Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

A vomir ! (par Roger Holeindre)

10 Décembre 2015, 06:18am

Publié par Thomas Joly

Depuis les résultats du 1er tour des élections régionales, nous sommes soumis à un véritable bombardement médiatique qui ne tient en rien de l’INFORMATION… mais tout de la propagande la plus haineuse… la plus mensongère… la plus insultante pour les électeurs.

A priori pourtant, il semble que les résultats d’un vote démocratique sans violence sont à prendre en compte tels qu’ils sont. Quel que soit le vainqueur, le résultat reste démocratique et les conséquences politiques qui en découlent sont, elles aussi, démocratiques… et doivent donner lieu… sans aucune entrave… à la mise en place et au pouvoir (au prorata de ses scores), du parti qui a remporté ces suffrages. Personne ne peut contester ces chiffres autrement que par un dépôt de plainte… pour irrégularité, dans l’enceinte même où aurait eu lieu… la triche… la magouille… ou le bourrage d’urnes (spécialité communiste durant des décennies dans ses fiefs de la “ceinture rouge” que lui avaient concédée les gaullistes à la Libération).

Toutes ces accusations, tous ces délires, ne sont donc que des mensonges éhontés qui disqualifient à jamais ceux qui en font leurs principaux slogans électoraux… éructant ces idioties avec des mines graves ou des airs de matamores guillotineurs… Il ne leur manque plus que les chapeaux à plumes… de leurs prédécesseurs révolutionnaires de 1789… tuant et massacrant au nom des soi-disant valeurs de la République, imposées dans une mer de sang.

Malheureusement, tout cela est faux. J’ai eu l’honneur d’être un des 35 députés “Front national – Rassemblement national” élus à l’Assemblée nationale, voici quelques années. Notre arrivée, saluée par tout le petit personnel, aurait pu sonner définitivement le glas de la gauche et de l’extrême gauche… Mais… dès le premier jour, les Chirac… Giscard… Pasqua et compagnie… intimèrent à leurs troupes… l’interdiction de voter nos propositions de loi… d’applaudir nos discours… et de faire en sorte que nos votes ne servent à rien. Nos propositions concernaient pourtant… déjà… le contrôle des frontières… la suppression de la double nationalité… l’apprentissage à 14 ans… et le salaire familial pour les mères françaises désirant en priorité élever leurs enfants.

Par la suite, élu Conseiller régional d’Île-de-France, j’ai vu et entendu, dans cette autre assemblée, les élucubrations budgétaires et antinationales des khmers verts… dont les exécutifs… droite molle ou socialistes… faisaient tout… de concessions en concessions délirantes… pour ne pas avoir à accepter les voix du Front national.

Bien sûr, pour tous “ces démocrates pur beurre”, le Front national, surfe (sic) sur les malheurs de la Nation… comme s’il en était responsable en quoi que ce soit.

Pendant des décennies, les votes de millions de citoyens français honorables et patriotes, ont été décomptés… et jetés dans les poubelles de la soi-disant République « une et indivisible ».

Faut-il rappeler aussi à ces messieurs, les tripatouilleurs et falsificateurs… que si… la semaine prochaine… le FN conquièrt une ou plusieurs régions… cela sera le fait de la loi truquée… mise en place par les socialistes pour donner le maximum de sièges dans les régions… à la liste arrivant en tête. Cela n’était mis en place que pour empêcher le FN d’en obtenir une seule !

J’ai écrit, il y a peu de temps, il m’arrive d’être trivial… qu’à force de « jongler avec des seaux de “merde” ces messieurs en prendraient prochainement quelques uns sur la gueule ».

Je pense que dimanche prochain, il y aura du monde dans les douches de certains partis politiques.

Faut-il, pour en finir avec ces truqueurs…ces voyous de la politicaillerie… élus à vie, qui se goinfrent dans les palais nationaux… que si rien n’a changé en France depuis la Libération, c’est parce que ces donneurs de leçons ont tout mis en œuvre pour que le procès du communisme (qui a trahi de 1938 à 1941… en Indochine… et en Algérie) n’ait jamais lieu.

Face à ces malfrats… face à la déchristianisation de notre patrie… face à l’émigration-invasion… que Dieu nous aide… et que Vive la France !

Il est temps d’entrer en résistance !

