Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Finlande envahie : un clandestin afghan séquestre, viole et brûle vivante une Finlandaise de 17 ans

2 Décembre 2015, 06:54am

Publié par Thomas Joly

Finlande envahie : un clandestin afghan séquestre, viole et brûle vivante une Finlandaise de 17 ans

Un migrant afghan a été condamné à la prison à vie en Finlande pour avoir sauvagement assassiné une adolescente de dix ans sa cadette, parce qu’elle ne voulait pas poursuivre la relation.

La jeune finlandaise avait seulement eu une relation avec Ramin Azimi pendant un mois quand elle a essayé de mettre fin à leur relation. mais M. Azimi a exigé le mariage et des enfants Comme elle ne voulait pas coopérer, M. Azimi a attaqué la jeune femme alors qu’elle faisait du jogging.

Equipé de vêtements de rechange, de corde et d’essence, le demandeur d’asile afghan a violé son ancienne petite amie pour se venger. Après avoir terminé cet acte, M. Azimi l’a attachée sur une chaise dans un hangar abandonné, a versé de l’essence sur elle et a mis le feu.

Le corps de la jeune femme a été découvert plus tard par des chiens après que sa disparition ait été signalée à la police par ses parents.

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires

États-Unis : un étudiant noir voulait exécuter les « diables blancs » de sa fac

2 Décembre 2015, 06:46am

Publié par Thomas Joly

Aux États-Unis, un étudiant noir a été arrêté lundi après avoir menacé sur Internet de tuer 16 personnes de couleur blanche à l’université de Chicago. Le jeune homme aurait en fait voulu venger la mort d’un délinquant noir abattu de 16 balles par un policier dans cette ville.

Jabari Dean, âgé de 21 ans, a reconnu auprès du FBI venu l’arrêter lundi matin à son domicile de Chicago, dans l’Illinois avoir posté des menaces sur Internet. Il a expliqué les avoir effacées peu après, selon ces documents, mais un internaute avait déjà fait une capture d’écran qu’il a transmise au FBI dès dimanche.

Le jeune homme noir, étudiant à l’University of Illinois Chicago, avait écrit qu’il allait « exécuter » 16 étudiants ou membres du personnel blancs avec un fusil d’assaut et deux armes de poing. Selon le quotidien Chicago Tribune, cette action visait à venger la mort l’an dernier de Laquan McDonald, une racaille afro-américaine abattue de 16 balles par un policier blanc.

« Je vais ensuite mourir en tuant autant de policiers blancs que possible. Ce n’est pas une blague» disait le message. « Je vais faire ma part pour débarrasser le monde des diables blancs. J’attends que vous fassiez de même ».

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires

Dieudonné répond à Fleur Pellerin, « la petite Asiat’ domestiquée, la négresse de service version coréenne »

2 Décembre 2015, 06:41am

Publié par Thomas Joly

« On dit sur Wikipédia que tu es la première ministre française d’origine asiatique. Ouais, bah c’est tout ce que tu es, ton oeuvre se résume à ça ! » L’humoriste confirme, preuves à l’appui, avoir bel et bien reçu 27.000 euros de subventions cette année et annonce dans la foulée qu’il pourrait poursuivre la sinistre de la Culture pour diffamation.

Source : http://www.ndf.fr

Voir les commentaires

Dalil Boubakeur a saboté le rassemblement post attentats

2 Décembre 2015, 06:38am

Publié par Thomas Joly

Selon le Canard enchaîné, Dalil Boubakeur (recteur de la Grande Mosquée de Paris depuis 1992 et ancien président du Conseil français du culte musulman) aurait lui-même saboté le rassemblement post attentats devant la Mosquée de Paris.

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires

Grand patronat et gauchistes : même combat !

2 Décembre 2015, 06:20am

Publié par Thomas Joly

Nous disons souvent qu'en encourageant l'immigration et en combattant ceux qui s'y opposent, les gauchistes ne font que rendre service au pouvoir et au capitalisme apatride qui trouvent là une main d'oeuvre corvéable et peu chère, pouvant du même coup faire pression à la baisse sur les salaires des travailleurs français.

