Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La repentance ça suffit ! (par Michel Geoffroy)

30 Octobre 2012, 10:39am

Publié par Thomas Joly

mea-culpa.jpgMauvaise nouvelle : la secte des repentants est de retour ! Elle se faisait plus discrète depuis quelque temps, élections obligent. Mais, une fois les électeurs rentrés à la niche, elle met un malin plaisir à réapparaître. François Hollande a ainsi découvert que la France devrait avoir honte de la « sanglante répression » du 17 octobre 1961, comme elle devrait aussi se repentir de la traite négrière après que l’intéressé se fut rendu au Sénégal. Il paraît que les membres d’une communauté noire autoproclamée souhaiteraient en conséquence bénéficier d’un droit à réparation qui ne soit pas seulement morale.

 

Le retour des flagellants


A la différence des flagellants d’hier, la secte des repentants ne s’inflige toutefois personnellement ni sévices ni privations ni mutilations.

Les repentants réservent cela aux autres, c'est-à-dire à nous les Français de souche. Eux se drapent dans la bonne conscience médiatique, et tout enduis de moraline, ils profèrent des jugements sans appel sur l’action passée de nos pères ou de nos ancêtres, en toute impunité. Car les repentants ne sont pas discrets : ils adorent jeter publiquement leurs anathèmes historiques.

 

La gauche repentante


Hollande SénégalLa gauche anticléricale et anticolonialiste avait posé les fondements doctrinaux de la secte à la fin du XIXe siècle : en imposant une lecture idéologique de l’histoire de France, réduite aux grenouilles qui empêchaient les seigneurs de dormir, aux prisons de Louis XI, aux guerres de religion causées par les méchants catholiques, et à la Révocation de l’Edit de Nantes. En expliquant ensuite que c’était le patriotisme qui était coupable de la Grande Guerre.
Puis les Européens, et les Français en particulier, furent coupables du colonialisme, de la répression et de la torture en Algérie, du sous-développement et aussi du néocolonialisme. Ils furent aussi responsables de la faim en Afrique.

 

La droite repentante


Pour ne pas être en reste, les intellectuels médiatiques nous expliquèrent bientôt que « l’idéologie française » était la matrice de tous les fascismes et que sous l’Occupation les Français étaient tous des salauds de pétainistes ou de collabos. Grand mufti de la repentance, J. chirac.jpgChirac inaugura sa présidence en déclarant que la France était coupable des arrestations et des persécutions antisémites commises lorsque notre pays était occupé par les parents de Mme Merkel, rompant ainsi avec la ligne gaullienne et mitterrandienne selon laquelle ni la France ni la République n’étaient responsables des agissements du régime de Vichy. D’autres repentants affirmèrent ensuite que la France était responsable, cette fois par abstention, des génocides au Rwanda.

Les repentants parlementaires ont alors voté différents textes mémoriels de repentance sur ce modèle : notamment pour nous accuser d’esclavage ou assimiler la traite négrière à un crime contre l’humanité.

Les repentants néolibéraux nous ont aussi expliqué que toutes nos difficultés tenaient à cette terrible exception française et surtout au fait que nous n’étions malheureusement pas nés anglais.

 

Et les écolos aussi


Duflot Pussy RiotLes repentants immigrationnistes affirmèrent aussi que les Français étaient « tous des immigrés » et que finalement rien de bon ne s’était fait en France sans l’apport des étrangers ; et que, si les immigrés ne s’intégraient pas bien c’était, bien sûr, la faute de ces Français de souche décidément xénophobes et islamophobes bornés.

On n’oubliera pas aussi des repentants écologistes qui prétendent que, si la planète se réchauffe, c’est encore à cause des Européens qui roulent en auto et que ces derniers se rendent donc coupables de crimes contre l’humanité future, comme disait encore J. Chirac en 2002 au sommet de Johannesburg ; ou que, s’il y a « malbouffe », c’est à cause du productivisme agricole inventé par ces mêmes Européens.

