Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Racisme anti-blanc ordinaire : une illustration ! (par Yves Darchicourt)

14 Décembre 2011, 08:33am

Publié par Thomas Joly

Esprit.jpg

 

Dans le cadre de sa stratégie publicitaire "fêtes de fin d'année", la multinationale - made in Hong-Kong - Esprit ( magasins et boutiques en ligne de produits "univers de la maison", "style de vie" ou "bébés & enfants" ) offre de réaliser cinq vœux choisis parmi ceux envoyés sur son site français et susceptibles d'être encouragés pour leur originalité et leur finalité "sociale, d'utilité publique ou environnementale".

 

On dira qu'il s'agit là d'un de ces arguments publicitaires à connotation écolo-sociale qui fleurissent en cette période de l'année où augmentation des ventes rime obligatoirement avec bons sentiments. Sauf que le bidule en question s'appuie, au moins en France, sur une campagne d'affichage orientée bien au-delà du message "pluriel" habituellement imposé.

 

Décryptage : d'un côté, une future citoyenne issue d'un ailleurs africain, vêtue tendance mais discrète, visage sérieux et allure posée, expose son souhait en un texte bien cadré dans une belle écriture et reflétant des préoccupations élevées (amour, respect, environnement planétaire) ; de l'autre, un petit blond genre gosse rigolard, attifé ridicule, a gribouillé une phrase mal présentée pour réclamer des sucreries. Bref, le petit gaulois n'est qu'un gourmand égoïste alors que la "branche de l'arbre France" est préoccupée par le sort de la planète et les grands sentiments universels.

 

On l'a bien compris, à l'image de ses aïeux indigènes, le blanc blondinet pense petitement à ses intérêts immédiats mais fort heureusement il y a la génération des "zissus", celle qui pense global. Il y a fort à parier que les "voeux" sélectionnés refléteront le message hypocritement distillé par la pub en question. En attendant, on peut toujours expédier un souhait très personnel sur le site des ploutocrates humanistes ou les féliciter poliment pour leur campagne publicitaire en cliquant ici.

 

Source

Commenter cet article