Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

À quoi joue Macron ?

1 Avril 2021, 06:07am

Publié par Thomas Joly

J'en viens à me demander : Macron est-il complètement à la ramasse ou est-il un pur génie de la communication ?

Je sens qu'il est en train d'écrire le scénario de l'après-crise, dans lequel il fait office de héros populaire en lutte contre les enfermistes fous de la secte AP-HP qui milite pour enfermer les gens chez eux. Il installe un récit où il fait figure de résistant, un résistant qui n'écoute pas les enfermistes impopulaires.

Je le vérifie en entendant les gens qui disent en substance depuis quelques semaines : « J'espère qu'il ne va pas céder aux enfermistes ». Les mesures de ce soir ne sont pas vraiment contraignantes pour le commun des mortels, c'est donc un petit soupir de soulagement qu'ils ont dû manifester devant leurs téléviseurs, car depuis quelques jours la sauce montait dans les médias qui faisait craindre des mesures beaucoup plus rudes.

Dans quelle mesure Macron laisse monter cette sauce, pour ensuite faire des annonces en-deça des craintes et passer pour un résistant et un relatif libérateur ?

Il n'y a plus grand'chose de strictement sanitaire dans tout ce cirque, par contre le jeu politique bat son plein.

Jonathan Sturel

Voir les commentaires

Élection législative partielle dans l'Oise : Thomas Joly candidat

31 Mars 2021, 15:24pm

Publié par Thomas Joly

Suite au décès soudain du député Olivier Dassault, une élection législative partielle devrait théoriquement avoir lieu dans quelques semaines.

Un obscur neveu du défunt ayant déjà orchestré son parachutage et un candidat de gauche d'origine maghrébine s'étant aussi déclaré, j'annonce à mon tour ma candidature dans la 1ère circonscription de l'Oise que j'habite, que je connais bien et où je concourrai pour la quatrième fois depuis 2002.

Mes axes de campagne seront très simples et se concentreront sur l'essentiel : « Ni dictature sanitaire, ni colonisation migratoire ! »

Reste maintenant à savoir, si cette élection sera reportée voire annulée au prétexte de l'hystérie sanitaire actuelle.

Thomas Joly - Président du Parti de la France

Voir les commentaires

Les annonces prévisibles de Macron

31 Mars 2021, 12:01pm

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Le meilleur des mondes de Jacinda Ardern

30 Mars 2021, 06:45am

Publié par Thomas Joly

Bien que située aux antipodes d’un Occident plus que jamais porteur de son propre déclin, la Nouvelle-Zélande préfigure certainement l’avenir édifiant souhaité par l’idéologie globalitaire.

Ce cauchemar en cours prend les traits avenants du Premier ministre néo-zélandais Jacinda Ardern. Née en juillet 1980, elle gouverne l’archipel austral depuis octobre 2017. La grasse presse officielle aux ordres de l’hyper-classe considère déjà la responsable travailliste comme l’une des personnalités les plus influentes au monde. Elle la compare à Angela Merkel. Élevée dans une famille mormone, la jeune Jacinda abandonne la foi familiale pour l’incroyance quand elle apprend que l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours n’approuve pas l’homosexualité. Elle a toujours montré de la sympathie pour l’idéologie LGBTQXYZ etc. Trois membres de son second gouvernement appartiennent d’ailleurs à des minorités sexuelles. Cette féministe engagée a un compagnon, le géniteur de leur fille, qui joue maintenant au père au foyer modèle.

Ouvertement cosmopolite et multiculturaliste, Jacinda Ardern soutient en septembre 2019 aux côtés des dirigeants des Fidji, de l’Islande, de la Norvège et du Costa Rica (des poids hyper-lourds de la scène internationale) un accord sur le changement climatique, le commerce mondial et la « durabilité » ou comment obtenir sans trop de dégâts le beurre, l’argent du beurre, voire le sourire de la crémière…