 

Le retour des Albigeois


Bref, les repentants voient notre histoire, notre identité et finalement notre existence comme une succession de fautes ou de crimes inexpiables qui menacent au surplus la survie de la planète. Comme autrefois la secte des Albigeois, dont ils ont repris les délires mais pas le vœu de chasteté ni de pauvreté, les repentants affirment que notre monde – du moins celui des Européens de souche – serait le règne de Satan.

Car les repentants sont des imprécateurs : ils ne démontrent rien mais se contentent d’affirmer et de condamner.

 

Mais de quel droit ?


« La France se grandit toujours lorsqu’elle reconnaît ses fautes », déclarait sans rire F. Hollande le 25 septembre 2012 dans son message aux Harkis. C’est fou comme les repentants veulent faire grandir notre pays en l’accusant de toutes les fautes possibles pour son bien !

repentance.jpgMais la repentance est à la contrition sincère ce que le socialisme est à la charité : dans les deux cas nos bien-pensants disposent de valeurs qui ne leur appartiennent pas.

De quel droit, en effet, prononcent-ils des anathèmes sur l’action de nos ancêtres ? Qu’est ce qui les autorise à les juger et, plus encore, à les condamner à l’issue d’un procès instruit uniquement à charge ? En quoi un président de la République serait-il habilité à porter un jugement négatif sur notre histoire ? Serait-il donc un moraliste, un philosophe, un historien, un parangon de vertu, un saint laïc ?

Et comme il est facile de juger nos pères rétrospectivement, tout en étant confortablement installé au cœur du Système oligarchique et lorsqu’on connaît la suite des événements ! Comme il est facile de tancer ceux qui avaient peur ou qui avaient faim, quand on vit confortablement au XXIe siècle, sans avoir jamais rien risqué dans sa vie ni manqué de rien !

 

Sortons les repentants !


aimez-la-ou-quittez-la.jpgEt de quel droit les repentants disposent-ils ainsi de notre histoire, sans nous demander notre avis ? Car notre histoire nous appartient : elle participe de notre identité. La déconsidérer revient donc à nous dévaluer également.
La repentance exprime en réalité tout le mépris qu’a l’oligarchie d’en haut pour la France d’en-bas. Le discours repentant est d’ailleurs un signe de reconnaissance de l’oligarchie occidentale.

On ne saurait donc que conseiller à tous ces repentants qui portent tellement notre histoire européenne comme un fardeau, de se taire ou bien d’aller se repentir ailleurs. Love it or leave it, comme disent les Anglo-Saxons !

 

Source

Voir les commentaires

Saine réaction populaire (enfin!) dans le Nord

29 Octobre 2012, 18:56pm

Publié par Thomas Joly



Des habitants de la ville d’Hellemmes, dans la banlieue de Lille, ont manifesté samedi contre l’implantation prochaine d’un village d’insertion pour cinq familles roms.


Farouchement opposés au projet, et rassemblés sous le slogan « Cysoing [ville où les habitants ont réussi à stopper un projet similaire] y est arrivé, Hellemmes y arrivera », les opposants ont défilé devant le chantier du village, avant de rallier la mairie, raconte Nord Eclair.

 

Le groupe de 200 personnes a fini par trouver le maire, Frédéric Marchand, dans une salle communale. L’élu a été pris à partie par la foule, qui lui a demandé pêle-mêle d’accueillir les Roms dans son jardin et d’aider « les vrais Hellemmois ».

 

Source

Voir les commentaires

Redevance télé : le bourrage de crâne encore plus cher ! (par Yves Darchicourt)

29 Octobre 2012, 18:19pm

Publié par Thomas Joly

dep_tv_cerveau.jpgEn 2013, la redevance de l'odieux-visuel va probablement augmenter de 4,80% pour atteindre 131 € : soit 4 € de taxe supplémentaire inscrite dans le prochain budget conconcté par Pierre Moscovoci et 2 € de plus à la demande du sénateur socialiste David Assouline.

