Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Dihmmitude épiscopale : un pèlerinage islamo-chrétien avec lecture du Coran dans la basilique de Longpont

31 Mars 2015, 05:10am

Publié par Thomas Joly

Le samedi 21 mars 2015, il n’y avait pas de messe dans la magnifique basilique de Longpont en Essonne. A la place, un pèlerinage islamo-chrétien avec chants, lecture du Coran et de l’Évangile, ainsi qu'une prière commune avec la participation de l’évêque apostat d’Evry, Msg Dubost.

Source

Voir les commentaires

Le Coran et les mécréants (par Silvio Molenaar)

30 Mars 2015, 05:13am

Publié par Thomas Joly

Dans une séquence récente assez revigorante, Michel Onfray, sur le plateau du « Grand Journal » de Canal+, admoneste assez vertement Alain Juppé concernant le Coran : « Si vous me le permettez, je trouve grave que vous n’ayez pas lu le Coran. » « Oui, c’est vrai », reconnaît Alain Juppé. « Vous faites partie des gens qui pourraient devenir président de la République », continue Michel Onfray. « Je trouve que, aujourd’hui, se permettre d’avoir des avis sur l’islam sans avoir lu le Coran, c’est comme parler d’un film qu’on n’a pas vu », ajoute le philosophe. Rarement nous avions vu monsieur Juppé si penaud et contrit… Quoique, ne sait-on jamais, juste avant un deuxième tour…

Nous ignorons (mais serions curieux de savoir) si Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères missionnaire/porte-étendard de la cause chrétienne au Moyen-Orient en mission ces jours-ci à l’ONU, pâtit de carences culturelles semblables. Chrétiens d’Orient : « Un génocide culturel ! » proclame-t-il à la tribune. Sans préciser pourquoi tant de milliers de jeunes Français et d’Européens désirent si ardemment participer à la curée sanguinaire.

Que n’a-t-il lu à la tribune de l’Assemblée la sourate 9, 30, telle que proclamée tous les vendredis dans nos chères mosquées : « Les chrétiens disent : le Christ est fils d’Allah. Telle est leur parole provenant de leur bouche. Ils imitent les dires des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! » Que n’a-t-il balayé ce « rigorisme » d’un revers de main « modéré » : « Qu’Allah veuille, dans son immense sagesse, prendre la peine de réserver un billet première classe aller simple en enfer pour les chrétiens blasphémateurs affirmant, comme les mécréants avant eux, que le Christ est Fils de Dieu. » « Délire islamophobe fruit du populisme anxiogène ! », martèle Plenel. « N’ayez pas peur ! » enchérit le saint comique troupier Debbouze, histrion d’opérette en pleine promotion de son dernier navet, et qui dans une précédente éruption de sottise cracha ardemment que « l’islam était en Europe depuis 3.000 ans ».

J’ai atterri dernièrement par hasard sur un forum musulman (de France ou, en tout cas, de langue française) dédié aux petits : « Oummi & Moi », suite à une recherche concernant la « mécréance ». L’on peut lire la note suivante en page d’introduction (je reproduis les fautes de syntaxe ou d’orthographe) : « Il est permis d’utiliser les informations et nous vous encourageons de les distribuer dans le cadre de la dawa (propagation). Les informations copiées doivent être reproduites comme telles avec les sources. Craignons Allah. » La dawa ? « Délire complotiste ! » dixit Edwy…

Je suis pourtant les instructions du site à la lettre : non seulement je crains Allah (ce que le site ne pourrait me reprocher) mais je crains également ceux qui me disent ici de craindre Allah, ce qui fait de moi un islamophobe, selon la définition lexicale de la phobie (avoir peur de…). Pour en revenir au forum, la question sur laquelle l’on débat gravement concerne « La viande des gens du Livre et la viande d’autres mécréants ». Un certain Cheikh Otheimine y répond aux questions. Parmi les réponses, celle-ci (extrait) : « Concernant la fréquentation des mécréants, si celle-ci se fait dans l’espoir qu’ils se convertissent, en leur présentant l’islam […] alors il n’y a pas de mal à fréquenter ces mécréants pour les appeler à l’islam. Cependant, si la personne les fréquente sans espérer leur conversion, alors qu’elle s’en abstienne. »

