Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

UMP : La malédiction du tweet fait deux nouvelles victimes (par Philippe Randa)

12 Août 2013, 09:19am

Publié par Thomas Joly

http://cdn.bvoltaire.fr/media/2013/01/twitter-censure.jpgDeux nouveaux scandales au tweet à l’UMP d’un coup et le mois n’est même pas fini…

 

D’abord, celui de la députée UMP Valérie Boyer qui a cru finaud de faire du Le Pen en citant Montesquieu. Ça devait faire plus chic, d’après elle, et lui permettre de pourfendre le droit du sol sans risquer les foudres du politiquement correct : « Le droit du sol est l’absurdité qui consiste à dire qu’un cheval est une vache parce qu’il est né dans une étable », a-t-elle tapoté, toute fière d’étaler sa culture.

 

http://photo.europe1.fr/infos/politique/26-12-valerie-boyer-930620/15334967-1-fre-FR/26-12-Valerie-Boyer-930620_scalewidth_630.jpgLe souci est que la phrase n’apparaît dans aucun des ouvrages du baron… Alors que oui, c’est bien le président d’honneur du FN qui déclara pour sa part en septembre 2012 : « Quand une chèvre naît dans une écurie, ce n’est pas pour cela qu’elle devient un cheval… » Mauvaise pioche !

 

Suite à l’avalanche de réactions horrifiées ou moqueuses rendant sa phrase au Menhir, la députée ne trouva rien de mieux que de tweeter à nouveau pour excuser sa méprise : « Au moment où j’ai appuyé, je me suis souvenue que c’était une phrase bidon, et c’était trop tard » (ce n’est pas sa faute à elle, mais à ces bidules-là qui vont trop vite !), précisant aussi qu’elle avait « étudié Montesquieu » (dans les blagues Carambar, sûrement !) et que la citation l’avait tout de même quelque peu alertée : « Je me suis dit que c’était bizarre que ce sujet ait été abordé de cette manière par Montesquieu. » Sans blague !

 

Ou alors Valérie Boyer s’entraîne pour un jeu télévisé… Question pour un champion, peut-être ? Allons, ne soyons pas méchant…

 

http://www.ldh-toulon.net/local/cache-vignettes/L182xH270/medium_triangle_rose-d11d9.jpgLes tweets sont ravageurs à l’UMP ! Hé oui ! Ce n’est pas Stéphane Journot qui dira le contraire. Le sien, c’est du lourd. Et ses références historiques sont incontestables pour ce qu’il considère avoir été un simple trait d’humour : « Ce qui est cool avec Act Up, c’est qu’ils portent déjà le triangle rose. Ça va faciliter les choses… pic.twitter.com/7ND8ycnJlD – Stéphane Journot (@sjournot) August 5, 2013) ». Un sacré farceur, ce Stéphane !

 

Fortuitement, la déportation des homosexuels ne figure pas dans le programme du gouvernement socialiste. De l’opposition non plus. Du coup, la Fédération UMP de Paris condamne fermement les propos tenus par son militant – « déclarations inacceptables, contraires aux valeurs du parti » – et, ni une ni deux, engage une procédure d’exclusion pour lui apprendre qu’on ne badine pas avec n’importe quoi. Surtout quand c’est rose, triangulaire et que ça rappelle les heures les plus sombres, etc.

 

http://www.ndf.fr/files/2012/11/logo-ump-2-cirque.jpgEntre une bécasse inculte occupant un banc à l’Assemblée nationale et un apprenti humoriste, il est certain que l’UMP aurait tout intérêt à interdire l’usage du tweet dans ses rangs…

 

Toutefois, cette nouvelle mise à l’écart, après celle, récente, du centriste Gilles Bourdouleix, député-maire de Cholet, pose une fois de plus le problème de la liberté d’expression en France. Jusqu’où iront ces obsessions de chaisières, désormais équitablement réparties dans toute la classe politique ? Loi du silence et/ou émasculation ?

 

Tiens, au fait ! Qu’en aurait pensé Montesquieu ? Il serait peut-être utile (et temps !) de le relire pour de vrai… Chiche ?

 

Source

Commenter cet article