Les deux socialo-bobos, communautairement soudés et également passés par la case gauchiste avant de s'adonner aux délices de la gauche caviar, ont évidemment toutes les raisons de sur-taxer les français au profit des chaînes télévisuelles publiques qui - comme les filles du même nom - entôlent les téléspectateurs à longueur d'année en leur vendant du "politiquement correct" à toutes les sauces. Encore plus d'argent donc pour les reportages partisans, les informations tronquées, les faux débats, les mensonges historiques, les thèses farfelues, les béatitudes "anti-racistes", la repentance, l'auto-flagellation, le shoah business, les débilités people, la glorification du métissage, l'exemplarité de l'immigration-chance-pour-la-France, l'apothéose pédérastique... Bref, encore plus d'argent pour les journaleux brosse à reluire, les spécialistes auto-proclamés, les désinformateurs patentés, les acteurs ratées, les réalisateurs correctement engagés, les enragés du dénigrement de tout ce qui est européen, identitaire, national, traditionnel et naturel.

 

pensee-uniqueLa redevance télé est la taxe la plus injuste et la plus injustifiée quand on sait que ses bénéficiaires engrangent déjà les profits de la publicité. Les "patrons" et les "acteurs" des chaînes publiques sont issus du même moule politiquement correct et scrupuleusement sélectionnés par les "pousse-carrière" sur la base de la flexibilité de leur colonne vertébrale et leur dévouement au mondialisme rampant. Le bourrage de crâne va continuer de plus belle et le téléspectateur hypnotisé va payer encore plus pour ça. On ne peut guère qu'appeler au boycott des racketteurs en attendant que vienne  le temps du coup de balai audiovisuel !

 

Source

Voir les commentaires

« L’absurdité du multiculturalisme » (par Laurent Ozon)

29 Octobre 2012, 17:57pm

Publié par Thomas Joly

 

Source

Voir les commentaires

Rendez-nous visite à la permanence du Parti de la France !

27 Octobre 2012, 09:58am

Publié par Thomas Joly

Permanence PDF BP

 

Afin que militants et sympathisants puissent appeler et rencontrer directement des cadres du Parti de la France, une permanence est ouverte à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine (92). D'accès facile, elle se situe au 48, rue de Sèvres (5 minutes de la station métro Boulogne-Pont-de-Saint-Cloud, ligne 10).

 

Les permanences ont lieu les lundi, mercredi et vendredi de 15h à 18h.

 

Tel : 09 67 17 81 36 - Fax : 01 41 10 81 36

 

Adresse : Le Parti de la France - 48 rue de Sèvres - 92 100 Boulogne-Billancourt

 

N'hésitez pas à venir vous informer, nous vous attendons !

Voir les commentaires

Rituel sexuel maçonnique ?

27 Octobre 2012, 08:16am

Publié par Thomas Joly



Les "frères" se sont-ils baignés dans le sang de cette pauvre fille après son "show" ? En tout cas, on comprend un peu mieux que les "valeurs maçonniques" n'ont pas grand chose à voir avec l'ordre moral propre à notre civilisation...

Voir les commentaires

Halte au rituel barbare annuel de l'Aïd-El-Kébir !

26 Octobre 2012, 09:52am

Publié par Thomas Joly

Logo_LePDF_S.jpgCommuniqué du Parti de la France

 

Comme chaque année, partout en France, des millions de musulmans égorgeront à partir d'aujourd'hui de pauvres bêtes dans des conditions souvent ignobles. En effet, les abattoirs légaux, pourtant installés avec déférence par des pouvoirs publics zélés, ne suffisent pas aux égorgeurs de moutons qui, pour beaucoup, préfèrent effectuer la boucherie dans la baignoire de leur logement ou bien en pleine nature, au détriment de toutes les règles élémentaires d'hygiène.

 

Aid-el-kebir.jpegL'animal (tourné vers la Mecque) n'est bien sûr pas étourdi avant qu'on lui coupe la gorge avec plus ou moins de dextérité, les "sacrificateurs" homologués n'étant pas suffisamment nombreux ; il agonise et se vide de son sang durant de longues minutes.

