Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Joyeux Noël !

24 Décembre 2013, 12:17pm

Publié par Thomas Joly

Noel-PDF.jpg

 

Au nom du Parti de la France, je vous souhaite de très bonnes fêtes de Noël.

Voir les commentaires

Le dimanche à Bamako c’est le jour de l’excision…

24 Décembre 2013, 10:25am

Publié par Thomas Joly

 

...ou à Château Rouge, dans le XVIIIe arrondissement occupé de Paris.

 

Source

Voir les commentaires

Forte hausse du racket bancaire « surtout pour les plus modestes »

24 Décembre 2013, 10:16am

Publié par Thomas Joly

juif racketLe journal Les Échos a révélé que les tarifs bancaires vont nettement augmenter en 2014. Les services simples seront les plus touchés et, en conséquence, ce seront les ménages les plus moins fortunés qui en souffriront le plus. Selon cette étude, seule la Banque Postale et la Bred n’augmenteront pas les tarifs de leurs cartes bancaires classiques. Les autres ne toucheront souvent pas aux cartes « premium » – qui parfois baisseront drastiquement comme la carte Gold du Crédit agricole d’Île-de-France dont le prix sera diminué de 17 %. Les virements seront également augmentés, etc. Les rares services non ou peu touchés sont ceux qui ont fait l’objet d’un règlement législatif.

 

Source

Voir les commentaires

Les bobos de Libération refusent de déménager chez leurs potes de banlieue

24 Décembre 2013, 10:04am

Publié par Thomas Joly

 http://media.melty.fr/article-1912276-ajust_930/la-redaction-de-liberation-a-ete-prise-pour.jpgMalgré les millions offerts par le gouvernement Hollande au journal d’extrême-gauche, Libération se trouve dans une situation désastreuse. La baisse de ses revenus pour 2013 serait de 1,5 millions d’euros. Au plan social (départs à la retraite, pré-retraites, réduction de temps de travail) discuté s’ajoute désormais l’hypothèse d’un déménagement : le propriétaire du journal M. Ledoux, est justement propriétaire, via sa société Colbert-Orco, d’un immeuble à Bagnolet, en Seine-Saint-Denis.


L’endroit semble parfait pour les rescapés de la fusillade commise par Abdelhakim Dekhar il y a un mois – sur laquelle les médias comme la justice restent désormais exceptionnellement discrets – : en plein milieu des cités occupées, à deux pas du périphérique, de quoi être au plus près de leurs protégés, clandestins, dealers, etc.

 

Mais les bobos refusent d’abandonner l’immeuble du 3e arrondissement de Paris où ils se trouvent aujourd’hui, à l’entrée du Marais, à deux pas de ses foules d’asociaux et de ses milices juives. Selon Le Monde, « l’hypothèse d’un tel déménagement a apparemment suscité un grand émoi dans la rédaction » : les quartiers occupés, c’est bon pour les Français…

 

Source

Voir les commentaires

De nouveau censuré par Facebook

24 Décembre 2013, 09:53am

Publié par Thomas Joly

Thomas-Aube-Doree.jpg

 

Cette photo où je porte un T-Shirt rendant hommage à Giorgos Fountoulis et Manos Kapelonis, militants de l'Aube Dorée exécutés par l'extrême-gauche, n'a apparemment pas plu aux administrateurs de Facebook. Mon compte n'aurait sûrement pas été suspendu si le vêtement avait été à la gloire de leurs assassins...

Voir les commentaires

Grande-Bretagne envahie : chez Marks & Spencer, les employés musulmans ne sont plus tenus de servir les Européens

23 Décembre 2013, 09:50am

Publié par Thomas Joly

http://static0.7sur7.be/static/photo/2013/9/10/12/20130323112659/media_xll_5671737.jpg

 

L’enseigne Marks & Spencer, l’une des plus importantes de Grande-Bretagne où elle est le premier vendeur de vêtements, a annoncé à que désormais les employés musulmans ne seront plus tenus de vendre du porc ou de l’alcool aux clients. Les employés blancs sont obligés de servir les islamistes, mais les employés musulmans peuvent choisir librement de servir qui ils veulent ; les Blancs, véritables citoyens de seconde zone dans leur propre pays, pourront être refusés d’être pris en caisse par une caissière islamiste.

 

Cette décision a été, de l’aveu même de la direction de Mark & Spencer, décidée par des « groupes religieux ».