Valls avait finalement raison : il y a bien un apartheid en gestation dans ce pays. Dans la mesure où – nous l’appelons de nos vœux – suffisamment de citoyens ne prendront plus les vessies pour des lanternes, peut-être qu’aucun descendant de Fabius n’aura un jour à défendre notre propre cause aux mêmes motifs à la même tribune. En attendant une lecture critique possible éventuelle des textes coraniques, ressortent de tout ceci des différences de degré peut-être, mais non pas de nature. À moins que les vessies ne soient finalement des lanternes ?

Source

Voir les commentaires

Succès de la 3ème Fête des Patriotes à Lyon

30 Mars 2015, 05:11am

Publié par Thomas Joly

Succès de la 3ème Fête des Patriotes à Lyon
Succès de la 3ème Fête des Patriotes à Lyon
Succès de la 3ème Fête des Patriotes à Lyon
Succès de la 3ème Fête des Patriotes à Lyon
Succès de la 3ème Fête des Patriotes à Lyon
Succès de la 3ème Fête des Patriotes à Lyon
Succès de la 3ème Fête des Patriotes à Lyon
Succès de la 3ème Fête des Patriotes à Lyon

Énorme réussite de la 3ème Fête des Patriotes qui s'est déroulée samedi 28 mars à Lyon. Les membres du PdF y sont venus en nombre et de partout (Picardie, Bourgogne, Normandie, PACA, Sud-Ouest, Limousin, Auvergne). Compte-rendu et vidéos des interventions seront disponibles très bientôt.

Voir les commentaires

Quand le FN tente de faire taire… Jean-Marie Le Pen

27 Mars 2015, 15:56pm

Publié par Thomas Joly

Profitant du travail militant réalisé durant 40 ans et de la saine radicalisation de la société française, une camarilla d’invertis, de gaullistes, d’énarques, de républicains, de franc-maçons (parfois tout cela à la fois) a mis la main sur le Front national pour en neutraliser toute potentialité révolutionnaire et faire de ce mouvement un parti de gestion de la décadence républicaine. Le grand artisan de ce changement de cap, Jean-Marie Le Pen, n’en finit plus d’en subir les conséquences.

Ainsi, le 17 mars dernier, craignant de nouveaux « dérapages » et pensées politiquement incorrectes, la direction du néo-FN a tenté de faire… annuler un passage de son président d’honneur sur France Inter. Jean-Marie Le Pen était annoncé comme l’invité de Patrick Cohen. Selon L’Obs, Marine Le Pen a chargé Alain Vizier d’obtenir que l’invitation de Jean-Marie Le Pen soit annulée pour être remplacée par une autre à destination de Marine Le Pen.

« Il aurait été normal que la présidente du parti soit invitée avant le premier tour des départementales, et non Jean-Marie Le Pen, qui aurait pu être interviewé après le second tour [sic]. Ça a été un bras de fer assez important, j’ai beaucoup insisté » a confirmé Alain Vizier qui, bien entendu, a échoué dans sa mission. Et si Florian Philippot traite Jean-Marie Le Pen d’alcoolique à la vodka, pour Alain Vizier, l’ancien président du FN est « gaga ». Ce n’est d'ailleurs pas la pire insulte qui se murmure au sein de la direction du parti d’extrême république.

Alain Vizier a tenu à « démentir » l’information de L’Obs et prétend n’avoir jamais tenu ces propos.