On pourrait nous objecter qu'il s'agit de spéculations de notre part, alors nous nous contenterons de citer Pierre Gattaz, le président du MEDEF, dans le journal Le Monde : « L'accueil des migrants est une opportunité pour notre pays. Nous en sortirons tous gagnants. »

Les gauchistes feraient mieux de se remémorer les propos de Georges Marchais, l'ancien chef du parti communiste français : « Quant aux patrons et au gouvernement français, ils recourent à l’immigration massive, comme on pratiquait autrefois la traite des Noirs, pour se procurer une main-d’œuvre d’esclaves modernes, surexploitée et sous-payée. C’est pourquoi nous disons : il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. »

Source : http://www.pdf14.fr

Voir les commentaires

L’appel des 58 couillons d’extrême gauche (par Marie Delarue)

2 Décembre 2015, 06:13am

Publié par Thomas Joly

À « l’appel des 800 » lancé par Libération pour soutenir les migrants de Calais, Mediapart lance « l’appel des 58 ».

58 « personnalités » qui revendiquent le droit « de se réunir, de parler, de se rassembler et de manifester ses opinions ». Dans le viseur de leur chef de meute Edwy Plenel (tendance éclaireur, puisqu’il se prend pour le phare du monde libre), l’état d’urgence et la riposte policière aux échauffourées de ce dimanche soir place de la République.

Des personnalités, donc. Et de pures consciences. C’est le curé Noël Mamère et ses acolytes Olivier Besancenot (du NPA) et Jean-Baptiste Evrard (du DAL) qui ont sifflé leurs troupes. Car ces gens-là – ce n’est pas le moindre des paradoxes – répondent au coup de sifflet : les antimilitaristes au garde-à-vous, le petit doigt sur la couture du pantalon de para acheté aux puces, en rang dans les rangers, combattants du dimanche pour l’avènement du Grand Soir et rêve de guerre contre le fascisme d’opérette.

Les fidèles sont au rendez-vous : des rouges et puis des verts, la jolie Clémentine Autain pour les LGBT, Josiane Balasko pour les actrices XXL, Annie Ernaux pour les écrivains dépressifs, Jeanne Balibar pour le théâtre militant, Eva Joly pour l’écologie punitive… C’est « Au théâtre ce soir » en version remasterisée.

58 professionnels de la pétition en référence aux personnes « signalées au parquet après avoir participé à une manifestation de soutien aux migrants le 22 novembre, malgré l’interdiction émise par la préfecture après les attentats de Paris et Saint-­Denis », qu’ils disent. 
Parce que, pour ces gens-là, nous sommes tous coupables devant l’humanité souffrante et que, au fond, ce qui nous arrive avec les fous d’Allah n’est qu’un juste retour des choses : la punition de l’homme blanc. Et s’ils ne le disent pas comme ça, c’est bien là le fond de leur pensée.

Ainsi, les casseurs qui ont bombardé les centaines de policiers massés dimanche place de la République à coups de bougies et de boules de pétanque ne seraient que les malheureuses victimes d’un État scandaleusement répressif. Des « zadistes », ce qui évite de nommer les nervis de l’extrême gauche. En somme, des cœurs purs face à l’ordre fascisant. Mais que dire, alors, des Veilleurs et autres paisibles pères de famille interpellés l’autre année dans les Manifs pour tous ? Les 58 ont-ils alors pétitionné contre l’État répressif ? Edwy Plenel a-t-il pris la plume pour défendre leur liberté bafouée ? Leur a-t-il ouvert ses colonnes et ses pages ?

Les oies blanches de Saint-Germain-des-Prés n’ont toujours rien compris au film. Ces petits marquis de la bien-pensance et leurs précieuses ridicules continuent de se rejouer la pièce, la même depuis trois décennies. Le monde est tout amour, il suffit de se le dire, le répéter. Il faut ouvrir les bras, accueillir la misère, tendre la joue gauche quand on nous frappe la droite, comprendre la souffrance de l’islamiste, « relativiser », s’ouvrir…

Qu’espèrent-ils, au fond, tous ces beaux esprits : mourir en martyrs, eux aussi ? Être sacrifiés sur l’autel du socialisme pour que leur nom brille éternellement au Panthéon des libertaires ?

Qu’ils se méfient : la gloire n’est jamais assurée. En janvier, nous étions tous Charlie. Dix mois plus tard, Charlie est à l’agonie et ses survivants se sont entre-déchirés.