Roger Holeindre

Membre du Bureau Politique du Parti de la France

Président du Cercle National des Combattants

Voir les commentaires

Selon Claude Bartolone, la race blanche existe bien

10 Décembre 2015, 06:13am

Publié par Thomas Joly

Dans un entretien à L'Obs, le candidat de gauche en Ile-de-France déclare à propos de Valérie Pécresse :

« Elle tient les mêmes propos que le FN, elle utilise une image subliminale pour faire peur. Avec un discours comme celui-là, c'est Versailles, Neuilly et la race blanche qu'elle défend en creux. »

Nadine Morano avait été lynchée pour moins que ça.

Source : http://lesalonbeige.blogs.com

Voir les commentaires

On va se retrouver avec quelque chose de pire que l’État islamique ! (par Marie Delarue)

10 Décembre 2015, 06:11am

Publié par Thomas Joly

Ce ne sont pas des fantaisies fumeuses du Front national pour guider les populations affolées vers les urnes dimanche prochain. Non, ce sont les derniers chiffres donnés par les services américains.

30.000 islamistes radicaux sont partis cette année faire le djihad en Syrie. C’est deux fois plus que tous ceux passés dans les camps d’Oussama Ben Laden en Afghanistan entre 1996 et 2001. « Le phénomène est véritablement mondial », dit le rapport. Ils viennent d’une centaine de pays et 30 % d’entre eux sont francophones. On estime à 5.000 les recrues européennes quand leur chiffre n’était que de 2.500 en juin 2014. « C’est d’Europe occidentale et de Russie que les nouveaux djihadistes ont afflué en plus grand nombre au cours des dix-huit derniers mois », nous dit-on, avec une surreprésentation de… Français : 1.700 sur le terrain à ce jour. Très loin devant les Britanniques, les Allemands et les Belges.

À noter l’augmentation exponentielle des enragés venus de Turquie : « Entre 2.000 et 2.200, contre 400 seulement il y a dix-huit mois. » De même, « le nombre de combattants venus de Russie et d’Asie centrale a également explosé, de près de 300 %, à 4.700, dont 2.400 Russes ». C’est l’une des raisons pour lesquelles Poutine intervient militairement aux côtés de Bachar el-Assad en Syrie, dit le rapport. Car la crainte du président russe, c’est le retour au pays de fanatiques surentraînés, ce que confirme également le rapport : « Ils sont justement entre 20 et 30 % à rentrer dans leur pays. 250 Français sont ainsi revenus dans l’Hexagone. » Avec, pour une majorité d’entre eux, la très ferme intention d’y semer la terreur.

Plus « terrorisant » pour nos petites cervelles occidentales, on apprend que sur ces contingents de fanatiques, les femmes sont nombreuses : 25 % en ce qui concerne les radicalisés français ! Et l’on aurait tort de croire, même si c’est commode pour nos pseudo élites et nos politiques, que tout ce monde là sort de nos banlieues-ghetto après y avoir grossi les rangs de « l’échec scolaire » et des abonnés au tribunal de Bobigny. Comme le rapporte Le Point, cela peut arriver dans n’importe quelle famille. Ainsi cette jeune femme du bassin minier, aujourd’hui en Syrie, mariée et mère sans que ses parents l’aient su ; issue pourtant d’une famille d’enseignants, chrétienne, musicienne et sportive, très bien insérée, et qui a basculé en quelques mois lorsqu’elle est entrée en classe prépa à Lille ! « Ça n’arrive pas que dans les familles où les enfants sont délinquants ou désœuvrés », dit sa mère, et ce n’est certes pas la petite « Journée de laïcité » de notre amie Najat qui va suffire à enrayer le phénomène.

