Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Épuration au FN de Haute-Garonne et lancement de la section départementale du PdF

20 Janvier 2014, 19:14pm

Publié par Thomas Joly

Pech.jpgExtrait d'un article du 15/01/14 paru dans Le Journal Toulousain  :

 

Le 11 décembre dernier, le tout nouveau secrétaire départemental du FN, Julien Léonardelli, déclarait dans nos colonnes : « Quand on ne porte pas les mêmes valeurs que nous, on n’a rien à faire au Front National, c’est très clair. Que toutes ces personnes le comprennent bien ! » Il fallait comprendre dans ces propos, que tous les adhérents susceptibles de donner une mauvaise image du Front National seraient écartés. Ces menaces ont été menées à exécution et certains cadres locaux, jugés proches notamment de groupuscules d’extrême-droite, ont été écartés. Cela a été le cas de Franck Pech (photo ci-contre), ancien responsable de la communication du FN 31. Ce dernier confie : « Il y a véritablement une mainmise de Louis Alliot sur la fédération. Une véritable chasse aux sorcières a été lancée sous couvert de la dédiabolisation annoncée… On a sous-entendu que affichette-PDF.jpgj’avais été adhérent d’un groupuscule, or ce n’était pas le cas. J’ai même envoyé un courrier à Steeve Briois, le secrétaire général du FN, pour en attester sur l’honneur. » Le divorce étant consommé, Franck Pech a rejoint un autre ex-cadre du FN, Guy Jovelin, pour lancer une fédération départementale du mouvement de Carl Lang, Le Parti de la France : « Nous nous réclamons de la droite nationale et européenne, avec des valeurs catholiques et chrétiennes. Il y a beaucoup plus de pragmatisme qu’au FN, notamment concernant l’Euro », explique Franck Pech pour qui le FN est déjà du passé, « Je n’avais plus l’impression de m’y exprimer librement. »

Voir les commentaires

Visite de Manuel Valls au Kremlin-Bicêtre : un mort, tous les protagonistes relâchés

20 Janvier 2014, 09:18am

Publié par Thomas Joly

http://94.citoyens.com/files/2014/01/Valls-kb5.jpgLoin des proclamations viriles de Manuel Valls sur la sécurité et les lourdes condamnations, la criminalité ne cesse de progresser, la République socialiste montrant chaque jour un peu plus son incapacité à gérer la situation qu’elle a infligée à la France.

Samedi, Manuel Valls paradait au Kremlin-Bicêtre devant les caméras de télévision. La ville venait d’être le théâtre de nouveaux affrontements entre bandes d’Afro-Maghrébins. Une racaille de 16 ans y avait été grièvement blessée à coups de marteau. L’adolescent est mort dimanche après-midi.

Pourtant les huit racailles arrêtées et possiblement suspectes de meurtre ont déjà été libérées, et ont pu reprendre dès ce dimanche leurs trafics et leurs agressions...

 

Source

Voir les commentaires

Razzy Hammadi, député PS, filmé en mode racaille

20 Janvier 2014, 09:07am

Publié par Thomas Joly

 

Trois semaines après la diffusion d’une vidéo accablante du député « français » [!?] Razzy Hammadi, ce dernier n’a toujours pas été viré du Parti socialiste (PS) ni déchu de son mandat de député.


Cette vidéo montre le député extrêmement agressif, accompagné par des personnes très menaçantes, notamment contre la personne qui filme.

 

« L’affaire elle est terminée, enculé de ta race ! On va faire descendre toutes les cités de Montreuil, toutes les cités de Montreuil elles vont descendre espèce de fils de pute » déclare le racaille du PS, qui démontre que l’intégration de certaines populations immigrées, même arrivées aux plus hautes fonctions de la Gueuse, jouissant de revenus très conséquents, sera toujours impossible.

 

A noter que le journal de désinformation gouvernementale Le Monde, relatant l’événement a censuré les propos les plus infâmants.