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Invasion sidaïque : 39 % des nouveaux séropositifs sont « nés à l’étranger »

1 Décembre 2015, 06:43am

Publié par Thomas Joly

39 %, c’est la part des « hétérosexuels nés à l’étranger » dans les découvertes de cas de séropositivité en 2014. Il s’agit du second groupe le plus affecté. Et « les trois quarts » des personnes concernées « sont nées dans un pays d’Afrique subsaharienne. »

Source : http://www.fdesouche.com/

Voir les commentaires

COP21 : réalités climato-sceptiques contre la Propagande du « scénario mythique du Global Warning »

1 Décembre 2015, 06:40am

Publié par Thomas Joly

Le résumé qui suit est tiré du livre de Claude Allègre : Ma vérité sur la planète.

Le climat est difficile à définir rigoureusement. C’est l’ensemble des conditions externes moyennes qui règnent en un lieu et pendant une durée qu’on fixe généralement à trente ans. Parmi ces paramètres, il y a la température, l’ensoleillement (lié mais distinct de la température), la pression, la pluviosité, le vent.

Ces paramètres doivent être envisagés à la fois du point de vue d’une valeur moyenne et de celui de sa variabilité (contraste étés-hivers, etc.). La tonalité du discours de ces temps-ci… c’est le catastrophisme et on n’hésite pas à tout mélanger, à exagérer, afin d’inoculer aux populations le « virus de la peur ».

L’homme menacerait le climat qui deviendrait invivable dans le prochain siècle… On ne peut faire des sciences de la Terre si l’on ne s’intéresse pas au passé car, comme pour les sciences de la société, tout y est histoire… La Terre est une planète vivante, qui évolue et se transforme sans cesse, grâce à des processus complexes… Alfred Wegener, météorologue allemand, étudia les climats passés, présents et futurs…

Il fut l’un des premiers à évoquer l’influence des « causes astronomiques » sur les variations climatiques…Pour lui, la compréhension des variations climatiques se décelait dans les régions polaires…

Lire la suite : http://www.medias-presse.info/cop21-realites-climato-sceptiques-contre-la-propagande-du-scenario-mythique-du-global-warning/44711

Voir les commentaires

L’imposture éolienne : la preuve par l’exemple (par Pierre Van Ommeslaeghe)

1 Décembre 2015, 06:26am

Publié par Thomas Joly

À l’heure où se déroule une conférence censée prendre des mesures pour lutter contre le changement climatique, il est bon de dévoiler les impostures.

Les forêts sont, avec les océans, les principaux « puits de carbone ». Une forêt exploitée absorbe le gaz carbonique (CO2), principal gaz à effet de serre. Il convient donc de les préserver et même de les développer. La forêt des Palanges est le plus grand massif forestier de l’Aveyron, elle couvre 50 km2. Dans cette forêt, sur le territoire de la commune de Bertholène, une société projette d’implanter six aérogénérateurs. Ce projet est révélateur de l’imposture que représentent ces engins, que nous avons déjà dénoncée ici.

Il est déjà mensonger de prétendre que cette énergie est gratuite quand elle est subventionné. Mensonger de prétendre qu’elle est écologique quand on injecte des centaines de mètres cubes de béton dans le sol pour chaque mât et que plusieurs kilos de terres rares, dont l’exploitation est écologiquement désastreuse, se trouvent dans leur nacelle. Mensonger de prétendre qu’elles peuvent être une alternative au nucléaire quand les spécialistes estiment qu’au plus trente pour cent de l’électricité peut être produite par les aérogénérateurs sur un réseau. Mensonger de prétendre qu’en France ils diminueraient l’émission de gaz à effet de serre puisque le nucléaire (près de 80 % de la production) n’en rejette pas.

Mais vouloir implanter ces machines dans la forêt des Palanges manifeste de manière éclatante l’imposture écologique qu’elles représentent. Pour ce faire, on va déboiser des hectares ; imperméabiliser les sols à proximité de zones humides sans que personne ne sache l’impact que cela aura sur celles-ci ; détruire des plantes protégées ; mettre en danger des espèces protégées (rapaces, chauves-souris, batraciens) qui vivent dans cette zone. Qui peut prétendre que l’environnement en sortira gagnant ? Cette forêt a déjà été abîmée dans le passé. Elle a abrité une mine de charbon, une mine de baryte et une mine d’uranium. Les stigmates de ces installations y sont encore visibles. Une ligne à très haute tension y forme une longue saignée. Va-t-on encore l’amputer d’un morceau, puis d’un autre, jusqu’à sa disparition totale ?

