Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Titan : une claque pour Montebourg… (par Édouard Frémy)

21 Février 2013, 09:19am

Publié par Thomas Joly

http://www.lamontagne.fr/photoSRC/W1ZTJ1FdUTgIBhVOGwYSHgYNQDUVGFdfVV9FWkM-/le-ministre-du-redressement-productif-arnaud-montebourg-le-1_1019432.jpegC’est une claque magistrale, non seulement au gouvernement d’aujourd’hui, mais aux précédents et à tout le système économique et politique français. C’est toute la Maison France qui bouge. Le patron du groupe américain Titan a trempé sa plume dans l’acide de la franchise pour écrire au ministre français du Redressement productif pourquoi il n’achètera pas l’usine de pneus Goodyear d’Amiens Nord, précipitant ainsi plus de 1.000 travailleurs vers le chômage.

 

Le délice avec les américains, c’est qu’ils sont sans ambages, directs, pas de tabous ni de ronds de jambes ou de susceptibilités à ménager. Et en plus, ils le disent en anglais, langue du punch, direct du vocabulaire simple et crochet du phrasé court. Cette lettre vaut le coup d’être lue en anglais.

 

En deux phrases, Maurice Taylor démonte les rigidités de l’économie française à cause d’un syndicat arriéré, la CGT. On peut s’enorgueillir d’avoir le Crazy Horse qui attire des milliers de touristes sur les Champs-Elysées, on a aussi le « Crazy Union » qui détruit des milliers d’emplois par ses positions de principes inflexibles. Ce ne sont pas des boulets que nos entreprises ont aux pieds, ce sont des blocs de CGT Lutter plus pour voler plusbétons ! Vos prétendus ouvriers ne travaillent pas : seulement trois heures pas jour ! Le reste, c’est la pause ou la discute affirme le patron de Titan qui, en plus, s’appelle Taylor ! Il ne faut pas vous étonner si votre industrie se déballonne et se déboulonne, « that’s the french way »… une voie de garage.

 

Il est aussi prophète cet américain : dans 5 ans, Michelin ne pourra plus produire en France. Maurice M. Taylor l’explique en mettant le doigt sur un point scandaleux : les Chinois, eux, subventionnent leur industrie pour tailler des croupières aux industries occidentales… alors que nous, on n’en a pas le droit ! Anti-concurrentiel… Sauf que le patron de Titan précise avoir poursuivi en justice les entreprises chinoises subventionnées… et avoir gagné ! Au moins lui, il s’est battu !

 

Source

Commenter cet article