Source

Voir les commentaires

Les enfants soldats de l’État Islamique

27 Mars 2015, 06:27am

Publié par Thomas Joly

En plus de se servir de gamins pour faire la guerre, l’Etat Islamique se sert des enfants de ses ennemis comme chair à canon…

Source

Voir les commentaires

Le Dr Church (Harvard) : un nouveau professeur Frankenstein

27 Mars 2015, 06:10am

Publié par Thomas Joly

La communauté scientifique est inquiète. Dans les derniers numéros de la revue Science et Nature sont parues des tribunes libres de chercheurs dénonçant un de leur confrère, le Dr Church, généticien à Harvard, dont les travaux sont publiés par le MIT (Massachussetts Institute of Technology). On sait qu’à la même époque l’actrice célèbre Angelina Jolie s’était fait enlever les deux seins en raison de la découverte chez elle du Gène BRAC1 ; celui-ci peut induire des cancers du sein. Toutefois peu de gens savent que récemment, elle s’est aussi fait enlever les ovaires ; ce qui est un complément chirurgical aux traitements de ce type de cancer. Elle n’est pas la seule à avoir fait cette démarche.

Church a donc récupéré des ovaires dont il a extrait des ovules. Il entend utiliser la méthode dit des CRISPR-cas 9 pour modifier génétiquement ces ovules afin de les « guérir ». Rappelons qu’il s’agit d’une véritable chirurgie du gène permettant de modifier ou de couper, d’extraire des fragments de l’ADN.

Ces ovules modifiés pourraient bien être utilisé dans le cadre de fécondations in vitro pour obtenir un embryon lui-même génétiquement modifié. À quels types d’humains ces travaux aboutiront ? Personne n’en sait rien. Présentement les modifications du génome par cette méthode de chirurgie du gène ne peuvent s’adresser qu’à des cellules de vivants et non des gamètes (ovules et spermatozoïdes). En effet, les 28 pays d’Europe sont signataires de la Convention d’Oviedo qui stipule qu’« une intervention ayant pour objet de modifier le génome humain ne peut être entreprise (…) que seulement si elle n’a pas pour but d’introduire une modification dans le génome de la descendance. » Mais les États-Unis n’ont guère l’équivalent. D’où l’inquiétude des scientifiques face à un savant fou qui est tout à fait capable de faire engendrer un nouveau Frankenstein.

Source

Voir les commentaires

Un maire presque Parfait (par François Teutsch)

26 Mars 2015, 21:15pm

Publié par Thomas Joly

Les élections départementales nous réservent parfois d’amusantes surprises. Dans l’Aisne, à Marle (2.200 âmes), règne depuis 1983 un baron local du PS, Yves Daudigny, maire de la commune, président du conseil général, sénateur. Et, dans l’ombre du grand homme, une humble femme de ménage. Marie-Jeanne Parfait a occupé pendant trente ans un logement de fonction au sein de l’hôtel de ville. Pour se doucher, elle devait emprunter l’escalier d’honneur, les pièces lui étant attribuées ne comportant pas de salle de bains. Lors des réceptions officielles, elle était priée de se montrer discrète : même dans une baronnie socialiste, la visibilité du petit personnel n’est pas souhaitable. Qu’il se cache et se contente du bonheur que les élus lui préparent, ces élus du peuple de gauche qui ne manquent ni un cocktail, ni une réception. La routine.

Marie-Jeanne Parfait est une bonne représentante de la France d’en bas de monsieur Raffarin. La France qui se lève tôt de monsieur Sarkozy. La France des périphéries décrite par le géographe Christophe Guilluy. La France paupérisée, prolétarisée, abandonnée, évoquée par Éric Zemmour. Marie-Jeanne est française, travaille, n’a sans doute jamais mis le feu à une voiture. Elle est peut-être catholique par tradition, sans plus. Elle se fout éperdument des débats sociétaux et des préoccupations de la bobocratie. Les siennes sont terre à terre : survivre avec une retraite pas bien épaisse, pouvoir se soigner quand c’est nécessaire, pouvoir sortir de chez elle sans se faire agresser, ni même se faire toiser par un de ces « jeunes » à qui le mot travail est inconnu, et qui passent leur journée entre la CAF, le PMU et le kebab de leur pote Rachid où il fait si bon bavarder entre deux clients.