Risquons un jeu de mots : l’éolien est l’arbre qui cache la forêt. Transformer une forêt en zone industrielle, c’est considérer que c’est un espace inutile, non productif, au mieux un espace de loisir. Pourtant, le bois est la première des énergies renouvelables. Le chauffage au bois a sans doute le bilan carbone le plus bas de toutes les énergies. La construction de bâtiments en bois (charpentes, ossatures bois, etc.) stocke le CO2 pour des décennies. Préserver les forêts, pas seulement par souci de l’environnement mais aussi pour en exploiter le bois, est la façon la plus simple et la plus efficace de préserver le climat. C’est, de plus, une activité qui génère de l’emploi. La France a, en Europe, la plus grande surface forestière. Elle serait bien inspirée d’en développer l’exploitation au lieu d’investir dans des moulins à vent ruineux, laids, bruyants et surtout inefficaces.

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Quand Le Monde fait la communication des migrants (par Claude Chollet)

1 Décembre 2015, 06:02am

Publié par Thomas Joly

« La maison bleue adossée à la colline », oui, vous connaissez la (mièvre) chanson de Maxime Le Forestier. Mais vous ne connaissez pas la maison bleue des migrants de Calais dont Le Monde du 28 novembre chante les louanges avec une petite larme au coin des yeux. À la suite de l’appel de Libération, dit « appel des 800 », certains artistes se rendent régulièrement dans la jungle de Calais et « créent des œuvres pour contrer les discours xénophobes ».

Vous y rencontrerez « Alpha » de Mauritanie (qui ne semble pas un pays en guerre). Alpha « fait pousser des légumes et… vend du vaccin contre le racisme ». Une dessinatrice va faire son portrait pour « sortir des chiffres anesthésiants ». C’est vrai, un million de migrants/réfugiés/clandestins, ça ne peut qu’anesthésier le bon peuple de Calais.

Ce bon peuple qui apprend que la jungle de Calais est aussi « un petit bout d’utopie », une sorte de rêve prémonitoire de ce que pourrait devenir l’ensemble de la région avec un peu de chance. Ou, mieux encore, « un morceau de France à regarder et à donner à voir ». Et pas seulement un morceau, d’ailleurs, c’est la France tout entière ! « Il est intéressant de regarder la France à cet endroit-là », dit une cinéaste. Certes il y a les rixes, la prostitution, les deux incendies en huit jours, certes les bancs du théâtre ont été volés mais « il faut bien construire encore et toujours pour les nouveaux arrivants ».

Ces charmants « artistocrates », selon l’expression de Philippe Muray, font du tourisme migrants comme ils vont à Marrakech ou à Pattaya, pour avoir un peu de frisson exotique. Leur caméra, leur micro ou leur carnet à dessin à la main, ils distribuent leurs œuvres, cherchant l’inspiration avec un sourire navré mais complice. Heureusement, ils sont fermement soutenus par le ministre de l’Intérieur : ces artistes « manifestent une préoccupation que j’entends et que je partage », leur a déclaré Bernard Cazeneuve.

Parodie de parodie, ce pur cirque médiatique souligne la rupture entre quelques artistes hors-sol, les médias qui les soutiennent et la population. Car il y a un absent tragique dans ce qui n’est qu’un narcissisme complaisant : c’est la population de Calais, ses souffrances au quotidien. C’est dit : les habitants de Calais ne méritent pas la jolie maison bleue.

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Attentats de Paris : Salah Abdeslam aurait rallié la Syrie

1 Décembre 2015, 05:57am

Publié par Thomas Joly

La chaîne d’information américaine CNN affirme que Salah Abdeslam a pris la fuite en Syrie après avoir supervisé les opérations terroristes de Paris. En Belgique, la police n’a jamais réussi à mettre la main sur celui qui a participé aux attentats de Paris et a probablement supervisé les opérations.

Sud Ouest relate :

Il est 2 heures du matin, le samedi 14 novembre, quand Salah Abdeslam appelle deux comparses de sa ville de Molenbeek en Belgique. Hamza Attou et Mohamed Amri, depuis incarcérés, auraient débarqué à Paris vers 5 heures du matin. A bord d’une Golf, ils auraient récupéré Salah Abdeslam dans le quartier de Barbès où son portable a d’ailleurs été localisé vers 22h30. Tous trois prennent ensuite la direction de la Belgique.