Les services spécialisés de nos belles démocraties sont particulièrement inquiets. L’intensification des frappes contre l’EI entraîne manifestement la riposte, et il faut s’attendre à « un effort accru pour renvoyer des combattants étrangers dans leur pays d’origine pour des opérations de représailles », relève un spécialiste londonien. Pour l’instant, les services français ont les yeux rivés sur les « rentrants » qui, s’ils sont repérés, sont presque immédiatement traduits en justice. « Mais, au moins pour ceux dont la justice ne pourra pas prouver qu’ils ont du sang sur les mains, les peines de prison seront de l’ordre de sept à dix ans », dit (anonymement !) l’un des hauts responsables français de la lutte antiterroriste, « donc ils vont en purger une partie. Ça veut dire que dans quatre/cinq ans, les premiers sont dehors ». Et l’on peut douter qu’ils soient alors devenus des agneaux…

C’est la conclusion alarmiste de Mathieu Guidère (de son vrai nom Moez Kouider) : « Après la destruction de l’EI, on va assister à une fragmentation du noyau central. Et comme ne survivent que les plus aguerris, les plus radicaux, on va se retrouver avec quelque chose de pire que l’EI. »

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Vladimir Poutine « espère » ne pas avoir à utiliser l’arme nucléaire contre l’État Islamique

9 Décembre 2015, 06:58am

Publié par Thomas Joly

Dans un conflit dont l’ampleur est désormais régionale, avec l’implication des principales puissances nucléaires de la planète, Vladimir Poutine a adressé une menace voilée aux états soutenant l’Etat Islamique et le renversement de Bachar al Assad en Syrie.

Le président russe a rencontre le ministre de la Défense, Sergueï Shoigu, pour faire le point sur la situation en Syrie et sur les frappes opérées depuis un sous-marin présent en Méditerranée. Le site du Kremlin a publié un extrait des échanges (source) : « Concernant les frappes depuis les sous-marins, nous devons évidemment analyser tout ce qui se passe sur le champ de bataille, comment se comportent nos armes. Les “Kalibr” [missiles embarqués] comme nos roquettes X-101 ont prouvé leur grande qualité. Cette nouvelle arme, moderne, hautement efficace et extrêmement précise peut être équipée à la fois de têtes conventionnelles comme de têtes nucléaires spéciales. Naturellement, dans le combat contre le terrorisme, il n’est pas nécessaire – et j’espère qu’il n’y en aura pas besoin – d’armes nucléaires. »

Cette menace à peine déguisée vise naturellement tous ceux qui soutiennent activement, même secrètement, l’Etat Islamique. Au premier rang desquels la Turquie. Le président russe, en commentant ainsi les capacités de ses sous-marins, a fait entendre qu’il était en mesure de répliquer à toute action des puissances islamiques régionales s’opposant à sa politique en Syrie.

Dans le même temps, le parlement irakien a indiqué vouloir mettre un terme à la présence américaine en Irak (source). Cette présence est négociée dans le cadre d’un traité d’assistance militaire. Le parlement irakien, furieux de l’incursion turque dans le nord du pays sous contrôle kurde, a annoncé vouloir demander à la Russie d’aider Bagdad à se débarrasser de l’Etat Islamique. Bref, de renverser les alliances et de faire de l’Irak un allié de l’Iran, protégé par la Russie.

Source : http://breizatao.com

Voir les commentaires

Terroristes : des Arabes et des noirs comme vous en croisez tous les jours

9 Décembre 2015, 06:55am

Publié par Thomas Joly

Terroristes : des Arabes et des noirs comme vous en croisez tous les jours
Terroristes : des Arabes et des noirs comme vous en croisez tous les joursTerroristes : des Arabes et des noirs comme vous en croisez tous les joursTerroristes : des Arabes et des noirs comme vous en croisez tous les jours
Terroristes : des Arabes et des noirs comme vous en croisez tous les joursTerroristes : des Arabes et des noirs comme vous en croisez tous les jours

Voir les commentaires

Football migratoire : on perd la trace de 70 % des jeunes joueurs africains en Europe

9 Décembre 2015, 06:36am

Publié par Thomas Joly

La grande majorité des jeunes footballeurs africains qui tentent leur chance en Europe échouent à devenir professionnels, avec un taux d’échec de l’ordre de 70 %, et sont la proie de « trafiquants d’enfants », a affirmé mardi à Dakar Jean-Claude Mbvoumin, président de l’association Foot Solidaire.

« L’échec des joueurs africains est très élevé. Les enfants sont livrés à eux-mêmes. 70% des enfants, on ne sait pas ce qu’ils deviennent », a ajouté l’ancien international camerounais, qui suit cette question depuis le début des années 2000.