Marie-Jeanne, la femme de ménage qui ne devait pas salir le tapis de l’escalier d’honneur lorsqu’elle allait se brosser les dents, a peut-être voté communiste il y a trente ans, lorsque le parti de Georges Marchais faisait croire aux ouvriers qu’il les défendrait jusqu’au bout, jusqu’à l’avenir radieux déjà en marche de l’autre côté du rideau de fer. Lorsqu’elle a compris que les prolétaires étaient méprisés par ces politiciens de gauche qui préfèrent les jeunes immigrés à la population locale, elle s’est tournée vers le Front national. Elle y a vu, à tort ou à raison, le parti des petites gens. Quand le Président-de-tous-les-Français-socialistes qualifie les pauvres de « sans-dents » et se couche devant les instructions de la Commission de Bruxelles, toutes les Marie-Jeanne de France se sentent trahies par ceux auxquels elles ont cru, il y a longtemps.

Yves Daudigny va pouvoir profiter d’une retraite bien méritée, et s’offrir, grâce à sa pension de politicien professionnel, une nouvelle femme de ménage. Il y a fort à parier qu’il la prendra d’origine maghrébine. Cela lui évitera peut-être de nouvelles déconvenues. Car le président-sénateur-maire, baron socialiste de Marle, a été éliminé dès le premier tour des élections du 22 mars. Devant lui, Jeanne-Marie Parfait, la petite femme de ménage de la mairie, dont peut-être il ne connaissait même pas le nom, est arrivée en seconde position. Désormais, il s’en souviendra.

Source

Voir les commentaires

26 mars 1962 : des Français tombent sous des balles françaises ! (par Jean-Michel Léost)

26 Mars 2015, 21:05pm

Publié par Thomas Joly

Le 26 mars 1962, une foule nombreuse se dirige vers Bab el Oued assiégée : des hommes, des femmes, des enfants, pieds-noirs mais aussi berbères, favorables au maintien de l’Algérie dans la République française. À l’entrée de la rue d’Isly, un barrage, tenu par des tirailleurs algériens qui n’ont aucune expérience du maintien de l’ordre. Quelques pourparlers : la voie est libre. Soudain, à 14 h 50, éclate une fusillade, un mitraillage plutôt. « Halte au feu ! » s’écrie à plusieurs reprises un jeune lieutenant. En vain. Les tirs se prolongent pendant de longues minutes. Parfois dans le dos.

Des dizaines de morts et près de 200 blessés tombés sous des balles françaises. Un massacre au fusil-mitrailleur.

Le 26 mars au soir, le général de Gaulle, dans une allocution télévisée, exhorte les Français à se prononcer pour un projet de loi lui accordant tous pouvoirs pour mettre en œuvre les accords d’Évian – les citoyens français d’Algérie, européens et musulmans, sont exclus de cette consultation. Dans son discours, aucune mention de la récente fusillade. Le 27, Christian Fouchet, haut-commissaire, s’adresse aux Français d’Algérie : « Comme vous, je déplore ces morts d’hier, ces victimes innocentes, elles, poussées à la mort par des assassins. » Provocation de l’OAS, prétendra le gouvernement. Mais plusieurs témoignages sembleraient prouver que l’ordre a été donné de tirer sur la foule.

En France, point de manifestation de masse pour protester contre cette tuerie. Personne pour exprimer sa solidarité par un « Je suis Français d’Algérie ». Aucune enquête diligentée. Comme s’il y avait un devoir d’oubli. Le 26 mars 2015, dans quelques églises, devant quelques rares stèles, on célébrera la mémoire des victimes de la rue d’Isly. Leurs noms seront égrenés. Les médias n’en parleront guère. Seuls ceux qui ont connu cette période peuvent se souvenir de cette tragédie : l’histoire officielle a tout effacé.