A 13 heures, Ali Oulkadi, “ami de jeunesse” des frères Abdeslam, reçoit un appel l’invitant à venir chercher un ami, indique son avocat. Le lieu de rendez-vous est donné à une station de métro située dans la ville Laeken, à 6 km au nord de Bruxelles.

Selon le récit fait par Me Olivier Martins à RTL.be, Ali Oulkadi ignorait “qu’il s’agissait de Salah”. Il ne l’aurait même “pas reconnu de suite quand il est arrivé sur les lieux car il portait un bonnet”. “Dans la voiture, Salah lui a raconté que son frère Brahim avait tué des gens à Paris et s’était fait exploser. Pour mon client, ce fut un choc. Il n’y comprenait rien et ne pouvait plus raisonner clairement”, poursuit l’avocat. Salah Abdeslam aurait alors demandé à Ali Oulkadi de le conduire jusqu’à la ville de Schaerbeek (toujours dans la région de Bruxelles).

Le trajet d’une poignée de kilomètres dure une dizaine de minutes. Selon le média belge La Dernière Heure, Salah Abdeslam aurait demandé à Ali Oulkadi de s’arrêter rue Royale Sainte-Marie dans cette commune de Schaerbeek et d’attendre cinq minutes avant de redémarrer… “jusqu’à ce que je sois parti”. “Tu ne me reverras plus”, aurait lancé Salah Abdeslam à son ami d’après La DH.net. Sa trace se perd ici. Samedi 14 novembre en début d’après-midi à Schaerbeek.

Source : http://breizatao.com

Voir les commentaires

Réinfo du 30 novembre 2015

30 Novembre 2015, 18:01pm

Publié par Thomas Joly

Au sommaire :
Le défi des nouvelles régions… Rappel sur la réalité des dépenses et des recettes de ces territoires, et sur les perspectives financières des régions après le scrutin de décembre 2015. Une analyse qui place le contribuable, en ligne de mire.
Réforme des minima sociaux… C’est la proposition de la Cour des Comptes qui vient de dénoncer le système inéquitable et inefficace des minima sociaux. À quand la préférence nationale ?
Lettre ouverte au premier ministre… Roger Holeindre très en colère, a fait part à Manuel Vals, dans une lettre ouverte, de sa consternation, face à l’attitude du gouvernement dans la gestion de la France. Une lettre ouverte que nous vous présentons in extenso.
La trahison turque… Les tensions entre la Russie et la Turquie sont l’occasion de nous rappeler les enjeux économiques et politiques de cette région. La nouvelle donne russe place la France dans une situation très inconfortable.

et, pour finir : la nomination de deux délégués de circonscription, le rappel des rendez-vous du Parti de la France, avec notamment le Salon de l’AGRIF le 20 mars prochain et la date à noter dans vos agendas dès maintenant, celle du IIIe Congrès national du Parti de la France, le 7 mai 2016.

Voir les commentaires

Finlande : une deuxième fille de 14 ans violée par un migrant en une semaine

30 Novembre 2015, 06:38am

Publié par Thomas Joly

« Un jeune homme de 19 ans, présent en Finlande depuis environ un an en tant que demandeur d’asile » a été arrêté pour viol et d’abus sexuel aggravé sur un enfant, a déclaré le Service de police du sud-ouest de la Finlande dans un communiqué publié vendredi matin. La victime est une jeune fille de 14 ans. Le viol aurait eu lieu à Raisio, près de Turku, le mardi 24 Novembre.

Lundi, la police de Kempele avait arrêté un jeune homme étranger de 17 ans sur les mêmes chefs d’accusation impliquant une jeune fille du même âge. Le suspect, qui a depuis été arrêté, est un demandeur d’asile originaire d’Afghanistan.

Source : http://lesobservateurs.ch

Voir les commentaires

Trio de charme au service exclusif de la gauche (par Véronique Hansi)

30 Novembre 2015, 06:31am

Publié par Thomas Joly

Comme tous les Français conscients de l’immense responsabilité du gouvernement dans le drame du 13 novembre 2015 à Paris, j’ai boycotté le nouveau show TV électoral des Invalides, par solidarité avec les familles brisées qui ont refusé d’y participer.

Mais je viens de tomber par hasard sur le point d’orgue de cette grand-messe Bisounours contre la barbarie : la chanson de Brel « Quand on a que l’amour », joliment choisie et magnifiquement interprétée par trois chanteuses françaises.