Les intervenants ont dénoncé le « trafic » dont sont victimes ces aspirants footballeurs. Quinze mille joueurs mineurs quittent chaque année dix pays d’Afrique de l’Ouest tandis que 1.500.000 s’entraînent dans des structures de formation avec pour objectif d’émigrer, selon des statistiques fournies par les organisateurs.

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires

Roland Hélie interviewé par Médias Presse Infos sur l'invasion migratoire

9 Décembre 2015, 06:29am

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires

Uberisation du travail et ringardisation de la justice (par Aristide Leucate)

9 Décembre 2015, 06:26am

Publié par Thomas Joly

Notre langue française s’est récemment « enrichie » d’un néologisme « globich », l’uberisation, dont la paternité revient à Maurice Lévy, PDG de Publicis. Selon l’économiste Charles-Antoine Schwerer, « l’uberisation est le fait, pour une entreprise dominante sur un marché, de voir celui-ci se faire très vite redessiner par un acteur nouveau de l’économie numérique, et de se réveiller une fois que c’est trop tard. Si on garde cette définition première, cela rejoint le terme anglais de “disruption” » (Metronews, 25 juin 2015).

Ce dernier terme est lui-même directement inspiré de la théorie schumpetérienne de l’innovation comme processus de destruction créatrice. L’économiste américain, Clayton Christensen, définit « l’innovation disruptive » comme un stade du capitalisme avancé, par lequel un marché subit de profonds bouleversements du fait de mutations technologiques permettant « un accès massif et simple à des produits et services auparavant peu accessibles ou coûteux ». Christensen précise que « la disruption change un marché non pas avec un meilleur produit – c’est le rôle de l’innovation pure -, mais en l’ouvrant au plus grand nombre » (La Tribune, 10 mars 2014).

Google, AirBNB ou HomeAway dans l’hôtellerie, ou Deezer et Spotify dans la musique, ont déjà investi ce secteur capitalistique plus que rentable pour leurs instigateurs, au risque, non seulement de concurrencer les monopoles existants, mais aussi d’écraser des artisans ou entreprises de tailles plus modestes, par un dumping des prix sans scrupules. Amazon apparaît, ainsi, comme l’archétype du « disrupteur » frappant d’obsolescence accélérée la plupart des libraires, y compris d’ailleurs (comble de l’ironie) celles-là mêmes qui furent les précurseurs dans l’étouffement progressif des vendeurs de livres, tels la FNAC ou Virgin Megastore.

Autant dire que l’uberisation n’est pas une réalité sociale et économique inconnue. La fortune de son substantif affreux vient surtout de son entrée tonitruante par les portières des compagnies de taxis qui, au début de l’été, ont violemment manifesté à l’encontre de l’entreprise américaine UberPop qui proposait, via une application, une offre payante de transport de particuliers. Selon la formule ancienne et souvent conviviale (et parfois hasardeuse, sinon risquée, dans sa forme auto-stoppeuse) du covoiturage, des particuliers s’improvisaient chauffeurs de taxi dans leurs propres voitures, sans formation ni licence et sans police d’assurance intégrant un coefficient de risque adapté à la profession routière.

Une activité manifestement déloyale à l’égard des taxis et autres transporteurs patentés qui a été considérée par les tribunaux français comme une « pratique commerciale trompeuse ». UberPop avait, en effet, écopé, le 16 octobre 2014 dernier, de 100.000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Paris, peine que vient d’aggraver la Cour d’Appel de Paris, en portant l’amende à 150.000 euros, mais en-deçà des réquisitions du Parquet qui avait réclamé 200.000.

Une décision de justice déjà ringardisée par un turbo-capitalisme de prédation qui, depuis longtemps, a low-costisé ce qui faisait, naguère, la fierté de notre tissu économique et industriel comme de notre secteur public. Dans un contexte grave de pénurie du travail (hormis dans la boucherie, la chaudronnerie et quelques autres), l’uberisation apparaît comme une opportunité à une main-d’œuvre nomadisée de plus en plus nombreuse qui se fabrique des « emplois » jetables à défaut d’embrasser un métier durable.

