Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Calais : un automobiliste meurt carbonisé dans son véhicule à cause d'un barrage de migrants sur l'A16

20 Juin 2017, 06:13am

Publié par Thomas Joly

Cette nuit, des troncs d'arbres avaient été disposés sur l'A16 à Calais, provoquant le blocage et l'arrêt, en pleine voie, de deux poids-lourds. Une camionnette qui arrivait derrière n'a pas pu s'arrêter à temps et les a percutés. Le véhicule a pris feu et son conducteur a connu une mort atroce dans l'incendie.

Neuf clandestins d'origine érythréenne, suspectés d'avoir disposé les troncs d'arbres sur la route, ont été interpellés et placés en garde à vue.

C'était un miracle qu'il n'y ait pas eu de mort jusqu'alors à cause de ces barrages mis en place sur l'autoroute par ces hordes d'envahisseurs, c'est chose faite...

Voir les commentaires

Nouvelle attaque terroriste à Paris : un islamiste fiché S fonce en voiture sur les gendarmes qui l'ont abattu

19 Juin 2017, 17:24pm

Publié par Thomas Joly

Un certain Adam D., islamiste fiché S de 32 ans, a foncé avec son véhicule sur un fourgon de gendarmerie stationné près des Champs-Élysées à Paris. Les militaires l'ont immédiatement abattu comme le chien galeux qu'il est. Le véhicule bélier a explosé lors de l’impact avant de s’embraser. Deux armes de poing, une kalachnikov et au moins une bonbonne de gaz ont été découvertes dans sa voiture.

Voir les commentaires

Parce qu'il fait trop de bruit avec sa moissonneuse, un agriculteur est poignardé par un islamiste radicalisé

19 Juin 2017, 06:57am

Publié par Thomas Joly

Dimanche 18 juin, vers 21h, dans le Lot-et-Garonne, excédés par les nuisances sonores de la moissonneuse batteuse, les conducteurs d'une voiture et d'un scooter s'en prennent à un agriculteur. Le ton monte puis le chauffeur de la voiture hurle « Allahu Akbar » avant d'asséner un coup de couteau à l'agriculteur, au niveau du bras.

Les deux individus auraient ensuite pris la fuite. Peu de temps après, tandis que la victime est évacuée vers le centre hospitalier d'Agen, les gendarmes identifient et interpellent les deux suspects dont l'un est pour être « radicalisé ».

Source : http://www.lefigaro.fr

Voir les commentaires

Ne boudons pas notre plaisir : NKM, Touraine, Belkacem, Urvoas et El Khomri ont mordu la poussière

19 Juin 2017, 06:54am

Publié par Thomas Joly

Le premier tour des législatives, dimanche dernier, nous avait déjà offert l'humiliante élimination de ténors de la vie politique française, principalement socialistes : le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, l'islamo-collabo Benoît Hamon, les ex-ministres Aurélie Filippetti, Cécile Duflot, Emmanuelle Cosse et Christian Eckert, avaient notamment dû renoncer à leurs ambitions dès la première marche. Ce dimanche 18 juin, l'hécatombe s'est poursuivie.

L'insupportable Nathalie Kosciusko-Morizet, l'hallucinée Marisol Touraine, le calamiteux Jean-Jacques Urvoas, les Marocaines Najat Vallaud-Belkacem et Myriam El Khomri nous ont fait le plaisir d'être battus et, espérons-le, de disparaître définitivement de la scène politique.

Voir les commentaires

Avec Danièle Obono, les Indigènes de la République font leur entrée à l’Assemblée Nationale

19 Juin 2017, 06:53am

Publié par Thomas Joly

Élue députée de la 17e circonscription, la communiste dénommée Danièle Obono, est une activiste communautariste anti-française proche des Indigènes de la République.

A son palmarès, elle est notamment pétitionnaire en faveur de la chanson Nique la France du groupe ZEP au nom du « devoir d'insolence antiraciste ».