 

Le Parti de la France, scandalisé par les souffrances inutiles dont les animaux de boucherie sont victimes pour satisfaire des exigences religieuses et communautaristes d'un autre âge, réclame l'application sans dérogation de l'étourdissement préalable avant la mise à mort et l'interdiction des cruels abattages rituels, comme l'Aïd-El-Kébir, complètement étrangers aux traditions françaises.

Voir les commentaires

Sexes : les nouvelles précieuses ridicules. Molière reviens, ils sont devenus fous !

26 Octobre 2012, 09:04am

Publié par Thomas Joly

gay-pride

Dans un pays où l’on n’enseigne plus Napoléon et Louis XIV, on est très préoccupé de rendre aux homosexuels la place qui leur reviendraient dans notre histoire et notre culture. Il parait qu’on ne peut rien comprendre à rien de la littérature française sans connaitre les préférences sexuelles d’un Rimbaud.

 

Il y a dans cette volonté de transformer la préférence homosexuelle en valeur incontournable, quelque chose d’obsessionnel mais surtout de ridicule. Est ce vraiment la priorité de notre éducation nationale ?

 

On en est amené à poser de simples questions qui valent toutes les démonstrations. Si Napoléon et Louis XIV étaient des « gays » avérés, auraient-ils à nouveau l’honneur de nos livres d’histoire. Et si Jeanne était pucelle mais lesbienne, sa sainteté serait-elle mieux acceptée par ceux qui se moquent de son destin aussi unique que féminin.

 

belkacem.jpgNotre république est remplie en fait de nouvelles précieuses ridicules, mais il nous manque de toute évidence un Molière pour les remettre à leur place. Dans une interview au magazine Têtu, la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem estime qu'il faut "passer en revue" les manuels scolaires à propos de l'homosexualité. "Aujourd'hui, ces manuels s'obstinent à passer sous silence l'orientation LGBT (lesbienne, gay, bi et trans) de certains personnages historiques ou auteurs, même quand elle explique une grande partie de leur œuvre comme Rimbaud", explique-t-elle. Faut-il "bouter" les personnages historiques  des manuels scolaires ?

gays parentsLa très gloussante Najat que tout fait rire lors de ses points de presse  a senti qu'elle avait peut être poussé le bouchon un peu loin. Elle a appelé à ne pas tomber dans la caricature. Le mieux est de ne pas s’y prêter.

Le secrétaire national de l'Ump  Bruno Beschizza a dénoncé "un nouveau couac gouvernemental" de la porte-parole du gouvernement qui, dit-il, revendique "le droit de s'adonner à la 'censure' des manuels scolaires de nos enfants pour imposer sa vision de la famille". "Je pense qu'il faut éviter de tomber dans la caricature sur ces sujets. D'abord, ce n'est pas le gouvernement qui écrit les manuels scolaires ou qui va les revoir", a réagi la ministre sur RTL.

Certes mais tout cela s'inscrit dans un courant ou l’hétérosexuel est coupable de stigmatisation par définition. Les débats récurrents multiples autour de l’homosexualité et dans tous les domaines, du mariage aux manuels scolaires, sont devenus un marqueur fort de notre démocratie d’anti-exclusion.

precieuses-ridicules.JPGC’est comme ci tous les matins quelqu’un, au gouvernement se réveillait en se disant « tiens qu'est ce qu'on peut faire aujourd’hui pour les homosexuels ? » Ils pensent, nos politiques, que c’est la préoccupation de chaque français en se rasant ou de chaque française en amenant ses enfants à l’école. C’est la préoccupation du petit milieu qu’ils fréquentent et qui n'a rien à envier dans ses vapeurs idéologiques permanentes aux précieuses ridicules de Molière. La cible de la satire est un mouvement à la fois social, intellectuel et artistique dont les origines remontent au tout début du XVIIe siècle. La préciosité se développe dans le cercle de la marquise de Rambouillet, dont le salon réunit à partir de 1625 quelques-uns des beaux esprits de Paris; là s'élabore un code de conduite et de pensée qui vise à raffiner le goût et les mœurs, et surtout les relations entre les sexes.