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Yaka Barack (par Martin Peltier)

9 Décembre 2015, 06:13am

Publié par Thomas Joly

Obama est un président magique. Il a gagné la primaire démocrate qui l’a propulsé pour l’élection de 2008 avec une phrase empruntée à une chanson des années 60, Yes we can. Oui nous pouvons. Tout. Tout lui est possible. Aujourd’hui, avec la même certitude, il affirme : « Nous allons détruire l’organisation État Islamique et toute autre organisation qui chercherait à nous nuire. » Pas de problème. Delenda Carthago est, y a qu’à y aller. La tuerie de San Bernardino l’a rendu aussi martial qu’Hollande après le Bataclan, il s’engage dans la guerre totale : pourquoi aujourd’hui, pourquoi pas hier ?

L’homme est étrange. Elu sur son opposition réputée pacifiste à Bush, sur son retrait annoncé d’Irak et d’Afghanistan, il a reçu prix Nobel de la paix en octobre 2009, après moins d’un an à la Maison blanche, et depuis il n’a cessé de faire la guerre ou d’y encourager, en Libye, en Irak, en Syrie. Cet État islamique qu’il assure vouloir détruire, il en a facilité l’éclosion en Irak en brimant les sunnites et en empêchant le Baas d’y reprendre la main. Puis il l’a laissé prospérer, en autorisant ses alliés arabes à le financer et à l’armer. En Syrie où il combattait Bachar el-Assad, il a fourni des armes aux alliés objectifs islamiques de Daech, puis à Daech lui-même par le biais des reventes. En même temps, il couvrait l’Arabie saoudite et le Qatar qui permettaient à l’État islamique de se financer par le pétrole volé. Enfin, aujourd’hui, il soutient la Turquie qui combat la Russie et soutient les alliés de Daech près de l’ancien sandjak d’Alexandrette.

En somme, il s’engage à éliminer un mouvement qu’il a suscité et laissé croître. Ses prédécesseurs avaient fait de même avec Al Qaïda. La machine américaine est bien rôdée. Yes he can. Oui Obama peut. Se fiche de nous. Et il en profite dans les grandes largeurs.

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

La position officielle du Parti de la France pour le 2nd tour des élections régionales

8 Décembre 2015, 17:46pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France

Comme pour le 1er tour, le Parti de la France ne donne aucune consigne de vote pour le 2nd tour des élections régionales dimanche 13 décembre et laisse ses militants et sympathisants libres de leur choix.

Cependant, dans les régions où la gauche est en mesure de l'emporter, le Parti de la France appelle à lui faire barrage afin de débarrasser ces collectivités du socialo-communisme.

Voir les commentaires

Gale, paludisme, typhus, fièvre paratyphoïde… : ces maladies qui débarquent en Europe avec les pseudo-réfugiés

8 Décembre 2015, 06:32am

Publié par Thomas Joly

L’Italie et le reste de l’Europe doivent faire face une menace imprévue : des maladies disparues du continent européen reviennent avec les immigrés.

Dans le port italien de Reggio de Calabre, un navire des gardes côtes norvégiens a débarqué 906 migrants d’Afrique centrale: 715 hommes, 168 femmes (dont 10 enceintes) et 23 enfants. Parmi eux, six cas de paludisme et 300 de gale. Et cela est la norme moyenne pour ces arrivants.

En mai, ce port a reçu 617 migrants, dont un avait le paludisme, et une cinquantaine d’entre eux souffraient de la gale, ils ont dû être soignés dès leur arrivée.

Le risque sanitaire provoqué par l’immigration est un problème évident mais aujourd’hui sous-estimé, qui peut entraîner de graves conséquences.

La Hongrie en est un formidable exemple. Depuis le début de l’année, les hôpitaux hongrois ont examiné près de 2.700 ressortissants de pays non-européens parmi lesquels au moins 50 sont atteints de maladie inconnue, plusieurs d’entre eux souffrent de diverses maladies telles que le typhus abdominal, la fièvre paratyphoïde, l’hépatite A et B, la syphilis ou le SIDA, annonce le département hongrois de la santé.

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires

Daniel Hamidou dit « Dany Boon » y va de ses lamentations suite aux résultats des régionales

8 Décembre 2015, 06:18am

Publié par Thomas Joly

Daniel Hamidou dit « Dany Boon » y va de ses lamentations suite aux résultats des régionales

Daniel Hamidou, plus connu sous le sobriquet de « Dany Boon », kabyle de par son père, converti au judaïsme suite à son second mariage, millionnaire vivant à Londres, se permet de donner des leçons aux « Ch'tis » sur leur choix politique. Comme si cet individu déraciné avait la moindre légitimité pour se poser en autorité morale de la région Nord/Pas-de-Calais/Picardie... 