 

Source

Voir les commentaires

Bayrou, l’autre François de la politique

23 Décembre 2013, 09:36am

Publié par Thomas Joly

http://www.lefigaro.fr/medias/2012/03/25/891c493e-768d-11e1-b59a-e855a64a4750-493x328.jpgSi l’actualité médiatico-politique a été marquée par la sortie de François Hollande, qu’il est bien difficile de qualifier de blague, l’attention générale a été retenue cette fin de semaine par un autre ex-futur-candidat à la présidentielle, François Bayrou.


Il devait se rendre à un match de rugby dimanche soir, opposant Pau à Colomiers. Arrivé en retard, ce grand décideur politique s’est convaincu qu’il serait très utile d’escalader un petit grillage pour gagner un peu de temps. Il a raconté lui-même la suite de ses aventures : « J’ai voulu escalader un grillage haut de 2,50 m, mais j’ai glissé et je me suis déchiré la main gauche sur le grillage, ce qui a provoqué une fracture ouverte nécessitant une opération chirurgicale ».


http://www.20min.ch/diashow/49518/49518-Hi7_U5_tQYM6IvYY12S_NA.jpgC’est donc parce qu’il était en retard à un match que, voulant escalader un grillage comme la dernière des racailles, François Bayrou a mobilisé, un dimanche de vacances de Noël, pompiers, médecins et infirmières.

Sa sûre intuition en matière de grillage est à l’aune de son parcours politique. Ancien ministre de Mitterrand durant sa dernière cohabitation, il avait soutenu Balladur en 1995 mais rallié Chirac après sa victoire et était devenu ministre de ce dernier, pour lequel il avait appelé à voter en 2002. Il refusa de se prononcer en 2007 mais se déclara pour François Hollande en 2012. Côté partisan, il avait repris la direction de l’UDF dans les années 1990 (qu’il a rabaissée à des résultats oscillant entre 4 et 18 % quand durant la décennie précédente le parti obtenait entre 16 et 29 %), parti qu’il avait fait renommer Nouvelle UDF puis Modem en 2007. Naviguant entre les alliances avec le RPR puis l’UMP, l’opposition, le soutien au gouvernement – toute tendance confondu –, sa dernière opération politique en date est une alliance avec l’Union des démocrates et indépendants (UDI) de Jean-Louis Borloo.

 

Source

Voir les commentaires

François Hollande, l’homme qui ratait même ses blagues

23 Décembre 2013, 09:24am

Publié par Thomas Joly

http://media.rtl.fr/online/image/2013/1221/7768156082_francois-hollande-lors-du-diner-pour-le-70e-anniversaire-du-crif-le-16-decembre-2013-a-paris.jpgAlors que Manuel Valls rentrait d’un voyage en Algérie, où il a sans doute comme ses prédécesseurs distribué des visas par milliers – se prenant sans doute pour le Père Moshel en ces temps de hanoucka –, François Hollande a évoqué ce retour en déclarant : « Il en revient sain et sauf. C’est déjà beaucoup ».


Ce qui était une « plaisanterie légère » selon l’Élysée a occupé les médias et les services diplomatiques ces 48 dernières heures. Très mal reçue en Algérie, dont le gouvernement a exigé des excuses, la « blague » [?] a également alimenté le débat politique de fin de semaine, de Jean-Luc Mélenchon, soudain pris de « nausée », a son homologue de l’UMP Jean-François Copelovici-Ghenassia dit Copé, se lamentant d’un « dérapage verbal » « déplacé ».

 

http://www.algerie-focus.com/wp-content/uploads/2013/06/hollande.jpgAprès qu’Alger eut qualifié les faits d’« incident regrettable » et de « moins-value par rapport à l’esprit qui enveloppe nos [sic] relations » – ce qui ne change pas grand’chose pour la France qui, entre l’immigration subie et l’argent dilapidé auprès d’un gouvernement corrompu du FLN n’a jamais reçu de cette relation que des moins-values –, François Hollande a tenté de se dérober.  « Il n’y a pas de tension particulière au niveau des autorités algériennes » faisait-il dire dimanche par un de ses proches. Un mensonge qui n’a pas tenu longtemps : François Hollande dans l’après-midi « ses regrets pour l’interprétation » de sa blague [?] évoquant « une polémique sans fondement ». Tellement sans fondement qu’il l’évoquera en personne devant le criminel FLN Bouteflika. L’Algérie s’est dite « satisfaite » de cette repentance.

 

De quoi abaisser encore l’autorité du président de leur République, mais surtout de quoi occulter les véritables scandales que nous rappellent cette histoire.