Ces cérémonies rassembleront des Français qui estiment que les « soldats perdus », fidèles à la parole donnée, étaient prêts à tout perdre, fors l’honneur. Des pieds-noirs qui ont gardé la nostalgie d’un paradis dont ils ont été chassés, qui aurait sans doute pu subsister sous quelque forme, si les politiques en avaient eu la volonté. Des hommes et des femmes qui demandent que toute la lumière soit faite sur ce crime perpétré le 26 mars 1962, dans la quasi-indifférence des métropolitains. Tous souhaitent que les historiens, avant que les derniers témoins ne disparaissent, déterminent objectivement les responsabilités et que l’État, s’il a donné l’ordre de tirer, exprime au moins ses regrets, ce qu’il n’a jamais fait. Non pour crier victoire, mais pour que soit connue la vérité. Il faut lutter contre l’oubli, afin qu’à ce massacre ne s’ajoute pas un crime contre l’Histoire.

Source

Voir les commentaires

Le joint nuit gravement à la mémoire ! (par le Dr. Jacques Michel Lacroix)

25 Mars 2015, 21:40pm

Publié par Thomas Joly

Selon l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé (INPES), 44 % des jeunes de 15 à 30 ans ont expérimenté au moins une fois le cannabis. La fumette très épisodique n’est sans doute pas très nuisible, mais les chercheurs ont montré que son usage quotidien avait une influence négative sur les résultats scolaires des adolescents de moins de 17 ans, et une étude plus récente de l’école de médecine de la Northwestern University aux États-Unis confirme les effets nocifs du cannabis sur le cerveau.

Cette étude porte sur 97 adultes divisés en quatre groupes : un groupe témoin n’ayant jamais consommé de cannabis, un groupe qui en avait consommé à l’âge de 16/17 ans pendant environ trois ans et ayant arrêté depuis au moins deux ans, un troisième composé de schizophrènes n’en ayant jamais consommé, et enfin un quatrième composé de schizophrènes en ayant déjà consommé.

Les chercheurs ont soumis les participants de cette étude à des tests de mémoire et d’imagerie médicale. Les résultats confirment que les cellules du cerveau, que ce soit les neurones ou les astrocytes, subissent les effets néfastes des substances psychoactives contenues dans le cannabis. Les sujets qui en avaient consommé ont eu, en moyenne, des performances inférieures de 18 % à celles de ceux qui n’en avaient jamais consommé. Les résultats sont encore plus mauvais chez les schizophrènes, dont les capacités de mémoire sont réduites de 26 % par rapport aux schizophrènes qui n’ont jamais consommé.

L’imagerie médicale, quant à elle, a révélé des anomalies anatomiques au niveau de l’hippocampe (structure située au centre du cerveau, sorte de centre opérationnel qui joue un rôle clé dans la mémoire), anomalies non retrouvées chez les non-fumeurs. Cependant, ces modifications pourraient être préexistantes et révéler davantage une vulnérabilité particulière aux alcaloïdes du cannabis qu’une modification due à leur usage. Des études complémentaires devront confirmer (ou infirmer) l’origine toxique de ces modifications atomiques.

Mais un des points importants de cette étude est le fait d’avoir révélé des altérations de la mémoire chez les sujets ayant fumé, même deux ans après l’arrêt de l’intoxication. Que ce soit au niveau de la mémoire immédiate, ou de la mémoire d’évocation (celle relevant d’événements plus anciens), les pertes de performance sont définitives. Dans l’étude, les sujets étudiés avaient fumé vers l’âge de 16 ou 17 ans, c’est-à-dire à un âge où le cerveau n’est pas encore complètement configuré, ce qui pourrait peut-être expliquer les altérations anatomiques de l’hippocampe. Cependant, pour certains auteurs, on observe des pertes de mémoire même chez les patients ayant commencé à fumer plus tard.