 

Autres temps, autres mœurs et autres précieuses. Mais peut-on encore faire référence aux précieuses ridicules sans être taxé de macho obscurantiste ? Pas si sur !

 

Source

Voir les commentaires

Poitiers 25 octobre 732 : une date, un haut fait, un symbole ! (par Yves Darchicourt)

26 Octobre 2012, 08:32am

Publié par Thomas Joly

charlesmarteldeboutC'était un repère chronologique, une des grandes dates de l'Histoire de France que tous les écoliers français devaient connaître : 732 Charles Martel bat les arabes à Poitiers ! L'évènement est aujourd'hui déformé, minimisé à outrance quand il n'est pas censuré de l'enseignement de l'Histoire - ou plutôt de ce qui en reste - dans nos écoles et tout spécialement dans celles - de plus en plus nombreuses - où les "chères têtes blondes" sont minoritaires au milieu de condisciples issus pour une bonne part de ces peuplades qui formaient les gros bataillons des pillards mahométans étrillés par les guerriers francs et wisigoths menés par Charles de Herstal et Eudes d'Aquitaine.

charles-martel.JPGDix jours d'escarmouches près de Moussais, entre Tours et Poitiers, une journée de combats et une grande victoire européenne et chrétienne dont le retentissement gagna jusqu'aux lointains monastères d'Ecosse. Une victoire qui est aujourd'hui un symbole national et identitaire alors que les allogènes mahométans sont en passe de réussir par l'immigration ce qu'ils n'ont pas été capables de faire par les armes : coloniser et islamiser nos terres ancestrales ! Alors plus que jamais, guidés par les mânes de ces guerriers d'Europe qui se sont battus, ont souffert et sont morts à Poitiers il y a 1080 années : Rassemblement Résistance Reconquête !

 

Source

Voir les commentaires

L'assassin africain de la jeune Marion déclaré pénalement irresponsable par deux « experts »

25 Octobre 2012, 08:31am

Publié par Thomas Joly

Rousset-Marion.jpgIl y a 7 mois, Marion était retrouvée morte en banlieue nantaise dans des toilettes publiques, victime de 40 coups de couteau et le crâne fracassé contre la cuvette après avoir été violée.

 

L'auteur de ce crime ignoble est un Angolais de 25 ans, Yannick Bothélo, qui avait fait l’objet d’une condamnation à 8 mois de prison avec sursis en 2009 et à 5 ans de prison en 2010, mais qui bien sûr était toujours présent sur le territoire français...

 

La famille de Marion vient d'apprendre que le meurtrier de leur fille est décrit par un collège d’experts comme pénalement irresponsable. Les termes sont précis : « L’examen met en évidence une pathologie grave répondant au diagnostic de schizophrénie paranoïde. » La famille va demander une contre-expertise. Car le risque est grand qu’il n’y ait pas de procès.

 

Bothelo.jpgLe concept d'irresponsabilité pénale est absolument insupportable. En quoi un cinglé, un drogué ou un mineur serait-il moins responsable qu'un autre de l'acte horrible qu'il a commis ? Pourquoi alors l'automobiliste ivre est-il lui responsable mais pas le violeur-tueur compulsif et névrosé ? Le « trouble psychique ou neuropsychique ayant aboli le discernement ou le contrôle des actes » (article 122-1 du Code pénal) prime-t-il sur la souffrance des victimes et de leurs familles ? Le plus important est-il de soigner la bête malfaisante et détraquée ou de la mettre hors d'état de nuire et de lui appliquer une juste sanction ?

 

Taré ou non, cet infâme criminel africain ne mérite qu'une chose : être exécuté au nom de la justice humaine !

Voir les commentaires

Les Français rejettent massivement l'islamisation de notre pays

25 Octobre 2012, 08:22am

Publié par Thomas Joly

Affiche minarets BurqasLa communauté musulmane de France s'apprête à fêter, vendredi, Aïd-el-Kébir. Selon un sondage de l'Ifop pour Le Figaro 43 % des sondés considèrent l'islam comme une « menace ». 60 % pensent que cette religion a désormais « trop d'importance » contre 55 % il y a seulement deux ans.

