Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Six mois de prison avec sursis pour l’enseignant juif qui avait inventé une agression antisémite

14 Mai 2016, 07:09am

Publié par Thomas Joly

Sylvain Tzion Saadoun, professeur d’histoire-géographie à l’école juive Yavné, de Marseille, avait fait les gros titres des médias en déclarant avoir été « victime » d’une attaque « antisémite » au couteau par trois islamistes en novembre dernier.

Mais l’enquête a révélé que l’enseignant juif avait tout inventé et s’était automutilé de façon superficielle. Il a été condamné jeudi à six mois de prison avec sursis. La justice, bienveillante, a néanmoins requis que la condamnation ne soit pas inscrite au casier judiciaire de l’enseignant.

Source : http://www.medias-presse.info

Voir les commentaires

Rennes : émeute, poste de police et mairie attaqués, boutiques saccagées, voitures incendiées

14 Mai 2016, 06:59am

Publié par Thomas Joly

Rennes : émeute, poste de police et mairie attaqués, boutiques saccagées, voitures incendiées

Les vitres d’un commissariat ont été brisées, plusieurs agences bancaires ont eu les palissades en bois mises en place pour les protéger arrachées, leurs vitres brisées à l’aide de poutres ou de barres, les équipements intérieurs saccagés. Des boutiques de vêtements, les Galeries Lafayette, le local du PS ont aussi eu leurs vitrines brisées. Ce n’est que quand la mairie socialiste a été à son tour attaquée, que les forces de l’ordre sont intervenues pour éloigner les manifestants casseurs d'extrême-gauche opposés à la « loi Travail ».

Voir photos et vidéos : http://www.fdesouche.com/729519-rennes-un-poste-de-police-attaque-des-boutiques-saccagees

Voir les commentaires

Anne Hidalgo ou l’islamo-gauchisme pour les Nuls

14 Mai 2016, 06:50am

Publié par Thomas Joly

Sadiq Khan est à peine élu à la mairie de Londres, que son homologue, Anne Hidalgo, s’est précipitée outre-Manche pour lui rendre hommage et se prosterner devant lui comme une dhimmi volontaire.

Les premiers échanges sont instructifs. La Madone des bobos du Marais et des prolos voilés de Barbès tombe en pâmoison et lui dresse cet éloge vibrant : « il s’est taillé une place dans l’histoire (…) Il est le premier musulman élu à la tête d’une grande ville européenne. Et il est aussi un progressiste, un humaniste et un démocrate. Oui, c’est un exemple pour nous ». L’autre se contente de banalités sous lesquelles perce, néanmoins, un aveu de taille : « ce qui est important, ce sont les similarités entre Londres et Paris. Nous sommes les villes les plus diverses du monde. Et c’est un exemple du meilleur des villes : des musulmans, des chrétiens, des maires qui travaillent ensemble pour servir nos villes ».

Premier magistrat mahométan d’une ville européenne, Sadiq Khan ne peut s’empêcher de mentionner d’abord la présence de ses coreligionnaires dans la capitale britannique, pour passer ensuite très vite sur celle des chrétiens, tout en omettant soigneusement les juifs voire les hindous qui, d’une part, appartiennent, excusez du peu, à la troisième religion la plus pratiquée dans le monde après le christianisme et l’islam, d’autre part, proviennent d’un des nombreux joyaux coloniaux (et non des moindres) de l’Empire britannique dont la reine Victoria fut couronnée Impératrice en 1876 !

Habillé des habituels oripeaux insipides du politiquement correct, dont nos élites nous rebattent quotidiennement les oreilles en France, les propos de M. Khan ne cherchent guère à dissimuler qu’il conçoit d’abord son élection comme une prise de guerre pour l’Oumma. D’aucuns objecteront qu’il ne s’agit rien moins que d’un symbole insignifiant. Mais, en politique (et l’islam est structurellement politique) la symbolique est déterminante.

