Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Sud-Radio : des inconvénients qu'il y a à laisser parler l'auditeur ! (par Yves Darchicourt)

2 Septembre 2011, 13:25pm

Publié par Thomas Joly

Sud-Radio.jpgOn sait que la station Sud Radio s'est attirée les foudres du "Bureau National de Vigilance contre l'Antisémitisme" à la suite de libres propos tenus par des auditeurs, des réactions relatives à l'affaire Strauss-Kahn et à l'intervention supposée d'un certain lobby qui n'existe pas. Effet domino garanti dans ce genre de matière : réactions hérissées des perpétuels indignés du politiquement correct, froncement de sourcils du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, mise à pied de l'animateur qui n'a pas su "contrôler" ses interlocuteurs... Au pilori Sud-Radio fort suspecte d'être devenue, le temps d'une émission, le porte-voix de judéophobes.

 

Cette affaire irrite profondément le monde feutrée du prêt à penser médiatique ( où aucun lobby n'interfère évidemment) : doit-on laisser le populo s'exprimer même brièvement sur les ondes ? On connaît la réponse : certainement pas ! Le gaulois moyen n'a pas la "connaissance" du vrai, il n'a pas eu droit à la "révélation" du juste, il n'est bon qu'à réciter les litanies de la pensée unique érigée en Dogme; le vulgaire doit écouter, doit digérer ce qu'on lui dit et ne doit parler que pour dire amen. 

 

DSK patriote israelienC'est ce qui amène Alain Weill (président du groupe NextRadioTV (RMC, BFM TV) à préconiser la "sélection" des intervenants extérieurs « ce qui est important, c’est ce que nous, on appelle très clairement le casting des auditeurs. C’est un casting, il faut trouver des bons auditeurs, sur le fond évidemment. Il faut faire attention dans la libre-antenne de ne pas avoir des sujets qui provoquent les auditeurs, des catégories d’auditeurs qui peuvent tenir des propos inacceptables à l’antenne et il y a des débats qu’il ne faut pas organiser pour créer l’événement coûte que coûte, parce que le retour de manivelle est très fort et très violent ». ( cité dans Polémia )

 

Il serait sans doute encore plus prudent pour nos grands "informateurs" de n'avoir recours qu'à des intermittents du spectacle, rémunérés pour lire le texte de leurs questions ou de leurs réactions spontanées... la chose a d'ailleurs déjà été expérimentée, il ne reste plus qu'à la généraliser et la rendre obligatoire !

 

Source

Commenter cet article