Retrouvez ses autres « faits d'armes » ici : http://www.fdesouche.com/863803-avec-daniele-obono-les-indigenes-de-la-republique-fait-leur-entree-lassemblee-nationale#

Voir les commentaires

Victoire contestée de Manuel Valls hué par des militants afro-maghrébins de Mélenchon

19 Juin 2017, 06:31am

Publié par Thomas Joly

Tout a été dur cette année pour Manuel Valls. Son échec à la primaire à gauche, son isolement lors de la campagne des législatives et même sa victoire ce dimanche, contestée par sa concurrente immédiatement après qu'il l'a annoncée. Les deux candidats ne sont séparés que par 139 voix. Farida Amrani, de La France insoumise, a assuré ce dimanche soir qu'elle ne signerait pas les PV et qu'elle revendiquait elle aussi la victoire, ayant constaté des "irrégularités" à Évry, la ville de l'ex-Premier ministre.

La directrice de communication de Jean-Luc Mélenchon a qualifié Manuel Valls de "tricheur".

Lors de l'annonce des résultats dans sa circonscription de l'Essonne, l'ambiance était particulièrement tendue dans la mairie d'Evry. Manuel Valls n'a pu prendre la parole que dans un brouhaha incessant. Lors de son discours de victoire, le député a été hué aux cris de "annulez, annulez", "tricheurs", lancés par les militants de la France insoumise qui demandaient un recomptage des voix. Ils se sont fait expulser manu militari par la police. Les journalistes ont également été sortis de l'hôtel de ville d'Evry alors qu'un nouveau décompte des voix était en cours. « On a demandé à recompter les bulletins. On nous a dit qu'ils ont été déchirés », aurait également déclaré l'équipe de campagne de Farida Amrani.

Source : http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/legislatives-manuel-valls-reelu-mais-hue-a-evry_1918994.html

Voir les commentaires

Avec Le Parti de la France, la résistance nationale s’organise !

19 Juin 2017, 06:14am

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France

Le Parti de la France constate qu’avec une abstention massive et historique de l’électorat, la majorité parlementaire issue des urnes vides reflète plus un succès par défaut et une grande illusion électorale qu’une réelle victoire politique pour le parti du président.

L’absence d’un groupe parlementaire pour le Front National et le fossé entre les espoirs affichés et le résultat sont le fruit d’une campagne qui a transformé un boulevard électoral en chemin de traverse...

Il est plus que jamais nécessaire de faire entendre la voix d’une véritable droite nationale, économiquement crédible et fière de ses valeurs. C’est la mission politique du Parti de la France.
 
Dès l'automne, le PdF publiera un manifeste détaillant nos mesures pour le redressement de la France. Un livre d'entretiens avec Carl Lang sera édité afin d'indiquer quelles sont nos grandes orientations et ce que seront notre stratégie d’action et nos objectifs. Une nouvelle politique de communication sera mise en œuvre (refonte du site internet, page Facebook officielle, multiplication des vidéos thématiques, présence accrue sur les réseaux sociaux). Une grande campagne de recrutement sera lancée parallèlement à la mise en place d’un institut de formation des cadres et des militants. Nous allons construire une force politique et militante de résistance nationale.
 
Face à la submersion migratoire, à l'islamisation de notre société, au déclin économique et social, à l’insécurité et à l’abandon de nos valeurs de civilisation, le Parti de la France a, plus que jamais, vocation à être la structure d'accueil politique et militante de tous ceux qui ne se reconnaissent pas ou plus dans les partis du système représentés à l’Assemblée nationale.

Voir les commentaires

Second tour des législatives : abstentionnisme et dégagisme !

19 Juin 2017, 06:06am

Publié par Thomas Joly

S’il n’y pas eu le raz de marée macronien annoncé par les projections des résultats du premier tour de ces élections législatives, le pari de La République en marche, parti créé il y a moins d’un an, a néanmoins été emporté haut la main, avec près de 350 députés, au lieu des 450 envisagés. Ce, bien sûr, avec le soutien quasi-unanime de la sphère médiatique, même si cela ne saurait tout expliquer, il n’empêche que le « dégagisme » a fonctionné à plein.

Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen espéraient faire figure de premiers bénéficiaires de cette vague de fond : ce sont les nouveaux venus d’Emmanuel Macron qui ont raflé la mise, même si le premier, surtout, et la seconde, dans une moindre mesure, parviennent à sauver les meubles. Il y aura donc un groupe parlementaire France insoumise à l’Assemblée nationale, tandis que le Front national devrait pouvoir envoyer un peu moins de dix députés dans l’hémicycle.

Le Parti socialiste, lui, échappe au naufrage annoncé, et retrouve son étiage parlementaire de la débâcle des élections législatives de 1993, soit une cinquantaine d’élus.

Les Républicains, quant à eux, avec plus d’une centaine de députés, sauvent l’honneur. Pour ces deux formations qui avaient naguère l’exclusivité du brevet de « partis de gouvernement », le plus rude demeure pourtant à venir. PS et LR sont-ils ainsi les mieux qualifiés pour incarner l’opposition au Parlement ? Entre ceux qui s’opposeront pour de vrai et ceux qui s’opposeront pour de faux, ceux qui refuseront de se rallier et ceux qui sont déjà des ralliés de l’intérieur, il est à craindre que la grande pagaille soit elle aussi en marche.

« Dégagisme », tel qu’écrit plus haut ; force est de convenir que les « dégagistes » les plus militants demeurent les abstentionnistes, premier parti de France avec ses 57%, score jamais atteint par les boudeurs et autres déçus de la politique, chiffre qui devrait faire réfléchir tout un chacun.

« Dégagisme » qui touche encore nombre de personnalités, non pas forcément en fonction de leur âge, mais surtout, comment dire… de cette surface médiatique passée qui en fit longtemps les enfants chéris du système ; voyez la liste.

Nathalie Kosciusko-Morizet, Najat Vallaut-Belkacem, Aurélie Filippetti, Benoît Hamon, Marisol Touraine, Emmanuelle Cosse et peut-être même Manuel Valls, dont la victoire paraît être à la fois contestée et contestable. Ce n’est certes pas bien de dire du mal de son prochain, mais il est aussi des jours où cela peut faire du bien.

Nicolas Gauthier

Source : http://www.bvoltaire.fr

Voir les commentaires

Philippot veut monter un « Front anti-mondialiste » avec tous les Français de papiers, même les Algériens

17 Juin 2017, 19:25pm

Publié par Thomas Joly

Voici ce qu'a déclaré à l'Express le numéro 2 du FN, Florian Philippot : « Il nous faut monter un front antimondialiste de droite, du centre et de gauche, ouvert aux personnes d’origine étrangère, y compris d’origine algérienne. »

A méditer pour tous les naïfs qui imaginent que tous les reniements du néo-FN sont stratégiques... Ces imposteurs n'ont aucune intention de remigrer les populations étrangères inassimilées et de rendre la France aux Français, ils souhaitent juste être élus en se prostituant pour obtenir les voix des envahisseurs.

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires

Deux militants du Parti de la France agressés par la police de la charia à Marseille

17 Juin 2017, 17:45pm

Publié par Thomas Joly

Vendredi 16 juin à Marseille vers 21h, alors qu'ils dégustaient une bière fraîche sous une chaleur écrasante, deux militants du Parti de la France se sont faits accostés par un islamiste barbu en djellaba qui leur a indiqué avec véhémence que leur attitude était indécente en période de ramadan.

Après avoir expliqué fermement à l'énergumène qu'ils étaient chez eux et qu'ils n'avaient rien à faire des coutumes étrangères musulmanes, une dizaine de jeune maghrébins ont fondu sur eux et les ont frappés aux cris de « sales Français » ou encore « ici c'est chez nous, c'est l'Algérie ». Même s'ils ont pu répondre très courageusement à cette agression, l'un des deux militants étant notre responsable marseillais du SEP, le surnombre des assaillants a fait qu'ils n'en sont pas sortis indemnes (cocards, contusions).

