coûtent à la France plus de 6 milliards d’euros par an, soit trois fois plus que ce que nous dépensons (actuellement) afin de nous défendre contre le terrorisme.

Si les féministes arrivent à faire régner l’idée qu’une habitude de vie mettant en danger la santé des femmes est un choix qui doit être encouragé et défendu – et qu’elles arrivent, qui plus est, à faire intervenir un ministre ! -, je n’ose imaginer ce que le féminisme réussira à imposer, une fois que cette bataille sera gagnée.

Xavier Scott

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Les terroristes de Daech quittent Falloujah déguisés en réfugiés

4 Juin 2016, 15:04pm

Publié par Thomas Joly

Des terroristes du groupe Etat islamique (EI ou Daech), qui occupent la ville de Falloujah, tentent de quitter la ville en se faisant passer pour des réfugiés, a déclaré le général de l’armée irakienne Yahya Rassoul. « Notre drone nous a fourni des vidéos montrant des terroristes qui portaient des vêtements civils et jetaient leurs habits à la poubelle. Ensuite, ils essayaient de se mêler à la foule et de sortir de la ville comme réfugiés. En tout cas, nous avons des données précises sur les terroristes qui sont dans la ville. »

Source : http://www.fdesouche.com/737059-les-terroristes-de-daech-quittent-falloujah-deguises-en-refugies

Voir les commentaires

Manuel Valls a fêté Israël aux Folies Bergères

4 Juin 2016, 11:37am

Publié par Thomas Joly

IsraelValley, le site officiel de la Chambre de commerce France-Israël, signale que Manuel Valls, jusqu’à nouvel ordre Premier ministre de la France, a célébré aux Folies Bergères l’anniversaire de l’indépendance d’Israël le 30 mai dernier. D’autres ministres français auraient été présents.

Source : http://www.medias-presse.info/manuel-valls-a-fete-israel-aux-folies-bergeres/55666

Voir les commentaires

Inondations : la COP est pleine

4 Juin 2016, 09:37am

Publié par Thomas Joly

Lors de son déplacement au Chili, durant une conférence de presse, notre Président n’a pas hésité a faire le lien entre les inondations que connaît le centre de la France et le réchauffement climatique. Quelques experts lui auraient-ils confié des renseignements cruciaux ou aurait-il eu une intuition divine ?

Tout le monde sait que notre pays et les pays voisins sont soumis, depuis la nuit des temps, à des crues exceptionnelles, comme celle de 1856 qui concerna le Rhône et la Loire, ou celle de juin 1875 où de nombreuses maisons furent détruites dans les villes bordant la Garonne, ou celle de 1910 qui inonda Paris. Nous sommes soumis aux aléas de la nature, et les prévisionnistes savent que nous ne sommes pas à l’abri de phénomènes exceptionnels dont les périodicités peuvent être de cinquante ou cent ans.

Dans une interview au journal Le Monde, l’un d’eux, Étienne Kapikian, de Météo France, explique que les records de pluviosité qu’a connus le Bassin parisien résultent, d’une part, « d’une zone de basses pressions installée entre le nord de la France et l’Allemagne, qui a provoqué non seulement des averses mais aussi des pluies continues » et, « d’autre part, la présence de masses d’air chaud et instable venant d’Allemagne, qui ont alimenté la perturbation et produit des cumuls de précipitations très importants ». Il explique aussi qu’il est impossible de relier directement un événement météorologique isolé au changement climatique, et que l’essentiel vient d’une situation météorologique bloquée sur la France.

Nous sommes donc typiquement dans une situation d’événement exceptionnel et qui va plutôt à l’opposé des prévisions catastrophistes des modèles du GIEC appliqués au territoire national. En effet, sur le site du projet de recherche ClimSec, soutenu par la fondation MAIF et coordonné par Météo France, on peut lire : « De manière générale, les résultats de ces simulations mettent en évidence une augmentation continue des sécheresses du sol en moyenne annuelle sur le territoire métropolitain au cours du XXIe siècle ».