En Nouvelle-Zélande, il est habituel que les membres du gouvernement exercent plusieurs fonctions ministérielles à la fois. L’équipe de Jacinda Ardern ne déroge pas à la règle. Tout en étant « Première ministresse » (féminise-t-on ou pas les titres ?), elle occupe les ministères de la Sécurité nationale et du Renseignement, de la Réduction de la pauvreté infantile, des Services ministériels ainsi que duministère associé à la Culture, à l’Héritage et au Patrimoine. Suite à la fusillade dans la mosquée de Christchurch en mars 2019, elle a fait interdire la vente et la détention de fusils d’assaut et d’armes semi-automatiques. Elle a aussi limité la liberté d’expression sur Internet. Cette limitation ne concerne bien sûr qu’un segment particulier de l’opinion publique, celui qui s’oppose à la mondialisation. Elle n’hésite pas à soumettre l’auteur de l’attaque anti-musulmane à des tortures psychologiques propres au sadisme anglo-saxon : on l’empêche de lire la presse, d’écouter la radio et de regarder la télévision en cellule. Il n’a même pas le droit de visite ! Est-il ainsi exclu du champ de l’humanité ? Pourquoi un violeur d’enfants, un trafiquant de drogue, un tueur de personnes âgées ne subissent-ils pas ce même traitement dégradant profondément discriminatoire ?

Ce triste cas de détention se multiplie avec la pandémie de covid-19. Jacinda Ardern s’est tellement surpassée dans l’actuelle crise sanitaire qu’elle peut prétendre au prestigieux Prix Guantanamo de l’assignation à résidence. Malgré son insularité, la Nouvelle-Zélande connaît des périodes répétées, plus ou moins longues, de confinement. Outre le transport aérien, un passeport vaccinal nommé « certificat de santé numérique » disponible sur une application est obligatoire pour prendre le bus, letrain ou le taxi. Le patron du Forum de Davos, Klaus Schwab, en rêve ; Jacinda Ardern le fait !

Bien entendu, grands benêts devant l’Éternel, les électeurs néo-zélandais ont reconduit le Parti travailliste, donc Jacinda Ardern, au pouvoir avec une étonnante majorité absolue en octobre 2020. Il faut reconnaître que l’ensemble du système médiatique local n’a pas mégoté son aide quasi-officielle à la nouvelle diva intercontinentale de la sociale-démocratie épuisée.

Si son chef du gouvernement cache mal son républicanisme, la Nouvelle-Zélande demeure une monarchie dont le souverain n’est autre que la reine Elizabeth II. Jacinda Ardern pourrait néanmoins renoncer à son idéal républicain dans une perspective cosmopolite plus dévastatrice encore. Qu’Auckland se sépare du palais de Buckingham tout en restant une royauté et l’actuelle « Première ministresse » placerait alors sur le nouveau trône un couple de prolétaires réfugiés en Californie : Meghan Markle et Henry Mountbatten-Windsor.

Bonjour chez vous !

Georges Feltin-Tracol

Source : http://synthesenationale.hautetfort.com/

Voir les commentaires

Pour la France d’Emmanuel Macron, mieux vaut Qatar que jamais ! Et les droits de l’homme ?

30 Mars 2021, 06:32am

Publié par Thomas Joly

Il est des pays où il fait bon vivre ; sous certaines conditions. Voyez le Qatar, ce royaume des mille et une nuits dont l’émir quarantenaire, Tamim ben Hamad Al Thani, peut se reposer sur un confortable tapis de plus de 2,5 milliards de dollars de fortune personnelle, tout en contemplant sa plaque de grand officier de la Légion d’honneur pour services rendus à la patrie des droits de l’homme…

On le sait passionné de sport ; son amour de la France et du bleu, blanc, rouge a fait de lui l’actionnaire unique du PSG, dont le Qatar est devenu propriétaire en 2012 par le biais du fonds souverain Qatar Investment Authority (QIA). Il a aussi pu acquérir en France, au-delà des nombreux palaces et d’investissements immobiliers, deux gigantesques propriétés où il séjourne régulièrement, à Mouans-Sartoux, dans les Alpes-Maritimes, et à Marnes-la-Coquette, dans les Hauts-de-Seine. De quoi distraire ses trois épouses et sa ribambelle princière au pays du « disciple impur » de Brigitte Trogneux, selon les propos mêmes de son cousin, après que notre Président eut appelé à lutter contre les fanatismes, en octobre dernier.