Voir les commentaires

Sida : le Truvada, un nouveau traitement qui va coûter cher… aux contribuables

8 Décembre 2015, 06:14am

Publié par Thomas Joly

Le Truvada est un traitement préventif qui, pris au moment des rapports sexuels, permet de diminuer de près de 86 % le risque d’être infecté par le virus du VIH. La France est le premier pays à expérimenter ce produit. Il sera remboursé à 100 % à partir de 2016 et coûtera au contribuable la modique somme de 160 millions d’euros par an soit 520 euros pour 30 comprimés. Ce produit joue d’une certaine manière le rôle de préservatif. On sait que ce dernier n’élimine pas tous les risques de transmission de diverses maladies. Il en est de même du Truvada avec un taux d’échec de 16 % pour le sida ; ce qui vaut pour les usagers à jouer à la roulette russe.

Par ailleurs, il est exclu de donner à toute la population ce médicament. Il y aura un « ciblage » très difficile à faire sur les sujets « à risque » par des groupes médicaux spécialisés avec bien sûr un suivi régulier mensuel. Le produit est de plus à prendre 15 jours avant et après un rapport possiblement infectant.

En pratique le Truvada donne une impression de fausse sécurité, d’où l’abandon de l’usage du préservatif par un patient sur deux. Or ce médicament ne protège absolument pas de la syphilis, de la gonorrhée, de l’herpès, des chlamydiae etc. Il en résulte que les usagers sont beaucoup plus nombreux à attraper d’autres maladies sexuellement transmissibles.

De plus les oublis de la prise du médicament sont très fréquents. Or cela concerne 48 % des personnes qui sont suivies. À Tours, il a été mis au point un pilulier connecté à Internet. Si l’intéressé oublie de prendre son comprimé, des alertes SMS lui sont envoyées. S’il ne répond pas pour une raison ou une autre, l’équipe soignante reçoit un message internet. Comme il est exclu d’envoyer du personnel dans les ruelles du vieux Tours à la recherche de l’intéressé, faute de mieux, ce pilulier connecté permettra de juger de l’observance du traitement. Et après ? Tout au plus cela permettra de faire des statistiques.

Par ailleurs le Truvada n’est pas un bonbon ; il a des complications graves notamment l’insuffisance rénale.

Si on additionne tous ces inconvénients force est de reconnaître que « les infectiologues « espèrent » infléchir la courbe des nouvelles infections » comme le titre Le Quotidien du Médecin du 3 décembre. Espérons que l’ensemble de l’expérience et ses conséquences ont été « budgétisés » comme on dit.

Source : http://www.medias-presse.info

Voir les commentaires

Les ayatollahs de la laïcité préfèrent les chandeliers d’Hanouka aux crèches de Noël

8 Décembre 2015, 06:03am

Publié par Thomas Joly

Depuis 1980, Paris accueille chaque année des allumages publics de chandeliers géants pour la fête religieuse juive de Hanouka.

En décembre 2014, Anne Hidalgo, maire de Paris, et l’ambassadeur d’Israël en France avaient participé à l’allumage d’un chandelier géant sur le Champ de Mars.

Bizarrement, les Fédérations de la Libre Pensée, les loges maçonniques et autres ayatollahs de la laïcité n’y ont jamais trouvé rien à redire, contrairement à la présence de crèches de Noël sur l’espace public qui génère chaque année de nouvelles crispations.

Cependant, cette année, la fête de Hanouka sera perturbée, non pas au nom de la laïcité ou de la « neutralité religieuse » mais en raison de l’état d’urgence et de la crainte d’attentats. Des annulations sont d’ores et déjà annoncées. C’est notamment le cas des allumages de chandeliers géants prévus place de la République et place de la Bastille. Mais le rabbin Haim Nisenbaum a affirmé que des allumages auront bien lieu.

Source : http://www.medias-presse.info

Voir les commentaires

Mantes-La-Jolie (78) : l’Union des Démocrates Musulmans fait 5,90% et monte à 14,58% au Val Fourré

7 Décembre 2015, 06:56am

Publié par Thomas Joly

Voir les commentaires