 

http://www.la-croix.com/var/bayard/storage/images/lacroix/actualite/france/manuel-valls-s-oppose-au-projet-de-loi-penale-de-christiane-taubira-2013-08-13-997824/35041356-1-fre-FR/Manuel-Valls-s-oppose-au-projet-de-loi-penale-de-Christiane-Taubira_article_main.jpgD’abord, c’est devant ses maîtres du CRIF que François Hollande tenait ces propos, devant un lobby communautariste aux ordres d’un État étranger. Un président tellement au fait de l’actualité qu’il ignorait où était son ministre de l’Intérieur, s’il allait partir en Algérie ou s’il en revenait. Des voyages justement bien nombreux pour des politiciens incapables d’agir en France et de se préoccuper les Français, sur le dos desquels ils voyagent aux quatre coins de la planête. La semaine dernière, François Hollande a parcouru au moins trois continents, l’Europe, l’Afrique, l’Amérique du Sud (sans compter qu’il se trouvait en Algérie il y a un an) ; le ministre de l’Intérieur se trouvait lui en Algérie et c’est de Guyane que revenait Christiane Taubira – saine et sauve aussi, hélas, également – après avoir accompagné François Hollande au Brésil, en Afrique du Sud, etc.

 

Source

Voir les commentaires

La France crève de trouille : la preuve par la RATP (par Marie Delarue)

23 Décembre 2013, 09:13am

Publié par Thomas Joly

http://www.data-publica.com/content/wp-content/uploads/2013/03/1341216394ratp-sfr1341216394-mamini.jpgAlerte générale, vendredi dernier à midi. Sauvez-vous, bonne gens, lâchez tout ce que vous tenez, vos gamins par la main ou vos chiens par la laisse, posez là vos cabas, vos cadeaux et vos valises, et courez vite ! Sauve qui peut ! L’Apocalypse est à nos trousses !

 

A quatre jours de Noël, un jour de départ en vacances, que faut-il donc pour mettre en branle un « plan d’évacuation » de 30.000 voyageurs et stopper le trafic sur 4 lignes majeures – la 2 (porte Dauphine/Nation), la 6 (Charles de Gaulle/Nation), la 10 (Boulogne/Austerlitz) et la 11 (Châtelet/Mairie des Lilas) – pendant plus de trois heures ? C’est quoi : un déraillement, une attaque nucléaire des mollahs aux Champs-Élysées, Godzilla dans les tunnels, des rats géants dans le RER B ?

 

http://www.3d-diagnostic-immobilier.fr/wp-content/uploads/2010/07/amiante-21.jpgNon, c’est une « alerte amiante » (sic) dans un poste de commandement. Précisément, a dit le PDG de la RATP Pierre Mongin, « il y a eu une alerte amiante, ce matin, dans un local qui n’a rien à voir avec le métro. C’est un local de bureaux où des travaux ont eu lieu récemment et donc nous avons été obligés, pour des raisons de sécurité, d’évacuer nos personnels qui régulent et pilotent ces quatre lignes de métro. »

 

Précision : le contrôle de l’air effectué chaque matin par les ouvriers du chantier a révélé un taux plus élevé que la normale… dans la salle d’à côté. Autre précision : pour développer ces affreuses maladies que cause une exposition à l’amiante (qui, pendant des années, faut-il le rappeler, nous protégea du feu et du froid !), il faut compter :

- pour l’amiantose : de 15 à 20 ans d’exposition ;
- pour le cancer du poumon et le mésothéliome : de 30 à 40 ans d’exposition.

 

http://citizenside-cache.citizenside.com/fr/photos/manifestations/2010-10-12/30283/manifestation-contre-la-reforme/all_fullscreen/180158-ambiance-sud-ratp.jpgAlors ? Alors, c’est la trouille qui gouverne la France. Et à la RATP, plus encore que la trouille de l’amiante, c’est la trouille des syndicats, et derrière eux du Parti de gauche de monsieur Mélenchon qui recrute là ses troupes. Sa secrétaire nationale Danielle Simonnet, candidate à la mairie de Paris, accuse ce matin la Régie : « La RATP refuse aujourd’hui de mettre en œuvre les mesures nécessaires pour une éradication définitive de cette substance cancérigène (l’amiante dite non confinée) alors que l’éradication totale était prévue », les syndicats ayant « réussi à imposer » un plan en ce sens à leur direction dans les années 1995-96 (lexpress.fr). « La RATP et le conseil régional doivent prendre leurs responsabilités et engager une rénovation rapide de ces lignes au nom de la santé publique et éradiquer une bonne fois cette substance toxique interdite à la fabrication en France depuis 1997 ! » Bien sûr, et puis stopper totalement le métro le temps de tout défoncer, quand on sait que la meilleure chose à faire est de laisser les matériaux contenant de l’amiante là où ils sont, le danger ne survenant que lorsqu’ils sont abîmés ou… endommagés par des travaux intempestifs.