Position intenable d’un « en même temps » droit-de-l’hommiste impuissant face à l’islam conquérant sponsorisé par les Émirats en Europe même ; et contraint aux réalités économiques de la finance. Car, entre la France et le Qatar, c’est d’abord une histoire de gros sous, et donc celle d’un renoncement moral. Il s’agit de notre troisième client parmi les pays du Proche et du Moyen-Orient, derrière l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ; le 33e à l’échelle mondiale et notre quatrième excédent commercial (données de 2018). Les besoins du Qatar en biens d’équipements et de consommation français « demeurent par ailleurs importants du fait de l’avancement des grands projets d’infrastructures liés à la Coupe du monde de football 2022 », concluait, en février 2019, un rapport de la direction générale du Trésor. Une manne épineuse !

Car, selon une enquête du très britannique Guardian, depuis l’attribution de l’organisation de la Coupe du monde de football en 2022 au Qatar, 6.500 travailleurs migrants au moins seraient morts dans les chantiers de construction des infrastructures devant accueillir la lucrative compétition. Depuis 2010, « en moyenne 12 travailleurs migrants de ces cinq nations d’Asie du Sud sont morts chaque semaine », explique le journal. Chiffres glaçants, si l’on peut dire ! Et sans doute sous-évalués, puisque les Philippins, les Kényans, etc., ne sont pas ici pris en compte, et bien que le Qatar n’ait admis que la mort accidentelle de 37 travailleurs migrants.

Un coup dur pour notre partenaire économique. Et peut-être aussi pour certains de nos dirigeants et investisseurs impliqués dans l’attribution de la compétition à l’émirat. Le porte-parole de la FIFA a aussitôt sorti le parapluie : « Grâce aux mesures très strictes en matière de santé et de sécurité sur les sites […], la fréquence des accidents sur les chantiers de la Coupe du monde de la FIFA a été faible par rapport à d’autres grands projets de construction dans le monde. » Rappelons à ce ravi que le Qatar est connu pour sa grande discrimination entre les citoyens du pays et les expatriés zonaux qui y travaillent : syndicats non autorisés, pas de barèmes de rémunération, application de la kafala islamique, qui accorde aux « parrains » des droits discrétionnaires sur leurs employés, etc.

Aussi, après que les joueurs norvégiens, opposés mercredi soir à Gibraltar pour leur premier match de qualification à la Coupe du monde, ont dénoncé cette hécatombe à leur entrée sur la pelouse en arborant un T-shirt floqué de l’inscription « Droits de l’homme, sur et en dehors du terrain », la FIFA a annoncé, ce jeudi 25 mars, qu’elle ne sanctionnerait pas la fédération scandinave. Bizarre, vous avez dit bizarre ? Or, après la Norvège, l’équipe d’Allemagne a mis les pieds dans le plat humanitaire. Les joueurs des Pays-Bas s’apprêtent à dénoncer aussi les conditions de travail des ouvriers sur les chantiers des stades qataris.

Ce samedi, à la veille de son match de qualification face au Kazakhstan, le capitaine de l’équipe de France Hugo Lloris a jugé que les messages de protestation des équipes de Norvège et d’Allemagne contre le Qatar étaient une bonne chose. Et ses coéquipiers donneurs de leçons d’humanisme, qu’en pensent-ils ? Et notre Président ? Bon, en même temps…

Pierre Arette

Source : http://bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Tyrannie sanitaire : sidération et naïveté des masses

30 Mars 2021, 06:30am

Publié par Thomas Joly

Tyrannie sanitaire : sidération et naïveté des masses

Voir les commentaires

Barbara Pompili va nous pomper

30 Mars 2021, 05:51am

Publié par Thomas Joly

Pompili va vous pomper. Dans la compète des jobastrones elle a pris le créneau climatique, c’est vrai que sauver la planète c’est porteur.

Elle dépose un texte de loi qui va sauver le climat, ce dernier a rien demandé mais c’est comme çà. C’est fortiche quand même, toute seule elle sauve la planète. C’est Wonder-Bombasse. Pas toute seule il faut être honnête, elle reprend en grande partie les élucubrations des 150 mongolitos qui ont été tirés au sort lors de la cons-vention machin chose.