Mme Hidalgo a donc donné le meilleur signal qui soit aux épigones de Daesh comme à tous les musulmans dits « modérés ». Rappelons que Sadiq Khan qui fait l’objet des plus ostensibles louanges de la part de nos médias hémiplégiques, a été l’avocat d’islamistes notoires, conseiller juridique du Muslim Council of Britain (dont, en 2008, un des porte-paroles, Suhaib Hasan, affirmait que « si la société britannique accepte la charia, c’est pour son bien ») et, surtout, élu à la chambre des Communes de Tooting, dans le sud de Londres, « devenu un fief réservé à un élu pakistanais, adoubé par les mosquées locales » (Europe-Israël, 10 mai).

Le maire de Paris apparaît comme la caricature de cet islamo-gauchisme (selon l’expression initiale de Pierre-André Taguieff) qui est un composé hétéroclite (et explosif) d’aversions et de dilections aussi troublantes qu’amphibologiques.

On peut y voir, surtout, un tropisme pour le totalitarisme, le gauchisme sociétal comme les islams ayant une prétention à l’arraisonnement des hommes et des sociétés qui conduit à l’exclusion corollaire de tout ce qui ne communie pas dans leurs universalismes chimériques.

Aristide Leucate

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Les « Kouffars » ont gagné : le rappeur Black M ne viendra pas souiller la mémoire de nos Poilus à Verdun

13 Mai 2016, 05:49am

Publié par Thomas Joly

La mobilisation patriote a payé.

La décision a été prise jeudi soir à la mairie de Verdun lors d’une réunion de la majorité. Le concert de Black M  prévu le dimanche 29 mai à 21h en marge des commémorations du centenaire de la Bataille de Verdun est annulé.

Depuis plusieurs jours déjà, « une polémique d’ampleur sans précédent a été orchestrée. Nous assistons à un déferlement de haine et de racisme. Nous sommes alertés par les services de l’État de risques forts de troubles à l’ordre public », lit-on dans le communiqué publié par la mairie de Verdun vendredi matin.

Le trouble à l’ordre public et la sécurité, « c’est la première raison » de l’annulation confie Samuel Hazard, le maire de Verdun. « Je pense que la polémique va retomber mais je ne peux pas prendre le risque ».

Depuis plusieurs jours, des appels insultants venaient saturer le standard de la ville. « Je suis menacé physiquement par ces appels », souligne-t-il. « Des groupuscules menacent même de venir troubler l’ordre public ».

Lire la suite : http://www.estrepublicain.fr/edition-de-verdun/2016/05/13/verdun-le-concert-de-black-m-annule

Voir les commentaires

Il n'y aura bientôt plus d’Anglais de souche dans la capitale de l’Angleterre

13 Mai 2016, 05:29am

Publié par Thomas Joly

Un reportage de Yann Vallerie

Sadiq Khan est donc devenu maire de Londres, suite aux élections du jeudi 5 mai 2016, en Angleterre. Un maire musulman pour une grande capitale Européenne, voilà qui émoustille en France journalistes de la presse subventionnée et politiciens défenseurs du « vivre ensemble ». Pourtant, la capitale de l’Angleterre se transforme, année après année, et se vide de sa population anglaise de souche. On y trouve désormais des citoyens d’Europe, mais aussi du monde entier, qui se croisent au quotidien, qui travaillent parfois ensemble, mais qui ne se fréquentent pas ou peu. Le mythe du « vivre ensemble » s’effondre rapidement pour n’importe qui prend le temps d’arpenter les rues de Londres,  en  ce printemps 2016.

Car peut-on vraiment parler de « vivre ensemble », alors que certains quartiers de l’Est londonien, Tower Hamlets en tête, West Ham,  sont devenus des enclaves musulmanes en plein coeur de la capitale européenne ? Les Anglais « de souche » et fortunés se regroupent désormais dans les quartiers aisés de la capitale (Chelsea, Fulham, l’ouest de Londres), tandis que les anglais pauvres fuient purement et simplement la ville ou se massent à l’extrême Est ou Sud du Grand Londres (sur un axe Upminster, Dartford). Beaucoup n’y viennent d’ailleurs que pour travailler ou pour suivre leurs équipes de football respectives, quand ils le peuvent tant les prix pour accéder à cette religion nationale qu’est le football se sont envolés.