 

Source

Voir les commentaires

Fanatisme laïcard : une mosaïque retirée d’une maison de retraite

20 Janvier 2014, 09:00am

Publié par Thomas Joly

http://images.charentelibre.fr/images/2014/01/19/photo-d-illustration_398242_536x366p.jpgUne maison de retraite dans le Finistère, à Scaër, a choisi de se séparer d’une mosaïque représentant une « Vierge et l’enfant » et trônant dans le hall d’accueil, car elle déplaisait à la famille d’un résidant qui a fait valoir le principe de la laïcité, a-t-on appris auprès de la famille et de l’établissement…

La mosaïque avait été offerte en 2005 et été placée, avec l’accord de tous, dans le hall d’accueil de cet établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

 

Les partisans de ce qu’on appelle couramment « la laïcité » vont-ils effacer de tout l’espace public toute référence chrétienne ? Parce que cela représente une part très importante du patrimoine culturel français…

 

Source

Voir les commentaires

La Marche pour la vie, c’était aussi la marche pour la France (par Gabrielle Cluzel)

20 Janvier 2014, 08:43am

Publié par Thomas Joly

http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e201a51121a9da970c-350wi« Libre d’être contre l’IVG », pouvait-on lire sur la première banderole. Oui, sera-t-on encore libre demain d’être contre l’IVG ? C’est la question que posait hier au gouvernement, entre Denfert-Rochereau et les Invalides, l’immense cortège de la « Marche pour la vie ». Ils étaient 45.000 selon les organisateurs, 16.000 selon la police… Entre 200 et 300 d’après i-télé. Les mensonges, c’est comme tout, il faut rester quand même dans la modération, sinon on finit par saloper le boulot.

 

A en croire la presse, les anti-IVG français, forts de l’exemple espagnol et dopés par le phénomène LMPT, auraient repris du poil de la bête, et décidé d’en remettre une louche sur une loi vieille de bientôt 40 ans. Bien sûr, la Marche pour la Vie était cette année aux couleurs de l’Espagne. Naturellement, l’affluence record de cette neuvième édition confirme le réveil d’une certaine France. Sans doute, l’extrême jeunesse des manifestants et les happenings des « hommen » prouvent que la magie du mouvement de l’an passé continue plus que jamais d’opérer. Peut-être la présence de quelques évêques tend-elle à montrer que l’Eglise de France n’a plus si peur de son ombre.

 

avortement poubelleMais la vérité est ailleurs. La vérité est que, comme d’habitude, le gouvernement a lui-même déterré la hache de guerre : ce 20 janvier, deux amendements à la loi Veil, inclus dans le projet de loi sur l’égalité hommes-femmes, seront débattus à l’assemblée. Comme deux battants d’une immense porte : l’un d’entre eux prévoit de ne plus subordonner l’avortement à une « situation de détresse », l’autre d’élargir le délit d’entrave à l’IVG aux « pressions psychologiques ». Sera-t-on encore libre demain d’être contre l’IVG ? Il est probable que non. Sera-t-on encore libre demain de dire simplement ce qu’est l’IVG ? Il est probable que non. Alors il est urgent de le dire aujourd’hui. Rappeler simplement l’évidence.

 

Il faut dire par exemple, comme l’a fait Jean-Marie Le Mené (président de la Fondation Lejeune) au Grand Journal de Canal Plus, vendredi soir, qu’une IVG fait mourir un être avant sa naissance. Une lapalissade scientifique. Pourtant la journaliste Babeth Lemoine lui rétorque « qu’il n’y a pas de vie in utero ». Sans rire. Dans le plus grand sérieux. Sans que, sur le plateau, personne n’émette une objection. Ah bon. Ces battements de cœur devaient être des gargouillis intestinaux, alors ? Et l’on se moque d’une Eglise obscurantiste qui aurait soutenu à Galilée que la Terre n’était pas ronde ?

 

http://media.rtl.fr/online/image/2014/0119/7768976459_entre-16-000-police-et-40-000-organisateurs-personnes-ont-defile-a-paris-a-l-occasion-de-la-marche-pour-la-vie-dimanche-19-janvier-2014.jpgIl faut dire aussi que ce qu’ils appellent de la « pression » n’est que de l’information. Les femmes, petits êtres irresponsables, devraient décider sans savoir ? Etre maintenues dans l’ignorance de ce qui se passe dans leur corps de peur qu’elles ne changent d’avis ?

 

Il faut dire enfin, comme l’a rappelé Cécile Edel, organisatrice de cette Marche pour la Vie, que pour les pauvres filles seules et enceintes qui reculeraient, l’Etat ne prévoit rien. Aucune structure, aucune aide, aucune écoute. Le choix, c’est IVG ou IVG.

 

http://2.bp.blogspot.com/_SKUaYYRAygI/S6-6hD3ExXI/AAAAAAAAAtg/3WGrL5mNYWc/s400/nouvelle-france.gifIl faut le dire comme l’ont fait ces manifestants, sereinement et sans juger, tant qu’on peut encore le faire. Pas par conviction. Par honnêteté. Parce que c’est une réalité objective.