Toutes les drogues, du café à l’héroïne, perturbent la biologie générale du cerveau. Certes, parfois, ces effets peuvent être bénéfiques (au moins à court terme) comme avec le café ou même avec la nicotine, qui ont révélé des effets positifs sur les fonctions cognitives, l’attention et la mémoire.

Hélas pour la nicotine, dans la fumée du tabac, elle est associée à d’autres substances dont la nocivité certaine ne permet pas d’obtenir un rapport bénéfice/risque positif, favorable à la cigarette.

Source

Voir les commentaires

Involution : l’ONU reconnaît des « droits » pour ses employés homosexuels

25 Mars 2015, 21:28pm

Publié par Thomas Joly

Temple et vecteur de toutes les anti-valeurs, l’ONU du tiers-mondisme, de la défense du capitalisme débridé, du communisme mortifère, du libéralisme moral et économique, des droits de l’homme et des prétendues « libertés individuelles », a accordé hier des avantages aux paires de déviants sexuels jusque là réservés aux couples sains mariés.

Il faudra pour cela que les invertis produisent un certificat légal produit dans un État reconnaissant les unions entre paires homosexuelles. La Russie a tenté en vain de bloquer cette nouvelle attaque des forces de mort.

Source

Voir les commentaires

Réunion militante à Marseille vendredi 27 mars

25 Mars 2015, 21:19pm

Publié par Thomas Joly

Frédéric Delplace, Chargé de mission aux Délégations du Parti de la France, animera vendredi 27 mars (20h) une réunion militante à Marseille.

La réservation est obligatoire : 06.28.68.18.16

Voir les commentaires

Le Grand Orient reçu au Sénat pour définir l’éducation de nos enfants !

25 Mars 2015, 06:14am

Publié par Thomas Joly

La commission sénatoriale chargée du thème « Service public de l’éducation, repères républicains et difficultés des enseignants » a invité Daniel Keller en sa « qualité de Grand Maître du Grand Orient de France ».

La tête de file de la plus importante obédience maçonnique de France était reçue avec tous les égards pour livrer sa vision de l’éducation laïque, ce qui démontre une fois de plus à quel point cette république est dominée par la pensée maçonnique.

Daniel Keller a donc estimé que « le Temple du Savoir » ne peut pas faire bon ménage avec les croyances religieuses. Il s’est d’ailleurs offusqué que l’Espagne vienne de rétablir des cours sur le Créationnisme.

Source

Voir les commentaires

Samedi 28 mars : Pot des Amis de Rivarol à Paris

25 Mars 2015, 06:13am

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Un pédophile, directeur d'école, récidive en s'en prenant à ses élèves

25 Mars 2015, 06:04am

Publié par Thomas Joly

Le directeur d’une école primaire de Villefontaine a été arrêté hier à la sortie des classes. Il est accusé de viols contre deux très jeunes enfants – âgés de 6 ans – durant les cours, au sein de l’établissement. Prétextant des « ateliers du goût », l’ignoble individu aurait emmené au moins deux enfants derrière un paravent au fond de sa classe ces derniers mois. Leur bandant les yeux, il aurait présenté son pénis aux enfants et les aurait contraints à des fellations.

Les faits sont en soi d’une extrême gravité. Ils le sont bien plus au vu du parcours de l’individu et de ses antécédents. Il a en effet été condamné en 2008 pour recel d’images pédopornographiques. « Condamné » est un mot bien fort, puisqu’il n’avait écopé que de six mois de prison avec sursis, avec une prétendue « obligation de soins » et une mise à l’épreuve. Plus grave encore : le magistrat criminel qui l’avait jugé ne lui avait pas infligé d’interdiction de travailler avec des enfants alors même qu’il est au contact de jeunes tous les jours.

La justice républicaine s’est illustrée une fois encore par ses préjugés pro-criminels et à l’opposé des intérêts des victimes et de la société.

D’ores et déjà, les enquêteurs ont annoncé avoir découvert chez le pédocriminel des images à caractère pédopornographique.

Source

Voir les commentaires