 

En 1989, 33 % des sondés se disaient favorables à la construction des mosquées. Ils ne sont plus que 18 %. Pour le voile dans la rue, et sur la même période, les personnes opposées passent de 31 % à 63 %. Quant au voile à l'école, on passe sur la même période de 75 % opposés à 89 % !

 

Source

Voir les commentaires

Ouverture de salles de shoot, et pourquoi pas des salles de tournantes ?

24 Octobre 2012, 08:40am

Publié par Thomas Joly

joly thomasTribune libre

 

De manière paradoxale (mais finalement pas tant que ça), notre Ministre socialiste de la Santé est une partisane acharnée de la culture de mort. Outre l'encouragement et le remboursement intégral de la contraception et de l'IVG, la prochaine légalisation de l'euthanasie pour liquider nos anciens qui coûtent trop cher à la sécu et à leurs familles, Marisol Touraine a comme chantier prioritaire l'ouverture de salles de shoot (comprendre : de consommation de drogues) dans plusieurs villes françaises avant la fin de l'année 2012. Ces salles permettront aux toxicomanes de consommer leurs propres produits dans de bonnes conditions d'hygiène et sous supervision de personnels de santé. On ne sait pas encore qui sera responsable en cas d'overdose dans ces locaux publics ou bien des agressions commises par des camés qui en sortiront complètement défoncés mais bon, l'important est qu'ils puissent se piquer en toute dignité et en toute sécurité non ?

 

Mais pourquoi s'arrêter là Marisol (de l'hébreu : celle qui élève) ? A quand des salles de tournantes ? En effet, pourquoi les viols collectifs devraient se poursuivre dans des caves sordides aux conditions d'hygiène déplorables ? Les salles de tournantes permettraient aux participants de cette activité ludique de notre temps - quasiment tolérée par nos magistrats - de se dérouler dans un endroit propre avec du personnel de santé qui distribuerait des salle-de-shootpréservatifs aux garçons et informerait les filles des dangers de tomber enceinte ou d'attraper une MST pendant les rapports.

 

Cette comparaison peut prêter à sourire mais en sommes-nous vraiment loin ? A l'heure où des parodies de mariage entre invertis risquent de bientôt avoir lieu dans les mairies françaises, où ces mêmes individus aux moeurs contre-nature pourront sans doute adopter des enfants, où les drogués vont voir leur déchéance encadrée par l'État, serions-nous si étonnés que cela que nos gouvernants poursuivent leur surenchère dans leurs aberrations sociétales ?

Voir les commentaires

Ché Guévara : un communiste fanatique et sadique qui voulait atomiser New-York

24 Octobre 2012, 08:30am

Publié par Thomas Joly

idoles jeunesseL’icône « rebelle », bien que communiste, dont les bourgeois boutonneux et les ados attardés occidentaux aiment à arborer le portrait sur leurs t-shirts, révèle encore davantage sa haine homicide, 50 ans après sa mort.

 

En effet, on apprend que peu après la crise des  missiles à Cuba, alors que le monde avait échappé à la guerre nucléaire, Guevara demandait encore la possibilité de récupérer secrètement des missiles russes et déclarait en secret à l’ambassadeur de Yougoslavie à La Havane : « Si nous, les Cubains, avions le contrôle de [ces] armes nucléaires, nous les installerions sur chaque centimètre de Cuba et n’hésiterions pas, si nécessaire, à les tirer dans le coeur de l’adversaire : New-York. »

 

Voilà qui complète le portrait du « Che », dont Fidel Castro vantait la « qualité d’agressivité excessive ». Et c’est le moins qu’on puisse dire, quand on sait comme Guevara aimait à torturer et exécuter lui-même les condamnations à mort qu’il décrétait abondamment.