 

Et pour être honnête jusqu’au bout, il faut aussi dire que l’enjeu pour notre pays n’est pas seulement moral, ou « sociétal ». Il est démographique. La nature a horreur du vide. Certains qui s’échinent aujourd’hui à dénoncer le grand remplacement, à l’exclusion de tout autre combat, devraient y réfléchir. Car cela aussi c’est une réalité objective. La marche pour la vie de dimanche, c’était aussi la marche pour la France.

 

Source

Voir les commentaires

Les pulsions dictatoriales de Najat

20 Janvier 2014, 08:25am

Publié par Thomas Joly

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2012-09/2012-09-12/article_najat.jpg

 

« L’interdiction de Dieudonné doit faire jurisprudence pour les meetings politiques » a déclaré Najat Vallaud-Belkacem sur France 3 dimanche 19 janvier. On y va, de moins en moins doucement. Les amis du genre humain au pouvoir, c'est toujours de grands moments.

Voir les commentaires

Le Parti de la France présent à la Marche pour la Vie !

19 Janvier 2014, 18:03pm

Publié par Thomas Joly

Lang-Marche-Vie-2.jpg

 

Marche-Vie-2014.JPG

 

Marche-Vie-2014-2.JPG

 

http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e2019b04ff273f970d-pi

 

Comme chaque année, le Parti de la France a participé à Marche pour la Vie à Paris à laquelle des milliers de personnes ont pris part. Ce qui n'a pas empêché la presse soviétoïde de sombrer dans le ridicule le plus total :

 

http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e2019b04ff298d970d-pi

Voir les commentaires

Chefs d’entreprise : le CLAN, les Français ont besoin de vous

18 Janvier 2014, 10:00am

Publié par Thomas Joly

http://asso-clan.fr/wp-content/uploads/2014/01/solidarite-nationaliste-CLAN-2.png

 

CLAN

BP 1030

69201 Lyon Cedex 1

Téléphone : 06 25 81 95 37

Site internet : http://asso-clan.fr

Courriel : secretariat@asso-clan.fr

Voir les commentaires

Défense de nos régions : halte à l'hypocrisie !

17 Janvier 2014, 10:12am

Publié par Thomas Joly

Tribune libre

 

thomas-joly.jpgSuite à l'évocation de la réduction du nombre de régions administratives françaises par notre inénarrable président de la République lors de sa conférence de presse soporifique du mardi 14 janvier 2014, on assiste à la même levée de boucliers que lorsque le rapport Balladur de 2009 abordait cette même idée.

 

Que les Français soient attachés à leur identité régionale est une excellente chose mais quelle exaltation soudaine pour la défense d'entités administratives - déjà pour la plupart négatrices des véritables provinces historiques - alors même que la souveraineté de notre Nation et l'identité française sont gravement menacées par le mondialisme politique et économique ainsi que par la colonisation migratoire, souvent dans une indifférence générale de la part des mêmes qui montent aujourd'hui au créneau.

 

Affiche refusons la colonisationCar qui est derrière ces associations comme « Touche pas à ma Picardie ! » relancée opportunément depuis jeudi dernier ? Des élus régionaux socialistes ! Hé oui, n'y voyez pas le moindre sursaut identitaire mais un réflexe pavlovien de gamellards qui craignent pour leurs prébendes. Ces parasites n'ont que faire de l'attachement à leur région mais se soucient uniquement de leurs rente et avantages d'élus locaux.

 

Plutôt que de se mobiliser contre des réformes administratives futiles et qui ne changeront strictement rien à leur vie, nos compatriotes seraient plus avisés de se dresser contre la submersion migratoire, l'insécurité toujours en hausse, la fiscalité délirante, la décadence institutionnalisée, les atteintes au droit à la vie et à la famille traditionnelle, la dictature socialiste et communautaire réduisant dangereusement la liberté d'expression, le mondialisme destructeur des Nations et de nos emplois, etc.

 

La résistance aux forces mondialistes doit être globale et totale, ne nous laissons pas entraîner dans de faux combats au détriment de celui qui passe avant tous les autres : la reconquête de notre Nation et le droit des Français à rester maîtres chez eux !