 

Mais pour ramasser des voix, n’est-ce pas, on est prêt à tout.

 

Source

Voir les commentaires

Voix de la Russie : le flash d'actualité hebdomadaire

23 Décembre 2013, 08:58am

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Le « grand homme » Mandela et sa famille modèle

22 Décembre 2013, 10:17am

Publié par Thomas Joly

http://md1.libe.com/photo/604615-graca-machel-jacob-zuma-et-winnie-mandela-madikizela-devant-le-cercueil-de-mandela-le-14-decembre-20.jpg?modified_at=1387012503&width=750L’inhumation du terroriste communiste Nelson Mandela – sans qu’il soit précisé si la cérémonie a été traduite en temps réel par le délinquant incompétent de l’ANC qui avait officié précédemment – s’est déroulée au milieu de diverses polémiques.

 

Parmi elles, celle créée par le prétendu « archevêque », Desmond Tutu, qui avait affirmé n’avoir pas été invité. Le pouvoir avait quelques raisons de lui en vouloir, puisqu’il avait lui-même reconnu : « Notre gouvernement [celui de l’ANC, imposé par Nelson Mandela] est pire que le gouvernement de l’apartheid ».


Loin de ses considérations politiques, les rentiers de Mandela se disputent le patrimoine du chef communiste, fortune amassée sur le dos de l’Afrique du Sud agonisante. Tandis que le petit-fils Mandla [!] http://media.actu.woopic.com/pictures/une/photo_1374414055647-1-0.jpgMandela se trouvait près du cercueil de son grand-père, la fille de ce dernier, Makaziwe, faisait changer les serrures de la propriété du défunt, interdisant l’accès au petit-fils, duquel il était exigé de plus qu’il évacue le bétail déambulant dans la propriété. Il a lui aussi dénoncé l’exclusion de plusieurs de ses « invités » à l’enterrement de son grand-père.

 

Le mythe de l’Afrique du Sud libre ne cesse plus de s’effondrer et ne semble plus survivre que sur les ondes occupées d’Occident. Le principal syndicat d’Afrique du Sud, le NUMSA (Union nationale des métallurgistes d’Afrique du Sud), a annoncé qu’il ne « soutiendra pas l’ANC » lors des élections de 2014, une première depuis la prise de pouvoir par le parti communiste.

 

Source

Voir les commentaires

Nouvelle cabale contre l'armée française pour un patch

22 Décembre 2013, 10:09am

Publié par Thomas Joly

http://www.metronews.fr/_internal/gxml!0/2qijkhn0ctpwx8acoz5fxkpvtmr4nbh$g3cn7cl5eqngenjaixbfg0j8b2h9jpt/militaire-sangaris.jpegNon contents d’exercer une violente répression contre des militaires qui prennent des photos dans des poses amusantes, effectuant la « quenelle », ou portant de simples foulards imprimés de motifs à tête de mort, la racaille journalistique, probablement informée par des « spécialistes de l’armée » qui, bien au chaud dans leurs bureaux de bobos parisiens crachent sur les militaires qui risquent leur vie à l’autre bout du monde, s’est trouvée une nouvelle affaire pour s’adonner aux joies de la délation.

Des militaires français envoyés en République centrafricaine, où deux soldats français sont déjà morts, sont l’objet d’une scandaleuse campagne de haine pour le port d’un simple badge portant la mention « Notre honneur s’appelle fidélité », très belle devise s’il en est, en allemand, (Meine Ehre heißt Treue). Si certains médias ont flouté les visages, d’autres ont livré les photos de visages non-floutés, livrant à la vindicte ces honorables français.

 

Source

Voir les commentaires

Nos journalistes ont-ils passé leur examen de fidélité au régime ?

21 Décembre 2013, 09:08am

Publié par Thomas Joly

http://leboableu.files.wordpress.com/2011/02/la-voix-de-son-maitre_1244103623.jpg

 

Le mois prochain, tous les journalistes chinois vont passer un examen. Il leur faudra s'instruire à partir d'un manuel de 700 pages, dans lequel on peut lire qu'il « n’est absolument pas permis de publier dans des reportages des commentaires qui contredisent la ligne du parti », ou : « La relation entre le parti et les médias et celle du dirigeant et du dirigé. »


C'est un peu comme en France finalement.

 

Source

Voir les commentaires