La police a évidemment refusé de se déplacer, sûrement sur ordre hiérarchique.

Vendredi prochain, Olivier Bianciotto, Délégué départemental du Parti de la France, a donc décidé d'organiser un apéritif-militant à l'endroit-même de l'agression afin de démontrer que le Parti de la France refuse que la Charia s'applique à Marseille.

Voir les commentaires

Carl Lang, invité de « Ça vous regarde » sur LCP

16 Juin 2017, 06:58am

Publié par Thomas Joly

Au cours de cette émission, où Carl Lang a remplacé au pied levé Nicolas Bay, secrétaire général du FN qui s'est lamentablement déballonné, le Président du Parti de la France étrille la stratégie désastreuse de Marine Le Pen, totalement indigne de son électorat.

Voir les commentaires

Terrifié à l'idée de la venue de Jean-Marie Le Pen au siège du FN, Nicolas Bay annonce que « les grilles seront fermées »

16 Juin 2017, 06:55am

Publié par Thomas Joly

Le pathétique secrétaire général du néo-FN de Marine Le Pen, Nicolas Bay, a annoncé sur Radio Classique que si Jean-Marie Le Pen se présentait au Bureau politique du parti le 20 juin, comme il en a l'intention, « les grilles seront fermées. »

La lâcheté de Marine Le Pen et de ses larbins dépasse l'entendement...

Source : http://www.europe1.fr/politique/si-jean-marie-le-pen-se-presente-au-bureau-politique-du-fn-les-grilles-seront-fermees-3362579.amp

Voir les commentaires

Les radars rapportent de plus en plus mais n’ont aucun impact sur la sécurité routière

16 Juin 2017, 06:36am

Publié par Thomas Joly

Selon la Cour des comptes, les radars deviennent chaque année plus rentables pour les caisses de l’Etat mais ne remplissent pas leur but initial (officiel) qui est de réduire le nombre de décès sur les routes françaises.

Les amendes de la circulation et du stationnement routiers ont rapporté plus de 1,8 milliard d’euros à l’État français en 2016, un montant en hausse de 11,6 % par rapport à 2015, selon le dernier rapport de la Cour des comptes.

Cette nette progression est notamment liée à la multiplication des radars (feux rouges, chantiers, embarqués), l’intensification des PVé (Procès verbaux électroniques) et l’amélioration du taux d’encaissement des amendes, notamment celles qui sanctionnent les véhicules immatriculés à l’étranger ou les véhicules professionnels.

Ce bilan positif pour les caisses de l’État n’a pas aucun retentissement positif sur la sécurité routière. Malgré le renforcement de la répression, le nombre de morts causés par les accidents de la circulation routière ne diminue pas. Au contraire, il a même progressé ces dernières années. D’après les chiffres dévoilés par la Cour des comptes, 3.500 personnes ont été tuées sur les routes en métropole, au cours de l’année 2016. Et ce, alors même que le but déclaré des installations de radars est bien de réduire les excès de vitesse, principale cause des décès sur les routes.

Pour expliquer ce paradoxe, Pierre Chasseray, délégué général de « 40 millions d’automobilistes » indique que les radars sanctionnent majoritairement des petites infractions de vitesse, « ce qui n’a aucune incidence en termes de Sécurité routière ». Il considère que les radars sont devenus un « impôt ». D’autant que plus de 50 % des recettes (soit 837,1 millions d’euros) générées par les amendes pour excès de vitesse ne sont pas dépensées pour améliorer l’état et la sécurité des routes.