Il serait bon de mettre en ligne les noms de ces héros, ils méritent la postérité. En plus ils sont fiers de leur action, c’est légitime.

Ça te barbera nous avait expliqué il y a quelques semaines qu’il faudrait se rationner en matière électrique, à cause du froid en plein réchauffement.

Scientifiquement elle mérite le Nobel, c’est une pointure.

Là ça y est elle est lancée, c’est un TGV alimenté par des éoliennes, parfois il y a des coupures au niveau des connections neuronales.

Les appartements passoires thermiques, 1.000 €/mois pour le chauffage c’est insupportable, elle va y mettre un terme.

Bon Barbara, doit confondre le budget de son ministère avec celui du clampin moyen, 1.000 €/mois faut vraiment y aller, c’est pas le 3 pièces cuisine du smicard amélioré. Au passage vous noterez que la journaleuse n’a pas tiqué devant cette énormité, encore une qui est courant de la vie.

Comme c’est une grande scientifique, elle appuie sa décision sur le fait qu’un ¼ des gaz à effets c’est la faute aux bâtiments. Oui, d’accord, tu sors d’où tes chiffres ma cocotte, c’est étayé par quoi et donne moi la nature et teneur des gaz en question et la façon dont ensuite ils se répartissent dans l’atmosphère.

Et je vais t’expliquer, heureusement qu’il y a un effet de serre, sinon pas de vie sur la planète et pas de Barbara. A la réflexion…

Ensuite, elle a embrayé sur l’interdiction des véhicules polluants en centre-ville, ça va toucher 50 % de la population, pour commencer…

En gros, les gueux, les manants qui ont des véhicules un peu anciens, hors de nos murs. Et vous serez surveillés par des radars, j’ose espérer alimentés par des panneaux solaires, je les veux Bio. Ils n’ont pas de voitures qu’ils prennent des patins à roulettes ou s’entassent dans les bétaillères qui s’appellent transports en commun et surtout qu’ils ne nous importunent pas.

C’est çà la gauche, le peuple elle l’aime d’autant plus qu’il est loin.

Il est normal que toujours les mêmes fassent des sacrifices. C’est pour le bien de l’humanité.

Barbara, je vais te dire plus personne ne va dans les centre-ville, vous emmerdez tellement les gens qu’à force ils ont renoncé et les commerces ont tous fermé, en plus le populo en a rien foutre des spectacles d’art vivant subventionnés.

Ceci dit, je pense que ça ressemble à une atteinte à la liberté de circulation et surtout l’égalité, c’est un peu le retour de l’octroi.

En ce moment c’est le festival de connes, Audrey a une concurrente de poids.

Ça te barbera n’a pas de lunettes mais un muscle et deux cerveaux…elle est donc redoutable.

 

Paul Le Poulpe

 

Source : http://ripostelaique.com

Voir les commentaires

Référendum sur l'immigration : une bonne initiative mais insuffisante

29 Mars 2021, 13:28pm

Publié par Thomas Joly

Invitée de l'émission de France 3 « Dimanche en politique », Marine Le Pen a dessiné les contours du référendum qu'elle proposerait aux Français dans les premiers mois de son mandat si elle était élue à la Présidence de la République.

Il s'agirait pour le peuple souverain d'approuver ou non un projet de loi portant sur la politique générale d'immigration, sans doute — Marine Le Pen ne l'a pas précisé — en vertu de l'article 11 de la Constitution qui permet au Chef de l’État de soumettre au référendum tout projet de loi portant sur l'organisation des pouvoirs publics ou sur des réformes relatives à la politique économique ou sociale de la nation et aux services publics qui y concourent.

Le Parti de la France se félicite de cette initiative qui, si la loi était adoptée, permettrait de mettre un point d'arrêt aux dérives de l'immigration légale que ce soit par le biais du regroupement familial qui serait supprimé ou des abus du droit d'asile.

Le PdF se réjouit également que ce projet opère un retour au droit du sang mais regrette en revanche que ne soit pas plus précisément prise en compte la nécessaire réforme du code de la nationalité visant, en particulier, à la suppression de la binationalité.