Le 7 mai 2013, Michèle Tribalat, démographe spécialisée dans le domaine de l’immigration, écrivait sur le journal Atlantico : « 600.000, c’est le nombre de Londoniens blancs qui ont quitté leur ville entre 2001 et 2011 ». Pour rappel, en 2014, la population du Grand Londres comptait 8,5 millions d’habitants.

Un véritable White Flight, que nous ont confirmé les personnes interrogées sur place : « j’ai vu petit à petit tous mes amis d’enfance partir, vers Reading, Oxford, ou vers le sud ouest de l’Angleterre » nous confiera Prassad, un pakistanais habitant du côté d’Elephant and castle, un quartier pauvre et mal famé du sud de Londres. Lui dont les grands-parents sont arrivés après la seconde guerre mondiale en Angleterre nous confiait « parfois ne plus reconnaitre son pays », vociférant contre « les islamistes à qui ils ont donné tous les droits ». Ils, dans la bouche de Prassad, ce sont les gouvernements successifs anglais, de gauche comme de droite, qui ont selon lui « capitulé ». « Mes grands-parents sont venus du Pakistan. Et aujourd’hui, certains quartiers de Londres y ressemblent. Ca n’est pas la vision qu’ils devaient se faire d’un avenir meilleur pour leur famille, loin des islamistes ».

Lire la suite : http://www.breizh-info.com/2016/05/13/43290/londres-n-y-aura-bientot-plus-danglais-de-souche-capitale-de-langleterre

Voir les commentaires

La chute : les deux tiers des Allemands ne veulent pas que Merkel se représente en 2017

13 Mai 2016, 05:14am

Publié par Thomas Joly

Le choix catastrophique d’Angela Merkel d’appuyer l’invasion de l’Allemagne par des millions d’afro-musulmans produit finalement ses effets, seulement six mois après son appel à l’accueil illimité des allogènes. Un sondage indique qu’une écrasante majorité d’Allemands ne veut plus entendre parler de la chancelière et s’oppose à sa candidature en 2017.

Russia Today (source) : Presque les deux tiers de l’électorat allemand sont déçus par les politiques de la chancelière Angela Merkel et ne soutiendraient pas sa candidature pour les élections de l’an prochain, indique un récent sondage.

Près de 64% des sondés par l’institut INSA pour le magazine Cicero s’opposent à un possible quatrième mandat à la chancellerie. Les prochaines élections fédérales pour le Bundestag, bien que devant encore être programmées, doivent se tenir avant le 22 octobre 2017 dernier délais, afin de déterminer la représentation proportionnelle au parlement et nommer le nouveau chancelier.

Fait intéressant, le cœur de la classe moyenne est désormais en révolte ouverte comme celle qui a trahi le peuple allemand :

Le mécontement vis-à-vis du règne de Merkel est répartie de façon égale au sein de la nation, avec 63,8% d’opposants dans l’Ouest de l’Allemagne et 64,8 à l’Est. Mieux encore, sur les 2 048 personnes sondées entre les 4 et 9 mai, celles âgées de 45 à 54 ans rejettent les politiques de Merkel à 70%.

Source : http://breizatao.com

Voir les commentaires

Du nouveau sur les réseaux sociaux : le suicide en direct

13 Mai 2016, 05:08am

Publié par Thomas Joly

Sur le terrain de la maison familiale où j’ai passé mon enfance se trouvait un vieux puits. Survivance des siècles passés, l’accès était ouvert aux jardiniers du quartier qui, les jours de canicule – eh oui, ça existait déjà ! –, venaient y puiser un seau d’eau pour mettre leurs bouteilles à rafraîchir. Un matin, entendant un drôle de bruit, j’appelai ma mère : ça venait du puits. Des borborygmes. J’ai couru sur mes jambes de 8 ans, vu sur la margelle une veste de bleu soigneusement pliée et une paire de sabots bien rangés. Je me hissais sur la pointe des pieds pour voir au fond, le crâne du voisin qui s’était jeté dans le puits.

