Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Vers des allocations familiales contre la famille ?

7 Juin 2011, 08:17am

Publié par Thomas Joly

assemblee-nationaleC'est tout le sens d'une proposition de loi "tendant au versement des allocations familiales dès le premier enfant et à allouer une somme identique à chaque enfant", déposée au mois de mai dernier. Texte (à lire ici) qui cumule la mauvaise foi et l'esprit anti-famille.

 

Mauvaise foi :

 

Plus une famille a d'enfants, moins ces derniers coûteraient cher : qu'on indique donc aux parents les moyens de trouver de telles réductions !

"selon une enquête de l’INSEE, le coût d’un enfant, l’année de sa naissance, a été évalué à 36 861 € par an alors que le second reviendrait à 3 084 € par an et le troisième à 1 689 € par an".

L'allocation proposée n'a rien à voir avec ce coût estimé puisque la loi propose 65 € par enfant par mois pour réduire les coûts des allocations.

 

familleEsprit anti-famille :

"Une première lecture peut laisser penser qu’une telle réforme désavantagerait les familles nombreuses mais il faut bien garder à l’esprit qu’une famille de 3 ou 4 enfants est au départ une famille d’un enfant".

Certes, mais une famille nombreuse est justement une famille de 3, 4 enfants ou plus pour laquelle la proposition de loi suggère les dévalorisations suivantes :

 

1 enfant

2 enfants

3 enfants

4 enfants

Système actuel

0

120

270

420

Système proposé

65

130

195

260

Gains/Pertes

65

10

-90

-160

Nombres de familles concernés

3 600 000

3 300 000

1 300 000

470 000

Cette proposition de loi s'oppose aux intérêts des familles nombreuses.

Ajouter au système actuel une allocation dès le premier enfant peut répondre à un besoin, mais n'est plus incitatif comme l'est le système actuel.

 

L'objectif de ce texte est clair - surtout quand la proposition débute par une citation de Malthus - : réduire le coût que représente la famille pour les dépenses publiques et diminuer le nombre d'enfants. L'objectif "intéressant" aujourd'hui est d'avoir un ou deux enfants. Pas plus.

 

Source

Commenter cet article