« C’est l’hommage de toute la nation », nous a-t-on répété pour nous vendre ce « 11 janvier bis » concocté par les services de propagande élyséens. Cette cérémonie était censée « rassembler » les Français loin des clivages politiques, autour des familles endeuillées. 
J’ai voulu en savoir un peu plus sur les raisons qui avaient présidé au choix des trois interprètes sélectionnées pour cette prestation.



Le trio donne l’image de la diversité à la sauce républicaine : Yael Naim, Franco-Israélienne, Camélia Jordana, Franco-Algérienne, et Nolwenn Leroy, Française des terroirs. La laïcité est sauve car aucune d’elles n’affiche de pratique religieuse particulière. Seule Nolwenn porte haut son prénom de sainte décapitée.

En revanche, comme il fallait s’y attendre, on repassera pour l’« unité de la France » autour de ce trio de charme au service exclusif de la gauche : 
Yael Naim, au « rêve réenchanté » par le candidat Hollande, le soutient en chantant au meeting de Bercy.

Camélia Jordana participe discrètement à une réunion du monde culturel organisée au Bataclan par Jean-Luc Mélenchon candidat à la présidence de la République, qu’elle reconnaît beaucoup apprécier. Mais le fatidique 6 mai 2012, elle chante pour la victoire de qui vous savez.


Nolwenn Leroy, prudente, soutint sans publicité le candidat socialiste à la présidentielle. Ironie du sort : jouant sur tous les tableaux, elle sera attaquée par la gauche caviar. Si méprisante pour ce que l’artiste semble incarner, la secte des bobos parisiens pointe chez elle la « preuve génétique de sa bretonnante traçabilité, droite dans ses sabots, ivre de cadastre, d’ancrage et de toponymie, affichant un pedigree de la vieille roche, premier robot de fabrication 100 % bretonne, cette Finistérienne au nom si peu républicain, garantie née coiffée… » (L’Obs). La voilà habillée pour l’hiver ! 
Tant et si bien que « la nouvelle duchesse de Bretagne » se sentira obligée d’expliquer ses origines éminemment respectables pour le monde du show-biz puisque issue d’une « famille d’ouvriers et d’instituteurs, socialistes et athées, dans la droite ligne de Ferry et Jaurès »… Ouf, l’honneur socialiste est sauf ! Rendez-vous compte… on aurait pu la croire « bourgeoise catho » rance de préférence.



Offert par le trio des Invalides, le moment quasi mystique illustré par les portraits des victimes apparaît bien plus chrétien que républicain en ce qu’il s’adresse plus au cœur qu’à la raison. C’est en cela qu’il est particulièrement fort et émouvant. Il ne peut, cependant, effacer l’amertume et le désarroi des Français attachés à la France de toujours : il est l’aveu de faiblesse d’un exécutif totalement dépassé et l’expression d’une nation résolue à courber l’échine devant le péril islamique.

Les « fluctuat nec mergitur » de la pitoyable récupération politique tentée par Hollande avec ses groupies n’y changeront rien.  

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Easyjet s’inquiète suite aux inscriptions « Allah Akbar » sur plusieurs de ses avions en France

30 Novembre 2015, 06:29am

Publié par Thomas Joly

Des inscriptions « Allah Akbar » ont été retrouvées sur des appareils d’Easyjet le 22 novembre sur une trappe d’accès à la soute à bagages à Lyon et le 24 novembre sur une trappe à carburant à Roissy. A Lyon encore la compagnie aérienne espagnole dit avoir subi les mêmes faits le 19 novembre.

Ces inscriptions provocatrices montrent – ou démontrent – que la réalité d’une infiltration islamiste des aéroports est bien là. En réalité, malgré le déni des médias mainstream et des autorités politiques, cette infiltration est effective depuis des années comme l’avait démontré en son temps Philippe de Villiers dans son livre Les mosquées de Roissy.

A quand l’application du principe de précaution pour la sécurité du transport aerien ?

Philip Baum, rédacteur en chef de la sécurité de l’aviation internationale, a déclaré au Sun : « Les graffitis en eux-mêmes ne feront de mal à personne Mais que quelqu’un puisse placer des objets interdits à proximité de réservoirs de carburant est une préoccupation, bien sûr ». « Nous savons qu’il y a des gens qui travaillent dans les zones règlementées des aéroports et qui ont des sympathies extrémistes ».

Source : http://www.medias-presse.info

Voir les commentaires