Ma mère lui a lancé la chaîne, et réussi à le persuader de sortir de là.

Mardi après-midi, une jeune femme de 19 ans s’est jetée sous le RER en gare d’Égly, dans l’Essonne. Nouveauté du temps des « réseaux sociaux », elle s’est filmée se donnant la mort, diffusant son suicide sur l’application Periscope. 1.000 spectateurs en direct, dont un bon nombre ont enregistré la vidéo avant de la diffuser sur YouTube. Jeudi matin, le compteur est à plus de 200.000 « vues ». Aucun moyen de l’arrêter.

Pas de chaîne à lui lancer pour la récupérer dans son puits de solitude ; juste une chaîne de voyeurs anonymes pour se repaître de sa mort.

Alors, mourir pour exister ? Oui et non. Le vieux voisin voulait échapper à son cancer. La jeune femme aurait accusé son ex-compagnon de violences et de viol. Le procureur semble sceptique. Au risque de faire bondir, je dirai que le viol aujourd’hui est « à la mode », comme furent à la mode voilà quelques années les agressions bidon (racistes, antisémites, homophobes, etc.). Rien de plus glorieux dans notre monde que le statut de victime, alors « les esprits faibles » en rêvent, forcément. Si tu me plains, j’existe.

Malaise. Gros malaise même, quand on découvre que « au total, la jeune femme aurait enregistré cinq vidéos, dont deux tests, avant de passer à l’action ». Ayant enfin trouvé son public, elle avertit : « Ce qui va se passer risque d’être très très choquant. S’il y a des gens qui sont mineurs, ne restez pas », puis ajoute : « Non, mais je ne vais pas me suicider, arrêtez-vous ! » Mais on ne résiste pas au succès, n’est-ce pas ? Faut-il alors imaginer pour elle cette épitaphe : « Le cabotinage m’a tuer » ?

J’en ai voulu terriblement à notre voisin, même si, du haut de mes 8 ans, j’avais bien compris son appel au secours. Mais il avait, lui aussi, un puits dans sa cour et je ne comprenais pas pourquoi il avait sauté dans le nôtre.

Je veux bien croire, aussi, que le geste de cette jeune femme était un appel au secours, mais l’obscénité de sa mise en scène déclenche en moi un mélange de mépris et de fureur. Et c’est le drame des réseaux sociaux : la porte ouverte à l’obscénité, l’étalage de soi à gogo, le nombrilisme comme philosophie de vie et l’anonymat qui abolit toute réserve pour celui qui vit l’œil collé sur sa lucarne. Un déferlement des ego sans aucune retenue, contre lequel nous ne pouvons rien sinon tenter encore d’ériger les barrages moraux de l’éducation. Hélas, il est déjà bien tard pour cela.

Marie Delarue

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

À Stanford, on refuse désormais d’étudier la « civilisation occidentale »

13 Mai 2016, 05:06am

Publié par Thomas Joly

En avril dernier, les étudiants de l’université de Stanford (classée 2e meilleure université au monde) étaient invités à s’exprimer sur la création, ou non, d’un cursus traitant sur l’enseignement de « la civilisation occidentale ». Le parcours fut rejeté par plus de 80 % des votants. Dans les colonnes du Stanford Daily, il y fut expliqué que : « Enseigner la civilisation occidentale signifie faire respecter la suprématie blanche, le capitalisme, le colonialisme et tous les autres systèmes d’oppression découlant des civilisations occidentales. »

L’université de Stanford est réputée comme étant la citadelle du « marxisme culturel », idéologie de gauche aussi appelée « déconstructivisme ». À la différence du « marxisme économique », qui espérait un soulèvement en exploitant la misère ouvrière (vraie ou supposée), le « marxisme culturel », lui, espère un soulèvement en exploitant le ressentiment des minorités (vrai ou supposé) tout en usant de subversion et de démagogie.