 

Thomas Joly

Secrétaire général du Parti de la France

Voir les commentaires

Les racailles de la Ligue de Défense Juive paradent à Paris

17 Janvier 2014, 08:59am

Publié par Thomas Joly

http://jeune-nation.com/wp-content/uploads/2014/01/groupe-terroriste-juif-parade-bastille-paris-1601-2014.jpg

 

Les drapeaux du groupe terroriste juif (interdit aux États-Unis et en Israël), la LDJ (Ligue de Défense Juive) flottaient hier soir en tout impunité dans les rues de Paris sous la protection de la police de Manuel Valls. Tentant de créer des incidents et de provoquer des troubles à l’ordre public, les kapos venus d’Israël se sont rassemblés place de la Bastille avant de se rendre devant le théâtre de la Main d’or, loué par Dieudonné, toujours sous la protection de la police.

 

La protection… voire la complicité active de la police politique de la République, comme l’illustre cette vidéo d’un journaliste lynché par les voyous juifs sans la moindre réaction des policiers.

 

Les racailles juives ont également attaqué un bar, entraînant cette fois l’intervention de la police.

 

Source

Voir les commentaires

« L’insupportable police juive de la pensée » (par Jérôme Bourbon)

17 Janvier 2014, 08:25am

Publié par Thomas Joly

http://s2.dmcdn.net/BGmkH/320x240-ieT.jpgAu moment des débats précédant le vote de l’infâme loi Fabius-Gayssot, en 1990, Annie Kriegel, alors journaliste au Figaro, aujourd’hui décédée, avait dénoncé « une insupportable police juive de la pensée ». Ses craintes se sont révélées parfaitement fondées : l’on ne compte plus les personnes qui ont été condamnées à de fortes amendes voire à des peines de prison ferme pour avoir contrevenu à cette législation d’exception. Et ce que nous voyons et entendons depuis quelques semaines montre de manière éclatante que nous vivons en pleine tyrannie juive. Les choses sont très claires : on peut rire de tout en France sauf des juifs et de la sacro-sainte Shoah. On peut donner des spectacles odieusement blasphématoires comme Golgotha Picnic avec le soutien bruyant du ministre de l’Intérieur et de tout le gouvernement ; des lesbiennes ukrainiennes financées par le milliardaire juif Soros peuvent mimer un avortement à l’église de la Madeleine en toute impunité, souiller délibérément des édifices catholiques ; on peut insulter dans des chansons, des sketches, des émissions de radio et de télévision du service public les catholiques, les blancs, les Français sans aucune limite mais en revanche l’on ne saurait se moquer du « peuple sûr de lui et dominateur ». 

 

http://referentiel.nouvelobs.com/file/4206413-les-ultra-sionistes-attaquent.jpgTous ces gens-là dont l’impudence et l’hystérie sont proprement effrayantes n’ont aucun humour. Il suffisait pour s’en persuader de voir l’autre jour sur i-télé le débat sur l’affaire Dieudonné entre le dessinateur Plantu et le philosophe autoproclamé Finkielkraut qui suait la haine et était incapable de se contenir : l’on a affaire à de grands malades, à des fous furieux. Heureusement comme toujours Eric Zemmour — accusé par Le Nouvel Obs’ d’être pourvoyeur de haine comme Soral et Dieudonné, telle était la une de l’hebdo jeudi dernier — s’est démarqué de ses coreligionnaires les plus bruyants et les plus excités en dénonçant « le partenariat communautariste » entre Valls et le CRIF, en disant son opposition à la loi Gayssot en en dénonçant fermement la décision du Conseil d’Etat. Honneur à lui !

 

http://images.sudouest.fr/images/2011/11/09/548661_18368913_460x306.jpgSelon le processus d’inversion accusatoire les puissants qui nous dirigent projettent sur les autres ce dont ils sont eux-mêmes coupables. Ils dénoncent sans cesse la haine qui serait distillée par Dieudonné mais qui répand la haine à flots continus ? Qui organise la traque, la chasse à l’homme contre le plus génial humoriste français depuis trente ans ? Ce qui se passe actuellement rappelle ce que l’on a vécu en 1999 contre le nonagénaire Maurice Papon qui était alors recherché par toutes les polices et traqué comme une bête sauvage par tous les grands media. Lors de son procès à Bordeaux il n’avait pu trouver à se loger car des dirigeants de la communauté juive avaient menacé les établissements hôteliers qui le recevraient. Cela rappelle la cabale contre les magistrats qui, au début des années 1990, avaient eu le courage en appel de décider d’un non-lieu pour Paul Touvier, arrêt qui fut évidemment cassé par la cour de cassation. Car l’on ne saurait faire la moindre confiance aux institutions judiciaires.