Nous soutenons donc l'idée et le principe de ce référendum et de cette loi qui devra être accompagnée de mesures fortes et drastiques contre l'immigration clandestine, tout en rappelant qu'il ne réglera pas la question cruciale de la présence sur notre sol d'une population non-assimilée et souvent hostile aux marques de notre civilisation.

Jean-François Touzé - Délégué général du Parti de la France

Voir les commentaires

Les 10 plus gros trafiquants de drogue en France sont tous afro-maghrébins : ça alors !

29 Mars 2021, 06:32am

Publié par Thomas Joly

L’Obs publie la liste des 10 plus gros trafiquants de drogues de France. Voici la liste des barons de la drogue les plus puissants de France.

Moufide Bouchibi
Maroc, Essonne, récemment arrêté à Dubaï

Reda Abakrim
Maroc, Poissy, arrêté à Casablanca en provenance de Dubaï le 22 décembre

Nordine D.
Espagne, Maroc, Algérie, Dubaï – Toujours en liberté

Ben de Trappes
Maroc, Trappes – Arrêté en France en 2018 ; a depuis pris la fuite possiblement au Maroc

Bouchaïb El Kacimi
Maroc, Dreux – En fuite, possiblement au Maroc

Kevin Doure
Martinique – En prison

Rachid El M.
Strasbourg – En fuite

Nasserdine et Abdelrani T.
Marseille – En liberté vers Malaga, en Espagne

Younès L.
Maroc, Nantes – Possiblement au Maroc

Ali et Messaoud Bouchareb
Saint-Etienne – Tous les deux en détention

Source : http://lalettrepatriote.com

Voir les commentaires

Daniel Conversano invité de Vive l'Europe !

29 Mars 2021, 06:22am

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Les croisés des chemins

29 Mars 2021, 06:19am

Publié par Thomas Joly

Ils sont jeunes, amoureux du patrimoine religieux et animés d’une foi qui les pousse à restaurer des croix. Attachée à ce blanc manteau d’églises et ses innombrables calvaires au détour d’un champ, d’un chemin ou d’un carrefour, rappelant par leur simple présence les racines chrétiennes de la France, l’association S.O.S Calvaires restaure ces croix de bois, de fer ou de pierre. Parfois fleuries, elles portent souvent les stigmates du temps et sont menacées d’abandon, voire de destruction. Mais cela, c’était avant !

Si on peut longtemps deviser sur tout ce qui ne tourne pas rond dans notre monde, sur cette jeunesse nourrie aux antidépresseurs et aux écrans, il en est une qui se lève pour préserver son héritage spirituel. Alors, cette association de trentenaires s’est lancée ce formidable défi : restaurer un calvaire par mois et faire des petits ! Basée en Anjou, avec des antennes lancées à Nantes, Rennes, Bordeaux et Orléans, l’association, qui ne vit que de dons, compte bien développer son concept dans tout le pays. Avec une trentaine de croix restaurées déjà, le principe est bien rodé, il faut d’abord identifier le propriétaire (mairie ou particulier) à l’aide des parcelles cadastrales. « Dans la mesure où nous prenons en charge l’intégralité des frais de restauration, le propriétaire n’est jamais réticent, » indique Julien Le Page, président de S.O.S Calvaires. Intervient ensuite la partie production. L’association dispose de son propre atelier de menuiserie qu’une levée de fonds aide à financer.

Le sportif de haut niveau et youtubeur Baptiste Marchais a récemment apporté son soutien en vidéo. S’il a accepté de prêter main-forte, c’est en raison de sa foi mais aussi pour son attachement à la défense du patrimoine, au travail manuel et à l’importance d’une œuvre collective « pour quelque chose qui est de l’ordre de la pérennité, ça colle à mes valeurs et à ce que j’essaie de transmettre sur ma chaîne », témoigne-t-il. La vidéo enregistre 127.000 vues en moins de cinq jours, plus de 14.000 « j’aime » et plus de 2.000 commentaires bienveillants.