Source : http://www.contre-info.com

Voir les commentaires

La folie du racisme anti-blanc aux États-Unis

16 Juin 2017, 06:28am

Publié par Thomas Joly

Jared Taylor est le fondateur de la revue American Renaissance. Ancien journaliste, notamment au Washington Post, il était présenté en novembre 2016 par l’Obs comme « l’une des icônes de l’Alt-Right (“la droite alternative“) » ayant favorisé la victoire de Donald Trump. Au lendemain des événements dits d’Evergreen, il témoigne pour Minute de la folie du racisme anti-blanc qui règne dans son pays. Extrait :

« Evergreen State College est un petit établissement dans l’Etat de Washington, sur la façade Pacifique. Depuis quelque années, les étudiants non blancs ont pour habitude de choisir un jour dit « jour d’absence ». Durant cette journée, tous les étudiants, sauf les blancs donc, se réunissent hors des locaux de l’établissement pour discuter sur le « racisme » et « l’oppression » que ferait régner la société « blanche ». Mais cette année les choses sont allées encore plus loin. Tout ce qui était blanc, étudiants ou enseignants, a été sommé de quitter l’université durant cette journée afin que les Noirs ou les Hispaniques puissent plus à leur aise discuter de cette prétendue « oppression ». Cette exigence incroyable a été acceptée par tout le monde. Ou presque. Un professeur de biologie, Bret Weinstein, a dénoncé ce racisme anti-blanc et a annoncé son intention de rester ce jour-là dans l’université. Aussitôt, les étudiants noirs, mais aussi de nombreux Blancs, ont tenté de s’en prendre à lui physiquement. Il n’a dû son salut qu’à la protection de la police. Weinstein a été traité de « raciste » et les étudiants ont exigé son licenciement. En vain, pour l’instant. »

Ces événements d’Evergreen ont-ils eu un écho national important aux Etats-Unis ?

« Oui car la confrontation entre Weinstein et les agitateurs a été filmée et mise sur internet. Beaucoup de monde, même à gauche, a trouvé lamentable le comportement de ces étudiants. J’emploie ce terme « d’étudiants » pour me faire comprendre d’un public français mais, en réalité, Evergreen est davantage un lieu où l’on va après l’équivalent du Bac. On n’y fait pas des études de bon niveau.

La discrimination soi-disant « positive » a toujours été la discrimination officielle contre les Blancs. Mais comme malgré tous ces efforts de discrimination en faveur des « minorités », celles-ci réussissent globalement moins bien que les Blancs ou les Asiatiques, le système est obligé d’aller encore plus loin dans l’accusation contre les Blancs et leurs responsabilités dans l’échec de ces minorités. [...] La victoire de Donald Trump a rendu folle de rage la gauche américaine des campus. Tout ce qui n’est pas d’extrême gauche n’a pas droit de cité ou le fait à ses risques et périls. Il est quasiment impossible à quelqu’un de droite d’agir ouvertement dans une université. La violence contre lui serait aussitôt légitimée. »

Les médias français parlent d’une hausse des tentions raciales due à des « crimes de haine » commis par des Blancs depuis le début de l’année. Vrai ?

« Cette hausse est surtout une fabrication médiatique. Au lendemain de la victoire de Trump, un certain nombre de faits divers ont été montés en épingle. Passée l’excitation des premiers jours, il s’est avéré que plusieurs de ces faits étaient totalement inventés. Mais les médias comme les organisations de gauche avaient besoin de culpabiliser les Américains ayant voté pour Trump. »

Source : http://lesalonbeige.blogs.com

Voir les commentaires

Montfermeil (93): le maire Xavier Lemoine renversé par un scooter alors qu’il tentait de stopper un rodéo sauvage

16 Juin 2017, 06:25am

Publié par Thomas Joly

Xavier Lemoine, 57 ans, le maire de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) a été renversé par une racaille en scooter, mardi soir devant l’hôtel de ville. Vers 19h30 place Jean Mermoz, le maire démocrate-chrétien et ses policiers municipaux ont décidé de contrôler des voyous qui se livraient à un rodéo incessant devant la mairie.

Alors que les policiers contrôlaient un jeune pilote, l’édile a traversé le passage-piéton avant d’être percuté par un autre trublion sur son deux-roues. Le suspect a pris la fuite à pied, en abandonnant son engin. Le maire souffre de douleurs au cou et au bassin.

Une agression étonnamment beaucoup moins médiatisée que le malaise grotesque de Nathalie Kosciusko-Morizet hier...

Source : http://www.fdesouche.com

Voir les commentaires