Mais tout ceci n’explique pas l’hostilité de la gauche envers la civilisation occidentale. Pour trouver la réponse, il suffit d’écouter des individus comme Cohn-Bendit, Mélenchon, Taubira, Duflot, etc. On comprend alors qu’ils ont en horreur « les normes », surtout quand celles-ci sont morales, artistiques et culturelles. En somme, là où la civilisation occidentale a excellé. Avec des normes, il y a forcément de la critique et donc un jugement. Avec le jugement apparaît la notion de hiérarchie. Avec la hiérarchie, on accepte que certaines personnes soient traitées différemment que d’autres, alors qu’être de gauche, « c’est être pour l’égalité ».

Par exemple, dire que Léonard de Vinci est un artiste de génie mais que le tagueur en capuche de votre quartier n’en est pas un, c’est in fine faire un jugement normatif et, donc, un jugement discriminant. Par conséquent, il faut casser la norme pour que tous les arts et artistes puissent être égaux.

Il en va de même pour les normes morales. Par exemple, toutes les civilisations ont pratiqué l’esclavage, mais l’Occident a non seulement aboli l’esclavage mais il est le seul à s’être engagé et assuré que cette pratique soit bannie de la planète. Néanmoins, le fait même d’évoquer dans les écoles et les médias ce fait historique pourrait sous-entendre qu’il est possible que notre civilisation ait eu une supériorité morale…

Par ailleurs, ce que la gauche hait plus que tout, c’est la religion de la civilisation occidentale : le christianisme. C’est elle qui est à la racine de ses normes et, donc, qui l’a façonnée, lui a donné sa force, sa vigueur et sa confiance civilisationnelle. C’est pourquoi l’éradication de la chrétienté, par tous les moyens, reste la première des priorités.

Aujourd’hui, l’Occident est l’homme malade du monde. Il est culpabilisé, colonisé et affaibli. Cependant, si nous nous réapproprions et transmettons les normes qui ont fait notre récit civilisationnel, alors nous entrerons, pour la deuxième fois, en Renaissance.

Xavier Scott

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Rappel : Réunion militante à Marseille avec Thomas Joly, samedi 21 mai

12 Mai 2016, 05:47am

Publié par Thomas Joly

A l'invitation d'Olivier Bianciotto, Délégué du Parti de la France pour les Bouches-du-Rhône, Thomas Joly, Secrétaire général du PdF, sera à Marseille pour animer une réunion militante.

En guise de participation aux frais, il sera seulement demandé aux participants de prendre une consommation au bar.

Réservation obligatoire au 06.28.68.18.16 ou bianciotto.olivier@gmail.com

Voir les commentaires

Vous ne salirez pas la mémoire de nos pères !

12 Mai 2016, 05:31am

Publié par Thomas Joly

Communiqué de Nicolas Goas, délégué national des étudiants du Parti de la France

Cent ans après le terrible carnage de Verdun où la France perdit plus de cent cinquante mille de ses meilleurs fils, nous pouvions et nous étions en droit, nous leurs descendants, de réclamer une cérémonie solennelle, digne et auguste afin de révérer et de raviver la mémoire de ses valeureux tombés au champ d’honneur.  Nous étions en droit d’attendre, nous leurs descendants,  une commémoration empreinte d’émotion et de recueillement pour ces héros qui ont accordé le sacrifice ultime à la patrie.

Mais apparemment, cette exigence pourtant simple, innocente et évidente était inconcevable pour le pouvoir socialiste. Toujours plus acharnés et déterminés dans leur délire « vivrensemblesque » et universaliste, les pandores de la bien-pensance ont cru bon de programmer pour le centenaire de la bataille de Verdun,  un concert de Rap avec la venue de « l’artiste » Alpha Diallo alias Black M.

Outre le caractère profondément indécent d’organiser ce type d’évènement pour une commémoration historique, il faut rappeler que ce sympathique « Black M » fait partie d’un groupe de rap crachant allègrement sur la France.

La France ? Un pays de « koufars » selon ce même Alpha Diallo (en arabe, terme péjoratif pour définir les non-croyants) surnommé également « la conne de France » ( voir sa chanson « le ghetto s’exprime »). Et pour finir dans les sentiments les plus anti-nationaux que l’on puisse trouver, cet énergumène anti-Français, rajoutait (voir sa chanson « Comment veux-tu ») : « je baiserai la France jusqu’à ce qu’elle devienne amour. »

Le Parti de la France exprime son indignation totale face à  la tenue de cet évènement qui est une véritable insulte et souillure portée à la mémoire de nos aïeux.