La croix restaurée, vient ensuite la pose : « Le moment le plus sympa », pour Julien Le Page. Les gens viennent en famille y assister et cela se termine par une prière et une bénédiction. Mais cette croix, « scandale pour les Juifs et folie pour les païens », dérange aussi quelques-uns, bien résolus à faire appliquer la loi de 1905, comme ce fut le cas, hélas, à Plorec-sur-Arguenon. « Pour la contourner, nous envisageons d’acquérir des parcelles de terrain et rebâtir des nouveaux calvaires dans des endroits stratégiques », rétorque le président.

L’association joue donc un rôle de restauration, mais aussi de veille et de défense, en apportant une aide juridique face à ces « fédérations de Libre Pensée bien organisées qui s’attaquent à des calvaires dans des petites communes où personne ne réagit car personne n’est au courant ou ne sait comment faire », ajoute Julien Le Page. Enfin, S.O.S Calvaires veut réveiller les esprits endormis et souhaite mobiliser les paroisses, les aider à organiser des événements comme des petits pèlerinages pour faire revivre les croix des villages. Le président de conclure : « Il ne faut pas oublier que notre Dieu est mort sur une croix pour nous sauver, il faut envoyer ce message aux Français. »

Iris Bridier

Source : http://bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Les entretiens du PdF - N°05 - Invité : Ludovic Lefebvre (28/03/21)

28 Mars 2021, 19:23pm

Publié par Thomas Joly

Sujets abordés : la folie sanitaire depuis un an, Paris ravagée par l'immigration, les solutions du PdF pour en finir avec l'invasion migratoire, la scandaleuse dissolution de Génération Identitaire, l'éventualité d'une candidature Zemmour en 2022, l'actualité littéraire.

Voir les commentaires

Remigration prioritaire !

28 Mars 2021, 19:09pm

Publié par Thomas Joly

Remigration prioritaire !

Trop de Blancs et de racistes en France à votre goût ? Dégagez en Afrique !

Voir les commentaires

Quand Audrey Pulvar fait dans l'incitation à la haine raciale

28 Mars 2021, 14:52pm

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Compte-rendu du Bureau politique du Parti de la France du 27/03/21

27 Mars 2021, 19:29pm

Publié par Thomas Joly

Compte-rendu du Bureau politique du Parti de la France du 27/03/21

Confinement oblige, le Bureau politique du Parti de la France s'est réuni virtuellement ce samedi 27 mars par visioconférence.

Une vingtaine de cadres de notre instance de direction avaient répondu à l'appel de Thomas Joly, Président du Parti, et c'est dans une ambiance studieuse que s'est déroulée cette séance de travail.

À l'ordre du jour — outre les questions administratives et financières — la préparation des élections à venir.

Pour les élections régionales, qu'elles aient lieu en juin prochain ou qu'elles soient une nouvelle fois repoussées, le PdF, faute de moyens financiers ne sera pas en mesure de présenter de listes. Notre position de participation ou de soutien à telle ou telle liste sera prise au cas par cas. Pour les Départementales, le PdF sera, en revanche, présent dans un certain nombre de cantons dans toute la France pour défendre à la fois nos terroirs et les convictions de la vraie droite nationale.

La question de l'élection présidentielle a été longuement abordée et a donné lieu à un tour de table. Toutes les options — à l'exception de celle d'une candidature issue de nos rangs qui, en l'état, est inenvisageable et ne relèverait que d'un effet d'annonce ridicule — ont été envisagées, sans a priori ni tabous. Les décisions seront prises ultérieurement, en tenant compte des déclarations de candidatures, des projets et de ce que sera la réalité politique telle qu'elle se dessinera dans les prochains mois.

Les Législatives qui suivront de peu la Présidentielle constituent, quant à elles, un objectif majeur pour le PdF. Un groupe de travail a été d'ores et déjà mis en place pour les préparer.

Enfin, une Législative partielle se dessinant — sauf si les contraintes sanitaires et les manœuvres gouvernementales l'interdisent — dans la circonscription laissée vacante à Beauvais par la disparition d'Olivier Dassault, le PdF y présentera la candidature de son Président, Thomas Joly, ancien Conseiller régional de Picardie, depuis longtemps très implanté dans ce secteur du département de l'Oise et surtout habitant cette circonscription.

Jean-François Touzé - Délégué général du Parti de la France

Voir les commentaires