Il est vrai que d’autres modèles affirment le contraire. En fait, le réchauffement climatique a cela de pratique qu’il permet de prévoir tout et son contraire, pourvu que ça fasse peur. Voici probablement pourquoi François Hollande s’est permis d’ajouter : « Quand il y a des phénomènes climatiques de cette gravité, nous devons être tous conscients que c’est à l’échelle du monde que nous devons agir. » Avec les difficultés rencontrées dans certains pays pour ratifier le texte de la COP21, ces inondations tombent à pic.

Selon les termes du texte adopté à Paris, celui-ci n’entrera en vigueur qu’une fois ratifié par au moins 55 parties représentant 55 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Ce n’est pas encore gagné pour les sauveurs de la planète, malgré les 24.000 milliards de dollars que promettent de grands investisseurs. Il est certain, en tout cas, que pour certains Français, la COP est pleine !

Marc Le Menn

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Entretien avec Thomas Joly pour le site gaucho-décadent « Vice »

3 Juin 2016, 18:16pm

Publié par Thomas Joly

Interrogé par un journaliste de Vice avec d'autres personnalités nationalistes et patriotes, voici les réponses qu'il a bien voulu publiées.

« La dérive idéologique du FN est une gauchisation du discours. C'est une dédiabolisation obsessionnelle de la part de Marine Le Pen, qui a abouti à ce que le FN devienne un parti "comme les autres" et abandonne des pans entiers des valeurs traditionnelles de la droite nationale. Notamment en ce qui concerne l'immigration. Il n'y a plus au FN de projet d'inversion des flux migratoires extra-européens, mais la volonté d'assimiler plus de 15 millions d'Afro-maghrébins dans une France apaisée, voilà le discours actuel de Marine Le Pen. »

« Il y a une islamisation de la France, qui constitue un projet politique de conquête, et qui va s'avérer être un énorme problème, puisque l'Islam régit toute la vie en société. Les règles de l'État vont peu à peu se transformer en règle islamique, puisque les musulmans sont tenus de suivre la loi islamique, c'est-à-dire la charia. De par leur nombre, il est évident qu'il y a un danger que certaines parties du territoire tombent sous le joug islamique. »

« Il faut renvoyer la majeure partie des Extra-Européens dans leur pays d'origine. C'est réalisable. Les Français d'Algérie ont été priés de quitter l'Algérie : on leur a donné le choix entre la valise ou le cercueil. J'espère qu'on ne sera pas obligé d'en arriver là, mais il est tout à fait possible de faire remigrer ces populations. Il faudra aussi revenir sur la nationalité des binationaux, c'est-à-dire déchoir de la nationalité française tous ces Français de papier naturalisés à tour de bras par tous ces gouvernements pendant des décennies... Des gens qui ne sont toujours pas assimilés à la population française, parfois au bout de trois générations. »

« La République est un cadre institutionnel qui régit la société française, mais on a essayé de la sacraliser. La République est simplement un régime, à bout de souffle. Nous nous plions aux règles de la Ve République, mais elle doit s'adapter à la situation. »

« Les valeurs familiales ne sont plus défendues par personne, puisque Marine Le Pen a refusé de s'engager dans la lutte contre le mariage homosexuel. De notre côté, nous abrogerons cette aberration que constitue le mariage homosexuel. Nous créerons un statut de mère de famille française, qui recevra un salaire parental dès le premier enfant, nous aurons une politique volontariste en matière de natalité pour que les Français aient plus d'enfants, et nous pratiquerons une promotion du droit à la vie. Actuellement nous en sommes à 220.000 avortements par an – nous garantirons le droit à la vie pour les enfants à naître de manière à mettre un terme à cette boucherie que constitue le droit à l'avortement. »

« Nous considérons que la France est la fille aînée de l'église. Nous savons aussi que la laïcité a permis l'islamisation de la France, en formulant que toutes les religions se valent. C'est comme ça que l'islamisation de la France a pu progresser, accompagnée d'un anti-catholicisme véhiculé par la gauche, qui a pour objectif de déchristianiser la France. Nous voulons que la religion catholique redevienne la religion de la France. Pas forcément la religion d'État, mais la religion principale de la France. »

Pour retrouver le reportage complet, c'est ici : http://www.vice.com/fr/read/haines-extreme-droite-francaise

Voir les commentaires