 

Alain-Jakubowicz-Manuel-VallsDe même qu’avec Hollande et Valls au pouvoir la France devient plus que jamais un territoire occupé par le sionisme et le judaïsme international, de même l’on sait désormais que le Conseil d’Etat est un tribunal rabbinique. La décision rendue de toute urgence le 9 janvier à la demande expresse de Valls marié à une femme juive et clamant son attachement éternel à Israël est une ignominie. Elle rompt radicalement avec la tradition du droit public français et, par un soudain retournement de jurisprudence, place sous étroite surveillance les humoristes mais aussi les hommes politiques qui devront plus que jamais passer sous les fourches caudines du judaïsme politiquement organisé. Faudra-t-il désormais une autorisation préalable du CRIF, de la LICRA, des Klarsfeld et de BHL pour pouvoir s’exprimer en public ? Preuve de l’insupportable impudence du Système qui nous opprime, l’unique magistrat à avoir rendu cette décision scélérate au Conseil d’Etat est un juif, Bernard Stirn, arrière-petit neveu du capitaine Dreyfus (comme quoi depuis cette époque c’est toujours la lutte des mêmes contre les mêmes !), frère d’Olivier Stirn, ce ministricule de Michel Rocard qui, en 1990, avait recruté des auditeurs payés afin de faire nombre dans un colloque sur l’avenir de la gauche (les recrutés avaient tous quitté la salle à 18 heures, heure de fin de leur contrat, pendant un discours d’orateur, laissant la salle quasiment vide hormis les personnalités du Parti socialiste) et qui fut membre du comité France-Israël (cette mention a d’ailleurs curieusement été supprimée de sa fiche Wikipedia en pleine affaire Dieudonné).

 

Source

Voir les commentaires

Hollande et la vie privée…

17 Janvier 2014, 08:20am

Publié par Thomas Joly

Hollande-vie-privee.jpg

 

On attendit en vain des excuses de la part du président, durant sa conférence de presse, pour la façon dont il a nui à l’image de notre pays. Il a refait le coup du « respect de la vie privée », à propos duquel il avait pleurniché déjà quelques jours avant.

 

C’est ce qu’on appelle du culot…

 

Source

Voir les commentaires

La vie sauvée de Vincent Lambert

17 Janvier 2014, 08:10am

Publié par Thomas Joly

AGRIF.jpg

Communiqué de l'AGRIF

 

L’AGRIF salue avec émotion la décision du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne reconnaissant, ce jeudi 16 janvier, le « droit à la vie de Vincent Lambert », qui était sous le coup d’un arrêt de mort par suppression de son alimentation et de son hydratation au motif que la qualité de sa vie relationnelle ne s’améliorerait plus et qu’il n’aurait pas voulu vivre en cet état.

 

La dignité et le respect de la vie humaine sont ainsi sauvegardés. Cette décision marque un coup de frein à la folie euthanasique contre laquelle l’AGRIF s’oppose au nom de son combat pour le respect de l’identité humaine, contre tout « racisme » et contre la discrimination à l’égard des faibles et des vulnérables.

 

Tétraplégique et en état de conscience minimale, Vincent Lambert est gravement handicapé depuis cinq ans mais il n’est pas « en fin de vie » ni même malade : il est dans l’incapacité d’exprimer sa volonté.

 

http://www.lunion.presse.fr/sites/default/files/articles/ophotos/20140113/euthanasie.jpgL’AGRIF souligne que l’ordonnance de Châlons-en-Champagne vient contredire l’avis quasi unanime des médias qui ont lourdement pris parti, au long de ces derniers mois, pour l’arrêt de mort pesant sur Vincent Lambert. Concert auquel s’est joint le Dr Eric Kariger, du CHU de Reims, déjà auteur de la première décision par laquelle Vincent Lambert s’est vu refuser toute nourriture pendant 31 jours au printemps dernier, avant qu’une première ordonnance du tribunal administratif ne vienne constater, dans l’urgence, l’irrespect par le Dr Kariger de la « procédure collégiale » que la loi Leonetti sur la fin de vie lui imposait de suivre.