 

Guevara.jpgIl relatait ainsi, dans un passage de son journal de la guérilla censuré par les autorités cubaines, qu’il s’était porté volontaire pour réaliser la première exécution décidée par les guérilleros, et décrivait lui-même avec complaisance la scène : « J’ai résolu le problème en lui tirant dans l’hémisphère droit du cerveau une balle de calibre 32, qui est ressortie par la tempe gauche. Il gémit quelques instants puis mourut. » Lire la suite

Voir les commentaires

Salles de shoot : l'addiction encouragée

23 Octobre 2012, 08:55am

Publié par Thomas Joly

salle-de-shoot.jpgDes salles de consommation de drogue seront probablement ouvertes avant la fin de l'année: c'est le ministre de la Santé Marisol Touraine qui l'annonce sans aucun scrupule. Après le massacre des innocents remboursé à 100%, l'euthanasie des vieux et des handicapés prévue sous peu, qui n'est rien d'autre qu'un suicide assisté, le mal nommé ministère de la Santé voudrait encadrer l'usage de drogues dures afin que les camés puissent continuer de se détruire sereinement, et mourir de leur belle mort de toxico, et non d'une bête maladie ou infection due à une aiguille mal désinfectée. Une fois ces salles ouvertes, les Verts crieront à l'hypocrisie et dénonceront les inégalités insupportables entre les différents consommateurs de drogue ; et c'est au nom des droits inaliénables de la personne humaine, à grands coups de "dignité" et d'"égalité" qu'on légalisera le cannabis. Wait and see...

 

Lu dans Le Point :

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a indiqué dimanche qu'elle "espérait" lancer en France l'expérimentation des salles de consommation de drogue d'ici à la fin de l'année. "J'espère que des expérimentations pourront être annoncées avant la fin Touraine-Marisol.jpegde l'année", a déclaré la ministre sur BFMTV, précisant que plusieurs municipalités "de droite comme de gauche" sont déjà "prêtes à s'engager" pour accueillir ce type de salles. "Je suis en train de regarder les conditions dans lesquelles cela peut se faire", a encore commenté la ministre, soulignant que ce sujet ne devait pas être "partisan".

Ces salles permettent aux toxicomanes de consommer leurs propres produits dans de bonnes conditions d'hygiène et sous supervision de personnels de santé. Elles sont actuellement illégales en France, mais existent dans près d'une dizaine de pays, dont la Suisse et l'Allemagne.

 

Source

Voir les commentaires

L’UDI : les tartuffes de droite tombent le masque

23 Octobre 2012, 08:39am

Publié par Thomas Joly

UDI-Borloo.jpgDimanche, Jean-Louis Borloo a donc  lancé son nouveau parti, l’Union des Démocrates et Indépendants, dont il veut faire le « premier parti de France ».  Il a reçu le soutien des centristes historiques, tels Valéry Giscard d’Estaing ou Simone Veil, mais aussi celui d’un ancien ministre de Nicolas Sarkozy, Chantal Jouanno. Et l’UMP de crier à la trahison.

 

Mais qu’avait-elle encore de droite Chantal Jouanno ? Cela fait bien longtemps qu’elle a rejoint la gauche sociétale, succombant comme beaucoup d’autres à la domination culturelle de la gauche. Sur l’immigration, le mariage gay, et tant d’autres sujets de société, elle revendiquait son positionnement à gauche. A vrai dire, la droite parlementaire a l’habitude de courir derrière la gauche sur Veil-UDI.jpgces sujets, et finit bien souvent par la rattraper. Faut-il évoquer le pacs, contre lequel elle s’est battue en son temps, avant de le rallier, puis de poursuivre son amélioration ? Faut-il rappeler qu’en 1995 le RPR et l’UDF voulaient stopper l’immigration, enrayer l’Islam, et s’interrogeaient même sur l’opportunité de réserver certaines prestation sociales aux seuls nationaux ?

 

Bref, la droite parlementaire fait le grand écart : tiraillée entre une certaine intuition « conservatrice » qui légitime son positionnement sur l’échiquier, et le nécessaire asservissement à l’idéologie révolutionnaire de 1789, dont il se réclament, et qui demeure « progressiste » par essence, prônant l’émancipation par rapport à tout principe qui ne soit pas immanent à la volonté de l’homme…

 

Source

Voir les commentaires