Le Parti de la France demande la déprogrammation immédiate de ce concert. L’anti-France doit cesser. Vous ne salirez pas la mémoire de nos Pères !

Par ailleurs, je ferai le déplacement avec plusieurs cadres et militants « koufars » du Parti de la France, ce 29 mai à Verdun, afin d’honorer comme il se doit  ces héros morts pour la patrie.

Voir les commentaires

L'immonde rappeur « Black M » invité à souiller la mémoire des Poilus à Verdun !

11 Mai 2016, 05:48am

Publié par Thomas Joly

Un scandale, une honte, un irrespect infini envers nos morts à Verdun pour la défense de nos frontières et de notre territoire : le rappeur anti-Français « Black M » a été invité par l'Elysée à animer le centenaire de cette grande bataille.

Signe encourageant de la rupture consommée entre le pays réel et le pays légal : l'indignation est en train de monter dans le pays, d'ailleurs, la page Black M ne doit pas souiller le centenaire de Verdun a dépassé les 1.000 abonnés en seulement quelques heures.

Nous rappelons que le scandale, entre autres choses que nous pourrions développer sur plusieurs pages, est notamment constitué par le fait que Black M est ce rappeur qui chantait il n'y a pas si longtemps que la France était un pays de Kouffars, c'est-à-dire un pays de mécréants, d'incroyants et d'infidèles. (Source)

Verdun ne donne pas envie de rire, ni de danser, ni de s’enflammer sur un air de rap. La commémoration de Verdun n’est envisageable que dans le recueillement dû au calvaire de centaines de milliers de personnes qui ont sacrifié leur bonheur et leur vie à une conception de l’honneur et de la patrie. Un respect infini leur est dû, rien d’autre, et ce respect passe par le silence, la discrétion, et la dignité.

Voir les commentaires

A Hénin-Beaumont (62), le maire FN donne son feu vert pour la construction de la mosquée Ennasr

11 Mai 2016, 05:43am

Publié par Thomas Joly

Le néo-FN n’en finit plus de renier les valeurs qu’on lui prête. Et pour cause, si l’on en croit le site musulman très bien informé « D et M » (pour des dômes et des minarets), site qui se veut « le journal des mosquées de France », la municipalité FN d’Hénin-Beaumont, dirigée par Steeve Briois et fief de Marine Le Pen en personne (c’est dans cette circonscription qu’elle s’est présentée en 2012 à la députation), a donné son feu vert pour la construction de la mosquée Ennsar le 7 mars dernier. Le site musulman n’hésite pas à se poser la question de savoir si Briois ne serait pas « islamophile », avant d’ajouter, toujours bien informé : « Une nouvelle qui surprend mais pas tellement si l’on suit de très près les rapports entre la municipalité FN et les représentants musulmans héninois. »

Ainsi donc, ceux qui croient que le néo-FN lutterait contre l’islamisation de notre pays se trompent lourdement. Du reste, on comprend mieux pourquoi Marine Le Pen s’était elle-même montrée menaçante, il y a un 18 mois, envers les militants FN qui participaient aux manifestations organisées contre l’édification de la mosquée de Quimper : la lutte contre l’islamisation de la France ne fait pas partie des objectifs du néo-FN.

Source : http://www.contre-info.com/

Voir les commentaires

La BBC donne un nouveau visage à Marguerite d’Anjou

11 Mai 2016, 05:42am

Publié par Thomas Joly

Sophie Okonedo, née de père nigérien (et de mère juive ashkénaze, ça aide peut-être) jouera le rôle de Marguerite d’Anjou, femme d’Henri VI, dans une prochaine série de la BBC sur ce roi.

Les antiblancs ont besoin de détruire la mémoire et l’imaginaire collectif des Européens pour opérer le Grand Remplacement.

Source : http://www.contre-info.com/

Voir les commentaires