 

EuthanasieL’AGRIF note que les partisans de la décision du Dr Kariger se sont appuyés non sur la lettre de la loi, mais sur son interprétation a posteriori par Jean Leonetti, qui a répété dans les médias ces derniers jours que sa loi rend possible l’arrêt des soins pour les personnes profondément handicapées qui ne se trouvent pas en fin de vie, en vue de les faire mourir.

 

L’AGRIF se félicite de ce que cette manœuvre de promotion de l’euthanasie par omission n’ait pu aboutir. Lire la suite

Voir les commentaires

François Hollande, sans affect et sans honte… (par Gabrielle Cluzel)

16 Janvier 2014, 08:45am

Publié par Thomas Joly

Hollande-Trierweiller.jpgLa France, devant son poste de télévision, mardi, avait presque mal pour lui. Grand Dieu, le temps passait, la première question des journalistes approchait, et tout le monde l’imaginait tétanisé. Ce discours introductif qui n’en finissait pas n’était là que pour reculer l’instant fatal, c’était le « Encore un moment, Monsieur le bourreau » de la comtesse du Barry au pied de l’échafaud.

 

Penses-tu. Seuls les Français étaient fébriles. Seul le journaliste du Figaro, Alain Barluet, à qui revenait l’insigne honneur d’ouvrir le feu, se sentait l’estomac retourné et des jambes de coton. Car pour lui, devant le pupitre, ma foi, tout allait bien. Sa vie privée était sa vie privée. Il se donnait trois semaines pour statuer sur le cas Valérie Trierweiler. Trois semaines de réflexion ? Non, trois semaines d’observation de deuil. De deuil affectif. Par décence, par correction. Pour ne pas avoir l’air de l’enterrer trop vite. Mais Hollande ne lui ayant rendu aucune visite depuis son hospitalisation, il est clair que le dossier est déjà jugé et classé aux archives.

 

http://a404.idata.over-blog.com/5/06/23/59/journalistes.jpgLe supplice de l’interrogatoire terminé, Hollande a-t-il fui, le rouge au front, rasant les murs, pour s’enfermer dans son bureau ? Penses-tu ! Le Président, désœuvré — rejoindre la rue du Cirque est devenu plus complexe —, errant peut-être dans les couloirs, a vu soudain de la lumière et est rentré. S’invitant ainsi sans crier gare à l’after de la conférence de presse qu’offrait Aquilino Morelle – son conseiller politique – à quelques privilégiés. Et le plus gêné n’était pas celui que l’on croit. Facétieux, bonhomme, parfaitement à l’aise, François Hollande a devisé gaiement avec les journalistes, dont « il apprécie beaucoup la compagnie », nous dit Le Monde — un amour vache, il faut bien le dire, qui en conduit certaines à l’hôpital —, s’étonnant non pas des questions qu’on lui avait posées mais de celles qu’on ne lui avait pas posées.

 

http://cdn.bvoltaire.fr/media/2013/09/francois-hollande-boulevard-voltaire-565x250.jpgMais quelle sorte d’homme les Français ont-ils mis au sommet de l’État ? Sans doute n’arrive-t-on pas à cette fonction sans un profil psychologique « particulier ». Sans doute faut-il être légèrement mégalomane pour prétendre à la présidence de la République, voire vaguement illuminé pour s’imaginer investi d’une telle mission supérieure. Mais celui-ci… C’est encore autre chose. Et cet autre chose fait un peu froid dans le dos. Du fait d’un physique peu porteur joint à une personnalité sans relief, on ne s’est pas méfié. Comme s’il suffisait de manquer de charisme pour être un « bon gars ».

 

http://3.bp.blogspot.com/-xTQqFOjSapo/UAHzjJPVSMI/AAAAAAABE24/ePMwgUddlYA/s1600/hollande-humide.jpgDans un livre intitulé Jusqu’ici tout va mal sorti hier chez Grasset, Cécile Amar (du service politique du Journal du Dimanche) évoque le début du quinquennat : François Hollande y est invariablement décrit par ses proches (notamment Valérie Trierweiler) comme « sans affect ». Absolument « sans affect ». On ne sait trop ce que lui ont transmis jadis les frères de l’école Saint-Jean-Baptiste-de-La-Salle à Rouen, mais apparemment aucun de ces tropismes chrétiens que sont le scrupule qui fait douter, l’introspection qui remet en cause, ni le remords qui ronge. C’est ce qui lui permettra de tenir jusqu’au bout. Il nous enterrera tous, et la France avec nous. Comme Trierweiler, sans affect et sans honte.

 

Source

Voir les commentaires